Pour vos cadeaux de Noël, les éditions Clovis vous proposent un large choix de très bons livres
C’est arrivé un 10 décembre…

Le jour anniversaire de la loi de 1905 portant séparation de l'Église et de l'État, 3 présidents à l'église

09fec95b-fbfb-4b5d-ae3e-7d5043d4a2bbC'est le miracle de Johnny : 3 Présidents de la République (Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron) étaient réunis aujourd'hui dans l'église de La Madeleine, écoutant le vicaire de l'archidiocèse de Paris, Mgr Benoist de Sinety.

Jean-Luc Mélenchon ne s'en est pas remis. Dans un post publié vendredi soir sur Facebook, il a fustigé la présence du chef de l'Etat à cette cérémonie religieuse à laquelle ont également participé François Hollande et Nicolas Sarkozy :

"Samedi, jour anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcité de l'Etat, le président de la République, chanoine de Latran, participe à une messe dans l'église de la Madeleine, monument religieux contre-républicain, où la prostituée de l'évangile implore le pardon du Christ". "En face, l'Assemblée nationale. Les rues qui mènent à ce bâtiment portent les noms des avocats de Louis XVI et Marie-Antoinette". "On voit ici ce que vaut la laïcité républicaine de certains".

Lors de cette cérémonie, qui n'était pas une messe, un texte de sainte Mère Teresa a été lu :

La vie est une chance, saisis-la
La vie est une beauté, admire-la
La vie est béatitude, savoure-la
La vie est un rêve, fais-en une réalité
La vie est un défi, fais-lui face
La vie est un devoir, accomplis-le
La vie est un jeu, joue-le
La vie est précieuse, prends-en soin
La vie est une richesse, conserve-la
La vie est amour, jouis-en
La vie est un mystère, perce-le
La vie est tristesse, surmonte-la
La vie est un hymne, chante-le
La vie est tragédie, prends-la à bras le corps,
La vie est aventure, ose-la
La vie est bonheur, mérite-la
La vie est la VIE, défends-la.

Comme le disait Mère Térésa en recevant son prix Nobel de la Paix :

"Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?"

Dans son homélie, Mgr Benoist de Sinety a cité la chanson «Une poignée de terre» glorifiant l'amour «donné aux hommes».

«En ce jour où une foule immense communie à la même tristesse, voici que ce refrain chanté par un jeune homme au début des années 60 peut retentir de nouveau». «En entendant la nouvelle de sa mort, beaucoup ont été saisis de chagrin, d'angoisse, de détresse : ainsi celui qui avait accompagné tant de moments heureux ou douloureux de nos existences ne chanterait plus, sa voix s'est éteinte».

«A la différence de beaucoup d'entre nous, Jean-Philippe Smet n'a peut-être pas reçu dans les premiers instants de son existence cet amour qui est dû pourtant à toute vie naissante».

Et le vicaire général du diocèse de Paris de citer des confidences de Johnny, baptisé il y a 74 ans, à des journalistes l'interrogeant sur sa foi :

«On peut me faire ce qu'on voudra, je resterai chrétien. Je suis sûr que Jésus, lui, ne m'en veut pas».

«La vie de Johnny Hallyday, parce qu'elle a manifesté l'amour, y compris dans ses pauvretés et dans ses manques, nous invite à lever les yeux vers celui qui en est la source et l'accomplissement». «Comme Jean-Philippe, devenu Johnny Hallyday, nous sommes tous appelés à laisser percer en nous cette lumière divine qui fait de nous des icônes de l'amour de Dieu plutôt que des idoles dont la vie s'épuise».

Commentaires

Trophyme

Lu dans LeFigaro : "Laeticia porte autour du cou le pendentif qu'arborait son mari sur scène: une croix sur laquelle figure une femme crucifiée sanglée d'une guitare électrique."
Seigneur ...

Aurélien D'Haussy

Cérémonie malsaine.

François

Ce qu'il y a de bien avec Mélenchon, c'est qu'il ne déçoit pas. Il fallait une andouille, il s'y est collé... avec enthousiasme!

Tite

Le Figaro en plein délire. Louis Pauwels... au secours !!!!

Sainte Mère Teresa, lue par une actrice d'origine Juive... merci Seigneur ! Le poème qu'elle a écrit pour défendre les enfants à naître !

Une homélie MAGNIFIQUE, l'Ave Maria de Schubert... L'amour du Christ jeté comme une claque à la figure de tous...

Grâce à cet évènement, des millions de gens ont vu l'Amour et la Miséricorde Divine. Dieu a parlé.

ITE MISSA EST... La messe est dite.

Merci et à Dieu, Jean-Philippe Smet.

Michael Jeaubelaux

aimer, vivre, donner, tout donner...voilà ce qu'on peut trouver dans les chansons de Johnny ...et c'est à La Madeleine que l'hommage populaire a été rendu même si elle était pleine de célébrités...

Par ailleurs, Johnny était humble et généreux... beaucoup ont témoigné de sa générosité... il ne thésaurisait pas.

Alors Oui Johnny n'était pas un saint et loin de là ... mais pour cela Dieu seul est juge.

Et n'oublions pas que le Bon Larron n'a eu à dire que peu de chose,à Jésus pour être avec Lui en Paradis...

Souvenons-nous du fils aîné de la Parabole...

Michael Jeaubelaux

Dans la même situation aujourd'hui, on aurait conseillé à sa mère d'avorter... Johnny est donc un plaidoyer formidable contre l'avortement!

Johnny à souffert toute sa vie de pas avoir eu un père... Johnny est à lui seul un démenti extraordinaire à ceux qui veulent imposer la PMA Sans Père, délibérément voulue par une "mère" célibataire ou lesbienne au nom de l'Egalité!

emilie

Parfois le Bon Dieu fait fort... faire coïncider les évènements et amener les politiques à honorer un chanteur qui a affirmé sa Foi catholique en si peu de mots le jour de la laïcité !
Bravo aussi pour le texte de Mère Térésa sur la Vie. Combien de ceux qui étaient présents ont dû entendre cela.
Bravo à l'homélie du Vicaire. On aimerait entendre de telles choses à tous les enterrements.

majacquet

Lu sur le site d' Orange :

" Emmanuel Macron à deux doigts de bénir le cercueil de Johnny Hallyday.

Le geste aurait sans doute créé une polémique au regard de la loi de 1905 sur la laïcité, qui instaure la séparation des Églises et de l'État.
Durant la messe en mémoire à Johnny Hallyday, samedi 9 décembre en l'église de la Madeleine à Paris, Emmanuel Macron a été à deux doigts de bénir le cercueil du chanteur.
Le geste aurait sans doute créé une polémique au regard de la loi de 1905 sur la laïcité, qui instaure la séparation des Églises et de l'État.
Le chef de l'État a d'abord saisi le goupillon mis à la disposition des fidèles, comme un réflexe, avant de le reposer puis de simplement poser ses mains sur le cercueil.
Le Président a par ailleurs prononcé son discours d'hommage à Johnny Hallyday non à l'intérieur de l'église, mais sur le parvis à l'extérieur.
Brigitte Macron, quant à elle, a béni la dépouille de "l'idole des jeunes". Au contraire du Premier ministre Édouard Philippe et du président (LR) du Sénat Gérard Larcher qui, côte à côte, se sont simplement et brièvement car inclinés.
Nicolas Sarkozy, que l'on sait croyant, a pour sa part béni le cercueil, à l'inverse de François Hollande, qui a salué la dépouille de Johnny d'un signe de tête "

Il valait mieux pour lui, car les frères ... qui l'ont fait élire n'auraient pas manqué de lui faire sa fête ....!

amdg

Le crucifix de Johnny ne présente pas du tout une femme crucifiée, mais un rocker avec sa guitare. Nuance! Le Figaro peut se tromper. Et la figure de l'artiste crucifié pour l'amour de son art n'est pas une première.
La cérémonie était bouleversante, magnifique, et oui, grâce à Johnny, on a eu droit à des paroles d'Evangile prononcées sur écrans géants devant trois présidents et des centaines de milliers de Français dont certains retourneront peut-être à l'église après ce moment de grâce. Merci Johnny! Il lui sera beaucoup pardonné parce qu'il a beaucoup aimé....

Azur

Non, c’est totalement faux. C’est bien le Christ avec une guitare au lieu du linge sur les hanches .

Ashrei

https://twitter.com/NSJesusChrist/status/939554822256234497

Remi

JL Melenfion ferai mieux de se renseigner avant de dire des conneries!!

Stephe

Melenchon s'enfonce dans son rôle de pauvre type.

oxygène

Quels que soient les errements et déviances qu'on ait pu noter à cette occasion, ce que j'en retiens c'est que précisément 100 ans après la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, on retrouve dans l'Eglise de la Madeleine (!) tout le gratin politico-médiatique et dans la rue et derrière leur TV, au moins 2 millions de personnes pour entendre les vérités de la Foi. Bravo Johnny, çà c'est un coup de maître !

Bernard Mitjavile

C'est vrai, cette cérémonie a été une merveilleuse réponse à tous les tenants d'une laïcité bornée.
De plus, le sermon était très bon, les lectures de la Bible sincères (en particulier Marion Cotillard) ainsi que les interventions de Labro, Rondeau et autres sur Johnny, sans parler de l'Ave Maria final remarquablement chanté.

lapaladine

Le message de Mélenchon sur facebook est très drôle et ironique alors que la bataille contre les crèches dans les espaces publiques fait rage.

Oncle Donald

https://www.dreuz.info/2017/12/10/johnny-hallyday-que-venait-faire-la-laicite-aux-funerailles-du-chanteur-yeye/


"L’attitude du président a été d’une incorrection extrême, envers la famille, envers le défunt lui-même.
"Il n’a pas prononcé une homélie. Il a fait un discours de politique politicienne, d’abord. Il s’est ensuite ridiculisé en refusant de bénir le cercueil sur lequel il venait se recueillir. Ridiculisé, parce que rien n’a échappé à l’œil des caméras, tant dans son hésitation que dans le geste qu’il a eu enjoignant son épouse à agir comme lui."

Esteban80

C'est évidemment la Miséricorde divine qui a toujours le dernier mot et nous ne pouvons pas juger les âmes.
Humainement parlant, en revanche, ce "Johnny" s'affichait plutôt du côté de "l'autre" ... Cette cérémonie de La Madeleine ressemblait davantage à une manifestation mondaine du Lion's club qu'à une prière, ça devient ... pénible ... ces églises transformées à nouveau en temples de la déesse Raison !

stephanie45

aimer des chansons n’impose pas d’être amnésique ou idiot , aimer un répertoire n’impose pas de se faire faire obligatoirement des enfants par tel ou tel ou se faire son porte drapeau idéologique , on paye son album au magasin et on est quitte , point barre ! .
lorsqu’on n’est pas pendu de nombreuses heures tous les jours devant cette bouche d’égouts hypnotisante qui se déverse dans notre salon (arme vs le peuple nommé « télévision ») on est immunisé et voit ceci :
en premier ? un cercueil … BLANC ! …? BLANC ?, c’est pour les enfants ! cela symbolise la pureté ce qui est ici aussi blasphématoire que de faire sa prise de pouvoir devant la pyramide 666 du louvre avec tous les symboles 666.
depuis les « marches blanches » , semis de nounours-alibis d’inertie , allumages larmoyants de bougies et autres lâches-lâchers de ballons on a donc assisté a la plus grande parade de larves et de zombies téléguidés jamais vue ! sur presque toutes les chaînes en même temps réquisitionnées , de véritables obsèques nationales , et hélas c’est bien ça qui est suspect .car qu’a donc fait cet homme pour notre pays ? il l’a protégé ? il a amélioré son économie ? il a sorti les SDF français du ruisseau ?
l’aviez vous remarqué ? lors de ce cirque de la johnny-mania d’état ? : en plus de leurs extractions ces 3 personnes ont un point commun aux vampires , ils sont pathologiquement incapables dans une église de faire clairement le signe de croix avec le goupillon qu’ils agitent vaguement pour faire illusion mais ce n’est pas une maladresse, encore étonnant qu’ils aient eu assez de volonté pour y entrer… .mais que ne ferait on pas pour récupérer politiquement son illégitimité ?
« les coups , ah toc ! ils vous arrivent les coups oui ça fait mal » la vérité aussi …

justinerk

Impossible de partager votre enthousiasme, cher Michel. Contrairement à ce qu’affirme JLM, laïcisée, cette cérémonie l’était, et elle l’était fortement.

Elle l’était par l’édulcoration du rituel (comment le curé de la Madeleine a -t-il pu tolérer que le P. Guy Gilbert soit dans le chœur de l’église sans aube ?).

Par des musiques qui n’ont AUCUNEMENT leur place dans une célébration liturgique.

Par des laïus laïques insupportablement longs, qui ne pouvaient que diluer un message religieux… hélas, bien édulcoré.

Quelle déception, en effet, l’homélie de Mgr de Sinéty ! En bref : on ira tous au paradis. Pas de souci : « Entre dans la lumière, Johnny ! ». Pas de souci : nous sommes « des icônes de l’amour de Dieu ». Comment Mgr de Sinéty a-t-il pu omettre d’affirmer que cet amour, depuis la faute originelle, ne nous est pas naturel, qu’il a besoin d’être purifié, racheté ? C’est bien la peine de nous rappeler (avec raison) l’urgence de la mission, si, lorsqu’on a une occasion unique de proclamer la folie du mystère pascal à des centaines de milliers de personnes - qui pour la plupart ne mettent jamais les pieds dans une église - on ne la saisit pas !

Si on ne proclame pas la folie de la Croix dans de telles occasions, quand doit-on le faire ? Que devient le message de Jean Baptiste que nous sommes censés méditer pendant ce temps de l’Avent ?

« Convertissez-vous car le Royaume des cieux est proche ! » Cette parole salvatrice, elle n’avait pas besoin de l’entendre, l’assistance qui était réunie à La Madeleine ce samedi, et la foule qui écoutait au dehors ?

* * * * * * * * * *

NB 1. Mgr de Sinéty ne fait donc pas la différence entre une chape et une chasuble ? Étonnons-nous après cela que les gens appellent « messe » n’importe quelle cérémonie religieuse.

NB 2. Que pourront répondre les braves prêtres de paroisse qui doivent littéralement se battre contre la laïcisation des obsèques, lorsqu’on leur dira « Mon Père, nous voulons une célébration pour notre défunt comme celle célébrée par le Monseigneur de Paris pour Johnny » ?

C.B.

"participe à une messe dans l'église de la Madeleine": étonnante confusion entre une cérémonie religieuse et une messe, de la part de Jean-Luc Mélenchon, qui fut enfant de chœur et est encore capable de réciter (en latin) le Pater Noster...

Semper Fidelis

Bonjour Trophyme !
J'aimerai vous rassurer en disant que Notre Seigneur a vu bien pire même avec des crucifix normaux...

Quand à Mélanchon, sa réaction n'est que le reflet inconsistant d'une minorité qui n'a toujours pas digéré le fait que les religions et l'expression de la Foi (surtout la catholique) n'a toujours pas disparu, malgré les "avancées de la pensée des lumières" et la "glorieuse révolution"...

Je ne peux m'empêcher de dire que Mélanchon rime parfaitement avec "tête de c.." !

Dieu, ce que je peux manquer de charité chrétienne...

Aurélien D'Haussy

Un genre de syncrétisme catholico-laïque.

Faites votre testament tout de suite si vous ne voulez pas qu'on vous flingue votre enterrement.

logorrhée

J'ai commencé à suivre à la télé ces obsèques d'un genre à part, sans beaucoup de conviction, me demandant si notre Seigneur avait eu tant de larmes sur sa montée au calvaire et qu'est-ce qui était sincère de ces personnes là : Se faire voir ? En être ?
Qui allait prier pour l'âme de cette star déifiée,qu'un dernier amour avait peut-être en effet un peu relevé de ses chutes continuelles...
J'étais sceptique mais curieuse un peu quand-même de voir toute cette clique faire le show final sans l'art vocal du disparu...
Et oui, je dois dire que je me suis laissée emporter...
Par ces demi-frères sœurs mal-aimés, la main liée, par ces deux petites de nouveaux "abandonnées", par cette jeune femme qui a soutenu un homme paumé...
Je me suis dis que le Christ y était au coeur de toute cette faiblesse encensée, qu'il y avait quelque chose d'un message à faire passer...jusque dans les passages les plus cabossés d'une vie somme toute chaotique...
Une star de paillette s'en va et c'est presque plus qu'un Dormesson pour la population. Peut-être parce qu'il y avait quelque chose non du Tennessee,non de Johnny mais quelque chose qui se jouait du fils prodigue qui redisait ad- patres, "j'en étais"...malgré mes provocations, ma vie de patachon, c'était là le bout du chemin...c'était LUI...
J'ai aimé cette célébration un peu chahutée par ces refrains de Pu il est vrai;sauf à y trouver une forme d'écho de prière-réponse de la star, ou de musiciens qui transpiraient l'amour du défunt...
Au moins n'étaient-elles pas piquées toutes faites des livrets d'obsèques ces intentions maladroites mais pas bâclées...
J'ai aimé Philippe Labro, tranquillou qui nous embarquait vers l'essentiel, peut-être le sauvetage d'un être bien mal parti, et c'est là que j'ai su que je la regarderai jusqu'au bout cette émission de personnalités dévouées au culte de l'image et du personnage fabriqué...
J'ai aimé ce texte de mère Teresa,que je connaissais, qu'importe qui lisait, personne n'est indigne de la dire,elle qui s'est tant battue pour la dignité au-delà du pire...
On ne l'a pas comprise comme anti-IVG?N'était-ce pas beaucoup mieux martelé qu'un slogan sans tendresse...
J'ai aimé le sermon qui nous disait combien le Christ est CENTRE, TOUT, combien finalement IL passe partout et j'espère oui que justement parce qu'il n'était pas une conférence théologique inaccessible qu'il a touché des âmes au passage, comme je fus rattrapé au coeur d'une adolescence mal partie le jour des obsèques de mon Bon Papa...
Il y a ces graines de moutarde qui font grincer des dents et qui sèment, au nez et à la barbe des malveillants que cela pique un peu, tant mieux!
Mélanchonronchon l'a eut mauvaise parce que
ce jour-là c'était l'union et non pas la séparation, une vraie communion sans eucharistie, il est vrai, mais d'un pays qui parle de vivre ensemble en théorie et qui là était suspendu à quelque chose, QUELQU'UN de plus, d'impalpable, de méconnu, contre qui le diable a déjà perdu...
Il y avait une ironie de laïcité, de récupération politicienne et un Notre Père récemment modifié avec beaucoup de bras ouverts même s'il était un peu maltraité...
Il y avait du bon grain et de l'ivraie et moi je ne me sens pas le coeur de les séparer...Je pense que le semeur était sorti et que "oh Marie, elle, le savait" la moisson n'était pas terminée...
Le reste pour moi est polémique, l'espérance est une toute petite fille et pour moi, elle brillait ce samedi-là où on aurait pu fêter l'anniversaire du grand n'importe quoi ....

Mimajo

Étrange impression en entendant le célébrant mentionner « les enfants et leurs mères », puis parler de Leatitia et ses deux fillettes..., nous avions au premier rang deux ex de Johnny, et sa dernière en date, depuis 20 ans!
L’Eglise, hier, aurait-elle avalé son goupillon ? Car, enfin, que je sache, le mariage est toujours indissoluble, et on nous a offert, sous prétexte de miséricorde, la reconnaissance d’une épouse divorcée, d’une autre adultère et divorcée, et d’une dernière épouse adultère au sens du droit canon !!! Une vraie mascarade bien en phase avec notre époque idolâtre.

ANRES

Personnellement, en voyant quelques vues filmées de la cérémonie à la Madeleine, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à cet épisode de Moïse descendant du Mont Horeb avec les Tables de la Loi après 40 jours. Il retrouve les juifs adorant des idoles ( serpent d'airain ou veau d'or) qu'ils avaient placées sur leurs autels. Nous voici revenus aux mêmes folies.
J'ai également fait le rapprochement avec le culte à la déesse "Raison" pendant la "Révolution française"

Tite

Hallelujah :

https://www.youtube.com/watch?v=Ec9stD5f6Io

Ave Maria :

https://www.youtube.com/watch?v=WDrDRvu3Pgg

Si j'étais un charpentier :

https://www.youtube.com/watch?v=cwz5fjyMeew&feature=youtu.be

Tite

Quand Johnny Hallyday s’inspirait de la Bible (site Aleteia) :

https://fr.aleteia.org/2017/12/06/quand-johnny-hallyday-sinspirait-de-la-bible/

emilie

A logorrhée,
En lisant ces commentaires, je crois que vous avez bien résumé cette cérémonie et je pense que Dieu nous prend comme on est. La famille décomposée et recomposée de ce chanteur n'est pas un modèle du genre mais Dieu juge autrement que nous pourvu que nous soyons de bonne volonté.

A tous ceux qui critiquent cette cérémonie, parfois très justement, je dis que nous avons échappé au pire car s'il y avait eu une messe ???
Gardons le positif de cet évènement : 3 Présidents et autres ministres qui ont voté des lois anti-chrétiennes, se sont retrouvés à honorer un artiste qui ne se cachait pas d'être resté catholique, juste le jour où l'on fête la Laïcité, c'est pas beau ça !!!

Le Bon Dieu a profité de ce jour pour faire passer ce qu'Il voulait et Johnny a été l'instrument du moment.
Qui peut dire ce qu'il restera de l'homélie du prêtre, écouté dans un silence respectueux par des gens de tous les horizons ?

Cet évènement aura certainement fait plus auprès des gens du peuple que beaucoup de discours sociaux de certains clercs qui oublient de dire aux hommes qu'ils ont un Père qui les aime et les attend.

Patricia

Le Bon Dieu a le sens de l'humour...
Le jour anniversaire de cette loi de 1905, nous avons pu voir dans l'Eglise de la Madeleine 3 Présidents de la République rendant hommage à Jean-Philippe Smet dit Johnny Hallyday.
De plus, cette cérémonie était retransmise en direct sur plusieurs chaînes TV et de même un nombre impressionnant de personnes présentes dans les rues ont pu entendre des extraits des Evangiles, de beaux chants religieux et une homélie élevante.
Oui, au-delà de la propagande officielle et de l'idéologie des lumières des loges maçonniques omni présente dans notre société depuis plus de 2 siècles, chacun a pu constater que notre cher vieux Pays La France est catholique dans son essence.
Chacun a pu entendre que l'Enseignement de Jésus-Christ est vérité et Amour ; universel.
C'est cela que je retiens : l'Essentiel... même si, je ne suis pas dûpe : le système a cherché à récupérer les obsèques de cet homme pour en faire un évènement de manipulation et de propagande de leur politique-politicienne.
Le Seigneur fait feu de tous bois.
Là l'Esprit-Saint a fait fort!
Pour ma part, je remercie Jean Philippe Smet, notre frère en Christ, qui a permis ce miracle, du fait de sa conversion.
Paix à ton âme Johnny.

Cril17

Cher Salon Beige,

Est-ce qu'un internaute expert dans la segmentation des vidéos pourrait nous offrir un clip vidéo de 2 ou 3 secondes en souvenir d'un évènement incroyable, pendant lequel, tout en entendant la chanson " O Marie ", on voit la rue Royale depuis l"église de la Madeleine, avec la place de la Concorde et l'Assemblée Nationale au fond, où a été votée la loi du 9 décembre 1905 ?

Cril17

Merci ! Il s'agirait donc de mettre la musique sur la photo publiée ici :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/12/09/la-france-etait-deja-le-pays-de-la-diversite-il-est-maintenant-celui-de-la-variete/

Irishman

Je suis plutôt d'accord avec tous ceux qui disent que malgré les imperfections de cette cérémonie, quelque chose est passé... Ne serait ce que le magnifique texte de Ste Mère Theresa, la bénédiction du corps, et puis aussi les deux petite filles adoptées par Johnny et son épouse : un père et une mère pour des enfants !

Je ne suis pas du tout fan de Johnny (je n'ai aucun disque), mais chapeau l'artiste et reposez en paix, une paix bien méritée parmi vos frères et soeurs défunts de Saint-Barthélémy...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.