« Centenaire de la bataille d'Amiens : Theresa May et le Prince William présents, Macron et Philippe absents | Accueil | Tous ces meurtres en France des trois derniers jours »

08 août 2018

Affaire Benalla - Macron : le préfet de police a affirmé sous serment ne pas connaître Benalla. Preuve du contraire par le Canard

Fre

Posté le 8 août 2018 à 16h19 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France , France : Société

Commentaires

Il fallait un lampiste pour porter le chapeau dans l'affaire Benalla. Ce sera donc le préfet de police puis on classera l'affaire et on passera à autre chose.

Rédigé par : xc | 8 août 2018 17:05:41

C'est normal que l'on réponde lorsqu'on vous adresse quelque-chose. C'est de la courtoisie. De là à penser qu'ils se tapaient sur le ventre... Ils devaient se croiser sans plus. C'est Banalla qui a essayé de se faire mousser auprès de lui en lui envoyant la photo. D'où la réponse polie du préfet.

[D'ici à envoyer du "Cher ami" à un inconnu... JL]

Rédigé par : 00 | 8 août 2018 17:13:20

Delpuech démission !
entre déshonneur et parjure, ta place est en prison.

Rédigé par : Benjamin F | 8 août 2018 17:15:48

Intéressant, que ce carton -a priori sans grand intérêt- ait été conservé par le destinataire (au fait, quel est-il? comment le "canard" en a-t-il eu connaissance?) depuis janvier dernier... Est-ce parce que le Préfet de Police lui donnait du "cher ami"?

Rédigé par : C.B. | 8 août 2018 18:08:34

Et de deux après les propos sur la Contrescarpe ! Qui s'ajoutent aux mensonges des autres.
Tout le monde ment en Macronie dans cette affaire. Tous coupables ? Emmanuel Macron se vante d'être le seul coupable et, avec sa vulgarité, nous a fait un bras d'honneur : "Qu'ils viennent me chercher !" ... Excitant encore plus la meute des humiliés.
Tout est prêt pour que les gorges profondes, les indiscrets et les fonctionnaires-ayant-vu-des-choses-à-leur-insu distillent pièces et preuves dans un vrai supplice chinois infligé à ce Président par effraction.
Le feuilleton de l'été ne fait que commencer et d'autres feux surgissent avec le bon secrétaire général de l'Elysée, autre âme damnée... J'aime cet été, pas vous ?

Rédigé par : esprit libre | 8 août 2018 18:24:59

"Cher ami" est une expression qu'utilisent d'ordinaire les hommes politiques. Les Chirac, les Hollande, et tant d'autres, en ont usé et abusé.
En faisant tomber le préfet de police via Le Canard, cela évite à Collomb de présenter sa démission.

Rédigé par : 00 | 8 août 2018 18:48:04

00, vous avez oublié d'ajouter un zéro à votre sobriquet... XD

Rédigé par : Nabulione | 8 août 2018 19:13:05

A propos du préfet Delpuech, quand il était en poste à Lyon. Une personne ayant déposé de malheureux lardons devant la Grande Mosquée de Lyon, le préfet Delpuech, devant les pleurnicheries et la victimisation portée par le recteur Kamel Kabtane, expert en la matière, n'avait pas trouvé mieux que de se précipiter à la mosquée pour faire part de son indignation devant cet acte horriblement islamophobe. Il est allé même à évoquer sans honte, devant cet incident extrêmement mineur quand même, la nuit de cristal perpétrée par les nazis. Depuis cet épisode le préfet Delpuech n'a guère mon estime : faible avec les forts et fort avec les faibles.

Rédigé par : Pierre | 8 août 2018 20:46:03


à Benjamin F
D'accord avec vous mais si l'on devait mettre en prison tous les parjures, les voleurs, les tricheurs, les renégats, les traîtres de nos gouvernements successifs, il faudrait construire de vastes et nombreuses prisons pour les y enfermer.

Rédigé par : Reine Tak | 9 août 2018 07:19:21

Un préfet de la république menteur???Impossible, nous serions donc dans un république de coquins, de frangins, d'initiés??? Comment en est-on arrivé là ???

Rédigé par : LB | 9 août 2018 09:36:16

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce blog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.






accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige