« Marche pour la vie : Cécile Edel dans le Journal de la réplique sur Radio Libertés | Accueil | 18 janvier : conférence de Chantal Delsol à Lorient »

13 janvier 2018

Le racisme anti-blanc d'une attachée d'un parlementaire communiste

Lu dans Présent :

Capture d’écran 2018-01-12 à 17.50.39

Posté le 13 janvier 2018 à 10h50 par Michel Janva | Catégorie(s): Communisme , France : Politique en France

Commentaires

S..... !
Ouais, mais elle est de gôôôôôôche. Donc tout va bien.

Rédigé par : Yannh | 13 jan 2018 11:29:28

Tout à fait le profil Brigades Rouges, mais elle ne sera pas fiche S, soyez rassurés.

Rédigé par : Stephe | 13 jan 2018 13:54:24

il est probable que cette personne agisse de la sorte, pour des raisons au moins en grande partie idéologiques. Eh oui ! ce qui prime c'est action, la vie c'est l'action, alors ?! eh bien on doit désigner l'opposant dialectique, la réaction, lorsqu'on est du bon côté du côté de la vie, de l'action !

peu importe que je sois blanche aux yeux bleues, non, et peu importe le reste !

le problème c'est que la vie, précisément n'est pas un jeu dialectique, et que l'on explique rien lorsqu'on met l'action, la contradiction, le polémos, la guerre au centre de sa propre vie, car ce qu'on risque alors, c'est de se faire "désinguer", par les "camarades" ou par les masses que l'on cherche à agiter.

il faut espérer que cette personne se reveille de son sommeil dialectique avant que les haines très concrètes que tout ce fatras marxiste suscite invariablement, ne lui donne plus que la sensation de participer à un truc excitant.

que cette personne aille passer quelques heures par jours dans de vrais centre-villes sinistrés et non dans un entre soi déconnecté de la vraie vie, qu'elle mesure que la haine de sa propre couleur de peau, de ses beaux yeux n'est pas une figure romantique de l'oppression bourgeoise, mais ce qui concrètement et sans abstraction ou distance met son intégrité morale et physique dans le plus grand danger, et qu'elle voit enfin que cela ne vaut pas seulement pour elle, mais encore pour n'importe quelle femme, n'importe quel français ou européen.

le romantisme à la papa marxiste ou marxien, avec l'huma et carte rouge, ou pas, est un stupéfiant mortel, pas une métaphysique valable, pas une religion viable et encore moins une garantie de lucidité.

on a l'air d'une andouille, pas d'un chef de file, lorsqu'on se déteste à ce point. le ressentiment et l'aliénation jusqu'au déni, produit la fureur et la déraison, pas l'harmonie, l'entente et le bonheur.

il serait tant d'aller faire un footing, de confesser sa sottise à Dieu par le truchement d'un prêtre cultivé, pour pouvoir enfin être mature, disponible pour la joie vraie.

Rédigé par : Oh! | 13 jan 2018 14:43:58

Quand on est encore communiste de nos jours, ca n'est plus parce qu'on aurait cédé inconsciemment à la propagande perverse de cette idéologie criminelle, mais c'est bien parce qu'on adhère librement, en toute conscience, à sa théologie démoniaque inversée. Le communisme étant l'inversion satanique de la communion des saints, son bilan humain étant effroyable et bien pire que celui du nazisme, il s'en suit que quiconque adhère encore à l'une ou l'autre de ces idéologies ignobles, ne peut être qu'un agent volontaire des forces infernales de l'enfer. Cette Clara dégénérée aurait très bien pu faire carrière comme kapo dans un camp d'extermination, comme bourreau à la Loubianka ou comme tricoteuse dans les tribunaux révolutionnaires avec comme seule fonction de gueuler "à mort". Cette femme est mauvaise.

Rédigé par : San Juan | 13 jan 2018 15:02:32

Elle a les yeux revolver
elle a le regard qui tue (chanson)

La haine de soi, dans un bas de soie.

Rédigé par : Majeur | 13 jan 2018 15:23:09

Comme aimable brunette aux yeux bleus, j'ai connu mieux, moins vulgaire, moins hystérique, moins masochiste et, surtout, intelligente. Il faut dire que celle-ci semble adepte du socialisme le plus infect que la planète ait porté - ce qui peut expliquer cela. Pour être à ce point méchante, il faut sans doute qu'un petit camarade de classe lui ait volé son goûter quand elle avait 2 ans, ce qu'elle n'a toujours pas digéré.

Rédigé par : jpr | 13 jan 2018 15:31:17

A l'époque de Jeanne d'Arc , on appelait les collabos des " Français reniés ".

Rédigé par : Leon | 13 jan 2018 17:23:22

encore une fois la réalité s'étale au grand jour; impunité pour les uns, condamnation si la personne avait été souverainiste ou islamophobe

Rédigé par : patphil | 14 jan 2018 09:04:44

San Juan,

vous sous-estimez l'actualité de la pensée marxiste et marxienne et je pense que vous surestimez le royaume de l'ennemi. En effet, le gramscisme ayant permit la diffusion des axiomes de la pensée marxiste, cette dernière est bien plus présente que vous ne semblez le remarquer, elle l'est même dans votre propension à voir le camp de la sainteté, l'Eglise de Jésus-Christ comme l'exacte contrepartie d'une église de l'ennemi, ce qui n'est, en bonne théologie naturelle, comme en métaphysique ou en théologie dogmatique, absolument pas le cas.

le manichéisme est une pensée sous-jacente au marxisme et ses dérivés, pas au catholicisme. ce qui fait que cette personne n'est elle même pas bien consciente de tous les prérequis et de toutes les implications de son comportement irrationnel d'ailleurs.

Dieu n'est pas le Dieu du bien et l'ennemi n'est pas le Dieu du mal, il veut le croire, le faire acroire, mais c'est déjà un autre problème, car l'ennemi n'est ni créateur, ni rédempteur et Dieu est non seulement créateur et rédempteur de l'homme, mais encore il n'est pas l'âme du monde. étant indépendant de la création, ce que l'ennemi des hommes n'est pas.

certes cette personne sur cette photographie a une tête de déterrée, et cela donne à réfléchir, mais tous les serviteurs du péché en sont d'abord et toujours les dupes, aussi conclure d'un comportement mauvais à une claire compréhension et préméditation de tout le mal commis n'est pas un jugement apodictique, mais un jugement téméraire.

dans le camp ennemi, il n'y a que des idiots utiles, parce que le péché rend d'abord idiot, avant toute autre conséquences et que l'on y confond, efficacité, utilité avec la compréhension, les fins derniers et la cause finale.

prions pour les andouilles, nous qui avons fait peut-être parti de la même charcuterie.
hegel et donc son disciple marx, était selon andré frossard un fabricant de saucisses conceptuelles wurtembergeoises, ne l'oublions jamais.

la sottise quelle que soit son appellation d'origine contrôlée consiste toujours à imaginer la réalité, avant de se la prendre en pleine et prosaïque figure.

Rédigé par : Oh! | 15 jan 2018 09:41:51

Oh!

J'espère que vous avez raison et je prends acte de vos remarques en ce qui concerne cette andouille. Néanmoins, si vous le permettez, non je ne surestime pas l'église de l'ennemi, mais je la renifle que trop. Et non, je ne la considère pas comme l'exact contraire de l'église de NSJC, je la considère seulement comme étant l'inverse de celle du Christ.

Rédigé par : San Juan | 15 jan 2018 22:43:28

San Juan,

Je comprends fort bien que vous sentiez une présence un peu partout, c'est je crois le lot de beaucoup, l'empire de l'ennemi est l'empire de l'illusion, une illusion qui est une arme de guerre capable de tourner la tête à bien des gens, mais il n'y a pas de commune mesure entre l'Eglise de Jésus-Christ et toutes les tours de babel que les hommes bâtissent. Aussi, ces dernières voudraient être l'inverse de l'Eglise ou l'opposé, qu'elles n'y parviendraient pas.

Je ne dis pas que cette volonté d'inversion ou d'opposition n'est pas redoutable, je remarque seulement que la Foi en Dieu, et un Dieu transcendant à la création et tel que révélé par Jésus, c'est à dire n'ayant aucun besoin d'elle, n'a pas d'équivalent chez les hallucinés de l'esprit du monde.

on trouve facilement des pancartes avec marqué dessus, "ici, la véritable contre église", ou encore " nous sommes le souverain complot contre Dieu", mais quoi de commun entre ces entreprises masochistes et le Dieu qui parle à Job dans la tempête ?

Si nous marchons avec le Dieu de Jésus-Christ, le Dieu de l'Eglise catholique romaine, les guerres pourront se déchaîner, les complots s'ourdir et se renouveller, nous serons à l'abri, même au plus fort du combat.

tout simplement parce que Dieu est Dieu, et que les forces et les intelligences les plus déterminées et les plus formidables de l'univers, ne sont rien devant l'Ordinateur (au sens théologique et médiéval du terme), de toute force, de toute intelligence et de toute intelligibilité.
le vermisseau ne comprend même pas qu'il existe des ensembles et un mur galactique qui parcours les immensités froides et noires de l'univers, sa prétention en le comprendre et à y étendre sa domination, n'est donc pas si terrible qu'il faille s'en inquiéter, de même pour l'omerta et les initiations à la sottise divinisée, parce que l'un comme l'autre ne mesureront jamais que vouloir rivaliser avec l'auteur de toute substance, de toute limites, et de toute existence, est d'une stupidité "insigne".

la méchanceté n'interdit pas l'intelligence, mais elle interdit l'intelligence absolue, puisque cette dernière est un attribut de Dieu et que Dieu n'a aucun rapport en tant que tel avec ceux qui se préfèrent à lui.

Rédigé par : Oh! | 17 jan 2018 11:33:28

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige