« Éric Ciotti veut l’exclusion de LR des députés Macron-compatibles | Accueil | 30 juin : conférence de Philippe Pichot-Bravard à Angers »

19 juin 2017

Un soldat français tué au Mali

Lu ici  Riveta

"Albéric Riveta était arrivé à Niamey, au Niger, depuis moins d'une semaine. Depuis le 12 juin, il avait participé, avec sa compagnie, à l’opération Aquila au Mali, pour lutter contre les groupes terroristes. 

C'est lors de cette opération extérieure que dans la nuit du 17 au 18 juin, plusieurs parachutistes chasseurs sont blessés. Albéric Riveta est évacué en urgence par hélicoptère vers l’hôpital Role 2 de Gao. Son décès est constaté vers 4h, heure locale. Agé de 23 ans, le chasseur de première classe Albéric Riveta était célibataire et sans enfant.

Le président Emmanuel Macron a salué "la mémoire de ce militaire français tué dans l'accomplissement de sa mission", et adressé "ses sincères condoléances à sa famille, ses amis, et ses frères d'armes"

Les forces armées rappellent le parcours de ce jeune soldat : Né le 6 avril 1994 à Papetee, titulaire d’un certificat d’aptitude professionnelle en maçonnerie, Albéric Riveta s'engage le 4 octobre 2016 en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT) au titre du 1er régiment de chasseurs parachutistes à Pamiers pour une durée de cinq ans. D’octobre 2016 à avril 2017, il suit la formation initiale où il s’illustre par ses très bons résultats. Il fait preuve d’un sens du devoir déjà très prononcé et obtient son certificat pratique "combat débarqué" le 21 avril 2017. Il rejoint la 3e compagnie de combat du 1er régiment de chasseurs parachutistes le 4 mai 2017 et est élevé à la distinction de chasseur de 1re classe le même jour. Militaire de grande valeur, manifestant en permanence un grand professionnalisme et une solide volonté de servir, il est projeté avec sa compagnie en mai 2017 en République de Côte d’Ivoire au sein du 43e bataillon d’infanterie de marine".

RIP

Posté le 19 juin 2017 à 09h58 par Lahire | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

J'espère qu'il aura rapidement des rues à son nom dans beaucoup de villes, sinon au moins une établissement militaire ou une caserne à son nom...

Ou bien mieux ! Les noms de nos soldats tombés au Champ d'Honneur, en Afrique ou ailleurs, devraient figurer inscrits sur la pierre de l'Arc de Triomphe !

Rédigé par : Irishman | 19 juin 2017 10:13:26

RIP; nos prières pour lui, pour sa famille et pour ses proches.
Il avait juste un an de moins que le plus jeunes de nos nouveaux députés (qui appartient au même parti que la précédente benjamine, Marion Maréchal).

Rédigé par : C.B. | 19 juin 2017 10:51:40

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige