Mensonge au plus haut sommet de l'Etat
Les casques blancs syriens exfiltrés par Israël

Steve Bannon va créer une fondation en Europe afin de mener une révolte populiste de droite contre Soros

Unknown-13Steve Bannon, ex-conseiller du président américain Donald Trump, va créer une fondation en Europe afin de mener une révolte populiste de droite sur le continent, écrit le site américain Daily Beast. Steve Bannon a confié au site ses ambitions, avec comme première étape les élections européennes de 2019. Le quartier général de son organisation baptisée "Le Mouvement" devrait être implanté à Bruxelles. L'objectif de Steve Bannon est de rivaliser avec la fondation du milliardaire américain George Soros, Open Society.

L'ancien patron du site Breitbart était à Londres au moment de la visite de Donald Trump en Europe, recevant des représentants des mouvements de droite en Europe, notamment Nigel Farage ainsi que Louis Aliot. Il a également eu des contacts avec Viktor Orban. Steve Bannon, qui a prédit un «grand avenir» à Marion Maréchal Le Pen, et Raheem Kassam, ex-conseiller de Nigel Farage, l'un des artisans du Brexit, a annoncé que cette organisation était déjà opérationnelle. Raheem Kassam explique :

"Le Mouvement sera notre bureau central pour un mouvement populiste et nationaliste en Europe. Nous allons concentrer notre attention sur les individus et les groupes de soutien intéressés par les questions de souveraineté, de contrôle des frontières et d'emploi entre autres choses». «Nous avons décidé de nous installer à Bruxelles parce que c'est le cœur de l'Union européenne, la force la plus pernicieuse contre la démocratie de l'État nation en Occident aujourd'hui».

«L'organisation est déjà une fondation structurée avec un budget annuel significatif et nous avons commencé le recrutement».

«Les élections européennes seront l'an prochain un test majeur à la fois pour les eurosceptiques et pour les réformateurs et le Mouvement sera l'endroit où ces deux causes vont se rejoindre». «La classe dirigeante politique a travaillé avec l'aide d'innombrables ONG pendant des décennies, main dans la main. Nous pensons qu'il est temps qu'il y ait une organisation qui soit du côté des gens ordinaires à la place des lobbies défendant les intérêts des grandes entreprises en Europe».

La fondation de Bannon offrirait des conseils et des services de sondages, de publipostage en ligne (e-mailing) ou d'exploitation de données numériques à un réseau de partis d'extrême droite.

L'ancien conseiller de Trump espère parvenir à mobiliser les opposants à l'Union européenne afin que soit élu un groupe de députés suffisamment important pour provoquer une paralysie voire une fermeture du Parlement européen et de la Commission européenne.

Commentaires

B.C.

Le problème c'est qu'on va dire que les partis dits d'extrême droite européens seront manipulés de l'étranger: ce qui entachera leur représentativité populaire.

Meltoisan

Il y a deux théories aux USA :

La première consiste à créer puis maintenir une Union Européenne pour la dominer, cette Union n’étant qu’un vassal des États-Unis comme l’est l’OTAN. C’est le modèle dominant depuis la fin de la guerre en 1945.

La seconde consiste au contraire à diviser l’Europe et la morceler pour influencer chaque petit état et dominer l’ensemble. C’est la balkanisation de l’Europe avec bombardement de la Serbie en prime.

Dans les deux cas, la question à se poser est de savoir pourquoi il faudrait à chaque fois faire appel aux américains pour prendre notre destin en main ? Le seul choix serait-il entre SOROS et BANNON ?


Il existe une troisième voie qu’on pourrait appeler la voie souverainiste (Gaulliste) : Les pays d’Europe décident librement de coopérer entre eux de façon bilatérale ou multilatérale suivant les projets. Un noyau de projets aura pour vocation de regrouper l’ensemble des États souverains comme par exemple le traitement de l’eau, les mers et rivières n’ayant pas de frontière (bien commun).


Cela dit, si un mouvement, fut-il américain, peut aider à lutter contre Soros et son idéologie de mort, on ne va pas faire la fine bouche mais il doit se limiter au support technique sans interférer avec la liberté des États européens qui est à reconquérir.

Meltoisan
24 juillet 2018

Alpin


Concernant cette "grande âme charitable ' j'ai nommé Georges SOROS.
Petites vidéos explicatives !!!


https://www.youtube.com/watch?v=Po7TEJiZ96s


https://www.youtube.com/watch?v=W9AMTgtJE_I


https://www.youtube.com/watch?v=Fglt-CIfQPw


Celle -là très interessante

https://www.youtube.com/watch?v=Fglt-CIfQPw

https://lesobservateurs.ch/2018/02/07/georges-soros-qui-est-il-vraiment-rappel-en-video/


Projet mondialiste pour détruire la France, rien que ça !!!!

http://sos-crise.over-blog.com/article-le-projet-mondialiste-pour-detruire-la-france-son-modele-son-identite-103120602.html

Meltoisan

Note : Quand j’écris que les mers et rivières n’ont pas de frontière, je ne parle que de la qualité et de la circulation de l’eau, bien sûr.

Meltoisan
24 juillet 2018

jejomau

au moins, lui, il n'ira pas embaucher Ben Allah !

Oh!

Meltoisan,

vous lisant, je crains que vous ne fassiez une erreur de perspective, vous parlez des pays détenues par l'union européenne de bruxelles comme d'entités indépendantes, et vous faites référence à une europe de la coopération telle qu'on l'imaginait à l'époque de De Gaulle.

cela reste très abstrait, car en réalité l'europe de bruxelles tend chaque jour à fusionner les pays en question, et de fait ils sont travaillés et attaqués dans leurs forces vives. ce que vous dites pourrait être possible s'il n'y avait eu ni CEE, ni traité européens. ces pays n'ont pas de réels pouvoirs régaliens.

cette nouvelle fondation est une palinodie de plus, pour manipuler les foules ? cela est fort possible, mais face à pareille situation, c'est tout de même plus intéressant que le gaullisme, qui n'existe plus, et qui a donné messieurs pompidou et giscard à notre pays, qui n'en avait certes pas besoin.

la république française a été atomisée en tant que pays majeur, dès la guerre de 1914-1918, l'époque gaulliste ne fut jamais qu'un reste de valeurs anciennes, sous perfusion de plan marshall.
quant à la grandeur, qui elle est propre à la France, il faut parler de la chrétienté et de la foi qui fit l'unité du pays, et sur ce plan la France est tombée au XVIIIe siècle.

en fait, il n'y aura pas d'entente, sans le retour de la chrétienté, qui seule peut respecter la variété des cultures et des peuples. tout ce qui n'est pas fondé sur le Christ Jésus, est appelé à ne pas durer et ce sera le trouble et la confusion.

Tite

@ Meltoisan :

Le gaullisme est mort avec De Gaulle... Une "politique", un système, entièrement fabriqués pour servir l'image du "grand homme", pour sa seule gloire.

Vous n'étiez pas au courant ?

Quant au souverainisme, une incongruité en république... Sans souverain, pas de souveraineté, pas de souverainistes.

ohlala

la politique en mode mondialisme, c'est au peuple de se donner les moyens de réagir!

Oncle Donald

Je discutais hier avec une amie d'un pays d'Europe de l'Est qui serait nommée ambassadrice si son parti remportait les prochaines élections. Elle est spécialiste des questions éthiques dans son mouvement et m'assure qu'ils sont en contact avec la Maison-Blanche qui leur donne des conseils stratégiques...

jacky.a

" populiste de droite contre Soros..."

Une façon comme une autre d'exporter la lutte contre "l'état profond"....ce club du pouvoir mondialiste....

Si ce coup de main peut scier les jambes du colosse U.E....bonne nouvelle...

Si ce coup de main peut aider à nettoyer les écuries d'Augias....
ce 5ème exploit d'Hercule ...bonne nouvelle...

Quel plaisir de voir....
les banquiers...et parmi eux le plus célèbre "Jupiter"....au chômage pour certains et au trou pour d'autres!

Meltoisan

À Oh !

Non, je n’ai pas fait « d’erreur de perspective », formule d’ailleurs assez vague et vide de sens car ce qui compte, ce n’est pas vraiment la perspective, l’angle selon lequel on regarde les choses mais les choses elles-mêmes.

Pour prendre un exemple simple de ce monde, ce que nous voyons est à la fois onde (vibration) et corpuscule (grain de matière). Les adeptes des deux théories se querellèrent jusqu’à ce que Louis Victor de Broglie montre que la lumière est à la fois onde et corpuscule selon la façon (perspective) dont on l’observe ! Mais elle reste de la LUMIÈRE !

La Vérité, le Chemin et la Vie, chacun se l’approprie selon ses connaissances, selon son cœur mais la plupart des habitants de notre planète n’en ont jamais entendu parler !

Alors j’expose le fruit d’une longue réflexion cohérente afin de sauvegarder modestement ce qui peut l’être.


Ne soyons pas enfermés dans un système peu chrétien qui refuse de rendre à César ce qui lui revient et à Dieu ce qui lui est dû ! Agissons sur ce qu’il est possible de changer et remettons-nous en à Dieu pour ce qui est à Dieu.

Le royaume n’est pas de ce monde mais tentons de faire le mieux possible. J’ai parcouru le monde pendant de longues années et, croyez-moi, la grande majorité du monde, que cela nous plaise ou non, n’attend pas « le retour de la chrétienté » !

------------------------------

Quant à De Gaulle, j’écrivais récemment ce qui suit à un ami :

« De Gaulle n’était pas un homme parfait, qui l’est ? Mais il était plus que ça: un symbole, il représentait, il incarnait notre pays malgré de grosses erreurs. Depuis la fin du premier mandat de Chirac il y a 16 ans (je suis bien tolérant), il n’y a plus que des pantins !

Qui sait en effet qu’il (de Gaulle) avait une fille handicapée qu’il chérissait en secret, qu’il ne communiait jamais dans les messes officielles mais qui le faisait bien volontiers en privé, que son épouse était une femme simple, attentionnée, ... Pas de mélange des genres ni de maman-épouse, de LGBT++ ni de “drag queen” dans son entourage. Il protégeait sa vie privée, une vie simple. »

Maintenant, si vous préférez Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, … à de Gaulle, c’est votre choix. Il est temps de regarder les choses en faces : Ce n’est pas vous ni moi qui changerons ce cycle en « attendant le retour de la Chrétienté » ! C’est vous et moi et des centaines de millions d’autres sur toute la planète qui changerons un peu cela ou pas… avec l’aide de Dieu.

En attendant, il est possible de travailler pour le bien commun entre pays européens en quête de souveraineté sans attendre l’aide de SOROS (c’est exclus) ni de BANNON !

Alpin


Partant du principe que la souveraineté est réversible tandis que l'identité ne l'est pas (sauf à mener un combat féroce contre l'occupant ) c'est donc d'IDENTITE qu'il faudra parler et défendre en priorité à l'occasion des élections européennes de 2019.

Bien évidemment la souveraineté suit immédiatement après .
Mais en premier lieu :la souveraineté
D'où l'arrêt immédiat de " l'invasion migratoire "

Un point déterminant : on parle 99 fois sur cent d 'immigration , c'est peut-être un tort .
En tout cas ce n'est pas l'essentiel.
L'essentiel danger qui risque de causer notre perte à tous sont :

-LE REGROUPEMENT FAMILIAL
- LE DROIT DU SOL .

En effet , si les dirigeants le voulaient ,l'immigration pourrait être que provisoire .
Exemple :autrefois les mineurs Marocains dans les mines du Nord et du P d C ,qui une fois leur contrat de travail arrivé à son terme retournaient dans leur pays.

Avec le droit du sol ,c'est IMPOSSIBLE .On en fait des Français qui en réalité en n'ont ni l'envie ni la volonté pour une grande partie.
Seule pour eux la course aux "allocs et autres aides sociales compte "

https://lignedroite.club/lidentite-avant-la-souverainete/


Meltoisan

À Tite :

-------------------------

Tite : « Le gaullisme est mort avec De Gaulle... Une "politique", un système, entièrement fabriqués pour servir l'image du "grand homme", pour sa seule gloire.

Vous n'étiez pas au courant ? »

NON, je n’étais pas au courant et je ne suis toujours pas au courant !

-------------------------

Tite : « Quant au souverainisme, une incongruité en république... Sans souverain, pas de souveraineté, pas de souverainistes. »

Le « souverain » peut être un individu mais de quel droit, et pourquoi pas MOI ? Le souverain peut être un peuple qu’a fait l’Histoire, peuple fait en majorité de « souverainistes !

Vous n'étiez pas au courant ?

-------------------------

Note. On pourrait d’ailleurs s’amuser à vous paraphraser : La royauté est morte avec Louis XVI, voire avec le cafouillage royal qui suivit… Un "régime", un système, entièrement fabriqués pour servir l'image du "grand homme" en poste, pour sa seule gloire.

Oh!

Meltoisan,

Tout d'abord merci pour votre réponse, l'échange de point de vue est très rare par l'internet, et tout aussi rare, si ce n'est plus dans les relations réelles.

par perspective, je voulais signifier que l'on ne peut comprendre les choses, in abstracto, et que le contexte, tout comme la modalité d'approche de la réalité joue aussi, pour ne pas être enfermer dans le
subjectivisme.

Vous faites référence à la mécanique quantique en parlant de de Broglie, si vous connaissez le sujet, vous savez que l'on ne voit pas le monde de manière quantique, mais macroscopique et qu'à cette échelle, la nôtre, les phénomènes quantiques ne sont pas immédiatement apparents, loin s'en faut. il n'y a aucune unité théorique entre la mécanique quantique et la physique macroscopique, on ne peut donc compter dessus pour trouver une métaphysique ou une ontologie explicative, et intuitive.

quant à savoir ce qu'est la lumière, vous n'avez rien dit si vous parlez de photons, la physique moderne est entièrement construite sur le refus de la définition, se contentant de la description, ce qui fait qu'aucun physicien ne sait, à proprement, parler, ce qu'est la lumière ou la matière, et s'il l'affirme c'est qu'il sort de son domaine pour jouer au philosophe - sans en avoir ipso facto la rigueur ou la compétence - ou au pseudo-religieux.

la physique moderne est commode, pour la technique, mais elle n'est en rien une explication, et comme le montre les changements théoriques au fil des temps, ses descriptions ne sont jamais totalement adéquates, ou sont réputées plus tard totalement fausses, car un seul phénomène peut échapper totalement, ou pas, à son étude selon le cadre théorique d'une science. on n'a jamais vu de microbe avant d'avoir inventer, et donc penser, le microscope.

vous dites que la vérité chacun se l'approprie, je crois que vous faites erreur, on appartient à la vérité ou on est au service du mensonge et de l'erreur, car il y a une vérité objective et il y a un mal objectif. le modernisme commence avec la croyance, erronée et libéraliste, que la vérité doit être acclimatée à soi, alors que c'est soi que l'on doit conformer à la vérité, à l'objectivité des êtres.

c'est pourquoi il n'y a pas besoin d'enseigner en partant de rien qu'il y a une vérité, puisque le coeur de tout homme sait que la vérité existe indépendamment de sa subjectivité ou des préjugés sociaux.

on ne nie jamais ce que l'on ignore tout à fait. l'objet formel de l'intelligence, c'est le vrai.

je crois que nous nous sommes mal compris, je n'attends pas le retour de la chrétienté du XIIIe siècle, mais le retour du primat de la vérité sur le plan gnoséologique, et psychologique, et donc la fin du césaro-papisme que fabrique de fait le dogme de la laïcisation obligatoire.
car lorsque le laïcisme est obligatoire, très vite, il définit ce qui est religion et ce qui est privé ou public, bref, il instaure une fusion du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel, bien plus draconienne que celle ayant eu cours à Constantinople. tout en prétendant faussement à une neutralité objective niée dans les actes.


vous êtes priée d'être catholique chez vous, et de garder votre morale catholique pour vous. et ce n'est pas un conseils, gare à vous socialement et autres, si vous faites ce qui est exclus.

que les gens ne sachent pas ce qu'est la chrétienté, ce n'est que trop évident, trop souvent, mais rien ne se fera en comptant sur les fondations d'une philosophie politique et économique qui est laïciste.

étant donné la faiblesse des états non-souverains en europe, il n'y a ni chrétienté, ni rien d'autre que des variantes de socialismes, et donc pas de société humaine en fait.

le retour à la chrétienté, c'est le retour à l'anthropologie catholique, à une société non basée sur l'intérêt ou le collectivisme, mais sur l'amitié, et l'amitié surnaturelle, ce qui implique la fin de l'égalitarisme au profit d'un élitisme, celui de la bonté, de la capacité, et de l'intelligence.

vous êtes gauliste ? moi, non, parce que je ne vois pas chez cet homme politique l'action d'un catholique, mais d'un homme guidé par ce laïcisme, et des idées non catholiques.

quant à messieurs pompidou ou giscard, c'est l'action gauliste beaucoup trop personnelle qui leur a permis, une fois de gaulle disparu de faire avancer des lois et des idées qui étaient mauvaise pour les âmes, pour l'économie et pour le pays. je n'ai dit nulle part que je me félicitais de leurs actions, ces gens furent des calamités.

cette distinction de la sphère privée et de la sphère publique est l'acceptation même pour un chef d'état du laïcisme qui interdit une vie publique conforme aux dix commandements, et aux commandements du Christ Jésus, parce qu'être chef d'état ce n'est pas une fonction administrative ou même militaire, c'est un labeur nécessairement exemplaire, et si l'exemple est timoré, intéressé et mauvais, alors mauvaises seront les conséquences.

où commence la chrétienté ? non au niveau des administrations et des rouages politiciens, mais au niveau de la réalité la plus humble, c'est à dire la plus directe et essentielle, au niveau personnel, car non la société n'est pas une entité autonome, n'est pas un être substantiel, la société devient ce que nous en faisons ou ce que nous n'en faisons pas d'ailleurs.

je ne crois pas que nous soyons réellement opposés, mais le problème serait de vouloir avoir raison contre l'évidence, contre la vérité, pour marquer sa supériorité, son indépendance, toutes choses qui sont non le soucis de Dieu et des gens qui s'aiment réellement, mais des anges rebelles et de ceux qui les suivent vers le déchirement éternel et la destruction sans fin.

cette fondation doit être capable de faire autre chose que de promouvoir les mêmes idéologie avec d'autres personnes, il faut attendre pour en juger, c'est aux fruits que l'on reconnaît l'arbre comme l'enseigne le Divin Maître.

Michel-Ange

Merci à Oh! et à Tite de faire preuve de réflexion et de bon sens. Ça fait du bien de lire ça se temps en temps.

AFumey

Quel magnifique débat! Merci au SB de le rendre possible et aux intervenants de développer avec passion mais courtoisie des argumentaires construits, rationnels.

Permettez-moi une précision sur le mot "souveraineté": je reprends ici l'analyse de V.Bugault et J.Rémy ("du Nouvel esprit des lois et de la Monnaie"). Quelle définition proposez-vous pour la "souveraineté", et quelle entité est susceptible de l'exercer?

A côté des défauts importants de l'ouvrage il a le grand mérite de poser les bonnes questions et pointer le cœur du problème. Deux points essentiels: il ne peut exister de souveraineté d'une "nation", entité aux contours flous et fluctuants; seul un "Etat" juridiquement défini est fondé à l'exercer (comme jadis un roi). Le deuxième point, plus important encore, est le contrôle de la monnaie sans lequel toute "souveraineté" est illusoire.

lève-toi

Soros , le palindrome du mal.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)