19 juillet 2017

Toi et Moi le nouveau magazine du Centre Billings France

Capture d’écran 2017-07-18 à 07.59.43Le Centre Billings France propose un outil de communication, avec des témoignages et des réflexions, mais aussi des pages plus légères, sur la beauté et la grandeur du mariage vécu dans le respect de la nature de chacun des conjoints.

"Toi et Moi, magazine pour un couple amoureux", fruit d'un long travail, est une découverte-promenade au sein du couple, abordant un large panel de sujets : du bonheur simple d'être ensemble à la sexualité. On y présente un art de vivre au quotidien, dans l'esprit Billings bien sûr, mais tourné principalement sur l'émerveillement de la création de Dieu, la beauté du cycle féminin, de la complémentarité homme- femme qui permet la vie.

Les témoignages d'hommes et de femmes alternent avec les bases des méthodes de régulations naturelles des naissances et quelques astuces pour les vivre au quotidien, mais aussi des réflexions sur différents sujets qui nous tiennent à cœur: la fidélité, l'épanouissement, le don mutuel.

Enfin, TOI et MOI a été créé avec un maquettiste pro afin d'avoir une forme à la hauteur du fond, ce qui donne 52 pages en couleurs, sur papier glacé, avec photos, et les codes graphiques « magazine ».

À qui s'adresse-t-il ?

À tous, et surtout aux couples se préparant au mariage ! Chacun y apprend quelque chose, en approfondit une autre. Pour vous préparateurs au mariage, c'est une aide réelle pour faire réfléchir chaque couple puis en reparler. Pour les moniteurs c'est une pépite d'expérience et un outil. Vous l'aurez compris, il faut le diffuser largement !

Comment s'en procurer ?

Parlez-en autour de vous, allez voir votre curé ainsi que les personnes chargées des préparations au mariage. Donnez-le aux fiancés qui vous entourent – eux même en parleront à d'autres. N'hésitez pas à en apporter dans les différents monastères ou abbayes qui drainent de nombreux couples.

Posté le 19 juillet 2017 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

18 juillet 2017

Soirée-débat avec les journalistes Eugénie Bastié, Charlotte d’Ornellas et Geoffroy Lejeune

Vidéo de la soirée débat des Veilleurs d'Espérance du mardi 20 juin au Théâtre Montansier à Versailles.

Posté le 18 juillet 2017 à 09h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

10 juillet 2017

Terres de Mission : L'Homme Nouveau, le Professeur Lejeune et Riposte catholique

Eglise en France : Philippe Maxence, directeur de l’Homme nouveau, à propos de l’histoire de son périodique

Eglise universelle : Aude Dugast, à propos de la figure du Prof. Lejeune et de son procès de béatification

Eglise en marche : Daniel Hamiche, porte-parole du site Riposte catholique, pour présenter l’action de ce site

Posté le 10 juillet 2017 à 18h51 par Michel Janva | Lien permanent

06 juillet 2017

Un nouveau mensuel de droite piloté par Charles Beigbeder et Jacques de Guillebon [Addendum]

Lu dans La Lettre de l'Expansion :

Capture d’écran 2017-07-06 à 07.27.14

Addendum 11h40 :

On me précise que, s'il y a en effet des marionistes, il y aura surtout des intellectuels de « droite classique », comme Chantal Delsol, Bérénice Levet, Frédéric Rouvillois, Thibaud Collin, etc. Et si Charles Beigbeder est de la partie il n'en est pas l'acteur principal.

Posté le 6 juillet 2017 à 08h26 par Michel Janva | Lien permanent

01 juillet 2017

Henri de Lesquen n'a pas été réélu à la tête de Radio Courtoisie

Dominique paoliDominique Paoli succède à Henry de Lesquen, mis en minorité lors du dernier conseil d'administration.

La dernière fête de Radio courtoisie a vu une affluence bien moins importante que d'habitude. Dominique Paoli était secrétaire générale de Radio courtoisie et patronne d'émission depuis 1999. Ce changement permettra sans doute d'apaiser les tensions au sein de la radio libre du pays réel et de la francophonie.

Posté le 1 juillet 2017 à 18h49 par Michel Janva | Lien permanent

23 juin 2017

Internet correspond au principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles

Image_acquire_the_dvd_940x627_new_homeDaniel Rabourdin, jeune réalisateur français installé aux Etats-Unis, est l'auteur d’un « docufilm » sur les Guerres de Vendée, actuellement présenté en France. Il répond à Présent

"Comment votre film a-t-il été lancé en Amérique ?

Les milieux traditionnels français se sont moqués de médias du type Facebook, mais c’est grâce à ce genre de choses que j’ai pu produire mon film. En France, on a ainsi perdu des années sans comprendre qu’il s’agissait d’un instrument, capable de faire du bien ou du mal selon celui qui l’utilise. Pour moi, je n’hésite pas à dire que ce genre d’outils correspond à la doctrine sociale de l’Eglise et à son principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles. On a trop tendance, en tout cas en France, à compter sur la commune ou sur l’Etat. Evitons ce que j’appelle la fonctionnarisation de la société, à laquelle cèdent parfois même les membres du clergé. Ne vaut-il pas mieux juger l’arbre à ses fruits, faire confiance à des producteurs catholiques par le biais de financement participatif, plutôt qu’à Antenne 2 ou à d’autres organes médiatiques qui se livrent au lavage de cerveaux ? [...]"

Posté le 23 juin 2017 à 08h53 par Michel Janva | Lien permanent

21 juin 2017

Aime et fais ce que tu veux, le premier magazine féminin, lifestyle et spi, au quotidien

Ojke55hpxeagrphkkedgLa presse féminine actuelle disponible en kiosque est bien trop stéréotypée, et ne correspond pas au vrai visage des femmes. Elles cherchent à cultiver leur jardin intérieur, leur dimension psychologique et spirituelle et aussi leur beauté extérieure. Dans des vies de plus en plus éclatées, il y a un besoin d’unité et de cohérence pour faire en sorte que la vie spirituelle puisse inspirer la vie quotidienne, et réciproquement.

Une équipe de journaliste catholiques indépendants, lance un hebdomadaire féminin « AIME ». Il sera grand public, vendu en Kiosque et par abonnement, il a pour ambition de rejoindre toutes les femmes, tout en ayant comme boussole la sagesse de la culture chrétienne et de son apport pour la société.

Découvrez et soutenez le projet en vous préabonnant sur https://www.credofunding.fr/fr/magazine-aime.

Vous pouvez aussi faire le choix de soutenir ce projet comme investisseur dans une start-up au futur prometteur. N’hésitez pas à contacter Jean-Baptiste Fourtané, l’initiateur de ce projet et le président de l’Agence de communication ALTIMUS 360 : jb.fourtane@altimus360.com.

Posté le 21 juin 2017 à 14h42 par Michel Janva | Lien permanent

20 juin 2017

Natacha Polony crée Polony.tv

Elle ne sera plus ni sur Paris Première, ni sur Europe 1.

Mais elle est sur internet.

Capture d’écran 2017-06-20 à 19.15.52

Posté le 20 juin 2017 à 19h17 par Michel Janva | Lien permanent

06 juin 2017

L'Evangile sur Internet : reportage sur Azur TV

Posté le 6 juin 2017 à 14h45 par Michel Janva | Lien permanent

04 juin 2017

Terre de missions : pastorale familiale, FSSPX, université d'été du Centre Charlier

Programme de l'émission Terre de missions sur TV Libertés le 4 juin à midi :

Posté le 4 juin 2017 à 11h44 par Michel Janva | Lien permanent

19 mai 2017

Législatives : Le Salon Beige référence déjà 4000 candidats

Capture d’écran 2017-05-19 à 20.18.41Le site http://legislative.lesalonbeige.fr/ compte déjà 4000 candidats - et doit donc être l'un des plus complets sur le sujet.

N'hésitez pas à noter vos candidats, à nous signaler ceux que nous aurions oubliés, à corriger nos erreurs et à partager autour de vous.

Posté le 19 mai 2017 à 20h19 par Le Salon Beige | Lien permanent

10 mai 2017

Marion Maréchal-Le Pen renonce à ses mandats politiques

Marion Maréchal-Le Pen a accordé un entretien exclusif à TV Libertés afin d'évoquer les motivations de son retrait, évoqué hier par Lahire :

" Je suis chargée d'âme, j'ai une petite fille de trois ans [...] Je suis de celles qui pensent que si l'on est défaillant dans ses responsabilités immédiates à l'égard de sa petite nation, c'est à dire sa famille, je ne vois pas comment l'on peut être performant à l'égard de sa grande nation."

Posté le 10 mai 2017 à 14h40 par Carole d'Hombelois | Lien permanent | Commentaires (22)

06 mai 2017

Satire à vue

Capture d’écran 2017-05-06 à 19.20.31Eric Letty, journaliste, éditorialiste au magazine Monde et Vie, auteur, en collaboration avec Guillaume de Prémare, de Résistance au Meilleur des Mondes, et François Couteil, qui anime chaque semaine dans Minute une chronique satirique, le Charivari, viennent de créer un blog : Satire à vue.

Extrait sur "Macron la gaffe" :

"S’il n’a pas la dégaine sympathique du Gaston de Franquin, cher au cœur des « bédéphiles », Emmanuel Macron pourrait en revanche concourir contre lui dans leur commune spécialité : la gaffe, la bourde, la bévue. A cet égard aussi, il est le digne héritier de François Hollande.

Ouverture du gala de gaffes à gogo, le 16 décembre 2016 : dans l’avion qui l’emmène aux Antilles, le candidat d’En marche fait au vol un selfie avec un jeune voyageur, qu’il légende ainsi sur Twitter : « Avec Mathias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël. » Boulette de banane, c’est la gaffe ! Ses adversaires lui rappellent avec une insultante ironie que les Antilles, c’est la France, comme le dit un gendarme noir à Bernard Blierdans le film de Georges Lautner Laisse aller, c’est une valse… Et qu’un Français, qu’il soit Auvergnat, Berrichon ou Guadeloupéen, ne s’expatrie pas en se rendant en France. L’Élu du Système confirmera l’étendue de ses connaissances géographiques au cours d’un voyage à La Réunion, le 26 mars 2017, en déclarant, à propos de la crise en Guyane, que « bloquer le fonctionnement de l’île, ne peut être une réponse apportée à la situation ». Hélas, tout ce qui est outre-mer n’est pas forcément entouré d’eau et à la différence de la Guadeloupe, de La Réunion et de quelques autres départements français ultra-marins, la Guyane est ancrée sur le continent américain, entre Brésil et Surinam. Ah ! Si seulement Brigitte avait été prof de géo !... [...]"

Posté le 6 mai 2017 à 19h21 par Michel Janva | Lien permanent

05 mai 2017

Face aux intox médiatiques : création de FDésintox

Sans-titre-1-1Le nouveau site FDesintox, issu de FDesouche, milite pour un journalisme factuel et traque les informations erronées ou mensongères des médias et des décideurs ainsi que leurs manquements à la déontologie.

Posté le 5 mai 2017 à 08h34 par Michel Janva | Lien permanent

17 avril 2017

Le 20 avril, la Fraternité Saint-Pie X lancera FSSPX/Actualités

Le nouveau site d'information de la FSSPX remplacera le site de dici.org  :

Posté le 17 avril 2017 à 08h26 par Michel Janva | Lien permanent

12 avril 2017

Tel est pris qui croyait prendre

843_001

Ce proverbe que le lecteur aura reconnu est issu de la morale de la fable, Le rat et l’huître (ici pour la relire), neuvième fable du livre VIII de Jean de La Fontaine. Le conteur s’y joue encore une fois de l’ignorant bavard et prétentieux. Cette fable de la fin du 17e siècle qui évoque si bien nos journalistes contemporains...

Celui qui agit par ruse peut tomber sur plus rusé que lui...Tel est le sens que donne Thierry Meyssan à son article du 11 avril 2017 sur Réseau Voltaire: Et si Trump n’avait pas viré casaque ? (ici en lien). Il nous suggère que D.Trump est peut-être plus rusé finalement que nos diplomaties néoconservatrices occidentales, soumises à des intérêts financiers, l’imaginent et nous avec. Les néo-cons pourraient ainsi être pris la main dans le sac de leurs compromissions avec DAESH? A un moment déterminant des élections françaises, quel piquant brutalement! Il nous changerait des commérages quotidiens sur les costumes, cette pauvre/riche Pénélope et les déclarations fiscales des uns et des autres. Nous parlerions en effet de Guerre et de Paix! De cette Europe qui nous promet la paix et sème la guerre, la division et la peur au coeur de nos villes. Qui la manipule donc? Qui sont les apprentis sorciers qui veulent réitérer le suicide européen? Et D.Trump se poserait ainsi en éclaireur des Européens, en guide de son camp dans le monde multipolaire qui s’affirme. D. Trump aux côtés de Xi Jinping (il l'était effectivement ce Week End) et de V.V. Poutine, pour promouvoir un monde de Paix (ici un complément d'information de Réseau International, aussi du jour)

On peut rêver! Mais avouons que l’hypothèse est séduisante dans notre chemin de carême qui nous promet la Résurrection.

Illustration : Boîte d´allumettes SEITA illustrée - Série Fables de La FONTAINE - Le Rat et l´Huitre lien ici

Posté le 12 avril 2017 à 07h40 par Hildegarde Ru | Lien permanent | Commentaires (10)

11 avril 2017

Une nouveauté sur InfoCatho : un JT mensuel

Deuxième dimanche de la Passion ou des Rameaux

Une collaboration qui se poursuivra jeudi 13 avril par la retransmission en direct sur InfoCatho.fr de la messe chrismale de Rouen, à 10h30.

Posté le 11 avril 2017 à 11h40 par Michel Janva | Lien permanent

Un jeu royaliste sur l'App Store d'Apple

Image-1Etonnant : "Vive le Roi" est en fait un jeu mélangeant énigme et stratégie, sur le thème de la Révolution française et de l'exécution du roi Louis XVI. Le but, changer le cours de l’histoire en empêchant sa mort. Le joueur incarne un espion ayant pour volonté de sauver le roi de son destin cruel. La difficulté du principe vient du fait qu’il faut arriver au roi, déjà couché sous la guillotine, en un minimum de mouvement. Le but est de sauver le roi et d' "empêcher la révolution bourgeoise" ! 

Posté le 11 avril 2017 à 09h32 par Michel Janva | Lien permanent

10 avril 2017

L’énigme des 36 missiles US égarés... des hypothèses!

 5107471_7_228a_tir-de-missile-vers-la-syrie-depuis-un-detroyer_7c919e369b90f1f2da5331866be91c49

Que de flou, d'approximations et ainsi d’interrogations depuis le coup d’éclat de D. Trump le 7 avril 2017 ?

Le Contrepoint du 8 avril 2017 par Bassam Tahhan, grand spécialiste des questions syriennes donne des éléments d’interprétation sur l'énigme de ces 36 missiles égarés. Des éléments de réflexion plus globaux vont nous permettre de décrypter le jeu de communication des acteurs et celui de nos média.

A regarder et écouter sur le site de Eurasia Express (ici le lien) de l’équipe du journaliste indépendant Frédéric Saillot.

et sur Youtube ici le lien avec la video

On remercie Frédéric Saillot et Bassam Tahhan de leurs contributions à notre information.

Posté le 10 avril 2017 à 21h47 par Hildegarde Ru | Lien permanent | Commentaires (12)

02 avril 2017

Terres de Mission : Padre Pio, le cardinal Sarah, Parents pour l’école

Posté le 2 avril 2017 à 19h50 par Michel Janva | Lien permanent

31 mars 2017

Téléchargez l’application France Renaissance pour vous informer et militer

UnnamedL'Institut Renaissance est heureux de vous annoncer le lancement de l'application de mobilisation téléphonique France Renaissance.

L’Institut Renaissance est un centre d’étude et d’action politique, indépendant de tout parti politique. Il est attaché à la défense des libertés, de l’identité française, du principe de subsidiarité, et des droits humains inaliénables.

Il se donne pour objectif d’améliorer et de réformer la législation actuelle en fonction de ces principes. Pour cela, l’Institut Renaissance, en lien avec d’autres structures partageant totalement ou partiellement ses conceptions politiques, en France et dans le monde, mène des études sur des thématiques variées. L’Institut a pour principale mission de travailler avec les parlementaires, à qui l’Institut offre son savoir-faire, tant en termes de recherche qu’en termes de rédaction législative ou d’action d’influence.

Mais l’Institut dispose également d’une compétence reconnue en matière de diffusion des idées au sein de l’opinion publique, tout spécialement sur internet ou les réseaux sociaux.

L'application France Renaissance, basée sur la technologie ucampaign qui fut à la base de l'application de campagne de Donald Trump ou de la campagne en faveur du Brexit, vise à augmenter notre capacité de l'Institut à diffuser nos idées dans l'opinion publique et à notre capacité à peser sur la décision politique.

L'Institut Renaissance lance ainsi la première application ucampaign en France.

Toute personne qui partage tout ou partie des convictions de l'Institut Renaissance – et notamment les lecteurs du Salon Beige – est donc chaudement invitée à télécharger l'application et à y inviter ses proches.

Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons peser!

Liens de téléchargement:

Institut Renaissance: http://france-renaissance.org

Posté le 31 mars 2017 à 14h51 par Le Salon Beige | Lien permanent

15 mars 2017

Les cathos sont de retour : Le Salon Beige sur TV Libertés

Les catholiques de retour dans le jeu politique. Souvent moqués dans les média, l’enseignement et certaines administrations où l’anticléricalisme est la règle, les catholiques n’hésitent plus à s’investir dans la vie publique et politique ! Leur action pourrait bien s’avérer décisive pour les prochaines échéances électorales.

Manif Pour Tous, Manif Pour La Vie, cortège pour célébrer Jeanne d’Arc, les catholiques investissent massivement la rue depuis plusieurs années maintenant et dépassent même souvent les effectifs des syndicats ! Mais ce n’est pas seulement dans la rue que l’on retrouve les catholiques… En politique, il n’est plus rare de voir des personnalités qui se revendiquent pratiquant ou de culture chrétienne notamment chez Les Républicains dans l’entourage direct de François Fillon avec Bruno Retailleau et Valérie Boyer ou au Front National dans le sillage de Marion Maréchal Le Pen notamment.

Le candidat Les Républicains à l’élection présidentielle doit d’ailleurs la réussite de sa manifestation de soutien au Trocadéro aux réseaux de Sens Commun, émanation de La Manif Pour Tous au sein de la droite parlementaire.

Et le secteur associatif n’est pas en reste, en témoigne la récente réussite du semi marathon de Paris où pas moins de 3 000 personnes ont couru pour les chrétiens d’Orient à l’initiative de trois associations.

Du côté des média, l’hostilité déclarée de la presse de gauche n’a pas empêché le développement des magazines catholiques comme Famille Chrétienne ou France Catholique et la création de nouveaux titres comme la revue Limite. Mais c’est aussi sur internet que le phénomène a pris de l’ampleur avec des sites d’information comme le Salon Beige ou Aleteia.org.

Si les exemples ne sont pas homogènes et que des organisations comme Civitas et Sens Commun peuvent paraître assez éloignées, si ce n’est dans le fond au moins dans la forme, les catholiques se rejoignent sur les principes non négociables de la doctrine. Pour l’écrivain Jean Sévillia les catholiques sont aujourd’hui 10 millions de pratiquants occasionnels et seulement 3 millions de pratiquants réguliers. C’est peu mais ca n’empêche pas l’émergence d’actions originales comme “Faire gagner nos convictions”, dernière initiative du Salon Beige. Le directeur du site d’information part du postulat que les catholiques doivent agir en minorité active !

Et c’est donc en faisant tomber des têtes aux législatives que les catholiques pourraient tirer leur épingle du jeu ! Les principales cibles sont déjà connues : le rapporteur de la loi Taubira, le socialiste Erwann Binet, Nathalie Kosciusko-Morizet des Républicains qualifiée d’égérie bobo libertaire et Sophie Montel du Front National devenue une ardente défenseuse de l’avortement.

En tout, dix cibles devraient être visées et le blog catholique pense pouvoir faire la différence sur les quelques centaines ou milliers de voix qui permettent de gagner ou de perdre une élection…

Cette initiative a un coût, c’est pourquoi le Salon Beige a ouvert une cagnotte pour atteindre 50 000€ de dons. Une fois ce montant atteint, le blog pourra compter sur un budget de 100 000 € puisqu’un donateur se propose de doubler chaque don… Rendez vous donc en juin prochain pour compter les points…

A partir de 17mn32 :

Posté le 15 mars 2017 à 19h34 par Michel Janva | Lien permanent

05 mars 2017

Franck Tanguy rejoint TV Libertés

Franck Tanguy, ancien chroniqueur sur RMC, anime désormais une émission sur Radio Libertés, qui est diffusée simultanément sur TVLibertés.

Cette émission intitulée "Tête à clash" consiste à débattre, sans préjugés et sans tabous de l'actualité.

Pour la première émission, de nombreuses personnalités ont accepté de se préter au jeu : Charles Beigbeder, Christian Combaz, Philippe Karsenty, Serge Federbusch, Arnaud de Robert et Charles de Bourbon-Parme.

Posté le 5 mars 2017 à 17h08 par Michel Janva | Lien permanent

16 février 2017

En 2017, faisons gagner nos convictions

6a00d83451619c69e201b7c8d4c4ea970bChers amis,

En 4 jours, nous avons déjà atteint 20% de notre objectif en réunissant plus de 10 000 euros pour mener des campagnes législatives visant à faire battre les candidats les plus hostiles à nos convictions.

Un grand merci à tous ceux qui ont déjà participé.

Pour ceux qui ne sont pas au courant de l'affaire, voici de quoi il s'agit:

Pour promouvoir les principes non négociables dans le débat public, nous envisageons de cibler une dizaine ou une douzaine de circonscriptions législatives où seront candidats les plus hostiles de chaque parti aux principes non négociables (par exemple Erwan Binet pour le PS, Nathalie Kosciusko-Morizet pour LR ou Sophie Montel pour le FN).

Un ami du Salon beige, emballé par cette idée, nous a proposé de doubler tous vos dons jusqu'à 50 000 euros.

Plus de détails ici

Merci de votre aide et de votre soutien!

Guillaume de Thieulloy

Directeur du Salon beige

Posté le 16 février 2017 à 18h05 par Le Salon Beige | Lien permanent

13 février 2017

Les geeks français catholiques

#PitchMyChurch2 était le second rendez-vous pour les geeks cathos. Cette soirée Eglise et Innovation numérique, retransmise par KTO depuis le Collège des Bernardins, qui a eu lieu le 3 février, entend stimuler la créativité de ces passionnés au service de l'Eglise catholique et de l'évangélisation, et permettre la rencontre entre porteurs de projets, investisseurs et médias. Une vingtaine de startups ont rejoint le mouvement, parmi leselles GoConfess (pour mettre en relation les prêtres disponibles avec les âmes à proximité), La Quête (digitalisation défiscalisée de l'offrande), Entourage (un réseau social pour coordonner les maraudes d'aide aux plus démunis), Godblessyoo (une appli pour bénir ses proches), Hozana (le « Facebook » de la prière), Ephatta (une plateforme d'hébergement pour encourager l'hospitalité chrétienne), le réseau participatif CredoFunding (qui a financé des projets à hauteur d'un million d'euros en 2016), des agences de communication digitale (notamment Noé 3.0, spécialisé dans « l'évangélisation par les réseaux sociaux »), des acteurs institutionnels (diocèses et prêtres favorables à l'arrivée du numérique dans l'Église), des associations (dont Église et innovation numérique, qui organise l'événement PitchMyChurch).

Posté le 13 février 2017 à 09h56 par Michel Janva | Lien permanent

11 février 2017

L'oligarchie contestée veut instituer un ministère occulte de la vérité

David-et-goliath-carre-1-380x380Voici deux analyses démontant le projet de manipulation globale de l'information, lancé en France par la conjuration du mensonge, impliquant Le Monde et ses multiples complices de l'intox "française", mais aussi Google et Facebook.

L'effet à obtenir est clair: l'opinion publique française se détourne des bonnes analyses qu'elle trouverait sur le Net, pour revenir au lait empoisonné des médias de l'oligarchie, sous prétexte des fausses informations que l'on trouve effectivement sur le net.

C'est Olivier Berruyer qui démonte la supercherie. S'il ne partage certainement pas toutes les références philosophiques et spirituelles qui structurent votre blog préféré, il n'en fait pas moins, à longueur de semaines, un travail très sérieux, et collaboratif, de réinformation sur son site Les Crises. Comme il envisage d'arrêter suite à la campagne calomnieuse de l'im-Monde, nous vous invitons fortement à visiter régulièrement son site. Et nous lui faisons part de notre soutien.

Voici un extrait video de sa démonstration dont vous trouverez l'intégralité ici.

L'ensemble de nos médias est en train de s'agiter comme des poules sans tête en criant : «Mon dieu, il y a un nouveau phénomène : les fake news, les fake news, les fake news.» Cela s'appelle des mensonges et du bourrage de crâne. Voilà tout. La problématique c'est que les journalistes viennent de perdre le monopole du bourrage de crâne. Il est vrai que sur internet on va lire des âneries colossales, mais on en lit aussi dans la grande presse. Ce problème des fake news doit être traité mais il doit l'être de manière démocratique.

Sur RT toujours, on trouve un entretien avec l'universitaire Jean Bricmont, qui a publié "La république des censeurs, impostures intellectuelles". Extrait.

RT : Quelles sont vos préoccupations quant aux médias qui se chargent de détecter des «fake news» et qui eux-mêmes produisent des fausses informations ?

Jean Bricmont (J. B.) : En effet, les médias mainstream diffusent eux aussi des «fake news», du moins c'est mon opinion. On pourrait parler des armes de destruction massive pour lancer la guerre en Irak en 2003. Mais c'est déjà bien connu. On peut prendre l'exemple de l'attaque à l'arme chimique de l'armée syrienne en août 2014. Il y a eu des rapports très sérieux du MIT démontrant que ce ne pouvait pas être le gouvernement syrien qui l'avait utilisée. Il y a eu aussi le supposé génocide à Alep-Est où aucun des journalistes n'était sur place et dont on ne trouve aucune trace. Où sont les preuves ? Il n'y a que des allégations et des accusations. En ce qui concerne l'Ukraine, qui a violé l'accord de Minsk ? Le gouvernement ukrainien ou les autoproclamés rebelles ? Si le Kosovo a eu le droit de faire sécession avec la Serbie, pourquoi la Crimée ne pouvait-elle pas le faire avec l'Ukraine ? Ce sont des questions que les gens se posent et pour avoir des réponses, ils se tournent vers des médias alternatifs. Parfois vers d'excellents sites, parfois vers de très mauvais. Ils lisent parfois des «fake news». Ils le font parce qu'ils sont en colère contre les médias mainstream, ils ont l'impression que ces médias ne leur disent pas la vérité. 

Posté le 11 février 2017 à 13h09 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (8)

09 février 2017

La trahison Macron : chapitre 2, la drahison Macron !

Où l'on revient sur le rôle prêté au chouchou du système pour faciliter l'acquisition de SFR par Drahi, sur les petits services entre amis avec la presse aux ordres, sur les liens avec Attali, sur un certain Christophe Barbier... Extrait.

Début 2014, Emmanuel Macron n'est encore que secrétaire général adjoint de l'Elysée. Inspirateur des premières mesures économiques de François Hollande, à qui il a été présenté par Jacques Attali. Lequel, à ses heures, et entre deux ouvrages, se trouve être également un des éditorialistes... de L'Express. Alors que Martin Bouygues et Patrick Drahi s'affrontent pour le rachat du groupe SFR, Emmanuel Macron joue un rôle décisif.

L'Elysée ne s'opposera pas à la vente par le géant Vivendi de SFR, comme le rapporte Les Echos dans un article de mars 2014, à Numericable, pierre angulaire de l'empire de Patrick Drahi, depuis qu'il en a fait l'acquisition en 2002.

Reste alors au magnat des médias à financer son acquisition, et pour ce faire, il fait appel à la banque Morgan Stanley et à un certain Bernard Mourad. Ce dernier est ensuite nommé directeur d'Altice Media Group, rebaptisé par la suite SFR Presse.

En octobre 2016, c'est le magazine Challenges qui sort le premier une info : «Bernard Mourad quitte Altice [Media Group] pour rejoindre l'équipe d'Emmanuel Macron». Le Monde reprend l'information et titre : «Bernard Mourad, ancien banquier de Patrick Drahi, rejoint Emmanuel Macron». Et Christophe Barbier... SFR Presse.

Posté le 9 février 2017 à 21h47 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (3)

08 février 2017

Désinformation: l'Obs pris la main dans le sac !

En s'attaquant à Sputnik pour protéger son chouchou Macron. Dommage que la cérémonie des Bobards d'Or ait déjà eu lieu... Ce sera pour une prochaine fois...

Des détails ici, que vous pouvez consulter, comme le conclut l'article "à vous donc de juger si Sputnik «s'attaque» à Macron ou non…" Pour notre part, nous espérons bien que Sputnik saisisse toutes les occasions de s'attaquer à Macron !

Posté le 8 février 2017 à 22h25 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (5)

06 février 2017

Le patriotisme est-il un péché ?

Dans l'émission Terres de Mision, Claude Rousseau, maître de conférence honoraire en philosophie morale et politique à l’Université de Paris-Sorbonne répond à la question : Qu’est-ce qu’une nation ? Il fait, en quelques instants, la synthèse de la conférence inaugurale qu’il prononça lors de la XVI Université d’été de Renaissance Catholique dont le recueil de conférences vient d’être publié sous le titre : Le patriotisme est-il un péché ? Ou lorsque la philosophie vient au secours du bon sens.

Posté le 6 février 2017 à 08h29 par Michel Janva | Lien permanent

03 février 2017

La Fraternité Saint-Pierre en France ouvre sa page Facebook


 

Posté le 3 février 2017 à 13h09 par Michel Janva | Lien permanent

30 janvier 2017

Un nouveau site internet pour la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre en France

Une version totalement revisitée du site internet du district de France de la Fraternité Saint-Pierre vient de paraître. Cette communauté de prêtres au service de l’Église et attachée à la forme extraordinaire du rite romain ne cesse de se développer depuis sa fondation en 1988. À ce jour, elle est présente dans une quarantaine de diocèses français.

Le nouveau site de la Fraternité Saint-Pierre présente une charte graphique plus moderne, plus agréable, plus intuitive, ce qui lui permet d'assurer une meilleure visibilité avec des informations pertinentes et fréquemment mises à jour. Venez nombreux découvrir et apprécier le nouveau site www.fssp.fr !

Capture d’écran 2017-01-28 à 19.07.40

Posté le 30 janvier 2017 à 08h06 par Michel Janva | Lien permanent

14 janvier 2017

Désormais, la hiérarchie de l'information échappe en grande partie aux médias officiels

Ingrid Riocreux déclare au Figarovox :

"Les réseaux sociaux sont des relais très puissants. En ce sens, on peut dire que désormais, la hiérarchie de l'information échappe en grande partie aux médias officiels. Une information jugée mineure par les journalistes peut prendre une ampleur énorme par le biais des réseaux sociaux. Le problème évidemment, c'est que des informations fausses prennent également une ampleur énorme de cette manière. Mais ce qui est intéressant, c'est que la fameuse, disons, la prétendue «éthique de la responsabilité» des journalistes est totalement à revoir.

Souvenez-vous des agressions de Cologne. Toute tentative d'étouffer des faits avérés est contre-productive. Les faits en question finissent par être connus parce que les réseaux sociaux propagent les images et les témoignages. Et les médias faisant autorité apparaissent comme des manipulateurs ayant voulu cacher la vérité. Par contrecoup, les médias alternatifs gagnent en crédibilité: ils apparaissent comme ceux qui disent ce que les autres nous cachent. Il faut compléter ce commentaire en remarquant un phénomène corollaire, très compréhensible, sorte de réflexe de défense des grands médias face à la concurrence de la toile: je veux parler de la propension des médias à nous mettre en garde contre ce qui circule sur les réseaux sociaux, et je pense notamment aux épisodes d'attentats. Cet appel à la prudence est légitime, mais ces mêmes médias ne semblent pas se l'appliquer à eux-mêmes. La volonté obsessionnelle d'être le premier à divulguer telle ou telle information les conduit à relayer toutes les rumeurs, en se protégeant derrière l'emploi du conditionnel, ce qui est un peu facile! Sans compter les erreurs liées à la précipitation. [...]

Posté le 14 janvier 2017 à 12h03 par Michel Janva | Lien permanent

13 janvier 2017

Nouvelle version du site Hozana.org

Près de 3 ans après son lancement, le réseau social de prière Hozana.org rassemble près de 110 000 membres et lance une nouvelle version de son site.

Depuis le 27 février 2014, Hozana permet à chacun de créer ou rejoindre une communauté de prière, autour d’une intention particulière ou autour d’une proposition spirituelle. Avec cette nouvelle version, le concept reste le même mais l’interface est modernisée et simplifiée, et la grande nouveauté est le coin prière : un utilisateur connecté retrouve sur sa page d’accueil le flux de toutes les publications des communautés auxquelles il appartient.

Capture d’écran 2017-01-13 à 07.12.23

Thomas Delenda, jeune HEC fondateur d’Hozana, explique :

« Après le mur de Facebook, où vous retrouvez les publications de vos amis qui vous permettent de rester connecté à eux, nous avons créé le coin prière d’Hozana, où vous retrouvez les publications de communautés de prière qui vous permettent de rester connecté à Dieu ! »

Le contenu du coin prière de chacun est entièrement personnalisé, puisqu’il dépend des communautés que le priant a choisi de rejoindre.

« Par exemple pour ma part j’ai rejoint une communauté de prière pour prier chaque jour avec l’Evangile, une autre pour recevoir les tweets du page en image, et une troisième pour recevoir chaque semaine les conseils d’un témoin de la foi ». « Quelqu’un d’autre pourrait choisir de prier avec les grandes fêtes des saints, et de prier chaque semaine pour l’Afrique, ou encore aux intentions du Pape, etc. : un très grand choix de contenu de qualité est disponible pour les priants d’Hozana avec des dizaines de communautés permanentes actives, et régulièrement des retraites ou des neuvaines sont proposées au sein de communautés de prière temporaires. »

Sur chaque publication, il est possible de laisser des commentaires pour échanger avec les autres priants, et de prier les uns pour les autres. Beaucoup de personnes qui se sentent seules dans leur foi ou seules dans leur vie en général trouvent dans le soutien de la communauté Hozana un remède à la solitude spirituelle.

Posté le 13 janvier 2017 à 07h13 par Michel Janva | Lien permanent

09 janvier 2017

10 janvier : conférence du père Domergue sur les réseaux sociaux à Avignon

Ul_A5 famille et reseau sociaux

Posté le 9 janvier 2017 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

27 décembre 2016

Il était une fois : émission de Noël spéciale enfants

Anne Brassié présente une émission spéciale de "Perles de Culture" sur TVLibertés. Caroline Gilly vous fait voyager, par ses dons de conteuses, au pays de Rois Mages, lors de leur voyage vers la crèche. Son histoire se concentre sur un quatrième Roi Mage, peu connu, mais très particulier :

Posté le 27 décembre 2016 à 14h02 par Michel Janva | Lien permanent

20 décembre 2016

La "réinfosphère" : mythe ou réalité ? Débat entre Bruno Larebière et Jean-Yves Le Gallou

Après la parution du livre La Fachosphère, de David Doucet et Dominique Albertini, respectivement journalistes aux Inrocks et à Libération, Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polemia et Bruno Larebière, journaliste indépendant, débattent autour du terme de “réinfosphère”.

Si pour Jean-Yves Le Gallou, la réinformation est devenue un contre-pouvoir, Bruno Larebière considère que ce concept n’existe pas… et qu’il s’agit finalement que de journalisme d’opinion, sans investigation.

Posté le 20 décembre 2016 à 18h59 par Michel Janva | Lien permanent

17 décembre 2016

Les medias sont le principal dispositif de contrôle social de l'oligarchie

Enoncé en 2013 d'une réalité illustrée au quotidien, mais qui modèle notre environnement depuis des décennies. On ajoutera volontiers l'Education nationale et les organes de la culture progressiste.

A retenir: "la fragilité de ce système, c'est ses points de contact avec le réel" (vers 9 min).

Posté le 17 décembre 2016 à 15h58 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (14)

14 décembre 2016

Réjouissant : Jean-Jacques Bourdin (RMC) pris au piège de twitter !

Sur l'épineuse question : Est-ce que les médias nous mentent ? Votez !

Les résultats sont sans appel : 91% de oui, 9% de non sur presque 8000 réponses ! Le peuple supposé souverain a parlé, et ça fait mal !

Des détails ici.

Posté le 14 décembre 2016 à 22h20 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (11)

09 décembre 2016

Alain Juppé est la première victime de la réinfosphère : ce ne sera pas la dernière

De Jean-Yves La Gallou sur Boulevard Voltaire :

"[...] Juppé est la première victime de la réinfosphère ; ce ne sera pas la dernière ! Les hommes politiques vont devoir apprendre à se garder sur leur droite.

À peine porté sur le pavois par les adversaires d’« Ali » Juppé, Fillon découvre à son tour les charmes de l’information alternative. Son porte-parole, Jérôme Chartier, va chez Elkabbach pleurnicher à propos des attaques dont il se dit victime de la part de la « fachosphère ». La raison ? L’invitation, aux Entretiens de Royaumont qu’il préside, de… l’imam UOIF Tareq Oubrou. Une présence évidemment rapportée sur la réinfosphère.

Fillon n’est pas davantage ménagé : son inauguration – à côté d’une fillette de 8 ans voilée – de la grande mosquée d’Argenteuil a beaucoup circulé sur le Net. Tout comme sa rencontre avec l’imam radical de la mosquée – désormais fermée – de Stains. Voilà un candidat qui va aussi devoir apprendre à se garder du politiquement correct !

La leçon vaut aussi pour le FN officiel. Se rapprocher de la gauche sociétale – la gauche Macron – plaît dans les médias. Soutenir la philosophie de backroom de la campagne gouvernementale sur le VIH comme l’a fait Philippot a sans doute séduit Europe 1 mais a produit un buzz négatif sur les réseaux. Et la mise en cause de Marion Maréchal-Le Pen par le même Philippot a valu à la députée du Vaucluse un puissant soutien sur la Toile.

Allons plus loin : « Moi, je crois que oui [l’islam est compatible avec la République]. Un islam tel que nous l’avons connu, laïcisé par les Lumières comme les autres religions. » Cette affirmation de Marine Le Pen n’a pas seulement surpris les historiens, elle a aussi semé le trouble sur la Toile. Sur Twitter, Pierre S. (François Desouche) écrit : « Quand MLP dit que l’islam est compatible avec la République, elle fait une erreur stratégique et ment. » Car si le parti, c’est « Tais toi ou prends la porte », le réseau, c’est la liberté de parole.

Bref, les hommes politiques devraient changer de logiciels. S’émanciper de la doxa médiatique. Et prendre en compte l’opinion des réseaux. Sinon, il faut s’attendre à d’autres accidents industriels. « Ali » Juppé pourrait être le premier d’une longue série !"

Posté le 9 décembre 2016 à 07h20 par Michel Janva | Lien permanent

28 novembre 2016

Terres de Mission : l'Avent, le père de Foucault et les santons de Provence

Le dimanche 27 novembre, premier dimanche de l'Avent qui va préparer les fidèles à la célébration de la naissance du sauveur en la fête de Noël, l'abbé Troadec, supérieur du séminaire de la Fraternité Saint Pie X, saint curé d'Ars à Flavigny en Côte d'or, et auteur de l'excellente brochure De l'Avent à l'Épiphanie au jour le jour nous explique ce qu'est l'Avent et quelle est la spiritualité particulière de cette période liturgique.

Le 1 décembre 1916 le père Charles de Foucauld était assassiné, dans son bordj de Tamanrasset, par une bande de pillards senoussistes. À l'occasion du centenaire de cet événement l'Homme Nouveau publie un hors-série intitulé Charles de Foucauld. L'Évangile au Sahara. Le général Jacques Richou arrière petit-fils de René Bazin, le célèbre biographe du "frère universel", président de l'association des amis de René Bazin et membre des amitiés Charles de Foucauld nous présente la vie du père de Foucauld, les traits marquants de sa personnalité et de sa spiritualité ainsi que l'état de la question de son procès de canonisation.

Les santons qui ornent les crèches provençales ont été créés un peu avant la Révolution Française à Marseille. Une jeune mère de famille, Perrine Collette, a eu l'idée, d'abord pour s'amuser puis afin d'aider financièrement l'école hors contrat dans laquelle sont scolarisés ses enfants -Notre-Dame de Fatima à La Chapelle d'Armentières (59)- d'actualiser ces figurines. Ont ainsi été créés, sous le vocable Crèches de France, des santons portant le sweat-shirt de La Manif Pour Tous ou le polo des coureurs du semi-marathon de Paris avec SOS Chrétiens d'Orient. De nouveaux personnages ont vu le jour : une religieuse dominicaine, un prêtre en soutane, des chrétiens d'Orient, etc.

Posté le 28 novembre 2016 à 10h15 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > Médias : Nouveaux médias

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Médias : Nouveaux médias