« La condamnation de Valeurs Actuelles annulée par la Cour de cassation | Accueil | 20 juin : La dernière des Eveilleurs d'Espérance »

19 juin 2017

Libération compte les députés homosexuels

...pour regretter qu'il n'y en ait pas autant qu'en Grande-Bretagne où ils représenteraient 6,9% des élus contre 0,8% en France :

"La prochaine Assemblée sera un chouïa plus gay. Disons un soupçon. Ce dimanche, au terme du second tour des élections législatives, cinq députés homosexuels, à notre connaissance, ont en effet été élus ou réélus, soit deux de plus (seulement) que lors de la précédente législature. Parmi ces parlementaires, le sénateur-maire socialiste d’Alfortville Luc Carvounas, premier parlementaire français marié à une personne du même sexe, l'ex-adjoint chargé du commerce à la mairie du IVème arrondissement de Paris, Pacôme Rupin (LREM), pacsé avec son compagnon, le co-fondateur de GayLib passé au Front national Sébastien Chénu dans la 19e du Nord et l’adjoint au maire FN d’Hénin-Beaumont Bruno Bilde, dans la 12e du Pas-de-Calais, font leur entrée dans l’hémicycle. Le député-maire LR de Coulommiers Franck Riester, élu avec 68,89% des suffrages dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne, est lui le seul sortant à obtenir sa réélection (...)

Néanmoins, ces (...) députés ouvertement gays (tous des hommes) représentent un peu plus de 0,8% des élus du Palais Bourbon. Une représentation minime si l’on compare avec les 45 députés ouvertement LGBT élus à la Chambre des communes la semaine passée, soit 6,9% des députés britanniques."

Posté le 19 juin 2017 à 14h02 par Philippe Carhon | Catégorie(s): FR , France : Politique en France , France : Société , Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Ces gauchistes de Libération, tous les mêmes ! Comme si le fait d'être inverti devait valoir des "droits" (ben voyons !) et pourquoi pas, tant qu'on y est, un titre de reconnaissance de la Nation !

Rédigé par : Florian78 | 19 juin 2017 14:24:36

Et c'est quoi la finalité de cette analyse carrément débile!Qu Avons nous a faire de la vie privée de nos élus dans la mesure où ils ne font pas de provocation particulière!Chez les Républicains il y en a ,au FN aussi! Moi ce qui me dérange ce sont les REVENDICATIONS de certains qui prétendent avoir une vie de famille normale !JE REGRETTE,Mais deux femmes ou deux hommes ne sont pas en mesure de donner la vie à un enfant!Et les"ENFANTS" de ce genre de couples sont complètement déstabilisés quand de SURCROÎT ils ont été ACHETÉS à des mères porteuses en INDE ,ce qui est le scandale le plus ABSOLUE!!!

Rédigé par : Choveton Caillat | 19 juin 2017 14:27:33

Si je comprends bien cet article de Libération est un grand compliment au Front National, parti le plus ouvert, de loin le plus Gay friendly, avec 25% de ses élus gay ?

Rédigé par : Entrepreneur | 19 juin 2017 14:41:19

Libé nous passionne...

Il faudrait aussi catégoriser selon ceux qui portent des slips, ceux qui portent des boxers, ceux qui portent des caleçons, ceux qui portent des strings.

Rédigé par : HR | 19 juin 2017 14:58:39

mais pourquoi Libé se focalise sur des sujets pareils ? ça devient obsessionnel

Rédigé par : Artus | 19 juin 2017 15:13:19

Heureusement qu'il y a le Front National pour sauver l'honneur de l' Assemblée Nationale...

Rédigé par : Benoît | 19 juin 2017 16:40:39

C'est peut-être l'un des rares critères pour lesquels le taux de représentation à l'Assemblée est cohérent avec le taux de prévalence dans la société française.
Autres exemples de critères où une comparaison aurait pu être étudiée:
-sexe: n'y aurait-il que 38% de femmes dans la société française
-revenu annuel moyen avant l'élection
-niveau de diplôme
...

Rédigé par : C.B. | 19 juin 2017 16:42:33

Libération devrait aussi faire la liste des invités d'Emmanuel Macron à la Rotonde au soir du premier tour de la présidentielle. Le journal bobo y découvrirait un chroniqueur célèbre du Monde dans les années 1970 et 1980...La lecture des articles de ce chroniqueur n'a sûrement pas aidé les prêtres (et les autres) habités par des tendances pédophiles à prendre un peu de distance par rapport à leurs tendances !

Rédigé par : B.H. | 19 juin 2017 17:12:45

C'est certain que le nombre de députés homosexuels est d'une importance capitale. Bien plus que le nombre de députés compétents, honnêtes ou assidus... Et puis, être homosexuel n'est il pas devenu un titre de gloire aujourd'hui?

Rédigé par : François | 19 juin 2017 18:42:01

Le système scolaire anglais de la classe dirigeante crée bien plus d'homosexuels que celui française. Pourquoi ? Parce qu'il était monosexe et parce que le plus jeune servait le plus âgé. Ce genre de promiscuité on le retrouve à Spartes chez les Grecques et bien entendu les Janissaires. En Afghanistan, il y a les Bacha Bazi qui sont formés pour "égayer" une population masculine éloignée volontairement de l'autre sexe. En Thaïlande, on formait aussi de jeunes garçons pour qu'ils deviennent les jouets des touristes pédos.

Transformer un garçon en homosexuel n'est pas compliqué. Seul problème, l'inverse après est souvent impossible. Il n'est donc pas conseillé aux parents de les laisser aller dans cette voie.
https://www.youtube.com/watch?v=eM-xe6wHjnw

Rédigé par : Ursule | 19 juin 2017 19:21:40

le FN à 25% de ses députés homos, il est exemplaire !!

Rédigé par : Margay | 19 juin 2017 19:30:10

Quelle décadence. En arriver au comptage des blonds, des roux...
Toutes les différences ne seront jamais représentés par 577 personnes, il y aura donc aussi des déçus !
Combien de trisomiques ?
Combien de sdf ?
Combien de chômeurs ?
Y aurait-il des différences plus importantes que d'autres ?
Sont-ils élus pour faire avancer leurs causes ou pour servir la France ?

Rédigé par : LELIEVRE | 19 juin 2017 19:33:51

consternant, les ragots voilà ce qui alimentent nos journaux et nos diners mondains!!

qu'en est-il du bien commune? combien de députés conçoivent leur mandat comme un don de services à son pays?

Rédigé par : ohlala | 19 juin 2017 20:12:07

On est presque étonné qu'il n'y ait pas encore d'écoles, pour que votre enfant devienne homo, pour votre plus grand plaisir. Dans certains pays cela existe.

Rédigé par : Tom | 19 juin 2017 20:42:38

To be or not to be... that is the question !

Vous comprenez, c'est tellement plus important de savoir leur parcours, leur formation, leurs projets, leurs idées !

Sacré Libé... plus que jamais, l'obsession du "gay friendly", du "politically correct", et surtout oui surtout, la haine envers les catholiques de France...

Rédigé par : Irishman | 20 juin 2017 13:04:23

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige