25 septembre 2016

15-16 octobre : catholiques en action avec ICHTUS

Crise culturelle et civilisationnelle, primat de l’économie, faillite de la chose publique… Le politique est-il en train de sortir de l’histoire ?

Comment le refonder à l’heure où le danger nous menace ? Comment retrouver la grandeur du service politique ?

Puisque "le devoir du christianisme, c'est le service", les "catholiques en action" sont appelés à un service politique, social et culturel en profondeur pour contribuer à la reconstruction de la Cité dans tous les domaines : travail, éducation, famille, culture, action sociale… Dès-lors, comment agir ?

Inscrivez-vous ici

Week-end action

Posté le 25 septembre 2016 à 12h23 par Michel Janva | Lien permanent

2 octobre : pèlerinage à Notre-Dame de Vie pour prier pour la vie

Capture d’écran 2016-09-23 à 07.25.05

Capture d’écran 2016-09-23 à 07.25.20

Posté le 25 septembre 2016 à 11h24 par Michel Janva | Lien permanent

Une formation à la doctrine catholique en 3 ans

0

Posté le 25 septembre 2016 à 08h59 par Michel Janva | Lien permanent

6 octobre : chants orthodoxes en l'église St-Eugène Ste-Cécile à Paris

Ce concert intervient dans le contexte de la prochaine inauguration (vers le 19 octobre) du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris, en présence du président Vladimir Poutine et de François Hollande.

2016_10_06_Affiche_Concert_St_Eugene

Posté le 25 septembre 2016 à 08h41 par Michel Janva | Lien permanent

2 octobre : pèlerinage de Toulouse à Pibrac

0

Posté le 25 septembre 2016 à 08h12 par Michel Janva | Lien permanent

24 septembre 2016

6 octobre : conférence de Jean Sévillia à Chantilly

Capture d’écran 2016-09-15 à 21.29.27

Posté le 24 septembre 2016 à 21h27 par Michel Janva | Lien permanent

22 septembre 2016

24 septembre : 2e pèlerinage en Pays de Sologne

0

Posté le 22 septembre 2016 à 20h53 par Michel Janva | Lien permanent

Du 6 au 10 octobre : de Solesmes à Alençon, à la suite des époux Martin

ADu 6 au 10 octobre, Mgr Aillet accompagne une nouvelle fois le pèlerinage entre Solesmes et Alençon. Guillaume d’Alançon, initiateur de ce pèlerinage et délégué à la famille et pour la vie du diocèse de Bayonne, explique :

"L’an dernier, l’objectif était de prier pour le synode pour la famille afin que l’Église continue d’annoncer l’Évangile de la famille, dans la fidélité à la foi catholique malgré les attaques du monde. Cette année, consacrée à la contemplation de la divine miséricorde, il nous a paru opportun de réitérer le pèlerinage en le plaçant une nouvelle fois sous le patronage des saints époux Martin. Le thème retenu est le suivant : « Vivre la miséricorde en famille, avec les saints Louis et Zélie »."

Pour s'inscrire, il suffit d’envoyer un mail à Patrick Houpeurt ou de téléphoner au 06 32 58 61 06.

Posté le 22 septembre 2016 à 20h21 par Michel Janva | Lien permanent

Parce qu'il est un devoir de soutenir nos prêtres

"Eux pour le spirituel, nous pour le temporel"

Posté le 22 septembre 2016 à 19h35 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (2)

Et si votre curé fuguait ?

I-Moyenne-156818-monsieur-le-cure-fait-sa-crise.netDans un roman à la fois drôle et caricatural, Monsieur le curé fait sa crise, Jean Mercier raconte la crise d'un curé d'aujourd'hui, submergé par ses moult paroisses, la réunionnite chronophage, ses dames catéchistes, fleuristes et liturgistes, pas toujours revenues des expériences des années 70, son évêque incompréhensif, etc. Au point que l'abbé se demande ce qu'il fait là : 

"Il a un sentiment d'échec colossal, de gâchis monstrueux. Le contenu de son ministère est d'une médiocrité affligeante : il passe ses journées à régler des problèmes administratifs, à gérer des conflits ridicules. Il tente de se remémorer ne serait-ce qu'un moment où il a réalisé le rêve pour lequel il a choisi de devenir prêtre : sauver des âmes, ou du moins leur permettre de s'approcher toujours plus de Dieu. Mais c'est comme chercher un éléphant dans un ciboire. Il n'a aucun souvenir récent d'une occasion où il ait réellement servi à faire avancer le Royaume. Il n'en peut plus de cet asservissement à une structure à bout de souffle, qui tente de faire tenir debout un édifice lézardé. Oui, il faudrait tout repenser à partir d'une vision missionnaire, résolument évangélisatrice."

Et un beau matin, il a disparu...

Posté le 22 septembre 2016 à 19h14 par Michel Janva | Lien permanent

21 septembre 2016

24 septembre : pèlerinage de Fourvière à Ars

412313567446_264539553904814_8809041860905136492_n copie

Posté le 21 septembre 2016 à 21h19 par Michel Janva | Lien permanent

Nouveau patronage paroissial à Toulon

Arton3000-782c6Un nouveau patronage s'est ouvert sur la paroisse st Joseph à Toulon (quartier du Pont du Las).

Il est ouvert du lundi au vendredi de 15h à 19h pour les enfants du CP à la 3ème pour un temps d'aide aux devoirs et de jeux éducatifs, au 29 rue Sagnes 83 200 Toulon.

Plus d'informations: patrosaintjoseph@gmail.com ou 06 49 65 10 08 

Posté le 21 septembre 2016 à 20h13 par Michel Janva | Lien permanent

Empêcher, par tous moyens, la disparition de notre patrimoine religieux

Comme annoncé, Karim Ouchikh, président du Siel (Souveraineté, Identité et Libertés), vient de créer SOS Eglises de France. Il explique à Minute :

Unknown-4"Notre patrimoine chrétien ne cesse de se dégrader sous nos yeux et nos pouvoirs publics opposent à cette terrible réalité une indifférence coupable. En revanche, j’observe avec bonheur la mobilisation de centaines d’associations qui s’activent sur le terrain pour sauver ici une église, là une chapelle. SOS Eglises de France entend servir de caisse de résonance à toutes ces initiatives locales et se propose surtout d’agir avec énergie auprès des élus pour empêcher, par tous moyens, la disparition programmée de notre patrimoine religieux.

N’oublions jamais que nos édifices chrétiens sont partie intégrante de notre héritage national : sauver nos églises, c’est aussi préserver l’âme de la France ! Il en va à coup sûr de notre modèle de civilisation. Je me place ainsi clairement dans le sillage idéologique de Maurice Barrès qui, déjà en 1913, dénonçait l’état déplorable du patrimoine religieux fran- çais dans son célèbre pamphlet, La Grande Pitié des églises de France.

SOS Eglises de France assumera donc un rôle clairement politique – au sens noble du terme –, ce qui la distinguera sans doute des autres associations nationales de protection du patrimoine qui œuvrent davantage dans un registre culturel stricto sensu. [...]

Tout défaut d’entretien d’un édifice cultuel, imputable à l’Etat, aux communes ou aux diocèses, sera ainsi dénoncé dans le cadre d’une guérilla juridico-médiatique qui permettra de peser sur l’opinion publique locale et nationale. En ces temps de dérèglement des esprits et d’angoisses identitaires, nos églises et nos chapelles – et, de manière générale, tout notre patrimoine religieux chrétien – constituent à mes yeux un repère culturel essentiel qu’il nous faut absolument sanctuariser. [...]

L’interdiction légale de toute opération de démolition d’église est une entreprise législative qui prendra du temps à mettre en œuvre : d’ici là, il nous faut donc utiliser tous moyens d’action de nature à faire échec aux projets de destruction de nos églises, dont l’usage des référendums d’initiative locale qui ont le mérite de faire réagir les populations concernées.

Comme vous le savez, je suis partisan d’acclimater dans le débat public l’idée d’une prééminence du fait chrétien dans notre pays, ce qui supposera de compléter le préambule de la constitution et de modifier la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat pour y mentionner explicitement l’existence historique des racines chrétiennes de la France. Une telle adaptation de notre droit autorisera tous les progrès : parmi ces avancées, la notion de servitude de civilisation, évoquée plus haut, qui obligera tout propriétaire d’édifice chrétien à en prendre soin et, à fortiori, à ne pas le démolir. [...]"

Posté le 21 septembre 2016 à 07h55 par Michel Janva | Lien permanent

Confier la France au prince et chef des légions célestes

Le Salon Beige a interrogé les initiateurs de la neuvaine à Saint Michel Archange :

En quoi consiste ce projet ?

Suite à l'été terrible qu'a connu notre pays, nous avons lancé, avec quelques amis, une grande neuvaine du 21 au 29 septembre prochain sur la plateforme de prière Hozana, pour confier la France à saint Michel Archange. 

Pourquoi avoir choisi saint Michel ?

Parce que c'est l'ange gardien de notre pays ! Vous vous souvenez qu'en juillet 1995, Khaled Kelkal avait commis les premiers attentats islamistes sur le sol Français, dans le métro saint Michel ? Eh bien figurez-vous qu'il a été abattu par le GIGN le 29 septembre suivant... précisément le jour de la Saint Michel !

Cela n'a rien d'un hasard, en fait saint Michel a toujours été l'ange gardien de la France. Depuis Tobliac, il n'a pas cessé d'accompagner notre pays dans sa vocation chrétienne et de le protéger dans les moments difficiles. Quand il est apparu pour la première fois à Jeanne d'Arc, il lui a même clairement dit  : "Je suis Michel, le Protecteur de la France".

Le cri de "Va-t-en Satan !" lancé par le père Hamel à ses bourreaux nous beaucoup marqués. Nous nous sommes dit : "puisque c'est bien du diable dont il s'agit, autant nous tourner vers celui qui le terrasse !"

Qu'attendez-vous de cette neuvaine ?

N

Ce cri du père Hamel nous a fait prendre conscience que ce combat mené contre la France est d'abord un combat spirituel. Si le Mal se déchaîne contre notre pays, c'est précisément parce que, comme Fille aînée de l'Eglise, il a un prix particulier à ses yeux. Nous sommes convaincus que la France ne pourra sortir vainqueur de cette lutte qu'en revenant à sa vocation particulière d'artisan du règne du Christ. C'est pourquoi nous voulons demander en particulier deux choses à saint Michel :

  • la conversion de notre pays et de ses dirigeants;
  • notre conversion à nous, chrétiens de France, pour que le Bon Dieu nous donne la grâce de discerner la mission qui est la nôtre dans ce combat, et la force de la remplir

Comment peut-on s'associer à cette belle aventure ?

C'est très simple il suffit de suivre ce lien puis de cliquer sur le rectangle rouge "Je rejoins cette communauté de prière", en haut ou en bas à droite de la page. Pour vivre cette neuvaine, vous recevrez tous les jours par e-mail :

  • un "temps fort" de la relation entre saint Michel et la France 
  • une méditation sur ce "temps fort"
  • 2 intentions de prière (une pour la France et une pour vous)

Ensuite vous pourrez réciter un "Notre-Père"un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père" après chaque intention de prière, et pour finir en beauté, dire la belle prière du Pape Léon XIII à saint Michel Archange qui est celle de cette communauté. 

C’est facile, tous les jours nous vous renverrons cette prière et la marche à suivre !

Des prêtres sont-ils associés ou comment peuvent ils s'associer concrètement ? 

1Oui bien sûr ! Tous les prêtres peuvent s'associer en invitant leurs fidèles à participer à la neuvaine et même en leur proposant de la dire ensemble comme c'est le cas dans de nombreuses paroisses. Par ailleurs, toutes nos méditations sont corrigées par les prêtres de la paroisse saint Michel de Paris (près du métro La Fourche). C'est d'ailleurs dans cette paroisse que nous donnerons rendez-vous aux priants le 29 septembre, dernier jour de la neuvaine à 19h pour assister à la messe de Mgr Santier en l'honneur de saint Michel Archange. 

Vous pouvez déjà noter le 29 septembre à 19h - Eglise saint Michel - 1 place Saint-Jean 75017 Paris - M° : La Fourche ou Place-de-Clichy.

Quelque chose à ajouter ?

Vive saint Michel et vive la France !

Posté le 21 septembre 2016 à 07h28 par Michel Janva | Lien permanent

20 septembre 2016

Mgr François Kalist nommé archevêque de Clermont

KLe Pape François a nommé Mgr François Kalist, archevêque de Clermont. Mgr Kalist était jusqu’à présent évêque de Limoges.

Ordonné en 1986 pour le diocèse de Bourges, Mgr François Kalist fut vicaire de la paroisse de Vierzon (1987-1999) et chargé de cours au grand Séminaire d’Orléans (1990-1991). Entre 1991 et 2000, Mgr Kalist fut professeur de théologie et directeur des études du Séminaire d’Orléans. En 1999, il a été nommé curé in solidum des paroisses du doyenné de Vierzon-Sologne avant d’entrer dans l’équipe animatrice du Séminaire d’Orléans entre 2000 et 2001. En 2001, il fut responsable de la formation permanente et curé in solidum des paroisses de Levroux, Valençay et Chabris. Entre 2002 à 2009, il était vicaire épiscopal chargé de la proposition de la foi et de 2004 à 2009, délégué-adjoint à l’œcuménisme. Entre 2008 et 2009, il assura la charge curiale des paroisses d’Henrichemont, Saint-Martin d’Auxigny et Les Aix d’Angillon. Depuis 2009, il était évêque de Limoges.

L’installation de Mgr François Kalist aura lieu le 27 novembre, premier dimanche de l’Avent, à 15h en la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption à Clermont.

Il succède à Mgr Simon, qui avait démissionné.

Posté le 20 septembre 2016 à 13h46 par Michel Janva | Lien permanent

Le cardinal Burke au pèlerinage de Chartres

Editorial de Jean de Tauriers, Président de Notre Dame de Chrétienté :

J2T-Rambouillet"Chers amis de Notre Dame de Chrétienté, 

Je vous propose cette année d’être des « conducteurs du divin » comme le disait joliment Marie Noël. C’est dans cet esprit que nous avons fait notre rentrée, celle de la direction de Notre Dame de Chrétienté, qui a eu lieu le 15 septembre avec une première réunion. Les thèmes abordés sont ceux que vous connaissez bien puisque vous êtes des fidèles de la route de Chartres : 

  • Comment faire face à la progression très significative du nombre des pèlerins des dernières éditions ? 
  • Nous attirons des pèlerins de tous les horizons ; comment améliorer la formation, la préparation du pèlerinage ? 
  • Comment mieux faire comprendre et aimer les thèmes de NDC ? 
  • Choisir les bons investissements de modernisation de nos équipements vieillissants ? 
  • Peut-on baisser nos tarifs pour aider les familles qui habitent loin ? 
  • Comment faire monter la génération des cadres de demain ? 
  • Comment réunir toutes les générations autour du pèlerinage ? etc 

Nous n’avons pas résolu tous ces problèmes mais, comme vous le constatez, nous avons beaucoup à faire pour que nos enfants puissent être demain pèlerins de chrétienté comme nous avons nous-mêmes eu la grâce de l’être pendant 34 années. 

En ce début d’année, vous hésitez peut-être dans le choix de vos engagements de l’année. 

Si vous soutenez notre pèlerinage, son patrimoine spirituel et intellectuel, et si vous êtes prêts à donner de votre temps, je suis certain que vous allez nous aider. Vous pourriez travailler à la direction des pèlerins, celle des soutiens, la communication, la formation, le secrétariat général ou la trésorerie... Vous pouvez vous engager pendant le pèlerinage comme marcheur ou non marcheur (avec les Anges gardiens). Nous allons trouver une mission qui vous fera participer à une manifestation spirituelle unique en Europe. 

Une année particulière se présente devant nous. Le pèlerinage 2017 se situera juste après les élections présidentielles, avant le premier tour des législatives. La France aura besoin de nos prières. Pendant le pèlerinage, nous fêterons le centième anniversaire des apparitions de Fatima avec pour thème « Sainte Marie Mère de Dieu ». Nous aurons le grand honneur d’accueillir le cardinal Burke, cardinal patronus de l’Ordre Souverain de Malte et ancien préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, qui célèbrera la messe dans la cathédrale de Chartres. 

Notez bien l’Université d’Automne qui se tiendra au Lycée Gerson le 19 novembre 2016 ! Nous aurons la joie d’avoir comme participants le RP Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé, l’abbé Grosjean, Philippe Darantière, Mathieu Detchessahar, Gregor Puppinck. Nous parlerons de l’engagement politique du chrétien, de la liberté de conscience et bien sûr de nos projets pour Notre Dame de Chrétienté. 

Merci à tous pour votre fidélité et votre engagement au service de Notre Dame. 

Notre Dame de la Sainte Espérance, convertissez-nous !"

Posté le 20 septembre 2016 à 06h51 par Michel Janva | Lien permanent

19 septembre 2016

SOS Chrétiens d'Orient fait sa rentrée

Le mercredi 21 septembre, SOS Chrétiens d'Orient vous invite à sa soirée de rentrée. Anciens volontaires, amis, futurs volontaires, donateurs, rejoignez-nous dès 20h à l'église saint-Eugène, 4 rue sainte-Cécile, 75009 Paris.

Au programme: messe, retour sur les missions d'été et présentation des projets de l’année. S’en suivra un buffet avec une projection des plus belles photos de cet été.

S

Posté le 19 septembre 2016 à 21h28 par Michel Janva | Lien permanent

Consécration des cloches de Chémeré-le-Roi

Le samedi 17 septembre, le prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier a consacré les quatre cloches de la future église Notre-Dame du Rosaire. Sous un ciel heureusement serein, la foule des grands jours s’est réunie au couvent de Chémeré-le-Roi.

20160917_154439_5D3_0520_photo_C_DAMAGGIO

A la messe, le père Louis-Marie de Blignières, fondateur de la Fraternité, a rappelé avec chaleur et enthousiasme l’efficacité de la prière du Rosaire. Un grand déjeuner sous tente a rassemblé près des 400 personnes : amis de longue date, bienfaiteurs ou curieux d’un jour. Les discours qui ont précédé la bénédiction des cloches ont permis d’informer les donateurs sur l’avancement du chantier « Des Pierres qui Prêchent ».

Plus de 500 personnes ont pu assister à la cérémonie si rare et si émouvante de bénédiction des cloches. Ensuite, dans un joyeux concert improvisé, petits et grands ont fait sonner Marie-Dominique, Marie-Vincent, Marie-Thomas et Marie-Catherine. La journée s’est clôturée par la visite du chantier et l’office des Vêpres. De tout cela, nous rendons grâces à Dieu ! (photos)

Posté le 19 septembre 2016 à 21h00 par Michel Janva | Lien permanent

18 septembre 2016

SOS Églises de France

Posté le 18 septembre 2016 à 19h33 par Michel Janva | Lien permanent

20 septembre : conférence à Béziers sur le mal

D

Posté le 18 septembre 2016 à 09h31 par Michel Janva | Lien permanent

Le Chapitre Saint Martin vous invite à son pèlerinage au Mont Saint Michel les 1er et 2 octobre

Posté le 18 septembre 2016 à 09h23 par Michel Janva | Lien permanent

Les recollections du jeudi pour "dames" redémarrent

Recollections prêchées par l'abbé le Coq (FSSP).

Le jeudi 29 septembre de 9h à 12h30 Au Monastère de la Visitation (68 avenue Denfert Rochereau, Paris 75014, métro Denfert Rochereau, RER Port-Royal).

  • 9h : temps d’accueil et de prière dans la chapelle
  • 9h 30 : messe célébrée en la forme extraordinaire, et confessions par l’Abbé GOUY, FSSP
  • 10h 45 : 1er enseignement
  • 11h 30 pause café
  • 11h45 2ème enseignement

PAF 6 euros location de la salle + participation libre aux frais des abbés déjeuner partagé proposé, tiré du sac vers 12h30 (merci d’apporter pour 4/5 un plat salé ou sucré) Venue libre - possibilité de babysittins sur réservation au 06 63 04 88 45 et au 07 54 82 27 77.

Autres dates : 10 novembre, 1er décembre, 12 janvier, 23 février, 23 mars, 27 avril et 19 mai.

Posté le 18 septembre 2016 à 08h54 par Michel Janva | Lien permanent

24-30 octobre : pèlerinage à Rome avec l'abbé Loiseau

Toutes les informations sont ici.

Capture d’écran 2016-09-13 à 19.24.57

Posté le 18 septembre 2016 à 07h23 par Michel Janva | Lien permanent

17 septembre 2016

4 octobre : conférence de Jean Sévillia à Chalon sur Saône

Conf Chalon 2016

Posté le 17 septembre 2016 à 21h25 par Michel Janva | Lien permanent

16 septembre 2016

24-27 octobre : retraite pour jeunes filles au Barroux

A

Posté le 16 septembre 2016 à 20h33 par Michel Janva | Lien permanent

Nous irons tous au Paradis...même l'assassin islamiste du père Hamel

C'est en tous cas ce que croit visiblement Mgr Noyer, évêque émérite d'Amiens, lorsqu'on lit la méditation qu'il a prononcée en l'hommage du père Hamel le 28 juillet dernier. Ses paroles ont entraîné une grande incompréhension de la part de nombreux clercs et laïcs, ayant pris la peine de lire les dernières phrases de son hommage :

"(...)Allez, la messe est dite ! Le silence est retombé sur la petite église. Que dis-tu, jeune assassin, toi aussi entré dans la paix de Dieu ? Ce geste t’a vidé de toute la haine qui faisait exploser ton cœur. As-tu croisé le regard de Jacques dans l’ultime moment ? Ton propre sang s’est mêlé au sang du Christ. Je vous entends maintenant, Jacques et toi, redire ,d’une même voix, les mots de Jésus : il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie"

Mgr Noyer s'était déjà fait remarquer par ses attaques contre Benoit XVI mais aussi parce qu'il considère la résurrection du Christ comme une rumeur...

Heureusement, les paroles du pape François sont là pour réconforter les croyants et replacer les choses dans le bon ordre car il qualifie le Père Hamel de martyr de la Foi et en désigne son assassin comme possédé par Satan :

" Le père Jacques appartient à cette chaîne des martyrs. Il a été égorgé sur la Croix précisément au moment où il célébrait le sacrifice de la Croix du Christ (...) Mais il a été assassiné comme s'il avait été un criminel. Voilà le fil satanique de la persécution (...) Il a accepté son martyre, avec le martyre du Christ, là, à l'autel. Mais au milieu de cette tragédie qu'il a vu venir (…), il n'a pas perdu la lucidité pour accuser, et dire clairement, le nom de l'assassin. Il a dit clairement: “Va-t'en, Satan!” (…) Il a accusé l'auteur de la persécution: “Va-t'en, Satan!” (...)

C'est un exemple de courage (…) Nous devons le prier, c'est un martyr! Et les martyrs sont des bienheureux, nous devons le prier - qu'il nous donne la douceur, la fraternité, la paix et également le courage de dire la vérité: tuer au nom de Dieu est satanique."

Les paroles du pape sont importantes car elles ouvrent la porte à la béatification du père Hamel, ce qu'envisage d'ailleurs Mgr Lebrun. En effet,  deux conditions sont requises pour la reconnaissance d'un martyre: du côté du persécuteur, avoir tué en haine de la foi ; du côté de la victime, avoir offert sa vie pour le Christ et avoir pardonné à son assassin."

Même si les voies de Dieu sont impénétrables, il est difficile d'imaginer son assassin au Paradis...

Posté le 16 septembre 2016 à 17h55 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (28)

14 septembre 2016

17 septembre: veillée de tradition à Béziers

V

Posté le 14 septembre 2016 à 07h44 par Michel Janva | Lien permanent

13 septembre 2016

Comment réagir au martyre du Père Hamel ?

S'inscrire à la neuvaine.

Posté le 13 septembre 2016 à 06h53 par Michel Janva | Lien permanent

12 septembre 2016

Encore une église à vendre

Près de Bordeaux cette fois :

20160912_120554

Posté le 12 septembre 2016 à 21h50 par Michel Janva | Lien permanent

Enfin, la première canonisation d'un martyr de la Révolution française ! Et pourtant...

Bs... ce n'est malheureusement pas à un évêque français qu'on le doit! Mais qu'attend notre épiscopat pour avoir le courage d'instruire les causes des victimes de la révolution française quand les évêques d'autres nations ayant subi l'équivalent sont, eux, totalement décomplexés vis-à-vis du politique?

Reçu d'un lecteur : 

Martyrs de la révolution

"Le 16 octobre 2016 le Pape François canonisera à Rome le frère Salomon, Nicolas Leclercq, l'un des 191 martyrs du 2 sept 1792 à Paris, béatifiés par Pie XI le 17 octobre 1926- [Biographie].

Ce sera le premier Saint martyr de la révolution. Noel Pinot béatifié en 1926 n'est pas encore canonisé.

Aux 275 béatifiés par les Papes précédents (St Pie X effectua en 1906 la première béatification des martyrs de la révolution, celle des 16 carmélites de Compiègne), Jean-Paul II ajouta en 1984 les 99 martyrs d'Avrillé, en 1995 les 64 martyrs des pontons de Rochefort, et en 1996 la bienheureuse Catherine Jarrige, qui, bien qu'ayant survécu à la révolution, fut béatifiée comme confesseur de la foi pour son action pendant la révolution au service des prêtres réfractaires. 439 bienheureux !

Benoit XVI béatifia Marguerite Rutan en 2011.  440 bienheureux

Dans deux mois le premier Saint, grâce à un miracle obtenu au Vénézuela ! 

A ma connaissance, au moins 12 causes de béatification sont "en attente",  regroupant 470 bienheureux futurs, dont les 108 enfants de moins de 7 ans  des Lucs , mais il faudrait, pour qu'elles débouchent, des miracles obtenus, et donc qu'on demande ces miracles.

Les Evèques espagnols ne cessent de faire demander des miracles par les martyrs "en attente" de la guerre d'Espagne. Pas étonnant, avec cette action,  qu’il y ait parmi les martyrs de la guerre d’Espagne de nombreux  saints et au moins 3 fois plus de bienheureux, que parmi les martyrs de la révolution.

Même attitude des évêques du Mexique, et mêmes résultats pour les "Cristeros" des années 1926-1928. 25 Saints canonisés en 2000, le 26ème sera canonisé le 16 octobre 2016. Et des bienheureux  …

  "D’innombrables autres causes en béatification sont examinées par une commission spéciale de la Conférence des évêques du Mexique, qui se démène aussi pour dépouiller les candidatures sans nombre déposées par les familles et les associations mexicaines" (La Nef 2014)

En France, c'est le silence, y compris à propos de la prochaine canonisation. 

A Rome il faudrait le 16 octobre de très nombreux Français arborant le « Coeur et la Croix du Christ », ce signe repris par la Chouannerie du Maine et de la Vendée,  par les « chouans du Tyrol » d’Andreas Hoffer, par les Cristeros, etc sans oublier par le Bx Charles de Foucauld ....

Saint Salomon, priez pour nos évêques, obtenez-nous de nombreux évêques courageux, dans la Communion des Saints ...."

Merci à RB.

Posté le 12 septembre 2016 à 09h51 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (15)

11 septembre 2016

17 septembre : pèlerinage de Pibrac à Notre-Dame d'Alet

P

Posté le 11 septembre 2016 à 08h48 par Michel Janva | Lien permanent

« Les sacrements : le Christ vivant et agissant en son Église »

Le Collège des Bernardins lancera le 3 octobre 2016 un 2e MOOC (« massive open online course » ; « cours en ligne ouvert à tous ») sur « Les sacrements : le Christ vivant et agissant en son Église ». Ce cours sera enseigné par le Père Matthieu Rougé, curé de Saint Ferdinand des Ternes et professeur à la Faculté Notre-Dame. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & Le Noir. Extrait :

"Il s’agit à la fois d’aider des catholiques à s’approprier la profondeur de l’expérience sacramentelle et d’en manifester la beauté à ceux qui s’interrogent sur la foi. Le propos cherche donc à être simple sans être simpliste, précis sur le plan théologique et savoureux sur le plan spirituel."

Posté le 11 septembre 2016 à 08h24 par Michel Janva | Lien permanent

09 septembre 2016

Le curé fait reculer l'artiste provocateur

Unknown-68Dans la commune de Plouha (Côtes d'Armor), un artiste, ou prétendu tel, Stéphane Michaud, dit Michadu, a été sélectionné par les organisateurs pour exposer dans la chapelle de Kermaria. Une liste de huit œuvres : deux à l’extérieur et six à l’intérieur de l’édifice religieux. Bénédicte Jobbé-Duval, adjointe au patrimoine, explique que l'artiste a voulu sciemment provoquer :

« A l’origine, il était prévu que tout soit exposé à l’extérieur. Mais M. Michadu a voulu exposer à l’intérieur. Il fallait que le curé soit d’accord. C’est à lui que revient le choix. »

Le curé l’abbé Eric Le Forestier n'est pas d'accord :

« Il y a des pénis en érection, des seins mis un peu n’importe où sur un corps figuratif, des attitudes équivoques et certains noms donnés à ces sculptures sont eux-mêmes assez « légers » dans un lieu de prière. Ces œuvres me posent problème. »« J’ai le droit de refuser les expressions artistiques qui ne respecteraient pas ces lieux. »

Michadu ne cache pas qu'il a voulu provoquer en raison de « la position de l’Église sur ce qui touche à la sexualité ». Mais il se trompe :

« Les chapelles appartiennent à la commune, qui doit en disposer à son gré. C’est un lieu d’exposition, comme une salle des fêtes ».

Sic. Le curé rappelle la loi de 1905 : 

« Les édifices cultuels sont laissés à la jouissance des fidèles et des ministres du culte pour l’exercice du culte. La jurisprudence du Conseil d’État a rappelé la nécessité d’un accord préalable de l’affectataire pour la tenue d’une manifestation non cultuelle. »

Face à la position de l’abbé Le Forestier, Michadu a indiqué aux organisateurs qu’il annulait sa participation à l’exposition. Une église sinon rien ? Rien.

Posté le 9 septembre 2016 à 20h16 par Michel Janva | Lien permanent

08 septembre 2016

La Fraternité Saint-Pierre s'installe à Quimper - Erratum : heure de la messe

CourtoisloLa Paroisse de Quimper annonce qu’une messe dans la forme extraordinaire sera célébrée les dimanches et fêtes à 10h30 (et non pas 11h00 comme indiqué précédemment) à l’église Saint Mathieu à partir du 11 septembre, par L’abbé Loïc Courtois, de la Fraternité Saint-Pierre, qui assure également la célébration d’une messe dans le nord du diocèse à Saint-Pol de Léon les dimanches et fêtes à 18h à la Chapelle Saint-Joseph.

Posté le 8 septembre 2016 à 22h45 par Michel Janva | Lien permanent

Mgr Cattenoz : "laissez tomber ces barrières d’une laïcité qui n’a pas de sens"

Dans un texte publié fin août, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d'Avignon, a fustigé le laïcisme des élus locaux. Extrait :

Unknown-62"Samedi dernier, j’ai eu la joie d’accueillir à la Métropole Notre-Dame des Doms la messe du ban des vendanges, un beau moment de communion avec les vignerons du Vaucluse. Comme chaque année, nous avons prié pour les vendanges et l’ensemble des récoltes, pour tous ceux et celles qui vivent du travail de la terre, sans oublier de faire mémoire de ceux qui nous ont quittés depuis l’an dernier. Malheureusement, la procession de Saint-Agricol jusqu’à la Métropole n’a pas pu avoir lieu en raison des mesures liées à l’état d’urgence et aux attentats qui ont secoué notre pays.

Au sortir de la Métropole, je suis monté dans le jardin des Doms pour participer au milieu des vignerons à l’apéritif, à l’invitation des Compagnons des Côtes du Rhône. Je me suis placé au milieu de la foule, derrière les barrières, près du podium. Là, à mon grand étonnement, j’avais en face de moi, madame le Maire d’Avignon, Monsieur le Préfet, le Consul général du Japon et les responsables de l’ensemble des confréries des côtes du Rhône. Chacun y a été de son discours en l’honneur de nos vins, saluant les uns et les autres, ignorant totalement l’archevêque au milieu du peuple, de son peuple.

Visiblement, je n’existais plus et cela au nom de la laïcité en vogue aujourd’hui. Effectivement, depuis plusieurs années, les responsables religieux n’ont plus leur place parmi les officiels au nom même d’un protocole mis en place par la République. Je vous avoue que la scène avait quelque chose d’étrange : devant moi des barrières, signes et symboles de séparation et l’évêque étonné de voir des gens qui, par ailleurs le connaissent bien, l’ignorer comme s’il n’était pas là. [...]

Alors j’en appelle à Madame le Maire, à Monsieur le Préfet, laissez tomber ces barrières d’une laïcité qui n’a pas de sens pour nous permettre à tous de vivre ensemble dans cette terre de Vaucluse en apprenant à nous connaître, à nous respecter, à nous écouter, à nous aimer pour la joie de tous. [...]"

Posté le 8 septembre 2016 à 22h14 par Michel Janva | Lien permanent

06 septembre 2016

Sortie de crise pour l'Institut du Christ Roi, à Rennes

L’Institut du Christ Roi à Rennes vient de publier la lettre de Mgr d’Ornellas annonçant la nomination du successeur du chanoine Cristofoli. Ce dernier est nommé en Angleterre.

O"Le Chanoine Tancrède Guillard est mis à la disposition du diocèse du Rennes par le Supérieur de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre pour une durée de trois années. Je le nomme chapelain pour les fidèles de la Chapelle Saint-François.

L’abbé Etienne Lorta est nommé Délégué épiscopal pour l’application du Motu Proprio Summorum Pontificum dans le diocèse de Rennes. C’est ainsi qu’il viendra régulièrement célébrer la messe à la Chapelle Saint-François.

Le Chanoine Guillard, qui découvrira le diocèse qu’il ne connaît pas, exercera sa mission sous l’autorité de l’abbé Etienne Lorta, prêtre du diocèse de Rennes. Je suis heureux du bon travail fraternel qu’ils mèneront ensemble. Je souhaite que chacun de vous puisse bénéficier de tout ce qui est proposé par l’Eglise dans le diocèse dans le but de favoriser la croissance de tous dans la vie chrétienne jusqu’à la sainteté, don de la miséricorde de Dieu."

Posté le 6 septembre 2016 à 16h58 par Michel Janva | Lien permanent

05 septembre 2016

Messe devant l'église Sainte-Rita à Paris

IMG_20160904_121628[1]Dimanche dernier, il y avait probablement 200 personnes à assister à la messe dans la rue, sous protection des gendarmes.

L'abbé de Tanaoüarn renvoie au prochain premier dimanche d'octobre.

"En ce jour où Teresa de Calcutta est canonisée, nous avons eu une magnifique messe devant Sainte-Rita murée. Si je peux essayer de caractériser cet instant, je dirais que malgré la beauté des chants, dont je remercie Kerim, Sophia et Morgane, ainsi que leurs amis, ce qui a caractérisé cette messe c'est le silence, un silence qui n'est pas vide, un silence qui est un appel, un appel au bien, un appel à l'élévation spirituelle dans un monde consacré au calcul et à la rentabilité. Sainte Rita continue. La communauté de Sainte-Rita recueillie et plus nombreuse que jamais devant l'édifice est un signe, le signe de la puissance de l'Esprit, qui, comme dit saint Paul dans l'extraordinaire épître d'aujourd'hui, "agit en nous infiniment au-delà de ce que nous demandons et de ce que nous pouvons concevoir". Nous voulons faire ? Nous voulons agir ? Agissons en lui. Laissons le faire en nous, il nous mènera, tous, plus loin, bien plus loin que nous ne l'imaginons. C'est le mystère de la fécondité de l'Esprit, expérimenté par sainte Thérèse de Calcutta, dont la charité est encore agissante vingt ans après sa mort."

Posté le 5 septembre 2016 à 22h20 par Michel Janva | Lien permanent

04 septembre 2016

6 septembre : conférence de Mgr Léonard à Carnac

0609 Mgr Léonard

Posté le 4 septembre 2016 à 10h53 par Michel Janva | Lien permanent

Studium junior de théologie avec le diocèse de Bayonne

Diapositive1 Diapositive2

Posté le 4 septembre 2016 à 09h52 par Michel Janva | Lien permanent

Programme des conférences pour tous à Béziers par le chanoine Denis

Capture d’écran 2016-08-31 à 21.27.24

Posté le 4 septembre 2016 à 09h25 par Michel Janva | Lien permanent

10-11 septembre : pardon de saint Cornély

1109 St Cornély

Posté le 4 septembre 2016 à 09h09 par Michel Janva | Lien permanent

La France a besoin de saint Michel : neuvaine du 21 au 29 septembre

Neuvaine_st-michel_02

Du 21 au 29 septembre, jour de la Saint-Michel, venez confier la France à son ange gardien en méditant ses interventions dans notre histoire et ce qu'elles nous enseignent pour aujourd'hui.

Comment réagir, en chrétiens, au martyre du Père Jacques Hamel ? 

Dans son homélie lors de la messe d'hommage au Père Hamel, Monseigneur Vingt-Trois, l'archevêque de Paris, nous a invités "à identifier l'objet de notre résistance". En somme, que voulons-nous défendre ? Cela nous a beaucoup interpellés. Comment, en chrétiens, sommes-nous appelés à nous défendre? Ces questions nous ont amenés à nous repencher sur l’histoire de notre pays et sur ses réactions spirituelles à des époques au moins aussi préoccupantes que la nôtre.

« Je suis Michel, le Protecteur de la France »

Nous nous sommes souvenus de la phrase prononcée par saint Michel lorsqu’il est apparu pour la première fois à sainte Jeanne d’Arc : « Je suis Michel, le Protecteur de la France ».

La France a toujours entretenu une relation très forte avec saint Michel. De son apparition en 708 à saint Aubert, l'évêque d'Avranches à qui il a demandé de construire l'abbaye du Mont Saint-Michel, à la consécration solennelle de la France à sa personne prononcée en 1912 par tous les évêques de France réunis au Mont, l'Archange n'a jamais cessé d'être à nos cotés. 

A de nombreuses reprises, saint Michel est intervenu dans l'histoire de notre pays pour lui apporter la paix et partager ses heures de gloire ou de joie, soutenir et guider ses dirigeants vers sa vocation chrétienne, protéger les Français et leur redonner espoir dans des situations qui, à vue humaine, semblaient désespérées.

9 jours pour confier la France à saint Michel et méditer ses interventions dans notre histoire 

Nous vous proposons d'unir nos prières du 21 au 29 septembre prochain, jour de la saint Michel et de méditer ensemble les "temps forts" de la relation qui unit notre pays à l'archange depuis le baptême de Clovis.

Concrètement 

Pour vivre cette neuvaine, vous recevrez tous les jours par e-mail :

  • un "temps fort" de la relation entre saint Michel et la France (cf. programme ci-dessous)
  • une méditation sur ce "temps fort"
  • 2 intentions de prière (une pour la France et une pour vous)

Ensuite vous pouvez réciter un "Notre-Père"un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père" après chaque intention de prière, et pour finir en beauté, dire la belle prière du Pape Léon XIII à saint Michel Archange.

Comment s'inscrire? 

Pour vous inscrire, cliquer ici.

Programme des 9 jours 

  • 1er jour : La grande bataille de Clovis Méditation : Poursuivre la vocation chrétienne de la France
  • 2ème jour : Le front de saint Aubert Méditation : Oser professer sa foi
  • 3ème jour : L'épée de Charles Martel Méditation : Combattre avec confiance, sans orgueil et sans haine
  • 4ème jour : L'étendard de Charlemagne Méditation : Faire confiance au Pape et défendre toujours l'Eglise
  • 5ème jour : Le général de Jeanne Méditation : Accepter la volonté du Bon Dieu 
  • 6ème jour : Le pélerinage de Charles VII Méditation : Rendre grâce au Seigneur
  • 7ème jour : Le sacre d'Henri IV Méditation : Garder un coeur d'enfant capable de se réjouir
  • 8ème jour : La messe d'Anne d'Autriche Méditation : Pratiquer les sacrements
  • 9ème jour : La consécration nationale Méditation : Se donner complètement

Posté le 4 septembre 2016 à 08h38 par Michel Janva | Lien permanent

03 septembre 2016

10 septembre : pardon de la St Cornély à Carnac

Kaloneu Affiche

Posté le 3 septembre 2016 à 08h07 par Michel Janva | Lien permanent

01 septembre 2016

Eglise Ste Rita : vers une concertation avec le promoteur ?

RConcernant l'église Ste Rita, l'abbé de Tanoüarn indique sur son blog que

"certains signes montrent que nous nous dirigeons enfin vers la concertation, que nous sortons de la confrontation stupide entre des croyants et un Promoteur mal informé"

En attendant, il organise une messe dimanche prochain 4 septembre à 11 heures devant l'église, 27 rue François Bonvin, 75 015.

"Il faut, chers amis, tant que nous en avons la capacité légale, défendre notre liberté de citoyens et affirmer notre liberté chrétienne. Que vous soyez d’ailleurs catholiques ou athées, peu importe ! Cette messe est une question de liberté spirituelle et de laïcité équilibrée. Contre la violence symbolique que représente, pour Paris, la destruction de cette église, nous avons décidé d’organiser une messe devant Sainte-Rita murée, chaque premier dimanche du mois, messe qui manifeste qu’aujourd’hui dans notre Capitale, on n’a pas le droit de mettre dehors sans un véritable effort de concertation, une communauté chrétienne vivante."

Posté le 1 septembre 2016 à 17h45 par Michel Janva | Lien permanent

31 août 2016

3 septembre : rosaires pour la France

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à un ROSAIRE pour la FRANCE le Samedi 03 Septembre 2016 de 14h00 à 16h00, en l'église Notre-Dame de La Dalbade de Toulouse.

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

09 rosaire france septembreRVB

Posté le 31 août 2016 à 07h43 par Michel Janva | Lien permanent

30 août 2016

1er septembre : conférence du père Argouarc'h à Toulon

Conf_Père_Argouarc'h

Posté le 30 août 2016 à 07h19 par Michel Janva | Lien permanent

28 août 2016

6-10 octobre : pèlerinage de Solesmes à Alençon

P

Posté le 28 août 2016 à 12h42 par Michel Janva | Lien permanent

17 septembre : bénédiction des quatre cloches de la future église du couvent de Chéméré

Capture d’écran 2016-08-25 à 20.45.45Le samedi 17 septembre aura lieu à Chémeré-le-Roi (Mayenne) la bénédiction des quatre cloches de la future église du couvent Saint-Thomas-d’Aquin.

Étape hautement symbolique du projet « Des Pierres qui Prêchent », cette journée sera l’occasion de présenter l’état d’avancement du chantier, l’agenda des prochains mois, mais aussi de remercier chaleureusement les nombreux bienfaiteurs qui soutiennent cette belle aventure.

Pour mémoire, le projet « Des Pierres qui Prêchent », c’est la construction d’une église, d’une hôtellerie et d’un cloître pour achever le couvent de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier.

PROGRAMME DE LA JOURNEE

  • 10 h 00 : messe solennelle
  • 11 h 30 : vin d’honneur
  • 12 h 00 : déjeuner
  • 14 h 30 : allocutions
  • 15 h 30 : cérémonie de la bénédiction des cloches
  • 16 h 30 : visite guidée du chantier
  • 18 h 00 : office des Vêpres

Inscriptions

 

Posté le 28 août 2016 à 08h25 par Michel Janva | Lien permanent

21 août 2016

25 août : messe de la saint Louis à Metz

Ban st louis novéant2

Posté le 21 août 2016 à 18h17 par Michel Janva | Lien permanent

Encore une église en voie d'être détruite

Lu ici :

"La municipalité de Courant (Charente-Maritime) a décidé d'arrêter les frais sur l'une des 3 églises de la commune. Elle serait en effet dangereuse et fragile. La décision de la démolir a donc été prise. Le curé de la paroisse partage d'ailleurs cet avis. Mais des habitants ont décidé de se mobiliser pour que cet édifice ne disparaisse pas."


Polémique démolition église Ligueil Courant

Posté le 21 août 2016 à 15h50 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > France : Société , L'Eglise : L'Eglise en France

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > France : Société , L'Eglise : L'Eglise en France