24 janvier 2017

La Marche pour la vie sur Réinformation.tv

La marche pour la vie : 50.000 personnes à Paris contre l'avortement from Reinformation.tv on Vimeo.

Posté le 24 janvier 2017 à 07h37 par Michel Janva | Lien permanent

23 janvier 2017

Marche pour la vie : personne ne pourra nous interdire de décrire la réalité !


Marche pour la vie : personne ne pourra nous... par bvoltaire

Posté le 23 janvier 2017 à 23h21 par Michel Janva | Lien permanent

La Marche pour la vie sur TV Libertés

Posté le 23 janvier 2017 à 23h09 par Michel Janva | Lien permanent

Toutes les interventions de la Marche pour la vie. Rendez-vous le 21 janvier 2018

Elles sont ici.

Parmi lesquelles Nicolas Sévillia :

Et Jean-Marie Le Méné :

Et Frédéric :

Posté le 23 janvier 2017 à 16h39 par Michel Janva | Lien permanent

Intervention de Grégor Puppinck à la Marche pour la vie 2017

Posté le 23 janvier 2017 à 10h16 par Michel Janva | Lien permanent

Le cardinal Sarah salue le succès de la Marche pour la vie

Posté le 23 janvier 2017 à 09h02 par Michel Janva | Lien permanent

22 janvier 2017

La Marche pour la vie dans la presse

C2yXn8xWIAAkoeIBelle couverture médiatique pour cette nouvelle édition, qui a brisé la loi du silence autour de l'avortement :

Posté le 22 janvier 2017 à 20h56 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

Discours de Benoît Sévillia à la Marche pour la vie, pour les Eveilleurs d'Espérance

C2yN-LXW8AA1wNMCela dure depuis 40 ans. 

En 1968, ils avaient vingt ans.

Ils voulaient « jouir sans entrave », ils voulaient « disposer librement de leur corps », ils voulaient « interdire d’interdire ».

Quelques années plus tard, ils pensaient quitter la nuit pour entrer dans la lumière en touchant à ce que l’homme et la femme détiennent de plus sacré, le pouvoir de donner la vie.

Ils imposaient à des politiques apeurés, à une Eglise paralysée, à des Français déboussolés cette idée que mettre fin à la vie naissante en cas de détresse pouvait être un principe acceptable.

Quelques décennies plus tard, ils avaient déjà cinquante ans mais ils ne pouvaient s’arrêter là.

Ils supprimaient la condition de détresse parce qu’elle entravait encore trop leur soif de liberté.

Ils faisaient d’un acte - qu’ils qualifiaient de drame - un droit fondamental, en s’arrangeant de cette contradiction inouïe.

Les mêmes encore, à la veille de leurs soixante ans, s’attaquaient  à une de nos institutions les plus précieuses, le mariage, et s’arrogeaient le pouvoir de priver certains enfants du droit fondamental d’avoir un père et une mère. 

C2ySBbjXgAAqghaEn 2013, une génération - qu’ils n’avaient pas vu naitre - s’est levée afin de clamer son désarroi et sa colère.

Elle s’est levée afin de s’opposer à cette nouvelle révolution venant briser ses derniers attachements vitaux, qui structurent l’homme depuis la nuit des temps.

Cette génération a grandi sur les décombres d’une société dépressive,  ayant perdu tous ses repères et qui se meurt de son vide moral et spirituel.

Cette génération ne supporte plus le renoncement toujours plus grand de son personnel politique, otage de la sacro-sainte pensée unique.

Cette génération ne se résigne pas à ce que 220.000 victimes innocentes disparaissent chaque année dans l’indifférence générale.

Cette génération libre, décomplexée et désormais engagée porte un nom, les éveilleurs d’espérance. Elle a investi les réseaux sociaux et maitrise les nouveaux moyens de communication digitale.

Ils ne pensaient pas que les éveilleurs d’espérance se rappelleraient des  mots de Soljenitsyne “La violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. Tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle.”

Nous sommes en 2017, ils ont quatre fois vingt ans et s’apprêtent à quitter la scène. 

Juste avant, ils veulent apposer leur dernière signature en intimant à cette génération de se taire afin qu’elle ne fasse pas tomber ce mur du mensonge qu’ils ont construit depuis quarante ans, sous peine de poursuites pénales.

Chers amis, 

Vous êtes les éveilleurs d’espérance ! Nous sommes tous des éveilleurs d’espérance !

Nous ne pouvons plus taire cette vérité que l’avortement est la suppression d’une vie humaine !

Nous ne pouvons renoncer à remettre en cause le droit à l’avortement parce que nous avons compris qu’il avait ouvert la voie à toutes les autres transgressions !

De la procréation médicalement assistée à la gestation pour autrui, elles reposent sur le même fil conducteur, le mépris de l’enfant à naître. 

Ils pourront nous conspuer, nous moquer, nous menacer de nous arrêter, nous ne cesserons de clamer cette vérité que la vie est sacrée.

De clamer cette vérité que la vie des plus fragiles, des bébés dans le sein de leurs mères aux malades agonisants, fait aimer, fait chanter et rire, et fait pleurer. 

Bernanos disait  « On ne va jusqu’à l’espérance qu’à travers la vérité, au prix de grands efforts et d’une longue patience. Pour rencontrer l’espérance, il faut être allé au-delà du désespoir. Quand on va jusqu’au bout de la nuit, on rencontre une autre aurore. »

L’aurore est encore loin mais votre présence si nombreuse est le signe que si la victoire de la vérité prendra du temps, elle est déjà certaine.

Posté le 22 janvier 2017 à 20h39 par Michel Janva | Lien permanent

Discours de Charles Beigbeder à la Marche pour la vie: " la dérive liberticide du gouvernement est le signe du crépuscule de son idéologie"

6a00d83451619c69e201bb096fcbf5970d-350wiChers amis,

Merci d’être venus si nombreux, par ce grand froid, montrer votre attachement à la cause de la Vie !

Je voudrais aujourd’hui évoquer avec vous une nouvelle menace qui plane sur notre liberté : je veux parler du délit d’entrave voulu par Laurence Rossignol, qui va être discuté à nouveau la semaine prochaine à l’Assemblée.

Ce gouvernement ne recule décidément devant rien et a tous les culots, surtout celui de se contredire lui-même.

Hier, il ne jurait que par le slogan Je suis Charlie pour défendre un journal connu pour ses propos outranciers.

Aujourd’hui, il s’apprête tout simplement à immoler la liberté d’expression sur l’autel de l’idéologie la plus sectaire.

Car qu’est-ce que le délit d’entrave si ce n’est le retour de la censure en politique ?

Le gouvernement a tellement peur de tout propos non conforme à sa doxa qu’il préfère en interdire l’expression publique.

Est-il si faible au point de trembler devant des sites internet dont le seul tort est de délivrer une information qu’on ne trouve malheureusement pas sur le site officiel du gouvernement ?

6a00d83451619c69e201b7c8cc9ba4970b-450wiRéjouissons-nous chers amis, car la dérive liberticide de ce gouvernement est au fond le signe du crépuscule de son idéologie, le prodrome de sa chute inévitable et le gage d’une victoire certaine de nos idées sur le long terme.

En attendant, il nous faut combattre et nous mobiliser contre cette nouvelle forme de totalitarisme mou et insidieux.

Internet était jusqu’à présent un des rares espaces de liberté, il risque de devenir l’objet d’une nouvelle inquisition laïque et obligatoire !

Ces Torquemada des temps modernes pourraient presque nous faire regretter Voltaire !

Méfions-nous, ils commencent par l’avortement et finiront ensuite par verrouiller toute liberté d’expression sur tous les sujets.

Il y aura des délits d’entrave dans tous les domaines et notre seul tort - votre seul tort -, sera de vouloir entraver l’idéologie du gouvernement.

Ce sera comme dans 1984 de Georges Orwell, avec Laurence Rossignol en nouvelle ministre de la vérité !

Il y aurait une thèse à écrire sur « la gauche et le totalitarisme de la pensée ». Si certains d’entre vous veulent se lancer, ce n’est pas la matière qui manquera !

Mais à droite, aura-t-on le courage de revenir sur cette loi, si par malheur elle venait à être adoptée ?

À droite, quand arrêterons-nous de courir après un pseudo sens de l’histoire qui serait dicté par la gauche ?

« Le monde s'est divisé entre Conservateurs et Progressistes » disait Chesterton. « L'affaire des Progressistes est de continuer à commettre des erreurs. L'affaire des Conservateurs est d'éviter que les erreurs ne soient corrigées ».

Serons-nous aussi bêtes que ces conservateurs que pourfend Chesterton ? Serons-nous encore la droite la plus bête du monde ?

Je compte sur vous, mes chers amis, pour rester vigilants et continuer à mettre la pression sur nos élus, de droite comme de gauche, car il s’agit d’un combat qui engage l’avenir de la société française dans son ensemble.

La liberté triomphera toujours de la censure et la vie aura toujours le dessus sur l’idéologie.

Vive la liberté, vive la vie et vive la France !

Posté le 22 janvier 2017 à 20h28 par Michel Janva | Lien permanent

50 000 marcheurs pour demander le retrait du texte sur le délit d'entrave

C2ypNXcXgAEI8tA.jpg-large

Posté le 22 janvier 2017 à 19h18 par Michel Janva | Lien permanent

Le site de la marche pour la vie ne fonctionne plus (Add)

Hasard?

C2ycFc4XAAIIvc3

Addendum d'un lecteur :

"Pour reprendre un des slogans de la Marche : INFORMATION CENSURÉE = BÉBÉ EN DANGER.
Quand le jour de la Marche Pour La Vie 2017, les sites internet d'En Marche Pour La Vie et de la Fondation Jérôme Lejeune sont inaccessibles ("Error establishing a database connection"/"Erreur lors de la connexion à la base de données"), et que celui de Les Survivants redirige sur ivg.gouv.fr, le site du gouvernement qui ment et cache la vérité sur l'avortement, où est la sacro-sainte liberté d'expression ?
Le gouvernement dissimule la vérité, ceci en est la preuve flagrante !
Pourquoi n'aide-t-il pas de manière concrète les femmes qui décident de garder leur enfant, plutôt que de les forcer à tuer leur enfant en éliminant la possibilité de le garder ?
En créant un délit d'entrave à l'avortement, on punit de telles associations, qui au contraires proposent une écoute, des solutions et de l'aide à ces femmes en difficulté."

Posté le 22 janvier 2017 à 19h08 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (7)

Discours de Jean-Pierre Maugendre à la Marche pour la vie "Notre époque est celle d’une monstrueuse hypocrisie"

C2xvEkiWQAAIfZHChers amis

Merci d’être présents à cette XIème Marche pour la Vie.

Merci de manifester publiquement ainsi votre résistance à la culture de mort.

Merci de témoigner, nombreux, du caractère sacré de la vie humaine innocente, même blessée et meurtrie.

En un geste de piété filiale je souhaite d’abord rendre hommage à ceux qui nous ont précédés sur ce chemin de l’attention aux plus faibles, aux plus démunis, aux plus pauvres :

-Nos parents qui nous ont fait le don inestimable de la vie dans un contexte parfois difficile car l’histoire de notre pays a souvent été tragique. Dans les épreuves et les vicissitudes de l’existence ils ont assumé leur rôle de maillon d’une chaîne qui trouve ses origines dans la nuit des temps.

-Le professeur Jérôme Lejeune à qui son engagement au service des enfants à naître coûta le prix Nobel de médecine. Son exemple nous aide à remettre à sa juste place, certainement pas la première, le regard que portent les puissants du jour sur notre dissidence.

-Le pape Jean-Paul II qui sut redonner l’espérance à toute une génération, orpheline, en quête de repères, lui rappelant les exigences de sa filiation divine.

En mettant au centre de notre Marche la femme et l’enfant nous renouons avec les sources même de notre civilisation qui doit tout à la naissance d’un enfant dans une étable en Judée.

Notre époque qui est, paraît-il, celle des droits de l’homme est surtout celle d’une monstrueuse hypocrisie.

L’individualisme exacerbé qui devait assurer le bonheur et l’épanouissement des peuples est devenu une puissante machine à écraser les plus faibles.

Les solidarités familiales ont été mises à mal par une législation libertaire qui a oublié que « Entre le faible et le fort, le riche et le pauvre, le maître et le serviteur, c’est la loi qui protège et la liberté qui opprime » (Lacordaire). Les plus faibles, femmes et enfants, ont été fragilisés. Le rôle du politique est de protéger, pas de transformer la société.

Le nombre des femmes « parent isolé » a triplé en 30 ans pour atteindre 2 millions de personnes.

C2xnEyOWgAAFLtQ40% des 220 000 dossiers déposées chaque année en commission de surendettement concernent des femmes seules, séparées, divorcées ou veuves.

Les aides aux femmes enceintes ayant des difficultés à mener leur grossesse à terme pour des raisons financières et prévues dans la loi Veil n’ont jamais vu le jour. Une échographie est remboursée à 100 % si elle doit déboucher sur un avortement et à 70 % si la perspective est une naissance. Dans le même temps le budget annuel de Paris-Plage à destination de l’homo festivus contemporain est de 5 millions d’Euros.

Une tentative de viol par un représentant de l’hyper-classe mondiale devient un simple « troussage de domestique ». Comme l’avait déjà fustigé en lettres de feu Georges Bernanos cette pseudo libération de la femme a surtout été la libération de la braguette.

Nous ne sommes pas les ultimes représentants, chenus et cacochymes, d’un ordre moral par nature rétrograde et nauséabond.

Nous sommes de l’éternelle jeunesse de la vérité qui est d’abord celle des faits.

Nous sommes les héritiers d’une civilisation qui s’était fait un point d’honneur de défendre « la veuve et l’orphelin ».

En regardant nos enfants ici présents, nombreux et actifs, nous savons qu’ils annoncent la victoire de la vie sur la mort.

Enfin nous savons qu’il n’y a pas de fatalité. Il n’y a que des renoncements.

Paraphrasons enfin le célèbre serment de Bastia : Face au monde, de toute notre âme, sur nos gloires, sur nos tombes, sur nos berceaux nous jurons de ne pas renoncer jusqu’à ce que le droit à la vie soit enfin reconnu et appliqué sur notre belle terre de France.

Posté le 22 janvier 2017 à 19h04 par Michel Janva | Lien permanent

Discours de Cécile Edel à la Marche pour la vie : "la vie est au-dessus des lois mais la loi doit servir la vie !"

C2yW9snWgAANRg8Chers amis,

Nous nous étions donnés rendez- vous aujourd’hui

Aujourd’hui, à Paris, pour « marcher pour la Vie ! »,

Et vous avez dit oui !

Tous unis, vous vous êtes rassemblés ici et je ne peux que vous redire combien je vous remercie.

Merci d’avoir, encore une fois, bravé le froid, les distances, mais aussi parfois les faux-jugements, les injures et les « quant dira t’on ? » pour être encore une fois la voix des sans voix. La voix de ces touts petits dont on a supprimé la vie.

Plus de 9 millions en France depuis 42 ans, ça suffit !

Mais cette marche, vous le savez, n’est pas finie…Cette marche, n’est pas une fin en soi…Elle est une invitation à persévérer avec courage et détermination, à continuer chacun à vous mobiliser là où vous serez ! Dans vos familles, dans votre profession, dans vos engagements politiques et associatifs…Surtout, continuez !

Vous venez de marcher 1heure ½ durant dans Paris, sous le slogan « IVG tous concernés ! » ; ce slogan doit résonner en nous comme un appel, un appel à prendre nos responsabilités.

Oui, nous sommes tous concernés par l’IVG… Nous sommes tous concernés par cet acte qui, orchestré, remboursé, encouragé par notre gouvernement, ne peut que nous interpeler tous et chacun en particulier sur la place que nous accordons dans notre société mais aussi chacun personnellement à celui qui dérange, celui qui est différent, à celui que l’on a communément pris l’habitude d’appeler « non désiré », celui qui soit- disant n’a pas le droit de cité...Demandons- nous quelle place nous lui laissons? Quelle place laisse t’-on aujourd’hui au plus fragile, au mal aimé ?

Demandons-nous quel regard véritablement nous portons sur l’enfant qui arrive «  par surprise », dirons-nous ?

C2yXzP1WgAAgUrNQuel regard portons-nous sur la femme, si jeune parfois, qui attend un enfant ? Sur l’enfant handicapé ? Sommes-nous prêts à accueillir et reconnaitre ces vies même si imparfaites, même si mal aimées ?

Sommes-nous prêts à redire un grand oui à toute Vie !

Oui, l’IVG nous sommes tous concernés !

Non, l’avortement ne concerne pas seulement la femme!

Il nous interpelle tous et chacun en particulier, dans nos vies...certains même seront confronter de près à des cas de conscience :

Ainsi, je pense à toi, Adrien, Pharmacien contraint de délivrer la pilule du lendemain,

A toi, Salomé, qui aurait tant voulu donner une chance à ton bébé mais qui par pression, a avorté

A toi, Julien, médecin qui va devoir pratiquer une IVG demain…

Notre slogan « IVG tous concernés ! » doit également résonner en nous comme un appel à l’engagement… Plus de 220 000 avortements par an, c’est autant de vies supprimées, de souffrances non exprimées...

Nous ne pouvons plus et nous ne devons plus nous taire ! Nous devons aujourd’hui plus que jamais témoigner et oser dire la vérité de ce qu’est la réalité de l’IVG.

Et, peu importe si notre gouvernement, par cette nouvelle loi sur le délit d’entrave, veut bâillonner ceux qui osent dire la vérité, ceux qui osent résister. Peu importe, si notre gouvernement veut même priver les femmes de témoigner de leur souffrance et leurs regrets d’avoir avorté, si notre gouvernement use des méthodes d’intimidation et de répression les plus sordides pour voiler le drame que constitue l’avortement, car vous comme moi, ne nous soumettrons à aucune loi injuste et tyrannique.

Car la vie est au-dessus des lois mais la loi doit servir la vie !

Nous sommes un peuple en route, un peuple qui marche, un peuple qui n’a pas peur !

Chers amis, je vous demande : avez-vous peur ?

Je sais que vous n’avez pas peur car vous savez combien la vie humaine est sacrée, toute vie humaine, chaque vie humaine est sacrée…et vous êtes prêts à témoigner de cette vérité. Chers amis, vous vous êtes levés aujourd’hui, je vous invite à rester debout !

Je vous invite à résister, à continuer à être la voix des sans voix même si cela implique que vous deveniez, à cause de cela, des « hors la loi » !

Je vous appelle à continuer de vous mobiliser, à vous engager, à prendre vos responsabilités et surtout à continuer d’espérer contre toute espérance

Car, au fond vous le savez : « Nous ne lâcherons pas, Nous ne renoncerons pas, nous ne trahirons pas et nous gagnerons, nous l’emporterons ! »

Posté le 22 janvier 2017 à 18h55 par Michel Janva | Lien permanent

#MPLV2017 : fin du direct de la Marche pour la vie 2017

C2xtLhgW8AAFIEb

Le cortège n'est pas encore parti de la place Denfert-Rochereau et est déjà en TT France !

Cette année, la marche pour la vie prend une dimension particulière avec le vote du délit d'entrave, cette loi totalitaire qui interdit toute personne de dire la vérité sur l'avortement, qui punit quiconque avance un argument contraire à ceux qui promeuvent le meurtre de l'enfant à naître.

Le collectif s'est élargi, la communication s'est portée sur de nouveaux segments et a été particulièrement dynamique!

Et c'est parti place Denfert-Rochereau : la sono a démarré !

C2xgj8ZUoAAMCag

Htd

Tre

 Beaucoup de monde donc, malgré les insultes et l'insoutenable appel aux meurtres des vivants des antifas sur le parcours de la #MPLV2017 : 

Antif5

Quand la mort de l'enfant remplace la fraternité...

Antif6

 Grégor Puppink interviendra à 14h00 :

Greg

 Rappel des personnalités présentes : 

  • Charles Millon
  • Abbé Hubert Lelièvre
  • Philippe de Villiers
  • Cécile Edel
  • Jean-Marie Le Mené
  • Christine Boutin
  • Nicolas Tardy Joubert
  • Jean-Frédéric Poisson (à confirmer)
  • Gabrielle Cluzel
  • Jean-Pierre Maugendre
  • Nicolas Sévillia
  • Vivien Hoch
  • Guillaume de Thieulloy
  • Grégor Puppink
  • général Didier Tauzin
  • général Bruno Dary
  • Karim Ouchikh
  • Barbara Mazières
  • Alberic Dumont
  • Tugdual Derville
  • Frédéric Pichon
  • Charles Beigbeder
  • Le vicaire général du diocèse de Strasbourg
  • et celles que nous n'avons pas encore vues...

Les discours commencent devant une foule très nombreuse !

Hl

"Nous marchons pour chaque vie de ce monde. Nous sommes la différence. Grâce à nous des vies sont sauvées. Ne lâchez rien!"

Dans son intervention, Human Life International demande aux Français de ne rien lâcher! non, nous ne lâcherons rien ! #ONLR

Mgr Jean-Luc LIENARD, vicaire général de l'Archidiocèse de Strasbourg, présent à titre officiel et personnel : 

C2xtDNtWIAIEUa5

Alber

Intervention de Gregor Puppink, directeur du Centre européen pour le droit et la justice  : 

Gpt

"votre présence dans la rue aujourd'hui est le témoignage d'une réalité invisible : la valeur de la vie humaine (...) 

"J'ai bon espoir de faire condamner la loi sur le délit d'entrave par la CEDH (...)

vous témoignez du fait que l'homme n'est pas un animal. Les malades ne sont pas des chiens que l'on peut piquer (..)

Donald Trump signe actuellement un décret mettant fin au financement public du Planning"

"Combien de Vincent Lambert auraient été euthanasiés sans votre témoignage?"

La Bourgogne est là, le Maine aussi qui ouvrira la marche tout à l'heure : 

C2xqmwsWIAApB92

C2xqkvfXcAAQLtE

C2xskW1XAAAFu6P

C2xsRYVXEAAc_Qn

Allocution de Jean-Pierre Maugendre : 

Jpm

"Merci de témoigner du caractère sacré de la vie humaine même blessée!"

"je souhaite rendre hommage au professeur Jérôme Lejeune et au Pape Jean-Päul II qui ont su redonner l'espérance à toute une génération"

"La libération de la femme a conduit à la libération de la braguette".

"notre époque est caractérisée par une monstrueuse hypocrisie. L'individualisme est devenue une machine à écraser les faibles".

Gdt

De nombreux pays présents : la Vie est la cause de tout homme, sans frontière !

Pays

Des ballons, des couleurs, des sourires, la Marche pour la vie est avant tout un hommage à la Joie de Dieu créateur de chaque vie!

La banderole de tête se met en place : 

Yte

Quelques slogans pris au vol : 

Slo5

Slo3

Slo

Slo2

2017-01-22-PHOTO-00000013

Slog5

Slo41

Slog56

Slog8

Témoignage de Nora qui voulait avorter : 

  Nora

""j'ai eu la chance d'être mise en contact avec . On ne m'a pas laissé tombé et on a sauvé la vie de mon enfant".

IMG-20170122-WA0001

Une femme courageuse explique son combat pour défendre la vie de son fils handicapé qu'elle portait en elle et que des médecins peu scrupuleux voulaient tuer par IMG. Elle s'est battue pour la vie de son fils. IVG : tous concernés !  Les femmes enceintes doivent parfois se battre contre le corps médical qui les poussent à avorter. Honneur à cette femme et à tant d'autres qui défendent la vie de leurs petits déjà conçus mais pas encore nés !

En tête du cortège Cécile Edel, Karim Ouchikh, président du SIEL et le général Didier Tauzin, candidat à la présidentielle

Pers

Dtau

La foule est de plus en plus importante, les journalistes sont nombreux et les survivants, menacés par les antifas, sont bien là !

Survivants

Presse

Poiu

Foule

Intervention de Virginia Coda, responsable de la marche pour la Vie italienne :

Virg

"l'embryon c'est une vie. Une vie ne peut pas être détruite

"les embryons dansent dans le ventre de leur mère au festival italien de la Vie"

"Les enfants avortés provoquent la mort de notre société"

"La Marche est une expression de la vie"

"Nous aurons la victoire"

"vous êtes la vie de la France"

Des personnalités visibles : Nicolas Tardy Joubert et Christine Boutin

Bout

Intervention de Nicolas Sévillia, délégué général de la Marche pour la vie et secrétaire général de la Fondation Jérôme Lejeune :

"Le professeur Lejeune a lancé cet avertissement : la qualité d'une civilisation se mesure à l'attention qu'elle porte aux fragiles (...)

nous marchons pour la vie de Gaspard, pour la vie de Vincent. Pour la vie de tous ceux qui doivent être défendus.

un immense merci de votre présence. La Place Denfert est noire de monde. Nous sommes déjà plus de 50000 personnes à Paris" !

Les consignes sont données pour la marche et la première estimation est de 50 000 participants ! La Place Denfert est noire de monde...

14h30 : Et c'est parti pour la Marche : 

Dep3

Dep2

On aperçoit aussi la Lorraine ;

Lorraine

 

Philippe de Villiers prend la tête la marche.

Pdv

Frédéric Pichon est aussi présent : 

Fred

Et pendant notre Marche de joie et de vérité sur la vie, le planning familial (qui travaille le dimanche?) publie ce tweet hyper crédible :  

Des slogans fusent dans la marche : 

"L'IVG ça fait mal, dissuader c'est votal"

"L'IVG ça suffit nous marchons pour la Vie!"

Une délégation de One fur us est présente : 

Ofu

Mpl

La tête de la marche avance, mais pas le reste bloqué sur la place Denfert tellement il y a de monde!

L'ambiance est toujours aussi festive, car c'est bien La Vie et non la mort que plus de 50 00 personnes sont venues défendre à Paris : 

15h00 : La tête de la marche avance tranquillement dans la bonne humeur. A-t-elle conscience d'être suivie par tant de monde?

Tetee

Et l'on entend : 

"Madame Touraine, pourquoi la vie vous gêne?

Choisir la vie, ce n'est pas un délit!"

Les derniers chars sont toujours place Denfert :

Chars

Aymeric Chauprade affiche son soutien

La marche pour la vie 2017 affiche complet : 

Itern

Ofu

de toute l'Europe et des Etats-Unis

Dzazd

Gre

Une foule si nombreuse, joyeuse et déterminée !

Oui, l'avortement c'est aussi ça : 

Beaucoup de clercs dans le cortège :

"Papa, maman, je suis un être

Papa, maman, laissez-moi naître"

Quelle bonne idée de rappeler la responsabilité du père dans la question de la conception : il est tout aussi responsable que la mère de la venue de l'enfant! Pourquoi limiter l'IVG à une question de femmes?

15h30 : La tête de la marche à Port Royal, puis Boulevard Montparnasse

Port Roya

Montpar

La Marche pour la Vie 2017 est un excellent cru! La jeunesse est bel et bien là : 

Gg

Ggg

Ggggg

G

Nombreux, très nombreux.... :

Barbara Mazières et Tugdual Derville : 

Bm

Derv

15h45 : La tête arrive déjà place Vauban... que la place Denfert est encore pleine : un clapping pour se réchauffer!

Denfer

La défense de toutes les vies, car toutes méritent d'être vécues : 

C2yJRe2WgAEcA1I

Tc

Et la foule si nombreuse continue de marcher dans la joie et la bonne humeur malgré la gravité de la cause de la vie : 

 

C2yC73VWEAAze-V

IMG-20170122-WA0002

IMG_0351

IMG_0348

C2yDDcfWQAEQKXN

C2yDQpIWgAIBIMx

IMG_0350

Enf

Jyt

Les banderoles de la Marche pour la Vie 2017 : 

Cerr

Garder

Tretre

Vfdre

Echec

Dzsdcds

 Une marche toujours aussi jeune :

Esv

Vers

Gar

Jeunes

16h30 : problème technique à la rédaction... ça arrive!

Quelques à-côtés de la Marche  :

La sécurité et la police (merci à eux!)

Secu

Ttttttttttttttttttttt

Les stands :

C2xsHM2XAAE27fi
C2xsHM2XAAE27fi

Les Pro-life malgré-eux ?

  2017-01-22-PHOTO-00000031

SOS tout petits est toujours présent pour la cause de la vie : prières et pénitences.

Sos tp

A cette heure, la place Denfert est quasiment vide, les premiers sont arrivés place Vauban.

Yytr

Les slogans redoublent :

"IVG, ça suffit, nous marchons pour la Vie"

Et pendant ce temps : 

Début de l'allocation de Charles Beigbeder place Vauban :

Bei

"Rossignol est le Torquemada de la nouvelle inquisition"

"Ce gouvernement a tous les culots, il s'apprête à immoler la liberté d'expression sur l'autel de la bien-pensance"

16h45 : le milieu du cortège est bloqué à 100 mètres des Invalides... tellement la foule est dense!

Allocution de Benoît Sévillia :

"si la victoire de la vérité prendra du temps, elle est déjà certaine!"

Le cortège n'en finit pas d'arriver : 

Ytrrrrr

Freer

Bghhhhh

Allocution du président de One for Us espagnol, Jaime Mayor Oreja, ancien ministre de l'intérieur :

C2yXUsUXAAUQZFX

C2yWZPmWgAAQygV

"C'est le combat de David contre Goliath et nous sommes David Mais nous l'emporterons car nous avons raison!"

Le podium de la place Vauban : 

Ytr
Ytr 

Allocution de Cécile Edel, fondatrice de la Marche pour la Vie et présidente de Choisir la vie : 

Cecile

"IVG tous concernés. Ce slogan doit raisonner en vous comme un appel à résister"

"une société sans enfants n'a aucun avenir."

"nous ne nous soumettrons jamais à aucune loi inique et tyrannique"

"plus de 220 000 avortements par an. Nous ne devons plus nous taire. Nous devons témoigner et dire la réalité de l'IVG"

"chaque vie humaine est sacrée et vous êtes prêts à témoigner de cette vérité"

La vie est au dessus des lois et la loi doit servir la vie !Nous sommes un peuple en route !"

Au milieu de la foule, des personnalités présentes : 

Vauba

C2yXn8xWIAAkoeI

C2yWeYhWEAIzSNN

C2yWHavXUAA0-Je

Ho

C'est certain, il y a plus de 50 000 personnes place Vauban : 

Poi

Po

allocution de Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Lejeune :

Jml

Allocution de Philippe de Villiers sous les applaudissements!

C2ycW4OXAAATmgy

"La nouvelle génération tourne sa vie vers la vie"

"Marcheurs aujourd'hui, délinquants demain, héros dans le futur!"

"Nous sommes les entravés du crime. Il va falloir créer des unités de déradicalisation pour nous".

"nous voulons qu'on laisse les gens vivre, nous voulons que la Vie l'emporte toujours sur la mort".

"l'avortement est devenu le passeport de toutes les transgression : PMA, GPA, euthanasie".

"Aujourd'hui, un animal devient un sujet de droit pendant qu'on tue l'embryon, c'est du délire !"

"nous sommes les manifestants de la civilisation. L'avenir est à l'homme enraciné."

"nous demandons que soit supprimé le remboursement intégral de l'IVG".

"ne lâchez jamais sur la question de la Vie, elle commande toutes les autres m'avait dit le professeur Lejeune". 

"Vous n'êtes pas des manifestants mais des dissidents... Vous êtes venus défendre la cause qui surplombe toutes les autres".

"soyez courageux, soyez cohérents, ne soyez pas hypocrites pour avoir nos voix"

"Un pays qui tue ses enfants, tue son âme. Un pays qui sauve ses enfants, sauve son âme. vive l'âme de la France!"

 

Des dizaines de milliers de personnes place Vauban : Paris est pro-vie aujourd'hui et le sera demain encore et tant qu'il le faudra!

C2ydLikW8AAIY_4

"Nous réclamons l'interdiction des pratiques eugénistes".

"Nous réclamons le rejet de la loi sur le délit d'entrave".

" Tous les enfants conçus ont le droit de naître".

"Nous marcheurs pour la Vie seront présents aussi longtemps qu'il le faudra".

"Parce que nous voyons que l'embryon est un homme tout petit et non un amas de cellule."

C2yANj_W8AAyOfM

A l'année prochaine !

Posté le 22 janvier 2017 à 13h47 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (9)

#MPLV2017 : en attendant le direct

Météo d'hiver sur Paris : froid et soleil.

Que la vie redevienne la chaleur de l'hiver de notre société mortifère!

En attendant le début de la marche, les cars convergent vers la capitale : 

Cars

Le car de Lyon est dans les bouchons : 

Lyon

Les derniers préparatifs : les marcheurs peuvent arriver, tout est prêt!

C2xgFRWWIAEi0LO

Bourg-en-Bresse est déjà présent :

C2xfZV0WgAE5N6k

Philippe de Villiers est déjà présent (on aperçoit l'abbé Hubert Lelièvre) :

C2xdmdvW8AAJ2Uu

La conférence de presse est en cours (présence de Cécile Edel, Jean-Marie Le Mené...) avec plusieurs dizaines de journalistes :

C2xfLFKXcAArA4V

Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) et Jean-Pierre Maugendre (Renaissance catholique) sont déjà là :

Gab

Le soutien des absents : 

Nicolas Dupont-Aignan ne viendra pas, c'est certain : "J'ai toujours été favorable à l' c'est un droit fondamental des femmes".

Et avant le grand direct, un grand merci aux 750 bénévoles!

Ben2

Ben1

Posté le 22 janvier 2017 à 12h27 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (1)

MPLV 2017 : les antifas, anti-vie

Leurs tags, place Denfert-Rochereau, n'arrêteront pas les pro-vie !

Anti3

Anti2

Posté le 22 janvier 2017 à 12h19 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (2)

21 janvier 2017

Élus, venez marcher pour la vie avec votre écharpe !

C2mgwwyXAAE3nFh

Posté le 21 janvier 2017 à 16h25 par Michel Janva | Lien permanent

Neuvaine pour la vie du 12 au 21 janvier

0

1

Posté le 21 janvier 2017 à 07h45 par Michel Janva | Lien permanent

20 janvier 2017

Bon WE pro-vie !

Capture d’écran 2017-01-20 à 18.15.35

Posté le 20 janvier 2017 à 18h17 par Michel Janva | Lien permanent

Bruno Gollnisch soutient la Marche pour la vie

Posté le 20 janvier 2017 à 15h58 par Michel Janva | Lien permanent

Versailles Famille Avenir appelle à marcher pour la vie

Image003Fabien Bouglé et Valérie d’Aubigny, conseillers municipaux de Versailles, soutiennent la Marche pour la Vie et invitent tous les habitants de Versailles et des communes avoisinantes à venir en très grand nombre à la Marche pour la Vie le 22 janvier 2017 à 13 h 30 place Denfert-Rochereau.

Posté le 20 janvier 2017 à 11h00 par Michel Janva | Lien permanent

Marche pour la vie du 22 janvier : présence en fin de cortège de SOS Tout-Petits

Capture d’écran 2016-12-30 à 15.17.32

Posté le 20 janvier 2017 à 10h17 par Michel Janva | Lien permanent

Il est stérile d'opposer "les discours politiques sur l'avortement" et les "initiatives pro-vie"

Je découvre ce propos hénaurme d'Erwan le Morhedec dans Famille chrétienne :

"Je vais prendre un exemple, celui de l'IVG. Je préfère 100 fois des initiatives comme celles des Maisons Marthe et Marie ou Magnificat, qui accueillent des mères enceintes en difficulté dans un esprit de service, plutôt qu'une opposition inefficace aux discours politiques sur l'avortement. Cette défense concrète de la vie me semble plus positive et constructive. Contrairement à la situation passée, dans laquelle une mère célibataire pouvait transmettre aux générations suivantes son ressentiment contre des catholiques qui allaient à la messe mais l'avaient abandonné, la femme enceinte pourra dire à ses enfants et petits-enfants que ce sont des catholiques qui lui ont tendu la main. Cet exemple est valable pour d'autres initiatives comme l'association Lazare, Fratello ou encore Aux captifs la libération. Bien sûr, nous ne pouvons pas tous œuvrer ainsi. Mais nous pouvons déjà changer notre propre démarche personnelle, auprès de nos proches et de nos amis par exemple. Au lieu de leur parler de la manière dont ils devraient gérer leur vie, demandons-nous d'abord comment il nous est possible de les aider."

Dialectique connue, à laquelle Le Salon Beige a déjà répondu... Cette objection, qui consiste à opposer des actions complémentaires, est très commune, mais est plus souvent un sophisme qu'un argument sincère - elle est pratiquement toujours jetée par des personnes qui ne manifestent pas leur opposition... mais n'aident pas non plus les femmes enceintes en difficulté. Si la question se posait dans les termes : "vous pouvez soit manifester, soit aider les femmes enceintes", on devrait convenir que oui, il vaut mieux aider les femmes enceintes. Mais la question ne se pose pas dans ces termes... c'est même l'inverse :

  • Les personnes qui ont oeuvrent dans une association d'aide ont bien plus de chances de participer à la Marche pour la Vie que les personnes qui n'y oeuvrent pas. Et une personne qui participe à la manifestation a plus de chances, de fil en aiguille et si elle y est appelée, de s'engager dans une association d'aide qu'une personne qui n'y participerait pas.
  • Mais tout le monde n'est pas appelé à s'engager dans une association d'aide. Pour la grande majorité, le choix n'est pas entre "manifester" et "aider les femmes enceintes", mais entre "manifester" et "rester chez soi." Non que ces manifestants soient oisifs par ailleurs : beaucoup ont des engagements associatifs légitimes et nécessaires (scoutisme, écoles hors contrat etc.), qu'ils ne doivent pas abandonner au profit d'un militantisme pro-vie exclusif. Mais tous peuvent consacrer une demi-journée par an à la cause pro-vie, et ont raison de le faire.

Citation_KingHier, lors de la journée parlementaire pour la vie, où s'est exprimée une "opposition inefficace aux discours politiques...", il y avait des personnes qui oeuvrent concrètement et quotidiennement pour la vie. Et qui sont aujourd'hui menacées par le délit d'entrave. Manifester son opposition dynamise tout le mouvement pro-vieLa grande force du mouvement pro-vie américain est la densité de son tissu associatif : pas une ville moyenne américaine qui n'ait, par exemple, son centre d'aide aux femmes enceintes en difficulté. Il serait intéressant (mais illusoire !) de chercher à dénombrer combien de ces initiatives sont nées dans les cars qui emmenaient des sympathisants de leur petite ville à leur capitale d'Etat ou à Washington pour manifester.

Le même effet peut raisonnablement être attendu de la Marche pour la Vie : dans le car qui emmène à Paris les sympathisants d'une ville de province, qui souvent ne se connaissaient pas entre eux, les contacts se nouent, les projets naissent. Et chacun, parisien ou provincial, revient de la Marche "regonflé à bloc".

Posté le 20 janvier 2017 à 08h57 par Michel Janva | Lien permanent

Neuvaine pour la vie du 12 au 21 janvier

0

1

Posté le 20 janvier 2017 à 07h45 par Michel Janva | Lien permanent

La Marche pour la vie : une marche de dissidents

Selon Gérard Leclerc :

C2eu4oDWEAAhnK_"La Marche pour la Vie qui partira dimanche à Paris de la place Denfert-Rochereau à 13 h 30 constitue, à y bien réfléchir, une sorte de déclaration ou de manifestation de dissidence. C’est à dessein que j’emploie ce mot qui définissait l’attitude de refus des opposants au régime soviétique dans les années soixante-dix quatre-vingt. On m’objectera que ce rapprochement est incongru, voire scandaleux. Comment peut-on comparer un régime totalitaire avec un régime de liberté garanti par un État de droit ? J’assume pourtant le scandale, sans pour autant opérer une assimilation pure et simple entre deux systèmes d’évidence dissemblables. À propos de scandale, il y a d’ailleurs des précédents, notamment celui de Soljenitsyne interpellant l’Occident depuis Harvard en 1978, pour lui reprocher son manque de courage : « Notre tâche doit être l’accomplissement d’un dur et permanent devoir, de sorte que tout le chemin de notre vie devienne l’expérience d’une élévation avant tout spirituelle, pour que nous quittions cette vie en étant de meilleures personnes que lorsque nous y sommes entrés. »

Peut-être qu’un régime de liberté se caractérise aujourd’hui par la possibilité d’encaisser une mise en demeure aussi directe, aussi radicale ? Mais il faut constater en même temps que ce régime est en train de se fissurer, lorsque notre Parlement adopte une loi soviétoïde pour sanctionner ce qu’on appelle un délit d’entrave à l’IVG. Par ailleurs, une information du Canada est venue renforcer ma perplexité. Nous apprenons que Marie Wagner, une femme de 42 ans, qui totalise déjà quatre ans et demi de prison, vient d’y retourner pour avoir plaidé avec infiniment de délicatesse en faveur de l’enfant à naître auprès de femmes engagées dans un processus abortif. La justice canadienne s’est montrée implacable. Aucune contestation n’est possible, même au tribunal, pour marquer son opposition à la perspective de faire disparaître l’enfant, jusqu’à la veille de sa naissance. Oui, Marie Wagner est une dissidente, une dissidente héroïque. Je crains, à la façon dont se développe chez nous le fanatisme abortif et ses conséquences législatives que nous soyons condamnés à devenir des dissidents, par simple fidélité à notre conscience."

Posté le 20 janvier 2017 à 07h23 par Michel Janva | Lien permanent

19 janvier 2017

Dimanche, mettez des couleurs qui jurent

Chacun porte en lui le poids de son histoire, de ses blessures, de ses faiblesses, et de ses imperfections. On ne peut être juge de la qualité d’une vie. Certaines personnalités historiques pensaient leur vie comme inutile, sans intérêt. Et pourtant leur postérité ne cesse de démontrer le contraire et continue aujourd’hui de nous inspirer.

La société post-moderne nous a libérés de bien des situations à risque, d’inconfort etc. Elle a chassé de nos vies toute idée de faiblesse, de mort, de laideur et d’imprévu. Quelques formes de risque subsistent néanmoins et nous ramène à notre nature humaine, fragile et mortelle. Dans ce contexte et plus que jamais, l’enfant à naître, la personne âgée, handicapée, diminuée nous interroge profondément.

Nos vies ne sont peut-être pas toujours harmonieuses, pas toujours comme nous les rêverions. Elles sont comme des COULEURS QUI JURENT. C’est le thème choisi pour le DRESS CODE pour la Marche pour la vie 2017. Venons en rouge vif et rose bonbon, jaune poussin et vert criard, vert canard et vert fluo… toutes les alliances sont possibles.

« Tout est lié. Un chemin éducatif pour accueillir les personnes faibles de notre entourage, qui parfois dérangent et sont inopportunes, ne semble pas praticable si l’on ne protège pas l’embryon humain, même si sa venue cause de la gêne et des difficultés. » Pape François (Laudato si’ n° 120)

Sans-titre-3

Posté le 19 janvier 2017 à 20h44 par Michel Janva | Lien permanent

Marche pour la vie : Consignes d’accès à la place Denfert-Rochereau

Acces-768x576Un dispositif très important sera déployé, en lien avec les services de la Préfecture de Police de Paris. L’accès à tout type de véhicules sera strictement interdit sur un large périmètre autour de la place Denfert-Rochereau : nous vous invitons à privilégier les transports en commun… ou la marche à pieds !

La mobilisation est sans précédent et il fera frais : nous comptons sur votre ponctualité pour lancer la manifestation à 13h30 !!!

Accès conseillés en transports en commun :

  • Gare Montparnasse (SNCF + Métro lignes 4, 6, 12 et 13) puis 800m à pieds via avenue du Maine et rue Froidevaux
  • Métro Raspail (lignes 4 et 6) puis 400m à pieds via Boulevard Raspail
  • Métro Gaieté (ligne 13) puis 600m à pieds via Avenue du Maine et Rue Froidevaux
  • Métro Mouton-Duvernet (ligne 4) puis 300m à pieds via Avenue du Général Leclerc
  • Métro Alesia (ligne 4) puis 600m à pieds via Avenue du Général Leclerc
  • Métro Saint-Jacques (ligne 6) puis 200m via Boulevard Saint-Jacques
  • Métro Glacière  (ligne 6) puis 200m via Boulevard Saint-Jacques
  • RER B Denfert-Rochereau
  • RER B Cité Universitaire 

Attention

  • La station de métro (lignes 4 et 6) Denfert-Rochereau sera fermée
  • L’avenue Denfert-Rochereau sera fermée : si vous sortez à la station RER B Port-Royal, nos équipes vous indiqueront le bon accès

Manifestants arrivant en bus :

Le responsable de votre bus recevra des consignes particulières qu’il vous transmettra avant l’arrivée à la manifestation

Tous à Paris le 22 janvier !!!

Posté le 19 janvier 2017 à 18h45 par Michel Janva | Lien permanent

Le Pape François soutient la Marche pour la vie

P

Posté le 19 janvier 2017 à 14h46 par Michel Janva | Lien permanent

Neuvaine pour la vie du 12 au 21 janvier

0

1

Posté le 19 janvier 2017 à 07h45 par Michel Janva | Lien permanent

18 janvier 2017

Les évêques de France soutiennent la Marche pour la vie

Voici ceux qui l'ont fait explicitement :

  • Merci-4Mgr Marc Aillet, Évêque de Bayonne, Lescar et Oloron.
  • Mgr Michel Aupetit, Évêque de Nanterre.
  • Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon
  • Mgr Jean-Pierre Batut, Évêque de Blois.
  • Mgr Jacques Benoit-Gonnin, Évêque de Beauvais, Noyon et Senlis.
  • Mgr Alain Castet, Évêque de Luçon.
  • Mgr Jean-Pierre Cattenoz, Archevêque d’Avignon.
  • Mgr Raymond Centène, Évêque de Vannes.
  • Mgr, m.e.p. Georges Colomb, Évêque de La Rochelle et Saintes.
  • Mgr Emmanuel Delmas, Évêque d’Angers.
  • Mgr Vincent Dollmann, Évêque auxiliaire de Strasbourg.
  • Mgr Bernard Ginoux, Évêque de Montauban.
  • Mgr Hervé Gosselin, Évêque d’Angoulême.
  • Mgr Christian Kratz, Évêque auxiliaire de Strasbourg.
  • Mgr Dominique Lebrun, Archevêque de Rouen.
  • Mgr, op Jean Legrez, Archevêque d’Albi.
  • Mgr Philippe Mousset, Évêque de Périgueux et Sarlat.
  • Mgr Christian Nourrichard, Évêque d’Évreux.
  • Mgr Dominique Rey, Évêque de Fréjus-Toulon.
  • Mgr François Touvet, Évêque de Châlons
  • Mgr Abba Arhanasios, Évêque des Coptes Orthodoxes de France

Le Pape, dimanche dernier à Guidonia :

Cq5dam.web.800.800

Posté le 18 janvier 2017 à 18h50 par Michel Janva | Lien permanent

Nicolas Sevillia, porte parole de la Marche Pour La Vie, dans le JT de TV Libertés

Posté le 18 janvier 2017 à 18h46 par Michel Janva | Lien permanent

Porteurs de handicap, vous êtes les bienvenus à la Marche Pour La Vie !

Venez massivement marcher pour la Vie à Paris le 22 janvier pour que la France revienne sur sa politique d’élimination quasi systématique des plus fragiles et parmi eux les enfants trisomiques (En France, 96% des enfants détectés trisomiques avant leur naissance sont avortés, dans l’indifférence la plus totale.)!

Venez réclamer une politique d’accueil de la vie et des femmes enceintes !

Venez prendre la défense des plus fragiles !

0

Retrouvez toutes les informations ICI

R.D.V à 13h30 place Denfert-Rochereau le 22 janvier !

Posté le 18 janvier 2017 à 17h55 par Michel Janva | Lien permanent

PCD : Marie de Blic et Xavier Lemoine seront à la Marche pour la vie

Marie de Blic, membre du bureau politique du PCD, et Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et candidat aux prochaines élections législatives, manifesteront dimanche contre l'avortement.

Posté le 18 janvier 2017 à 15h37 par Michel Janva | Lien permanent

Sens Commun appelle à marcher pour la vie

Posté le 18 janvier 2017 à 15h06 par Michel Janva | Lien permanent

Marche pour la vie : Attention ! pas de train entre Versailles-Chantiers et Montparnasse

Dans le cadre du lancement des travaux du Grand Paris Express en gare de Clamart, la ligne N est interrompue 10 week-ends en 2017 entre les gares de Paris-Montparnasse et Versailles-Chantiers.

La gare de Versailles Chantiers sera cependant desservie par les autres axes de la ligne N et les autres lignes U, C et TER :

DToutefois, les autres gares de Versailles permettront de vous rendre à Paris.

Posté le 18 janvier 2017 à 11h14 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

Neuvaine pour la vie du 12 au 21 janvier

0

1

Posté le 18 janvier 2017 à 07h45 par Michel Janva | Lien permanent

17 janvier 2017

La vie n’a pas de prix mais la défendre a un coût !

C2YSWWnWQAEX7sgA 5 jours de la Marche Pour La Vie, de nombreux indicateurs nous permettent d’affirmer qu’il y aura beaucoup de monde à Paris le 22 janvier prochain pour défendre la Vie à quelques jours du vote du liberticide délit d’entrave à l’IVG par le Parlement. (Record de bénévoles et record de tracts diffusés)

Plus de 600 bénévoles sont déjà au travail depuis plusieurs mois pour tout organiser. Mais vous le savez, ce type de manifestation à un coût très important : sécurité, podium, sonorisation, affiches, tracts, publipostage, …. 

La Marche pour la vie fait donc appel à vous aujourd’hui pour l'aider financièrement par un don qui permettra de faire face à toutes ces dépenses :

  • par chèque à la MARCHE POUR LA VIE, 3 rue de l’arrivée, 75014 Paris
  • par carte bancaire via le site internet ICI

Tout aide sera la bienvenue, à la mesure de vos moyens : pour 5 € nous vous dirons merci, pour 20 € nous le dirons aussi, et pour 100 € nous le dirons encore !

Merci aux nombreux donateurs qui nous ont déjà apporté leur soutien, et d’avance merci à ceux, nombreux nous l’espérons, qui répondront à cet appel.

Posté le 17 janvier 2017 à 20h30 par Michel Janva | Lien permanent

3 bonnes raisons de manifester dimanche

Développées par Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire :

IMG_2357"[...] La transgression a changé de camp. La contre-culture aussi. Les bourgeois ne sont plus ceux que l’on croit. Les « Survivants » ont 20 ans et les « 343 salopes » du célèbre manifeste pourraient être leur grand-mère. Ça fout un peu le cafard, forcément, aux soixante-huitards.

Si le sujet n’était pas si grave, un tel délire prêterait à rire. Il ne sera bientôt plus possible d’en parler sans faire des courbettes : tu ne prononceras le nom de sa majesté IVG qu’avec respect. Douter de ses innombrables bienfaits c’est déjà blasphémer. On devrait très bientôt créer un hymne, coudre des bannières, apprendre des poèmes aux petits enfants, proclamer le 17 janvier – date à laquelle la loi a été votée – jour férié.

C’est pour tout cela, chers lecteurs de Boulevard Voltaire, que cette année, il y aurait quelques raisons de venir, dimanche, à cette manifestation sans en partager nécessairement toutes les intimes convictions : la première serait, égoïstement, de dénoncer ce délit d’entrave qui pourrait bien faire jurisprudence et s’étendre à d’autres registres que l’avortement. La deuxième, assez logiquement, serait de reconnaître que s’inquiéter du Grand Remplacement ne rime à rien si l’on déserte, soi-même, ledit emplacement en cessant d’avoir des enfants.

Le troisième, tout simplement, serait d’enquiquiner le gouvernement. Avouez que c’est terriblement tentant."

Posté le 17 janvier 2017 à 18h28 par Michel Janva | Lien permanent

Les AFC participeront à la Marche pour la vie

Communiqué des AFC :

"Le Gouvernement déploie progressivement depuis 2014 une politique du « tout avortement » :

  • Suppression de la condition de détresse : aout 2014
  • L’IVG devient un droit fondamental : novembre 2014
  • Suppression du délai de réflexion : avril 2015
  • Parcours IVG remboursé à 100 % : avril 2016
  • Projet de loi instituant le délit d’entrave numérique à l’IVG : novembre 2016

L’objectif du Gouvernement serait-il donc de faire de l’avortement une issue normale d’une grossesse ?

Les Associations Familiales Catholiques (AFC) s’insurgent contre ces mesures idéologiques qui bâillonent la liberté d’expression et portent gravement atteinte à la liberté de conscience des femmes, et ce alors que 72% des Français pensent que la société devrait faire plus pour éviter aux femmes l’IVG et 89% pensent que l’avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre (Sondage IFOP « Les Français et l’IVG », septembre 2016).

Est-ce en libéralisant et en poussant les femmes à avorter qu’on va résoudre ces inquiétudes et ces attentes si largement partagées ? « La meilleure IVG est celle que l'on n'a pas eu besoin de faire » (Pr Israël Nisand, Le Figaro, 30.11.2016).

Les AFC s’inquiètent de la banalisation de l’IVG tout autant que du fait qu’il n’est jamais question des alternatives à l’IVG, qui conditionnent pourtant l’existence même d’un choix.

Par ailleurs, les AFC rappellent que le recours à l'avortement prend naissance en particulier dans des conceptions erronées de la sexualité : seule une véritable éducation affective, relationnelle et sexuelle est susceptible de faire régresser l'avortement. Les AFC poursuivent leurs actions de terrain, notamment dans le domaine de l’éducation affective et sexuelle.

Dans ce contexte, les AFC voient des raisons supplémentaires cette année encore de participer à la prochaine Marche pour la Vie qui aura lieu à Paris le 22 janvier prochain."

Posté le 17 janvier 2017 à 15h10 par Michel Janva | Lien permanent

Femmes enceintes, venez marcher pour la vie

0

Pour inciter les milliers de femmes qui hésitent chaque année à garder la vie qu’elles portent, femmes enceintes, venez massivement marcher pour la Vie à Paris le 22 janvier 2017 !

1

Posté le 17 janvier 2017 à 15h09 par Michel Janva | Lien permanent

Marche pour la vie : Cécile Edel témoigne sur RCF

Rencontre avec Cécile Edel, diplômée en psychologie et en bioéthique, présidente de « Choisir la Vie » mère de famille, organisatrice depuis 2005 de la Marche pour la Vie. Fille de Michel Raoult, conseiller municipal tué au cours de la tuerie de Nanterre en 2002, Cécile Edel témoigne sur RCF de son engagement en faveur de la vie naissante et des valeurs héritées de son père, convaincue de la nécessité de briser le tabou de l’avortement, elle demande une vraie politique d’éducation, de prévention et d’assistance pour les femmes en difficulté.

Posté le 17 janvier 2017 à 14h34 par Michel Janva | Lien permanent

Le 22 janvier, défendons la vie sur terre

C2Ui8WyWgAEZ-2i

Posté le 17 janvier 2017 à 11h06 par Michel Janva | Lien permanent

La Marche pour la vie s'affiche à Paris

C2Fhx4NWgAIvT8q

Posté le 17 janvier 2017 à 10h05 par Michel Janva | Lien permanent

Soutien des Comités Jeanne à la Marche pour la vie

Comités JEANNECommuniqué d'Alexandre Simonnot, Conseiller Municipal de Taverny et Secrétaire Général-adjoint des Comités Jeanne :

"Ayant toujours considéré comme une priorité absolue la défense de la famille et de la vie, c’est avec un grand plaisir que je représenterai la direction des Comités Jeanne dimanche prochain à la grande marche pour la vie dans les rues de Paris.

Plus que jamais il nous faut défendre une politique résolument familiale et nataliste. C’est incontestablement sur le terrain démographique que se jouera l’avenir de notre pays et de notre continent."

Posté le 17 janvier 2017 à 09h03 par Michel Janva | Lien permanent

Mgr Bernard Ginoux soutient la Marche pour la vie

L'évêque de Montauban tweete :

Posté le 17 janvier 2017 à 08h58 par Michel Janva | Lien permanent

Neuvaine pour la vie du 12 au 21 janvier

0

1

Posté le 17 janvier 2017 à 07h45 par Michel Janva | Lien permanent

Le 22 janvier, brisez la loi du silence

C2PL1-fWgAA_yyd

Posté le 17 janvier 2017 à 07h02 par Michel Janva | Lien permanent

16 janvier 2017

IVG tous concernés ! Tous unis à la Marche pour la Vie le 22 janvier

Communiqué de Choisir la vie :

Marche pour la vie 25-01"Dimanche 22 janvier, à Paris, comme chaque année depuis 2005, l’association Choisir la Vie appelle tous les défenseurs  de la Vie à se rassembler pour réaffirmer leur attachement au respect de toute vie humaine et refuser d’accepter que la France continue sans aucune remise en question de supprimer chaque année 220.000 enfants par l’avortement.

Dans un contexte législatif et gouvernemental hostiles au respect de la Vie, avec cinq années qui ont vu se succéder moult dispositions de promotion de l’avortement, d’atteintes à l’enfant à naître et  qui laissent les femmes enceintes définitivement seules et seules responsables de l’avenir de leur grossesse ( suppression de la condition de détresse , suppression du délai de réflexion préalable à l’IVG, instauration d’une journée mondiale de l’IVG et reconnaissance d’un droit fondamental à l’IVG…), plus que jamais, la marche pour la Vie constituera cette année un témoignage et une force d’opposition face à la culture de mort que nos politiques s’obstinent à diffuser.

En effet, face au vote il y a quelques semaines du délit d’entrave numérique à l’avortement qui veut priver les femmes de toute information exhaustive sur les conséquences physiques et psychologiques de l’IVG, que le site gouvernemental tait de manière volontaire, les associations de défense de la Vie et plus généralement tous ceux qui sont attachés à la liberté d’expression et qui entendent respecter les femmes en leur offrant une information vraie, sont bien décidés à ne pas se laisser museler !

C’est dans ce contexte que l’association Choisir la Vie et les partenaires historiques de la Marche pour la Vie ont été rejoints cette année par de nombreuses autres associations.

Nul ne peut aujourd’hui refuser de se sentir concerné par le drame de l’avortement.

C’est tout l’objet de la vaste campagne de communication lancée par la Marche pour la Vie : « IVG, tous concernés ». L’avortement est un constat d’échec collectif où chacun est appelé à changer son regard et son attitude face à l’accueil d’une grossesse imprévue afin que les femmes enceintes puissent se sentir pleinement écoutées et accompagnées vers le choix de la Vie.

La meilleure IVG n’est-elle pas celle qu’on évite ?

Venez avec Choisir la Vie et tant d’autres associations rejoindre la Marche pour la Vie pour dénoncer le drame de l’avortement et solliciter une politique d’accueil de la vie et d’aide aux femmes enceintes."

Posté le 16 janvier 2017 à 19h01 par Michel Janva | Lien permanent

William Wallace encourage à aller à la Marche Pour La Vie

Posté le 16 janvier 2017 à 13h23 par Michel Janva | Lien permanent

Les abribus font du délit d'entrave

Laurence Rossignol va encore être furieuse

IMG-20170116-WA0000[1]

IMG-20170116-WA0001[1]

IMG-20170116-WA0002[1]

Posté le 16 janvier 2017 à 11h23 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > Marche pour la Vie

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Marche pour la Vie