« Romaric Sangars raconte sa conversion | Accueil | L'imposture des Etats Généraux de la bioéthique »

31 janvier 2018

L'Action française 2000 cesse de paraître

Extrait de l'éditorial de François Marcilhac :

Capture d’écran 2018-01-31 à 19.52.51"[...] ce numéro est le dernier de L’Action Française 2000, puisque nous sommes contraints de cesser notre parution en raison de problèmes financiers que nous ne pouvons plus éluder. Cela peut paraître, en un sens, une victoire de l’oligarchie et de ceux pour qui la parole et l’action patriotes doivent absolument disparaître du paysage national. Avec la nation elle-même. Ils ont même remporté une autre victoire, cette semaine, avec le retrait de Maurras du Livre des commémorations nationales de 2018, à la suite d’une polémique qui en dit long sur l’état moral et intellectuel de nos élites autoproclamées, lesquelles font régner leur dictature sur le pays. La mutilation de la mémoire nationale, c’est évidemment celle de notre héritage, et donc de notre compréhension de nous-mêmes et, pour finir, de notre identité. Or, que cela plaise ou non, Maurras en fait pleinement partie.

L’heure du renouveau

Pourtant, que l’oligarchie et ses idiots utiles ne se réjouissent pas trop vite de ce qui peut apparaître au premier abord comme un recul de leurs adversaires à la fois les plus résolus et les plus conséquents. Si des raisons financières ne nous permettent plus de continuer de paraître, celles-ci ne disent rien ni de notre développement ininterrompu depuis cinq années, où nous avons vu le nombre des adhérents croître de manière exponentielle, comme en témoigne le succès sans cesse grandissant de notre université d’été et de nos actions militantes sur tout le territoire, ni, surtout, du progrès de nos idées en France, devant la déliquescence d’un régime dont le replâtrage macronien dissimule de plus en plus mal la décomposition – les dernières révélations sur l’affaire Fillon donnent la nausée en confirmant la nature de ce régime. Il nous faut tout simplement repenser notre présence politique pour accompagner notre renouveau. Comment n’entamerions-nous pas cette nouvelle étape avec exaltation l’année du cent cinquantième anniversaire de la naissance de Maurras, alors même que, une fois nettoyée de ses scories historiques – la tradition est critique –, sa doctrine demeure toujours aussi pertinente, voire d’une urgence tragique  ? Chaque jour qui passe confirme, malheureusement, la nécessité d’en finir avec un régime auquel le pays doit, depuis deux siècles, ses principaux malheurs et son érosion lente mais continue. [...]"

Posté le 31 janvier 2018 à 19h54 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

L'AF vivra !

Rédigé par : solange | 31 jan 2018 20:38:04

Pauvre AF 2000 ! Depuis le décès de Pierre Pujo, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle a écarté des collaborateurs de valeur, tel Michel Fromentoux (que Rivarol a récupéré). Elle a voulu "rajeunir"...

Il ne suffit pas de produire de temps en temps un éditorial percutant pour maintenir un journal. Il y faut de la consistance à toutes les pages. Bainville est irremplaçable et Maurras est bien mort.

Je m'étonne qu'ils n'aient pas mis la clé sous la porte depuis longtemps...

Rédigé par : Tite | 31 jan 2018 20:41:48

Adrien Bonnet de Viller, contraint par l’âge, arrête la publication de « Sous la Bannière »

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/01/31/adrien-bonnet-de-viller-contraint-par-lage-arrete-la-publication-de-sous-la-banniere/comment-page-1/#comment-15216

Rédigé par : Cril17 | 31 jan 2018 21:13:27

Que fait donc Monseigneur le Duc de Vendôme (père du petit Gaston né 6 mois seulement après son mariage: miracle!) pour sauver cette publication orléaniste?

Rédigé par : vigor | 31 jan 2018 22:07:32

"les dernières révélations sur l’affaire Fillon donnent la nausée"

D'autant plus que la droite bien pensante appelait à voter pour lui. Même le blog d'Yves Daoudal ! Cela en dit long sur l'incompréhension généralisée des Français sur l'origine des problèmes.

Rédigé par : Patrick | 1 fév 2018 12:04:21

@ Vigor :

... "Duc de Vendôme (père du petit Gaston né 6 mois seulement après son mariage: miracle!"...

Je ne vois pas où est le miracle, vu que Madame s'est mariée enceinte, à la cathédrale de Senlis... à peine trois mois après le mariage civil, à Paris.

C'était peut-être ironique de votre part ?

Rédigé par : Tite | 1 fév 2018 13:08:56

A Patrick

L'Insee va intégrer le trafic de drogue dans son calcul du produit intérieur brut. Cela permettra de nous enfumer encore plus en faisant baisser le ratio dette sur PIB.
https://insolentiae.com/linsee-va-integrer-le-trafic-de-drogue-dans-son-calcul-du-produit-interieur-brut/

Déjà on incluait le produit de la prostitution. Voilà maintenant la drogue. A voter pour des Sarkozy/Fillon ou des Hollande/Fabius, on est tombé bien bas. Et ce n'est pas le couple Macron/Edouard Philippe qui arrangera les choses.

Rédigé par : Willy | 1 fév 2018 13:46:06

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige