« Les prières de l'offertoire - Lundi de la 4è semaine de carême | Accueil | Chez LR il est désormais permis d'évoquer des alliances avec le FN »

12 mars 2018

Un « référent Égalité » sera nommé dans chaque établissement scolaire

Capture d’écran 2018-03-12 à 07.16.17Dans le dossier de presse du Comité interministériel aux "droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes", on trouve un certain nombre de mesures de rééducation :

  • Éduquer à l’égalité dès le plus jeune âge
    • Agir auprès de la communauté éducative :
      • Un « référent Égalité » sera nommé dans chaque établissement scolaire.
      • L’ensemble de la communauté éducative sera formée à la déconstruction des préjugés et à la prévention du harcèlement et des violences sexistes et sexuelles
    • Agir auprès des parents
      • La « mallette des parents » intègrera des outils relatifs à l’éducation à la sexualité, les usages d’Internet et du numérique, la lutte contre le cyber-harcèlement et l’exposition précoce à la pornographie.
    • Agir auprès des élèves
      • Instaurer la parité dans les instances représentatives des élèves.
      • Promouvoir la mixité des filières et des métiers, en se fixant des objectifs chiffrés par filière et en utilisant le stage d’orientation de 3ème pour faire découvrir des filières peu mixtes.
  • Garantir l’égalité entre les filles et les garçons dans l’enseignement supérieur et la recherche
    • Objectif mixité : Avoir 40% de filles dans les filières scientifiques du supérieur d’ici 2020.
    • Lutter contre les violences sexuelles et sexistes à l’université : 
      • Créer un lieu d’écoute et d’accompagnement ouvert aux victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles dans chaque université.
      • Lancer une campagne de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles dans les universités, en collaboration avec les organisations étudiantes.
    • Mobiliser les établissements de l’enseignement supérieur en faveur de l’égalité :
      • Instaurer une « Charte éthique » dans tous les établissements de l’enseignement supérieur artistique et culturel.
  • Déconstruire les stéréotypes en intervenant auprès des médias et des industriels culturels
    • Mobiliser les acteurs du secteur de la publicité, de l’édition (notamment jeunesse et jeu vidéo), du cinéma, de l’audiovisuel et de la presse (ainsi que les écoles de journalisme) dans la prévention et la lutte contre les stéréotypes de genre.
  • Utiliser la citoyenneté pour promouvoir l’égalité
    • Sensibiliser les participants aux journées défense citoyenneté à l’égalité entre les femmes et les hommes.
    • Promouvoir la mixité dans le dispositif du Service militaire volontaire.

C'est digne de Najat Vallaud-Belkacem.

Posté le 12 mars 2018 à 08h05 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Idéologie du genre , France : Politique en France

Commentaires

En 1815, les femmes disent à celle qui sera canonisée en juin 1940 Ste Emilie de Rodat : Nos filles ne seront jamais des mères chrétiennes. Nous avont été élevée par les soeurs avant la Révolution; elles sont élevées dans la rue. Elle répond : je serais leur institutrice !
J'ai eu 6 frères, je suis montée aux arbres. J'ai passé math-élem et fait du Droit. Mais je suis une mère, grand-mère et arrière grand mère... Vive la Liberté d'être différents.

Rédigé par : gramy | 12 mar 2018 08:24:57

C'est ce que l'on appelle un commissaire politique

Rédigé par : Drameont | 12 mar 2018 09:01:00

tiens! encore une nouvelle mini gestapo , « referent égalité » ? ces descendants de coluche veulent que les étrangers soient plus « égaux » que les nationaux évidemment , interpréter donc « commissaire politique »

Rédigé par : sanzanicroche | 12 mar 2018 09:48:20

Complètement débilissime ! On n'en sort pas ! C'est du méga n'importe quoi ! Ce sont des trucs, des gadgets tout droit sortis de la "pensée magique" qui souffle comme un courant d'air sous la coiffe de nos "zélites"...

Du bricolage, avec encore et toujours ce refus de voir la réalité des faits, tout ce que doivent affronter les enseignants chaque jour dans les écoles !

Mais quand est qu'on va enfin réaliser que l'école, le collège et le lycée sont faits pour que nos loupiots apprennent à LIRE, ECRIRE, COMPTER ? Et connaître l'Histoire et sa petite soeur la géographie ? Sans oublier de parler un français audible et compréhensible par tous ?

Et quand va t-on enfin cesser de faire de nos écoles des tribunes pour les revendications politiques, qui n'ont rien à y faire ?

Quand à la sacro-sainte égalité hommes femmes dont on nous rabat les oreilles, va t-on enfin se décider à botter le train de tous ces gens venus d'Afrique et d'Orient, et leur dire que leurs coutumes et traditions néendertaliennes n'ont pas lieu d'être ici ?

Rédigé par : Irishman | 12 mar 2018 10:18:26

Oups! parti trop tôt!
"40% de filles dans les filières scientifiques du supérieur d’ici 2020"
Ce n'est pas encore acquis?
Alors qu'on nous serine à longueur de journée depuis des années que la psychologie est une science, ainsi que la sociologie ou les "sciences de l'éducation"?

Rédigé par : C.B. | 12 mar 2018 10:36:55

"lieu d’écoute et d’accompagnement ouvert aux victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles dans chaque université"
où on pourra se plaindre des graffitis immondes dans les toilettes, et obtenir qu'elles soient repeintes aussi souvent que nécessaire (même si ça doit être tous les jours)?

Rédigé par : C.B. | 12 mar 2018 10:39:06

Bonjour,
Alors les garçons vont-ils avoir de droit 50% des places pour devenir médecin, infirmier, nounou en crèche, etc ? Et le mérite dans tout çà ? quand est-ce que les Français voteront intelligent ?

Rédigé par : Jullin | 12 mar 2018 10:46:02

il n'y en pas un pour racheter l'autre tous des guignols dans ce gouvernement, il n'a vraiment rien à faire ce traître

Rédigé par : gaudete | 12 mar 2018 10:48:50

Ils ne peuvent pas aller dans le mur, ils sont déjà tombées dans un trou. Et bien sûr ils continuent de creuser.
Blanquer et Philippe devaient être référents C...rie à l'ENA

Rédigé par : pessimiste | 12 mar 2018 11:00:11

À quand le rétablissement du Comité de Salut Public et des Commissaires du Peuple ?

Rédigé par : Meltoisan | 12 mar 2018 11:10:07

Bureaucratie, usine à gaz ; c'est vraiment n'mporte quoi

Rédigé par : estebe | 12 mar 2018 11:13:30

Un mot en cache toujours un autre, et c'est comme ça dans tous les systèmes totalitaires.
Un référent à l'égalitarisme sera nommé ... serait plus approprié.

Rédigé par : Ose | 12 mar 2018 12:38:50

À l'Éducation Nationale, pour le recrutement des enseignants pour les classes élémentaires et maternelles,
-il y a d'abord eu un concours séparé pour les hommes et pour les femmes: on savait donc combien d'hommes et combien de femmes pouvaient devenir maître ou maîtresse d'école. En remarquant que le dernier recruté (car le recrutement était publié non par ordre alphabétique mais par ordre "de mérite") avait une moyenne sensiblement plus basse que la dernière recrutée, pour des sujets identiques.
-puis, on a constaté que c'était anormal (?) et qu'il fallait un concours unique. C'est comme cela qu'on a recruté beaucoup plus de femmes que d'hommes (mais vraiment beaucoup, de l'ordre de 4 pour 1).
-va-t-on relancer des contingents par genre (en réservant combien pour les transgenres?)?

Rédigé par : C.B. | 12 mar 2018 14:21:55

En fait d'"égalité" _ à laquelle ces apparatchiks ne croient pas, sinon ils ne mépriseraient pas leurs administrés en les traitant d'une façon aussi peu démocratique _ ce qu'ils visent c'est: 1° la suppression du "mérite", pour décourager les élites, 2° une grande indifférenciation, pour désorganiser la société par disparitions des catégories sociétales.

Rédigé par : Exupéry | 12 mar 2018 14:59:46

Quoi dire?! Ils considèrent que les enfants leur appartiennent et qu'ils convient de les extraire dès la maternelle, voire la crèche, des conditionnements familiaux et religieux... surtout en ce qui concerne la religion chrétienne et catholique.
Sans être cynique, je dis à nouveau : l'aspect positif de la situation actuelle que nous subissons, à tous les niveaux... ne laissent plus de doute :
- C'est la dictature de la république française de la Terreur, qui se développe maintenant, et ce, dans tous les domaines de la vie publique et privée.

Il faut se rappeler les promesses de V. Peillon :
- "Nous allons terminer ce qui n'a pas été fait avec la révolution française..."

https://www.youtube.com/watch?v=3aTUAlZCu3o

Vous constatez que tous ces gens franc-maçons à l'idéologie totalitaire ne parlent jamais de la nécessité de vivre en Vérité et en Conscience...
Pour noyer le poisson, et nous faire gober toutes ces inepties et ces atteintes à l'intégrité de la personne humaine consciente, il nous saoulent avec leur "liberté, égalité, fraternité..." alors que dans les faits et la réalité, cela n'existe pas.
Nous sommes chacun unique et différent. La justice, il n'y en a plus depuis un moment. Quant à la fraternité, elle est à géométrie variable et concerne avant tout, les migrants-envahisseurs qui sont là pour nous remplacer et nous mélanger... nous faire disparaître, pour résumer la situation.

Vous aurez aussi constaté, qu'ils sont tous des privilégiés, sur le plan social et économique... et qu'ils n'en auront jamais assez d'acquérir toujours plus de privilèges et d'argent à nos dépends.
Ce sont des loups qui nous considèrent comme des moutons à tondre et à immoler à leur dieu lucifer, afin de conforter leur état de privilégiés sur La Terre.
Ils nous considèrent depuis longtemps comme leurs esclaves... ils ne font qu'accélérer la mise en place d'une nouvelle étape vers l'instauration de leur N.O.M. C'est tout!

Nous ne pouvons pas nous attendre à autre chose de leur part ; ce sont des vrais méchants et de fait, ils sont cyniques et se réjouissent de notre souffrance... de plus, ils sont d'une avidité insatiable.

Rédigé par : Patricia | 12 mar 2018 15:18:20

A Drameont :
Nous sommes en présence d'un commissaire politique, comme vous le dites si justement, pour résumer la situation.
Il le porte sur son visage... même s'il fait tout pour se contrôler.
Chacun peut le voir : son petit sourire en coin méprisant... et son regard par moment qui ne trompe pas quand on l'observe dans le temps.
C'est un fait : nous sur-vivons dans un asile psychiatrique à ciel ouvert. Ce monde est l'expression de leur mental devenu fou.

Courage, jour après jour ; ce n'est pas la vraie vie tout çà!
- "Les petites choses n'ont l'air de rien mais elles donnent la paix." G. Bernanos.

Rédigé par : Patricia | 12 mar 2018 15:30:36

Entre nous à quoi cela servira t-il réellement la plus part ne servent même pas lire et écrire .......... Et ce ne sont pas les envahisseurs qui vont améliorer les scores.
D'autant plus que chez ses gens là l'égalité de la femme n'est pas intellectuellement envisageable, alors le genre et le reste ..........
Par contre ce qui est certain, c'est que notre jeunesse sera encore moins bien armée, psychologiquement et intellectuellement pour résister aux chocs des confrontations, inévitables à venir !!!

Rédigé par : J.EFF | 12 mar 2018 21:35:32

IGNIS VERO NUMQUAM DICIT : SUFFICIT !!!

Ils ont déjà perdus, mais ne veulent pas en tenir compte.

Rédigé par : GJV | 12 mar 2018 21:36:50

@ GJV :

Mon latin se bornant à quelques locutions classiques genre pages roses du Larousse, pouvez vous me donner la traduction (l'interprétation...) d'Ignis vero numquam dicit : sufficit !

Je vous en remercie d'avance !

Rédigé par : Irishman | 13 mar 2018 10:21:39

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige