« Pourquoi la condamnation des 5 de Poitiers est scandaleuse ? | Accueil | Report de la loi visant à généraliser la résidence alternée des enfants de parents séparés »

08 décembre 2017

Et maintenant les "couples" à plus de deux personnes

Si vous évoquiez ce sujet en plein débat du mariage pour tous comme une suite logique, on criait au délire... Et maintenant :

Capture d’écran 2017-12-08 à 17.38.51

Et Bientôt, ils vont nous vanter les partouzes. Tranquillement.

Posté le 8 décembre 2017 à 17h41 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société , Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

l'enfumage est en marche, bientôt la polygamie comme modèle!!!!

Rédigé par : ohlala | 8 déc 2017 17:50:56

Tiens, un TROUPLE (oui, oui, le mot a été forgé pour nommer la chose afin de lui donner de la réalité et d'en "montrer" la normalité) en vadrouille.

Rédigé par : C.B. | 8 déc 2017 18:56:46

Allez crever en enfer, tas d'animaux...

Rédigé par : Eloi | 8 déc 2017 19:19:39

Je vous dans ce non débat un sujet sympztique et non conformiste, pour le moins, durant les dîners mondains de "la bonne société".
Mais devant tant de réponse je prefere rester voir....

Rédigé par : Citoyen de France | 8 déc 2017 19:23:57

Tous les psy savent, qu'en plus, l'"amour" à trois (ou plus) conduit très fréquemment des femmes qui n'avaient pas cette tendance, à pratiquer l'homosexualité. Ce qui est une façon de "boucler le cercle".
Voici donc une maille de plus, à la toile d'araignée de la subversion des valeurs, par la sexualité "tous azimuts". A ce rythme là, bientôt l'écriture inclusive écrira: "maman.s"
Demain, le toutou suivra.

Se sentir "plus vivant" par des pratiques mortifères pour l'âme... quelle misère !
Le "patron" de Sainte Edith Stein , Edmund Husserl, reconnaissait : "vivre c'est se cacher comme conscience naïve au creux de l'existence des choses"; la naïveté ayant disparu, restent les consciences polluées qui recherchent toujours la "fureur de vivre" au niveau de leurs pulsions, lesquelles adulent des êtres qui ne sont plus que des choses désirables.
Gabriel Marcel (philosophe catholique) protestait pertinemment : " Il y a une chose qui s’appelle vivre, il y a une chose qui s’appelle exister : j’ai choisi d’exister ".
Exister c'est pouvoir se tenir au delà de soi-même, au delà de nos pulsions, y compris sexuelles, celles qui font de l'autre un objet interchangeable, combinable, jetable.

Rédigé par : Exupéry | 8 déc 2017 20:07:29

Ohlala, vous êtes d'un sexisme indécrottable!
Pourquoi penser tout de suite à la polygamie, terme qui a évidemment une connotation mal vue des féministes?
Et pourquoi pas la polyandrie plutôt?

Rédigé par : Saint-Plaix | 8 déc 2017 20:16:35

France Cul...ture est en pointe sur ce sujet et cela avec l'argent du contribuable. Là, pas question de neutralité dû service public, on vous impose les pires aspects de la boboitude.

Rédigé par : Stephe | 8 déc 2017 20:24:03

Perversion de l'humanité version sirupeuse. Demain (aujourd'hui déjà...) la pédophilie suivra.
Prions pour eux et plus encore pour nos enfants.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 8 déc 2017 20:41:10

Serait-ce une mauvaise interprétation de "Aimez-vous les uns les autres".
Comme le dit si bien @ohlala, la polygamie sera bientôt un vrai modèle.
Désespérant !

Rédigé par : P2MD | 8 déc 2017 21:15:59

La polygamie, première étape de la charia...

Rédigé par : Michel | 8 déc 2017 22:10:19

Super ! Après l'appairage des homosexuels, la polygamie, d'ailleurs réclamée par des groupes de pression musulmans ! Les promoteurs de ce "polyamour" n'ont vraiment aucun respect pour les femmes.

Il est grand temps de resacraliser le mariage.

Rédigé par : Florian78 | 8 déc 2017 22:50:19

ET pour peu qu’il y ait un enfant, ils feront une garde alternée à 3 lorsqu’ils se sépareront ?

Rédigé par : Gautier | 8 déc 2017 23:09:35

Moi, je suis pour le polyamour. Je suis polyamoureux de ma femme. Je l’aime le matin, à midi, le soir, la nuit. Je l’aime en robe, en tailleur, en short, en pyjama, en maillot, en salopette, nue. Je l’aime apaisée, énervée, reposée, fatiguée, intriguée, amusée.Le polyamour quoi !

Rédigé par : Lamoureux (mon prenom n'est pas Robert) | 8 déc 2017 23:55:21

vivent les escargots!

Rédigé par : incongru | 9 déc 2017 02:02:39

bientôt la polygamie comme modèle!!!!
Mohamed va expliquer comment on fait!

Rédigé par : a.picadestats | 9 déc 2017 06:42:29

C'est tout simplement l'étape précédant la reconnaissance de la polygamie.

Rédigé par : Gibi | 9 déc 2017 08:43:01

Il faut bien s'intégrer a l'Islam, non ?

Rédigé par : Mas Jean-Marie | 9 déc 2017 10:02:50

Et pour les zoophiles, c'est pour bientôt?

Rédigé par : HG | 9 déc 2017 11:05:20

Dans certains pays cela s'appelle le harem. Cela a existé autrefois mais je croyais que c'était un progrès que d'avoir interdit les harems en France. On revient en arrière, l'histoire ou la mode est un éternel recommencement.

Rédigé par : lapaladine | 9 déc 2017 11:52:38

Bon ! Selon le chamelier pédophile, nous avons droit à 4 épouses maximum (On se demande pourquoi 4 seulement car on a des bus de 55 places pour se promener). Donc, disais-je, c'est mon troupeau de chèvres qui va baigner dans le bonheur.
Pauvre France !

Rédigé par : Yannh | 10 déc 2017 10:04:50

Merci à Exupéry de nous avoir parlé d'Edith Stein, de Husserl, de Gabriel Marcel, cela nous élève au dessus des préoccupations triviales actuelles. Mais l'excés d'abstraction rend paradoxalement Husserl et ses confrères du groupe "phénoménologiste" (Jaspers et Heidegger) peu clairs pour un esprit Français, pour le mien en tous cas. Il n'est pas plus compréhensible dans la citation évoquée que lorsque j'avais abordé son oeuvre dans ma jeunesse,en l'absence des éclaircissements ultérieurs d'Hannah Arendt.

Mais heureusement le phénoménologiste français Jean Luc Marion a quand même réussi à écrire un livre compréhensible dont je me permets de recommander la lecture: "Brève apologie pour un moment catholique" Ed Grasset. Il est vrai que ce n'est pas un livre "philosophique".

Rédigé par : clovis | 10 déc 2017 23:49:27

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige