« Plus de dix millions de Français déclarent vivre en insécurité | Accueil | Condamnation des militants qui étaient montés sur le toit de la mosquée de Poitiers »

07 décembre 2017

L'hommage de Libération à Mgr Michel Aupetit

Croustillant :

Unknown-42"En fait, sa nomination surprend et déçoit. Pur produit du clergé parisien, il n’apporte pas le courant d’air frais que beaucoup attendaient, même parmi les évêques. Dans les rangs catholiques (et pas seulement parmi ceux qui ont une sensibilité à gauche), on pariait sur un autre choix du pape François, grand pourfendeur de la nomenklatura cléricale, défenseur d’une Eglise des périphéries et de l’engagement social. Aupetit, lui, correspond davantage à un profil se situant dans la lignée et la continuité d’un Jean Paul II et d’un Benoît XVI. [...] 

Le choix d’Aupetit est un vrai cadeau à la frange la plus radicale du catholicisme français. Spécialiste des questions bioéthiques, le nouvel archevêque de Paris est, dans ce domaine, un ultraconservateur. «Doctrinalement, c’est quelqu’un de très sûr», relève Philippe Portier. Ses anciennes déclarations ne laissent aucun doute sur son engagement à venir. Comme le cardinal Philippe Barbarin, il a été un farouche opposant au mariage pour tous. Il avait donné le ton, en juillet 2012, dans une interview à Paris Notre-Dame, l’hebdomadaire du diocèse de Paris. «ll ne convient pas, qu’au nom d’un individualisme exacerbé, on crée une loi pour chaque catégorie de personnes, déclarait-il. Sinon, pourquoi pas la polygamie ? L’inceste ? L’adoption d’un enfant par un frère et une sœur ? Pourquoi pas, en effet, "puisqu’ils s’aiment", pour reprendre l’argumentation des partisans du "mariage homosexuel" ? » Le nouvel archevêque de Paris est tout autant opposé à une ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux célibataires, là aussi sur la même longueur d’onde que la Manif pour tous. Pourfendeur de ce qu’il appelle régulièrement «la boboterie parisienne», Aupetit ne fait jamais dans la dentelle. «La véritable question, c’est effectivement la disparition du père, répondait-il en juin 2017 dans une interview à Famille chrétienne, à propos de la PMA. […] L’enfant devient un simple produit manufacturé : sous prétexte qu’il est objet de désir, il est mis à la disposition des adultes, comme l’on ferait pour une voiture ou un smartphone à la mode !»

Dans les débats à venir en 2018, Aupetit se profile clairement comme un archevêque de combat. Et risque d’être clivant au sein même des catholiques. Beaucoup de responsables ne souhaitaient en effet pas rejouer l’opposition frontale comme lors des grandes manifestations contre la loi ouvrant le mariage à tous. Visiblement, ils n’ont pas été entendus au Vatican."

Posté le 7 décembre 2017 à 19h35 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay , L'Eglise : L'Eglise en France

Commentaires

Je ne connais pas Mgr Aupetit, mais cet article de la part d'une boussole qui indique le sud m'en donne un à-priori très favorable...

Rédigé par : François | 7 déc 2017 19:39:27

Je crois qu'il faut pardonner à ce ... jounaleux... Il ne connait rien, il ne comprend pas la "religion" !!!
Il réduit la religion à une dimension socio-économique, socio-politique.
Il oublie l'élément essentiel de la religion (chrétienne/catholique) : la Foi !
Qui commence par le respect de la vie "de sa conception naturelle à sa mort naturelle" !
Car "dès le ventre de ta mère, je t'appelais par ton nom" !

Rédigé par : Al Nazrani | 7 déc 2017 19:54:24

Toujours aussi savoureux ces gens qui veulent la séparation de l'Église et de l'etat mais qui voudraient bien que l'état se mêle de l'Église....

Rédigé par : Gipsy | 7 déc 2017 20:35:07

Merci, Pour une fois, à cette feuille de choux de faire autant de compliments sur la personnalité du nouvel Archevêque de Paris...sans le vouloir, bien sûr.

Rédigé par : Stephe | 7 déc 2017 20:50:29

"risque d’être clivant au sein même des catholiques"
Si au moins cela amenait les catholiques parisiens à se réveiller, à ouvrir les yeux!

Rédigé par : C.B. | 7 déc 2017 20:52:53

L'(anti-)hommage du vice (gauchiste) à la vertu (catholique), ou quand l'ennemi vous crache dessus, c'est que vous êtes sur la bonne voie...


Rédigé par : Michel | 7 déc 2017 20:57:12

Sa nomination est donc surprenante, mais plutôt, bon signe pour l'Eglise Catholique.

Rédigé par : A.F | 7 déc 2017 21:50:47

Pour une foi : Quelle joie de lire cette Propagande !

Rédigé par : Grégoire | 7 déc 2017 22:06:03

Merci Libé , vous ne pouviez pas faire un meilleur portrait de cet homme ; c est ce dont nous avons besoin pour vous contrer ! Pour un peu , j achereterai presque votre torchon une seconde fois , je dis bien presque car mes impôts servent déjà une 1 ere fois à votre vivotage, sinon à votre survie . Merci quand même pour cette perle !

Rédigé par : Le Forez | 7 déc 2017 22:33:07

Connais pas. Mais il me semble plus que frequentable.
Félicitations Monseigneur, on ne lâche rien.

Rédigé par : Citoyen de France | 7 déc 2017 22:47:26

Merci à Libé de nous signaler que Michel Aupetit est un très bon choix. Bienvenue Monseigneur !

Rédigé par : Thibaud | 7 déc 2017 22:53:50

Mgr Aupetit, un homme remarquable. Je l’avais entendu lors des conférences de carême à Notre Dame, “croire ou douter”, en 2013 remarquable.
Il va défendre la famille, va lutter contre la PMA, etc. et n’aura pas le langage alambiqué de Mgr Vingt Trois. C’est une très bonne nouvelle pour nous les défenseurs de la famille traditionnelle!!!

Rédigé par : lapaladine | 7 déc 2017 23:44:20

Philippe Portier
titulaire de la chaire Histoire et sociologie des laïcités à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes – EPHE

Rédigé par : marino | 8 déc 2017 07:58:35

Donc, selon Libé évoquer « la disparition du père » ou « l’enfant devenant un simple produit manufacturé », c’est « ne pas faire dans la dentelle » !

Il faudrait donc, selon Libé, parler de ces monstruosité avec raffinement, délicatesse, … à peine les évoquer…

Les pauvres sont tombés si bas intellectuellement qu’ils ne savent plus le sens de ce qu’ils écrivent : Pas étonnant qu’avec des médias comme ça la France soit classée 34e sur 50 en compréhension de texte.

Rédigé par : Meltoisan | 8 déc 2017 09:21:36

Ouh là là ! l'archevêque est catholique ! quel surprise ! Libé s'attendait sans doute à ce que Carline Fourest fût nommée archevéquesse ?

Rédigé par : professeur Tournesol | 8 déc 2017 09:33:07

Ah, ah, ah ! Bien parlé, professeur Tournesol ! Loué sois le Seigneur d'avoir permis que son serviteur à Paris soit catholique et véritablement croyant ! Le pape a, pour une fois, fait du bon travail... Je gage qu'il n'a pas bien été renseigné, sinon nous aurions eu droit à un monssignore de la farine de Mgr Gaillot, qui aurait eu droit bien sûr à "standing ovation" de Libé !

Je pense au malheureux Louis XVI qui, apprenant le nom d'un nouvel archevêque à Paris, s'inquiétait de savoir si celui-ci était au moins croyant...

Aujourd'hui, c'est Libé qui s'inquiète de savoir que le nouvel archevêque l'est !

Rédigé par : Semper Fidelis | 8 déc 2017 16:07:59

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige