« Journalistes interchangeables : 2 reportages dans Le Figaro et Libération signés du même journaliste | Accueil | Laïcisme à l'Assemblée nationale »

24 janvier 2018

Un bus bloqué par des antifascistes ? No news

Gabrielle Cluzel dénonce :

DUDNyFGX4AEDWyO-1200x660"[...] On imagine le tollé, la déflagration, la bombe atomique dans la presse si un bus rempli de familles musulmanes, de vieillards, d’enfants, en partance pour une marche pacifique et autorisée vers la capitale, avait fait l’objet d’une telle attaque de la part d’identitaires cagoulés et surexcités. Si les vêtements de certains avaient été brûlés. Si l’un d’eux, pris d’un malaise, avait dû être sorti du bus. S’ils avaient dû rester parqués comme des bestiaux durant trois heures, la police se révélant incapable de disperser les trublions. Si les agresseurs étaient repartis tranquillement, sans être inquiétés… Et cette vague d’indignation unanime serait, bien sûr, infiniment légitime.

Mais le traitement de l’information, en France, n’est pas fonction de la nature des faits mais de celle des victimes. Et il se trouve que les catholiques n’ont, en soi, aucune importance, les informations les concernant aucun caractère de gravité. Sauf, bien sûr, si on peut y trouver matière à les charger, d’une pelletée supplémentaire, de tous les malheurs du monde.

Et ce sentiment d’impunité est si vrai que les Jeunes communistes 35 ont revendiqué benoîtement leur « action » sur Twitter, se permettant même de corriger au fluo jaune réprobateur, comme une maîtresse d’école, un article du Télégramme de Brest évoquant l’embuscade.

Pour Marlène Schiappa, les marcheurs pour la vie sont « moyenâgeux et obscurantistes ». Ce ne sont pas eux, pourtant, pour filer le poncif, qui tentent de brûler les sorcières des temps postmodernes."

Posté le 24 janvier 2018 à 08h32 par Michel Janva | Catégorie(s): Liberté d'expression , Médias : Désinformation

Commentaires

Il n'y avait pas d'hommes dans ce bus ?

Rédigé par : Aurélien D'Haussy | 24 jan 2018 08:44:45

Ni de smarphones ?

Rédigé par : Aurélien D'Haussy | 24 jan 2018 08:45:14

On peut en regards des propos tenus par cette Dame Schiappa se demander legitimement si les nervis du gouvernement n'ont pas été à la manoeuvre pour manipuler les voyous des jeunesses communistes, leur impunité alors qu'ils se vantent de leur 'courageuse' action contre des familles semble en être la preuve. La compagnie d'assurance couvrant les dégâts fait au car se retournera d'elle contre les sauvageons du parti communiste qui montre toujours sa capacité criminelle de nuisance au service du mal?

Rédigé par : Stephe | 24 jan 2018 08:46:31

Profondément décourageant.....

Rédigé par : Mouette | 24 jan 2018 08:52:09

Cathos mes frères, il faut se réveiller ! On est devenu le paillasson et la cuvette des gogues aujourd'hui en France !

Et pas d'illusions : les protestants ne peuvent que se réjouir de nos misères, les juifs même chose, avec en plus un statut d'intouchable (ils sont nos "vaches sacrées"), quand aux "muzz", eh bien ils attendent tranquillement leur heure...

Etant donné que nous avons un clergé aux abonnés absents (sauf quelques trop rares courageux), une presse catho qui n'a de catholique que le nom (sauf Famille Chrétienne), et des fidèles apeurés qui préfèrent renoncer à une messe de minuit plutôt que de fiche dehors les trublions qui les en empêchent (cf. le val de Grâce), pourquoi le bon Dieu se bougerait-il pour nous ?

Visiblement, nous montrons à tous que par peur, nous renonçons ! Dès lors, pourquoi se gêner avec nous ?

Rédigé par : Irishman | 24 jan 2018 08:54:18

Les catholiques n'ont aucune importance dites-vous ! Si, au contraire, ils sont les ennemis du mondialisme triomphant, le cailloux dans son soulier. Les matérialistes, les financiers, les pouvoirs occultes, les athées se retrouvent d'accord sur son éradication. C'est pourquoi, le grande presse au service des puissants nous méprise et critique, au mépris de la vérité. Les jeunes sont assurés de leur impunité. Nous-même devons en être conscient, oser le dire, et tenir bon.

Rédigé par : gramy | 24 jan 2018 09:22:22

Si "les Jeunes communistes 35 ont revendiqué benoîtement leur « action » sur Twitter", la Compagnie de Car, les AFC et la Marche pour la Vie savent maintenant à qui adresser la note !

Rédigé par : Recto-Verso | 24 jan 2018 09:46:13

Oui, on trouve des "fanfaronnades" sur twitter.
Il n'est pas bien compliqué de leur répondre.
Il ne faut pas laisser tout l'espace de la communication aux menteurs et aux violents :


https://twitter.com/MJCF35/status/955174181863346176
Répondre

Rédigé par : arthur | 24 jan 2018 10:27:46

L'Etat n'assurant plus la liberté de circuler, de penser et d'exprimer pacifiquement notre opinion, puisque, de fait, complice par son inaction de cette exaction des antifas, il nous faut reconquérir cette liberté.

Rédigé par : Drameont | 24 jan 2018 10:29:01

Lire qu'il existe encore en France des jeunesses communistes, capables de revendiquer un tel forfait au nom même de la Liberté, suggère aussitôt qu'une cellule idoine d'anti-communistes primaires, secondaires et tertiaires puisse se créer au plus vite et se donne pour objectif d'obtenir la vente aux enchères publiques du magnifique siège du PC"F" avant le 17/07/2029 ...

Allo Bernard Antony ?
http://www.bernard-antony.com/

Et on pourrait même peut-être faire une opération de crowfunding, qui serait adossée au montant prévisible de la vente qui serait ainsi récupéré, à défaut de pouvoir obtenir le remboursement des emprunts russes du début du XX ème siècle ...

Vite un grain de sable pour bloquer la machinerie politico-médiatique infernale qui nous broye depuis des lustres !

http://cril17.eu/

Rédigé par : Cril17 | 24 jan 2018 10:58:41

A faire valoir sur nos feuilles d'impôts.

Rédigé par : free | 24 jan 2018 12:33:59

"moyenâgeux et obscurantistes" dit cette dame de 36 ans ! Décidément la rééducation nationale est terriblement efficace. L'histoire est enseignée de manière idéologique et toute la richesse de ce que l'on appelle communément le "Moyen Âge", mais qui pour l'historien Jacques Heers est une imposture, est sacrifiée sur l'autel de l'historiquement correct comme dirait Jean Sévilla ! Sachant cela, on ne peut que regretter le manque de culture de ceux et celles qui ont le droit de s'exprimer publiquement !

Rédigé par : Ose | 24 jan 2018 14:24:53

@irishman : faudrat-il encore 10 ans pour que les catholiques se détournent des idoles des droits de l'hommes, opinion publique, justice républicaine, etc ?

"Des hommes, à l’avant, parviennent à repousser les assaillants vers les barrières que ceux-ci ont dressées tout autour du bus pour le bloquer. Mais ils constatent avec inquiétude qu’une liste avec les noms des passagers a été arrachée et emportée au passage…"

http://www.bvoltaire.fr/on-parlait-bus-rennais-de-marche-vie-antifas-ont-attaque-bloque-manque-incendier/

Bon maintenant je sais qu'il y avait quelques hommes..

Rédigé par : Aurélien D'Haussy | 24 jan 2018 15:30:16

Pas étonnant tout cela. Quand on voit le jugement récent condamnant relativement sévèrement ceux qui, en 2012, s'étaient opposés aux "femens" lors d'une des premières manifestations contre le mariage homo, on comprend que pour les Pouvoirs Publics les catholiques sont les "gens à abattre" pour lesquels aucune considération n'est de mise.
Voir aussi le nombre de procès perdus par l'Agrif, même si, en ce moment ladite Agrif a rencontré quelques succès. Un passage à la XVII° chambre correctionnelle de Paris où sont traités ces procès est intellectuellement très instructive sur la mentalité et la partialité de notre justice.

Rédigé par : vaucenay | 24 jan 2018 17:23:59

je suppose que "la croix" n'en a pas parlé ?
je me trompe ?

Rédigé par : franek | 24 jan 2018 18:42:45

Ce qui est terriblement choquant ce sont ces slogans qui veulent " la pma pour pouvoir avorter".
C'est de la barbarie pure et simple .

Rédigé par : Gipsy | 24 jan 2018 19:37:25

0/20 pour les farces de l'ordre aux ordres la gueuse.

Rédigé par : solange | 24 jan 2018 20:29:51

J’entends d’ici les bonnes petites âmes grenouilles de bénitiers, murmurer : « surtout pas de violence ! Laissons faire et pardonnons-leur, ils ne savent pas ce qu’il font. » Et bien non ! Réveil ! Il faut aller au contact ! Ras le bol !!!!!! Mes années de sport de combat m’ont appris que l’on prenait beaucoup plus de plaisir à donner, qu’à recevoir !!!! Cessons de nous laisser marcher sur la gueule ! Finalement, au moyen-âge, la société était bien organisée ; il y avait ceux qui priaient, ceux qui travaillaient et ceux qui se battaient. Aujourd’hui le catho n’est qu’un pauvre mouton qui terminera égorgé, et qui est voué à disparaître s’il ne se retrousse pas les manches. Pour survivre dans cette société, le catho ne doit être ni mouton, ni loup ; il doit être chien de berger et si cela doit se terminer avec des jours d’ITT, alors soit, en avant ! N’y avait-il pas d’hommes dans ce bus ????!!!... J’ai honte pour eux.

Rédigé par : Zorro | 24 jan 2018 23:21:31

Triste réalité. Sur le sujet du traitement de la désinformation (entre autres) vous pouvez aller voir, si le cœur vous en dit, mon "Dictionnaire du Diable de l'Homme de Droite", publié en Kindle. Parce qu'il vaut mieux parfois en rire qu'en pleurer...

Rédigé par : Sylvie Danas | 25 jan 2018 00:39:06

Le silence total du clergé dit catholique en France en dit long.

Rédigé par : anonyme | 25 jan 2018 04:50:04

Les agresseurs du BUS en question sont DE FACTO des FASCISTES. Ceci en référence au mouvement fasciste dont les militants italiens pratiquaient les bastonnades, agressions en tous genres pour imposer leurs vues au Peuple !
Ne dites donc pas "les antifascistes" mais : LES FASCISTES !

Rédigé par : MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 25 jan 2018 09:30:50

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige