« Le ministre autrichien des Affaires étrangères appelle Jean Raspail | Accueil | De quel droit Le Conseil d’Etat peut-il abandonner la protection des enfants au nom d’intérêts individuels ? »

11 juillet 2018

Les LGBT ne respectent vraiment rien

En Pologne :

1430726394"Des Polonais particulièrement dépravés avaient organisé dimanche dernier la première gay pride de Częstochowa. Ce qui est déjà en soi une provocation, puisque Częstochowa est la capitale spirituelle de la Pologne, la ville où se trouve le sanctuaire le plus vénéré du pays, Jasna Góra, avec la chapelle abritant l’icône de la Mère de Dieu Reine de Pologne. Mais en outre ils avaient décidé que la destination même de leur marche était le sanctuaire, et qu’ils allaient y « saluer » les moines… Plusieurs organisations catholiques et nationalistes ont mobilisé pour empêcher cette monstruosité. Les manifestants ont barré la route des invertis blasphémateurs, au cri de la devise de la République « Dieu, honneur, patrie », et en récitant le Rosaire. Ils ont ainsi obligé la police à intervenir, qui a empêché à son tour la marche de se poursuivre. D’autre part, le ministre de l’Intérieur a engagé des poursuites pour « profanation d’emblèmes nationaux », en l’occurrence l’aigle polonais sur fond de drapeau LGBT.

La première provocation est que ces tristes « gays » avaient programmé leur marche le jour du 27e pèlerinage de la Famille organisé par Radio Maria. Pendant qu’ils tentaient de défrayer la chronique sur une avenue de Częstochowa, ce même dimanche, sur l’esplanade du sanctuaire, ils étaient 100.000 fidèles à participer à la messe célébrée par le cardinal Grocholewski, en présence du Premier ministre Mateusz Morawiecki. Vive la Pologne."

Et après ces tordus voudraient être respectés...

Posté le 11 juillet 2018 à 15h34 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay , Pays : Pologne

Commentaires

Qu'ils restent "gays" vindicatifs s'ils le souhaitent. Le moment venu leur engagement pervers, non leur faiblesse, sera jugée non par les hommes...

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 11 juil 2018 15:53:26

Dépravés mais aussi soutenus financièrement par des sympathisants pas forcément du coin au sens large...

Rédigé par : c | 11 juil 2018 16:07:17

Il y a des homosexuels et homosexuelles discrets et respectueux de la famille; mais là, c'est le bas de gamme, les agressifs et exhibitionnistes qui ne veulent pas se calmer.

Rédigé par : Philomène | 11 juil 2018 16:17:37

La bonne question est : qui paye les meneurs? Encore quelques ONG américaines sans doute. Les journalistes vont ils investiguer pour renseigner leur lecteurs? Il vaut mieux compter sur les autorités polonaises.

Rédigé par : Stephe | 11 juil 2018 16:58:14

Que voulez vous qu'ils respectent ? Les suppôt de Satan ne respectent rien, pas même eux-mêmes, alors la religion catholique.....

Rédigé par : LB | 11 juil 2018 17:22:30

Ces dégénérés sont financés par Soros

Rédigé par : Carter | 11 juil 2018 18:17:55

Ce sont des démons tout droit sortis de l'enfer...

Rédigé par : Albert | 11 juil 2018 18:31:02

Face à ces 600 manifestants (les sources sûres parlent de 250- 300),
30 associations se sont données rendez- vous pour contre manifester: Ass. Pour la Vie, Croisade des Jeunes, Famille Catholique etc.) Il n'y a pas eu d'incident. Oui, la Pologne résiste! Vive La Pologne.

Rédigé par : JUBY | 11 juil 2018 18:31:17

Les gays ne respectent rien de ce qui nous tient à coeur, parce qu'ils font partie de ceux, nombreux, finance matérialiste, athées politiques & autres pouvoirs, qui veulent détruire la civilisation basée sur le décalogue. A nous de voir ...

Rédigé par : gramy | 11 juil 2018 19:48:46

Quelle différence entre notre France et la Pologne...

Il est vrai que les évêques polonais sont d'une autre trempe que nos pauvres avatars !

Rédigé par : Nabulione | 11 juil 2018 19:59:32

Tout respect de l'autre, et à fortiori de l'Autre transcendant, s'apprend, d'abord, avec le respect de soi-même.

Rédigé par : Exupéry | 11 juil 2018 20:09:12

Ils veulent qu'on les respecte mais ils ne respectent pas la majorité qui se considère normale.

Bande de pervers !

Rédigé par : Simon | 11 juil 2018 20:58:48

Le précédent, avec la même tactique, à Pompei (Italie): le 30 juin 2018, date du pélerinage diocésain au sanctuaire de La Beata Vergine Maria del Rosario.

http://lanuovabq.it/it/gay-pride-e-ventimila-pellegrini-nello-stesso-giorno-a-pompei

http://lanuovabq.it/it/vergine-irrisa-ecco-la-sobrieta-chiesta-ai-gay-dal-vescovo

Rédigé par : C.P. | 11 juil 2018 21:50:48

Ils faut leur rappeler qu'après la mort ils risquent fort de se retrouver ensemble dans un Sodome et Gomorrhe éternel, mais dans une haine totale entre eux.

Rédigé par : lève-toi | 11 juil 2018 22:28:00

la commission de bruxelles va encore taper sur les doigts des polonais qui entravent la liberté des lgbt de profaner un sanctuaire chrétien,

Rédigé par : patphil | 12 juil 2018 11:10:00

Faut il s' attendre à la même chose à Lourdes
( ou je vis) ? .... ici aussi , ils vont échouer....ça va faire le buzz dans les merdias
et puis c' est tout ...Quand Notre Dame a laissé son empreinte sur terre , c' est pour toujours 😊

Rédigé par : Stella Maria | 12 juil 2018 12:26:48

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige