« Zemmour : "L'Europe oblige Marine Le Pen à revenir aux fondamentaux du FN de papa" | Accueil | Le dernier hors série de L'Homme Nouveau : Padre Pio »

13 mars 2018

Succès de la récollection scoute 2018 au Barroux

Thumbnail-2« C’était super ! » « C’était vraiment super ! » « C’était génial ! » « Je n’aurais pas cru que c’était aussi bien ! » « Ça a été un vrai ressourcement, et cela m'a donné une nouvelle vision de certaines choses qui me seront utiles dans mon unité et plus ! » Telles sont quelques-unes des réactions jaillies spontanément sur les lèvres ou sous la plume des participants de la récollection scoute du Barroux, les 23-25 février 2018. Deux journées bien remplies pour les plus de 45 représentants de cinq mouvements scouts qui s’étaient donnés rendez-vous sur la fameuse colline provençale d’où l’on a une vue imprenable sur le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail. Si vous aviez pu vous glisser sur les lieux, voici ce que vous auriez vu : fréquentation assidue des offices des moines, recueillement à l’oraison, participation active au chemin de croix (à travers des bois arrosés d’un soleil généreux), prises de notes studieuses pendant les enseignements, bonne humeur communicative à la veillée, chants de joie débordante. Une cheftaine conclut : « Merci pour ce beau WE partagé. Ça a été un temps de grâces. Merci également de fédérer les différents mouvements scouts, c'est très important et porteur ! » Le thème de « sainte Jeanne d’Arc, modèle de sainteté scoute » pouvait susciter l’enthousiasme.

La guide et le scout promettent de « servir de leur mieux Dieu, l’Eglise, la patrie », « s’il plaît à Dieu, toujours ! » Jeanne d’Arc est, pour eux, un modèle d’engagement et de fidélité chevaleresques.

Comme l’explique Benoît XVI, « l'un des aspects les plus originaux de la sainteté de cette jeune fille est précisément ce lien entre l'expérience mystique et la mission politique. Après les années de vie cachée et de maturation intérieure s'ensuivent deux brèves, mais intenses années de sa vie publique : une année d'action et une année de passion. (…) La libération de son peuple est une œuvre de justice humaine, que Jeanne accomplit dans la charité, par amour de Jésus. Elle est un bel exemple de sainteté pour les laïcs engagés dans la vie politique, en particulier dans les situations les plus difficiles. (…) avec son témoignage lumineux, sainte Jeanne d’Arc nous invite à un haut degré de la vie chrétienne : faire de la prière le fil conducteur de nos journées; avoir pleinement confiance en accomplissant la volonté de Dieu, quelle qu’elle soit ; vivre la charité sans favoritismes, sans limite et en puisant, comme elle, dans l’Amour de Jésus un profond amour pour l’Eglise. » (Audience générale du 26 janvier 2011).

La récollection scoute 2018 a permis aux retraitants de préparer le double centenaire qui surviendra en 2020 : centenaire de la canonisation de Jeanne (par Benoît XV) et centenaire de la fondation des Scouts de France (par un groupe de catholiques, au sein desquels occupe une place éminente le Père Sevin, qui avait une telle prédilection pour sainte Jeanne d’Arc).

Au moment de quitter Le Barroux, plus d’un participant de la récollection s’écriait : « A l’année prochaine ! » Un rendez-vous à inscrire dès maintenant sur vos tablettes, à vous tous aînés du scoutisme, routiers, guides-aînées, chefs, cheftaines, commissaires et cadres auxiliaires de votre mouvement pour février 2019 !

DSC03361

Posté le 13 mars 2018 à 13h53 par Michel Janva | Catégorie(s): Scoutisme


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige