25 août 2015

France Télévisions veut lancer une chaîne d'information continue

Delphine Ermotte-Cunci est la nouvelle directrice de France Télévisions. Dans un entretien au Monde, elle déclare vouloir créer une chaîne d'information continue d'ici septembre 2016 :

Faire une chaîne d’information publique est une de vos priorités. Quel sera son apport face à BFM-TV ou i-Télé ?

Dans un monde qui est en train de se fragmenter, où beaucoup de téléspectateurs ne font plus confiance à ce qu’ils entendent, nous voulons une chaîne qui aille plus loin que donner l’information. Et qui permette de comprendre, d’exposer des points de vue différents, d’éclairer et de décrypter, au-delà de l’information brute et parfois brutale qu’on peut voir sur les chaînes en continu.

Pour ceux qui n'auraient pas compris, voici quelques rappels :

Le président du CSA, Olivier Schrameck, est socialiste et ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin. Et c'est le CSA qui désigne le directeur de France Télévisions ainsi que son numéro deux dont on vient d'apprendre qu'il est également socialiste et proche d'Olivier Schrameck. Il faut se souvenir ici de la promesse de François Hollande : "Moi, président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les présidents des chaînes publiques, je laisserai ça à des instances indépendantes". Effectivement, François Hollande n'a pas nommé Delphine Ermotte-Cunci mais c'est lui qui nomme le président du CSA... Vous saisissez la nuance ? On voit donc bien que l'emprise des socialistes sur France Télévisions augmente de plus en plus...

Avec cette chaîne d'information continue, la machine à faire réélire François Hollande disposera d'un bel outil... 

Posté le 25 août 2015 à 06h16 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (23)

24 août 2015

Attaque du Thalys : circulez, il n'y a rien à voir !

Comme nous pouvions nous y attendre, voici quelques titres concernant Ayoub El-Khazzani, l'auteur de l'attaque :

Attaque du Thalys : Ayoub El Khazzani, "un bon garçon travailleur", selon son père (FranceTV Info)

Thalys: Ayoub El Khazzani "ne parlait que de football et de pêche" (L'Express)

Ayoub El Khazzani décrit par son avocate: un "SDF" "squelettique", "peu instruit" et "paumé" (RTL)

Ayoub El Khazzani décrit comme un "SDF paumé" par son avocate (Le Point)

Ayoub El-Khazzani : "je n’ai aucune idée de ce qui lui est passé par la tête" explique son père (L'Info.re)

Ayoub El Khazzani : du "bon garçon" au "SDF paumé" (Yahoo)

N'oubliez pas : 1 comprimé matin et soir

Padamalgame

Posté le 24 août 2015 à 11h56 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (17)

23 août 2015

Les nouveaux Munichois

De la compassion à en crever :

Libé

Posté le 23 août 2015 à 23h19 par Louise Tudy | Lien permanent

22 août 2015

Les socialistes poursuivent leur emprise sur France Télévisions

Le nouveau numéro deux de l'info sur France Télévisions est l'ancien chargé de communication du cabinet de Lionel Jospin :

"Cette nomination est perçue au sein de France Télévisions comme éminemment politique à trois mois des élections régionales et à moins de deux ans d'une présidentielle où tous les coups seront permis..."

Français, continuez à regarder la télévision et en particulier le 20h en toute tranquillité : vous serez rassurés régulièrement et désinformés en permanence. Et on vous fera comprendre pour qui voter...

Posté le 22 août 2015 à 12h43 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (9)

Attaque dans le Thalys : Arte prescrit le Padamalgame

Vu ici :

 

Posté le 22 août 2015 à 12h07 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (17)

21 août 2015

Et l'adultère devint public

Les pirates informatiques d'un site Internet faisant la promotion de l'adultère aux Etats-Unis ont exécuté leur menace et publié l'identité et les adresses mail de 33 millions d'utilisateurs présumés. Les médias précisent que quantité d'entre elles appartiennent à de faux profils : fausses adresses mail, usurpation d'identité à des fins de chantage, et surtout faux comptes de jolies femmes pour appâter le chaland. Les mêmes journaux n'avaient pas remis en question un instant la fréquentation revendiquée par le site français Gleeden.

Posté le 21 août 2015 à 00h36 par Louise Tudy | Lien permanent

20 août 2015

Didier Porte prend celle de RTL : les auditeurs préfèrent écouter Zemmour

La bien-pensance à la porte :

"Clap de fin pour Didier Porte sur RTL. L’humoriste (et chroniqueur sur @si) ne sera plus autour de la table de l’émission de Stéphane Bern, « A la bonne heure ! », à partir de la rentrée. (...) Contacté par @si, RTL préfère parler de « choix artistique » : « On réduit simplement le nombre de chroniqueurs dans l’émission. On arrête les chroniqueurs qui n’accompagnent pas toute l’émission et les billets ponctuels ». (...)
Simple choix « artistique » donc ? Porte émet une autre hypothèse : « Une bonne proportion des auditeurs de RTL votent FN. Ils ont donc certainement plus envie d’écouter Zemmour que Porte ! »."

Posté le 20 août 2015 à 23h35 par Louise Tudy | Lien permanent

Le Monde désinforme encore et toujours...

Petit décryptage de Gaby Hache :

Lu sur le Monde :

12

La vraie déclaration :

  11
La "journaliste" Mathilde Damgé postulerait-elle pour un Bobard d'Or ? 

Posté le 20 août 2015 à 19h37 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (9)

Décès du journaliste et écrivain Emmanuel Ratier

Présent

Emmanuel Ratier vient de décéder à l’âge de 57 ans. Journaliste d’investigation, rédacteur de la lettre confidentielle Faits et documents, il décrivait avec de nombreux détails les dessous du pouvoir en faisant connaître le parcours des personnalités du monde politique, économique et médiatique.

Sans-titreIl avait récemment publié le livre Le vrai visage d’Emmanuel Valls (voir ici, ici et ici). Il animait également un libre journal sur radio Courtoisie.

Jean-Marie Le Pen a immédiatement salué sa mémoire en déclarant que son décès était "une perte immense pour la cause nationale".

 

Emmanuel Ratier a par ailleurs toujours écarté la théorie du complot absolue sans pour autant remettre en cause l’existence de groupes cherchant à accumuler le pouvoir :

"Je ne me considère pas du tout comme complotiste, c’est-à-dire que, d’après les informations dont je dispose […], je n’ai jamais trouvé aucun document récent, ou jamais eu d’entretien avec des personnalités haut placées, qui me permettraient de démontrer qu’il y ait une espèce d’organisation pyramidale, qui serait dirigée par un marionnettiste puissant qui aurait fait du monde un théâtre où il manipulerait les gens à sa guise. Je pense plutôt qu’il y a un système de cercles concentriques, avec des satellites autour, qui regroupent des gens puissants ou qui cherchent à avoir plus de pouvoir. Et bien sûr, et ça peut paraître une évidence, des groupes de pression et des lobbies."

Posté le 20 août 2015 à 11h26 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (21)

13 août 2015

La presse française refuse de dénoncer le scandale lié au Planning familial

Lu sur Reinformation.tv :

"L’affaire dérange. Voyez ce titre de L’Express du 4 août dernier : « Etats-Unis : un militant anti-avortement accuse une association de vendre des fœtus. » C’est taillé sur mesure pour passer sous silence l’essentiel : le Planning familial des Etats-Unis – le puissant Planned Parenthood auquel est associé le Planning français via la Fédération internationale qui regroupe ces institutions au niveau mondial – vend à profit des organes et des tissus provenant des « produits d’avortement ». Et la pratique a été mise au jour par un long travail d’enquête qui a déjà entraîné la mise en ligne de cinq vidéos tournées clandestinement par un homme de 26 ans, David Daleiden, qui y a consacré 30 mois de sa vie avec l’aide d’acteurs et de vidéastes qui ont fait un travail de professionnel. Tout pour essayer de minimiser le scandale !

L’Express poursuit certes en soulignant que le sujet, qui occupe les médias américains depuis plusieurs semaines, a eu « l’effet d’une bombe ». C’est exact. De nombreux élus républicains, et une poignée de Démocrates ont remis en question le financement fédéral du Planned Parenthood , sans succès face à l’engagement personnel de Barack Obama de ne pas priver le principal pourvoyeur d’avortements aux Etats-Unis de sa manne publique.

La grande presse française, lorsqu’elle s’est enfin emparée du dossier, a adopté une position clairement tranchée : le Planning, c’est bien, et quoi qu’il fasse, c’est certainement pour la bonne cause, tandis que les méchants militants anti-avortement, par nature extrémistes, ne sauraient accuser une institution bienfaitrice des femmes qui au demeurant les aide à ne pas avoir besoin d’avorter…

Voilà qui ne cadre guère avec les récits d’anciens employés repentis du Planned Parenthood, tels Abby Johnson qui a su montrer à quel point l’avortement –payant puisque l’avortement en lui-même ne peut être financé par des deniers publics aux Etats-Unis – est une activité lucrative et recherchée par les cliniques qui poussent les femmes à passer à l’acte.

La récolte et la vente de tissus et organes prélevés sur les fœtus avortés n’est qu’un pas supplémentaire dans l’horreur. Que le Planned Parenthood en tire un profit est la question principale posée par Daleiden et son équipe du Center for Medical Progress : l’avortement et le prélèvement d’organes à titre gratuit pour la recherche ne sont pas des délits aux Etats-Unis et la dénonciation d’un trafic lucratif est le seul angle d’attaque qui permette une action publique. Mais le vrai scandale, ce qui révolte véritablement tous ceux qui visionnent les petits films clandestins mis en ligne où l’on voit des responsables du Planning chercher le meilleur prix pour les organes fournis, c’est de voir comment les employés s’y prennent pour récupérer des foies, des poumons, des cœurs, des cerveaux, parmi des lambeaux de chair et des petits bras et des petites jambes parfaitement formés. 

C’est cela, l’horreur : on dépèce des cadavres, on se sert sur des êtres humains que l’on a au préalable tués. C’est le grand non-dit de cette histoire dans la grande presse de ce côté de l’Atlantique comme de l’autre. Si c’est L’Express qui vous informe, vous apprendrez ceci : « Les organes et tissus fœtaux sont très demandés par les chercheurs, notamment pour trouver des vaccins ou étudier la maladie d’Alzheimer. Les dons ne se font qu’avec le consentement écrit des patientes ; leur vente est interdite, mais un dédommagement pour les frais encourus (administratif, transport…) est autorisé, et c’est ce dont le docteur parlait. Mais la nonchalance des médecins, aggravée par un montage sélectif, a gêné, y compris chez les partisans du droit à l’avortement. »

Le seul problème serait donc la « nonchalance » des médecins et autres responsables interrogés. Le Planned Parenthood agirait de manière parfaitement légale et pour le bien des malades…

Mais comme le note LifeSite, lundi, le scandale dépasse largement ce que le Center for Medical Progress a montré jusqu’ici (sachant que de nombreuses vidéos restent à publier). Le site provie américain note que la société StemExpress se fournit effectivement en organes et tissus fœtaux auprès du Planning, ainsi que le démontrent de nombreuses investigations médiatiques déclenchées par le travail de David Daleiden. On sait ainsi aujourd’hui, par exemple, que des tissus et des organes fœtaux fournis par des sociétés comme StemExpress sont utilisés, « manipulés » par des chercheurs publics et privés afin d’« humaniser » des rats. Plus exactement : ces tissus et organes humains sont implantés dans des rats immunodéprimés, afin notamment de trouver un moyen de pallier le manque d’organes humains en vue de la transplantation.

[...] LifeSite a publié lundi un autre article soulignant que deux agences fédérales ont participé au financement de l’achat de parties d’enfants avortés au cours de ces dernières sept années, pour un total de 300.000 dollars au moins. [...]"

Posté le 13 août 2015 à 11h52 par Michel Janva | Lien permanent

11 août 2015

Réinformation : faire du judo en utilisant la force et la crédibilité des grands médias

FSource.

Posté le 11 août 2015 à 11h45 par Michel Janva | Lien permanent

04 août 2015

Quand Le Monde démontre que Samuel Laurent est un menteur

Le mardi 28 juillet, l’inénarrable Samuel Laurent écrivait un article intitulé

"Le taux de chômage en France est bien dans la moyenne européenne".

Malheureusement pour lui, le même jour, un autre article du Monde démontrait exactement le contraire :

"Chômage : la France, mauvaise élève de l'Union européenne"

Avec cette conclusion terrible pour le pouvoir socialiste :

"Depuis son arrivée au pouvoir, François Hollande n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage. En France,  elle est en hausse quasi continue, tandis qu’elle commence à baisser  dans les principaux pays européens. En moyenne, dans les 28 pays  de l’Union européenne, le chômage décroît. Entre mai 2012 et mai 2015,  le taux est passé de 10,4 % à 9,6 %. Selon Eurostat, il a augmenté en  France sur la même période, passant de 9,7 % à 10,3 %.

En janvier 2013, c'est le même Samuel Laurent qui avait défendu les chiffres de la Préfecture de Police de Paris affirmant qu'il n'y avait que 300 000 personnes à la Manif pour Tous.

Ne soyons pas trop sévères avec Samuel Laurent : son travail contribue quotidiennement à l'agonie du Monde. Ainsi, entre septembre 2012 et juin 2015, Le Monde a perdu 1 lecteur sur 7 (mais Samuel Laurent ne communique jamais sur ce chiffre là...). En septembre 2012, la diffusion du Monde représentait 304 281 exemplaires. En juin 2015, cette diffusion est tombée à 260 267 exemplaires, soit une baisse de 14,46 %, autrement dit un lecteur sur 7. Ce n'est pas due à la crise car, sur la même période, La Croix a enregistré une progression de 2,75 %, et Le Figaro a connu un très léger tassement (-1,44%).

Posté le 4 août 2015 à 22h38 par Michel Janva | Lien permanent

03 août 2015

La vie n'est qu'un simple fait divers

Pour Metro :

 

Metro

La phrase d'introduction de l'article est aussi terrifiante que le titre :

"Voilà une histoire qui ne devrait pas plaire aux militants pro-vie."

Faut-il en déduire qu'a contrario, elle plaira aux autres lecteurs ?

Posté le 3 août 2015 à 18h15 par Louise Tudy | Lien permanent

La presse de gauche a trouvé son nouvel anathème

Après les accusations en racisme, en antisémitisme, en homophobie, la presse de gauche a trouvé son nouvel anathème pour tétaniser l'adversaire : faire son procès en terrorisme. Libé et Le Monde nous ont donc appris récemment que le terrorisme catholique menaçait la République, et voilà à présent les Inrocks alarmistes :

InrocksL'entretien ne parle à aucun moment de la Manif pour tous, sans doute parce qu'il était impossible d'étayer...

Posté le 3 août 2015 à 12h52 par Louise Tudy | Lien permanent

29 juillet 2015

Je ne suis pas Charlie

La dernière Une infâme de ce torchon est une plaidoirie en faveur de sa disparition. Débranchez Charlie !

Posté le 29 juillet 2015 à 20h42 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (17)

25 juillet 2015

Loi renseignement : le SNJ dénonce l'Etat policier

Le Syndicat National des Journalistes dénonce la loi sur le renseignement qui vient d'être validée par le Conseil constitutionnel :

P"[...] Le SNJ, en coordination avec toutes les instances de défense des libertés, va introduire tous les recours possibles pour que notre profession, privée d’informations par le tarissement de ses sources, ne soit pas condamnée, à très court terme, à se transformer en propagandiste zélé des vérités officielles.

Quelle hypocrisie, coupable devant l’histoire, de la part d’un gouvernement qui, il y a à peine quelques semaines, poussait des cris d’orfraie à la révélation, par un journaliste, des écoutes de la NSA américaine de plusieurs présidents français. Oubliant qu’à la suite du massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, le peuple français est descendu dans la rue en masse pour réaffirmer son soutien à la liberté d’information et d’expression, ce gouvernement vient sciemment de reléguer la France, du pays des Droits de l’Homme garant des libertés, au rang d’Etat policier?"

"se transformer en propagandiste zélé des vérités officielles"... : je vous confirme que ce n'est pas un communiqué exhumé d'une époque révolue mais qu'il est bien daté du 24 juillet 2015.

Posté le 25 juillet 2015 à 14h48 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

Attention : risque de décapitations à St Nicolas du Chardonnet

C'est André Mouchard, alias Laurent Joffrin, journaliste chez Libé qui l'affirme :

Posté le 25 juillet 2015 à 14h18 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (36)

24 juillet 2015

Les Talibans sont parmi nous

Pas d'amalgame : il s'agit des catholiques. Oui, vous, amis lecteurs, vous êtes des terroristes et des talibans.

C'est le vocabulaire employé par les personnes souhaitant le mort de Vincent Lambert, cités dans Le Monde (« Terrorisme catholique », « talibanisme intégriste catholique ») ou ici dans L'Union :

L'Union du 24-07-2015

Posté le 24 juillet 2015 à 13h42 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (52)

23 juillet 2015

La naissance de LMPT et la mort du Grand Journal de Canal+

Unknown-10Suite au passage en crypté de l'émission de Canal+, Jean-Michel Apathie écrit sur son blog :

"[...] Alors, le Grand Journal a sombré. Sans en être certain, car au fond cela a assez peu d’importance, l’année 2012 a marqué une césure. Presque d’un coup, ce Grand Journal optimiste et lumineux est apparu en décalage avec une France a ce point incertaine d’elle même qu’elle ne souhaite plus que compter sur elle même, ambiguïté perpétuelle du nationalisme qui parvient à faire croire que l’extérieur et l’ennemi et la fermeture de son horizon le salut."

C'est en 2012 que La Manif Pour Tous est née montrant dans la rue le réveil des consciences de la France réelle, loin de l'univers médiatique du Paris-bobo sclérosé.

Posté le 23 juillet 2015 à 08h23 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

20 juillet 2015

Tueur de Marines : pas d'amalgame !

Le-tireur-un-jeune-homme-presque-parfait_article_landscape_pm_v8Mohammad Youssef Abdulazeez, américano-jordanien de  24 ans natif du Koweit et qui a tué cinq Marines jeudi dans le Tennessee (le cinquième Marines vient de décéder) est décrit par les médias de manière complaisante : "Un jeune homme presque parfait", "Un suspect sans histoire". On pourra se reporter à l'excellent post d'Yves Daoudal à ce sujet.

Depuis hier, tous les médias ont enfin trouvé une explication et sont unanimes : Mohammad Youssef Abdulazeez était dépressif !

Pourquoi ? Vous pensiez q'une autre raison expliquerait son geste ?

Posté le 20 juillet 2015 à 09h15 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (24)

19 juillet 2015

Après les déséquilibrés, voilà les hypnotisés

Trois jeunes qui envisageaient de tuer des militaires du Sémaphore du cap Béar et de décapiter le chef du détachement ont été arrêtés lundi. L'un d'eux s'étant décrit comme "hypnotisé" par l'Etat islamique, il n'en fallait pas davantage pour que le JDD en fasse son titre, comme s'il s'agissait d'un fait avéré, concernant les trois suspects. C'est la presse qui est sous hypnose.

JDD

Posté le 19 juillet 2015 à 22h50 par Louise Tudy | Lien permanent

15 juillet 2015

La dépendance de l'AFP

Il y a quelques jours, un article du Canard montrait que le PS encadrait bien l'AFP.

Aujourd'hui, la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale a nommé le député PS Michel Françaix membre du conseil supérieur de l'Agence France-Presse. M. Françaix a été à l'origine de la réforme adoptée début avril par le Parlement visant sur la gouvernance de l'agence.

Posté le 15 juillet 2015 à 23h11 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

12 juillet 2015

Un nouveau produit miracle contre la propagande télévisée !

LC'est le bouton off de votre téléviseur. Simple comme bonjour (et surtout au revoir), lorsque le programme n'apporte rien ou qu'il véhicule de la propagande grossière (comme celle de France Télévisions contre le racisme).

Et en plus, vous gagnerez du temps pour faire autre chose. 2 en 1 c'est plus malin.

Posté le 12 juillet 2015 à 18h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (20)

Terre et Famille à la Une du Pays Roannais

Le journal local Le Pays consacre une pleine page à l'association brionnaise Terre et Famille fondée par Stéphanie Bignon et Elisabeth de Malleray (que le Salon Beige avait présentée). Un article de promotion avec quelques tournures un peu ridicules, amalgamant (si si !), le FN, le MPF, le GUD, etc.

Terre et Famille a répondu au journaliste :

"Nous venons de prendre connaissance de l'article dont nous honore le Pays Roannais. Bien que vous ne partagiez pas notre idéal, nous tenions à vous remercier pour la restitution fidèle des propos de notre Présidente, cela est si rare de nos jours."

Le Journal de Saône et Loire avait interrogé Stéphanie Bignon en juin. Extrait :

"Quelles valeurs prônez-vous à travers Terre et famille ?

Nous agissons pour restaurer un certain esprit médiéval. Pour transmettre ce que nous avons reçu, insuffler cet esprit qui façonnait la vie de nos anciens, le patrimoine à la fois architectural et biologique qu’ils ont pu nous laisser. Il ne s’agit pas de faire table rase, de démolir ce qui se pratique aujourd’hui, mais plutôt de construire à partir de cela.

Qu’entendez-vous par “esprit médiéval” ?

C’est tout simplement retrouver la femme et le chevalier. La femme était l’âme de la famille, parce qu’elle porte la vie, parce qu’elle est l’éducatrice. Il faut protéger cela et c’était justement la vocation du chevalier. On n’a jamais autant vénéré la femme qu’au Moyen-Âge. Là où l’homme est davantage dans l’action, dans la projection, la femme est charnelle et spirituelle, elles réfléchissent, elles approfondissent. Nous sommes entre deux extrêmes de la femme : celui où elle est un homme comme les autres, au travail sans cesse, et celui où elle est soumise à trop de règles. Elles ne sont pas que des matrices vouées à engendrer, constamment au foyer. Par ailleurs, il nous paraît essentiel de s’enraciner sur ce qui a fait notre civilisation, nous sommes en train de l’oublier."

Posté le 12 juillet 2015 à 18h27 par Michel Janva | Lien permanent

10 juillet 2015

Sondage exclusif

0

1 Français sur 4 partage les valeurs de gauche et porte des chaussettes roses.
3 Français sur 4 consultent le Salon Beige sur leur smartphone.

Pour ceux qui s'étonneraient de ces chiffes, apprenez que ce sondage est au moins aussi fiable que celui annonçant le "oui" vainqueur lors du référendum grec.

Posté le 10 juillet 2015 à 16h37 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

09 juillet 2015

Défendre la personne handicapée, c'est "morbide"

Selon le Planning familial, qui préfèrerait sans doute que toutes les personnes handicapées soient avortées avant leur naissance.

C

Posté le 9 juillet 2015 à 18h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (21)

08 juillet 2015

De l'indépendance de l'AFP

AFP

Source : Canard enchaîné

Posté le 8 juillet 2015 à 19h22 par Louise Tudy | Lien permanent

07 juillet 2015

Couverture médiatique du référendum en Grèce : le meilleur du pire

Quand la désinformation côtoie le ridicule... C'est à découvrir ici pour ceux qui auraient encore un doute sur l'objectivité des "médias encadrants".

Posté le 7 juillet 2015 à 19h28 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (3)

06 juillet 2015

L'Express pris en flagrant délit de désinformation

Sous la pression des internautes, le site Internet de l'hebdomadaire a fini par changer la première illustration de son article "Canicule : des bouches d'incendie utilisées pour se rafraichir en pleine rue" :

Express

Le coût de cet amusement public pour les banlieues n'a pas encore été évalué, mais la note promet d'être salée. Le Parisien compte 15 millions de litres d'eau gaspillés à l'heure (pendant combien d'heures ?) pour la seule journée de vendredi :

"« Il y a l’eau perdue mais il faut aussi prendre en compte le coût des bornes réparées qui n’ont heureusement pas toutes été cassées, cette facture-là revient aux collectivités. Il faut également compter les caves infiltrées, les appartements inondés, les postes de distribution d’électricité endommagées », énumère encore Veolia.

Le groupe a dû envoyer des techniciens sur place pour réparer et fermer l’eau mais également mobiliser du personnel dans ses usines pour activer le traitement d’eau et pouvoir réalimenter les canalisations. Impossible pour le moment de dire si cette crise aura des répercussions sur le prix de l’eau pour les villes et le contribuable."

Posté le 6 juillet 2015 à 17h32 par Louise Tudy | Lien permanent

Le Monde : journal de référence...

Arnaud Leparmentier est Directeur adjoint des rédactions du Monde. Le 30 juin, il avait publié ce tweet, aujourd'hui supprimé :

CJLVd2NWsAA3tL3.jpg-largeC'est non à 61%.

Et voici ce que pronostiquaient les sondages :

Capture d’écran 2015-07-06 à 07.26.14

Posté le 6 juillet 2015 à 07h27 par Michel Janva | Lien permanent

02 juillet 2015

Affaire des présumées fiches de Béziers : tout ça pour ça !

Lu ici :

"Le parquet de Béziers a annoncé jeudi avoir classé sans suite l'enquête ouverte en mai sur de présumés fichiers illégaux de la mairie de Béziers, portant sur un décompte d'élèves musulmans.

"Il n'y a rien qui permette de prouver quoi que ce soit. Je classe l'affaire sans suite", a déclaré le procureur de Béziers, Yvon Calvet, qui avait ouvert une enquête préliminaire pour "tenue illégale de fichiers en raison de l'origine ethnique".

Nos excellents et impartiaux journalistes français vont-ils consacrer autant de temps à cette nouvelle qu'au moment où elle a éclaté ?

Posté le 2 juillet 2015 à 21h11 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (6)

01 juillet 2015

La désinformation par la canicule

Dénoncée par Christian Combaz dans Le Figaro :

"[...] Cette année on se doutait que devant les horreurs commises en Isère, en Tunisie, et la crainte qu'elles ne se multiplient partout, on n'allait pas pouvoir titrer d'un cœur léger sur le retour de la jupe en vichy ou l'association des chasseurs de papillons. Miracle, la Canicule permet de faire le pont entre les reportages les plus frivoles, et l'inquiétude que suscite la température chez les esprits cafards et prophylactiques, qui ne veulent plus de vapotage dans les jardins et qui vous somment, pendant le journal télévisé, d'aller sonner chez la mémé du coin avec une bouteille d'eau.

Blague à part, cette façon de botter sans arrêt vers la touche de la superficialité, de l'anecdotique, ne répond pas seulement à une pudeur gênée de nos médias. Elle illustre que dans une société dont l'économie dépend de plus en plus de l'optimisme, du désir de consommer, le client, le vacancier, le voyageur insouciant et dépensier, sont autant de soldats de la prospérité obligatoire. Toute morosité peut donc être considérée comme un abandon de poste devant l'ennemi. Voilà pourquoi même si les gens sont pétris d'inquiétude en ce moment, nous ne cesserons jamais d'être accablés par les sujets de diversion."

Posté le 1 juillet 2015 à 17h16 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

Al-Kanz : la désinformation version taqiya

Lu dans Minute :

"Parmi les invités, triés sur le volet, du ministre de l’Intérieur pour assister à sa journée de dialogue sur l’islam, qui s’est tenue le 15 juin (voir Minute de la semaine dernière), se trouvait Fateh Kimouche, le fondateur d’Al-Kanz, un site communautaire musulman très couru et très à cheval sur les principes du Coran. Même « Libération » s’était étonné que le blogueur, connu « pour ses positions religieuses ultrarigoristes », ait été convié. Le ministère de l’Intérieur avait confirmé.

Or vendredi dernier, Al-Kanz, qui dispose d’un compte Twitter lui aussi très suivi, s’est fait remarquer par un tweet plutôt décalé par rapport à ce que les Français suivaient sur les chaînes d’information en continu. Alors qu’on apprenait que Yassin Salhi avait décapité sa victime et entouré la tête coupée d’un cérémonial de draps affichant sa croyance en Allah, Al Kanz a écrit : « Je découvre que la victime décapitée est le patron du suspect. La piste du différend patron/salarié ne sera pas étudiée. » Deux jours plus tard, bien qu’il ait été annoncé que Salhi avait pris une photo de sa victime et l’avait envoyée vers un correspondant en Syrie, Al Kanz persistait dans la thèse du différend salarial. Cazeneuve sait vraiment choisir ses invités..."

Posté le 1 juillet 2015 à 07h37 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

28 juin 2015

Jean-Yves Camus ne serait pas un politologue impartial ?

Ce dimanche, la commune de Grimaud, près de Cogolin, accueillait la deuxième journée de Rassemblement national des comités de vigilance contre le Front national. Initié en 2014 par l’Union des étudiants juifs de France, SOS Racisme et Place publique, ce collectif entend mettre en réseau les différentes associations citoyennes mises en place dans les villes FN afin de partager les expériences et trouver des armes communes.

Le politologue impartial vanté par les médias Jean-Yves Camus, invité de la journée, explique comment s'opposer aux élus FN

«Nous devons adapter le langage à ce qu’est le FN aujourd’hui, réévaluer la manière dont nous l’assimilons au fascisme. Car on n’est plus audible là-dessus

Sa méthode : s’attacher plutôt à passer au crible l’ensemble des décisions municipales, s’intéresser aux finances, attaquer en justice : 

«C’est une arme de guérilla politique extrêmement usante pour l’adversaire. Et à défaut d’inverser la tendance, cela permettra de la ralentir.» 

«Il faut adapter les termes face à des habitants qui ne verront jamais en la municipalité qui refait les espaces verts les représentants du fascisme».

Posté le 28 juin 2015 à 20h52 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (20)

Propagande en cours pour exonérer l'islam

Selon I-Télé, le terroriste de l'Isère ne se définirait pas comme «terroriste» ... et expliquerait son geste par «des difficultés personnelles» avec son épouse (des "musulmans normaux"...) et son employeur....

Il aurait donc voulu se suicider en faisant un coup médiatique.

Avez-vous bien lu ? Padamalgam : il ne s'agit que d'un banal conflit social. Patrons, payez-bien vos employés si vous ne voulez pas finir décapités.

Le drapeau de Daech à côté, c'est juste pour le folklore....

Posté le 28 juin 2015 à 16h31 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (18)

23 juin 2015

Libération a un siècle de retard

Vu dans Libération :

LPassons sur la faute grammaticale ("l'encyclique dans lequel")...

Quelqu'un peut-il m'indiquer quelle encyclique le pape Benoît XV (mort en 1922) a-t-il écrit sur l'écologie ?...

Posté le 23 juin 2015 à 17h35 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

22 juin 2015

Manifestation monstre en Italie et silence dans les médias français

Concernant l'énorme Manif Pour Tous qui s'est déroulée samedi à Rome, je dénombre à l'heure actuelle :

Samedi, une autre manifestation de soutien au peuple grec, et qui a réuni moins de monde (3500 personnes à Paris), a été bien plus relayée par la presse française.

Posté le 22 juin 2015 à 07h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

18 juin 2015

Enquête pour corruption sur plus de 40 responsables de chaînes télé

En Italie.

Posté le 18 juin 2015 à 16h56 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

17 juin 2015

Attendre la publication de l'encyclique pour se faire un avis

Et éviter les analyses réductionnistes, comme celle de Libération, ainsi que le dénonce Aymeric Pourbaix dans FC :

"[...] Mais dans la presse, hier, Libération va plus loin, montrant un pape tout vert, tenant un décalogue dans les mains, avec cette inscription : « Tu ne pollueras point ». Autrement dit, la lutte contre la pollution érigée au rang d’un commandement biblique. C’est aller trop loin, surtout quand on considère que l’article en question ne fait qu’effleurer une question de taille, déjà évoquée à plusieurs reprises par le pape : le lien qui existe entre l’écologie environnementale et la dignité de la personne, des personnes handicapées, de l’embryon, dans le respect du cinquième commandement : « Tu ne tueras point ». Mais de cela, il ne faut pas parler, car cela renverrait nos écologistes médiatiques à leurs contradictions : on protège la nature et on lutte contre les OGM, mais pour les manipulations sur le vivant humain telles que la GPA : motus ! Et pour lutter contre le sous-développement, rien de tel que la contraception ! Oubliant ainsi les déclarations du pape aux Philippines, affirmant que l’augmentation de la population, en soi, n’est pas un obstacle au développement…

Quant à l’édito de Libération, il est encore plus caricatural : en résumé, enfin un pape vert, altercatholique, pour ne pas dire altermondialiste. Voici le pape enrôlé bien malgré lui sous la bannière de José Bové, avec un document qualifié par Libération de « brûlot écologique ». En un mot enfin, un pape de gauche ! [...]"

Posté le 17 juin 2015 à 23h03 par Michel Janva | Lien permanent

11 juin 2015

Le Salon belge sur BFM TV

Il s'agit d'un site intégriste selon BFM TV, rien à voir avec nous, qui ne sommes ni intégristes ni belges.

Nous sommes autant belges que Vincent Lambert est en fin de vie...

Posté le 11 juin 2015 à 21h55 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (25)

10 juin 2015

2 milliards d'aides publiques pour la presse

Le député Jacques Bompard interpelle le ministre de la culture et de la communication :

"D'après Le magazine des contribuables, le montant annuel des aides publiques à destination de la presse française s'élève aux alentours de 2 milliards d'euros. Il peut aussi bien s'agir d'aides directes (abonnements de l'État à l'Agence France-Presse, aides à la diffusion, à la modernisation, au pluralisme de l'information, etc.) qu'indirectes (allègements fiscaux, aides sociales, aides postales, etc.). De plus, il s'avère que la vocation originelle de ces aides - la promotion de la libre et plurielle expression de pensées - ne semble pas être tenue. Il l'interroge donc sur la légitimité d'un tel montant de subventions dans un contexte de raréfaction des ressources publiques et donc de tarissement du soutien social de nos concitoyens les plus souffrants."

Posté le 10 juin 2015 à 07h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

04 juin 2015

Des aides à la presse versées sous conditions

Fleur Pellerin a dévoilé les nouveaux périmètres des aides à la presse :

« Ces aides, je ne veux pas qu’elles soient sans conditions ».

Il sera demandé de s’engager « dans des dynamiques éthiques et volontaristes », en adhérant à une charte éthique ou à « collectif de vigilance en matière de déontologie associant éditeur, journaliste et le public », ou encore en créant un poste de médiateur de presse...

Sont aussi bienvenues les « bonnes pratiques sociales » (rémunérer décemment les diffuseurs ou colporteurs, veiller à la parité à la diversité dans l’entreprise…), mais aussi écologiques (initiatives pour préserver l’environnement) et citoyenne (s’engager dans l’éducation aux médias).

Il faut dire que la presse quotidienne qui a défendu la dénaturation du mariage a énormément souffert ces deux dernières années. Ainsi :

En septembre 2012, la diffusion payée France de Libération (120 608) était supérieure de 26,94 % à celle de la Croix (95 012). Depuis, Libération a perdu plus d'un lecteur sur 4. En avril 2015, c'est désormais la diffusion payée France de la Croix (97 831) qui est supérieure de 13,13 % à celle de Libération (86 474).

Sources OJD :

Posté le 4 juin 2015 à 18h19 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

Egorgement : désinformation en chaîne

Sur l'Observatoire de la christianophobie, Daniel Hamiche a décrypté et analysé un énorme bobard de presse, repris notamment par l'AFP, accusant un chrétien d'avoir décapité un islamiste :

"[...] L’évêque Georges Abou Khazen, OFM, vicaire apostolique pour les catholiques de rite latin d’Alep, a mis garde contre cette rumeur « non fiable et invérifiable » lancée depuis l’Angleterre par le SOHR et relancée par les médias britanniques : « La manipulation de l’information est un des moyens utilisés pour multiplier la violence et les horreurs dans ce conflit »."

Posté le 4 juin 2015 à 17h15 par Michel Janva | Lien permanent

03 juin 2015

Quel rapport entre la mort de Clément Méric et la Manif pour tous ?

Diastème, le réalisateur d'Un Français, en voit un. Son film, qui raconte le parcours d'un skinhead repenti, débute par une ratonnade et s'achève sur des images de la Manif pour tous - une façon d'établir un parallèle. Le Front national n'est pas épargné non plus. Extrait d'un interview collector dans le domaine de la désinformation :

"Venons-en à l’essentiel, à savoir le film. Qu’est-ce qui vous a donné envie de filmer l'itinéraire d'un skinhead repenti sur trente ans ?

Le déclencheur a été la mort de Clément Méric, survenue très peu de temps après la Manif pour tous. À ce moment-là, j’avais commencé un livre s’appelant Un Français, qui était le récit de la haine que je voyais grandir dans ce pays depuis trente ans. La mort de Clément Méric m’a replongé dans ce que je voyais autour de moi quand j’avais 18 ans et que je vivais en cité universitaire à Nanterre. C’est un endroit où il y avait alors beaucoup de descentes de skins et des bandes d’Assas à l’époque de Touche pas à mon pote. J’ai trouvé ça fou qu’aujourd’hui on puisse encore mourir pour des conneries comme ça. Cette bêtise, cette inutilité de la violence, c’est tragique. Et très vite, je me suis rendu compte qu’il fallait en faire un film plutôt qu’un livre. Il faut parler de ces trente ans, sachant que d’autres pays ont abordé le sujet. Mais, alors qu’on évoque aujourd’hui les ouvriers communistes qui basculent vers le FN, je voulais montrer l’itinéraire inverse de quelqu’un qui se débarrasse de la violence et de la haine qu’il a en lui. Mon héros Marco n’est pas un intellectuel, c’est un silencieux, un suiveur, un gros bras plutôt bon à la baston. Mais, petit à petit, il va lire un peu, faire des rencontres, et s'ouvrir à d'autres gens. (...)

Pourquoi achever votre film sur des images des manifestations contre le mariage pour tous ?

C’est dans le cours de l’histoire. Et puis je trouvais assez marquant de démarrer le film par les rassemblements de SOS Racisme dans lesquels les gens manifestaient « pour » et qu’en 2013 on se retrouve avec des gens qui défilent « contre », sur fond de haine de l’homosexualité. C’est fou qu’un million de personnes se retrouvent dans la rue pour désigner du doigt des gens différents d’eux. Ça m’effraie.

Entre la violence des skinheads et les familles de la Manif pour tous, il y a pourtant un grand écart, non ?

La violence n’est certes pas physique. Mais souvenez-vous des cris de singe contre Christiane Taubira. C’est inouï. Ce ne sont pas des coups-de-poing américains, mais c’est aussi fort."

Posté le 3 juin 2015 à 10h05 par Louise Tudy | Lien permanent | Commentaires (14)

01 juin 2015

La désinformation par occultation

Jean-Yves Le Gallou revient dans le dernier I-Média, l'émission de décryptage de l'actualité médiatique de TV Libertés, sur le deux poids deux mesures que subissent les catholiques à l'égard des autres communautés lorsqu'il s'agit pour les médias d'évoquer les profanations dont elles sont victimes.

Par ailleurs, il évoque juste avant le fait que le pèlerinage de Chartres ait été parfaitement occulté par les grands médias du système et renversé par des informations portant sur les évangélistes.
 

Posté le 1 juin 2015 à 17h49 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

29 mai 2015

Journalisme : création du comité Orwell

CGHLcKJWgAAz7tLLa journaliste et essayiste Natacha Polony et le journaliste économiste Jean-Michel Quatrepoint lancent le Comité Orwell, un collectif de journalistes qui se donne pour objectif de promouvoir le «pluralisme» dans les médias pour œuvrer à la reconquête d'une crédibilité journalistique mise à mal par l'unanimisme qui y règne. 

Lancer ce collectif le 29 mai n'est pas anodin puisque le non du référendum de 2005 manifestait le décalage entre les électeurs et les médias, tous acquis au oui. 

Le choix d'Orwell est justifié par le climat pesant d'un débat public qui n'a plus rien de démocratique:

«Nous sommes dans une époque de manipulation des mots, de transformation des vérités, où l'on ne débat pas avec celui qui pense différemment mais où on l'ostracise. Nous vivons ainsi quotidiennement la fameuse «minute de la haine» relatée dans le roman d'Orwell». 

Posté le 29 mai 2015 à 07h24 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

28 mai 2015

On recherche des laiderons poilues et alcooliques adhérentes du FN

Gabrielle Cluzel se moque de la polémique qui entoure l’hebdomadaire Grazia, qui a eu l'outrecuidance de consacrer un dossier aux jeunes et jolies femmes ayant adhéré au FN dans le sillage de Marion Maréchal-Le Pen. Joseph Ghosn, le directeur de la rédaction, proteste : 

« Ce qui nous a intéressés dans ce sujet, c’est la façon dont les jeunes sont attirés par le parti, et notamment par la figure de Marion Maréchal-Le Pen. » 

Ce qui est reproché à Grazia ce sont des photos trop « glamour » avec des jeunes filles de 20 ans.

Amis journalistes, si vous consacrez un reportage aux jeunes filles qui adhèrent au FN, essayez de trouver des laiderons poilues et alcooliques, pour rester dans le politiquement correct.

Posté le 28 mai 2015 à 08h02 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (18)

27 mai 2015

Le Parisien sous la coupe de Bernard Arnault

Lu sur La Vie des médias :

"Plus de 50 millions d’euros, c’est le prix auquel le groupe Amaury a accepté de céder son quotidien Le Parisien-Aujourd’hui en France au groupe LVMH de Bernard Arnault qui possède également Les Echos et Radio classique. Ce projet de cession qui ne sera finalisé qu’en octobre a sidéré les dirigeants du Parisien, les salariés, les analystes financiers et les spécialistes des médias. On avait bien repéré trois prédateurs de journaux en mouvement, Vivendi d’abord – son président Vincent Bolloré répète son souhait d’acquérir des médias mais pour l’instant, aucune acquisition n'a été effectuée… -, Patrick Drahi le patron d’Altice Numéricable ensuite qui vient d’acquérir Libération et L’Express et puis Xavier Niel, le patron d’Illiad Free et du Monde, qui s’est offert avec ses coactionnaire Le Nouvel Observateur. Mais personne n’attendait le groupe LVMH.

Il se passe dans la presse ce qui s’est passé dans le secteur du luxe que Bernard Arnault connait bien. Ces marques de presse sont très connues et appréciées du grand public, c’est le cas du Parisien par exemple. Elles appartiennent encore souvent à des familles qui voient monter les incertitudes de la conjoncture publicitaire et baisser les ventes de leurs titres – Le Parisien a perdu 8% de sa diffusion en 2014. Elles savent qu’il faudra avoir les reins solides pour conduire la mutation et regarder l’avenir avec confiance. Lorsque le prix proposé est correct, la tentation est grande de vendre.

Côté acheteurs, la situation change aussi : les prix se sont effondrés : LVMH a acquis Les Echos 240 millions d’euros en 2007 par exemple, presque cinq fois le prix actuel du Parisien qui vend pourtant beaucoup plus. Il y a donc une opportunité à l’achat à condition bien sûr d’être capable d’investir pour trouver des revenus dans l’univers du numérique.

[...] Certes, ces médias restent difficiles à rentabiliser, mais une mécanique semble se mettre en place qui revalorise ces actifs. Et puis, deux ans avant les présidentielles, on ne peut pas exclure quelques calculs politiques derrière ces grandes manoeuvres de presse."

Posté le 27 mai 2015 à 19h08 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

21 mai 2015

Metronews c'est fini

Le groupe TF1, propriétaire de Metronews, compte supprimer 60 postes sur 97 et la version papier de ce quotidien gratuit, frappé par la "crise du marché publicitaire".

Détenu à 100% par TF1 depuis 2011, Metronews a enregistré plus de 10 millions d'euros de pertes en 2014. Le titre est aujourd'hui le 3e journal gratuit du pays (derrière 20 Minutes et Direct Matin) avec 744 988 exemplaires diffusés en moyenne chaque jour.

Posté le 21 mai 2015 à 22h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

France Télévisions n'est pas Robert Ménard

D'après un journaliste de l'Express, qui prend toutes les précautions pour respecter la présomption d'innocence de la direction de France Télévisions,

"Les gendarmes de la CNIL perquisitionnent depuis ce matin les services informatiques de France Télévisions. En cause, l’existence supposée de fichiers listant les origines ethniques, sexuelles, confessionnelles ou politiques de certains salariés. Cette enquête fait suite à une plainte déposée auprès du procureur de la République par un salarié de l’entreprise. Le Parquet de Paris attend les conclusions de l’enquête de la CNIL pour ouvrir ou non une enquête préliminaire."

Environ une heure plus tard, un journaliste du Monde a déjà calmé les esprits :

Posté le 21 mai 2015 à 14h05 par Louise Tudy | Lien permanent


     Archives > France : Politique en France , Médias : Désinformation

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > France : Politique en France , Médias : Désinformation