« Les mouvements de jeunesse soumis au code du tourisme | Accueil | Mgr Aupetit : si vous êtes fidèle dans le mariage, vous ne risquez pas de transmettre le sida »

07 mai 2018

L'agression de Robert Ménard, passée sous silence

Les médias militants avaient été plus larmoyants avec NKM l'an dernier :

DckXg59XUAUyeMW

Ne pas évoquer l'agression contre le maire de Béziers, c'est finalement inciter la gauche fasciste à commettre des violences contre les patriotes...

A Angers, les tenanciers du bar associatif l'Alvarium ont été agressés par une vingtaine de personnes. L'un d'eux est à l'hôpital. Auparavant, le Courrier de l'Ouest avait fait un reportage sur cet établissement :

DcbiHGGX0AEV-88

Posté le 7 mai 2018 à 08h25 par Michel Janva | Catégorie(s): Médias : Désinformation

Commentaires


Les "SA " ont fait des émules ,et tapent sur les patriotes ?

A mon avis ils jouent sur le mauvais cheval vu que le courant politique et le désir des peuples souhaitent et veulent , voire exigent le retour des nations.

-Le peuple Russe vote national
-Le peuple Hongrois vote natiional
-le peuple polonais vote national
-le peuple Slovaque vote national
-Le peuple Tchèque vote national
-le peuple Autrichien vote national
-Le peuple Américain vote national
-Le peuple Anglais vote national
-Le peuple Italien vote national

Alors , Macron , homme du passé ???

Collabos contre résistants
Les deux camps sont assez bien définis. Les autorités étatiques, médiatiques, judiciaires, policières – ces dernières aux ordres des précédentes – ont pour mission de juguler et de neutraliser la résistance du peuple autochtone et de ses défenseurs. Ils auraient tort de croire qu’ils ont gagné.

Ceux qui ont semé le vent de la guerre civile à venir en récolteront la tempête. Elle sera probablement sanglante. Ce n’est ni la bêtise, ni l’angélisme qui les a motivés. C’est la haine consciente et le désir de guerre, c’est la collaboration avec l’envahisseur et le pari de sa victoire. Mais ils risquent aussi de perdre la guerre qu’ils ont provoquée. Les résistants ont plus de chance de l’emporter parce qu’ils sont animés par une fidélité à leurs racines alors que les collabos sont soumis à des maîtres qu’ils peuvent toujours trahir .

Nous verrons bien qui vaincra, mais, à mon avis, ce sera comme toujours L’Armée des Ombres.

Guillaume Faye
14/02/2016

Source : J’ai tout compris, le blog de Guillaume Faye


Rédigé par : Alpin | 7 mai 2018 09:17:13

un jour, prochain, les merdias auront des comptes à rendre.

Rédigé par : Artus | 7 mai 2018 09:31:50

Quant à l'agression contre les jeunes de l'Alvarium, il faut signaler la grave responsabilité du maire d'Angers,Christophe Béchu qui n'a pas hésité à appuyer les revendications les plus haineuses de l'extrême gauche.

Face aux gauchistes qui hurlaient contre l'Alvarium et réclamaient son interdiction, le maire Béchu aurait dû se contenter de répondre qu'il respectait les libertés publiques. Mais non ! Que ce soit par lâcheté ou par connivence idéologique, Béchu a cru bon de hurler avec les loups, et de se déclarer publiquement CONTRE l'Alavarium.

Courageusement interpellé à ce sujet par Jean-Eudes Gannat, Béchu en a encore rajouté une couche, en accusant les jeunes stigmatisés de "souffler sur les braises de ce qui peut conduire à la haine".

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-alvarium-echanges-vifs-entre-bechu-et-jean-eudes-gannat-en-reunion-25-04-2018-357382

Mais qui manifeste de la haine, en cette affaire, sinon l'extrême gauche ?

Et qui souffle sur les braises, sinon le maire Christophe Béchu ?

L'Alvarium a subi toutes sortes d'insultes, de tags, de profanations au cimetière, et Béchu semble réserver toute sa sollicitude pour les agresseurs...

Maintenant qu'une des victimes est à l'hôpital, Béchu va-t-il au moins condamner publiquement cette agression ?

On attend, monsieur Béchu...

Rédigé par : Nico | 7 mai 2018 10:59:16

Des fleurs de Lys, tout un symbole.

Rédigé par : Yannh | 7 mai 2018 11:11:02

Depuis 1789 c'est toujours la même chanson
(Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ...).

Les "purs" et les "nantis" garants de la doctrine "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté", excitant les veaux/moutons, Sans-Culotte et Tricoteuses... Attention ! Danger.

Rédigé par : Tite | 7 mai 2018 11:33:15

"L'agression de Robert Ménard..."


Cette agression d'un élu de la république,
Maire d'une grande municipalité confirme:
- l'existance d'un "Etat profond" à la française,
- sa volonté d'écraser toute opposition en France,
- son identification de poisson pilote de la majorité des élu(e)s et du banquier de l'Elysée,
- la mise en oeuvre de milices de cette "état profond", sous la direction de l'Otan.
Le Club Gladio s'est transformé en une force
d'intervention sousterraine qui intervient sur ordre en France, en Allemagne.....
et en Ukraine!
L'objectif briser la souveraineté des nations de l'Europe.
La cas de Monsieur Ménard, est une des première
pierre lancée dans la vitrine France.


Rédigé par : jacky.a | 7 mai 2018 12:24:30

tout aussi choquant dans l'agression de ménard c'est la passivité des policiers (avaient ils reçu des ordres comme à Paris le 1er mai?) et des zélus qui l'accompagnait et l'on laissé tabassé par des gauchistes hurleurs!
quant aux médias aux ordres, ils se délectent sans se rendre compte que le laxisme de la "justice" entrainera des abus dont ils seront les prochaines victimes

Rédigé par : patphil | 8 mai 2018 10:03:38

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige