« Brexit le 29 mars 2019 à minuit | Accueil | Que penser de l’écriture inclusive ? »

10 novembre 2017

Paris Notre-Dame de Coeur

Pour ceux qui ont assisté au spectacle La Nuit aux Invalides, il faut aller voir celui à Notre-Dame de Paris. Le spectacle Dame de Cœur s’inscrit dans le cadre des célébrations du centenaire de la première guerre mondiale. Le grand public est invité à assister gratuitement à ce son et lumière exceptionnel. Il s’agit d’un hommage populaire aux milliers de soldats alliés qui ont combattu et donné leur vie pour la liberté. La Cathédrale Notre-Dame porte, pour le peuple de Paris et pour le monde entier, un message universel de paix et de fraternité.

Unknown-45Dame de Cœur est la dernière création du metteur en scène Bruno Seillier. Depuis 2012, il a assuré la création et la réalisation de quatre spectacles, La Nuit aux Invalides (Hôtel des Invalides), Les Luminessences d’Avignon (Cour carrée du Palais des Papes, Les Ecuyers du Temps (spectacle équestre et projections vidéo à Saumur) et La Conquête de l’Air, show grandiose à 360° retraçant l’histoire de l’aviation française au cœur du Grand Palais. Metteur en scène, il a le sens de l’espace, de la profondeur et de la technique maîtrisée. Directeur artistique, il veille à l’harmonie, aux choses bien faites, réunies au service du projet commun quelle que soit la taille, l’envergure du projet. Scénographe et réalisateur, il a le sens de l’espace, de l’idée, du concept qui fait mouche.

En 1917, sur un champ de bataille. Nous sommes dans la pénombre, sur le parvis d’une rencontre : celle d’une jeune infirmière française et d’un soldat américain agonisant. Au crépuscule de sa vie, il lui exprime un regret, celui de n’avoir pu visiter la cathédrale Notre-Dame. A travers un dialogue historique, artistique et mystique, ces deux âmes se retrouveront pour accéder ensemble au mystère de Notre-Dame, qui sera leur « Dame de cœur ». Dans un incroyable voyage visuel et musical, la façade de Notre-Dame de Paris lèvera le voile sur les plus beaux aspects de sa personnalité et de son message. Invités à une communion populaire et esthétique, des milliers de personnes sont conviés à accéder au Parvis de Notre-Dame de Paris. Plongés dans l’obscurité, les spectateurs assisteront progressivement à l’illumination du monument.

Pour assister à une séance du spectacle sur le Parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, il est nécessaire de s’enregistrer avec une inscription simple et obligatoire en ligne. Il est conseillé d’éviter les sacs. Pour s'enregistrer. Voici des extraits :

Posté le 10 novembre 2017 à 08h29 par Michel Janva | Catégorie(s): Valeurs chrétiennes : Culture

Commentaires

Ce n'est pas pour jouer les rabats-joie mais pour y être allé hier soir j'en suis particulièrement déçu.
La prouesse technique est indéniable, visuellement le spectacle est très joli (mais soulignons la prouesse architecturale du support !).... Mis à part, à mon sens, les rois de Judée recouverts du drapeau bleu blanc rouge, ce même drapeau qui les a décapité pendant la Révolution, ainsi que leur petit numéro de danse déhanchée que je ne trouve pas du meilleur goût.
Je suis en revanche beaucoup plus sceptique sur le texte que je trouve aussi spirituel que mon plat de nouilles d'étudiant, il ne suffit pas de mentionner aussi platement la Sainte Vierge pour y mener l'âme ... Je suis d'avis que la forme entraîne le fond, et à forme faible nous restons au ras des pâquerettes. Vient ensuite la mention des Américains. Encore une fois la France s'oublie devant l'étranger, elle n'existe plus, que cette cathédrale soit à Paris, Bamako ou Pékin le spectacle aurait été le même. Sans âme.
Mon cousin était à côté de moi pendant le spectacle et me disait "Tu comprends pourquoi j'ai quitté l'Eglise catholique ?" L'Eglise pousse les gens dehors, le diocèse de Paris en particulier (je précise être catholique et pratiquant).
Je suis peut être seul réfractaire à ce spectacle mais je pense que Notre Dame de Paris mérite mieux, qu'il faut cesser de la vendre au plus offrant et ne pas oublier ce qu'elle est: une église, un lieu de culte et de recueillement, pas une foire. Si ça continue c'est sur son parvis que Campion s'installera après avoir quitté les Champs-Élysées.

Rédigé par : Spectateur dubitatif | 10 nov 2017 09:20:22

Je suis en désaccord total avec le commentaire du Spectateur dubitatif. Ce spectacle est exceptionnel non seulement par sa qualité artistique mais l'intelligence de son inspiration subtilement catholique. Il peut toucher des coeurs éloignés de Dieu. Et la présence de Mgr Chauvet est un beau signe d'accueil.

Rédigé par : Sureau | 10 nov 2017 10:12:51

Merci au Salon Beige et au " spéctateur dubitatif " pour son avis d'expert rabat-joie.
Pour essayer de le consoler voici un avis d'un provincial qui n'a eu que 2 ou mn pour voir l'info à la fenêtre de son TGV ...

MAJ 10/11 Merci au Salon Beige qui nous offre ces magnifiques clips

http://cril17.eu/

Rédigé par : Cril17 | 10 nov 2017 10:29:47

Merci au SB de nous montrer ces clips au vu desquels je souscris au commentaire du spectateur dubitatif. Les ayant vus je ne m'inscrirai pas. Mais quelle prouesse technique!

Rédigé par : clovis | 10 nov 2017 13:14:09

Pour les dubitatifs, n'ayez aucun regret, le spectacle se joue à guichet fermé. Plus aucune place disponible depuis déjà plusieurs jours, quelle que soit la séance...
Pour les non dubitatifs, reste à espérer que ce spectacle sera repris (il semble en etre question) l'année prochaine pour les cent ans de la fin de cette boucherie.

Rédigé par : C.B. | 10 nov 2017 13:45:41

Spectateur dubitatif , on repart de tellement bas , spirituellement parlant , que pour essayer de raccrocher le plus d âmes possible , malheureusement , on est obligé , pour ratisser large , de rester au ras des pâquerettes . C est peut-être aussi un bémol ordonné par le maire de Paris et de toute sa communauté et la population est tellement indigente dans le domaine chretien qu il ne fallait pas espérer dépasser certains basiques mais , malgré tout , j ai trouvé cela magnifique , de la beauté toute chretienne , alors ne boudons pas notre plaisir quand ça a le mérite d exister . Gageons que cela aura attiré des âmes dont le cœur n est pas de pierre à pénétrer dans cette belle maison de Dieu . Bien sûr , on est loin d un niveau intellectuel d un concile pré Vatican 2 mais bon , soyons indulgent en rapport à notre époque .

Rédigé par : Le Forez | 10 nov 2017 14:08:47

Le Forez, j'entends bien ce que vous me dites et j'y souscris... Des conversations que j'entendais dans la foules ils étaient tous ravis du spectacle, je veux même croire qu'ils étaient fiers de leur cathédrale et l'ont aimé un peu plus ce soir là, néanmoins j'en reste très déçu et j'en étais malheureux pour l'abaissement de cette église (oui je suis élitiste et manque sûrement par là de charité).
J'y allais avec bienveillance, et ayant déjà vu (et aimé !) Le spectacle de Chartres en lumière (et en musique) et celui (malheureusement payant) des Invalides je m'attendais à quelque chose de leur qualité. Mais sans doute, la mairie de Paris s'en étant mêlé... on en voit les séquelles.

Rédigé par : Spectateur dubitatif | 10 nov 2017 18:46:24

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige