« Faut-il piquer les vieux ? - Curé Enragé | Accueil | La Russie comme vous ne l'avez jamais vue »

13 février 2018

Il faut détruire les 200 bateaux qui servent à l’esclavage humain

Unknown-22Propos de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, rapportés dans Présent :

« On ne va pas me dire que nous ne sommes pas capables de détruire les 200 bateaux qui servent aujourd’hui à l’esclavage humain sur les côtes libyennes… » « Il faut couler ces bateaux, une fois qu’ils sont vides bien sûr, pour en finir avec les passeurs. » 

Posté le 13 février 2018 à 11h02 par Michel Janva | Catégorie(s): Immigration

Commentaires

Faut il aussi détruire " les gens de voyage " ?

https://www.francebleu.fr/infos/societe/bligny-les-beaune-plus-de-150-habitants-manifestent-contre-le-projet-d-aire-de-grand-passage-1518485392

Rédigé par : Jerome | 13 fév 2018 11:27:15

C'est terrible d'être obligé de préciser: ..." une fois qu'ils sont vides bien sûr...."
Ca démontre l'angoisse de quelques hommes politiques de risquer d'être accusés d'incitation au meurtre, de crime contre l'humanité, d'incitation à la haine raciale etc, etc....
Pauvre France!

Rédigé par : HG | 13 fév 2018 11:39:11

Sommes-nous si faibles que nous ne soyons pas capables de détruire ces bateaux vides? Avec les satellites, on sait bien où ils sont.
Sommes-nous si faibles que nous ne soyons pas capables de renvoyer chez eux tous les clandestins? On pourrait réquisitionner des avions militaires.
Il est inutile de pleurnicher sur la traite des êtres humains si on ne fait pas ces deux choses.

Rédigé par : B.C. | 13 fév 2018 11:50:42

Et couler aussi ceux qui viendront les remplacer.

Rédigé par : Exupéry | 13 fév 2018 12:14:13

Oui, mais alors, les ONG, style MSF, etc, vont avoir beaucoup plus de travail .....

Rédigé par : gb | 13 fév 2018 12:14:22

Bravo, j'approuve et applaudis des deux mains.

Rédigé par : clovis | 13 fév 2018 12:28:05

C'est juste monsieur Dupont-Aignant. Ecrivez à monsieur Macron dans une lettre ouverte pour lui dicter sa feuille de route ! Face à ce chaos, il est si perdu, le pauvre...Aidez-le à prendre de bonnes et COURAGEUSES décisions pour ce conflit humanitaire qui n'ira qu'en grossissant entraînant le pire pour l'Europe...!

Rédigé par : solange | 13 fév 2018 13:07:45

Comment fait-on pour couler des canots pneumatiques entreposés à terre et non encore gonflés?

Rédigé par : valere | 13 fév 2018 13:21:55

Maçon qui travaille son créneau.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 13 fév 2018 14:21:52

Il faudrait plutôt couler ceux qui ont affrétés ces navires !!!

Ce ne sont que des bateaux.
Allons chercher les responsables !

Rédigé par : DUPORT | 13 fév 2018 17:53:32

Il n'est pas le premier à l'avoir dit, mais ce sont des gesticulations de politicien : comme si les trafiquants se contentaient d'un stock de 200 bateaux, toujours les mêmes...

Ce trafic génère des sommes énormes. Dupont-Aignan feint de croire, et peut-être même croit, ce qui serait encore plus grave, que les trafiquants économisent pendant vingt ans pour s'acheter une barque !

En réalité, ils achètent de vieilles embarcations à bout de souffle, ou bien de grands canots pneumatiques qui, pour eux, représentent une bouchée de pain, ou même d'antiques navires marchands qu'ils coulent carrément une fois que les gardes-côtes européens sont en vue, histoire d'être sûrs que leurs clients seront récupérés !

Depuis quand Monsieur le Trafiquant arrive-t-il à Lampedusa avec son uniforme de trafiquant, à la barre de sa barcasse, puis fait-il demi-tour pour aller chercher une nouvelle cargaison, une fois ses passagers obligeamment débarqués par la police italienne ?

Dans ce gigantesque trafic, le bateau, quel qu'il soit, représente un consommable : on le jette après usage.

Rédigé par : Edgar Tirol | 13 fév 2018 20:50:27

Mr Dupont-Aignant viendrait'il de lire le camp des saints ? Rentre-t-il d'un séjour de convalescence post-électorale sur une île paradisiaque ? Arrivant par jet privé sur l'aérodrome privé lui aussi de Notre-Dame de Roissy il a, appuyant sur le mauvais bouton, malencontreusement entre-ouvert la vitre latérale d'un Land cruser made in Taïwan et découvre ebaubi une population benetton !!! stupeur ils sont là ! Que faire, pourvu qu'ils ne soient pas installés dans mon bureau à L'A N ! Vite il me faut un micro, un journaliste sauveur d'élu, je vais lancer sur radio Londres un appel..... à me faire réélire... Ouf la nation est sauvée il était temps que j'arrive.

Rédigé par : Jeandelafabrique | 14 fév 2018 07:32:27

vides... ou pas vides d'ailleurs (on peut y mettre les pires canailles qui organisent l'invasion de l'Europe , crime absolu, ce qui pourrait être un motif légitime de Peine de mort)

Rédigé par : boby | 14 fév 2018 10:39:08

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige