02 juillet 2015

Paris, des policiers flashés devant la préfecture !

Posté le 2 juillet 2015 à 18h24 par Michel Janva | Lien permanent

01 juillet 2015

Sans enracinement, nous sommes condamnés à la barbarie

Guillaume de Thieulloy écrit dans le numéro 1000 des 4 vérités :

"[...] Cette semaine où paraît notre n° 1000 illustre « magnifiquement » (hélas, devrais-je dire) notre ligne éditoriale « libérale-conservatrice », comme on dit désormais.

Alors que nous nous battons pour la liberté de pensée et la liberté d’expression, celles-ci viennent d’être sévèrement restreintes par la loi sur le renseignement, votée récemment le parlement.

Alors que nous dénonçons les dangers d’une immigration non intégrée et d’un islam radical de plus en plus criminel, un homme a été égorgé et décapité sur le sol français pour la première fois depuis la fin de la guerre d’Algérie.

Alors que nous refusons l’irresponsabilité des démagogues et des États-providences, la crise de la dette grecque (en attendant celle de la dette française) amène l’euro au bord de l’explosion.

Oui, notre ligne éditoriale est plus que jamais d’actualité. Et plus nos politiciens courent vers l’abîme, plus il est impératif que nous résistions et plus il est impératif que nous fassions savoir au peuple de France qu’il existe des alternatives. Que le déclin n’est nullement inéluctable et qu’il n’est que la conséquence de la démagogie, du clientélisme et de la politique du chien crevé au fil de l’eau.

Tant que le socialisme, sous toutes ses étiquettes politiques, continuera à triompher en France, les « 4 Vérités » auront une bonne raison de continuer ! Mais, plus profondément, ce qui nous distingue des prétendus « progressistes » qui nous gouvernent si mal, c’est que nous estimons que tout progrès réel doit être enraciné dans nos traditions, que nous sommes, comme disait Bernard de Chartres, des « nains juchés sur les épaules de géants ». C’est vrai pour nous, aux « 4 Vérités », où nos prédécesseurs ont admirablement débroussaillé la route. C’est vrai pour la France. Et c’est vrai pour toute civilisation. Sans cet enracinement, nous sommes condamnés à la barbarie. Mais, avec lui, nous pouvons sérieusement envisager un sursaut national."

Posté le 1 juillet 2015 à 08h04 par Michel Janva | Lien permanent

30 juin 2015

LMPT fête le départ du Préfet Boucault

Actuellement, devant la préfecture de police :

CIxKEeCWUAAORu8

CIxLtkKWIAEBvXw

CIxN7ZgWUAAuT-9

CIxOdyQWwAAjKPv

CIxPXtQXAAArJnY

CIxQGVIWgAAtgbS

Posté le 30 juin 2015 à 21h25 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (14)

29 juin 2015

Tout le monde écoute tout le monde, en fonction de ses capacités techniques

Jean-Dominique Merchet revient sur la grande hypocrisie des écoutes :

"C’est le Britannique Denis MacShane, un ancien ministre de Tony Blair, qui le raconte à l’Opinion : « Un jour où j’étais à notre ambassade à Paris, j’ai sorti mon portable pour téléphoner. “Faites attention monsieur le ministre, me dit-on. Toutes vos conversations sur ce portable seront enregistrées et votre homologue au Quai d’Orsay recevra les transcriptions sur son bureau dans le quart d’heure”. J’ai donc parlé lentement et clairement, de manière à ce que mes messages ministériels soient bien compris. »

En matière d’écoutes des responsables politiques ou économiques, la grande différence entre les Américains et les Français, c’est que ces derniers ne se sont jamais encore fait prendre la main dans le sac. Pour le reste, bienvenue au royaume des hypocrites ou à celui des mères maquerelles professant la vertu (lire la suite)"

JE-SUI~1Mais derrière l'hypocrisie, il y a le scandale. Ceux-là même qui jouent aux vierges effarouchées par démagogie vis-à-vis du peuple français sont les mêmes qui viennent de voter la loi sur le renseignement permettant désormais à Manuel Valls d'écouter quiconque sans décision de justice...

Le vote de cette loi qui, selon certains, peut "conduire à une police politique", a eu lieu à l'Assemblée nationale à main levée (438 votes pour et 86 contre) et sans scrutin public, ce qui empêche de savoir ce qu'a voté votre député. C'est beau la démocratie...

Pjlr

Posté le 29 juin 2015 à 13h16 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (5)

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles

Changement de jour pour les veilleurs du Puy-en-Velay

Lundi 29 juin 2015

  • La Roche sur Yon - Place Napoléon de 21h à 22h
  • Châlons-en-Champagne - face au Palais de Justice, de 18h à 19h30 : Sentinelles

Mardi 30 juin 2015

  • Beauvais - Place Jeanne Hachette, devant la mairie de 21h à 22h
  • Bourges - Rue Moyenne à côté de la Mairie de 21h à 22h
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Cholet - place Travot de 21h à 22h
  • Limoges - place d'Aine de 21h à 22h
  • Melun - devant la Préfecture de 18h à 19h30 : Sentinelles
  • Saumur - place Bilange de 20h30 à 21h30
  • Reims - Place royale, de 20h à 20h30

Mercredi 1er juillet 2015

  • Blois - Place de la République - 20h30 - "Art, Culture et Patrimoine au service de l'Homme"
  • Bondy - place de la gare (rer E) de 19h à 20h
  • Cognac - place François Ier de de 21h à 22h
  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30
  • Laval - place de la Mairie de 20h à 20h30
  • Marseille - mairie du Vieux Port de 20h30 à 22h

Jeudi 2 juillet 2015

  • Aix-en-Provence - devant l'IEP à 20h30
  • Annecy - place de la mairie à 21h30
  • Châteauroux, place de la République de 20h30 à 21h30
  • Montélimar - Allées Provençales (près de la fontaine) à 20h30
  • Nancy - place Stanislas de 20h30 à 21h30 : Sentinelles
  • Orléans : 108° veillée place du Martroi "aux pieds de Jeanne à 20h30 abri si pluie
  • Le Puy en Velay- Place Cadelade de 18h30 à 19h30

Vendredi 3 juillet 2015

  • Bordeaux - Place Pey-Berland de 18h30 à 19h30 : Sentinelles
  • Carhaix - place de La Tour d'Auvergne, à 21h00

En cas d'erreur ou d'oubli, merci de me contacter : tudylsb@gmail.com

Posté le 29 juin 2015 à 11h10 par Louise Tudy | Lien permanent

27 juin 2015

La liberté d’expression, c’est bon pour les dessinateurs de Charlie, mais ce n’est pas bon pour Zemmour

Poursuivi en justice pour des propos tenus sur RTL en 2014 voici Eric Zemmour dans le texte lors de son procès le 24 juin :

"Je vous avoue que j’ai longuement hésité à venir à l’audience. Mon avocat me déconseillait plutôt de me déplacer, pour conserver, disait il, aux débats leur caractère technique.

J’ai décidé pourtant d’assister à cette audience. D’abord par respect des magistrats, de la cour, et au delà des institutions de la République. Mais aussi par curiosité. Je voulais comprendre ce qu’on me reprochait. Comprendre quelle loi ou quelle partie de la loi j’avais enfreint. Après tout, nul n’est censé ignorer la loi. Je voulais comprendre pourquoi le procureur, le représentant de l’Etat, m’attaquait pour des propos qui ne faisaient pourtant que décrire des faits, une réalité, amplement retranscrite: «des bandes étrangères venues d’Europe de l’Est écument notre pays», ça passe; mais quand on dit: «des bandes de tchétchènes, Kosovars, Roms dépècent, dévalisent, violentent, ou dépouillent», ça ne passe pas. Lui n’est pas déféré, moi, je le suis.

Je comprends bien le point de vue du procureur : il favorise la concision. L’ellipse est préférée à la description clinique. Madame le procureur préfère la pudeur des impressions à l’impudeur du réalisme. Mais cette querelle littéraire est-elle de la compétence de ce tribunal ? Il faut alors qu’elle aille au bout de cette logique littéraire. Qu’elle m’indique les bons mots et les mauvais mots, les mots autorisés et les mots interdits. Qu’elle redéfinisse les canons de la profession de journaliste. Que celui-ci ne soit plus tenu d’informer de ce qu’il voit, mais d’abord d’informer ce qu’il ne voit pas, mais qu’il est bon de voir.

J’avoue ma perplexité. Je n’ose penser que ce ne sont pas les mots qui comptent, mais ma personne. Il y a quatre ans, le procureur m’avait expliqué que ma notoriété fort grande avait pour corollaire une responsabilité aussi grande. Je constate qu’en quatre ans, j’ai encore pris du galon, puisque je suis davantage responsable, et donc davantage condamnable, qu’un ministre de l’intérieur lui-même.

Mais j’ai compris en écoutant avec soin ces débats, que ce ne sont ni mes mots ni ma personne qui importaient, mais mes pensées.

Même pas mes pensées, mais mes arrière-pensées. Dans le passé, nous avions ainsi le tribunal de l’Inquisition qui dénichait la persistance des pensées hérétiques chez des marranes convertis au catholicisme. Nous avons eu plus récemment les grands procès staliniens qui traquaient les intentions contre-révolutionnaires.

A la suite de la parution de mon livre, le Suicide français, le premier secrétaire du parti au pouvoir avait dénoncé la zemmourisation de la société. Le premier ministre avait expliqué que mon livre n’était pas digne d’être lu, le ministre de l’Intérieur avait appelé à manifester contre moi, et le président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale avait sollicité de mes employeurs qu’ils mettent fin à mes collaborations à leurs medias. Marie-Anne Chapdelaine, Une députée d’Ille-et-Vilaine, me chassait carrément de France : «Monsieur Zemmour, la République, on l’aime ou on la quitte ». Aujourd’hui, je vis la version judiciaire de cette offensive médiatico-politique. On prétend faire du droit, mais derrière les arguties, ce n’est qu’une bataille politique pour me faire taire.

Il y a six mois, des millions de Français défilaient dans la rue pour défendre la liberté d’expression. Les malheureuses victimes de Charlie Hebdo avaient subi aussi une condamnation judiciaire venue d’un tribunal islamique qui les avait condamnés à mort pour blasphème. Si je comprends bien ce qui m’est reproché, la liberté d’expression, c’est bon pour les dessinateurs de Charlie, mais ce n’est pas bon pour moi. Parce qu’eux sont gentils, et moi, je suis méchant. Eux ont des bonnes arrière-pensées, et moi j’en ai de mauvaises. Si je comprends bien, nous vivons toujours sous le règne de la phrase de Saint-Just : «pas de liberté pour les ennemis de la liberté». Cela s’appelait la Terreur."

Posté le 27 juin 2015 à 16h55 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (31)

30 juin : le préfet Boucault vous attend pour son départ

Comme annoncé lors de la manifestation du 18 juin dernier devant le Palais de Justice, une cérémonie de départ de Bernard Boucault, préfet de police de Paris, aura lieu le 30 juin devant la préfecture.

Il compte sur vous pour le remercier pour tout ce qu'il a fait pour le mouvement et sur votre mobilisation pour lui rendre ce dernier hommage.

Photo

Posté le 27 juin 2015 à 08h48 par Michel Janva | Lien permanent

Les Sentinelles : ces mauvaises consciences du régime nihiliste

Lu dans Présent :

"Voilà deux ans maintenant que les Sentinelles veillent debout devant les lieux de pouvoir. Initialement, ce mouvement spontané est né à Paris en 2013 place Vendôme suite à l’arrestation et l’emprisonnement d’un militant de la Manif Pour Tous et fondateur des Veilleurs, Nicolas Bernard-Buss. En signe de protestation, une personne, vite rejointe par des centaines d’autres, s’était positionnée en face du ministère de l’(in)justice pris en otage par Christiane Taubira. Ils se sont relayés jour et nuit en attendant la libération de leur camarade. Les Sentinelles se sont inspirés des manifestants de la place Taksim à Istanbul en 2013. En étant immobiles, espacés tous les 3 mètres, le ministre de l’Intérieur turc avait reconnu qu’aucun trouble public ne pouvait être constaté et qu’il était décemment impossible de les réprimer. Le projet de construction d’un centre commercial à la place d’un parc pourtant cher à Erdogan, objet de leur contestation, a été abandonné.

En France, la préfecture de police n’a pas eu les mêmes scrupules. Toujours prompte à réprimer les mouvements pacifistes, les sbires de la république n’ont pas lésiné sur les moyens pour intimider ces nouveaux contestataires : contrôles d’identité, bousculades, coups de matraques, gaz lacrymogènes, entraves à la liberté de circulation… Leur événement anniversaire de mercredi soir, place Vendôme, n’a pas échappé à la règle. En vain. Les Sentinelles ont essaimé dans toute la France (devant le tribunal de Lyon, le Parlement européen de Strasbourg, les mairies et préfectures…), et même au-delà, en Italie, en Espagne ou encore en Belgique.

Jour et nuit, bravant le froid, la pluie ou la chaleur, ils se relaient pour veiller, pacifiquement mais avec détermination, afin de protester et d’alerter sur les attaques incessantes faites envers le Bien commun : famille traditionnelle, droits de l’enfance et filiation biologique, protection de la vie, sort des chrétiens d’Orient… Par leur présence discrète mais continue, ils sont la mauvaise conscience des puissants qui ne peuvent pas ne pas les voir en rentrant dans leurs lieux de pouvoir. Ils sensibilisent également les passants qui s’arrêtent pour discuter avec eux. Comme disait Dominique Venner, « notre monde sera sauvé par les veilleurs postés aux frontières du royaume et du temps. » Les Sentinelles sont de ceux-là."

Posté le 27 juin 2015 à 08h39 par Michel Janva | Lien permanent

25 juin 2015

Bientôt l'Etat condamné pour des contrôle au sweat LMPT ?

Pour la première fois, l’Etat a été condamné, mercredi, pour des contrôles d’identité au faciès. La première chambre de la cour d’appel de Paris était saisie des plaintes de 13 hommes d’origine subsaharienne ou maghrébine qui avaient dénoncé des contrôles qu’ils estimaient abusifs, non suivis d’une quelconque poursuite judiciaire. Pour cinq d’entre eux, la cour a condamné l’Etat pour « faute lourde » et ordonné un dédommagement de 1 500 euros pour chaque plaignant.

Nous attendons avec gourmandise la condamnation de l'Etat pour les multiples contrôles abusifs effectués par des policiers en raison du simple port d'un sweat LMPT...

Posté le 25 juin 2015 à 22h31 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

Sentinelles du 24 juin 2015

La police politique :

Posté le 25 juin 2015 à 22h11 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

Des dessinateurs qui ne sont pas Charlie

C'est dans le dernier hors-série de Présent :

C

Posté le 25 juin 2015 à 13h26 par Michel Janva | Lien permanent

24 juin 2015

Le journaliste-fondateur du site Panamza poursuivi par Pierre Bergé

Le multimillionnaire porte plainte pour diffamation publique contre le journaliste qui a mis en ligne un article intitulé "Scandale : Jack Lang et Frédéric Mitterrand célèbrent Pierre Bergé à l’Institut du monde arabe" à propos de l'impunité et l'opacité relatives à une longue investigation policière, menée en 2011/2012 par la Brigade de protection des mineurs de Paris et finalement classée sans suite, sur l'implication de Français dans des réseaux pédophiles au Maroc.

"Interrogé par les enquêteurs, un prêtre -également sollicité ultérieurement par le magazine VSD- affirma ainsi avoir recueilli le témoignage de "parents de jeunes victimes" à Marrakech lors de ses séjours touristiques en 2003 et 2007. D'après lui, des faits de "prostitution de mineurs" se seraient déroulés dans la luxuriante villa Majorelle, propriété (depuis 1980) d'Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé."

Posté le 24 juin 2015 à 21h34 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

23 juin 2015

Où sont les "Je suis Charlie" défenseurs de la liberté d'expression ?

Éric Zemmour est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris, notamment pour incitation à la haine raciale pour les propos suivants tenus sur RTL en mai 2014 :

"Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent"

Son avocat se base sur la liberté d'informer et de dire la vérité aux Français :

"Éric Zemmour n’a fait que reprendre le constat de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). On interdit à un journaliste de décrire le réel, de diffuser une information donnée par un organisme d’État, c’est gravissime, cela va au-delà de l’entrave à la liberté d’expression, il s’agit de la liberté d’informer"

Posté le 23 juin 2015 à 16h51 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (7)

22 juin 2015

La Cour d'appel donne raison à Anne-Sophie Leclère contre Walwari, le "parti" de Taubira

Anne-Sophie Leclère est cette candidate du Front national qui avait publié un photomontage sur sa page Facebook, présentant un petit singe (avec la mention "à 18 mois") à côté de Christiane Taubira ("maintenant"). Le mouvement guyanais Walwari, étroitement lié au Garde des Sceaux (et c'est peu dire : Taubira en est la co-fondatrice, l'un des membres élus, et le siège social de Walwari est hébergé à la même adresse que sa permanence parlementaire) avait porté plainte. En première instance, le tribunal correctionnel de Cayenne (oui, c'est en Guyane) avait condamné Anne-Sophie Leclère à neuf mois de prison ferme, cinq ans d''inéligibilité et 50.000 € d'amende. Le Front national, qui avait exclu Anne-Sophie Leclère à la suite de sa publication, avait, lui, écopé de 30.000 € d'amende.

Jugement en appel aujourd'hui. Maître Triomphe, nouvel avocat d'Anne-Sophie Leclère, a obtenu l'annulation de sa condamnation. Dans son arrêt, la cour d'appel de Cayenne a jugé «irrecevable» l'action menée par l'association Walwari, condamnée à payer 169 € de coûts fixes de procédure.

La séparation des pouvoirs existerait donc encore un peu en France ?

Posté le 22 juin 2015 à 21h19 par Louise Tudy | Lien permanent | Commentaires (0)

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles

Lundi 22 juin 2015

  • Bergerac -  place du palais de justice à 20h00
  • La Roche sur Yon, Place Napoléon de 21h à 22h

Mardi 23 juin 2015

  • Beauvais - Place Jeanne Hachette, devant la mairie de 21h à 22h
  • Bourges - Rue Moyenne à côté de la Mairie de 21h à 22h
  • Châlons-sur-Saône - place de l'Hôtel de ville à 20h45. Thème : "complémentarité et différence"
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Cholet - place Travot de 21h à 22h
  • Limoges - place d'Aine de 21h à 22h
  • Melun - devant la Préfecture de 18h à 19h30 : Sentinelles
  • Nantes - Monument des 50 otages - de 20h30 à 21h30
  • Paris - devant le Val de Grâce de 20h30 à 22h45

Paris

  • Saumur - place Bilange - de 20h30 à 21h30

Mercredi 24 juin 2015

  • Bondy - place de la gare (rer E) de 19h à 20h

Invitation de La Manif Pour Tous pour le Tour de France de la Famille en présence de Ludovine de la Rochère, Camel Bechikh, Xavier Lemoine, Akila Elsody et Nourouddine Abdouloussen

  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30
  • Paris - Sentinelles Anniversaire #2ansDebout ! >> Evènement Facebook ici. Place Vendôme dès 19h30

Sentinelles_20150624

  • Rambouillet - devant la sous-préfecture de 20h30 à 21h30 : Sentinelles

Jeudi 25 juin 2015

  • Annecy, place de la mairie à 21h30
  • Châteauneuf de Galaure - place de la salle des fêtes à 20h30
  • Loudéac : bas de l'avenue des Combattants (coté nord de l'église St Nicolas) à 20h30
  • Thonon les Bains - Place de l'hôtel de ville de 20h à 21h : sentinelles

Vendredi 26 juin 2015

  • Bordeaux - Place Pey-Berland de 20h30 à 21h30 : Sentinelles
  • Le Puy en Velay- Place Cadelade de 18hr30 à 19hr30

Dimanche 28 juin 2015

  • Vernon - devant l'Hôtel de ville à 20h30

En cas d'erreur ou d'oubli, me contacter à tudylsb@gmail.com

Posté le 22 juin 2015 à 09h44 par Louise Tudy | Lien permanent

21 juin 2015

Changement de direction au quotidien Présent

D'après nos informations, une assemblée générale de la SARL "Présent" s'est tenue le 17 juin, qui a vu l'élection de Raphaël Dubrule comme co-gérant, en remplacement de Jean-Pierre Blanchard, démissionnaire depuis la mi-mars, avec  Zita de Lussy.

Posté le 21 juin 2015 à 16h05 par Michel Janva | Lien permanent

19 juin 2015

20 juin : trompettes de Jéricho à Metz

Trompettes 20 juin

Posté le 19 juin 2015 à 13h13 par Michel Janva | Lien permanent

Paimpol : Accueil des ministres Cazeneuve et Belkacem hier

Accueil organisé par « La Manif Pour Tous des Côtes-d’Armor » :

  1. Entre 50 et 60 participants répartis en plusieurs endroits de la ville de Paimpol pour être certains de ne pas manquer le cortège officiel et pour sensibiliser  les maires visiteurs venus de toute la France pour ce colloque.
  2. Pendant 4 heures, de 11H00 à 15H00, le port de Paimpol a résonné des interpellations des manifestants contre la loi Taubira, la PMA et la GPA. Banderoles dressées et mégaphone en bandoulière, les sympathisants ont rappelé à tous les officiels (ministres, maires, députés, présidents) que « TAUBIRA, abrogation !»,  « GPA, esclavage ! » et « Un enfant, ça n’s’achète pas ! ».
  3. Nos sources indiquent que quelques invités ont fait la grimace, beaucoup d’autres nous ont encouragés, que le « cocktail déjeunatoire » avait un petit goût amer et que certains ont eu mal à la tête le soir !
  4. Evènement couvert par Breizh-Info
  5. La cerise sur le gâteau, très belle récompense verbale d’un gendarme venu nous voir en tenue de combat : « Ce que vous faites est beau, vous êtes la France de demain » (sic).

Image001

Image002

Image003

Image004

Posté le 19 juin 2015 à 11h44 par Michel Janva | Lien permanent

18 juin 2015

La veillée se poursuit devant le bureau de Christiane Taubira

IMG_5528En présence de Ludovine de La Rochère.

Posté le 18 juin 2015 à 23h54 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

Après la manif, place aux veilleurs

Actuellement à Paris :

CHzxoOLXAAAO8td.jpg-large

Sentinelles à Lyon :

CHzLaXwW8AAWm9j

 

Sur le site personnel de Najat Vallaud-Belkacem, on trouve toujours cette plaidoirie en faveur de la Gestation pour autrui, qui date de 2010.

Capture d’écran 2015-06-18 à 22.43.13 Capture d’écran 2015-06-18 à 22.45.31

Posté le 18 juin 2015 à 22h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

Veillée exceptionnelle ce soir à Paris

Après la Manif pour tous, les veilleurs vous invitent à les rejoindre, avec sac de couchage et tapis de sol pour ceux qui sont prêts à rester tard. La veillée débutera à 21h30, place Louis Lepine.

V

Posté le 18 juin 2015 à 14h49 par Louise Tudy | Lien permanent

17 juin 2015

18 juin : accueil d'une brochette de ministres à Paimpol

Pour les 18e Assises des Petites Villes de France, Paimpol accueille, en sa salle des fêtes, face au port, les ministres suivants :

  • Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur
  • Najat V. BELKACEM, ministre de la Déconstruction (si, si !)
  • Plus quelques anciens (BIANCO, MALVY)
  • Plus Franck RIESTER, député UMP favorable à la loi TAUBIRA
  • Et bien  d’autres !  

Rendez-vous au port de Paimpol jeudi 18 juin vers 10H00 (au moins, car accès fermés sinon). Jusqu’à 12H00 – 12h30 environ.

Posté le 17 juin 2015 à 22h24 par Michel Janva | Lien permanent

16 juin 2015

Robert Chardon a fait l'objet d'un "épisode aigu et transitoire d'exaltation d'humeur"

Le maire disparu est retrouvé. Dans une lettre, le maire de Venelles explique pourquoi il a pu vouloir interdire le culte musulman :

CHpawYkUsAA3XYv.jpg-large

Posté le 16 juin 2015 à 22h09 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (23)

Jeudi prochain 18 juin, prenez vos sacs de couchage

Première partie de soirée : Manif pour tous

LMPT 2

Seconde partie de soirée : veillée jusqu'au bout de la nuit

A noter jeudi 18 juin également, des Sentinelles devant les 24 colonnes de la Cour d'Appel de Lyon à partir de 19h

Posté le 16 juin 2015 à 10h18 par Louise Tudy | Lien permanent

15 juin 2015

Face à la fièvre Charlie, des catholiques répondent

17 grandes plumes catholiques proposent une analyse originale de l'affaire Charlie Hebdo, loin du politiquement correct. La présentation de l'ouvrage, réalisé sous la direction de Philippe Maxence et paru aux Editions de l'Homme nouveau :

 

Vous pouvez acheter cet ouvrage ici, pour 9€.

Posté le 15 juin 2015 à 18h11 par Louise Tudy | Lien permanent | Commentaires (2)

La Manif Pour Tous accueille Hollande au salon VINEXPO

Accueil de la Manif pour Tous Gironde lors de la venue de François Hollande dimanche 14 juin au salon du vin VINEXPO à Bordeaux :

WP_20150614_004

WP_20150614_009

Posté le 15 juin 2015 à 17h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles [màj]

Veuillez noter en particulier cette semaine la veillée sur l'art devant le château de Versailles mercredi 17 juin et le rassemblement de La Manif pour tous contre la GPA à Paris jeudi 18 juin qui pourrait, qui sait, être suivi d'une veillée.

Lundi 15 juin 2015

  • Châlons-en-Champagne - Place Foch, sur les marches de l'Hôtel de Ville, de 20h30 à 21h30 : 2ème anniversaire des Veilleurs de Châlons !
  • La Roche suir Yon, Place Napoléon de 21h à 22h

Mardi 16 juin 2015

  • Beauvais - Place Jeanne Hachette, devant la mairie de 21h à 22h
  • Bourges - Rue Moyenne à côté de la Mairie de 21h à 22h
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Cholet - place Travot de 21h à 22h
  • Limoges - place d'Aine de 21h à 22h. Avec la présence de Frigide Barjot
  • Melun - devant la Préfecture de 18h à 19h30 : Sentinelles
  • Saumur - place Bilange - de 20h30 à 21h30

VersaillesMercredi 17 juin 2015

  • Bondy - place de la gare (rer E) de 19h à 20h
  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30
  • La Tour-du-Pin, place Antonin Dubost, 20h30 à 22h
  • Marseille - mairie du Vieux Port de 20h30 à 22h
  • Rambouillet - devant la sous-préfecture de 20h30 à 21h30 : Sentinelles
  • Saint-Marcellin - sous le kiosque de 20h30 à à 21h30
  • Toulon - place de la Liberté de 20h30 à 22h. Thème : la désinformation
  • Versailles - devant le château de Versailles, place d'armes à 21h. Thème : "Peut-on tout se permettre au nom de l'art ?" Avec Madeleine Bazin de Jessey, Jean-Louis Harouel, Anne Brassié, Adeline Le Gouvello (cliquer sur l'image pour agrandir)

Jeudi 18 juin 2015

  • Annecy, place de la mairie à 21h30
  • Châteauneuf de Galaure - place de la salle des fêtes à 20h30
  • Lyon - Cour d'Appel "24 colonnes" à 19h : Sentinelles contre la GPA
  • Orléans - 104° Veillée Place du Martroi, au pied de Jeanne d'Arc de 20h30 à 21h30. Sous la casquette en face en cas de pluie
  • Paris - Rassemblement contre la GPA à 19h30, devant le Palais de Justice de Paris. Veillée ensuite ?
  • Vesoul - devant la mairie de 20h à 21h30

Vendredi 19 juin 2015

  • Bordeaux - Place Pey-Berland de 18h30 à 19h30 : Sentinelles
  • Carhaix - place de La Tour d'Auvergne, à 21h00
  • Le Puy en Velay - Place Cadelade de 18h30 à 19h30

Samedi 20 juin 2015

  • Lamotte-Beuvron - devant la Mairie de 18h à 19h15 : les veilleurs fêteront leurs deux ans
  • Metz - "Trompettes de Jéricho" : prière à 17h à la cathédrale, chants à 17h30 sur la place d'armes

En cas d'erreur ou d'oubli, me contacter à tudylsb@gmail.com

Posté le 15 juin 2015 à 10h27 par Louise Tudy | Lien permanent

13 juin 2015

Vidéo de Vincent Lambert : le CSA et la liberté du net

L'observateur des médias Marc Baudriller écrit :

"[...] Le CSA n’est compétent ni pour la presse, ni pour Internet mais cette vidéo a été reprise à l’antenne de plusieurs chaînes dont BFM TV ou M6 qui l’ont diffusée sans floutage. On voit Vincent Lambert réagir à la voix de sa mère, cligner des yeux, marquer des émotions apparentes. Ces images, le CSA les a visionnées hier en collège. Il ne s’interrogera pas sur la légitimité de diffuser en clair cette vidéo dans le cadre du débat sur la fin de vie mais déterminera la semaine prochaine si ces chaînes et ces images ont ou non manqué au respect de la dignité humaine. La dernière fois que le CSA avait évoqué ce critère, c’était pour condamner la diffusion des images de l’assassinat du policier qui gardait l’immeuble de Charlie Hebdo le jour des attentats.

Au fond, ces sujets ultra-sensibles posent aux médias mille questions parmi lesquelles celles-ci : peut-on interdire aux téléspectateurs français des images auxquelles les internautes français (qui sont les mêmes puisque les internautes représentent plus de 80% de la population) ont accès librement ? Sachant que le commentaire est libre, cette règlementation de l’image à l’usage des seules chaînes de télévision parmi tous les autres médias a-t-elle un sens ? Par ailleurs, l’information sur les chaînes de télévision peut-elle durablement affronter efficacement la concurrence réelle du web avec des règles plus contraignantes, sachant qu’Internet, libre et transfrontalier par essence, ne se prête guère à des règlementations nationales strictes ? Le risque, c’est que les Français considèrent qu’Internet les informe mieux que leurs chaînes. Quand 40% des Français précisément ne font pas confiance aux informations données par la télévision selon le baromètre 2015 de confiance des Français dans les médias de TNS Sofrès-La Croix, la question n’a rien de théorique. Le cas douloureux de Vincent Lambert n’interroge pas seulement les médecins, elle pose aussi des questions de fond aux médias et au régulateur."

Posté le 13 juin 2015 à 22h50 par Michel Janva | Lien permanent

Radio courtoisie : 3 veilleurs, pour éveiller les consciences

Demain, dans le libre journal de 12h00, Grégoire Boucher recevra :

  • Jacques Arnould, chef du Chœur Montjoie Saint-Denis, à l’occasion de la sortie du dernier opus du Chœur : Chants de France XII
  • Pierre Nicolas, pour évoquer le deuxième anniversaire des Veilleurs
  • Me Jérôme Triomphe, pour faire le point sur le dossier Vincent Lambert.

Par ailleurs, demain, c'est la fête de Radio courtoisie :

Fete-de-la-courtoisie

Posté le 13 juin 2015 à 19h32 par Michel Janva | Lien permanent

Pour les donneurs de leçons qui nous reprochent nos pseudos

L'animateur du site FDesouche dans le collimateur d'islamistes : convoqué maintes fois par la justice pour des affaires sans conséquence, il est ignoré par la même quand des islamistes le menacent de mort.

Posté le 13 juin 2015 à 19h25 par Michel Janva | Lien permanent

Le Dr Goebbels fait part de son écoeurement après la diffusion des photos non floutées de déportés

CHSMNKkWgAA8aMo 

(merci à HV)

Posté le 13 juin 2015 à 19h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

Une radio pour les Chrétiens persécutés d'Irak

Le « Secours de France » vient de s’associer à la Guilde du Raid, Radios Sans Frontières, l’œuvre d’Orient et la Fondation  Raoul  Follereau  pour  participer à la création d’une radio destinée aux camps de réfugiés en Irak.

Les déplacés d’Irak ont donc désormais leur radio: Radio al-Salam (“radio de la paix”, en arabe), qui a commencé d’émettre dimanche 5 avril 2015, jour de Pâques, depuis le quartier d’Ankawa, à Erbil, là où vivent de nombreux chrétiens originaires de la plaine de Ninive, chassés de leurs terres par l’État Islamique. Cette toute jeune radio, qui émet en trois langues (arabe, kurde et syriaque) veut être un pont entre les populations réfugiées au Kurdistan et celles qui les accueillent.

 http://radionotredame.net/2015/international/radio-al-salam-une-radio-de-la-paix-erbil-35576/

 

http://mixlr.com/radioalsalam/

Posté le 13 juin 2015 à 12h29 par Lois Spalwer | Lien permanent | Commentaires (1)

10 juin 2015

12 juin : accueil de François Hollande à Nantes

Vendredi à 11h00 au Parc des expositions Nantes La Beaujoire. Avec le soutien de :

  • SIEL44
  • Nantes Familles Avenir
  • les sentinelles de Nantes
  • les veilleurs nantais
  • Hollande Démission
  • Prospectives Royalistes de l'Ouest
  • Familles plumées Loire Atlantique
  • Les veilleurs d'Ancenis
  • maires pour l'objection de conscience
  • Jour de Colère Nantes
  • Hollande dégage
  • Printemps Français

Plus d'informations sur Facebook.

Posté le 10 juin 2015 à 07h09 par Michel Janva | Lien permanent

08 juin 2015

Un blogueur condamné à 1000 coups de fouet

La cour suprême d'Arabie Saoudite a confirmé la peine du blogueur saoudien à dix ans de prison, 1000 coups de fouet et une amende d'un million de riyals (environ 240 000 euros).

Posté le 8 juin 2015 à 12h04 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (18)

Hébété, cet homme vient de découvrir le blog du Salon Beige

V

Si vous aussi vous souhaitez suivre le SB sur votre mobile, vous pouvez télécharger l'application spéciale Android ici.

Posté le 8 juin 2015 à 10h38 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles [màj]

La veillée de Dreux aura finalement bien lieu dimanche.

Lundi 8 juin 2015

  • Bergerac - place du palais de justice à 20h
  • La Roche sur Yon - Place Napoléon de 21h à 22h

Mardi 9 juin 2015

  • Beauvais - Place Jeanne Hachette, devant la mairie de 21h à 22h
  • Bourges - Rue Moyenne à côté de la Mairie de 21h à 22h
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Cholet - place Travot de 21h à 22h
  • Compiègne - Place hôtel de ville de 20h30 à 21h30
  • Limoges - place d'Aine de 21h à 22h. Thème : les progrès scientifiques sont-ils des progrès pour l'homme ?
  • Melun - devant la Préfecture de 18h à 19h30 : Sentinelles
  • Montpellier - Place de la Préfecture de 20h30 à 22h
  • Nantes - Monument des 50 otages de 20h30 à 21h30
  • Poitiers - place d'Armes ("place du Maréchal Leclerc"), à 21h. Veillée-débat sur l'action : après deux ans de résistance à la loi  Taubira, quels objectifs et quels moyens pour reconquérir le terrain ? Jean Ousset, André Charlier et le Cardinal Pie nous guideront vers des résolutions pratiques pour agir dans la ville de Poitiers.

Pensée et action

  • Saumur - place Bilange de 20h30 à 21h30
  • Sélestat - Place Vanolles de 21h à 22h15

Mercredi 10 juin 2015

  • Bondy - place de la gare (rer E) de 19h à 20h
  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30
  • Rambouillet - sur le parvis de la gare à 20h30. Invitée : Julie Graziani

Julie Graziani

Jeudi 11 juin 2015

  • Aix-en-Provence - devant l'IEP à 20h30
  • Annecy, place de la mairie à 21h30
  • Châteauneuf de Galaure - place de la salle des fêtes à 20h30
  • Châteauroux - place de la République de 20h30 à 21h30

Vendredi 12 juin 2015

  • Le Puy en Velay- Place Cadelade de 18h30 à 19h30
  • Saint-Dizier - Place de l'Hôtel de Ville de 20h30 à 21h30

Samedi 13 juin 2015

  • Bordeaux - Place Pey-Berland de 20h30 à 21h30 : Sentinelles

Dimanche 14 juin 2015

  • Dreux : veillée finalement maintenue, devant la grille de la sous-préfecture à 19h

En cas d'erreur ou d'oubli, me contacter à tudylsb@gmail.com

Posté le 8 juin 2015 à 10h15 par Louise Tudy | Lien permanent

Grande traversée de Bordeaux pour montrer que LMPT ne lâche rien

Posté le 8 juin 2015 à 07h22 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (2)

06 juin 2015

Cognac : les veilleurs ne lâchent rien malgré les hostilités

Les journaux La Charente Libre et Sud Ouest évoquent l'hostilité croissante contre les veilleurs de Cognac :

"Ils sont dix-huit d’un côté, assis en cercle à l’entrée de la rue d’Angoulême. Bougies et banderoles posées sur le trottoir. Textes à la main et micro dans l’autre pour les déclamer. Un rituel immuable, chaque premier mercredi du mois à 21 heures pour les veilleurs de Cognac, mouvement né en marge de la contestation à la loi Taubira sur le mariage pour tous il y a un peu plus de deux ans. «Un mouvement non-confessionnel», soutient dur comme fer François Méhaud, l’un de ses leaders.

En face, ils sont onze, debout, à chanter à tue-tête, accoutrés de chapeaux pointus et de bonnets de père Noël; flûte de pan, clochettes et tambourins en bandoulière. «Des citoyens en overdose de leur présence», dit Caroline Renaud, membre de ce groupe."

"La rencontre a tourné à la guerre du portevoix, à celui qui criera le plus fort. Si aucun débordement n'est à déplorer, la pression monte au sein des deux groupes. Ni l'un ni l'autre n'a l'intention d'abandonner. "On était là avant eux, on sera encore là après eux", lance une Veilleuse."

Posté le 6 juin 2015 à 19h31 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (17)

Sentinelles devant la mairie homosexualiste de Montpellier

Ce matin le maire de Montpellier signait la charte LGBT. Des sentinelles étaient là pour manifester leur opposition à cette nouvelle main-mise de LGBT sur la Mairie et les citoyens.

IMG_5057

  IMG_5062
IMG_5063

Posté le 6 juin 2015 à 19h02 par Michel Janva | Lien permanent

05 juin 2015

Le drapeau 600 devant la mairie de Poitiers

Poitiers
C'était jeudi dernier :

"Des militants LMPT se sont retrouvés vers 7h devant la mairie à Poitiers pour déployer le drapeau "600". Ils entendent, ainsi, montrer que, même deux ans après l'adoption du "mariage pour tous", des Poitevins résistent encore et toujours et n'accepteront jamais de transmettre à leurs descendants une société sans repères, fondée sur un mensonge anthropologique. Ils n’accepteront jamais que l'enfant devienne un produit de consommation, qu'il soit sciemment privé de père (PMA) ou de mère (GPA), ni que l'utérus des femmes pauvres fasse l'objet d'un trafic commercial (GPA). Ils déplorent que la mairie socialiste de Poitiers méprise leur point de vue et au contraire subventionne des associations LGBT intervenant en milieu scolaire pour y enseigner - [c'est un fait avéré] - la théorie du genre. Nous ne lâcherons rien, jamais, jamais, jamais !

LMPT86"

Posté le 5 juin 2015 à 19h00 par Louise Tudy | Lien permanent

04 juin 2015

Le parti pris de la mairie de Cognac contre les veilleurs

Nous vous l'avions déjà signalé, depuis plusieurs mois, les veilleurs de Cognac subissent, impuissants, les provocations d'un petit groupe hurlant des chansons paillardes pour couvrir leurs voix. Sud-Ouest, qui continue de s'amuser de la situation, laisse entendre que la mairie a pris parti :

"La solution ne pourra venir que de la mairie elle-même qui a compliqué la tâche des Veilleurs d'un cran. Elle leur impose de réaliser une déclaration d'occupation du domaine public auprès de la préfecture avant chaque rassemblement, et ce, depuis deux mois. Si un trouble à l'ordre public est constaté, dans tout ce qu'il a de juridiquement reprochable, l'ensemble des manifestants, qu'il soit Veilleurs ou proches du Front de gauche, sera prié d'aller crier ailleurs. Le petit groupe de perturbateurs aura gagné la partie."

Posté le 4 juin 2015 à 22h53 par Louise Tudy | Lien permanent

Délit d'opinion : Aymeric Chauprade ne se rendra pas à la convocation de la police judiciaire

Aymeric Chauprade annonce qu’il ne se rendra pas à la convocation de la police judiciaire, qui enquête sur sa vidéo "la France est en guerre", dans laquelle il critique l'islamisme :

"[...] Je tiens à vous informer que je ne me rendrai pas à cette convocation.

En effet, les propos pour lesquels je suis poursuivi ont été tenus dans le cadre de mon activité de député au Parlement Européen et alors que je me trouvais dans l’enceinte des locaux de l’Union Européenne à Bruxelles.

Par conséquent, j’entends à ce titre invoquer le bénéfice des dispositions de l’article 9 du Protocole sur les privilèges et immunités du 8 avril 1965 des parlementaires européens. Cet article dispose en effet que : ” les membres de l’Assemblée ne peuvent être recherchés, détenus ou poursuivis en raison des opinions ou votes émis par eux dans l’exercice de leurs fonctions”.

Par ailleurs, l’article 10 dispose que l’immunité couvre également les députés européens “lorsqu’ils se rendent au lieu de réunion de l’Assemblée ou en reviennent”. Tel était le cas en l’espèce.

Enfin, je tiens à préciser que je n’entends pas céder aux désidératas des ligues de vertu qui, à l’instar de la LICRA, prétendent fixer les limites de la liberté d’expression à des députés légitimement élus par le peuple français."

Posté le 4 juin 2015 à 18h33 par Louise Tudy | Lien permanent | Commentaires (15)

Prison avec sursis requis contre Minute

Lu ici :

"Une peine de deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende a été requise jeudi en appel contre le directeur de la publication du journal d'extrême droite Minute pour sa Une comparant la ministre de la Justice, Christiane Taubira, à un singe. En première instance, Jean-Marie Molitor avait été condamné à 10.000 euros d'amende pour injure raciale. Estimant cette peine trop clémente, le parquet avait fait appel."

Décision le 17 septembre.

Posté le 4 juin 2015 à 16h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

03 juin 2015

Hors-série de L'Homme Nouveau sur l'objection de la conscience

Un numéro présenté par Philippe Maxence :

Couv-HS19-WEB

Posté le 3 juin 2015 à 22h33 par Michel Janva | Lien permanent

Robert Ménard : "les 36 000 maires de France ont les mêmes listes que moi"

Blanchi de l’enquête judiciaire sur ses propos prononcés lors de l’émission «Mots croisés» sur France 2 (mais les médias n'en font pas un tapage...), le maire de Béziers a donné un entretien pour RT France :

«Moi je dis ce que les autres maires font, (…) parce qu’ils ont peur des réactions et des médias».

Robert Ménard explique que les listes en question sont effectivement fournies à son administration par le ministère de la Défense pour des raisons purement bureaucratiques : d’abord, pour savoir combien d’enfants y a-t-il dans chaque classe, puis pour préciser auprès des parents si les enfants souhaitent manger du porc.

«Evidemment que tous les 36 000 maires de France ont les mêmes listes que moi, qui sont faites par l’Education nationale, on n’a que ça !».

Certains mesures ont été adoptées à Béziers face à l’islamisation de certaines écoles :

«Une grande école qui comptait 90 % d’enfants arabo-musulmans a été séparée en trois petites écoles pour essayer de faire le mélange, pour qu’il n’y ait pas que des gens d’origine du Maghreb».

Posté le 3 juin 2015 à 22h04 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

9 juin : conférence de François Billot de Lochner à Toulon

24853620150609FBLToulon

Posté le 3 juin 2015 à 07h02 par Michel Janva | Lien permanent

02 juin 2015

Deux bougies pour les Sentinelles

Elles vous invitent à fêter leur anniversaire :

Sentinelles_20150624

"« On » avait prédit un feu de paille. Pendant ces deux années écoulées, presque tous les jours, des sentinelles sont venues pour veiller, Place Vendôme ou ailleurs, qu’il pleuve, qu’il vente ou que le soleil cogne.

« On » s’était ému en haut lieu de ce harcèlement continuel. Bien que cette protestation silencieuse ne gêne peut-être que des consciences trop rares.

« On » a fait donner la troupe qui a contrôlé, repoussé, réprimé, encagé, évacué ces personnes qui ne troublaient pas l’ordre public. Las, elles sont revenues, toujours aussi résolues.

Le 24 Juin 2015, ce sera le deuxième anniversaire des Sentinelles.

Elles se sont levées à Paris pour dire non à l’injustice faite à un jeune militant de la Manif pour Tous, embastillé parce que son opinion avait l’heur de déplaire.
Elles ont poursuivi leur lutte contre les lois dites sociétales, les décrets et circulaires absurdes et les voies détournées que tente d’imposer un pouvoir aveuglé par son idéologie destructrice de la famille : Mariage pour tous, bricolage de la filiation qu’il induit, éducation au genre sous prétexte de non-discrimination, euthanasie, grand n’importe-quoi procréatif et ses corollaires que sont la réduction en esclavage des mères porteuses, la marchandisation de l’enfant et l’éradication des repères sexués si nécessaires à leur éducation.

Elles continueront à se tenir debout, silencieuses, paisibles, bienveillantes et déterminées tant que ce sera nécessaire.

Vous pouvez les rejoindre à tout moment, place Vendôme ou ailleurs en province.

Vous êtes aussi invités à fêter cette anniversaire lors d’une grande veille contre la GPA le 24 juin à 19:00 dans le pré-carré des Sentinelles, place Vendôme à Paris. Pas de faire-part, de réservation souhaitée ou de tenue exigée ! Vous pouvez, si vous en avez envie, vous inscrire sur l’événement facebook qui est au bout du lien, mais ce n’est pas obligatoire. Si vous êtes novice, vous devinerez tout de suite le mode d’emploi : silencieux, espacés et sans signe distinctif.

Vous êtes les bienvenus pour ne rien lâcher. #2ansDebout, et ce n’est pas fini !

Des sentinelles parisiennes"

Posté le 2 juin 2015 à 21h57 par Louise Tudy | Lien permanent

Complices de l'islamisme : menaces sur Marianne

Communiqué de la Société des rédacteurs de "Marianne" :

CGeT3K2W0AABWvt

Posté le 2 juin 2015 à 08h06 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

01 juin 2015

Le Qatar porte plainte contre Florian Philippot

D'après le Figaro, le Qatar a déposé une plainte en diffamation contre le vice-président du FN. Son intervention au micro de Radio classique le 9 janvier dernier aurait déplu :

"Je pense qu’une grande partie du système français, c’est-à-dire des élites, sont, au moins intellectuellement et moralement… et sûrement qu’il y a des affaires financières…, corrompus, bien sûr, par une relation incestueuse […] avec le Qatar et avec l’Arabie Saoudite", ajoutant, "ces pays financent l'islamisme qui tue".

Comme le souligne Philippot,

"Le Qatar qui m’attaque en diffamation, c’est demain l’ensemble des dictatures qui pourront attaquer les politiques, les ONG, les défenseurs des droits de l’homme. Que le Qatar ne compte pas sur moi pour me taire sur l’islamisme et sa responsabilité dans ce domaine."

MFrancis Szpiner et MJean-Pierre Mignard, qui représenteront le Qatar dans cette affaire, n'ont pas indiqué si le département d'Etat américain, l'ancien patron de la DST, le ministre allemand du développement durable ou la direction du renseignement militaire français seraient également poursuivis.

Posté le 1 juin 2015 à 16h04 par Louise Tudy | Lien permanent

Brouiller les réseaux sociaux et intercepter des sms pendant les manifs

Une demande du directeur général de la gendarmerie nationale, auditionné par la Commission d'enquête parlementaire chargée de tirer les conséquences du décès de Rémi Fraisse :

"L’idée peut choquer mais il faudra examiner les conditions permettant, en situation dégradée, d’être plus contraignants sur les réseaux sociaux, d’examiner, sous le contrôle de l’autorité judiciaire et des autorités administratives, la question du brouillage et celle de l’interception de certains textos", a-t-il plaidé.

Posté le 1 juin 2015 à 15h18 par Louise Tudy | Lien permanent | Commentaires (12)


     Archives > Liberté d'expression

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Liberté d'expression