05 août 2015

Des pays puissants matériellement parlant, mais spirituellement malades

Le cardinal Juan Luis Cipriani du Pérou a évoqué le mariage entre personnes du même sexe au cours de la messe du Te Deum pour la Fête Nationale. Lors de la cérémonie en présence du président Ollanta Humala et de la Première Dame Nadine Heredia il a déclaré :

"Tout ce qui endommage la famille a la désapprobation du peuple. N’acceptons pas le néocolonialisme promu par les institutions et des pays puissants matériellement parlant, mais spirituellement malades».

En juin après l'approbation du mariage gay en Amérique, le cardinal a déclaré:

«Cette décision, est vraiment tragique est c’est clairement une attaque sur l'institution du mariage  ne touchez pas le mariage. Le Pérou a son propre destin. Nous ne devrions pas attendre l'illumination des pays qui ont renié leur histoire et leur origine et qui aujourd'hui marchent dans les ténèbres de ce qu'ils appellent les pratiques modernes.Toutes contre la famille, le mariage et la vie."

Michel Janva

Posté le 5 août 2015 à 00h45 | Lien permanent

5eme vidéo sur le planning familial américain

"C'étaient des jumeaux": Nouvelle vidéo montrant la dissection d'un bébé de 20 semaines pour récupérer des parties de son corps au Planning Familial :

Michel Janva

Posté le 5 août 2015 à 00h38 | Lien permanent

Le feuilleton de l'été continue

Jean-Marie Le Pen est convoqué le 20 août devant le bureau exécutif du Front national "statuant en formation disciplinaire", selon une lettre signée par la présidente du parti Marine Le Pen et datée d'aujourd'hui.

Jean-Marie Le Pen publie la lettre et affirme :

"le procédé est abject et tout à fait indigne d'un candidat à la présidence de la République"."Au moment de partir pour une cure de repos et le jour de la Saint-Jean-Marie, Marine Le Pen, la présidente du Front national, me cite, par huissier, le 20 août, en plein milieu du mois de vacances des Français, à comparaître devant son bureau exécutif en formation disciplinaire".

"Déjà trois fois condamnée par la justice, Marine Le Pen s'entête et compte, a-t-elle dit, m'exclure du mouvement dont je suis le fondateur et le président d'honneur". "Les griefs exposés appartiennent tous à ma liberté d'expression d'homme politique et de parlementaire, dans une polémique dont je n'ai pas pris l'initiative".

Michel Janva

Posté le 5 août 2015 à 00h13 | Lien permanent

04 août 2015

Nouvelle étape vers la confusion entre le Pacs et le mariage

Le projet de loi de Christiane Taubira "pour une justice du XXIe siècle" prévoit, entre autres, que les Pactes civils de solidarité (Pacs) ne seront plus enregistrés dans les greffes des tribunaux et chez les notaires, mais dans les mairies. L'intention officielle - désengorger les tribunaux - paraît louable, mais l'on notera que cela retirera du travail aux greffiers et non aux juges. Louable, l'aspect financier l'est moins : il s'agit de transférer 2 millions d'euros par an de charges vers les communes, sans que l'on sache s'il y aura compensation.

Mais le véritable enjeu n'est pas là. Au fil des années, le régime fiscal du Pacs a été progressivement rapproché de celui du mariage civil, accordant à ce "sous-mariage" les avantages du mariage, sans l'engagement. Et voilà à présent qu'une forte différence symbolique va s'effondrer : tous les deux seront contractés à la mairie. Prochaine étape : une cérémonie de célébration du Pacs, menée par un officier d'état civil ? Cela se fait déjà, à la demande, dans certaines mairies. Nul doute qu'avec l'enregistrement des Pacs sur place, ces cérémonies vont se multiplier. Avant d'être officialisées et généralisées, via un nouveau projet de loi ?

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 23h53 | Lien permanent | Commentaires (0)

Mgr Huonder cite la Bible : il est lynché par les médias

Dans une déclaration publiée lundi sur le site du diocèse de Coire en Suisse, Vitus Huonder précise qu’il «ne voulait en aucun cas déprécier les homosexuels», lors de son discours tenu vendredi en Allemagne, au congrès du Forum Deutscher Katholiken. Il avait notamment cité un verset du Lévitique:

«Quand un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ce qu’ils font tous les deux est une abomination: ils seront mis à mort, leur sang retombe sur eux.»

Lundi, l’évêque confirme avoir «cité plusieurs passages gênants de l’Ancien Testament relatif au mariage, à la sexualité et la famille». Il dit s’être tenu au «catéchisme de l’église catholique, en matière d’homosexualité». 

Le lobby LGBT est furieux.

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 23h52 | Lien permanent

Chine: ordination d'un évêque avec l'autorisation du Vatican

La première ordination d'un évêque catholique en Chine depuis trois ans a eu lieu mardi, consacrant un prêtre choisi par les autorités communistes mais également approuvé par le Vatican, lors d'une cérémonie sous étroite surveillance policière.

L'ordination du père Joseph Zhang Yilin à Anyang, dans la province du Henan (centre), s'est déroulée en présence d'un important dispositif des forces de l'ordre. Un cordon de policiers fermait tous les accès à l'église du Sacré-Coeur de Jésus, laissant seulement passer les détenteurs d'un permis obtenu plusieurs semaines à l'avance.

La dernière ordination ayant eu lieu en Chine, à Shanghai en 2012, s'était terminée par l'arrestation du nouvel évêque catholique.

Dans la sacristie de l'église d'Anyang, une photo du pape François a été retirée avant la cérémonie de mardi.

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 23h45 | Lien permanent

Avortement : l’Eglise interpelle les élus catholiques deux jours avant le vote

Au Chili :

"Alors que la Commission de la santé du parlement chilien s’apprête à voter, mardi, sur la légalisation de l’avortement « thérapeutique » au nom de trois exceptions que le gouvernement socialiste de Michelle Bachelet souhaite voir reconnaître, cinq évêques catholiques du Chili ont publié des pleines pages dans la presse chilienne pour mettre les élus devant leurs responsabilités. Deux jours avant le vote, ils les ont interpellés au nom de la cohérence : « Les législateurs catholiques ont la grave responsabilité de permettre ou non que cette législation de mort soit introduite », écrivent-ils. Leur démarche s’inscrit dans le cadre d’autres initiatives de l’Eglise catholique qui récuse la légalisation de l’avortement en cas de danger pour la vie pour la mère, de non viabilité du fœtus et de viol.

Sous la signature de NNSS Francisco Javier Stegmeier, de Villarrica, Felipe Bacarreza, de Los Ángeles, Carlos Pellegrín, de Chillán, Jorge Vega, de Illapel, y Guillermo Vera, de Iquique, le texte s’intitule Demande urgente de cohérence aux législateurs catholiques.

Dans un des seuls pays au monde qui ne prévoit aucune exception à la pénalisation de l’avortement – et qui, accessoirement, affiche le taux de mortalité maternelle le plus bas de l’Amérique latine, et l’un des plus bas au monde – la tentative de mettre en place d’exceptions très limitées n’a pas trompé les mouvements pro-vie et encore moins l’Eglise qui refuse tout discours relativiste en la matière.

Les cinq évêques, dont l’initiative vient s’ajouter à d’autres de la Conférence épiscopale, qualifient le projet d’« injuste, arbitraire et immoral ».

« Il ne sera permis à aucun catholique de voter pour eux, conformément  ce qu’affirme l’enseignement du Magistère sur l’illicéité morale de donner sa voix à des projets ou à des candidats qui favorisent l’avortement », affirme le long texte qui s’appuie sur l’Ecriture sainte et les déclarations des papes.

Pour que les choses soient bien claires, ils ajoutent : « Il relèvera de notre obligation de pasteurs que d’avertir nos fidèles de ce que, indépendamment des légitimes options politiques de chacun, ils tomberont eux aussi sous le coup de l’interdiction morale de donner leur voix à un candidat qui aura soutenu le projet d’avortement. »

Affirmant ne pas pouvoir se taire devant le « crime », ils rappellent que le projet actuel ouvre la voie à « une forme de légalisation de l’avortement libre », et qu’il aurait pour effet de « déformer gravement la conscience des Chiliens en les laissant insensibles devant ce crime ». La « malformation » du fœtus, la grossesse résultant d’un viol, la mise en place de délais « arbitraires » n’y changent rien, rappellent-ils : le « moyen » de l’avortement est un mal et ne peut être justifié par aucune fin.

Les évêques rappellent aussi que les catholiques ne peuvent s’abriter derrière « l’autonomie » de leur conscience : celle-ci doit « se conformer à la vérité ». « Pour ce qui est du chrétien, cette vérité, c’est le Christ. La conscience, lorsqu’elle est formée de manière droite, ne doit pas soutenir ces initiatives législatives parce qu’elles sont contraires à la loi du Créateur », affirment-ils.

De son côté, la Conférence épiscopale a publié un communiqué rappelant « avec force » aux « législateurs chrétiens » leur « devoir de promouvoir des lois justes et de ne pas collaborer avec une loi d’avortement » – un devoir auquel il ne peuvent ni « renoncer » ni « se soustraire »."

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 23h18 | Lien permanent

Pour nous, soldats, se faire agresser dans notre propre pays est improbable

Témoignage d'un des militaires en mission Sentinelle à Nice et agressé à l'arme blanche le 3 février 2015 (extrait de Terre Info Magazine) :

M

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 23h13 | Lien permanent

4e vidéo du trafic d’organes fœtaux par le Planning familial aux Etats-Unis

On y voit un médecin du Planning familial discuter avec l’« acheteur » qui fait semblant de négocier un contrat d’acquisition d’organes fœtaux en insistant sur la manière dont les choses seront officiellement présentées, pour éviter les accusations de trafic.

Au cours de la discussion qui met en scène l’acteur qui prétend acheter des organes pour un laboratoire de biotechnologie humaine et le Dr Savita Ginde, vice-présidente et directrice médicale du Planned Parenthood des Rocky Mountains, celle-ci suggère que l’objectif de l’« approvisionnement » apparaisse comme relevant de la recherche, et non l’utilisation commerciale, dans la mesure où cela apparaît comme plus « acceptable » dans la sphère publique. Elle propose alors d’« uniformiser » le discours des différents Plannings qui se livrent à ce type d’approvisionnement et insiste pour qu’ils s’accordent à la fois sur le discours public à tenir et sur la tarification, qui aura pour motif le temps passé et le coût des opérations de prélèvement. Il est important, souligne-t-elle, que cela apparaisse comme un défraiement, et l’« acheteur » approuve, ajoutant que l’approvisionneur doit être « heureux » des tarifs proposés afin que chacun s’y retrouve.

Les images, violentes, s’achèvent sur ces mots du laborantin qui examine froidement le cœur, les reins, les petites jambes, évidemment humaines, dont il fait le tri : « C’est encore un garçon ! »

En réaction le Planning Familial tente de faire interdire la diffusion des vidéos...

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 23h07 | Lien permanent

Le Scapulaire

Adaptation de la chanson originale des Frères Martineau

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 22h57 | Lien permanent

SOS Chrétiens d’Orient lance une mission en JORDANIE

L’association SOS Chrétiens d’Orient a ouvert début août une nouvelle mission en Jordanie. Après la Syrie, l’Irak et le Liban, SOS Chrétiens d’Orient renforce son implantation au Proche-Orient. Dix volontaires y sont présents depuis le début du mois d’août.

Les chrétiens sont présents en Jordanie depuis le Ier siècle. Dès 2012, au commencement de la guerre en Syrie, les réfugiés syriens arrivent en masse. A l’été 2014, les chrétiens irakiens qui ont fui Mossoul et Qaraqosh rejoignent la Jordanie. On y compte actuellement 10 000 chrétiens réfugiés.

Après avoir effectué une mission de reconnaissance il y a quelques mois, SOS Chrétiens d’Orient décide de venir en aide aux chrétiens réfugiés en Jordanie. L'objectif reste le même que partout ailleurs : retisser les liens entre les chrétiens d’Occident et les chrétiens d’Orient en apportant une aide matérielle et morale. Les volontaires se rapprochent des Eglises qui ont pris en charge des camps de réfugiés, afin de leur apporter leur aide et d’envisager des dynamiques communes. Evaluer les besoins des réfugiés, nouer des liens avec la population locale, créer des centres communautaires, mettre en place des activités ludiques, trouver des volontaires sur le long terme : telles sont les priorités de SOS Chrétiens d’Orient pour ce premier mois de lancement de mission.

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 22h47 | Lien permanent

Cimetière : dégradations ou profanations ?

Faites-vous votre opinion avec ces images :

 

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 22h40 | Lien permanent

Quand Le Monde démontre que Samuel Laurent est un menteur

Le mardi 28 juillet, l’inénarrable Samuel Laurent écrivait un article intitulé

"Le taux de chômage en France est bien dans la moyenne européenne".

Malheureusement pour lui, le même jour, un autre article du Monde démontrait exactement le contraire :

"Chômage : la France, mauvaise élève de l'Union européenne"

Avec cette conclusion terrible pour le pouvoir socialiste :

"Depuis son arrivée au pouvoir, François Hollande n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage. En France,  elle est en hausse quasi continue, tandis qu’elle commence à baisser  dans les principaux pays européens. En moyenne, dans les 28 pays  de l’Union européenne, le chômage décroît. Entre mai 2012 et mai 2015,  le taux est passé de 10,4 % à 9,6 %. Selon Eurostat, il a augmenté en  France sur la même période, passant de 9,7 % à 10,3 %.

En janvier 2013, c'est le même Samuel Laurent qui avait défendu les chiffres de la Préfecture de Police de Paris affirmant qu'il n'y avait que 300 000 personnes à la Manif pour Tous.

Ne soyons pas trop sévères avec Samuel Laurent : son travail contribue quotidiennement à l'agonie du Monde. Ainsi, entre septembre 2012 et juin 2015, Le Monde a perdu 1 lecteur sur 7 (mais Samuel Laurent ne communique jamais sur ce chiffre là...). En septembre 2012, la diffusion du Monde représentait 304 281 exemplaires. En juin 2015, cette diffusion est tombée à 260 267 exemplaires, soit une baisse de 14,46 %, autrement dit un lecteur sur 7. Ce n'est pas due à la crise car, sur la même période, La Croix a enregistré une progression de 2,75 %, et Le Figaro a connu un très léger tassement (-1,44%).

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 22h38 | Lien permanent

19-20 septembre : 3ème université d'été de La Manif Pour Tous

RDV les 19 & 20 septembre à Quiberon pour préparer l'année 2015-2016 qui s'annonce chargée...

  L
Pour les Journées européennes du patrimoine, La Manif Pour Tous vous propose encore mieux : les Journées de notre patrimoine universel : la famille !

La famille, patrimoine commun à toute l'humanité que nous avons le devoir de transmettre aux générations futures, doit être reconnue, promue et défendue, pour favoriser l'épanouissement de la personne comme de l'ensemble de la société.

Compte-tenu des dangers majeurs qui la guettent aujourd'hui, La Manif Pour Tous appelle tous ses sympathisants à faire le point sur la situation, à préparer les actions à venir et à se former à ces enjeux fondamentaux : famille et éducation, transhumanisme et écologie.

Parce que nous devons poursuivre nos actions contre la déconstruction en cours, parce que nous devons obtenir des politiques qu'ils agissent pour la famille et l'enfant, parce que nous devons promouvoir notre projet de civilisation respectueux de l'altérité homme/femme, de la famille et de l'enfant, prenons ensemble les moyens de nos ambitions et relevons ces défis avec enthousiasme !

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 22h33 | Lien permanent

C'est pas cher, c'est la France qui paie

Lu ici :

"Le roi d'Arabie saoudite, qui a quitté hier la Côte d'Azur, n'a pas profité de son séjour pour éponger... 3,7 M€ d'impayés de son pays auprès de l'AP-HP [assistance publique - hôpitaux de Paris]. (...) Le chiffre a été confirmé hier après-midi au « Parisien » - « Aujourd'hui en France » par l'AP-HP. Pour être tout à fait précis, il ne concerne pas que le roi Salmane, mais comprend, pour toute l'Arabie saoudite, les particuliers, les organismes et l'ambassade à Paris."

Le Parisien devrait poursuivre ses investigations : les Saoudiens touchent peut-être tous l'Aide médicale d'Etat (AME) quand ils viennent en France ? En tout cas, c'est tout comme.

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 22h28 | Lien permanent

Pause sourire

X

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 22h04 | Lien permanent

Un sixième diocese fera sonner ses cloches le 15 août pour les chrétiens d'Orient

A la suite de Mgr Rey, Mgr Aillet, Mgr Di Falco, Mgr Cattenoz et Mgr de Germay, c'est au tour de Mgr Papin d'appeler à faire sonner les cloches de toutes les églises de son diocèse le jour de l'Assomption, à midi, "pour manifester notre soutien fraternel aux chrétiens d’Orient en proie à des persécutions dans leurs pays à cause de leur foi."

La CEF a relayé l'initiative, rappelant aux fidèles  et aux "personnes de bonne volonté" qu'ils peuvent s'y associer en se rendant sur le parvis de leur église le 15 août à midi pour se recueillir silencieusement pendant quelques minutes avant de prier la Vierge Marie pour la paix en Orient. Mgr Cattenoz propose de dire ensemble la prière à "Marie qui fait tomber les murs", que voici :

"Très sainte mère de Dieu, nous t’invoquons comme mère de l’Église, mère de tous les chrétiens souffrants et de toutes les minorités persécutées. Nous te supplions, par ton ardente intercession, de faire tomber ce mur, les murs de nos cœurs, et tous les murs qui génèrent haine, violence, peur et indifférence, entre les hommes et entre les peuples.

Toi qui par ton Fiat as écrasé l’antique serpent, rassemble-nous et unis-nous sous ton manteau virginal, protège-nous de tout mal, et ouvre à jamais dans nos vies la porte de l’espérance.

Fais naître en nous et en ce monde, la civilisation de l’amour jaillie de la croix et de la résurrection de ton divin Fils, Jésus-Christ, notre Sauveur, qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen."

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 21h48 | Lien permanent

La soumission à la politique américaine

Renaud Girard est grand reporter international au Figaro. Il déclare :

"La France a tellement peur des Etats-Unis que nous avons accepté que la BNP paie une amende de 9 milliards de dollars au Trésor américain, alors que la BNP n'avait violé aucune loi française, mais financé l'exportation de produits - ni trafic d'êtres humains, armes ou drogue - en provenance du Soudan, de Cuba ou d'Iran. La justice américaine a pris prétexte que ces transactions étaient libellées en dollars pour étendre l'application de la loi américaine et de ses sanctions commerciales aux relations entre une entreprise française et ces pays. En 1965, De Gaulle dénonçait «le privilège exorbitant du dollar». Aujourd'hui on assiste au privilège exorbitant de la justice américaine qui prétend appliquer sa loi au monde entier. Renault et Peugeot ont été victimes de pressions américaines, nous les avons hélas acceptées. Aujourd'hui, les entreprises françaises craignent d'agir par peur de s'attirer les foudres de la justice américaine. Elles regrettent que l'UE et ses Etats membres aient été incapables de les protéger le moins du monde. Après la scandaleuse amende imposée à la BNP, on aurait pu imaginer que l'Europe infligeât une amende de 15 milliards de dollars à Goldman Sachs pour avoir aidé le gouvernement grec à truquer ses comptes publics afin d'entrer dans la zone euro."

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 11h51 | Lien permanent

Protection des mineurs : nouvelle petite victoire de l'association Promouvoir

L'association, que le Salon beige vous avait présentée ici, a pour but de protéger les mineurs de la violence et de la pornographie. Elle vient d'obtenir qu'un film contenant des scènes pornographiques, initialement interdit aux moins de 16 ans, le soit également pour les moins de 18 ans. En juin, elle avait obtenu le retrait du visa d'exploitation du film d'horreur Saw 3D chapitre final, qui montrait complaisamment des scènes répétées de torture et de barbarie.

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 11h48 | Lien permanent

« Il ne faut pas que ça devienne comme un sofa ou un téléphone cellulaire qu’on achète à crédit»

« Grossesse garantie ou argent remis » : un bébé éprouvette, vendu à crédit aux couples infertiles à travers de très coûteux forfaits financiers, arrive sur le marché québécois. Le géant américain IntegraMed vient d’annoncer un partenariat avec les cliniques québécoises de procréation médicalement assistée Procréa, au moment même où Québec s’apprête à retirer la couverture publique des dispendieux traitements de fécondation in vitro. Explication :

« La majorité des patients payent pour un cycle de fécondation in vitro en y allant cycle par cycle, ce qui peut s’avérer stressant et coûteux. Après un cycle non fructueux, vous êtes confronté à la déchirante décision de savoir si vous essayez encore ou non et, ultimement, à combien d’argent vous êtes prêts à dépenser. Malheureusement, la plupart des femmes abandonnent le traitement trop tôt et ne réalisent pas leur rêve d’avoir un bébé. »

En leur proposant de payer à l’avance pour plusieurs cycles — dont ils n’auront peut-être pas besoin — IntegraMed propose un forfait aux couples :

«Disponible pour certains patients qui satisfont à certains critères cliniques, vous pouvez choisir entre deux et trois ponctions d’ovules et le transfert de tous les embryons qui en résulteront, jusqu’à ce que vous rameniez un bébé à la maison. Si le traitement est infructueux, vous êtes admissible à un remboursement»

Le Dr Pierre Saint-Michel, des cliniques Procrea, tente de rassurer !

«Il ne faut pas que ça devienne comme un sofa ou un téléphone cellulaire qu’on achète à crédit. Je pense que, dans tout ça, l’indication médicale doit rester la priorité.»

Pour mémoire, l'Eglise enseigne dans Dignitas personae :

"12. En ce qui concerne le traitement de l’infertilité, les nouvelles technologies médicales doivent respecter trois valeurs fondamentales:

a) le droit à la vie et à l’intégrité physique de tout être humain depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ;

b) l’unité du mariage qui implique le respect mutuel du droit des conjoints à devenir père et mère seulement l’un à travers l’autre ;

c) les valeurs spécifiquement humaines de la sexualité, qui «exigent que la procréation d’une personne humaine doit être poursuivie comme le fruit de l’acte conjugal spécifique de l’amour des époux ». Les techniques qui apparaissent comme une aide à la procréation « ne sont pas à rejeter parce qu’artificielles. Comme telles, elles témoignent des possibilités de l’art médical. Mais elles sont à évaluer moralement par référence à la dignité de la personne humaine, appelée à réaliser sa vocation divine au don de l’amour et au don de la vie »

A la lumière de ce critère, sont à exclure toutes les techniques de fécondation hétérologue et celles de fécondation artificielle homologue qui se substituent à l’acte conjugal. En revanche, sont permises les techniques qui sont comme une aide à l’acte conjugal et à sa fécondité. L’Instruction Donum vitae s’exprime en ces termes : «Le médecin est au service des gens et de la procréation humaine: il n’a pas le droit de disposer d’elles ni de décider à leur sujet. L’intervention médicale est respectueuse de la dignité des personnes quand elle vise à aider l’acte conjugal, pour en faciliter l’accomplissement, soit pour lui permettre d’atteindre sa fin une fois qu’il a été accompli normalement ». Concernant l’insémination artificielle homologue, elle affirme: « l’insémination artificielle homologue à l’intérieur du mariage ne peut être admise, sauf dans le cas où le moyen technique ne se substitue pas à l’acte conjugal, mais apparaît comme une facilité et une aide afin que celui-ci rejoigne sa fin naturelle »."

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 11h28 | Lien permanent

Croix interdites au sommet des églises : les chrétiens chinois résistent

... pacifiquement, en brandissant des croix rouges et en les accrochant au pare-brise de leur voiture, à leur fenêtre, ou sur leurs vêtements sous forme de broche :

C1

C2

C3

Le gouvernement de la province de Zheijang a en effet décrété en mai que

"les croix surplombant les toits des églises devront être retirées et placées sur la façade des églises, avant septembre. Il est également prévu de restreindre leur taille, la surface de la croix ne devant pas dépasser un vingtième de celle du bâtiment. Les églises devront par ailleurs adopter un "style architectural chinois"."

Les croix sont décrochées les unes après les autres, comme celle de l'église catholique Ma Bu Gao Sha à Pingyang, le 31 juillet :

Le reportage de France 24 est à lire ici.

Louise Tudy

Posté le 4 août 2015 à 11h23 | Lien permanent

Un cimetière chrétien a été profané à Labry, dans l'Est de la France

Le ministre de l'Intérieur réagit :

"Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur, condamne avec la plus grande fermeté la profanation de tombes chrétiennes ce jour dans un cimetière de Meurthe et Moselle.

Ce lundi après-midi, les policiers de Conflans-en-Jarnisy ont constaté la profanation d'une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de la commune de Labry.

Des crucifix ont été retournés ou brisés, et une plaque funéraire dégradée. Il s'agit de la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année 2015.

Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d'en poursuivre les coupables. Le ministre de l'Intérieur adresse tout son soutien aux autorités des communes concernées, ainsi qu'aux familles victimes de ces dégradations."

Addendum : Trois mineurs ont été interpellés : une fille de 12 ans et deux garçons de 14 et 15 ans. Les jeunes suspects, aux motivations «gothiques» selon le procureur, ont reconnu les faits.

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 11h15 | Lien permanent

En 2014, 55 policiers et une trentaine de gendarmes se sont suicidés

Lu ici :

"Une telle vague de suicides aurait concerné une grande entreprise qu’immanquablement, elle aurait fait les gros titres d’une presse, qui  à raison, chercherait à en connaître les causes. Mais rien de tel pour les gendarmes. Et plus généralement, pour les membres des forces de l’ordre.

Ainsi, en 2014, 55 policiers et une trentaine de gendarmes se sont donné la mort. Au début de cette année, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé des mesures pour enrayer ce phénomène inquiétant, dont le recrutement de 7 psychologues supplémentaires.

Seulement, en un peu d’un mois, ce sont 6 gendarmes qui ont mis fin à leurs jours. Le plus souvent, leur hiérarchie explique que leur acte fatal a été motivé pour des « raisons personnelles ».

Sans doute cela joue-t-il… Les gendarmes sont comme tout le monde. Et donc ils ont aussi leur lot de problèmes personnels. Mais la société étant ce qu’elle est, ils sont souvent confrontés à des situations pénibles dans le cadre de leur travail. Travail dont le rythme, au demeurant, est intense. [...]"

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 11h10 | Lien permanent

Squatt du lycée de la rue Jean Quarré : la Ville de Paris bloquée par un "collectif"

Lue dans le Monde, cette déclaration de Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris, au sujet des migrants qui squattent le lycée de la rue Jean Quarré :

"Ces migrants ont, au péril de leur vie, traversé le Sahara, la Méditerranée, fuyant la guerre en Afghanistan, au Soudan ou, pour les Erythréens, une dictature sanglante : la France mais surtout Paris leur doivent l’hospitalité et l’accueil."

Il s'avère que ces belles déclarations ne sont que l'aveu masqué de l'impuissance de la Ville à faire respecter la loi grâce à la présence du collectif "La Chapelle en lutte", qui filtre soigneusement les relations que la Mairie de Paris pourrait avoir avec les migrants, et pose ses exigences. Les représentants de la Ville venus tenter un état des lieux du lycée ainsi qu'une liste - impossible à établir - des migrants présents ont été éconduits et auraient été traités de "vichystes" par des membres du "collectif". Un Etat dans l'Etat, qui parle, dans l'extrait suivant (page Facebook du "collectif"), au nom des migrants du centre Emmaüs-Solidarité de Joinville-le-Pont. Surréaliste :

"Nous vivons dans un foyer entouré de grilles, loin de la ville et cachés par la forêt. Les conditions d’hygiène y sont déplorables. Il n’y a aucun moyen de laver ses affaires, pas même une bassine et de l’eau ; un savon est divisé entre vingt personnes. La nourriture est mauvaise et insuffisante. Tous les jours nous sommes contraints de frauder parce que le centre ne nous fournit pas de titres de transport. Après 23h30, il est impossible de rentrer dormir au centre, et si on ne rentre pas une nuit, on est expulsé définitivement. Les visites sont interdites sauf le week-end ; l’administration du centre a également interdit les visites entre les chambres, mais nous passons outre. Ce n’est qu’au prix d’une longue insistance que nous avons obtenu des cours de français. Nos « conditions d’hébergement » ressemblent à des conditions de détention.

Nous ne sommes pas venus en France par amour pour celle-ci ou pour demander la charité. Nous ne sommes pas venus pour avoir simplement un toit et de la nourriture, nous sommes venus parce que dans nos pays il y a la guerre, nous sommes venus pour être considérés comme des hommes, nous sommes venus pour que nos droits soient respectés.

Aujourd’hui nous demandons : Où est le respect des droits de l’homme ? Où est le respect de la loi française ? Nous voulons que le gouvernement prenne conscience de notre situation."[...]

Etc, etc... Nous avons bien compris que l'amour de la France est le cadet de leurs soucis, et que la charité est un gros mot. Une poignée de gauchistes profite donc de l'été et de la pusillanimité des autorités légales pour imposer aux Français d'accueillir à leurs frais et à leur corps défendant toute une population dont nul ne sait que faire. Le problème avec les migrants, c'est surtout ceux qui les représentent.

Marie Bethanie

Posté le 4 août 2015 à 10h34 | Lien permanent | Commentaires (9)

En Allemagne, une lesbienne pacsée est directrice d'une garderie catholique

Lu sur Le blog de Jeanne Smits :

"L’information a été diffusée par le site de la conférence des évêques d’Allemagne : une lesbienne « pacsée » avec sa partenaire selon la forme allemande du « partenariat de vie », pourra réintégrer son poste à la tête d’une « Maison relais » gérée par l’institution catholique Caritas. La Maison relais, ou Schülerhort, est un lieu d’accueil où les enfants peuvent faire leurs devoirs après l’école et s’inscrit à ce titre dans le cadre des maisons d’éducation catholique. Et l’affaire se passe en Haute-Bavière, sous l’autorité du cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et membre du « G9 » du pape."

La loi particulière à l'Eglise en Allemagne permettait le licenciement de cette femme, ce qui avait été fait dans un premier temps. Mais la plupart des évêques d'Allemagne (sauf trois) se sont ralliés à la loi civile commune, et ne peuvent donc plus avoir la liberté de licencier des gens sur des critères moraux. Le cas de cette femme a donc été réexaminé et elle reprendra ses fonctions de directrice, au contact de jeunes enfants, dès le mois de décembre.

"Trois évêques allemands seulement ont décidé de récuser le nouveau droit accepté par la plupart des diocèses allemands : Mgr Stefan Oster, Mgr Rudolf Vorderholzer et Mgr Gregor  Hanke. Ils ont pris la mesure des incohérences où risquait de les conduire la nouvelle législation et ont profité de leur liberté. Mgr Oster a expliqué son refus en soulignant que l’Eglise risquerait d’y laisser sa catholicité au nom de la « sécularisation » volontaire d’institutions qui ne fonctionneraient plus que selon des critères de viabilité économique et professionnelle. Vingt prêtres « libéraux » de son diocèse lui ont publiquement demandé de changer sa position."

Marie Bethanie

Posté le 4 août 2015 à 09h30 | Lien permanent

4 août: saint curé d'Ars (1786-1859)

A lire sur le blogue de Jacques Gauthier, la biographie du Saint Curé d'Ars, dont c'est la fête aujourd'hui.

Z1150"« Je n’ai pas autre chose à vous prouver que l’indispensable obligation où nous sommes de devenir des saints. »[...]« là où les saints passent, Dieu passe avec eux »[...]« Le seul bonheur que nous ayons sur la terre, c’est d’aimer Dieu et de savoir que Dieu nous aime. »"

Marie Bethanie

Posté le 4 août 2015 à 09h05 | Lien permanent

La prison d'Arras, c'est "le Club Med, les vacances"

D'après une série de trois articles de la Voix du Nord, la maison d'arrêt d'Arras est une véritable passoire pour smartphones, et les journalistes n'ont eu aucun mal à contacter par Facebook des détenus, qui se sont fendus d'une visite guidée de leur douillet univers carcéral, photos à l'appui.

1891813767_B976202411Z.1_20150803183551_000_GM94VB0I7.1-0En théorie, les smartphones sont interdits à l'intérieur de l'établissement, mais certains gardiens ferment les yeux, les caméras de surveillance sont systématiquement mises hors d'usage, et pour 40 euros un revendeur jette un appareil par-dessus la clôture à l'heure de la promenade. La prison d'Arras, "c'est le Club Med, les vacances", d'après un détenu, petit plaisantin à ses heures. On trouve quelque fois plus de téléphones portables que de détenus dans une cellule.

Le vice-procureur, Élise Bozzolo, est parfaitement au courant de la situation, mais y voit un moyen d"acheter "une forme de paix sociale" : "quand les détenus sont sur leur téléphone, ils ne font pas autre chose...".

Ce qui est tout de même un aveu d'échec, non ?

Marie Bethanie

Posté le 4 août 2015 à 09h04 | Lien permanent

6 août : M et le 3e secret à Carnac

06-08

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 08h52 | Lien permanent

Le Grand Mourzouk, une utopie sur la France d'après

Publié en 1969 et réédité cette année aux éditions Via Romana, ce roman utopique de Ghislain de Diesbach imagine une France monarchique dans les années 1970. Extrait :

Le-grand-mourzouk"[P]lus vous gagnez de l'argent, moins vous payez d'impôts. Ce système génial, appliqué par le Régent dès le premier mois de son règne, a eu pour effet immédiat de rétablir la confiance et d'assainir la désastreuse situation économique qu'il avait héritée du précédent régime. Dès que les Français ont appris qu'ils paieraient de moins en moins d'impôts au fur et à mesure qu'ils s'enrichiraient, ils se sont mis au travail avec une activité formidable. La France s'est transformée instantanément en une ruche bourdonnante. De cinq heures du matin à huit, neuf ou dix heures du soir les Français travaillent dans leurs ateliers, leurs boutiques, leurs bureaux. Vous avez dû voir, en vous promenant dans Paris, que personne ne chômait et que le plus modeste commerce débordait d'activité. Il en est de même dans les villes de province et dans les campagnes. Sachant qu'une fois payé son dû à l'Etat, le surplus leur revient dans une proportion croissante, les gens ne regardent plus à leur peine et travaillent avec un zèle qu'on n'avait point vu depuis un siècle. Les banques regorgent de dépôts et les coffres-forts privés sont encore mieux garnis. Un autre heureux effet de cette inspiration géniale fut l'amélioration de la santé du pays. La suppression de la Sécurité sociale et l'impôt dégressif ont fait descendre le nombre annuel des malades à un chiffre ridiculement bas."

Michel Janva

Posté le 4 août 2015 à 08h15 | Lien permanent

C’est arrivé un 4 août …

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 4 août : fête de Saint Jean-Marie Vianney, dit le Curé d'Ars, saint Patron des prêtres.

Béatifié le 8 janvier 1905, il est déclaré la même année, "patron des prêtres de France". Canonisé en 1925 par Pie XI (la même année que sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus), il est proclamé en 1929 "patron de tous les Curés de l'univers".

Pendant les 73 ans de vie du saint curé d'Ars, la France connaît successivement la fin de l'ancien régime, la révolution, la monarchie constitutionnelle, la 1ère république, le directoire, le Consulat, le Premier Empire, la Restauration, la monarchie de juillet, le Second Empire. Pendant toute cette période note Geneviève Esquier, la France passe d'une société théocentrique à une société anthropocentrique et laïcisée. C'est dans cette France, que vit un des plus grands saints du siècle. Après avoir vaincu un nombre incroyable d'obstacles à son ordination sacerdotale, Jean marie est ordonné le 13 août 1815. Il écrit à cette époque :

« Que le prêtre est quelque chose de grand ! Le prêtre ne se comprendra bien que dans le Ciel. Si on le comprenait sur la terre, on mourrait, non de frayeur mais d'amour ! » (*)

Il passe des centaines d'heures au confessionnal, voire des milliers. On vient de toute l'Europe pour recevoir l'absolution de ce prêtre, qui lit dans les âmes, ou pour écouter ses sermons, alors que son art oratoire est si médiocre qu'il lui arrive plus d'une fois de descendre de chaire au milieu d'une phrase, incapable de savoir comment la finir. Son humilité le pousse à offrir ces épreuves et lui fait gagner des conversions en grand nombre, tellement sa bonté et son humilité touchent les cœurs. Il passe sa vie à lutter pour le salut éternel de ses frères. A tel point que Satan lui dira :

« S'il y en avait trois comme toi sur la terre, mon royaume serait détruit ! » (**)

Ceux qui croyaient au Ciel de Geneviève Esquier (éditions l'escalade, (*) page309 et (**) page 314).

Un de ses amis, Claude Laporte, lui fait un jour don d'une montre, que le curé d'Ars s'empresse de donner à plus pauvre que lui. Claude Laporte renouvelle l'opération trois ou quatre fois. Mais le curé d'Ars la donne ou vend pour en donner l'argent aux pauvres. Claude Laporte lui dit donc un jour en lui mettant une nouvelle montre entre les mains « Monsieur le Curé, je vous prête la montre que voici ». C'est une belle montre. Le curé d'Ars la conservera toute sa vie ; à sa mort, elle est restituée à la famille Laporte-Dupré la Tour.

  • le 4 août 1060 : mort d'Henri Ier Roi de France, à Vitry-aux-Loges ; Philippe Ier succède à son père.

Henri Ier, né vers 1009/1010 est Roi des Francs de 1031 à 1060, le troisième Roi de la dynastie des Capétiens directs. Fils de Robert le Pieux et de Constance d'Arles, il est selon la coutume de l'époque sacré Roi du vivant de son père, le 14 mai 1027 à Reims. Il bénéficie de l'appui du duc de Normandie Robert le Magnifique face à l'hostilité de sa mère et des grands vassaux qui veulent faire monter son frère cadet Robert sur le trône. Il devient ensuite le tuteur de son fils, le futur Guillaume Ier, duc de Normandie, quand Robert part en 1035 pour la Terre sainte.

Son fils, Philippe Ier accède au trône le 4 août  1060, ayant été couronné lui aussi du vivant de son père, à Reims le 23 mai 1059. A son accession il n'est âgé que de huit ans. Il va passer la plus grande partie de son règne à lutter contre la puissance de son vassal : Guillaume 1er le Conquérant, duc de Normandie devenu roi d'Angleterre en 1066 et protégé de feu son père le Roi de France Henri 1er.

  • le 3 août 1347 : capitulation de Calais.

Edouard III d'Angleterre, le roi d'Angleterre promet d'éviter le massacre à condition que lui soient livré 6 bourgeois de la ville : en chemise, la corde au cou, 6 Calaisiens volontaires lui apportent les clés de la ville.

  • le 4 août 1443 : fondation des Hospices de Beaune.

L'hôpital pour les pauvres est créé à l'initiative de Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne Philippe II le Bon, et de son épouse Guigonne de Salins. Cet ensemble hospitalier est destiné à accueillir les plus pauvres et les indigents. Il assure la gratuité des soins du XVe au XXe siècle, grâce aux sœurs hospitalières de Beaune, dont l'ordre est créé par Rolin en 1459. La construction des bâtiments est achevée en 1447 ; ils sont de style gothique flamboyant avec des toitures en tuile vernissée de Bourgogne.

« Moi, Nicolas Rolin, chevalier, citoyen d'Autun, seigneur d'Authume et chancelier de Bourgogne, en ce jour de dimanche, le 4 du mois d'août, en l'an de Seigneur 1443 ... dans l'intérêt de mon salut, désireux d'échanger contre des biens célestes, les biens temporels ... je fonde, et dote irrévocablement en la ville de Beaune, un hôpital pour les pauvres malades, avec une chapelle, en l'honneur de Dieu et de sa glorieuse mère ... »

  • le 4 août 1477 : exécution de Jacques d'Armagnac.

Jacques d'Armagnac meurt exécuté à Paris sur ordre du Roi Louis XI. Bien que ce dernier l'ait comblé d'honneurs et de son affection, le duc de Nemours, trahit plusieurs fois le Roi et participe à la Ligue du Bien public.

  • le 4 août 1521 : naissance d'Urbain VII, 228e pape.

Giovan Battista Castagna, est né à Rome le 4 août 1521. Il est pape du 15 septembre au 27 septembre 1590, soit 13 jours et n'a pas eu le temps d'être couronné. Il est enterré dans la basilique du Vatican ; plus tard, ses restes seront transférés à l'église de Santa Maria Sopra Minerva. (Voir la chronique du 27 septembre.)

  • le 4 août 1532 : Lettre de Vannes, premier des trois Edits d'Union de la Bretagne à la France.

Les États de Bretagne, convoqués par François Ier à Vannes, adressent au monarque une supplique pour « unir et joindre par union perpétuelle iceluy pays et duché de Bretagne au royaume, le suppliant de garder et entretenir les droits, libertés et privilèges dudit pays et duché ».

Cette requête, présentée au Roi dans la grande salle du palais épiscopal de la Motte, est acceptée par une lettre donnée à Vannes (sic) le 4 août 1532 :

Il s'y nomme « père et légitime administrateur et usufruitier des biens de notre très cher et très aimé fils » et celui-ci « Duc et propriétaire des pays et Duché de Bretagne ». Il rappelle la demande des États :

  • d'unir perpétuellement la Bretagne à la couronne de France,
  • de conserver les « privilèges, franchises, libertés et exemptions anciennement octroyées et accordés par les Ducs de Bretagne nos prédécesseurs »,
  • il confirme « perpétuellement », en tant que Roi et Duc, ces privilèges,
  • sous réserve des modifications que pourraient demander ultérieurement les États.

La lettre de Vannes est confirmée par un édit promulgué à Nantes le 13 août 1532 et par l'édit du Plessis-Macé du 21 septembre 1532 (voir les chroniques du jour).

  • le 4 août 1589 : le futur Henri IV fait une déclaration à St-Cloud destinée à rassurer les catholiques.

Par cette déclaration de Saint-Cloud, le futur Roi s'engage à maintenir la religion catholique dans le royaume et à réunir les états généraux. La noblesse non ligueuse se soumet alors. Henri de Navarre installe son parlement à Tours. Mais paix ne revient qu'avec sa conversion, le 25 juillet 1593.

  • le 4 août 1664 : naissance de Philibert Lambert, poète français.
  • le 4 août 1694 : anoblissement de Jean Bart, corsaire au service de Louis XIV.

La vie de Jean Bart est racontée dans la chronique du 27 avril. De 1690 à 1697, Jean Bart devient la terreur des mers pour les ennemis de la France.

En 1694, la France subit le blocus de la Ligue d'Augsbourg. Cela fait monter le prix du grain, car les négociants spéculent. Pour éviter la famine, Louis XIV achète alors cent dix navires de blé norvégien. Le convoi est a été capturé par huit vaisseaux de guerre hollandais, dont l'un porte pavillon du contre-amiral Hidde Sjoerds de Vries. Malgré un rapport de force qui lui est défavorable, car il ne dispose que de sept bâtiments de rang inférieur, Jean Bart engage le combat. Après une lutte acharnée, au cours de laquelle l'amiral hollandais est grièvement blessé et capturé, il parvient à reprendre la flotte et la ramène en France.

C'est en sauvant ainsi le Royaume de la famine, qu'il devient un véritable héros. Cette victoire du Texel, de 1694 (il y en aura une autre au même endroit 3 ans plus tard), lui vaut l'anoblissement et la reconnaissance personnelle de Louis XIV.

Ainsi Jean Bart « … sauva la France en lui donnant du pain » comme le chante une « Cantate à Jean Bart » de l'époque. Pour cet exploit, Jean Bart reçoit des mains du Roi, la croix de chevalier de l'Ordre de Saint-Louis, institué l'année précédente. Une médaille est frappée en souvenir du combat du 29 juillet 1694, et Jean Bart est anobli. Dans les lettres de noblesse qu'il lui envoie, Louis XIV autorise Jean Bart à porter une fleur de lys d'or dans ses armes ; le Roi écrit :

« De tous les officiers qui ont mérité l'honneur d'être anoblis, il n'en trouve pas qui s'en soit rendu plus digne que son cher et bien-aimé Jean Bart. »

 

 

  • le 4 août 1701 : signature de la Grande paix de Montréal.

Ce traité met fin à plusieurs décennies de conflits opposant les Iroquois aux Français et à leurs alliés autochtones.Les Français de Nouvelle France, alliés des Hurons entre autre, se heurtent durant tous les premiers temps de la colonie à l'hostilité des Iroquois. A la fin du XVIIe siècle, des délégations de nombreuses nations amérindiennes arrivent à Montréal à l'été 1701. Le 4 août, la Grande paix de Montréal est signée. Tous s'engagent à favoriser le dialogue au conflit, et surtout les Iroquois garantissent leur neutralité en cas de conflit entre Français et Anglais.

Trente nations, dont les Iroquois des cinq nations envoient au total 1 300 délégués pour signer la paix avec les Français à Montréal : avec la promesse de rester neutre dans d'éventuelles guerres entre Anglais et Français. Les représentants de chacune des nations apposent la marque de leur tribu au bas du traité, le plus souvent un animal. Les nations s'engagent aussi à vivre en paix entre elles. En cas de conflit, c'est le Gouverneur général de la Nouvelle-France qui servira d'intermédiaire et d'arbitre. Un grand banquet achève cette cérémonie.

Les signatures du traité de 1701, avec les symboles totémiques des nations iroquoises,
huronnes et autres, plusieurs provenant de la région des Grands Lacs.

  • le 4 août 1755 : naissance de Nicolas-Jacques Conté.

Physicien et chimiste français, Nicolas-Jacques Conté est connu pour avoir inventé le crayon à mine actuel. En 1794, alors que le blocus économique anglais paralyse la France, Carnot le charge d'inventer une mine de crayon qui ne nécessite plus de matières premières d'origine étrangère. Ce dernier a l'idée de mélanger du graphite avec de l'argile, de cuire le tout et de l'enfermer entre deux demi-cylindres de bois de cèdre. L'année suivante, il fait breveter son invention et fonde la société Conté pour fabriquer ses crayons.

  • le 4 août 1761 : l''Ecole Vétérinaire de Lyon est instituée par un arrêt du Conseil d'Etat du Roi.
  • le 4 août 1778 : décès de Pierre de Rigaud de Vaudreuil, officier de la Marine française, dernier gouverneur général de la Nouvelle-France.
  • le 4 août 1789 : abolition des « privilèges » par l'Assemblée constituante.

«La nuit du 4 août 1789 est un événement fondamental de la Révolution française, puisque l'Assemblée constituante proclame la fin du régime féodal et de ses privilèges. »

Voici ce qu'on peut lire dans tous les livres d'histoire depuis la 3ème république jusqu'à nos jours. C'est un énorme mensonge, qui cache le viol fait par une minorité d'idéologues extrémistes. La nuit du 4 août n'est pas l'abolition des « privilèges de la noblesse et du clergé » mais la disparition de tous les us et coutumes propre à chaque province française. Le système féodal a été supprimé peu de temps avant, entre le 20 juin 1789, date du serment du jeu de paume et le 27 juin quand Louis XVI cède et que les trois états se réunissent en Assemblée nationale.

Les Rois de France ne parlaient pas du « peuple français », mais de « nos peuples » ; soulignant par là, la diversité des traditions, des langues et des cultures des provinces de France. Les « Privilèges » sont étymologiquement les « privata lex », les« lois privées ». C'est-à-dire que chaque décision royale devait avant être enregistrée par les Parlements provinciaux pour avoir force de loi localement. Ce système faisait de la Monarchie française un système de gouvernement équilibré, tempéré où la liberté était profondément respectée.

Le 4 août ces gardes fous disparaissent ; les décisions parisiennes s'imposent à tous. Les parlements sont supprimés. L'on est bien loin du mythe révolutionnaire d'une France assoiffée d'égalité ! La république pour détruire ces traditions va imposer par la violence la langue française, un nouveau découpage administratif avec les départements qui font fi de l'histoire locale, des lois uniformisatrices contraires à la volonté des Français.

Jean Sévillia note que la nuit du 4 août est une manœuvre préparée à l'avance.

«Ce n'est pas seulement l'égalité devant la loi, réforme que Louis XVI n'avait pu réaliser, qui est adoptée. En quelques heures ce sont tous les statuts particuliers, ces franchises, libertés, coutumes et lois privées (Lex privata privilèges) qui particularisaient la société d'ancien régime qui sont abolis. Un coup de rabot législatif aplanit la condition des Français à quelque milieu qu'ils appartiennent : la révolution sociale est faite. »

Historiquement correct de Jean Sévillia, (Editions Perrin pages 180 et 181)

  • le 4 août 1793 : le siège de Lyon débute.

Le 29 mai 1793, Lyon se soulève contre la Convention. En juillet, le député Couthon lance Kellerman à la tête de 20 000 hommes pour mater la révolte. Précy dirige la résistance. Le 15 août, Kellerman reçoit l'ordre d'incendier Lyon ; bombarde la ville à compter du 23.

le 16 septembre, La garde nationale de St-Etienne reçoit l'ordre de marcher contre Lyon. Et le 9 octobre, Lyon chute. Précy tente une sortie pour continuer une guerre de partisans au dehors, échoue mais réussit à s'enfuir.

  • le 4 août 1802 : proclamation de la Constitution de l'An X.
  • le 4 août 1870 : bataille de Wissembourg.

Les troupes de Napoléon III sont défaites par les Prussiens, qui entrent en France avec 3 armées et 380 000 hommes.

  • le 4 août 1879 : le Pape Léon XIII publie l'encyclique "Aeterni Patris" affirmant l'importance de la philosophie de Thomas d'Aquin.
    • le 4 août 1903 : le cardinal de Venise Giuseppe Melchiorre Sarto devient le pape Pie X.

Succédant à Léon XIII, le cardinal Sarto est élu le 4 août et prend le nom de Pie X, en souvenir des papes du XIXe siècle. Il meurt le 20 août 1914. Il est canonisé le 29 mai 1954 par Pie XII. Voir la chronique du 2 juin.

  • le 4 août 1914 : invasion de la Belgique par l'Allemagne.

Malgré la neutralité du pays, les Allemands franchissent les frontières belges dans le cadre du plan Schlieffen. La bataille de la Marne et le moment du miracle de la Marne approchent. Voir les chroniques du 5, du 6, du 8 et du 12 septembre.

  • le 4 août 1982 : dépénalisation de l'homosexualité en France, les relations homosexuelles entre adultes et mineurs consentants ne sont plus sanctionnées.

Où quand la loi humaine s'écarte de la loi naturelle et de la loi divine. Qu'en dit la bible ? La Bible nous dit constamment que l'activité homosexuelle est un péché (Genèse 19:1-13; Lévitique 18:22; Romains 1:26-27; 1 Corinthiens 6:9). L'homosexualité est décrite comme le résultat de la négation et de la désobéissance envers Dieu, comme une infamie en raison de son caractère violent, dominateur.

Dieu ne crée pas une personne avec des désirs homosexuels. La Bible nous dit qu'une personne devient homosexuelle à cause du péché (Romains 1:24-27) et en fin de compte à cause de leurs propres choix. Une personne peut naître avec une sensibilité plus grande vis-à-vis de l'homosexualité, tout comme certains naissent avec une tendance à la violence et à d'autres péchés. Cela n'excuse pas la personne voulant pécher par ses désirs coupables.

« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. » Lévitique 18:22

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux.» Lévitique 20:13

« Je veux vous rappeler... que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel. » Jude verset 7.

« Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni homosexuels… n'hériteront du Royaume de Dieu ». Corinthiens 6,9

« La loi n'a pas été instituée pour le juste mais pour…. les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d'hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s'oppose à la saine doctrine ». Timothée 1, 10

« Aussi Dieu les a-t-il livrés à des passions avilissantes : car leurs femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature ; pareillement les hommes, délaissant l'usage naturel de la femme, ont brûlé de désir les uns pour les autres, perpétrant l'infamie d'homme à homme et recevant en leurs personnes l'inévitable salaire de leur égarement ».Romains 1, 18-32 : …

L'Eglise catholique combat ce péché, mais pas les personnes qui sont sous cette emprise. Dieu hait le péché, mais il «a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils Unique». Dieu veut que tous soient sauvés. Et ces homosexuels, qui acceptent le Christ comme Sauveur et Seigneur, peuvent être délivrés des désirs vers des personnes de même sexe.

Lois Spalwer

Posté le 4 août 2015 à 05h51 | Lien permanent | Commentaires (0)

03 août 2015

Il y a 7 ans s'éteignait Alexandre Soljenitsyne

... un géant, et un voyant, d'après Aleteia, qui propose à ses lecteurs un bel article consacré au grand écrivain russe.

Solzhenitsyn

On pourra également (re)lire cet article du 19 janvier 2015 sur Liberté Politique, écrit par Axel Rokvam juste après l'attentat contre Charlie Hebdo, qui montre que Soljenitsyne dénonçait déjà les capacités de la presse dans la perversion de l'opinion.

Marie Bethanie

Posté le 3 août 2015 à 22h53 | Lien permanent

Histoires d'écoles

La France a beau être en vacances, on n'a jamais autant parlé des écoles qu'en ce moment : l'école Notre-Dame de Fatima cambriolée à Lille, le lycée occupé depuis trois jours par une centaine de migrants qui estiment que si la Ville de Paris ne leur fournit pas de gymnase, ils sont en droit de se servir tout seuls comme des grands, et enfin, une école maternelle de Melun vandalisée hier par une vingtaine d'enfants âgés de 5 à 13 ans. Ce dernier point fait d'ailleurs un peu froid dans le dos, eu égard au jeune âge des casseurs. Où étaient les parents, et pourquoi ces enfants étaient-ils désoeuvrés au point de faire n'importe quoi ?

4985791_74d3e066-3900-11e5-8dee-001517810e22-1_545x460_autocropPar souci pédagogique, peut-être serait-il bon que les jeunes casseurs participent au nettoyage de ce qu'ils ont dégradé ? Mais là, je rêve sans doute un peu...

Marie Bethanie

Posté le 3 août 2015 à 18h48 | Lien permanent

Les évêques appellent à priver le Planning familial de subventions publiques

... aux Etats-Unis, où plus d'un demi-milliard de dollars est versé chaque année au premier réseau d'avortoirs du pays, qui se trouve au coeur d'un scandale de trafic d'organes de foetus. Les évêques catholiques américains appellent les sénateurs à voter ce soir en faveur de la proposition de loi visant à verser ces subventions non plus au Planning familial mais à des associations et hôpitaux véritablement au service de la santé des femmes.

 

Louise Tudy

Posté le 3 août 2015 à 18h45 | Lien permanent

La vie n'est qu'un simple fait divers

Pour Metro :

 

Metro

La phrase d'introduction de l'article est aussi terrifiante que le titre :

"Voilà une histoire qui ne devrait pas plaire aux militants pro-vie."

Faut-il en déduire qu'a contrario, elle plaira aux autres lecteurs ?

Louise Tudy

Posté le 3 août 2015 à 18h15 | Lien permanent

La presse de gauche a trouvé son nouvel anathème

Après les accusations en racisme, en antisémitisme, en homophobie, la presse de gauche a trouvé son nouvel anathème pour tétaniser l'adversaire : faire son procès en terrorisme. Libé et Le Monde nous ont donc appris récemment que le terrorisme catholique menaçait la République, et voilà à présent les Inrocks alarmistes :

InrocksL'entretien ne parle à aucun moment de la Manif pour tous, sans doute parce qu'il était impossible d'étayer...

Louise Tudy

Posté le 3 août 2015 à 12h52 | Lien permanent

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles

Les Sentinelles de Bordeaux ont besoin de renfort, ce mois-ci en particulier. N'hésitez pas à les rejoindre.

Mardi 4 août 2015

  • Beauvais - Devant l'hôtel de ville, 21h00-22h00
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Cholet - Place Travot, 21h00-22h00
  • Limoges - place d'Aine, de 21h à 22h 

Mercredi 5 août 2015

  • Chambéry -  Place de l'hôtel de ville de 20h30 à 22h (nouveau lieu provisoire!)
  • Cognac - Place François 1er de 21 heures à 22 heures
  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30

Jeudi 6 aout 2015

  • Annecy - devant la mairie à 21h30

Vendredi 7 août 2015

  • Bordeaux - place Pey Berland à 20h30 : Sentinelles 

En cas d'erreur ou d'oubli, me contacter à tudylsb@gmail.com

Louise Tudy

Posté le 3 août 2015 à 11h49 | Lien permanent

Toulouse : formation d'anthropologie chrétienne pour la rentrée

PASSEURS D ESPERANCE

FlyersLien.

Michel Janva

Posté le 3 août 2015 à 11h33 | Lien permanent

Messieurs les Anglais, légiférez les premiers !

Xavier Bertrand, ancien ministre du travail (LR), estime que les exigences formulées par la Grande Bretagne de renforcer le dispositif pour empêcher les migrants de passer en Angleterre ne sera pas suffisant tant qu'une certaine forme de travail illégal y sera rémunérée et y attirera les migrants.

"«S'il y a autant de migrants à Calais, ce n'est pas parce qu'ils veulent y vivre: ils viennent pour passer en Angleterre». «Les Anglais doivent changer leurs règles sur le travail des migrants parce qu'en Angleterre, même si, en théorie, il faut certains papiers, la réalité est qu'il est possible d'y travailler sans papiers. Beaucoup de patrons en profitent pour payer ces travailleurs-là moins cher», explique le député LR."

Le maire de Calais, Natacha Bouchart, pense elle aussi que la solution ne réside pas dans la construction de barrières et que l'Angleterre doit prendre sa part de responsabilités. Elle et Xavier Bertrand veulent un sommet franco-britannique sur le sujet, alors qu'Henri Guaino doute de l'utilité de ces propositions, car «L'Angleterre est une île, c'est beaucoup plus facile pour elle de défendre ses frontières».

Marie Bethanie

Posté le 3 août 2015 à 08h53 | Lien permanent

C’est arrivé un 3 août…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous:

  • le 3 aout 1057 : Saint Etienne IX est élu pape.
  • le 3 aout 1108 : sacre de Louis VI le Gros en la cathédrale d'Orléans.
  • le 3 aout 1347 : prise de Calais.

Le siège de Calais a lieu durant la première guerre de Cent Ans, et va durer onze mois. Édouard III débarqué en France en 1346 veut s'emparer de la ville. Une résistance héroïque des habitants, qui a rendu l'Anglais furieux, six bourgeois de la ville conduits par Eustache de Saint Pierre se livrent en otages au roi Édouard III. L'intervention de la reine Philippa de Hainaut et leur geste sauvent la ville de la destruction. Cinq siècles plus tard, le sculpteur Rodin immortalise ce fait historique.

  • le 3 aout 1492 : départ de Christophe Colomb à bord de la Santa Maria pour les Indes. Il va découvrir le continent américain.
  • le 3 aout 1529 : signature de la paix de Cambrai.

Louise de Savoie, mère de François Ier et Marguerite d'Autriche, tante de Charles Quint, signent la paix de Cambrai, encore appelée la paix des Dames. Cette paix met fin à la guerre entre la France et les Habsbourg. François Ier, veuf, accepte d'épouser Éléonore de Habsbourg, la sœur de l'empereur. S'il récupère la Bourgogne il doit s'engager à renoncer à l'Italie. Ses deux fils sont libérés contre une énorme rançon. Un nouveau conflit éclate dès 1536.

  • le 3 aout 1619 : Charles d'Albert achète la baronnie de Maillé, que le roi Louis XIII érige en duché-pairie, qui prend le nom de Luynes.
  • le 3 aout 1645 : bataille d'Alerheim.

Au cours de la Guerre de Trente Ans, les troupes du Saint-Empire germanique et celles de la France s'affrontent à Alerheim. L'armée française commandée par le duc d'Enghien remporte le combat malgré nombreuses pertes des deux côtés. La mort du chef allemand, le général Von Mercy, clôt la bataille.

  • le 3 aout 1787 : Saussure atteint le sommet du Mont-Blanc.

Horace-Bénédict de Saussure effectue sa première "randonnée" au Mont-Blanc. Il avait promis une forte récompense à celui qui gravirait le Mont-Blanc. Ce qu'ont fait Gabriel-Michel Paccard et Jacques Balmat, un peu avant lui, voir la chronique du 8 août.

  • le 3 aout 1789 : la maçonnerie prépare la révolution.

À Rouen, le peuple est incité par Bordier et Jourdan à piller les demeures des riches. Bordier, acteur du spectacle des Variétés-Amusantes, du Palais-Royal à Paris, est arrêté le 5 aout et pendu le 29.

  • le 03 août 1900 : décès d'Étienne Lenoir.

Jean-Joseph Étienne Lenoir est un ingénieur français d'origine belge, qui réalise notamment le premier moteur à combustion interne en 1860 et le premier moteur quatre temps en 1863. En 1859, il dépose le « brevet d'un moteur à gaz et à air dilaté », un moteur à combustion interne à deux temps, qui va servir pour le premier bateau à moteur en 1861 sur la Seine. En 1863, à partir d'un moteur à quatre temps, il fait rouler une automobile à gaz sur 18 km de Paris à Joinville-le-Pont en trois heures. Il décède le 3 août 1900.

  • le 3 aout 1914 : l'Allemagne déclare la guerre à la France et le Royaume-Uni à l'Allemagne le lendemain.

La « Der des Ders » commence !

  • le 3 aout 1941: homélie de l'évêque de Munster, monseigneur von Galen.

« Le programme d'extermination des malades mentaux, l'opération T4 : les pensionnaires arrachés des asiles et supprimés parce que sans valeur, selon le mot du juriste Karl Bending. Or il s'agit d'hommes, de nos compatriotes, de nos frères et sœurs. Gare, bientôt aux malades incurables, aux estropiés, aux invalides du travail et de la guerre, personne ne sera sûr de sa vie… Malheur à notre peuple si le commandement sacré «  Tu ne tueras pas » est transgressé ».

Cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et des mœurs (Editions de Chiré page 212)

  • le 3 aout 1993: reconnaissance des couples homosexuels par la Sécurité sociale ».

La Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CAMTS) introduit désormais la notion de « compagnon du même sexe ».

Cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et des mœurs (Editions de Chiré page 398)

Voir la chronique du 5 aout avec l'avis de l'Eglise de France sur la question donné par Monseigneur Jullien, archevêque de Rennes et président de la Commission épiscopale de la famille.

  • le 3 aout 1960 : indépendance du Niger
  • le 3 aout 1985 : accident ferroviaire à Flaujac, 35 morts.
  • le 3 aout 1995 : condamnation de Jacques Médecin.

L'ancien maire de Nice Jacques Médecin est condamné à trois ans et demi de prison, un million de francs d'amende et cinq ans de privation des droits civiques pour « corruption passive et recel d'abus de biens sociaux ».

Lois Spalwer

Posté le 3 août 2015 à 06h49 | Lien permanent | Commentaires (0)

Cambriolage dans une école catholique hors contrat à Lille (59)

Vitre cassée, ordinateurs volésReçu d'un lecteur : 

"Samedi 1er août, en plein cœur de l’après-midi, l’école Notre-Dame de Fatima a été cambriolée.

L’établissement est pris en charge depuis près de vingt ans par l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre et est situé dans la zone industrielle de la commune de La Chapelle d’Armentières, dans le département du Nord. Il s’agit du quatrième cambriolage en l’espace de quelques mois, mais pour la première fois les voleurs sont entrés avec effraction, en forçant les portes et en brisant les vitres. Plusieurs ordinateurs contenant de nombreuses données administratives ont été volés.

En allant porter plainte auprès des autorités, le directeur de l’école, le Chanoine de Dainville, s’est vu conseiller « de prier » pour remédier à ce problème d’insécurité récurrent".

Même si cette école doit avoir contracté une bonne assurance et qu'elle sera sans aucun doute remboursée de ses pertes, le préjudice moral pour les enfants est bien présent et l'agression contre une école catholique étrangement passée sous silence dans les médias.

Lahire

Posté le 3 août 2015 à 00h15 | Lien permanent | Commentaires (7)

02 août 2015

Le cardinal de Prague s’oppose à une participation de l’Église à la Gay Pride

Un article de La Croix rapporte que l'archevêque de Prague, le cardinal Duka, s'est opposé à la tenue de deux évènements organisés par le groupe Logos qui représente des homosexuels catholiques, parce qu'ils devaient avoir lieu pendant la Gay Pride de Prague, évènement auquel l'Eglise ne veut pas se voir associée.

"[...] l’archevêque de la ville, le cardinal Dominik Duka a fait savoir que, s’il n’était pas contre des débats sur ces sujets, il estimait malvenu qu’ils se déroulent dans le cadre du festival gay. Dans un communiqué, il a ainsi jugé inapproprié que l’Église soit « impliquée dans des événements qui défendent des intérêts fortement en désaccord avec les siens »."

Le groupe Logos a indiqué qu'il comptait désobéir parce que les deux évènements seront maintenus, ailleurs, "sans la coopération de l'Eglise catholique".

Marie Bethanie

Posté le 2 août 2015 à 21h33 | Lien permanent

La Maison Blanche aux petits soins du planning familial

Et on vous dit que le lobbying n'existe pas : 

"La Maison Blanche a menacé d'opposer le veto présidentiel à toute initiative républicaine visant à réduire le budget alloué à la plus importante organisation de planning familial des Etats-Unis, qui réalise notamment des avortements. Le porte-parole de l'exécutif américain Josh Earnest a indiqué que tout projet fiscal, "guidé idéologiquement", prévoyant de réduire les financements de l'organisation à but non lucratif Planned parenthood "serait certainement quelque chose qui se heurterait au veto présidentiel".

Planned parenthood est depuis longtemps la bête noire des militants conservateurs américains.  Un groupe d'opposants a récemment diffusé des vidéos enregistrées en caméra cachée, supposées montrer des employés de l'organisation proposant de vendre des tissus de foetus".

Lahire

Posté le 2 août 2015 à 16h45 | Lien permanent | Commentaires (12)

22-23 août : pèlerinage en pays coutançais

Flyer A6 PPC 15

Michel Janva

Posté le 2 août 2015 à 10h45 | Lien permanent

4 août : Vianney et voyez à Carnac

04-08

Michel Janva

Posté le 2 août 2015 à 08h43 | Lien permanent

6 au 14 août Neuvaine pour la guérison de Vincent Lambert

Au terme de la neuvaine pour la France, et à l’invitation de son Excellence Monseigneur Marc Aillet, une neuvaine « dans la neuvaine » est proposée pour confier notre pays à la Vierge Marie.

NeuvaineSt Maximilien Kolbe s'est offert de mourir à la place d'un père de famille à Auschwitz. Après 2 semaines de privation de toute nourriture, il était encore en vie. Il a été tué par une injection de phénol.

Michel Janva

Posté le 2 août 2015 à 08h21 | Lien permanent

Le Département d’Etat américain empêche les chrétiens d’Orient de témoigner

Lu ici :

"Soeur Diana, une influente Responsable chrétienne irakienne, qui devait se rendre aux USA en mai dernier, afin de plaider la cause des chrétiens persécutés au Moyen-Orient, se vit refuser son visa par le Département d’État américain, malgré le fait qu’elle ait visité les USA précédemment, notamment en 2012.
Elle devait faire partie d’une délégation de leaders religieux d’Irak, en compagnie, entre autres, de sunnites, de chiites, et de yézidis, invités à Washington D.C. pour parler de la situation de leur communauté respective.
Chaque responsable religieux reçut un visa, à l’exception de la seule représentante chrétienne du groupe : Sœur Diana."[...]

Même si par la suite, sœur Diana a reçu son visa, il s'avère que ce n'est pas la première fois que le Département d'Etat américain bloque ainsi les leaders chrétiens, les empêchant de délivrer leur témoignage, au motif que ce sont les musulmans qui sont les premières victimes d'un mouvement islamique totalitaire comme Boko Haram. Le gouvernement américain mène une politique discriminatoire à l'encontre des chrétiens.

Marie Bethanie

Posté le 2 août 2015 à 08h09 | Lien permanent

JMJ 2016 : le Pape est le premier inscrit

Le Pape s'est inscrit le premier et en public aux Journées Mondiales de la Jeunesse 2016, devant tous les pèlerins rassemblés pour l'Angélus. Le rassemblement mondial, qui aura lieu à Cracovie fin juillet 2016 en plein Jubilé de la miséricorde, sera ainsi axé autour d’une phrase de l’Evangile de Matthieu : “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde“.

Capture-d-e-cran-2015-07-26-a-13-13-45-l200-h200-rm

Marie Bethanie

Posté le 2 août 2015 à 07h55 | Lien permanent

"Agur Maria"

"Agur Maria" : "Je vous salue Marie", en Basque. Les Fêtes de Bayonne auront vu cette année encore des jeunes vêtus de t-shirts blancs sur lesquels sont inscrits des versets de la Bible, sillonner les rues de la ville afin d'évangéliser. Cette expérience a déjà 5 ans d'existence, et reçoit le soutien du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. "Celui qui a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive".

Sans-titre

Marie Bethanie

Posté le 2 août 2015 à 07h42 | Lien permanent

C’est arrivé un 2 août …

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 2 août 257 : le pape Etienne 1er meurt à Rome.
  • le 2 août 640 : le pape Séverin meurt.
  • le 2 août 686 : décès du pape Jean V, 82ème pape de l'Église catholique.
  • le 2 août 1569 : la ville de Saint-Gaudens, en Haute-Garonne, est pillée par les Huguenots commandés par le comte de Montgommery.
  • le 2 août 1665 : expédition française contre les pirates barbaresques de Tunis et d'Alger.
  • le 2 août 1674 : naissance de Philippe II duc d'Orléans, régent de France.

Voir la chronique du 2 septembre, sur le non respect du testament du Roi Louis XIV.

  • le 2 août 1714 : le Roi Louis XIV signe son testament qui institue un conseil de régence écartant son neveu Philippe d'Orléans.

Voir la chronique du 2 septembre sur le non respect des volontés du Roi qui voulait écarter de la direction politique de la France le futur Régent.

  • le 2 août 1776 : décès de Louis François de Bourbon-Conti, prince de Conti, militaire français.

C'est lui qui au siège de Demont rétorque au général espagnol de la Mina, déclarant la place imprenable, le mot fameux : « Impossible n'est pas français ! ».

Conti s'empare de la place le 17 août.

  • le 2 août 1799 : décès de Jacques Étienne Montgolfier.

Jacques Étienne Montgolfier ou Étienne Montgolfier est célèbre avec son frère Joseph Montgolfier pour avoir créé un ballon à air chaud, auquel ils ont donné leur nom : la Montgolfière. Ils sont les premiers à réussir à le faire monter dans les airs.


Ascension captive du 19 oct. 1783

  • le 2 août 1802 : Napoléon Bonaparte est « plébiscité » Consul à vie.

Profitant qu'avec la paix d'Amiens sa popularité est au plus haut, Napoléon organise un vote pour se faire élire consul à vie. Il faut noter que le corps électoral ne représente qu'à peine 4 millions de Français alors qu'avant la révolution les élections se faisaient de façon beaucoup plus démocratique, puisque les pauvres et les femmes pouvaient voter.

Approuvée par les Français, cette constitution instaure notamment le Consulat à vie pour Napoléon Bonaparte. Roederer fait ajouter une seconde question : "Aura-t-il la faculté de désigner son successeur?" que Bonaparte supprime rageusement.

Il faut souligner que, grand progrès de la Liberté en France grâce à la révolution, le système électoral n'est plus universel mais censitaire et les votants représentent à peine 10% des Français. François Bluche parle de 2,85 millions de votants.*

*(Cité dans L'élection du chef de l'Etat en France de Hugues Capet à nos jours ..., de Léo Hamon, Ed. Beauchesne, page 98)

  • le 2 août 1830 : abdication de Charles X en faveur de son petit-fils, le duc de Bordeaux. 

Depuis Rambouillet, Charles X abdique. Son fils aîné, le Dauphin Louis-Antoine contresigne l'abdication. Il confie à son cousin le duc d'Orléans la tâche d'annoncer que son abdication se fait au profit de son petit-fils, Henri, duc de Bordeaux, âgé de dix ans, faisant du duc d'Orléans le régent.

"Il faudra peut-être des siècles à la plupart des peuples de l'Europe pour atteindre au degré de bonheur dont la France jouit sous le règne de Charles X." (Stendhal)

  • le 2 août 1911 : le généralissime Joffre impose le général de Castelnau pour le seconder à la tête de l'Etat-major.

Le général de Castelnau est le seul officier qui commence la guerre et la finit encore en poste. Tous les autres sont morts ou limogés. Relire l'hécatombe des généraux de Pierre Rocolle. Joffre, franc-maçon, doit se battre avec le politique pour obtenir sa nomination. L'affaire des fiches n'est pas loin.

  • le 2 août 1914 : premier mort français de la première guerre mondiale.

Le caporal Jules-André Peugeot est tué à Joncherey, c'est le premier militaire français mort dans ce qui sera la Première Guerre mondiale.

Lois Spalwer

Posté le 2 août 2015 à 05h47 | Lien permanent | Commentaires (1)

14 août : conférence à Marcigny (71) sur st Hugues et st Benoît

M

Michel Janva

Posté le 2 août 2015 à 00h33 | Lien permanent


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2010 - Le Salon Beige