« Louis Aliot plaide pour des rapprochements locaux du FN avec la droite pour les municipales | Accueil | Valérie Pecresse confond couleurs anglaises et françaises. Pas étonnant, elle a toujours confondu gauche et droite »

11 juillet 2017

Mossoul libérée !

De Marc Fromager, Directeur de l'AED :

"On savait que cela arriverait un jour mais on revient de si loin qu'on a encore un peu de mal à y croire. Tout n'est certes pas réglé mais la vie va pouvoir reprendre après l'enfer de l'occupation par l'État islamique.

Après 3 ans de combats, la deuxième ville d'Irak est en ruines, comme les villages de la plaine de Ninive. Aujourd'hui, nous reconstruisons déjà des maisons à Qaraqosh et aux alentours pour les chrétiens qui veulent revenir. Nous voulons permettre à ceux qui le souhaitent de rentrer dignement et en sécurité chez eux dans leurs villages de la plaine de Ninive.

P_thabetBien qu'ils en aient la possibilité, beaucoup de chrétiens ne veulent pas émigrer vers d'autres pays et insistent pour rester en Irak. Comme Tawfeek Saqat, de Qaraqosh, dont quatre enfants ont été enlevés par Daech (vidéo ici) : "Je suis né dans ce pays. C'est ici que j'ai passé toute ma vie. Je ne veux pas partir. Ma foi en Jésus-Christ me donne la force de continuer à vivre ici. Tout ce que j'aime est à Qaraqosh : mon pays, mon commerce, toute ma vie. Je ne veux pas émigrer."

Le P. Thabet Yousif (photo ci-contre) a découvert son village chrétien complètement détruit après le passage des terroristes. "Nous n'avons plus que trois sortes de maisons : des maisons endommagées, incendiées ou complètement détruites", explique-t-il dans cette vidéo. "Il faudra investir beaucoup d'argent dans la reconstruction, mais les familles ont déjà dépensé toutes leurs économies pour vivre ces années durant au Kurdistan ou autre part. C'est notre patrie, ce sont nos maisons. Nous ne pouvons pas vivre toute notre vie comme déplacés et réfugiés. Nous voulons retourner dans notre village. Notre identité est ici, dans la plaine de Ninive."

Sabah témoigne (vidéo ici) : "Pendant 3 ans, nous avons tellement souffert comme réfugiés dans notre propre pays. Tout ce que nous voulons maintenant, c'est revenir chez nous".

La reconstruction de quelque 13 000 maisons chrétiennes, dont 669 ont été entièrement détruites durant l'occupation par Daech, coûtera plus de 220 millions d'euros. Nous avons dès maintenant besoin de votre aide et comptons sur votre générosité. Faites un don !"

Maisons_individuelles

Posté le 11 juillet 2017 à 07h58 par Michel Janva | Catégorie(s): Pays : Irak


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige