« Pétition au Premier ministre, en soutien au Général de Villiers | Accueil | L'été des Veilleurs et des Sentinelles »

16 juillet 2017

En Marche vers l'autoritarisme : le grand général convoqué vendredi par un petit président

Pour qui se prend Emmanuel Macron pour tenir de tels propos

"La république ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état-major des armées change" [Sic. Pas de discussion possible; pas d'échange, etc. NDL]

"Il a donc toute ma confiance à condition de savoir quelle est la chaîne hiérarchique et comment elle fonctionne, dans la république comme dans l’armée" [Resic. Après 40 ans dans les armées et en finir n°1, le général de Villiers mérite-t-il d'être réduit à si peu? S'il y a un expert de la hiérarchie et des armées, c'est bien lui! NDL]

"Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis, ce n’est pas plus compliqué que cela. Moi j’ai des soldats sur des théâtres d’opérations, des gens qui attendent beaucoup, je les respecte, je leur dois, la protection : l’intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels" [Ces soldats ne sont pas ceux du président de la République, mais ceux de la France. Ensuite, ils se battent depuis des décennies durant lesquelles le jeune Macron n'a jamais approché les armées. Enfin, il ne les connaît que depuis 2 mois, à peine le temps de faire ses classes... et d'échouer totalement son entrée en matière. NDL].

Rejoignez la pétition de soutien au général Pierre de Villiers.

Cette humiliation est admissible pour personne : 

 

Posté le 16 juillet 2017 à 23h01 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Trop drôle de voir la gauche prendre La Défense du CEMA, frère de pHdV.
Recadrage monté en mayonnaise par une presse cocue et frustrée de ne plus faire la loi.
Vous devriez vous demander pourquoi le CEMA n''a pas encore démissionné.
Et si ce n'était pas si simple !
Amitiés

Rédigé par : GINDRE | 16 juil 2017 23:26:35

Attention ! Une telle pétition peut être totalement contre-productive, en "jetant de l'huile sur le feu", en faisant d'une divergence de vue un vrai conflit, en faisant du Général un étendard de la révolte, ce qui rendrait son renvoi inévitable pour n'importe quel Chef d'état.

Rédigé par : Michel Mallet | 17 juil 2017 07:12:10

Général, donnez lui une leçon à ce blanc bec qui n'a jamais combattu pour notre pays.

Rédigé par : danielle planes | 17 juil 2017 07:58:13

Général nous sommes avec vous

Rédigé par : danielle planes | 17 juil 2017 07:58:59

Le Général Pierre de Villiers doit prendre le destin de la France comme de Gaulle et c'est l'ultime moment ou démissionner .

Rédigé par : claude de rouen | 17 juil 2017 08:13:41

Monsieur Macron qui à l'Assemblée Nationale indiquait ul y a 2 ans qu'à la France il manquait la figure du Roi confond totalement dictature et Royauté.
Sous nos Rois de France, leurs (et non pas leur) peuples ont toujours présenté par leurs cahiers de doléances et cela publiquement leurs demandes que le Roi avait le Devoir d'examiner et d'agrer si elles etaient justifiees.
Les conetables de France ont également toujours été particulierement ecoutes et suivis dans leurs conseils au Roi, c'est d'ailleurs leur intelligence tactique et l'amour qui existait entre leurs troupes et eux et leur fidélité sans faille au service du Roi dans un bon souci du bien de la France qui leur valut le titre de connétable.
Le General de Villiers est de cet esprit des conetables du Roi,
Alors Monsieur le President Macron, puisque vous admirez tellement dites vous la Royauté agissez en imitant nos rois et non en petit caporal chef dictatorial mesquin et capricieux.

Rédigé par : Chantal de Thoury | 17 juil 2017 09:26:52

Il y a 75 ans de celà un certain chancelier allemand mecontent des services de son etat-major s'etait auto-proclamé commandant en chef, on sait comment s'est terminée une guerre imperdable.
Les anglais eux-mêmes avaient renoncé à le faire assassiner, jugeant qu'il etait plus utile vivant que mort pour la victoire des alliés.

Rédigé par : Papon | 17 juil 2017 09:27:36

Macron le Petit a-t-il seulement "fait son régiment"?

Rédigé par : René Clémenti | 17 juil 2017 09:29:57

Quelqu'un qui ressent le besoin de rappeler qu'il est le chef n'est pas un chef...

Rédigé par : Alma | 17 juil 2017 20:44:37

Micron devrait faire attention : ses crises d'autoritarisme hystérique finiront par agacer le peuple et l'armée... comme en son temps Ceaucescu ! À sa place, je me méfierais et ne me déplacerais jamais en hélicoptère !...

Rédigé par : Michel | 17 juil 2017 21:06:32

Vous débarquez ? La République se fout de ses soldats et encore plus de ses militaires.
Relisez Les Deux Patries de Viguerie.
Quand j'entends des gens bien informés en appeler à De Gaulle, des gens "de chez nous" ! ... De Gaulle qui a mis en taule les plus valeureux des soldats de France quand il n'a pu les faire fusiller !
Oui le Pdt de la rép est le Chef de ceux qui veulent bien le prendre pour un chef, tant qu'il n'a pas en face de lui que des petits fonctionnaires, tant qu'il n'a pas en face de lui Denoix de Saint Marc; Salan, Sergent, Le Pivain, Challe, Zeller, Jouhaud, Argoud, Sergent, Degueldre, Branca, Montagnon, Dovecar... et les autres.
Autres temps autres moeurs....

Rédigé par : Yb | 17 juil 2017 21:33:18

Que tous ceux qui ont voté pour lui ou qui l'on laissé élire voient le résultat. La France est pour lui la filiale d'un conglomérat et rien d'autre.
Je n'ai jamais eu aucun doute sur la perversité de cet homme. Il est l'ennemi de la France.

Rédigé par : esprit libre | 17 juil 2017 22:55:44

Qui défens la France et les Français un politicard ou un militaire qui risque sa peau? Aux Français de faire la part des choses, pour moi c'est tout vu.
Vive la France.

Rédigé par : leclere | 17 juil 2017 23:02:35

Ce type lache des vents malodorants partout où il passe...
Un putsch, Général, balayez-nous tout ça, et envoyez le minus habens en "chef" au front, qu'on rigole un peu en voyant détaler ce polichinelle de la Commedia dell'Arte

Rédigé par : Michèle | 18 juil 2017 00:57:51

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige