« Education : la meilleure solution ne serait-elle pas de miser d’abord sur les parents ? | Accueil | La laïcité à l'école (libre) et à l'hôpital »

15 mai 2018

Philippe Chevrier : Pour un Front libéré et non ligoté

Cadre dirigeant au sein du groupe Air France, Philippe Chevrier a été cadre dirigeant du FN pendant plus de 25 ans. Démis de ses fonctions, il a lancé “Le Front Libéré”, présenté des candidats aux législatives de 2017 et proposé un programme axé sur l’économie et la finance. Conseiller régional d’Ile-de-France, Philippe Chevrier cherche à tracer une nouvelle voie dans une droite nationale en pleine reconstruction.

Posté le 15 mai 2018 à 19h16 par Michel Janva

Commentaires

Allez-y, plus vous vous divisez et plus les autres rigolent.

Rédigé par : RAYMOND | 15 mai 2018 20:15:14

Concernant Air France, j'ai un peu de mal à comprendre comment on pourrait être plus compétitif sur l'heure de vol avec des charges sociales plus élevées que partout en Europe.
Il faudrait peut-être revoir le système social français avant de rendre responsable les employés des entreprises qui font toujours plus avec de moins en moins de moyens ...car ce problème ne touche pas qu'Air France mais toutes les entreprises françaises.
Comment expliquer que des compagnies aériennes européennes qui paient leur personnel plus cher que nous (13% de salaire en plus en moyenne dans les grandes compagnies européennes ) s'en sortent
mieux ? Comment expliquer que la Direction essaie de passer des actifs d'Air France à KLM, déshabillant ainsi notre compagnie nationale ? Tout simplement parce qu'ils paient moins de charges et de taxes !!
Les énarques se succèdent à la tête de notre fleuron français et il n'est venu à aucun l'idée de négocier avec le gouvernement un abaissement des charges sociales qui nous coulent !
Que faire contre un tel aveuglement ??

Rédigé par : Chamalot Florence | 15 mai 2018 20:59:18

Air France paie 400 millions de charges de plus que la Lufthansa. Est-ce vrai ?

Rédigé par : Letalle | 15 mai 2018 22:31:58

Chevrier, combien de divisions ?

Rédigé par : ml | 15 mai 2018 22:47:12

Un programme axé sur l’économie et la finance.Ce n'est qu'une petite partie du gros malaise de la France... Et pour le reste il nous laisse nous débrouiller seuls?

Rédigé par : a.picadestats | 16 mai 2018 07:50:05

Si MLP ne lui convient plus... qu'il rejoigne Dupont-Aignan et tous ceux qui s'en approchent. Ou alors L'Appel d'Angers !

Rédigé par : Joséphine | 16 mai 2018 08:21:41

il inverse les priorités, le malaise de la France est autre!

plus d'autorité, plus de légitimité , le relativisme, nos sociétés sont de plus en plus difficile à diriger
des élus de moins en moins représentatif ,
la dislocation des familles nuit à l'éducation des jeunes et crée de la précarité et de la violence,
l'avortement, la contraception, la solitude fragilisent de nombreuses femmes,
une vie sans but, vivre pour vivre est une solution?

Rédigé par : ohlala | 16 mai 2018 10:11:23

En complément de ce que j’ai écrit plus haut, M. Chevrier dénonce une productivité des navigants moindre que dans les autres compagnies, mais si on regarde par exemple dans les compagnies américaines un Paris New York se fait à 3 pilotes alors qu’à Air France c’est à 2 pilotes.
Les compositions d’equipage des hôtesses et stewards ont été fortement réduites sans allègement d’un service assez lourd sur long-courrier.
Les copilotes, en sous-effectif sur long-courrier, volent régulièrement en heures supplémentaires.
Dans ces conditions comment faire plus ?
Il est toujours facile de jeter l’anatheme sur le personnel, plus difficile est de trouver les solutions dans les vraies causes !
Or on sait que ce qui pèse lourd sur les finances de l’entreprise, ce sont aussi des “charges externes” spécifiques au transport aerien : taxes de l’Aeroport de Paris (plus lourdes que nulle part ailleurs et en constante augmentation), eco taxe Chirac , .... qui nous placent par rapport à la concurrence avec un handicap d’1 milliards d’euros chaque annee ...auxquels s’ajoutent les charges sociales françaises incompressibles qui plombent la compétitivité de l’entreprise.

Rédigé par : Chamalot Florence | 16 mai 2018 11:00:45

M. Chevrier n'a visiblement pas tous les éléments concernant AF.
1-La productivité est la même qu'ailleurs en Europe, sauf si on comptabilise les "pilotes-cadres" dans les bureaux.
2-La grève concerne tout le personnel AF et pas seulement les pilotes
3-Le rythme de travail est aux normes européennes, voire mondiales, très contraignantes et fatigantes.
4-Beaucoup de pilotes sont en heures supplémentaires.
5-Mais c'est vrai, ils ont le plus beau bureau du monde, et ça, ça rend jaloux !

Rédigé par : Philippe | 16 mai 2018 19:14:44

PETIT RAPPEL à certains

C'est Chevrier qui est VICTIME de la division, pas lui le responsable !!

C'est bien MARINE qui l'a viré lamentablement, c'est donc bien MARINE qui est la cause de cette division !!!

rappel : Chevrier était mariniste, soutient de Marine au congrès de 2011....... il a bien mal été récompensé

ça arrive à certains commentateurs du Salon beige d'avoir un peu de bon sens, d'esprit de justice et amoureux de la vérité ???

Rédigé par : andré le gueux | 17 mai 2018 16:59:35

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige