« « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » | Accueil | Pour le ramadan, les côtes de porc sont en promotion... »

18 mai 2018

Attentat de l'Opéra : ce n'était pas ... un loup solitaire

Images-10Le procureur de la République de Paris, François Molins, a détaillé l'opération terroriste menée par Khamzat Azimov, qui a tué au cœur de Paris :

Franco-russe naturalisé en 2010, fiché S depuis 2016, Azimov a raté ses études de médecine avant de verser dans une fascination pour Daech, comme en témoignent ses recherches internet sur l'islamisme et la guerre en Syrie. Il a été reconnu par ses parents sur la vidéo d'allégeance à Daech diffusée par l'agence de propagande Amaq.

Son ami d'enfance Abdoul Hakim A., mis en examen et écroué jeudi soir après quatre jours de garde à vue, présente le même profil inquiétant. À 19 ans, ce Franco-Russe lui aussi fiché par les services antiterroristes depuis 2016, abritait dans son ordinateur le drapeau noir de l'État islamique. La veille de l'attentat, ce complice présumé avait téléchargé une messagerie instantanée et envoyé des chants religieux djihadistes sur son portable.

Deux femmes, proches du tueur et de son ami, ont été aussi placées en garde à vue.

Posté le 18 mai 2018 à 08h04 par Michel Janva | Catégorie(s): France : L'Islam en France

Commentaires


Emmanuel MACRON et CASTANER encouragent les égorgeurs !
IVAN RIOUFOL, comme à l'accoutumée, dit la vérité sur le péril engendré par la surpopulation musulmane dans notre pauvre pays. Personnellement je vis du matin au soir obsédé par ce péril, que nos gouvernants complices et collabos favorisent.
. Bloc-notes : la France en guerre laisse l’ennemi en paix
Par Ivan Rioufol le 17 mai 2018
Celui qui tue au nom d’Allah sait attendrir et culpabiliser l’humaniste benêt qu’il combat. Il lui suffit d’exposer sa communauté en victime : ce statut vaut protection chez les belles âmes. Emmanuel Macron est de celles-là, quand il redoute de nommer l’idéologie islamiste qui excite les égorgeurs. Réagissant à l’attentat au couteau commis samedi soir à Paris (quartier de l’Opéra) par un djihadiste français d’origine tchétchène (un mort, quatre blessés), le chef de l’État s’est contenté en effet de dénoncer un "terroriste". Il a aussi assuré, dans un tweet envoyé depuis sa villégiature de Brégançon (Var) : "La France ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté". Les grands mots cachent souvent des faiblesses. De fait, lundi, Macron a aussi tenu Israël pour seul responsable des 60 morts palestiniens tombés ce jour-là à Gaza sous les balles de son armée. Le Hamas a dû apprécier la condamnation. Ce mouvement terroriste islamiste veut qu’Israël disparaisse de la carte.
Observer le chef de l’État cautionner la stratégie de provocation du djihadisme palestinien et taire l’inspiration coranique de Khamzat Azimov, qui a tué Ronan, 29 ans, fait douter de sa capacité de résistance à l’islamiste en guerre. Macron n’ignore rien du jeu du Hamas, qui tient Gaza sous sa botte. Lundi, prétextant du 70e anniversaire d’Israël et de l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, ce bras armé de l’Iran a encouragé les foules, adolescents en première ligne, à cisailler les clôtures de séparation avec les premiers kibboutz et à franchir la frontière défendue par l’armée israélienne. Les tirs à balles réelles ont été les réponses, préalablement annoncées, aux tentatives d’invasions. L’encouragement islamiste à braver la mort est assorti de subventions versées par le Hamas : 3000 dollars pour la famille d’un "martyr", 500 dollars pour un blessé grave, 200 pour un blessé léger. Comme le rappelle Jeannette Bougrab (Le Figaro, mardi) : "La France doit comprendre qu’elle se trouve face à un ennemi qui divinise la mort".
Le fanatique qui accepte de mourir à Gaza pour tenter de tuer l’image d’Israël, à défaut de tuer un Israélien, est semblable à celui qui se sacrifie en France pour justifier son djihad.

Rédigé par : Pontkalleg de Bretagne | 18 mai 2018 09:54:08

Franco-russe et aussi voire surtout originaire de Tchéchénie ...dont les "réfugiés politiques" arrivés en France ont quitté un pays où il existe une vrai lutte contre l'islamisme

Rédigé par : c | 18 mai 2018 10:03:19

Encore un qui n'a pas compris que l'Islam est une création judeo-chrétienne, que le wahhabisme fut encouragé par l'occident en Arabie saoudite pour contrecarrer l'avancée communiste, qu'al nosra est soutenu par Israël comme Daesh l'est (quand c'est dans son intérêt) par les pays de l'Otan.

Petite anecdote racontée par Hassan Iquioussen sur les 7 pierres lancées par les pèlerins de la Mecque à partir de 1 mn :
https://www.youtube.com/watch?v=4J8HqTPtpZc
On retrouve là cette lapidation inconsciente du diable. Mais qui reçoit les cailloux ? Les pèlerins. Seraient-ils donc des suiveurs sataniques ? La symbolique est là très forte.

Rédigé par : Lluis | 18 mai 2018 10:13:06

Pourquoi le Taser ? à quoi cela nous aurait il servi de le conserver puisqu'il était enragé ?

Rédigé par : San Juan | 18 mai 2018 11:24:03

coup de couteau dans le dos; quelle lâcheté!!!!!

Rédigé par : ohlala | 18 mai 2018 11:50:50

Ce qui est magnifique c'est que l'electeur moyen est déjà passe à autre chose, La liste des footeux pour la coupe du monde et le mariage "pipeul" à Londres. L'information au service du lavage de cerveaux, Merci les médias, vous n'aurez pas ma haine.

Rédigé par : Stephe | 18 mai 2018 13:56:38

et son "ami" travaillait à l'Office français de l'immigration !! cela PERSONNE ne le dit !

http://www.fdesouche.com/1005759-attaque-au-couteau-a-paris-lami-de-lassaillant-travaillait-a-loffice-francais-de-limmigration

Rédigé par : mouette | 18 mai 2018 19:48:08

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige