« Terres de Mission : La « Rébellion cachée » à travers la France | Accueil | Le Conseil d'Etat rappelé à l'ordre »

10 juillet 2018

Petite taquinerie du diocèse d’Avignon au festival soit-disant « OFF »

La 72e édition du Festival d’Avignon fait la promotion de l'idéologie du genre. Le directeur du Festival Olivier Py, qui se revendique comme homosexuel engagé, a confié le "feuilleton théâtral" de cette année, durant lequel la question du genre sera disséquée pendant 13 jours sous le titre éloquent de "Mesdames, messieurs et le reste du monde", à David Bobée, metteur en scène français. Lequel déclare :

"Il est temps que les normes qui sont dominantes soient déconstruites, il y a une certaine liberté de l'identité qui est en train de s'affirmer"

Le diocèse a ajouté ses propres affiches aux publicités du festival off :

YKFKIzTS.jpg large0cVkxta3.jpg large

Posté le 10 juillet 2018 à 10h20 par Michel Janva | Catégorie(s): Culture de mort : Idéologie du genre , France : Société , L'Eglise : L'Eglise en France

Commentaires

On est vraiment dans un monde de cinglés,un homme c'est un homme, une femme c'est une femme, le reste n'est que de la littérature sordide

Rédigé par : gaudete | 10 juil 2018 10:40:38

Waouh, le diocèse d'Avignon a du répondant ! Félicitations!

Rédigé par : Aurélien D'Haussy | 10 juil 2018 10:50:01

Qui a intérêt à voir notre monde "déconstruit" si ce n'est l'Adversaire du Créateur ?
Tous ces imbéciles militent (sans la savoir ?) à l'Avènement de l'antéchrist !

Rédigé par : emilie | 10 juil 2018 10:55:25

Si j'ai bien compris leurs affiches, l'Eglise serait "off" .... a mettre en relation avec l'affiche du dernier film de Michael Youn?

Les pauvres, ce sont eux qui sont "OFF" et depuis 2000 ans.

Rédigé par : Michel-Ange | 10 juil 2018 11:08:36

Bravo et merci au diocèse d'Avignon ! Bien trouvé comme réplique!

Rédigé par : clovis | 10 juil 2018 11:11:27

Je lis donc : "Il est temps que les normes qui sont dominantes soient déconstruites, il y a une certaine liberté de l'identité qui est en train de s'affirmer". Quel charabia de sociologue !

Rédigé par : Pierre | 10 juil 2018 11:34:00

"femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur. Car le mari est le chef de la femme, tout comme le Christ est le chef de l'Église, lui le Sauveur de son corps". Mais, comme l'Église est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leurs maris " (Ep 5,22-24).

Rédigé par : jejomau | 10 juil 2018 14:28:51

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige