« Allons-nous vers une légalisation de la pédophilie ? | Accueil | Les étudiants musulmans arrivent 3e aux élections du conseil d’administration des universités du Nord de la France »

29 novembre 2017

Les guerres de Vendée «vues de Paris»: La mise au point de Reynald Secher

9782262072339-2L'historien théoricien de la notion de génocide vendéen et plus tard de mémoricide réagit à propos de la polémique née de l'entretien de Patrick Buisson par Nicolas Demorand sur France Inter, dans lequel il compare le massacre d'Oradour et celui des Lucs :

Posté le 29 novembre 2017 à 10h01 par Michel Janva | Catégorie(s): Histoire du christianisme

Commentaires

Colonnes infernales: combien d'Oradour ?

Rédigé par : Yvon | 29 nov 2017 11:09:08

Tout ce qui est caché sera dévoilé, la république sera forcée de reconnaitre son crime fondamental, son péché originel : ce crime horrible qui est un crime contre l'humanité est un péché mortel. Mais ce n'est pas la France, encore moins le peuple français qui est coupable de ce crime imprescriptible, c'est bien la république. La république me fait horreur.

Rédigé par : San Juan | 29 nov 2017 11:19:13

Qu'attendent Bern et Ferrand pour inviter Reynald Secher afin qu'il s'exprime sur le sujet.

Rédigé par : Ludovic Caudrand | 29 nov 2017 11:30:33

San juan

je partage votre avis.

Après beaucoup de réflexion, je suis désormais convaincu que la raie publique est une infamie et qu'il faut renverser ce régime pourri.

Depuis 1789, la France est comme un poulet sans tête, elle expie de siècle en siècle, de décennies en décennies, d'année en année, de crise en crise, de guerre en guerre.

Je ne pleure pas sur le sort de la raie publique.

La France catholique et royale renaîtra et effacera ces deux siècles de pourriture.

Rédigé par : goliath | 29 nov 2017 13:41:55

La 2e division SS Das Reich n'était pas une "armée en perdition" [la Waffen-SS n'appartenait pas à la Wehrmacht].
Après avoir commis de nombreuses exactions sur le front de l'est, elle fut appelée en France. Stationnée à Narbonne, elle se mit en marche après la nouvelle du débarquement allié en Normandie.
Prévue initialement pour rallier la région normande en cinq jours, elle fut considérablement ralentie par les attaques des maquis et les exactions qu'elle commit sur les civils (sur le modèle de ce qu'elle avait fait en Russie) : il s'agissait de sidérer les populations durant son parcours.
à Tulle et à Oradour-sur-Glane notamment (on est donc loin de l'hypothèse d'une armée en déroute).
Elle était dirigée par le général Lammerding. Ce fut lui qui donna les consignes de "représailles" aux attaques menées par la résistance. Condamné à mort par le tribunal de Bordeaux en 1953, il mourut bien tranquillement chez lui en 1971...

Rédigé par : gh | 29 nov 2017 16:48:14

Goliath, surtout que je subodore que derrière tous ces massacres il y avait, comme d'habitude en pareil cas, des richesses à voler. La rançon du crime en quelque sorte. Le plus gros pactole à dérober était à mon avis les biens de l'Eglise. N'oublions pas que l'Eglise assurait l'éducation et la santé et qu'elle était très fortement dotée pour ce faire : possessions de toute sorte provenant de dons et ce depuis des siècles, dons en terres, en bâtiments et tutti quanti. On ne tue pas gratuitement, comme ca pour le sport, la beauté du geste ou même par idéologie, on tue par cupidité, pour du fric.

Rédigé par : San Juan | 29 nov 2017 16:59:58

la République, s'arrogeant le droit d'agir sous le nom de la Nation, est assise sur l'emmurement délibéré d'un petit orphelin de dix ans.

Rédigé par : lafforest | 29 nov 2017 17:44:03

Pas depuis 1789, depuis le  ‎21 janvier 1793 date du parricide !
Les livres de Reynald Secher sont malheureusement trop peu connus, il serait surprenant que ce ne soit pas fait exprès tant ils doivent déranger de dire ce qui peut être considéré comme un crime contre les vendéens, et pas que pour eux car il y a eu d’autres massacres en France à cette époque.

Rédigé par : Maurice | 29 nov 2017 19:13:33

Lafforest, si vous parlez du petit dauphin de France, il est bon d'espérer qu'il se soit échappé du Temple, qu'on l'ait exfiltré...

Rédigé par : San Juan | 29 nov 2017 19:28:47

remarquable émission.
Reynald Secher est lumineux et c'est un bonheur de l'entendre parler ainsi, en vérité, sur l'histoire de France et détruire en quelques instants tous les révisionnistes révolutionnaires et génocidaires.
merci Reynald.

Rédigé par : Artus | 29 nov 2017 22:18:46


La france va mal mais le gouvernement ne veut pas bouger quand vont ils réagir

Rédigé par : Lejeune | 1 déc 2017 23:10:14

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige