« «Violence, drogue, sexe» : des rave-party à Tolbiac | Accueil | Concert de musique sacrée 21 avril à Bourges »

17 avril 2018

Violences urbaines à Toulouse après le contrôle d’une musulmane en niqab

De source policière, 25 véhicules ont été brûlés et 18 personnes ont été interpellées. Un imposant dispositif, avec 200 policiers appuyés par un hélicoptère, avait été mis en place. Entre dimanche et lundi, les échauffourées avaient concerné une centaine de voyous et une dizaine de voitures avaient été brûlés.

Da8SXZxX0AAw4sA

Posté le 17 avril 2018 à 10h57 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

C'est quand que Macroléon I° nettoie toutes les zones de non-droit de sa ripoublik. Il peut faire le beau sur la Syrie, il est incapable gérer chez lui, quel guignol!

Rédigé par : gaudete | 17 avr 2018 11:53:35

La guerre civile est pour demain.

Les traîtres en porteront la responsabilité.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 17 avr 2018 12:25:57


Leur nombre fait force de loi !!!!
Depuis 14 siècles nous sommes prévenus de leur volonté farouche de nous convertir soit par acceptation pure et simple, soit par le cimeterre .
Nos dirigeants le savent et continuent de le savoir.

Ils ont donc livré la France et l'europe de l'ouest à l'invasion musulmane en toute connaissance de cause !!!

L'exil , ce ne sont pas nos envahisseurs qui le subisse ,mais le peuple Français .

"Le véritable exil n'est pas d'être arraché de son pays ,c'est d'y vivre ET DE NE PLUS RIEN TROUVER DE CE QUI LE FAISAIT AIMER "

Edgar Quinet

Voilà où nous en sommes arrivés.

http://www.pn-vigilance.fr/malte0130.html


"

Rédigé par : Alpin | 17 avr 2018 13:37:43

Rien à faire avec ces gens-là.
L'Espagne avait viré ses Maures aux XVIe et XVIIe siècles. Il faudra un jour en faire autant depuis chez nous.

Rédigé par : Florian78 | 17 avr 2018 13:39:24

Franchement, ça devient débile.

Un contrôle d'une nènette en niqab conduit à l'incendie d'une grosse vingtaine de voitures... Puis à l'arrestation de 18 personnes.

De toute urgence, organisons le retour dans leur pays de coeur de tous ceux qui détestent le pays où ils sont.

Eux, ils seront plus heureux chez eux ; et nous, chez nous.

Rédigé par : Etienne | 17 avr 2018 13:44:08

Les musulmans n'obéissent pas aux lois de la République alors ? Ils ne veulent pas obéir à ces lois ?

Rédigé par : jejomau | 17 avr 2018 14:10:40

Est-on sûr qu'il ne s'agissait pas d'une catholique en mantille ?

Rédigé par : n | 17 avr 2018 14:48:48

Il est à peu près certain qu'il va finir par y avoir des morts dans ces émeutes. Je pense qu'alors plus personne ne contrôlera plus rien.

Rédigé par : Pierre | 17 avr 2018 15:13:32

Il est plus facile d’envoyer des missiles coûtant des millions à des centaines de km de distance dans un pays étranger puis de se sauver que d’appréhender sur son propre territoire un individu dissimulé sous un vêtement intégral.

Il est plus facile de chasser des manifestants français installés dans une ZAD que d’appréhender sur son propre territoire un individu dissimulé sous un vêtement intégral.

Il est plus facile de faire venir la famille, parents, frères et sœurs, … d’un prétendu mineur ayant pénétré illégalement sur notre territoire que d’appréhender sur son propre territoire un individu dissimulé sous un vêtement intégral.

Il est plus facile de créer un nouvel impôt en ne payant plus une journée de travail que d’appréhender sur son propre territoire un individu dissimulé sous un vêtement intégral.

Combien coûte la délinquance dans les zones de non droit en France, combien coûtent les activités des chances ? Mais l’illusion ne dure qu’un temps.

On comprend bien que tant de français, journalistes, politiques, de tous horizons ont dit aux médias : « Je n’ai rien compris » au sujet de la dernière intervention médiatique jupitérienne.

Rédigé par : Meltoisan | 17 avr 2018 15:15:48

"Violences urbaines..."

Une violence urbaine qui devient une habitude n'est plus une violence urbaine c'est une guerilla urbaine. Et là, nos politiques et nos gouvernants nous font des "fake news" en modérant cette réalité.

Cette modération face à l'occupation du territoire par 20 millions d'éxogènes, cumul de 40 ans de "fake news", devrait dans un horizon très proche, introduire notre quotidien de la violence urbaine via la guerria urbaine à la partition urbaine.
Cette partition existe déjà sur plus de 700 points urbains du territoire.
L'on comprend pourquoi notre legislateur suprême nous fait des gorges chaudes de ces fameuses "fakes news".Dans la réalité, c'est une guerre de secession cultuelle patronnée par ce même législateur suprême dans la continuité de ses prédécesseurs.
La France s'est éteinte par le souffle de la République, cette même république s'éteindra par le baisser du mondialisme.
Nos législateurs suprêmes depuis 40 ans sont de très mauvais coucheurs, leurs Mariannes n'étaient en fait qu'une Circé qui comme pour les compagnons d'Ulysse ont été changés en pourceaux.


Rédigé par : jacky.a | 17 avr 2018 17:33:25

Ils seraient plus heureux dans leur pays.

Rédigé par : FR | 17 avr 2018 23:18:00

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige