« 16 novembre : récollection pour dames à Paris | Accueil | Le meilleur hommage à rendre aux victimes est de prendre les mesures qui s’imposent »

15 novembre 2017

Le progressisme demeure hégémonique idéologiquement

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

Capture d’écran 2017-11-13 à 22.11.26"J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le « Rapport de la refondation de la droite et du centre », récemment publié par Bernard Accoyer, secrétaire général des « Républicains ».

Le premier intérêt que je vois à ce rapport, c’est d’enfin accepter le fameux « droit d’inventaire ». Je n’ai jamais compris pourquoi, après la défaite de Nicolas Sarkozy, en 2012, il a été interdit de tenter un bilan critique de la droite au pouvoir. Ce bilan était tout à fait insatisfaisant. Et, bien davantage qu’une victoire de la gauche, les défaites de la droite aux élections de 2012 et 2017 révèlent, à mon sens, un dégoût des électeurs de droite pour la lâcheté et la trahison de leurs dirigeants. Il est donc bon que ce travail ait enfin été entrepris. Il semble l’avoir été assez honnêtement. Cela permet de constater, une nouvelle fois, que les militants et sympathisants sont beaucoup plus à droite que les élus.

Le plus important enseignement de ce rapport réside dans le fait que le désaveu des électeurs est lié aux promesses non tenues. Tant que les dirigeants de droite se contenteront de discours de droite pour être élus, bien décidés à mener une politique de centre-gauche après l’élection, la droite ne reprendra pas durablement le pouvoir.  Il faut aussi écouter l’avertis- sement de l’excellent essayiste québécois Mathieu Bock-Coté: « La gauche a été si longtemps dominante qu’ il lui suffit d’être contestée pour se croire assiégée, alors que la droite a été si longtemps dominée qu’ il lui suffit de se croire entendue pour se croire dominante. La réalité est pourtant simple: le progressisme demeure hégémonique idéologiquement. »

Non, la droite n’a pas gagné la bataille des idées! Certes, les intellectuels de gauche se contentent de la fonction de perroquets savants, tandis que les choses intéressantes dans le débat intellectuel viennent de la droite. Mais l’hégémonie culturelle de la gauche demeure. Il est, en tout cas, extrêmement révélateur que seuls 14% des militants interrogés considèrent que le projet de M. Fillon soit responsable de la défaite. À l’heure où les juppéistes, sèchement battus aux primaires, prétendent « centriser » le discours, rappelons que plus le programme est à droite et plus les électeurs sont mobilisés. Ce n’est pas parce qu’une idée déplaît aux bien-pensants qu’elle n’est pas bonne.

Il est intéressant, à cet égard, de constater un début de mea culpa des élus sur la question de l’identité. L’eurodéputée Françoise Grossetête évoque ainsi timidement l’identité chrétienne de l’Europe et reconnaît l’erreur de Jacques Chirac qui, par laïcisme et islamophilie, avait refusé que la constitution de l’UE fasse allusion aux sources de notre civilisation. Mais, sur cette question civilisationnelle, il reste encore beaucoup de chemin à faire, quand on voit certains poncifs léniants sur la république « chance pour l’ islam » (?). Il est frappant que les experts et les militants sont, sur ces enjeux de civilisation, beaucoup plus clairs que les élus cités dans le rapport. La reconstruction sera longue et demandera de «dégager» les dirigeants soumis à l’idéologie socialo-soixante-huitarde.

Dernier écueil, et non des moindres: le rapport postule qu’aucune alliance, sur aucun sujet, n’est possible avec le FN. Pourtant, il ressort clairement du texte que les militants LR partagent bon nombre de convictions avec le FN. On laissera sur ce sujet le mot de la fin à l’écrivain Denis Tillinac: « Ne commencez pas à trembler à chaque fois que les médias vont dire que vous êtes en train de vous lepéniser. » Il faut être logique: si LR peut s’allier avec LREM sur certaines réformes économiques, il doit pouvoir s’allier avec le FN sur d’autres sujets."

Posté le 15 novembre 2017 à 08h05 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

scripsit: "bien davantage qu’une victoire de la gauche, les défaites de la droite aux élections de 2012 et 2017 révèlent, à mon sens, un dégoût des électeurs de droite pour la lâcheté et la trahison de leurs dirigeants."
=> oui, c'est le fond du problème.
Promesses de droite, politique de gauche.

Rédigé par : A.F | 15 nov 2017 08:38:03

Merci à B Accoyer et à tous ceux qui ont oeuvré aux ateliers de la refondation de la droite et du centre ainsi qu'à l'analyse du questionnaire auxquels ont répondu plus de 40 000 adhérents.
C'est un formidable travail. J'ai suivi les 8 ateliers sur internet, le dernier avec Mathieu Bock Côté et Eric Brunet était formidable tout simplement.
J'espère que le prochain président de LR s'en servira et en fera les fondements de son action sinon LR sera voué à disparaître et être perdant à chaque élection.

Rédigé par : lapaladine | 15 nov 2017 10:22:39

"Promesses de droite, politique de gauche" : c'est une excellente définition de la droite parlementaire, qu'elle a hérité du gaullisme. Comme disait mon-général : "Français, je vous ai compris !" (Traduire : je vous ai pris pour des cons !")

Rédigé par : Michel | 15 nov 2017 11:12:42

La droite devrait lire ce constat, pourtant publié par l'AFP (instrument mondialiste par excellence) sur les ambitions contrariées dans les pays du Golfe, en Amérique du Sud... concernant les projets d'union monétaire. Ils étaient autrefois florissants. Ils ont aujourd'hui du plomb dans l'aile, dans un contexte de défiance envers l'euro et son modèle économique...
http://www.boursorama.com/actualites/monnaies-uniques-la-fin-de-l-histoire-5db217b036ca831454466d91634fba4d

La monnaie unique n'a apporté que des désagréments. Les pays n'ont jamais été autant endettés, avec un chômage massif, une vie bien plus difficile pour les ménages. Résultat, plus personne ne rêve de monnaie unique.

Il serait temps que la droite s'en aperçoive et revienne à des idées plus souveraines.

Rédigé par : Isabelle | 15 nov 2017 12:24:41

"Tant que les dirigeants de droite se contenteront de discours de droite pour être élus.... " ils passeront pour des traitres.

On ne peut pas se dire contre une forte immigration et être pro-Bruxelles par exemple. Cela n'a pas de sens. Pourquoi défend-elle aussi l'idée très mondialiste que l'homme est l'artisan du réchauffement climatique ? Si cela était vrai, on ferait tout pour empêcher qu'un consommateur puisse acheter un poulet élevé à l'autre bout du monde, pour des raisons de transport facteur de CO2. Au lieu de cela, on n'arrête pas de signer des traités n'encourageant pas les producteurs proches des consommateurs.

L'Agenda 21, plan d'action de l'ONU suivi par l'U.E., serait soi-disant un contrat liant les gouvernements du monde entier, à un plan global, permettant à un maximum de citoyens de la planète de manger, d'apprendre, de communiquer et d'assurer la préservation de la terre. Mais pourquoi donc ne lutte-t-il pas contre cette flagrante injustice qui permet à 60 personnes de détenir plus de la moitié des richesses de la planète ?

Dans le rapport, publié en 2009, intitulé "Les objectifs du Millénaire pour le développement", on trouve les objectifs stratégiques du développement durable. À la page 55 du document, on voit une illustration des continents ayant subi quelques modifications: le monde a été divisé en 10 régions... Comme les dix rois sans royaume de l'Apocalypse.
https://2.bp.blogspot.com/-fjcSdX7cWAY/WgtEkxd2aUI/AAAAAAAAJL0/3WhCMblDCUo405uOno8pOAi8e6gNbEmRQCLcBGAs/s1600/ten.PNG

Bref, l'U.E. est un instrument qui nous mène tout droit vers un gouvernement mondial, dépositaire de la Terre et de toutes ses ressources, contrôlant ainsi l'énergie, l'eau, la nourriture, l'agriculture et tous les aspects de la création. Malheur à celui qui ne sera pas soumis à l'idéologie mondialiste, il n'aura plus un seul m2 pour se cacher.

Rédigé par : Haï | 15 nov 2017 13:35:41

Cette droite conservatrice, défendant les Français, n'existe plus. Elle ferait mieux de prendre modèle sur la Russie post-communiste. Car l'U.E. prend peu à peu toutes les caractéristiques de l'URSS d'antan.

Que nous apprend par exemple Poutine, que l'on aimerait que la droite traditionnelle confirme : que l'évolution humaine est bien menacée par les grandes compagnies pharmaceutiques, les OGM et les vaccins !
http://www.brujitafr.fr/2017/11/selon-poutine-l-evolution-humaine-est-menacee-par-les-grandes-compagnies-pharmaceutiques-les-ogm-et-les-vaccins.html

Le Q.I. des Européens de l'ouest est curieusement entrain de baisser. Pourquoi ? L'autisme augmente... Les problèmes neurologiques aussi....

Rédigé par : Ken | 15 nov 2017 14:25:02

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige