« 27 janvier : messe pour la Servante de Dieu l'Impératrice Zita d'Autriche | Accueil | Bruno Gollnisch : "Tout est fait pour détourner les femmes de la transmission de la vie" »

21 janvier 2018

13e Marche pour la vie en direct ! (fin du direct)

Communiqué final de la Marche pour la vie :

Dimanche, 40 000 personnes ont marché pour la vie dans les rues de Paris malgré la pluie.

"Cette année sera marquée par la révision de la loi de bioéthique, qui prépare des transgressions majeures. Nous sommes heureux de cet engouement populaire pour la vie, qui montre que la bataille est loin d'être perdue", déclare Nicolas Sevillia, délégué général de la Marche pour la Vie.

17h30 : aux journalistes qui demandent un chiffre il est répondu 220 000... Oui 220 000 avortements en France chaque année! 

Nous étions environ 40 000 à affronter les éléments climatiques et surtout de nombreux jeunes, qui, 43 ans après l'abominable Loi Veil, marchent pour demander le respect de toute vue humaine et l'abolition de l'avortement. 

DUFMv4TW0AE3VTx

Au Trocadéro :

IMG_20180121_172446

IMG_20180121_172441

20180121_172045

DUFJbraWsAALO18

17h10 :

IMG_20180121_170937

DUFOIvyW4AANvoz

DUFOIvyW4AIoXQE

Le système a été bloqué quelques heures... :

26804932_580439268963033_5790387788791709344_n

IMG_20180121_165348

Délégation du SIEL :

DUEecEXXkAYuGaH

 

IMG_20180121_164607

Avec Cécile Edel et Karim Ouchikh :

DUFA8iIXkAEPQD5

Carl Lang et Myriam Baeckeroot :

20180121_164106

 

Les Polonais sont avec nous : 

IMG_20180121_162456

16h20 : la fin de colonne part seulement de la place Dauphine !

La jeunesse est au rendez-vous :

IMG_20180121_161650

IMG_20180121_161630

Le personnel soignant refuse de tuer :

IMG_20180121_161352

IMG_20180121_161358

Les Irlandais sont venus défendre la vie : 

IMG_20180121_161306

IMG_20180121_160638

Les Femens sont venues ... habillées! 

IMG-20180121-WA0013

IMG-20180121-WA0014

16h00 :

IMG_20180121_154317

La pluie n'a pas arrêté la foule :

IMG_20180121_152601

20180121_153916

20180121_153237

15h15 :

Cécile Edel :

20180121_151629

Voici le discours de Cécile :

Chers amis,

Merci, merci à vous, marcheurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain d’avoir encore répondu présents à l’appel de la Marche pour la Vie.

Cette marche, comme le soulignait vendredi, Donald Trump, à Washington « est un mouvement né de l’amour parce que nous aimons nos familles, nous aimons nos voisins, nous aimons notre nation. Et surtout parce que nous aimons tous les enfants, nés ou à naître ». Cette marche est née de l’amour parce que « nous savons que la vie est le plus grand miracle de tous, nous le voyons dans les yeux de chaque nouvelle mère. »

Alors OUI, merci d’être toujours là pour faire de cette marche le témoignage vivant que la loi du 17 janvier 75 qui a légalisé l’avortement en France ne fait, 43 ans plus tard, en aucune manière l’unanimité.

Quelle loi française, en effet, suscite, deux générations plus tard encore autant d’opposition ? Quelle loi, presqu’un demi-siècle après sa promulgation, fait encore descendre dans la rue des dizaines de milliers de personnes, toutes générations confondues ? AUCUNE !

Pourquoi l’avortement, alors que tant de personnes souhaiteraient définitivement enterrer le débat, fait encore débat aujourd’hui ?

La réponse est aussi élémentaire et lumineuse que la vérité qu’elle déclare.

Il est des vérités, des principes simples au-dessus des lois civiles, qui transcendent et s’imposent à elles.

-La vie humaine est sacrée, toute vie humaine est sacrée, chaque vie humaine est sacrée, quel que soit le degré de sa fragilité, quel que soit son état.

L’existence et la dignité d’un être humain aussi fragile soit-il ne dépend ni du désir de ses parents, ni de leur projet parental et encore moins de l’exercice d’une quelconque liberté.

-L’embryon est un être humain à part entière digne de respect. Sa vie n’appartient ni au corps médical, ni à l’état, ni à la science, ni même à ses parents.

Nous refusons ce retour au temps de l’esclavage où la vie d’un homme pouvait appartenir à un autre. Nous refusons ce retour à ces époques obscures de notre histoire où il avait été décidé que certaines catégories d‘hommes n’appartenaient plus à l’espèce humaine ? Considérés alors comme des choses, ces hommes n’avaient plus aucun droit.

Chers amis, nous marchons aujourd’hui parce que :

-nous refusons catégoriquement ce discours idéologique ambiant , cette pensée unique imposée depuis des décennies par nos politiques, nos gouvernants, par les médias..ce dictat de la pensée qui nous ordonne de croire que l’avortement ce n’est rien, que la loi de 75 est devenue une loi sacrée devant laquelle nous devons nous prosterner !

-nous refusons que le ventre maternel devienne l’endroit le plus dangereux au monde pour un enfant alors qu’il devrait être au contraire le lieu le plus sûr.

A l’heure ou s’ouvrent les états généraux de la bioéthique nous proclamons que :

Mais de quelle liberté parle-t-on lorsque la vérité de ce qu’est l’avortement est volontairement cachée aux femmes, lorsque les pressions sont telles que certaines d’entre elles ont le sentiment de ne pas avoir le choix et vont avorter comme certains animaux vont à l’abattoir, résignées, affaiblies, anéanties... ?

De quelle liberté parle-t-on quand certains médecins refusent de montrer l’échographie aux mamans pour ne pas les culpabiliser au cas où elles décideraient d’avorter ?

Une femme, lorsqu’elle est enceinte, a besoin d’être entourée, d’être aimée, d’être rassurée, en aucun cas elle n’a besoin d’un permis de tuer ! Sacrifier l’autre à n’importe quel stade de sa vie, n’a jamais été un acte d’amour. On se sacrifie soi-même par amour pour l’autre ou pour une cause mais on ne sacrifie pas l’autre par amour !

Alors maintenant, à chacun je m’adresse aujourd’hui :

Enfin, je veux m’adresser à vous tous ici présents : Chers amis, faites-vous suffisamment confiance en la vie, pour construire un nouveau monde dans lequel la meilleure place sera réservée aux plus fragiles , aux plus vulnérables, un monde dans lequel la culture de vie aura triomphé de la culture de mort ?

Alors, forts de cette espérance et de cette confiance en la vie qui nous habite, je vous appelle à marcher maintenant avec cette conviction profonde que :

« Nous ne lâcherons pas, nous ne trahirons pas, nous ne renoncerons pas, et nous gagnerons, nous l’emporterons ! »

Jérôme Triomphe :

20180121_150402

Tugdual Derville :

20180121_145811u

Marek Jurek et Bernard Antony :

20180121_145854

15h00: Marek Jurek à la tribune :

20180121_145429

14h45:

Mgr Aillet est présent :

20180121_144008

Tugdual Derville:

20180121_141619

La foule a envahi la place Dauphine :

DUEZ-6TWkAApfMM

DUEZ-D9WkAI2qIR

20180121_143514

20180121_143510

Émile répond encore à la presse :

IMG_20180121_141702

Les bénévoles sont prêts :

IMG-20180121-WA0007

14h10 : Madeleine, infirmière,  témoigne de l'avortement devant la presse. C'est traumatisant de voir des cadavres de bébés. Elle évoque aussi le manque de liberté du personnel soignant, obligé de pratiquer des avortements. 

20180121_140900

14h05 : Frédéric Espieux, coordinateur général de la Marche annonce que près de 1000 bénévoles,  la plupart très jeunes,  se sont engagés sur cet événement. 

20180121_140128

14h00 : Nicolas Sevillia indiqueà la presse que la haine n'est pas de notre côté. Ce matin le bus de Rennes a été caillassé par des extrémistes de gauche et un passager à été blessé. 

20180121_135806

IMG_20180121_115348

Lire l'article du Télégramme. Extrait :

"On attendait le car, témoigne un passager rennais. Quand il est arrivé, on est monté à bord et le car a été encerclé par une cinquantaine de manifestants. Visiblement, ils savaient qu’on allait embarquer à cet endroit".

Les manifestants, pour la plupart encagoulés ou portant un foulard, posent immédiatement des barrières à l’avant et à l’arrière du car pour le bloquer. L’un d’eux jette un fumigène à l’intérieur du car. La fusée incandescente rebondit sur une vitre et atterrit sur un siège occupé par un homme. Celui-ci parvient à se dégager mais son manteau est brûlé. Le pull-over d’une jeune femme est également brûlé tout comme le siège, très endommagé. Les passagers parviennent heureusement à rejeter le fumigène à l’extérieur au bout d’une quinzaine de secondes ! Une personne fait alors un malaise et est contrainte de sortir pour respirer un peu d’air frais avant de reprendre sa place à bord."

13h50 : Émile Duport, vice président de La Marche pour la vie présente les nouveaux visuels.

20180121_134839

20180121_134850

 

13h30 : A Porte Dauphine, les bénévoles sont à pied d'oeuvre depuis ce matin pour préparer cette nouvelle marche pour la vie, après avoir entendu la messe tôt à la chapelle du Val de Grâce. 

1516538246012-788173427

L'abbé Hubert Lelièvre, délégué épiscopal à la famille du diocèse d'Avignon, représente Mgr Cattenoz.

20180121_133449

Si le soleil est bien absent, la température est douce et la pluie se fait discrète.  A la sono résonne un air des Cranberries...

1516538372194-253397743

En conférence de presse Me Triomphe exprime ses réserves sur la loi Leonetti.

20180121_134201

Le député polonais Marek Jurek présente le projet de loi polonais en faveur de la vie, soutenu par un consensus polonais :

20180121_134419

Posté le 21 janvier 2018 à 13h46 par Le Salon Beige | Catégorie(s): Marche pour la Vie

Commentaires

Désolée, ms je ne peux pas laisser dire des contre-vérités !!!

Je suis infirmière, je travaille ds un bloc opératoire ds lequel st malheureusement effectués des IVG et je "fais valoir" ma clause morale et on ne m'oblige aucunement à y participer, ma position est respectée, certes ce n'est pas toujours facile d'avoir cette position ... il suffit d'avoir du courage et une conscience, ms l'encadrement respecte ma clause morale, du moins ds l'hôpital ds lequel je travaille !!!

MAIS je ne peux laisser dire comme une généralité qu'on oblige les infirmières à participer à des IVG, si jamais c'était vrai ds certains établissements, ce qui m'étonnerait grandement car on a la loi avec nous concernant cet acte et notre clause morale, ce n'est pas vrai ds tous les établissements, C'EST FAUX, et mon expérience professionnelle en est la preuve !!!

Si on veut être crédibles et efficaces dans le "combat", il faut être très précis dans nos déclarations et ne faire aucune approximation, c'est impératif ...

(Certes aussi, je ne sais pas si les internes en médecine ont aussi cette clause morale pr les IVG ...)


Il suffit d'en parler à l'entretien d'embauche et de demander si le service est en mesure de respecter notre clause morale !!!

D'où l'absolue nécessité de "négocier" des clauses morales pr tous les actes répréhensibles moralement !!! Sinon vous n'aurez plus de personnel soignant chrétien pr prendre soin de vs et personnel, dont la position peut "poser question" aux autres soignants ...

Rédigé par : Deedee | 21 jan 2018 14:45:20

Bravo pour ceux qui ont sacrifié quelques heures pour démontrer qu'en France, malgré les 7° et le temps humide, certains résistaient à cet effondrement civilisationnel européen.

Rédigé par : Andrée | 21 jan 2018 16:24:06

Deedee personne n'a dit que c'était vrai dans TOUS les établissements. Il est évident qu'entre les hôpitaux "publics" et "privés" , que selon le type du personnel dirigeant etc etc il y a des différences parfois importantes

Rédigé par : Phildefer | 21 jan 2018 17:23:17

De retour, transi comme tant d'autres, par la pluie et trop de bruit fait par la sono hurlante . C'est dommage car il faudrait mettre de belles chansons françaises et les coordonner d'un bout à l'autre de ce beau cortège.

En ce 21 janvier, prions aussi pour le roi martyr.

Rédigé par : Ethos | 21 jan 2018 17:34:39

Bravo à tous les participants. Bravo aux organisateurs!
J'aurais aimé être présente mais je n'ai pas pu y aller.

Rédigé par : lapaladine | 21 jan 2018 18:07:53

Hier, j’etais à la Colonne Louis XVI de Nantes, avec quelques vingt amis pour déposer une gerbe. A mon retour vers mon domicile, je collais quelques stickers de LMPT que j avais dans ma poche. “PAPA JE T AIME “ que j ai collé place Royale, en plein centre, à été décollé dans la minute qui suit par un homme d’une vingtaine d’annee à l’allure tout à fait classique. TOUS LES STICKERS NE VIVENT PAS LONGTEMPS, comme j’ai pu le constater! Je suis vraiment stupéfait, écœuré de voir que tant de concitoyens ont une pensée, que je qualifie du DIABLE ! TAUBIRA et BEL KACEM et leur clique nous ont laissé un beau legs ! Il faut que nous nous mobilisions encore plus largement. Comment est il possible que le sigle PAPA JE TAIME puisse engendrer rejet et haine? Je vomis les socialistes ,les GAUCHISTES, les communistes, les Nazis.

Rédigé par : Pontkalleg de Bretagne | 21 jan 2018 18:23:54

Combien dont je suis ont participé par le Rosaire ou d'autres prieres en union avec les marcheurs.Dieu le sait et les comptent avec les marcheurs.
Nos anges gardiens et nos saints patrons plus les anges gardiens et les sts patrons des gens-d'arme et même ceux des femens et des journalistes et des badeaux.
Des graines sont semées encore aujourd'hui, demandons ai Seigneur par Ses pluies spirituelles de provoquer des crues apportant du limon aux âmes de pierre ou trop sèches pour que le grain germe et croisse ensuite.Puisse t'il fertliser les âmes des élus politiques de Notre pays.

Rédigé par : Chantal de Thoury | 21 jan 2018 18:32:02

A Deedee

Certes les praticiens ont droit à leur objection de conscience, cependant les établissements de soins doivent aussi garantir "le droit" à l'avortement.

Par conséquent, s'il manque des praticiens pro avortement, on va forcer les praticiens qui sont contre l'avortement à pratiquer un avortement.

Donc n'élargissez pas votre cas surtout quand on sait que les jeunes praticiens peuvent subir des pressions et voir par exemple leurs évolutions de carrières impactés par leurs refus. Je connais personnellement un jeune interne qui a eu beaucoup de pression.

Le problème en France, c'est que tous les professionnels ont gardé un réflexe de corporation et ne veulent jamais accepter le défaut de leurs confrères.

Il ne faut en effet pas laisser dire des contre-vérités.

Rédigé par : Nicolas | 21 jan 2018 18:45:46

@ Pontkalleg de Bretagne :

La république a presque réussi le grand remplacement des âmes et des cerveaux.

Il n'y presque plus de français.

Rédigé par : Aurélien D'Haussy | 21 jan 2018 19:37:01

Si vous cherchez une information sur la manif dont Le Salon Beige a assuré un compte rendu en continu

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/01/marche-pour-la-vie-en-direct-actualisez-la-page.html

Voici ce que vous trouvrez à cette heure-ci ( 19 h 39 )
sur Le Figaro : RIEN
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/ : rien

Sur le Monde
« Marche des femmes » à Paris, Londres et Berlin contre la politique de Trump
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2018/01/21/marche-des-femmes-a-paris-londres-et-berlin-contre-la-politique-de-trump_5244879_3210.html#oH9wpQ3VlrXYGg8l.99
Des centaines de personnes se sont rassemblées dans plusieurs capitales européennes dimanche 21 janvier, pour défendre les droits des femmes et s’opposer au président américain, Donald Trump, arrivé au pouvoir il y a un an
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2018/01/21/marche-des-femmes-a-paris-londres-et-berlin-contre-la-politique-de-trump_5244879_3210.html#oH9wpQ3VlrXYGg8l.99

Des centaines de personnes se sont rassemblées dans plusieurs capitales européennes dimanche 21 janvier, pour défendre les droits des femmes et s’opposer au président américain, Donald Trump, arrivé au pouvoir il y a un an
…/…

Comme l’aurait dit Macron à propos de Trump :
» médias de m… «

http://cril17.eu/quelle-heuristique-pour-notre-cril17#comment-93393

Rédigé par : Cril17 | 21 jan 2018 19:42:22

Merci pour le reportage et bravo à tous.

Rédigé par : Tite | 21 jan 2018 20:01:38

Merci à l’AFP (fournisseur officiel étatique de fake news) d’avoir comptabilisé plus d’1 millier de manifestants. Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. https://www.valeursactuelles.com/societe/video-paris-les-femen-perturbent-la-marche-pour-la-vie-92619

Rédigé par : Zorro | 21 jan 2018 20:07:52


Rien ds les médias mainstream et notre prétentieux président qui prétend lutter contre les fake-news...

Dictature molle, pire que la dure.

Pour la Vie... ONLR !

Rédigé par : Cosaque | 21 jan 2018 20:42:23

Belle marche,bonne musique, beaucoup de jeunesse. Et des personnalités reconnues. Guillaume de Thieulloy en famille et, discrete, Véronique Lévy.

Rédigé par : Marie | 21 jan 2018 21:50:38

Je n'ai pas pu y aller, une opération à la jambe début janvier, m'empêche de faire beaucoup de marche, je sais que je n'aurais pas tenu le coup, mais j'espère venir l'an prochain.

Rédigé par : DARBLAY | 21 jan 2018 22:07:14

Désolée de remettre un commentaire, sûrement long, ms le sujet de l'objection de conscience concernant l'ivg me "tient au cœur et à l'âme" et c'est un sujet sur lequel j'ai beaucoup réfléchi et aussi je connais bien le statut des différents personnels d'un hôpital impliqués ds ce malheureux acte ...

J'ai donc vraiment envie de répondre aux deux personnes qui ont délicatement apporté des éléments à mon 1er commentaire.

Nicolas, je ne suis pas sûre d'avoir bien compris le sens de votre avant-dernière phrase, ms si vs croyez que je veux défendre la corporation des soignants, vs vs trompez, je veux simplement rétablir une part de vérité du "terrain".
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie".
Pour défendre la Vie, il faut être dans la Vérité.
J'ai passé les détails, ms ne croyez pas que ma position au sein de mon équipe soignante soit toujours facile, simplement je ne me suis jamais sentie obligée de participer à un IVG.

Et si on est vraiment convaincu du caractère néfaste et contraire à notre morale personnelle,"on ne se sent pas obligé", il est strictement impossible qu'on participe à cet acte.

D'autant qu'on a cette clause morale pr ns défendre, il ne faut rien lâcher, c'est notre droit,car je ne veux pas vs décevoir ms ds la situation actuelle des choses en France, le nombre de personnes requérant cette objection de conscience ds leur pratique professionnelle n'empêche pas le "droit à l'IVG", simplement cela change un peu l'organisation du service.

Mais, en effet, la situation pr les internes est sûrement plus "délicate" car petite équipe ms c'est organisable pr respecter la conscience de chacun, ne pas mettre deux internes avec objection de conscience sur le même terrain de stage. Plus délicat pour eux ceci dit et je pense que c'est pour eux le plus difficile.

Et surtout, n'ayons pas honte ni peur lorsque un acte que notre conscience ns empêche de faire est "couvert" par la loi actuelle d'objection de conscience, ns personnel soignant, soyons fermes : "tout comme la loi, pr l'instant permet aux femmes d'avorter, elle ns permet de ne pas participer à cet acte", ns avons la loi avec ns, dc ns sommes ds notre droit et n'avons pas trente-six mille justifications à donner à nos collègues, c'est comme cela, un point c'est tout ...

Ms en effet, il faut être ferme car sinon, suivant les postes et s'ils sentent notre incertitude ou notre malaise, ils auront plus tendance à essayer de faire pression sur nous.
Et pour être ferme, il faut être bien informé sur nos droits et nous soutenir entre soignants, et pour ces deux raisons nottamment, l'association "Nos mains ne tueront pas" est très utile ...

Quant à Phildefer, en effet, suivant les postes de travail la situation n'est pas la même, il y a des postes où on peut invoquer notre conscience et continuer à travailler en respectant celle-ci.

Et il y a des postes "uniques" où notre clause de conscience est impossible à "mettre en œuvre" et où on doit changer de service ou d'établissement de santé, par exemple une secrétaire de bloc qui programme les IVG ou un cadre infirmier de bloc devront changer de service et si on va au bout de notre logique un directeur d'hôpital ou de clinique ne peut "chapoter" un établissement ds lequel sont effectués des IVG et avoir sous sa responsabilité la "mise en œuvre" de cet acte.

De plus, que ce soit un établissement public ou privé, ils st les deux tenus d'appliquer la clause de conscience sauf si trop de personnel la demande, ms je vs le redis, en France je n'en sommes pas au même niveau qu'en Italie.
D'autre part, il n'y a pas que des gynéco qui réalisent cet acte, certains médecins généralistes ayant une petite formation en plus les réalisent.

Soyons fermes, soyons forts, ne lâchons rien ! Défendons nos droits, ms ne ns plaignons pas si ns ne ns informons pas assez sur nos droits ou ne sommes pas assez forts ou fermes pr les faire appliquer !!!

Rédigé par : Deedee | 21 jan 2018 22:20:06

merci pour le compte rendu du salon beige sur la marche pour la vie .Sauf erreur de ma part ^je n'ai pas trouvé d-infos sur l'événement sauf dans l'émission " C-est politique où l'invité était mr Bellamy qui a avec autorité, compétence,a donné sa position sur ces questions sociétales.

Rédigé par : marty Louise | 22 jan 2018 11:08:22

Je suis certaine que cette marche contribue à l'éveil des consciences, d'années en années.
Des gens sont venus de toute la France. Je suis contente d'être venue de Bretagne pour y être présente. J'ai entendu ce qu'il en était pour les courageux rennais, qui sont tout de même arrivés jusqu'à Paris, en dépit des "abrutis" de gauchistes.
Certes, il y avait de la pluie, mais aussi et surtout, une belle énergie vitale porteuse de vie... C'est surprenant tous ces jeunes gens des générations montantes ; cela fait chaud au cœur.
Une petite suggestion : pour ce qui est de la sono, je comprends qu'il faille se faire entendre des autres, mais c'est un peu fort... Pour les années à venir, il serait bienvenue de programmer plus de chansons et musiques françaises.
Nous voulons Dieu dans nos vies.
Oui, à La Vie!

Rédigé par : Patricia | 22 jan 2018 11:54:12

Beaucoup de monde malgré la pluie. Evénement qui augure salutairement d’une forte mobilisation contre la PMA pour toutes promise par Macron.

En revanche, de la sono trop forte des camions d’animation émanait une programmation musicale exclusivement anglo-saxonne à l’exception d’un tube de Johnny et de France Gall, actualité oblige ! Et comme pour mieux affirmer cette détestable allégeance à l’Hégémon civilisationnel certains des animateurs portaient cette immonde casquette américaine.

Rédigé par : Pascal | 22 jan 2018 16:44:00

Un bravo et un remerciement à tous ceux qui ont bravé ce sale temps pour que la vie soit respectée, pour que la vie reste un miracle de Dieu et non une marchandise sans aucune valeur.

Rédigé par : solange | 22 jan 2018 19:13:57

ASSAUT D UN BUS À VANNES qui AURAIT PU PRENDRE FEU :
Dans un état de droit la liberté de circulation est un droit imprescriptible, dans cette triste république ce droit est systématiquement foulé aux pieds par l’ultragauche à NDdL pendant cinq ans, hier à Rennes, mais aussi par nos « jeunes » dans beaucoup de rues de nos belles banlieues à Paris ou à Marseille.
Bon, les Français, l’un des peuples les plus bêtes de la Terre, dans sa majorité, trouvent cela normal, grand bien leur fasse.

Rédigé par : Pontkalleg de Bretagne | 23 jan 2018 11:52:31

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige