« Nouvelle victoire judiciaire pour l'Agrif | Accueil | Mères porteuses : Jean-Luc Mélenchon se met à dos le lobby LGBT »

22 janvier 2018

Tranquillement, Macron explique au Royaume britannique qu'il n'y a pas de démocratie en République française

Capture d’écran 2018-01-22 à 18.56.05Dans un entretien à la BBC diffusé dimanche, Emmanuel Macron estime que les Français auraient "probablement" voté pour une sortie de l'UE, s'ils avaient eu le même choix que les Britanniques. 

Dans le cadre du sommet franco-britannique auquel il a participé jeudi dernier, Emmanuel Macron a accordé une interview à la BBC. Le chef de l'Etat revient ainsi sur le Brexit qui sera effectif en mars 2019. Et alors qu'il évoque le "risque" d'un référendum où un peuple doit simplement choisir entre "oui" ou "non" dans "un contexte très compliqué", le journaliste lui demande si le vote des Français aurait pu être le même que celui des Britanniques en 2016. "Oui", lâche le Président, qui semble toutefois hésiter.

"Probablement... Dans un contexte similaire". "Mais notre contexte était très différent. Donc je ne veux pas pas faire le moindre pari, mais j'aurais définitivement combattu très durement pour gagner". "Je pense que c'est une erreur de juste demander 'oui ou non' quand vous ne dites pas aux gens comment améliorer la situation ou leur expliquer comment l'améliorer". 

Posté le 22 janvier 2018 à 19h00 par Michel Janva | Catégorie(s): Europe : politique

Commentaires

Peuple très con, lui pas comprendre...

Alors nous expliquer, nous montrer, nous faire voir quoi choisir.

Mais peuple vraiment très con. Lui mal voter. Lui toujours contrarier nous. Alors nous faire comme on veut, et peuple aller se faire foutre.

Et peuple revoter pour nous.

Du coup, peuple valider que lui être très con...

Rédigé par : Eloi | 22 jan 2018 19:25:36

Ceci porte un nom.
Ca s'appelle : " Haute trahison "

Et il n'y a pas si longtemps que ça, la Haute trahison ça conduisait droit .....au poteau !

Rédigé par : majacquet | 22 jan 2018 19:29:45

Ce n'est pas étonnant, c'est habituel chez ces gens-là... vous retrouvez sur le net la vidéo de Royal et aussi celle de Valls face à des journalistes Anglais.
A chaque fois les journalistes sont stupéfaits devant le cynisme et les propos de ces malfaisants envers le Peuple Français.
Vérifier, je n'exagère en rien.
Quand viendra le moment de la justice en France, car ce moment viendra... je n'aurais pas d'état d'âme les concernant. Ils méritent tous la pendaison pour Haute Trahison, même si Sarko, entre autres fourberies, a fait retirer, sans nous consulter, cet article dans la Constitution...
Ces individus sont des sous-êtres, pire des infra humains sans conscience ; c'est un fait. Je le dis avec détachement simplement en constatant les faits dont ils sont tous responsables.
Il n'est jamais fait référence au taux de suicide incroyable en France, tant chez les jeunes que chez les personnes âgées... tellement les gens de chez nous sont désespérés et pour beaucoup d'autres dans des situations indignes dans un Pays où l'on accueille à bras ouvert et avec l'argent de nos impôts, des masses de gens hétérogènes et pour la plupart non éduqués qui sont là pour nous remplacer.
Ce Macron est un exécutant du système. Il est là pour accélérer le plan de l'internationale sataniste et de la mondialisation heureuse...
Observez au-delà de ses propos, sa physiologie et ses mimiques qui lui échappent, en situation, du fait qu'il ne peut pas toujours tout contrôler... C'est surprenant et c'est évident. Il éprouve une réelle jouissance de nos malheurs ; il s'en nourrit et nous considère comme un troupeau de bétail que l'on peut mener à l'abattoir selon la conjoncture et leur besoin.
C'est un holocauste pour les forces du mal qu'ils entretiennent en eux pour garder le pouvoir et les jouissances de ce monde.
Il faut ouvrir les yeux. Il faut regarder la réalité comme elle est... c'est la seule façon de ne plus en être l'esclave et d'agir avec justesse.

Rédigé par : Patricia | 22 jan 2018 19:32:11

Le Frexit a eu lieu en 2005 avec l'echec du referendum portant sur la constitution européenne. Mais bien évidemment nos zelites se sont refusées à en tirer les conséquences et ont doucement glissées vers une dictature imposant malgré tout ce que le peuple français ne voulait pas.

Rédigé par : Stephe | 22 jan 2018 21:30:20

Normal, de la part d'un président élu par défaut (seulement 43,6% des électeurs inscrits).

Rédigé par : jm | 22 jan 2018 21:53:16

Cette phrase a un mérite. Jupiter sait fort bien que l'UE est l'ennemie des Français et qu'il est contre le peuple.

Rédigé par : 00 | 22 jan 2018 22:05:07

Bof. Je ne suis pas démocrate moi non plus.

Rédigé par : N | 22 jan 2018 22:34:01

Et alors , on fait quoi maintenant ???
On continue à voter "comme des pignoufs " et à s'abstenir ,ou on vote patriote ?????????????


A lire attentivement :

"Un peuple qui élit des renégats,des corrompus,
des voleurs des menteurs et des traîtres ,n'est pas victime ,il est complice "

Georges Orwwell

c'est suffisamment clair il me semble !!!!!

Rédigé par : Alpin | 22 jan 2018 23:15:29

Le frexit a déjà eu lieu en France, avant le Brexit, mais Sarko s'est assis dessus avec ses complices du moment. Traité de Lisbonne, cela ne vous dit rien ?

Rédigé par : ROSE | 23 jan 2018 12:29:39

Alpin,

ce que dit Orwell serait vrai, si un peuple était une substance au sens aristotélicien du mot, mais ce n'est pas le cas. le même aristote, grand étudiant de constitutions antiques, pose même que ce sont les lois auxquels obeissent les gens, qui les constituent ou non en peuple, et non le peuple qui décide de ce que sont les lois imprescriptibles, les lois non écrites et donc la véritable morale. Il faut je crois sortir de cette idée que culpabiliser les gens réduits à une vie individualiste, constituent chacun les membres d'un peuple quel qu'il soit. La vraie question est a quelle lois est-ce que j'obeis ? le décalogue, les commandements du Christ Jésus, les commandement de l'EGlise ou aux suggestions et règlements édictés par les médias, les donneurs de leçons professionnels et autres précepteurs de modernité.

Si j'obeis au décalogue, pas un peu, mais totalement, alors c'est que la grâce fait que je suis membre du peuple de Dieu, avec ses moeurs pures, son respect réel de l'humanité, et son adoration totale du seul vrai Dieu, en dehors de cela, il y a des coutumes, des associations de clans et de groupes, mais ce sont des ramassis de gens, et c'est l'esprit de guerre, l'esprit du monde qui les soulève et les jettent indéfiniment les uns contre les autres.

bien peu de gens en réalité ont élus, les "élus" que l'on nous présente, bien peu de gens connaissent assez les situations et les enjeux pour juger droitement en vue du bien commun et du salut éternel de tous, alors non, orwell ne fait pas particulièrement autorité, surtout pour nous culpabiliser un peu plus. la culpabilisation étant l'arme numéro un utilisée par les personalités déséquilibrés pour arriver à leurs fins, et particulièrement par les psychopathes d'ailleurs. Orwell ne donne aucune solution pour sortir de mille neuf cent quatre vingt quatre, il décrit et même trop complaisamment, avec sadisme bien des tortures et tend trop à condamner le lecteur au désespoir. vous n'êtes pas responsable du socialisme, vous n'êtes pas responsable de la cupidité de certains, vous n'êtes pas coupable des meurtres, des spoliations, des dénies d'humanité de tous les déséquilibrés qui peuvent agir en groupes à leur seul "profits". et moi encore moins. le peuple, l'humanité commence seulement lorsque les dix commandements sont réellement effectués, et pour cela il faut non vociférer les uns sur les autres, mais implorer Dieu et sa grâce sur nous jours et nuits.

Rédigé par : Oh! | 23 jan 2018 16:27:06

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige