« Vincent Lambert : acharnement « euthanasique » de médecins lâchement mortifères | Accueil | Les premiers signataires de l'appel d'Angers pour l'union à droite »

12 avril 2018

Propagande islamique à l'école maternelle laïque à Angers

Une lectrice du Salon beige me raconte que ce lundi, son fils de cinq ans, en grande section à l'école maternelle à Angers, racontait sa journée et notamment l'apprentissage d'une certaine comptine...

Intriguée et ne reconnaissant ni l'air, ni les paroles, sa mère entreprit de retrouver sur internet la version intelligible de cette chanson. Quelle ne fut pas sa stupeur lorsque son fils lui confirma qu'ils avaient bel et bien appris à l'école la chanson suivante : 

Elle a fait part de son indignation à la directrice de l'établissement dès le lendemain. Celle-ci justifia avec aplomb cette aberration par l'habituel laïus sur "l'ouverture aux cultures étrangères" (sic.) et nia le prosélytisme évident d'un tel acte.

Posté le 12 avril 2018 à 15h44 par Michel Janva | Catégorie(s): France : L'Islam en France

Commentaires

Si vous cherchez sur le net vous verrez que ce n'est pas la première fois...

Rédigé par : Billot | 12 avr 2018 16:05:06

Les parents d'élèves devraient signaler ces faits à l'Inspection d'Académie.
Imaginons un instituteur faisant chanter Ave Maria au nom de l'ouverture à la culture latine !

Rédigé par : professeur Tournesol | 12 avr 2018 16:30:57

C'est à cause de ces véritables traîtres que l'islamo-fascisme avance petit à petit, silencieusement, mais sûrement...

Ou cette directrice est une imbécile qui ne comprends rien à rien, ou c'est une kollabo activiste !

Dans le premier cas, cela mérite au pire une bonne paire de gifles, dans le second cas cela mérite CENSURÉ...

Rédigé par : Irishman | 12 avr 2018 16:31:28

Directrice soumise ou idiote. Ce qui revient au même.

Rédigé par : Letalle | 12 avr 2018 16:37:54

Ne vous en faites pas, la section angevine de la "libre pensée" va certainement réagir !

Rédigé par : jpr | 12 avr 2018 16:43:25

En regardant les menus on constate qu'il n'y a plus du tout de porc...

Rédigé par : Pat | 12 avr 2018 16:53:33

L'école publique est en contradiction avec ses propres principes de neutralité religieuse, le clip est clairement en forme de profession de foi !

Rédigé par : Isabelle | 12 avr 2018 17:23:27

Dites à cette lectrice qu'à 1000m de son école, soit 2 mn en voiture et 12mn à pied, il y a pire : l'école des saints Louis et Zélie Martin où les élèves apprennent des cantiques de Noël et se déguisent en leur saint patron pour la Toussaint... En plus, ce prosélytisme est, de manière tout à fait incroyable, tout à fait assumé !!! (Les inscriptions pour l'an prochain sont ouvertes :) )

Rédigé par : Maillet | 12 avr 2018 17:42:33

C'est vraiment très grave !
Quand on pense à la haine anticatholique avec laquelle cette école laïque s'emploie depuis plus d'un siècle à déchristianiser la France, quand on pense à la férocité avec laquelle elle a banni les crèches et les crucifix, la voilà maintenant qui promeut l'islam !
Votre correspondante ne doit pas se laisser faire.
La situation ne va pas être facile pour elle, évidemment. Elle va avoir besoin de courage. Mais il faudrait :

1) qu'elle dénonce sans tarder, personnellement, cette institutrice et sa directrice aux services de l'académie d'Angers, et à ceux du rectorat de Nantes, avec copie au ministère de l'2ducation nationale à Paris ;

2) qu'elle menace, dans son courrier, de porter plainte pour violence psychologique exercée sur des mineurs avec abus d'autorité de la part de fonctionnaires chargés de l'enfance ;

3) qu'elle essaie, ensuite, d'associer d'autres parents à ses réclamations ;

4)Si elle n'obtient pas rapidement des excuses de la part des enseignants, elle devrait même, à mon avis, dénoncer publiquement les deux coupables en révélant leur nom à la presse.

Ce sera difficile, c'est sûr. Elle aura besoin d'être soutenue par les prières de tous. Mais si nous ne réagissons pas énergiquement dès maintenant, en HURLANT de toutes nos forces face à ces entreprises d'islamisation forcée, nous subirons la chariah dans 10 à 15 ans...

PS : Elle devrait proposer à l'institutrice d'apprendre aux enfants le chant du "Je vous salue Marie", pour voir sa réaction. Car il est à peu près sûr que cette hypocrite refusera en invoquant la laïcité !

Rédigé par : Jean | 12 avr 2018 18:08:57

Les parents DOIVENT s'adresser à l'inspection de circonscription: il ne s'agit pas d'une "chanson" mais d'une "prière" (cf. https://www.youtube.com/watch?v=8EbfA8opHKY qui assume explicitement: "CLIP La prière pour les petits").
Normalement les textes des chansons et comptines sont transmises par l'école aux parents: est-ce le cas pour cette chanson-là?
Demander à l'inspection quand est prévu l'apprentissage de Chlah Hakadoch (l'équivalent juif), voire "veillez sur moi quand je m'éveille, bon ange, ..." ou "au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit: Seigneur mon âme t'adore, par les clartés de l'aurore: Béni soit Dieu créateur du soleil qui luit". D'ailleurs, ne serait-il pas culturellement intéressant de faire savoir à ces jeunes enfants que "au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit: Seigneur mon âme t'adore, par les clartés de l'aurore: Béni soit Dieu créateur du soleil qui luit" dit grosso modo la même chose!
Si les parents ne sont pas connus comme cathos, ils devraient contacter les "libres penseurs" du coin ... juste question de voir l'aide qui peut leur être apportée ... ou non.

Rédigé par : C.B. | 12 avr 2018 18:20:48

S'il existe un bon bricoleur informatique sur le Salon Beige, je propose qu'il recopie très exactement la vidéo, en changeant la tenue islamique de la fillette pour un petit chemisier et une jupe (décente, couvrant le genou !), et qu'il garde absolument toutes les paroles en mettant "merci Jésus" à la place de Bismillah, et "je vous salue Marie" à la place des dou'a du soir. Ensuite, que la mère d'élève propose la vidéo (si possible, en groupe avec d'autres parents, plus efficace !) Nous verrons comment ils voient l'ouverture aux cultures...heu...par exemple : des Pays de l'Est, tiens !
Cela dit, je rejoins évidemment Maillet : Louis et Zélie Martin n'est pas bien loin, et les inscriptions sont ouvertes !

Rédigé par : Faliocha | 12 avr 2018 18:21:09

à tous les coups l'instit va mettre le tchardor sur les barbouzes le demandent, pauvre france... ce n'est que la suite de l'islamisation du pays, que je ne reconnais plus du tout

Rédigé par : DARBLAY | 12 avr 2018 18:37:24

Le plus embêtant avec cette chanson c'est qu'elle reste dans la tête !
"Bismillah ! Bismillah !"

Rédigé par : Caroline Crépu | 12 avr 2018 19:06:38

Il serait peut etre intéressant de faire traduire cette comptine pour savoir exactement ce qu’il en est. Et si il y a en effet une profession de foi religieuse, il faut retourner vers l’enseignante et la directrice par écrit pour qu’elles en prennent conscience ( garder une trace écrite de ce qui est envoyé et de leur réponse). Et envisager de porter plainte pour proselytisme si elles persistent sur leur position ( en premier lieu auprès de leur inspecteur de circonscription puis faire remonter au DASEN ( le chef hiérarchique de cet inspecteur) si rien n’est fait. ( d’où la démarche précédente de se tourner vers elles et garder les preuves écrites) ...
Quand je pense que je stresse quand je fais écouter à mes élèves des morceaux de musique classique issus du patrimoine religieux de peur qu’on m’accuse de prosélytisme !!!

Rédigé par : Gautier | 12 avr 2018 19:10:14

je connais une famille dont la fille s'est converti à l'islam suite au cours de "caté" matinal du proviseur pendant le ramadan...

Rédigé par : un prêtre | 12 avr 2018 20:19:35

Pour Maillet et Faliocha, oui, bien sûr, changer d'école son enfant est une option, MAIS ne surtout pas abandonner l'école publique au prosélytisme islamique sinon, c'est bien, vos enfants auront reçu une bonne éducation mais en effet, ils se retrouveront en effet ds un pays où la charia sera appliquée !!!

Rédigé par : Deedee | 12 avr 2018 21:03:53

Excellent de retrouver cette chanson sur LSB, je l'avais découverte en 2014 sur un forum de chanson bidons et depuis elle ne me sort plus de la tête...C'est dire le pouvoir subversif de cette comptine!

Rédigé par : Marcel | 12 avr 2018 22:41:07

https://www.saphirnews.com/Algerie-le-retrait-de-Bismillah-des-manuels-scolaires-cree-des-remous_a24426.html

Rédigé par : christian | 12 avr 2018 22:45:00

Ah, ça ! C'est un comble ! Il faut avertir l'Académie et porter plainte si ce n'est pas suffisant.

L'institutrice doit être révoquée. A tout le moins, suspendue...

Rédigé par : Nabulione | 12 avr 2018 22:51:57

à Isabelle
il y a une grande différence entre une école privée catholique Saints Louis et Zélie Martin (sous contrat ou non, peu importe) et une école laïque de la République.Il y a quelques années chez moi, des parents avaient protesté parce que le professeur de musique avait fait chanter l'avé maria de Gounaud aux élèves de 6ème,
depuis c'est du RAP ! priorité à la diversité !

Rédigé par : secotine | 13 avr 2018 08:29:29

Chacun des clips apprend aussi le sens de l'expression arabe en anglais (nouvelle langue sacrée des musulmans de France) ?

Rédigé par : Raoul C, | 13 avr 2018 08:44:10

Quoi de plus facile de faire du bourrage de crâne avec les enfants. Une raison de plus de fuir ce genre d'institution. On ne peut p^lus faire confiance.

Rédigé par : Horace | 13 avr 2018 09:23:18

Je viens d'appeler la directrice (merci à Xavier pour le numéro).
Elle m'a assuré que cette affaire était "diffamatoire" (sic).
En serait-elle déjà à pratiquer la taqqyîa ?

Rédigé par : David | 13 avr 2018 10:39:51

C'est terrible. J'espère que l'EN ne laissera pas passer cela.
Je ne crois pas q'on en ait parlé sur FDS :
pourriez vous le leur adresser ?

Rédigé par : roissard | 13 avr 2018 13:05:08

l'école notre dame de mihiel (meuse) avait bien fait apprendre un verset du coran à une classe de cm1
quant aux lycées catholiques ils autorisent le port du foulard islamique en classe, les profs doivent se soumettre à ce diktat ou se démettre!
alors à quand le conversion à l'islam ? un petit pas vers l'autre...

Rédigé par : patphil | 13 avr 2018 13:36:28

D'après un commentaire sur https://ripostelaique.com/angers-a-lecole-ils-ont-appris-a-mon-fils-de-5-ans-bismillah-au-nom-dallah.html l'Inspection Académique (DSDEN) d'Angers serait au courant "et après vérification de leur part « il s’agit d’une fausse allégation »".
Autre commentaire très pertinent sur ce site: "Si on cherche la signification de bismillah on découvre que c’est « bismi allah », qui veut dire « au nom d’allah »
Dans la chanson, il est dit « après manger, je vais prier »
Autrement dit, on fait du prosélytisme religieux à l’école sensée être laïque.
Alors, de deux choses l’une : soit l’institutrice fait partie de la religion « d’amour et de paix », soit elle n’a pas pris la peine de vérifier ce qu’elle fait chanter aux enfants".
Pour enfoncer le clou, le "site officiel clip bismillah édition 2017 français" (sic) https://www.youtube.com/watch?v=lbHwIPceVZM est très clair:
"La bismillah (arabe بسملة) est un mot en langue arabe qui représente tous les mots de la formule bismi Allah ar-Rahman ar-Rahim (arabe : بسم الله الرحمن الرحيم), « Au nom de Dieu clément et miséricordieux », notamment utilisée au commencement de chacune des sourates du Coran, à l'exception de la sourate IX."
On trouve ici https://www.asfiyahi.org/BISMILLAH-UNE-CHANSON-EDUCATIVE-POUR-LES-ENFANTS_a459.html une transcription du clip:
"« Maman ! Pourquoi on doit toujours dire Bismillah. ? »

« Parce que quand tu dis Bismillah, Dieu est avec toi, et met la Baraka dans tout ce que tu fais.»

Bismillah, Bismillah, Bismillah au nom dAllah
Bismillah, Bismillah, in the name of Allah

Je me lève tous les matins, jatteste que Dieu nest quun Jai faim, je me lave les mains.
Mais avant tout Bismillah

Quand je déjeune à midi, joublie pas de dire merci, a ceux qui mont nourris..
Mais avant tout Bismillah

Quand lécole est terminée, super je vais mamuser, dabord je vais prier..
Mais avant tout Bismillah

Le soir quand il fait noire, je lis une belle histoire, je dis le Doua du soir
Mais avant tout Bismillah

Bismillah... Avant de dormir, Bismillah... Avant de sortir
Bismillah... Avant de sassoir, Bismillah... Avant de boire
Bismillah... Avant de chanter, Bismillah... Avant de jouer
Bismillah... Avant de lire, Bismillah... Avant d'écrire "
La première parade consiste à remplacer ces mots par d'autres, par exemple (il faut évidemment parfois un peu se creuser les méninges pour que ça "colle" avec la mélodie):
Jésus-Christ, Jésus-Christ, Jésus-Christ est fils de Dieu,
Jésus-Christ, Jésus-Christ, c'est lui le Sauveur.
Je me lève tous les matins: bonjour, mon ange gardien,
J'ai faim, je me lave les mains,
Merci, mon Dieu pour ce pain.
Quand je déjeune à midi, Jésus je te remercie, Jésus je te remercie
Car tu es notre sauveur.
...

Rédigé par : C.B. | 13 avr 2018 15:19:13

Je suis un chrétien d'Algérie.A l'école, j'ai traduit le Coran et je connais l'Islam de façon intime. J'ai informé la directrice de l'école que "Bismillah" est le début du premier verset de la sourate n°1 du Coran, dite "la Liminaire". Avant de prier, tout bon Musulman doit la réciter. Je lui ai signalé que le dernier verset de cette sourate consiste à supplier Allah pour que, cette mignonne petite fille qui chante la Fatiha, ne ressemble ni aux maudits (les Juifs), ni aux égarés (les Chrétiens).
Que ne demande-t-elle à l’Islam d'oser parler en Vérité et de renoncer à la taqiyya pour subvertir les Chrétiens?
Marcel ALONSO

Rédigé par : ALONSO | 13 avr 2018 17:48:46

Quelle honte. J'ai envoyé un email. Merci à Xavier pour les coordonnées.

Rédigé par : Copyright | 13 avr 2018 20:35:50

C.B. Si vous tutoyez votre Dieu, vous ne pourrez en aucun cas vous faire respecter, ni encore moins faire respecter votre Religion ! Qui ose tutoyer le Dieu tout puissant? Si on le tutoie, c'est qu'il est méprisable et/ou qu'il n'existe pas. Attention aux formes !

Rédigé par : Faliocha | 18 avr 2018 17:15:10

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige