« Mission canonique à une divorcée remariée ? Un évêque refuse d'obéir à la justice civile au nom de la liberté religieuse | Accueil | Florian Philippot accueille un étatiste hostile à la liberté scolaire »

13 octobre 2017

Les Républicains : "Le parti est mort" estime Éric Zemmour

Posté le 13 octobre 2017 à 15h53 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Bien vu Zemmour. Ce qu'il faudrait étudier maintenant c'est la façon de s'en sortir. Comment macroniser une Nouvelle Droite. C'est à dire comment réussir à droite, la vraie, ce qu'a réussi Macron avec la gauche. Wauquiez, Estrosi, et Cie, vont se détruire tout seuls. En revanche, MLP va morpionner et parasiter la Droite Nationale. Il faut lui faire lâcher prise. Le changement de nom du FN sera peut-être une circonstance favorable. Mégret, Carl Lang, Marion, Escada, et, pourquoi pas, les éléments sains de Sens Commun, tenez-vous prêts!

Rédigé par : Marcos | 13 oct 2017 19:13:39

Le problème des Républicains, leur programme consiste à être le même que celui d'En marche qui consiste à suivre les directives européennes. Cela dit, avec Sarkozy, il le faisait déjà. Et quand on voit que le parlement européen veut punir les crimes contre l'humanité en ayant en tête Daesh, il pourrait poursuivre aussi Sarkozy et Hollande pour leurs crimes en Libye et en Syrie.....

Rédigé par : Sophie | 13 oct 2017 19:56:24

La droite dite "de gouvernement" (RPR, UMP, LR...)ne reprendra pas le pouvoir si elle ne s'allie pas avec la droite "nationale". Or elle n'est pas près de le faire car elle la considère toujours comme une ennemie politique. La dédiabolisation a totalement échoué. Seule solution pour la droite nationale, se renforcer sur ses bases de conviction, sociétales, démocratiques, politiques, économiques, jusqu'à l'effondrement total des autres partis.

Rédigé par : Trandereau | 13 oct 2017 21:03:29

C'était déjà le cas de l'UMP ! La "droite" républicaine (oxymore) est un zombie atteint de la maladie d'Alzheimer : elle ne sait plus qui elle est, d'où elle vient va, où elle va... Un bateau ivre où on ne distingue plus bâbord de tribord...

Rédigé par : Michel | 13 oct 2017 23:09:46

Il faut que les militants sortent des appareils , laissent de côté leurs responsables politiques pour éviter la guerre des égos , s unissent et des hommes sortiront naturellement de cet ensemble ; ils regarderont peut-être vers un roi dont le rôle est de féderer . Et pourquoi pas Louis XX . Car c est bien ce qu on veut , féderer un peuple et les extrémistes républicains n en font plus parti .

Rédigé par : Le Forez | 13 oct 2017 23:52:25

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige