« Eric Zemmour : de la neige en février à Paris ! | Accueil | La procréation est-elle un marché comme les autres ? avec Marianne Durano »

09 février 2018

Requête contre une subvention de 100 000€ à une association LGBT

Unknown-15Une requête a été déposée contre les 100 000 € alloués en 2013 par la Ville de Marseille à l’association Lesbian & Gay Parade Marseille pour organiser l’Europride dans la cité phocéenne. Le tribunal doit rendre sa décision sous quinzaine et le rapporteur public a conclu au rejet au fond. L’avocat André Bonnet indique déjà :

« On verra ce que dira le tribunal mais je pense qu’on ira en appel ».

Sur le fond, la Manif pour tous soutient que l’attribution d’une telle subvention « échappe à la compétence communale »,

« la commune ne pouvait légalement s’engager dans un débat politique national, étant rappelé que l’un des objectifs principaux annoncés de la manifestation était l’obtention du mariage homosexuel et que la loi n’avait alors pas encore été adoptée ».

La manifestation avait été entachée de nombreux couacs, concerts annulés ou déplacés, militants étrangers ayant reçu leur invitation trop tardivement pour avoir leur visa, et globalement la fréquentation avait été beaucoup moins importante que prévue.

Posté le 9 février 2018 à 08h12 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

La France est particulièrement endettée. Cela n'empêche pas les dépenses folles au frais des contribuables.

Pourtant les différentes manifestations organisées par le lobby gay, malgré ces subventions publiques conséquentes, ne font pas recette :

Le soir du 21 mai 2013 à Paris, le concert gratuit organisé pour fêter à la Bastille, l’odieuse acceptation par les députés du mariage gay, n’a pas attiré les foules. Même si la ministre déléguée chargée de la famille (ou plutôt l’anti-famille), Dominique Bertinotti, Jack Lang et le maire Delanoë le patronnaient.

Du 22 au 23 juin, était organisé dans la foulée, le premier salon du mariage gay. Ce fut un véritable fiasco. En deux jours, la soixantaine d’exposants n’a pas eu plus de 150 visiteurs.

Le 29 juin, la gaypride parisienne, toujours aussi vulgaire et « mâle fréquentée », ne fit pas non plus le plein.

Pas étonnant que l’Europride de Marseille du 10 au 20 juillet, ait lui aussi attendu ses participants. Après une cérémonie d’ouverture réduite à une simple fête de quartier, plusieurs concerts dont ceux de Sheila et Boy George durent être annulés.

Aux USA, A Oklahoma par exemple, le 18 mai 2013, commençait la semaine de la fierté gaie. Malheureusement, une série de tornades dévastait durant plusieurs jours, des quartiers de la ville.

En France, à La Rochelle, 4 jours après avoir célébré la première mascarade de mariage, un spectaculaire incendie ravageait la salle des fêtes de la Mairie.

Le 17 juillet, la reine Elizabeth II ratifiait la loi sur le mariage gay ; oubliant que pour accéder au trône, elle avait juré d’être la garante des lois de Dieu ! En tant que reine, n’est-elle pas devenue la « chef » de l’église anglicane ? En signant cette loi elle commettait un parjure !

L’ambassade d’Angleterre à Paris avait déjà le 29 juin pris les devants, en pavoisant pour la gaypride, sa façade aux couleurs arc-en-ciel. Il est vrai que leur public-schools fabriquent des lots importants d'homosexuels et de pédophiles chaque année. D'où leur nombre étonnant dans tous les rouages de la societé britannique.

A côté de cela, il y avait des contre-manifestations, à Roland Garros, au Tour de France, avec les veilleurs (assis, debout ou mères), les hommen (adultes et enfants) etc... malgré une police politique qui de plus en plus se ridiculisait auprès du grand public, en s'en prenant aux vieilles dames et en gazant des enfants. Le préfet de police en avait été même jusqu'à truquer des photos et à provoquer avec des policiers en civil les manifestants... Cela en dit long sur le personnage !

Bref, la France est bien malade et il n'y a pas besoin d'être un devin pour deviner qu'elle va vers la catastrophe si elle ne se redresse pas. Mais n'est-il pas trop tard ?

Rédigé par : Robert | 9 fév 2018 10:10:26

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige