« Entreprises solidaires, travail détaché, CETA : le Macronisme fait des ravages | Accueil | L'affaire de Ploërmel nous oblige à réformer la loi de persécution de 1905 »

30 octobre 2017

Des laïcs catholiques ressuscitent l'Académie pour la Vie de Jean-Paul II

Lu ici :

"Des laïcs catholiques ont ressuscité l'Académie pour la vie de Jean-Paul II après que le Pape François a nommé des apologistes de l'avortement à l'Académie pour la Vie parrainée par le Vatican.

L'annonce a été faite par le professeur Josef Seifert lors d'une conférence sur Humanae Vitae à Rome le 28 octobre.

Le professeur Seifert est le premier président de l'Académie, nommée Académie Jean-Paul II pour la vie humaine et la famille. Elle servira les mêmes objectifs que l'originale, à savoir la "défense de la vie humaine dans toutes ses étapes" et "l'étude du mariage". Ce sera une organisation non gouvernementale indépendante mais, contrairement à l'Académie de la vie du Vatican, elle agira en stricte conformité avec la foi catholique."

Posté le 30 octobre 2017 à 13h41 par Michel Janva | Catégorie(s): L'Eglise : Le Vatican

Commentaires

Voilà une réponse intelligente, et parfaitement conforme à ce que Vatican II a voulu pour l'action des laïcs dans l’Église, à des dispositions qui peuvent apparaître (et se révéler) comme modifiant gravement l’œuvre voulue par St Jean-Paul II.
Merci au professeur Seifert.

Rédigé par : Bernard cdu Peyroux | 30 oct 2017 13:56:02

Ça reste à prouver!
N’y aurait-il pas des dérives de fraternité appelées catholiques
qui pratiquent des guérisons supposées.....
Des dérives de certaines agences de voyages dites catholiques
au marketing bien rôdé.... et laïc....?

Rédigé par : Myriam | 30 oct 2017 16:19:58

Le pape François a été nommé pour faire avancer l'agenda mondialiste. D'ailleurs il ne s'en cache pas. Il est donc pour une religion universelle, en sacrifiant si nécessaire quelques vérités catholiques... D'où le questionnement de Jean-Pierre Dickès « Bergoglio nous mène-t-il à l’Eglise Gay ? »
http://www.medias-presse.info/bergoglio-nous-mene-t-il-a-leglise-gay/78731/

Il est comique de voir qu'aujourd'hui, c'est la la Russie qui ose dire clairement la réalité. Le président russe venu en visite à la cathédrale navale de Saint-Nicolas à Kronstadt, n'a pas mâché ses mots : « Si vous regardez ce que le pape dit, il est clair qu’il n’est pas un homme de Dieu. Au moins pas le Dieu chrétien, et non le Dieu de la Bible. »
http://www.zerohedge.com/news/2017-08-07/vladimir-great-sums-pope-francis-fake

On retrouve là les paroles de Saint Paul : "Je m’étonne que vous vous détourniez si vite de celui qui vous a appelés à la grâce du Christ, pour passer à un autre Evangile. Non pas qu’il y en ait un autre ; mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile du Christ. Mais si quelqu’un, fût-ce nous-mêmes ou un ange du ciel, vous annonçait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème !... Car, en ce moment, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ » (Galates, 1, 6-10).

Certes, le chef de l'Eglise est hérétique, mais Jésus n'a-t-il pas gardé jusqu'au bout Judas, en espérant qu'un jour il se convertisse ? Sans doute devons-nous faire de même, en sachant que ce 266ème pape aura 81 ans le 17 décembre.

Rédigé par : Nicole | 30 oct 2017 16:52:34

Traiter le Pape d'hérétique est non seulement inadmissible mais surtout impardonnable pour un chrétien car celui-ci ne peut pas ignorer que l'élection d'un Pape est voulue par l'Esprit Saint.

Rédigé par : GUIDA | 30 oct 2017 19:35:31

Réponse à Myriam
Qu'est qui ''reste à prouver'' ?
Et puis, quelles sont ces pratiques de guérisons supposées et quelles sont les dérives ?
Et qu'est-ce que tout cela a à voir avec l'Académie pour la Vie voulue par St Jean-Paul II ?
J'aimerai vraiment avoir des éclaircissements.

Rédigé par : Bernard du Peyroux | 30 oct 2017 22:07:33

a Guida

Le Cardinal Danneels de Bruxelles qui faisait partie d’un groupe réformiste « mafieux » radical opposé à Benoît XVI, ne déclarait-il pas lui-même en septembre 2015 qu’il faisait partie de cette « Mafia de Saint Gall » qui appelait à des changements radicaux dans l’Église, afin de la rendre « beaucoup plus moderne », en la faisant diriger par le Cardinal Jorge Bergoglio ? Cette clique infâme, qui est documentée dans le livre d’Austen Ivereigh intitulé « le Grand Réformateur », comprenait des membres clés du « lobby homosexuel » du Vatican. Le livre d’Ivereigh met en lumière l’intense campagne de lobbying menée par le Cardinal Murphy O’Connor pour faire élire le Cardinal Bergoglio comme Pape avec l’aide d’une trentaine d’autres Cardinaux.

Dans ces conditions l'Esprit Saint n'agit pas.

Car on a violé volontairement la Constitution Apostolique Universi Dominici Gregis du Pape Jean-Paul II, qui établit les règles pour la conduite des Conclaves. Il y est clair que le démarchage de vote des Cardinaux électeurs est strictement interdit, et que ceci rend l’élection « nulle et non avenue » !

Pour rappel :


(81) En outre, que les Cardinaux électeurs s’abstiennent de toute espèce de pactes, d’accords, de promesses ou d’autres engagements de quelque ordre que ce soit, qui pourraient les contraindre à donner ou à refuser leur vote à un ou à plusieurs candidats. Si ces choses se produisaient de fait, même sous serment, je décrète qu’un tel engagement est nul et non avenu, et que personne n’est obligé de le tenir ; et dès à présent, je frappe d’excommunication latæ sententiæ les transgresseurs de cette interdiction….
(82) Pareillement, j’interdis aux Cardinaux d’établir des accords avant l’élection, ou bien de prendre, par une entente commune, des engagements qu’ils s’obligeraient à respecter dans le cas où l’un d’eux accéderait au Pontificat. Si de telles promesses se réalisaient en fait, même par un serment, je les déclare également nulles et non avenues.
(76) Si l’élection était faite d’une manière différente de ce qui est prescrit dans la présente Constitution ou que les conditions fixées ici n’aient pas été observées, l’élection est par le fait même nulle et non avenue, sans qu’il y ait besoin d’aucune déclaration à ce sujet, et, donc, elle ne donne aucun droit à la personne élue.. Universi Dominici Gregis (22 février 1996) | Jean Paul II

Rédigé par : Andrée | 31 oct 2017 00:07:17

A Andrée
Si je comprends bien, nous n'avons plus de Pape, mais un anti-pape?
Donc qui dirige l'Eglise, vu qu'il est dit "que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre Elle", donc si un dévôt à Satan est à Sa tête, je suis perdu, même s'il est dit aussi "que Rome deviendra le Siège de l'antichrist", j'ai du mal à comprendre cette situation, j'ai même l'impression que les deux extraits se contredisent!

Rédigé par : DARBLAY | 31 oct 2017 09:05:30

N'oublions pas que le véritable chef de l'Eglise est le Christ. Il nous a habitués à beaucoup d'originalité et de discrétion.
Et si les mouvements d'origine laïque (LMPT, l'initiative citée, les multiples mouvements de défense de la vie et tant d'autres) étaient les véritables prophètes de ce temps?
Et si les innombrables absurdités grossières qui nous font réagir remplissaient exactement une fonction attendue: nous ouvrir les yeux?

Rédigé par : AFumey | 31 oct 2017 12:25:13

"L'élection d'un pape voulu par l'Esprit Saint"..
sans doute, si on est à l'écoute de ce même Esprit Saint..
si on ne l'a pas laissé à la porte..l'Esprit Saint...

Rédigé par : Soazig NEDELEC | 1 nov 2017 01:48:34

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige