« Conférence le 15 février à Vannes sur « La famille en jeu en France et en Europe au XXIème siècle » | Accueil | Il faut détruire les 200 bateaux qui servent à l’esclavage humain »

13 février 2018

Faut-il piquer les vieux ? - Curé Enragé

Posté le 13 février 2018 à 09h54 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Euthanasie

Commentaires

Peut-être qu'il ne conviendrait pas de piquer tous les vieux, mais le vieil Attali qui, lui, semble volontaire pour la piquouze dans l'cul car étrangement pressé de passer l'arme à gauche, oui, pourquoi ne pas l'expédier ad patres ? pour y faire le malin et donner des leçons au Père ? que voilà une bonne idée ma doué! ca débarrasserait le plancher des vaches et dépolluerait nos écrans plats japonais de sa présence odieuse.

Rédigé par : San Juan | 13 fév 2018 10:22:53

Tout cela fait penser aux prophéties de St Jean de Jérusalem :
https://effondrements.wordpress.com/2012/10/19/notre-avenir-ou-les-propheties-de-st-jean-de-jerusalem/

Notamment ce passage :

« L’homme fera marchandise de tout
Chaque chose aura son prix
L’arbre, l’eau et l’animal
Plus rien ne sera vraiment donné et tout sera vendu
Mais l’homme alors ne sera plus que poids de chair
On troquera son corps comme un quartier de viande »

Rédigé par : Patrick | 13 fév 2018 11:39:05

Laurent Alexandre, co-fondateur dans les années 90 de Doctissimo.fr, auteur en 2011 d’un essai intitulé « La mort de la mort », s’est intéressé aux bouleversements que va connaître l’humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie. Pour lui, déjà aujourd’hui, certaines personnes pourront vivre 1000 ans !
https://www.youtube.com/watch?v=KGD-7M7iYzs

La « technomaternité » et le « transhumanisme » par Laurent Alexandre :
https://www.youtube.com/watch?v=Nv-MPD_FBaA

Reste que cette technologie semble réservée à une élite. Pas à tout le monde.

Rédigé par : Sophie | 13 fév 2018 11:52:50

Anne-Claire Noirot-Nerin est restée environ une année dans le coma. Durant son hospitalisation, elle a été déclarée trois fois en état de mort cérébrale. Pas une messieurs-dames, pas deux fois mais bien trois fois.

Je l'ai rencontrée : bien que légèrement diminuée elle rayonne de bonheur.

Le combat livré par son mari tout au long de ces mois est exemplaire. Il faut lire son livre "Vous aviez dit que j’allais mourir". Ce témoignage montre de manière éclatante que la dignité (ou l'indignité) n'est pas à rechercher chez le malade mais dans ceux qui l'accompagnent (ou qui l'abandonnent).

Rédigé par : Hubert | 13 fév 2018 12:13:09

J'ai été surprise de la position du médecin par rapport à la "mort clinique" qui semblait satisfaire le "curé enragé". Il m'a toujours semblé qu'on était mort quand le coeur s'arrêtait.
Ceci dit, on a commencé en 1979 à réduire les effectifs du personnel dans les hôpitaux (suppression de fonctionnaires exige), puis on a supprimé nombre d'hôpitaux (pour regrouper les personnels restant), et comme il n'y a plus rien à faire de ce côté, après la suppression des enfants non désirés, on "pique les vieux" pour récupérer par là aussi le personnel soignant.

Rédigé par : Libera | 13 fév 2018 17:17:50

Tous les partisans de l'euthanasie doivent être euthanasiés sur le champ !

Charité bien ordonné commence par soi même.

Rédigé par : DUPORT | 13 fév 2018 17:58:01

Cher Curé enragé, dommage que vous fumez.
Mais je suis d'accord avec les propos échangés et d'accord avec le texte de la prophétie de St Jean de Jérusalem, présenté par Patrick

Rédigé par : Horace | 14 fév 2018 08:53:00

Oui dommage que sur la vidéo vous fumiez avec le pastis de surcroît, ça ne fait pas très sérieux.

Rédigé par : Bibou | 14 fév 2018 16:22:01

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige