« L'armée française se prépare au retour des djihadistes de Daech dans l'hexagone | Accueil | C’est arrivé un 21 octobre… »

20 octobre 2017

L'OTAN a une guerre de retard : elle craint de ne pouvoir faire face à une attaque russe

Faut-il sortir de Saint-Cyr pour savoir qu'en 2017, l'ennemi de la France tel que défini par le chef des armées lui-même, ne vient plus de l'est?

"L'Otan n'est pas en mesure de contrer une agression russe à l'est tant sa capacité militaire s'est "atrophiée" depuis la fin de la Guerre froide, affirme Der Spiegel, s'appuyant sur un rapport confidentiel de l'alliance.

"La capacité de l'Otan de soutenir au niveau logistique un renfort rapide dans le territoire très étendu", sous la responsabilité du commandement suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), "s'est atrophiée depuis la fin de la guerre froide", selon ce rapport, dont l'hebdomadaire allemand dit s'être procuré un exemplaire.

Toujours selon ce document, il n'y a "pas de garantie suffisante que même la force de réaction (NRF, ndlr) serait en mesure de réagir rapidement et si besoin sur la durée".

Le rapport, qui doit être prochainement discuté par les ministres de l'Otan, décrit ainsi une organisation incapable de contrer une éventuelle agression militaire russe, en raison essentiellement d'"une structure de commandement clairsemée", résume Der Spiegel, dans des extraits de son édition à paraître samedi" (suite).

Posté le 20 octobre 2017 à 21h59 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France , France : Société

Commentaires

C'est vraiment délirant.
Avec 80% des dépenses militaires du monde, les USA ont l'impression de ne pas pouvoir faire face à la Russie !?
De qui se moque-t-on ?

Rédigé par : A.F | 20 oct 2017 22:02:34

Prêcher le faux pour endormir les Russes ? Poutine , joueur d échec à deja un tour d avance . Article défaitiste de ce journal allemand mais si c est avérê , au moins la Russie viendrait nous délivrer de l oligarchie mondiale . Donc quite à choisir , l OTAN devient l ennemi idéologique naturel , l OTAN à la solde des think tank et dominê par les USA , toujours hargneux contre l Est . Vive la sainte Russie mais attention,,autour de Poutine, gravitent des personnages prométhéens et nietzschéens .

Rédigé par : Le Forez | 20 oct 2017 22:19:22

Tous les prestidigitateurs, y compris politiques, ont une technique commune très efficace pour manipuler la perception et le ressenti du public: cela consiste à attirer son attention sur quelque chose de non signifiant, pour qu'il ne voit pas que, simultanément, l'essentiel - qui permettra de le contrôler - se passe ailleurs.
CQFD

Rédigé par : Exupéry | 20 oct 2017 22:47:23

Donc le mieux serait que " l'Otemps", ce machin comme disait un homme politique, donc que " l'Otempse " se misse sous la protection .......... Russe.
Non ?

Rédigé par : J.EFF | 20 oct 2017 22:49:32

Un témoignage

Sortant d'un match de football, un ami raccompagne un de ses collègues réservistes qui lui parle un peu de ses activités. Il lui apprend ainsi que les russes sont capables d'arriver en France en moins de 48h et qu'il s'entraine justement à la réserve pour savoir résister en cas où....

Une leçon qu'on entendait dans les années 80..

Du vrai délire, non ? Alors que l'ennemi vient du Sud et qu'il est en TRAIN de nous envahir avec la trahison de nos pseudo-élites !

Rédigé par : jejomau | 20 oct 2017 22:59:58

Une guerre de retard ? C'est comme si on disait en 1938 qu'il faut renforcer la ligne Maginot pour résister à une éventuelle invasion Soviéto-Nazie ...

Confirmons donc que De Gaulle avait raison une fois de plus et qu'il est temps de quitter ce "machin" qu'est l'OTAN pour mettre nos devises dans la résistance aux menaces qui viennent plutôt du sud et du sud-est. En coopération librement consentie avec d'autres États européens qui le voudraient aussi, comme la Grande-Bretagne, la Russie, … On peut rêver…


Rédigé par : Meltoisan | 21 oct 2017 09:16:47

Bof... je ne sais pas si c'est vrai, mais de toutes façons, la Russie n'est pas l'ennemi prioritaire, et de loin! Elle serait même aujourd'hui plutôt un allié...

Rédigé par : François | 21 oct 2017 09:42:22

Ce genre de discours précede generalement une demande de credits supplementaire.

Rédigé par : Papon | 21 oct 2017 09:45:19

On voit, depuis que la France a été vendue à l'otan par le Judas Sarkozy, à quelle vitesse se désintègre notre armée.
Nous sommes de plus en plus dépendants des Américains qui se sont fait une spécialité de perdre toutes les guerres.
Et dire que des états leur achètent du matériel et leur demandent des conseils militaires.

Rédigé par : Béta | 21 oct 2017 09:47:08

L'Otan fait bien de se préoccuper d'une invasion russe. Pourquoi ? Parce qu'il reste un pays à déstabiliser pour Israël selon la liste du général US Wesley Clark : l'Iran.
https://www.dailymotion.com/video/xlp2d6

Mais si la Russie n'a pas réagi à la destruction de la Libye, elle a résisté à celle de la Syrie. Et fera de même pour l'Iran.

La France, elle, en vendant les turbines Alsthom à General Electric, n'est même plus capable d'entretenir en toute indépendance ses sous-marins, centrales et porte-avion nucléaires.... A cause de qui ? Hollande et Macron. Et des Français pro-européens.... Sur 11 partis politiques, 10 sont des traitres. Ils vendent toutes les richesses du pays à ce 1% anglo-sioniste qui veut s'accaparer le monde. Les Français auraient du refuser cette Europe fédérale au profit d'une Europe des nations.

Rédigé par : Engel | 21 oct 2017 10:49:35

Adresse à l'OTAN:
"Surveillez votre ligne, Monsieur Maginot", comme en 40 !
"N'oubliez pas non plus la ligne bleue des Vosges", comme en 14 !
"Il ne manque pas un bouton de guêtres", comme en 70 !

Rédigé par : Yvon | 21 oct 2017 10:53:54

@ Jejomau :

J'approuve sans réserve (permettez-moi ce petit jeu de mots !) vos propos... Je suis certain qu'il existe encore au sein de nos forces armées des gens sensés qui savent où se trouve la vraie menace, mais je ne serai pas étonné qu'on leur a donné l'ordre de n'en rien dire...

Alors vous avez raison, c'est une véritable trahison dont nous sommes victimes !

Rédigé par : Semper Fidelis | 21 oct 2017 11:56:12

Qu'est-ce à dire ? Faut-il pour autant que les nations européennes se couchent devant la Russie de Poutine ? Qu'en pensent les Polonais, les Lituaniens, les Lettons et les Estoniens habitant « les provinces baltes de l'Europe » ? Merci pour eux ! Et les Tchèques, apprécieraient-ils un nouveau Munich ?
Pourquoi changer un borgne, l'OTAN qui nous défend malgré tout, contre un aveugle, la Russie poutinienne qui réécrit l'histoire et voudrait recréer l'URSS de Staline !

Rédigé par : Pierre-Alain Tissot | 21 oct 2017 12:40:23

Comme se fut en 1914, ensuite en 1940, nos pays étaient en retard d'une guerre face à l'ennemi. Mais la question est de savoir qui est l'ennemi tant craint. Faut-il suivre les scénarios des porteurs de képi du Pentagone qui dans leur délire veulent en découdre avec la Russie depuis 65 ans ? Qu'attend l'Europe pour rencontrer la Russie, une simple visite de voisin à l'énorme potentiel économique ? Est-ce une peur viscérale ? La trouille de s'adresser à Poutine, de croiser son regard ???? Ou bien sommes-nous dans une mise en scène pour nous cacher les vrais ennemis de l'Europe qui nous vient du Moyen-Orient ? Mais que personne "ose" désigner.

Rédigé par : Horace | 21 oct 2017 15:01:46

L'ennemi n'est pas à l'Est..
L'ennemi pour toute la planète, c'est l'islam...

Rédigé par : Soazig NEDELEC | 21 oct 2017 15:52:14

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige