16 juillet 2018

Emmanuel Macron : « la République n’a aucune raison d’être en difficulté avec l’islam »

Phrase prononcée par le président de la République lors de son discours à Versailles et relevée par Minute :

Capture d’écran 2018-07-16 à 08.37.21

Posté le 16 juillet 2018 à 10h29 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (8)

14 juillet 2018

"Je suis musulman et je bute tous les cathos"

Samedi après-midi, Emad F., ressortissant égyptien de 23 ans, a menacé des passagers sur le quai de la station de métro parisien Anvers (ligne 2). Il a menacé les voyageurs avec un couteau, en hurlant :

"je suis musulman et je bute tous les cathos."

Il a été maîtrisé par des passagers. L’homme était en revanche déjà connu pour des faits de droit commun.

Posté le 14 juillet 2018 à 18h36 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

13 juillet 2018

Frédéric Saint-Clair : La droite face à l’Islam

Analyste en stratégie et en communication politique, ancien chargé de mission du 1er ministre Dominique de Villepin, Fréderic Saint-Clair se fonde sur la "perspective civilisationnelle" de Samuel Huntington pour affirmer que seule une droite conservatrice (qui reste à construire) peut répondre à l’Islam et au problème culturel qui en découle. L’ouvrage, brillant, ne laissera pas le lecteur indifférent. L’ouvrage, pas plus que l’entretien.

Posté le 13 juillet 2018 à 08h49 par Michel Janva | Lien permanent

10 juillet 2018

L’islamo-gauchisme s’installe sur les réseaux sociaux, sous le faux-nez d’AJ +

L'Incorrect alerte :

Capture d’écran 2018-07-10 à 08.06.24 Capture d’écran 2018-07-10 à 08.06.32

Posté le 10 juillet 2018 à 09h00 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

09 juillet 2018

La mairie LR de Longjumeau veut vendre des parcelles au salafistes

Capture d’écran 2018-07-09 à 19.04.49Cette mairie a longtemps été dirigée par le maire de gauche... Nathalie Kosciusko-Morizet. Et elle s'était engagée dans cette voie islamiste. Sandrine Gelot, maire (LR) de Longjumeau, estime que ce terrain est le bon. Lors de sa séance de ce mardi soir, le conseil municipal va se prononcer sur la vente de deux parcelles communales au centre socio-culturel islamique de Longjumeau (CSCIL). 

La mosquée est dirigée depuis mai 2017 par un employé municipal médiateur de « l’espace jeune », Sileymani Diakite. Il partage sur sa page Facebook les publications de la page Facebook  » Information culte musulman » gérée par le prédicateur Mohamed François, proche de Hani Ramadan. 

Posté le 9 juillet 2018 à 19h06 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

07 juillet 2018

Emmanuel Macron va-t-il promouvoir des Frères Musulmans ?

Hakim El Karoui, ami d’Emmanuel Macron, lui fait des propositions sur la réorganisation de l’islam de France. Sa note que Le Monde divulgue inquiète : la volonté de propulser au Conseil d’administration de l’Association musulmane pour l’islam de France des imâms et prédicateurs liés aux Frères Musulmans. Figurent comme personnes pressenties :

Posté le 7 juillet 2018 à 08h53 par Michel Janva | Lien permanent

05 juillet 2018

Le Mans : union des droites contre une école coranique

Des membres et élus de différents partis, Philippe Bougler (LR), Brigitte Dupin (SIEL), Louis Noguès (Parti de la France), Eric de Vilmarest (Maire de Saint-Aignan), Pascal Gannat (RN), Pascal Nicot (RN), Marie Genevrey (RN) et Emmanuel Dubois (RN), ont signé une lettre ouverte au Préfet :

DhWsLfsXkAIE5Kl DhWsLftWsAAGzk5

Posté le 5 juillet 2018 à 20h28 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

La mosquée de Poitiers, financée par le Qatar, porte le nom arabe de la bataille de Poitiers

Unknown-2C'est sur cette mosquée, encore en construction, que des membres de Génération Identitaire étaient monté.

Dans une vidéo en arabe, sur la chaîne qatarie Al Rayyan, en 2015, Boubaker Al-Hadj Amor, figure de l’UOIF, révèle le vrai nom de la “Grande Mosquée de Poitiers” : Balat al-Chouhada... le nom islamique de la bataille de Poitiers en 732 !

« Pourquoi avez-vous nommé cette mosquée “Pavé des Martyrs”? L’avez-vous appelé du nom de la bataille qui a eu lieu ici ? »

« Oui, grâce à Dieu, cet endroit est sur la ligne principale passée par l’armée islamique. C’était une route pavée par les Romains, et l’armée islamique est passée par cette route. Alors, grâce à Dieu, cet endroit est à côté de la ligne principale. C’est pour cela qu’on l’a nommée “Mosquée Pavé des Martyrs” ».

La « bataille du Pavé des Martyrs », comme la désignent les historiens arabes, ou bataille de Poitiers, a vu la victoire en 732 de Charles Martel sur l’armée d’Abd er-Rahman, signant la fin des incursions musulmanes au nord des Pyrénées, et préparant la Reconquista au sud.

« Nous voulons que ce centre soit une mosquée et un centre de rayonnement culturel ». « Le but de ce centre est de créer les conditions d’une rencontre avec l’islam et parler de cette religion sainte et pour qu’il soit un centre de prédication. Inch’Allah. »

L’imam de Poitiers admet aussi avoir bénéficié de fonds étrangers pour poursuivre la construction de la mosquée, interrompue plusieurs années durant en raison d’un manque de financement par les fidèles locaux.

« Ce que nous avons construit, c’est grâce à Dieu et avec l’aide de l’organisation “Qatar Charity” ».

La Qatar Charity a pour objectif de favoriser le prosélytisme religieux, notamment en Afrique, et soutient soutient dans le monde entier des projets de mosquées, d’écoles coraniques et d’instituts de mémorisation du Coran. Qatar Charity a été accusée par les Etats-Unis, Israel et plusieurs pays du Golfe de soutenir le terrorisme. Oussama Ben Laden a utilisé l’organisation pour financer les activités de sa nébuleuse Al-Qaida dans les années 90. Des groupes djihadistes au sein de l'opposition syrienne ont aussi bénéficié de son soutien.  

L’imam de Poitiers évoque aussi soutien du maire PS :

« Bien sûr, le maire, grâce à Dieu, est mon collègue à l’université. Il a encouragé la construction de ce centre, et nous avons pu, grâce à Dieu, obtenir la licence. Le problème est que la licence est de dix ans et a expiré en 2013. Mais, grâce à la relation de fraternité et d’amitié entre le maire et moi, il m’incite toujours à accélérer l’achèvement du projet. Que Dieu nous bénisse. Inch'Allah. »

Son successeur socialiste Alain Claeys faisait lui partie des personnalités, qui ont soutenu l’imam et ses fidèles à la suite de l’occupation, en 2012, du chantier de la mosquée par des membres de Génération identitaire. 

Boubaker El-Hadj Amor est le grand architecte du projet de la Grande mosquée, bâtie sur un terrain de 7 000 m2 et dotée d’une salle de prière pour 700 fidèles et d’un minaret haut de 22 mètres, pour un coût global de plus de 3 million d’euros. Cet ingénieur a mobilisé tous les réseaux de l’union islamiste, vitrine légale des Frères musulmans en France, pour participer à son financement. Son argument pour les convaincre :

« J'ai fait valoir l'histoire de Poitiers. Un lieu de culte et de paix sur les ruines de la bataille de 732 : tout un symbole ».

Mais ce sont les Identitaires qui sont condamnés par les collaborateurs de l'envahisseur.

Posté le 5 juillet 2018 à 19h34 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

Le BNVCA dépose plainte contre Boubakeur, qui couvre les prêches antisémites de l'Imam de Toulouse

Thumbnail-4Le BNVCA a reçu un nombre important de protestations de correspondants choqués d'apprendre et de lire que le Recteur de la Grande Mosquée de Paris Mr Dalil Boubakeur défend et soutient l'imam Tatai auteur d'un prêche anti juif et anti républicain prononcé dans la mosquée de Toulouse en décembre 2017 et diffusé sur les réseaux sociaux.

L'imam de Toulouse loue la guerre incessante du musulman qui doit chercher « le juif » « derrière chaque arbre pour le tuer ». Le parquet de Toulouse ouvre une information pour incitation à la haine. Le BNVCA a déposé plainte pour ces faits.

Posté le 5 juillet 2018 à 09h28 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

03 juillet 2018

Les casseurs végans épargnent le halal

Images-11Depuis la mi-avril, seize enseignes, principalement des boucheries artisanales, ont été la cible d’activistes antispécistes entre Genève et Nyon. Aux côtés de trois McDonald’s et d’un fourreur, deux kebabs figurent aussi parmi les commerces caillassés.

Pour autant, l’abattage rituel halal et casher, impliquant l’égorgement de l’animal sans étourdissement, ne fait pas partie des cibles. Virginia Markus, militante antispéciste, Elisa Keller, déléguée suisse de l’association 269 Libération animale, et Pia Shazar, présidente de l’association Pour l’Égalité animale, expliquent :

«Au vu du contexte d’islamophobie inacceptable dans lequel nous vivons, taper sur une population déjà stigmatisée ne serait vraiment pas anodin. De plus, tenir un discours critiquant l’abattage rituel en particulier risquerait d’être relayé par des mouvements xénophobes, ce que nous voulons éviter à tout prix».

Les vegans, nouveaux complices de l'islamisme. Bientôt il n'y aura donc plus que des boucheries halal.

Posté le 3 juillet 2018 à 08h05 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (23)

26 juin 2018

Les projets secrets de Daech pour semer la terreur en France

Pendant que le ministère de l'Intérieur interpelle des pères de famille qui se préparent visiblement à se défendre, l'Etat islamique se prépare à envoyer des adolescents-soldats ayant grandi en Syrie commettre des attentats en France. Ces "Lionceaux du Califat" ont grandi en Syrie, ont été recrutés par l'Etat islamique et ils seraient au coeur d'un projet secret mené par l'organisation terroriste. Ce projet serait même entré en phase opérationnelle. Les détails font froid dans le dos :

  • Recruter des enfants ayant grandi en Syrie.
  • Attendre qu'ils grandissent pour qu'ils deviennent "méconnaissables", "pour pas qu'il y ait de reconnaissance faciale".
  • Une fois passée l'adolescence, les envoyer en France commettre des attentats.

L'Etat islamique envisagerait aussi de commettre des attaques dans les campagnes françaises.

Posté le 26 juin 2018 à 15h13 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

25 juin 2018

Allahicité : Le Ministère de l'Intérieur lance les assises territoriales de l’islam de France

Juste après avoir annoncé l'arrestation de 10 individus soupçonnés de vouloir s'en prendre à des musulmans sans être passés à l'action (ce qui nous permet de dire que le gouvernement doit donc pouvoir interpeller les fichés S...), le ministère de l'Intérieur a reçu le CFCM "pour faire le point sur l’avancement des chantiers de l’islam de France".

Gérard Collomb a décidé du lancement d’assises territoriales de l’islam de France, en vue de permettre une grande concertation associant les acteurs de terrain dans chaque département, que les préfets ont la charge d’organiser d’ici au 15 septembre. Seront abordés les thèmes de la représentation institutionnelle de l’islam de France, de la gouvernance des mosquées, du financement et de la formation des imams. Leur composition devra permettre de représenter toute la diversité des musulmans français, un doux rêve, étant donné que les musulmans algériens, marocains, turcs, ..., sont en concurrence permanente.

Capture d’écran 2018-06-25 à 22.07.19

Posté le 25 juin 2018 à 22h09 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (14)

Les élections en Turquie provoquent de violents affrontements entre Turcs et Kurdes

A Mantes-la-Jolie :

Capture d’écran 2018-06-25 à 21.51.57"Dimanche soir, une bagarre générale a opposé des dizaines membres de la communauté turque à des Kurdes dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie.

Les forces de l’ordre sont intervenues en grand nombre afin de disperser la foule. Il n’y a pas eu de blessés mais l’arrivée rapide des policiers a sans doute permis d’éviter des incidents plus graves : certains participants, femmes et hommes, étaient armés de barres de fer, de sabres ou de bâtons.

Cette rixe s’est déroulée en soirée, peu après le résultat des élections présidentielle et législatives en Turquie où le président sortant Erdogan a rapidement proclamé sa victoire.

Sur certaines vidéos, on aperçoit des automobilistes klaxonner au volant de leur véhicule, drapeau turc étendu, devant des cafés kurdes. Ils ont alors été pris à partie par des inconnus qui ont estimé être provoqués. Deux cafés turcs ont alors été attaqués."

63,9% des Turcs de France ont voté pour l'islamiste Erdogan. A Lyon, il fait 86%.

Posté le 25 juin 2018 à 21h53 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

22 juin 2018

"Tu sais, papa, il y a un problème à l'école avec le ramadan"

L'Obs découvre l'islamisation :

3171617_c-est-chobin"Joseph est un petit garçon de bientôt 7 ans scolarisé en CP dans une école publique de la ceinture rouge de Paris. Une école bien mixte, qui mélange les origines sociales, culturelles et géographiques, comme il en existe trop peu. Il y a trois semaines, Joseph a demandé à son papa, cadre et agnostique, ce qu’était le ramadan. Les autres enfants en parlaient beaucoup à l’école. Le père lui a expliqué, autant que sa connaissance de l’islam et son sens de la vulgarisation le lui permettaient. Et puis, il y a quatre jours, Joseph, en se mettant à table pour dîner, a annoncé de but en blanc : "Tu sais, papa, il y a un problème à l'école avec le ramadan."  Le problème, en l'occurrence, c’est que Bachir ne vient plus à la cantine parce que "les animateurs le grondent quand il ne mange pas ; ils lui disent qu'il va être fatigué". Or, Bachir n’a manifestement pas le choix :

"S'il mange, il nous dit qu'il va se faire gronder encore plus fort par sa maman."

Ce n’est pas la première fois que Joseph entretient ses parents des microdrames qui se trament dans le secret du réfectoire. Il y a quelques mois, il s’était épanché sur les soucis d’Heddi "qui aime les saucisses, alors qu’il n’a pas le droit de manger du cochon". L’enfant avait la mauvaise habitude de venir chiper des morceaux de knacki dans l’assiette de ses voisins athées. Le problème a perduré. Sans que Joseph soit capable d’expliquer clairement si Heddi n’osait pas se servir en saucisses au self-service de peur d’être dénoncé par son frère aîné. Ou s’il était interdit de plats charcutiers par les animateurs à la demande de ses parents."

Les aventures du Petit Nicolas ont bien changé.

Posté le 22 juin 2018 à 21h30 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

Liberté d'expression : victoire judiciaire contre le CCIF

Privas-600x740Sébastien Jallamion avait publié en août 2016 un tweet qui a choqué le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), qui a porté plainte au parquet de Paris pour incitation à la haine ou à la discrimination envers une communauté de personnes en raison de son appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane.

Le CCIF est le cheval de Troie de l’islam politique et est lié aux Frères Musulmans. Se présentant comme défendant les « droits de l’Homme » et niant toute connivence avec les Frères Musulmans, l’avocate du CCIF, Me Asmae EL Idrissi, s’est lancée dans une plaidoirie plus proche du gloubi-boulga que de l’argumentaire juridique.

A la barre Sébastien Jallamion plaida : « Résistance » et « Ne pas subir », le chantage à l’islamophobie, piège pour interdire toute critique de l’islam, « djihad judiciaire »…

Le Ministère Public, qui avait décidé de le poursuivre, estima qu'il n’y avait aucune infraction.

Le tribunal correctionnel a relaxé Sébastien Jallamion et a débouté le CCIF.

Posté le 22 juin 2018 à 18h09 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

« Allah Akbar » a bien été lancé dans la cathédrale de Nantes

Cathedrale-nantes-choeurDaniel Hamiche revient sur le tweet du 20 mai de Pierre Sautarel (FrDesouche) et les développements (voir ici, ici et ), sur l’incident survenu dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes – lors de la messe de la Pentecôte du dimanche 20 mai, et contesté par le vicaire général du diocèse. Voici un nouveau témoignage de l'un des confirmands de ce dimanche de Pentecôte :

« Je tenais à confirmer qu’il y a eu un incident à la cathédrale de Nantes le 20 mai lors de l’homélie de Mgr James. J’étais présente ce jour là car je faisais ma Confirmation. Un homme Noir a en effet arraché de micro, a dit “Allah Akbar” et a parlé dans un dialecte inconnu. Ensuite, il a été repoussé par des personnes de l’entourage de Monseigneur. Le lendemain, j’ai regardé la presse mais rien. J’ai aussi demandé quelques jours plus tard à des personnes qui géraient la cérémonie. Mais elles ne semblaient pas au courant. Je sais qu’il s’est passé quelque chose. Mais quoi ? Je trouve dommage de ne pas avoir plus d’information ! ». [22 juin, 15 h 16]

Posté le 22 juin 2018 à 17h58 par Michel Janva | Lien permanent

21 juin 2018

Le dictionnaire arabe littéral - français est autorisé pour toutes les épreuves écrites des baccalauréats

C’est un peu surprenant de voir l’arabe traité comme le latin ou le grec et non comme l’anglais ou l’allemand. Un signe de plus que le coran n’est même pas accessible aux arabophones...

IMG_1857

Posté le 21 juin 2018 à 08h29 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

19 juin 2018

Médine au Bataclan : les preuves sur son militantisme islamiste

Posté le 19 juin 2018 à 15h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

18 juin 2018

La déséquilibrée était en fait bien équilibrée

Unknown-19Hier, suite à l'attaque au cutter, le procureur de la République de Toulon indiquait très très vite aux médias que 

«C'est apparemment le fait isolé d'une personne avec des troubles psychiatriques avérés»

Or, cette femme a été reconnue responsable de ses actes par un expert psychiatre :

"L'examen psychiatrique effectué par un expert psychiatre l'a déclarée responsable des faits, avec aucune atténuation de sa responsabilité. Elle est handicapée adulte, mais handicapée physique".

"Selon les témoins sur place, elle a dit qu'elle était la fiancée d'Allah, ce qu'elle ne nie pas en garde à vue. Mais il n'y a aucun élément pour établir un lien avec Daech à ce stade".

Posté le 18 juin 2018 à 18h45 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

L'attaque islamiste du jour a eu lieu à Nice

Un homme a tenté d'attaquer des policiers municipaux à Nice avec un cutter dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 juin. Il a rapidement été interpellé.

"Vous êtes tous des mécréants, je vais vous tuer".

Pas d'amalgame : l’homme diffusait des versets du coran avec son téléphone. 

Posté le 18 juin 2018 à 15h03 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

17 juin 2018

Une femme blesse deux passants au cutter en criant "Allah Akbar"

Ca se passe en  France, à la Seyne-sur-Mer, alors que des dizaines de personnes meurent aujourd'hui aussi dans d'autres attentats islamistes en Afghanistan et au Nigeria.

Posté le 17 juin 2018 à 15h44 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (17)

16 juin 2018

Ils n’auront pas le loisir d’écouter Médine !

32597019_777005219163980_876687968545275904_nSource

Posté le 16 juin 2018 à 18h19 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

15 juin 2018

Médine est une arme de soft power pour une partie des islamistes, c’est-à-dire un outil d’influence

De Julien Langella à propos du prochain concert de Médine au Bataclan :

Unknown-13"[...] Médine incarne une vérité que nous devons tous avoir en tête : en islam, il n’y a pas cette séparation stricte et infranchissable entre les meurtriers, qui suivent le Coran à la lettre, et les autres, obligés de verser un peu d’eau dans leur thé à la menthe pour conserver une foi impossible à mettre en pratique jusque dans ses moindres commandements. Les uns comme les autres obéissent au même texte écrit directement, croient-ils, de la main de Dieu. Ce qui en limite les interprétations possibles… C’est la raison pour laquelle la théologie musulmane est quasi-inexistante et que les juristes musulmans, en revanche, sont légion : ces derniers sont indispensables au croyant devant assumer quotidiennement une doctrine justifiant la mort des kouffars (« mécréants »). L’islam est une tribu aux liens tellement serrés que le musulman dit « modéré » préférera défendre l’honneur de son frère criminel plutôt que d’admettre l’origine coranique du terrorisme. L’équation se vérifie constamment.

Alors, de quoi Médine est-il le nom ? C’est très simple : Médine est un immigré musulman donneur de leçons, comme un très grand nombre de ses cousins, avec un sens aigu de la solidarité tribale, là aussi… comme ses cousins. Ni plus, ni moins. Et c’est la raison pour laquelle il est indécent de le voir se produire, lui qui chante « on a colonisé / je viens rendre la pareille », dans un lieu où des Français ont été assassinés par d’autres immigrés, pratiquant la vengeance communautaire avec moins de tact que leur confrère émérite. C’est l’immigration qui a tué au Bataclan, ce sont les immigrés que nous ne voulons plus voir en France."

Posté le 15 juin 2018 à 15h06 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

Abdeslam Bahiad, directeur de mosquée et proxénète, emprisonné après avoir échappé à la justice pendant plus de 4 ans

Lu dans La Provence :

Unknown-12"Abdeslam Bahiad, 63 ans, l'ancien directeur de la mosquée orangeoise "Lumière de Dieu" a été cueilli, hier au petit matin, par la brigade de sûreté urbaine du commissariat d'Orange. Condamné par le tribunal correctionnel de Carpentras à 6 ans de prison ferme pour proxénétisme aggravé en avril 2014, l'homme, victime de malaises, était absent lors de son procès. Il avait en fait profité de ses derniers moments de liberté -- il avait été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de l'audience -- pour prendre la fuite. Un mandat d'arrêt européen et un mandat d'arrêt international avaient été émis à son encontre, sans résultat.

Quatre ans plus tard, les enquêteurs orangeois n'auront pas eu besoin d'aller le chercher bien loin : car c'est à Orange que le fuyard a été interpellé, là où il se cachait depuis plusieurs jours. [...] Abdeslam Bahiad aurait en fait passé ces dernières années au Maroc, probablement près de Meknès, d'où il est originaire. Mais souffrant de thrombose, il serait revenu clandestinement en France pour se faire soigner à l'hôpital de la Timone, à Marseille, en début de semaine."

Posté le 15 juin 2018 à 14h56 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

Luc Ferry, le rappeur Medine et l’assassinat du Père Hamel

Posté le 15 juin 2018 à 09h07 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

14 juin 2018

Si même Bill Clinton le dit

Lu dans Minute :

Capture d’écran 2018-06-13 à 21.03.41

Posté le 14 juin 2018 à 09h48 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

Vers l'interdiction du concert de Médine au Bataclan ?

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a été interrogé hier à l'Assemblée. Réponse :

DfQYf0GX0AA7B3Z.jpg-large"Monsieur le député, j’entends et je partage votre indignation. On ne peut que condamner la teneur de certains textes choquants du rappeur Médine. Comme vous l’avez dit, il y a la liberté de création mais il ne faut pas sous-estimer les effets de tels propos sur des esprits fragiles, sur un certain nombre de nos jeunes. Aussi condamnerons-nous toujours ceux qui appellent à la haine, à la division et, avec M. le Premier ministre, nous essayerons toujours de rassembler là où certains veulent diviser.

Vous avez rappelé le drame du Bataclan, où quatre-vingt-dix personnes, jeunes et moins jeunes, ont trouvé la mort. Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l’ordre public est susceptible, dans le cadre de la loi, de faire l’objet d’une interdiction. Nous verrons d’ici au mois d’octobre, mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre et l’ensemble du Gouvernement, prendre nos responsabilités."

Posté le 14 juin 2018 à 08h14 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (11)

13 juin 2018

Edouard Philippe avait financé le rappeur Médine

Quand il était maire du Havre, il avait versé une subvention de 14290€ au club de boxe du rappeur :

1023803Pas étonnant qu'il n'ose pas dénoncer ce concert au Bataclan.

Posté le 13 juin 2018 à 19h47 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (14)

09 juin 2018

Jihad au Bataclan

Nul doute que les familles des 130 morts et des 353 blessés du 13 novembre vont apprécier...

DfQYf0GX0AA7B3Z.jpg-large

Posté le 9 juin 2018 à 16h49 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (34)

08 juin 2018

Le halal, un marché à 5,5 milliards d'euros

16532523L'Obs a enquêté sur le financement de l'islam en France, notamment via le halal. En France, seules trois mosquées – celles de Paris, d'Evry et de Lyon – sont habilitées à vendre des cartes de sacrificateur (environ 800) à des employés d'abattoir spécialement formés. En 2016, la grande mosquée de Paris disait en avoir distribué pour 48 000 euros, celle d'Evry pour 300 000 euros. Le nombre de cartes attribuées par mosquée étant à peu près identique, l'écart constaté dans le gain réalisé est difficilement explicable…

Posté le 8 juin 2018 à 11h25 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

07 juin 2018

Police de la charia

Vendredi dernier, à Lys-lez-Lannoy, près de Lille, un homme a été quasiment éviscéré pour une cigarette fumée en plein ramadan.

Posté le 7 juin 2018 à 16h33 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

Environ 450 détenus islamistes sortiront de prison d'ici à 2019

La guerre est tellement en guerre contre les terroristes qu'elle les laisse sortir de prison :

Images-2"D'ici à 2019, une quarantaine de détenus, condamnés pour des faits en lien avec du terrorisme, seront libérés. "Une vingtaine en 2018, une vingtaine en 2019", avait déjà détaillé François Molins, rappelant que 512 personnes sont incarcérées en France pour purger une peine prononcée dans une procédure terroriste. A ces détenus, s'ajoutent les 1200 prisonniers, condamnés pour des faits de droit commun, signalés pour radicalisation.  

Posté le 7 juin 2018 à 08h29 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

04 juin 2018

Le ramadan financé par la mairie LR de Compiègne : appel à la "prière" à la sono et repas sur la voie publique

A découvrir ici aussi.

Posté le 4 juin 2018 à 19h45 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (8)

La CAF suspend des versements pour cause de ramadan

Le directeur de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de la Dordogne a écrit à la mairie de Bergerac pour annoncer la suspension de l’agrément et des financements des centres sociaux de la Brunetière et Germaine-Tillon, situés dans deux quartiers prioritaires avec une importante population musulmane. Où le ramdam doit faire un peu de bruit en ce moment...

En effet, leurs locaux sont mis à disposition entre 22 heures et 1 heure du matin sur la période du ramadan 2018, avec «réquisition du personnel ». Le directeur de la CAF y voit un

« lien direct avec un contexte purement confessionnel. Les centres sociaux sont soumis au respect des principes de laïcité, de neutralité et de mixité sociale ».

Le maire prend prétexte sur... Noël, ce qui montre le problème de la laïcité à la française :

« C’est complètement débile de dire cela. Il n’y a aucun caractère religieux là-dedans. C’est comme si on disait ‘‘à Noël il ne doit rien se passer car c’est contraire au principe de laïcité”. »

« En cette période de ramadan, la nuit tombe tard et donc la rupture du jeûne aussi. Si bien que les gens se retrouvent dehors tard, au risque d’engendrer du bruit, de gêner les voisins, de provoquer des conflits, d’obliger à appeler la police… En leur permettant de se retrouver ailleurs que dans la rue, l’ouverture des centres sociaux absorbe cette vie de nuit. Mais si le ramadan tombe en décembre ou en janvier, nous n’avons pas à faire cela, car la nuit tombe tôt. »

« Normalement, nous nous appuyons sur des associations. Mais il n’y en a plus beaucoup dans ces quartiers. Des fonctionnaires de la Ville qui y sont impliqués se sont donc portés volontaires à ce titre. Mais comme on ne peut pas les mobiliser tous les soirs, nous avons demandé aux agents, sur la base du volontariat, s’ils étaient prêts. »

De là à penser que ces agents volontaires sont de la même religion...

Posté le 4 juin 2018 à 16h35 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

03 juin 2018

Bonne nouvelle : une jihadiste française condamnée à perpétuité

Mais ça se passe en Irak. en France, elle aurait pris quelques années et puis s'en va!

Posté le 3 juin 2018 à 12h44 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (7)

31 mai 2018

Scandale financier : les porteurs de valises font leur retour pour inonder l'islam en France

Enquête de Valeurs Actuelles sur l'opacité totale autour des financements étrangers des moquées installées en France : 

"Blois, Nice, Bordeaux, Evry, Givors, Asnières,Thonon-les-Bains, Marseille, Le Kremlin-Bicêtre, Mantes-la-Jolie… Une quinzaine de mosquées sont concernées par des soupçons autour des dons qu’elles récoltent. Le numéro de L’Obs du 31 mai rapporte dans son enquête deux problèmes majeurs. Premièrement, une part des dons récoltés par l’Islam auprès de ses fidèles est détournée, ou alors disparaît tout simplement.

Deuxièmement, la religion reçoit des sommes faramineuses de la part de particuliers étrangers, des flux d’argents impossibles à tracer. Et les mosquées se gardent bien de déclarer leurs comptes.

La religion musulmane récolte beaucoup d’argent auprès de ses fidèlesL’Obs estime que le montant global des dons oscille entre 300 et 400 millions d’euros. Les exemples de potentiels détournements de fonds se multiplient, et les pouvoirs publics sont bien silencieux sur ces affaires. Peu d’enquêtes, peu de poursuites, peu d’échos médiatiques. " (suite).

Posté le 31 mai 2018 à 19h34 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (5)

Police de la charia

En France :

"Deux hommes seront présentés cet après-midi devant la justice à Nancy pour avoir roué de coups leur soeur, lui coupant les cheveux, à cause notamment de son comportement pendant le ramadan, et frappé son compagnon, a-t-on appris auprès du parquet. Un des frères de la victime, une employée de banque âgée de 25 ans, "lui aurait reproché une relation amoureuse alors qu'elle n'était pas mariée et de se vêtir de manière indécente", lors d'une première altercation lundi soir au domicile de leur mère, a relaté le procureur de la République à Nancy, François Pérain.

Apprenant que sa soeur hébergeait un homme, il s'était rendu à son domicile mardi soir. Après avoir obligé ce dernier à quitter les lieux, "il frappait sa soeur au visage et dans les cotes et coupait ses cheveux à l'aide d'un couteau. Il blessait sa soeur au cuir chevelu provoquant une plaie vive sur plusieurs centimètres", a détaillé M. Pérain. Le compagnon, resté en bas de l'immeuble et qui avait appelé les pompiers, a été ensuite roué de coups par l'agresseur et un deuxième frère, arrivé en renfort sur les lieux. Alors qu'il parvenait à s'enfuir, les deux hommes ont tenté de le renverser avec leur voiture et l'ont menacé de mort devant le commissariat de police où il s'était réfugié. Les deux suspects, nés en 1982 et 1985, ont été placés en garde à vue mardi soir."

Padamalgam : cépassalislam

Posté le 31 mai 2018 à 16h27 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

"Hot-Dog halal" à la kermesse de l'APEL

Voici le tract de la kermesse de l'école primaire catholique sous contrat Notre-Dame-de-Toutes-Joies à Nantes. Certains parents ne comptent pas en rester là et ont prévu de réagir auprès de la direction :

IMG_1392

Posté le 31 mai 2018 à 14h09 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (25)

30 mai 2018

Education nationale : un guide sur la laïcité qui omet l'islam

Capture d’écran 2018-05-30 à 21.52.04Le ministère de l'Éducation nationale va envoyer aux chefs d'établissement et enseignants un guide de conduite à tenir sur les questions de laïcité. Ce guide de plus de 80 pages remplace le livret élaboré du temps de Najat Vallaud-Belkacem, qui en comptait 33. Il s'agit de donner des outils aux personnels de l'Éducation nationale pour que l'ensemble des établissements scolaires «reste à l'abri de toute manifestation de propagande».

Chaque fiche présente la situation, les principes juridiques, des exemples et des conseils d'action. Celle sur le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse rappelle par exemple que pour le Conseil d'État, le port d'un sous-turban sikh par un élève peut être considéré comme une manifestation ostensible de son appartenance religieuse, tout comme le port d'un bandana par une jeune femme qui refuserait systématiquement de l'enlever. Et le port du voile islamique.

Le vade-mecum s'intéresse aussi au cas des agents de l'Éducation nationale qui refusent de serrer la main d'un collègue ou d'un usager sous prétexte qu'il s'agit d'une femme...

Concernant Noël, l'installation d'une crèche n'est pas possible, mais le sapin peut être installé à condition qu'il ne revête aucun caractère cultuel dans sa présentation ou dans sa décoration.

Et pour l'islam ? Silence.

Posté le 30 mai 2018 à 21h53 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

Le député LREM Aurélien Taché : la PMA pour les lesbiennes et des députés voilées

Le député LREM Aurélien Taché est le prototype du député libéral-libertaire. Il se prononce pour le port du voile islamique et espère qu'il y aura des femmes voilées à l'Assemblée nationale :

Et parallèlement à cette islamisation, il se prononce pour l'extension de la fabrication d'enfants par PMA :

Posté le 30 mai 2018 à 19h00 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (15)


     Archives > France : L'Islam en France

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > France : L'Islam en France