« Jihad en France : ils voulaient décapiter un officier français | Accueil | C’est arrivé un 15 juin… »

14 juin 2017

La cause première de la déchéance de la France est l'état contre-nature qu'elle subit

 Il y a 140 ans, cet évêque avait tout compris et "l'état permanent" qu'il décrit est toujours bien présent.

"Mais qu’est-ce que la Révolution ? Poser une semblable question, c’est en montrer l’importance. Si, arrachant le masque à la Révolution, vous lui demandez : Qui es-tu ? elle vous dira :

"Je ne suis pas ce que l’on croit.

Beaucoup parlent de moi, et bien peu me connaissent.
Je ne suis ni le carbonarisme qui conspire dans l’ombre, ni l’émeute qui gronde dans la rue, ni le changement de la monarchie en république, ni la substitution d’une dynastie à une autre, ni le trouble momentané de l’ordre public.
Je ne suis ni les hurlements des Jacobins ni les fureurs de la Montagne, ni le combat des barricades ni le pillage, ni l’incendie ni la loi agraire, ni la guillotine ni les noyades.
Je ne suis ni Marat, ni Robespierre, ni Babeuf, ni Mazzini ni Kossuth.
Ces hommes sont mes fils, ils ne sont pas moi.
Ces choses sont mes œuvres, elles ne sont pas moi.
Ces hommes et ces choses sont des faits passagers, et moi je suis un état permanent.

Je suis la haine de tout ordre religieux et social que l’homme n’a pas établi et dans lequel il n’est pas roi et Dieu tout ensemble;
je suis la proclamation des droits de l’homme contre les droits de Dieu ;
je suis la philosophie de la révolte, la politique de la révolte, la religion de la révolte;
je suis la négation armée ;
je suis la fondation de l’état religieux et social sur la volonté de l’homme au lieu de la volonté de Dieu !

En un mot, je suis l’anarchie; car je suis Dieu détrôné et l’homme à sa place.
Voilà pourquoi je m’appelle Révolution; c’est-à-dire renversement, parce que je mets en haut ce qui, selon les lois éternelles, doit être en bas, et en bas ce qui doit être en haut".

 Mgr Gaume, La Révolution, Recherches historiques, t. I, p. 18, Lille.
Secrétariat Société Saint-Paul, 1877

Posté le 14 juin 2017 à 22h15 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Une déchéance que l'on constate aussi dans les manipulations au plus haut de l'état :

La cellule Richelieu sert à espionner tous ceux qui vont à l'encontre de l'ordre public. Mais voilà, certains agents découvrent avec les derniers attentats, alors qu'ils détenaient des informations permettant de les éviter, qu'elles ne furent pas utilisées. Comme ceux du 13 novembre 2015 au Bataclan et à la Brasserie. Au Stade de France, là où était le président, les terroristes se sont curieusement faits exploser seuls dans des coins isolés. Celui contre l'hypercasher, on le savait aussi. Pourquoi n'est-on pas intervenu avant ?
https://www.youtube.com/watch?v=9z4AixsCelQ

Rédigé par : Line | 15 juin 2017 01:32:09

Ce qui est parfaitement clair et véridique pour moi comme pour beaucoup d'entre vous sur le SB, ne signifie hélas rien du tout pour nos compatriotes... complètement lobotomisés par "l'aidukassion nassionnal" depuis 50 ans !

Encore une autre faute à mettre, à mon grand regret, au débit du Grand Charles : après la splendide réaction populaire de juin 1968 contre l'anarchie et les gauchistes, il aurait fallu remettre sur pied toute l'université et la rue de Grenelle en ordre de marche !

Au lieu de ça, on a laissé l'ineffable Edgar Faure cajoler les petits jeunes écoliers et étudiants, leur laissant libre cours à leurs caprices d'enfants gâtés et leurs délires soixante-huitards...

Résultat : 50 ans après, les enfants des trublions de mai 68 ont pignon sur rue, dans les merdias, dans la justice ; l'Eglise avait déjà son compte...

Rédigé par : Irishman | 15 juin 2017 10:50:28

Calendrier :

http://casadivinavoluntad.org/Oracion_files/shapeimage_5.png
LUISA PICCARRETA est née à Corato (Bari) en Italie, le 23 avril 1865. Elle y mourra en odeur de sainteté le 4 mars 1947.

Que lui a-t-on expliqué ? « Que tous les pays où le sang a coulé retrouveront la foi et seront incorporés à mon Église. (Angleterre, Allemagne, Russie). Même si la mort moissonnera beaucoup de vies et même des prêtres ! Ces derniers, Dieu veut les enlever avant que la persécution de l’ Église et les révolutions ne débutent. Autrement, ceux qui sont travestis en prêtres enlèveront leur masque dans la persécution ; ils s’uniront avec les sectaires, deviendront des ennemis féroces de l’Église et leur salut n’en sera que plus difficile…

Le renouvellement du monde a lieu tous les deux mille ans. La première fois il y eut le déluge. La seconde fois la venue du Christ. La troisième fois la terre sera à nouveau purifiée et une grande partie de la génération présente détruite. Ce monde actuel inique, fait tout pour évincer Dieu de la surface de la terre, pour le bannir de la société, des écoles et des conversations. On conspire pour démolir les temples et les autels, pour détruire l’ Église et tuer les ministres. Alors que du côté de Dieu, on prépare l’ère d’Amour. Les générations ne prendront pas fin avant que la Volonté de Dieu n’ait régné sur toute la terre. Ce troisième renouvellement donnera à l’homme tant de grâces qu’il reviendra presqu’à son état originel. Le but de Dieu est de partager son bonheur. D’où la création de l’homme à sa ressemblance.

Cent ans avant le déluge, Noé avait été prévenu. Cent ans avant l’arrivée du Christ, on s’attendait déjà à sa venue. Cent ans avant les événements dramatiques que nous allons vivre à partir de cette fin d’année (13 octobre 2017), la Vierge Marie nous prévenait à Fatima devant plus de 70 000 personnes. Il y a 3 ans et demi à tenir en étant fidèle à Dieu, malgré les attaques incessantes sataniques.

Rédigé par : Robert | 15 juin 2017 10:59:34

"Moi je suis un état permanent" "Révolution, c’est-à-dire renversement, parce que je mets en haut ce qui, selon les lois éternelles, doit être en bas, et en bas ce qui doit être en haut" : c'est l'inversion des valeurs dont l'auteur est l'Autre,celui qui n'existe pas, dit le général des jésuites.

Rédigé par : mld | 15 juin 2017 11:26:15

A Line

« Nous vivons dans un monde sale et dangereux. Il y a des choses que le grand public n’a pas besoin de connaître, et ne devrait pas connaître. Je crois que la démocratie prospère quand le gouvernement peut prendre des actions légitimes pour garder ses secrets, et quand la presse peut décider de publier ce qu’elle sait ou non. »
Katherine Graham, éditeure du Washington Post et Bilderberg

Bien entendu, une grande majorité des attentats sont des opérations false-flag, qui utilisent de vrais "cinglés" du cerveau. Si ces attentats n'étaient pas voulus par les gouvernements, on aurait fermé les frontières depuis longtemps.

L'attentat au Bataclan avait un aspect plus luciférien qu'islamiste. Souvenons-nous, le groupe « Eagle of Death Metal » avaient entamé la chanson Kiss the Devil avec les paroles: I meet the Devil and this is his song», http://www.azlyrics.com/lyrics/eaglesofdeathmetal/kissthedevil.html
quand on a entendu très clairement des détonations derrière la porte d’entrée.

On sait aussi que la force sentinelle, qui avait six militaires en armes devant le Bataclan n’était pas intervenue au moment où le carnage se produisit au Bataclan. Leurs règles prévoyaient qu’ils ne pouvaient que se protéger eux-mêmes. C’est tout-à-fait incroyable et hallucinant mais pourtant la réalité.
http://www.rtl.be/info/video/588130.aspx

Le Canard enchaîné dans son numéro du 9.11.16, dans un article intitulé « Ces gendarmes qu’on nous a planqués au Bataclan » évoque le refus du préfet de police de Paris de faire intervenir un escadron mobile de gendarmes avant l’intervention des BRI. Puis une heure plus tard, le même préfet refusera aux super gendarmes du groupe d’intervention dépêchés à la caserne des Célestins, à deux pas du Bataclan, de prêter main forte à la BRI… Plus tard, on apprenait que l’escadron de gendarmes mobiles de Reims, dont le capitaine s’est vu interdire d’effectuer l’assaut du Bataclan dès 22h, avait été envoyé en Nouvelle Calédonie !
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2016/11/ces-gendarmes-qu-on-nous-a-planques-au-bataclan-canard-enchaine.html
En résumé donc, deux escadrons mobiles de gendarmes différents (de Reims et de la caserne de Célestin de la Garde républicaine à Paris) se seraient vus refuser d’intervenir au Bataclan et cela respectivement à 22h et à 23h. Si on ajoute à cela la présence de six autres militaires devant le Bataclan qui ont refusé d’intervenir parce qu’ils « estimaient que leur règle d’engagement ne les autorisaient pas » à le faire selon le député George Dallemagne, cela fait un peu beaucoup d’inaction alors que la tuerie au sein du Bataclan faisait rage.
http://www.rtl.be/info/video/588161.aspx

Mohammed Abrini, soupçonné d’être le cerveau des massacres du 13 novembre, était un informateur des services secrets britanniques. On le retrouvera plus tard entrain de participer à l’attentat à l’aéroport de Bruxelles-National, le 22 mars 2016 avec Najim Lachraoui et Ibrahim El Bakraoui. Il n’avait pas pu, «voulu» dit-il, faire détonner ses explosifs.
http://www.eric-verhaeghe.fr/le-cerveau-des-attentats-de-paris-est-un-espion-des-anglais/

Ne pas oublier que la côte de popularité d'Hollande n'était qu'à 15% et les élections régionales approchaient (les 6 et 13 décembre 2015). On a vu ensuite comment les mêmes ont mis au pouvoir Macron. Un homme qui ment comme il respire, mais qui va permettre d'activer plus rapidement les plans mondialistes.

Rédigé par : Robert | 15 juin 2017 11:33:19

La cellule Richelieu permettra à Macron, qui vient de s'affubler du titre de chef des services secrets, de mieux trier les informations pour la préparation d'autres attentats false flag.
http://www.lejdd.fr/politique/emmanuel-macron-se-nomme-chef-des-services-secrets-3357200#xtor=CS1-3
C'est tout de même lui qui a été choisi pour contribuer à la mise en place de la résurgence de cet empire romain anti-chrétien comme nous le prédit l'Apocalypse.

Rédigé par : Carlos | 15 juin 2017 13:02:16

Cette cellule avec Macron, va servir comme du temps de Mitterand en 1982, non pas à espionner le grand banditisme ou les passeurs de drogue, mais à écouter et suivre des dizaines de personnalités des médias, de la politique voire du spectacle sous des prétextes divers.

Se souvenir tout de même, qu'en 2005, les anciens dirigeants de la cellule et plusieurs ex-collaborateurs de François Mitterrand ont été condamnés par la justice pour ces faits !

Rédigé par : Didier | 15 juin 2017 13:24:51

Mgr Gaume n'a jamais été évêque (fort heureusement, ai-je envie d'écrire), mais vicaire général de Nevers, avant d'obtenir de Rome un titre de prélat honorifique.
Je ne suis pas sûr que nos combats gagnent beaucoup à s'appuyer sur ce genre de littérature parfaitement anhistorique, et qui fait rire les spécialistes des périodes concernées (même si tout n'est pas faux bien sûr dans le jugement porté par J.-J. Gaume sur la Révolution).

Rédigé par : Peregrinus | 15 juin 2017 17:53:44

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige