« Débat bioéthique à Montpellier : une assemblée hostile à la réforme | Accueil | Des personnes homosexuelles contre l'extension de la PMA et la légalisation de la GPA »

26 janvier 2018

Comme pour l'avortement, les pro-euthanasie inventent de faux chiffres

« Les personnes en fin de vie sont parfois euthanasiées, contre leur gré, en catimini, dans nos hôpitaux. Il est donc grand temps d’encadrer les quelque 4 000 euthanasies clandestines ».

Ce tweet de Caroline Fiat a provoqué un véritable tollé sur le réseau, notamment auprès des médecins. La député de Meurthe-et-Moselle (France insoumise), par ailleurs aide-soignante, s’exprimait dans le cadre d’une proposition de loi « pour une fin de vie digne », présentée en commission par les membres de la France Insoumise.

Nous pourrions écrire, dans le même style : 

"Des personnes dans la rue sont parfois assassinées, contre leur gré, en catimini. Il est donc grand temps d'encadrer les quelques milliers de crimes clandestins"...

Le Conseil national de l’Ordre des médecins a contesté ce chiffre, jamais publié par l'INED. Caroline Fiat fait référence à un document publié en 2012 de l’Institut national d’études démographiques, intitulé « Les décisions médicales en fin de vie en France ». Dans un tweet publié le 24 janvier, à 23h49, elle tente de s'expliquer.

Fiat_tweetMais elle s’emmêle les pinceaux dans l’interprétation des chiffres (voir le tableau ci-dessous), extrapolant le pourcentage des décès liés l’administration de médicaments pour mettre délibérément fin à la vie à l’ensemble des décès en 2017 (plus de 600 000) et non pas, comme c’est le cas, aux seules décisions médicales en fin de vie. En 2010, ce chiffre s’élevait donc à 38 (0,8 % de 4 723) et non pas à plus de 4 000 (en réalité 4 800) comme l’annonce Caroline Fiat.

Ined2012Elle a fini par avouer qu'elle s'était trompée et s'est excusée dans un tweet, en accusant cette fois l'ADMD, le lobby de Roméro pro-euthanasie, qui répand donc des... "fakes news" :

Capture d’écran 2018-01-26 à 15.40.02

Signez notre lettre ouverte aux députés sur l'euthanasie.

Posté le 26 janvier 2018 à 15h43 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Euthanasie , France : Politique en France

Commentaires

"Il a été tweeté" que c'est dur de reconnaître "j'ai tweeté"...

Rédigé par : Tonio | 26 jan 2018 16:39:32

« Les personnes en fin de vie sont parfois euthanasiées, contre leur gré, en catimini, dans nos hôpitaux. Il est donc grand temps d’encadrer les euthanasies clandestines ».
Des milliers de contribuables fraudent. Il est donc grand temps de légaliser la fraude fiscale...
Des milliers d'automobilistes ne respectent pas les limitations de vitesse. Il est donc grand temps de légaliser les excès de vitesse...
Et on pourrait continuer pendant des pages et des pages...

Rédigé par : François | 26 jan 2018 17:14:05

Pardonnez-moi mon Père parce que j'ai tweeté...

Rédigé par : B.H. | 26 jan 2018 18:57:30

ALERTE FAKE NEWS !!
Les média sérieux, comme SB, disposent-ils d'une plateforme permanente où sont publiées et référencées toutes les fake news dont nous sommes actuellement abreuvés ?
Cela va s'avérer extrêmement nécessaire dans le combat pour la liberté d'expression, la liberté de la presse, le droit à l'information exacte... et pour le combat pour le droit à la vie et à la dignité humaine contre la GPA, l’euthanasie, et les nouvelles formes d'esclavage moderne...

Rédigé par : HAL | 27 jan 2018 17:51:01

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige