04 janvier 2018

RT France répond au projet de loi anti-fausses nouvelles de Macron

RT France, qui semble visée par la loi anti Fake News de Macron, et qui n'était pas non-invitée à ses voeux à la presse lui répond lors d’une émission spéciale de 25 minutes :

Posté le 4 janvier 2018 à 08h12 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

03 janvier 2018

Le site internet de l'Elysée : de la poudre de perlimpinpin

Posté le 3 janvier 2018 à 17h02 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

02 janvier 2018

"L'un des dangers d'internet, c'est que les gens peuvent voir des réalités totalement différentes."

XVM6acda9de-eb06-11e7-bbd8-960923e293cfC'est la crainte de... Barack Obama, interrogé sur la BBC le 27 décembre dernier.

Réponse de Donald Trump le 30 décembre sur Twitter :

« J’utilise les réseaux sociaux, non car j’aime ça, mais parce que c’est la seule façon de contourner des médias malhonnêtes. Les sources bidons ou inexistantes sont utilisées plus que jamais. Nombreux histoires et reportages relèvent de la pure fiction ».

Posté le 2 janvier 2018 à 16h01 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (8)

30 décembre 2017

Un grand merci pour votre aide !

Chers amis,

La période de l'Avent et de Noël est traditionnellement l'occasion de faire un bilan de l'année écoulée et de préparer les combats à venir. Je voulais vous dire un immense merci, au nom de toute notre petite équipe du Salon beige. Grâce à vous, en 2017, nous avons pu consacrer environ 180 000 euros à la défense des principes non négociables et de nos convictions.

En particulier, je vous dois un remerciement tout spécial pour ce que nous avons pu réaliser au moment des élections législatives: sur les 20 "cibles" que nous voulions contribuer à faire battre, 12 n'ont pas pu rentrer à l'Assemblée nationale. Naturellement, ce n'est pas seulement nous qui les avons fait battre, mais, du moins, les voix des catholiques cohérents leur ont-elles manqué et c'est un premier pas. Mais, surtout, je voudrais vous remercier chaleureusement pour ce que nous avons pu faire de positif à cette occasion: notre site présentant l'ensemble des candidats aux législatives a probablement été le site politique le plus fréquenté de la période (devant les médias "mainstream" d'après mes informations), avec plus d'un million de visiteurs. Cela nous a permis de faire connaître des centaines de "petits" candidats, dont beaucoup défendaient les principes non négociables, face à l'oligarchie libertaire. C'est un énorme atout pour les combats à venir.

Ainsi, progressivement, notre réseau se développe sur toute la France. Le récent succès des Veillées pour la vie en est un nouveau signe. Pour le reste, nous avons relancé, pour la quatrième année consécutive, notre opération "Crèches pour tous". Cette nouvelle édition s'annonce sous de bons auspices, mais nous en tirerons le bilan dans quelques semaines.

Je me réjouis aussi de notre victoire en cassation contre le gardien du jardin du Luxembourg qui nous poursuivait en diffamation pour avoir dénoncé les répressions arbitraires contre les militants de la Manif pour tous. Voir l'article. Naturellement, j'en suis ravi pour nous. Mais aussi parce que la décision va sans doute faire jurisprudence et que, pour les prochains procès de la répression de la Manif pour tous, nous partons sur de bonnes bases!

En matière de bilan, encore un petit mot pour vous remercier d'avoir rendu possible notre grande journée à l'occasion des "Cent ans d'abominations communistes". De l'avis général, cette journée a été un succès. Et je me réjouis, en particulier, d'avoir pu l'organiser en partenariat avec plusieurs structures catholiques et d'avoir pu y donner la parole à François Billot de Lochner, directeur de la revue Liberté politique, à Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique, à Bernard Antony, président de l'AGRIF ou encore à Marc Fromager, directeur de l'Aide à l'Eglise en Détresse. Cette logique de coalition, loin des querelles de chapelles, doit absolument être généralisée!

Capture d’écran 2017-12-29 à 19.18.18

A présent, laissez-moi vous dire quelques mots des combats à venir. Comme vous le savez, le "gros morceau" politique pour 2018 va être la révision des lois de bioéthique, où, d'après nos renseignements, nous risquons non pas seulement d'avoir la PMA sans père, mais aussi l'embryon à 3 ADN et l'euthanasie. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés devant ce fanatisme libertaire. J'en profite pour vous rappeler que nous avons lancé une collecte de fonds pour nous préparer cette grave échéance: un peu plus de 40% des 30 000 euros visés ont déjà été réunis. Un grand merci à ceux qui se sont déjà mobilisés et, pour tous les autres, je vous invite instamment à rejoindre la mobilisation.

Nous allons également développer nos réseaux locaux, sur lesquels nous travaillons depuis plusieurs mois. Notre objectif est d'avoir au moins 100 structures locales amies, réparties sur tout le territoire, d'ici la fin 2018. Cela nous sera utile pour préparer la mobilisation sur les lois de bioéthique, mais aussi pour peser sur les prochaines élections européennes - où il faut absolument que des catholiques pro-vie et pro-famille français soient élus et nous ferons le nécessaire pour cela, quitte, si les partis de droite LR et FN ne nous entendent pas, à présenter nos propres listes. Si vous vous sentez capable d'animer un cercle local (organisant des conférences, des projections, des veillées pour la vie, des cars pour les grandes manifestations nationales qui ne manqueront pas d'arriver dans les prochains mois…), n'hésitez pas à me le dire, en m'écrivant ici. Nous vous aiderons à les monter. Cette organisation locale est, à mon avis, décisive pour l'avenir. Enfin, nous continuons à développer notre réseau international et notamment européen.

Il est réconfortant de constater que les convictions défendues par le Salon beige sont bien plus généralement répandues dans certains pays d'Europe (spécialement ceux de l'ancien bloc soviétique, libéré du totalitarisme marxiste et peu désireux de passer sous le joug du totalitarisme libertaire), qu'en France même. Pour ces combats à venir, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Vos prières nous sont précieuses: la survie du Salon beige est un miracle quotidien, obtenu par votre intercession. Surtout, ne vous arrêtez pas de prier pour nous!

Et, au plan matériel, notre objectif, cette année, est d'augmenter notre capacité d'action en dépassant les 200 000 euros de budget, soit un peu plus de 10% d'augmentation par rapport à 2017. Ce budget servira notamment pour la mobilisation sur les questions bioéthiques, notre développement européen et le développement de notre réseau local. Environ un million de personnes différentes passent chaque mois sur le Salon beige. Il devrait être possible de réunir cette somme. En tout cas, je compte sur vous tous. J'ai bon espoir d'atteindre - et même de dépasser - cette somme et donc d'être en mesure d'imposer nos idées dans le débat public et de forcer, au moins, les dirigeants de droite à prendre enfin en compte nos principes et nos questions.

Faire un don au Salon beige

En vous remerciant une nouvelle fois de tout ce que nous avons pu faire ensemble en 2017. Je vous souhaite de saintes fêtes de Noël et une excellente année 2018!

Guillaume de Thieulloy

Directeur du Salon beige

PS: au moment d'envoyer ce message, j'apprends que le "mari" de Pierre Bergé reprend le procès que ce dernier m'avait intenté. Voilà encore de quoi nous occuper au cours des prochains mois!

Posté le 30 décembre 2017 à 09h14 par Le Salon Beige | Lien permanent

20 décembre 2017

Le Vatican ouvre un nouveau portail d’information : « Vatican News »

A découvrir ici :

V

Posté le 20 décembre 2017 à 16h27 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

14 décembre 2017

Le site de La Nef fait peau neuve

N

Pour lire l'article du cardinal Sarah c'est par là.

Posté le 14 décembre 2017 à 11h27 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

13 décembre 2017

Facebook : «nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social»

FChamath Palihapitiya, ancien vice-président en charge de la croissance de l'audience de Facebook, met en garde contre les effets pervers des réseaux sociaux.

«Je pense que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social».

S'il indique ne détenir aucune solution à l'heure actuelle, il préconise une «vraie pause» avec le réseau social. Chamath Palihapitiya a indiqué qu'il avait interdit à ses enfants d'utiliser « cette merde ». Chamath Palihapitiya s'attaque aux boutons «J'aime», les cœurs, commentaires et autres recommandations personnalisées. Autant d'outils qui, selon lui, «sapent les fondamentaux des interactions entre les gens».

« Les boucles fonctionnant sur la dopamine que nous avons créées détruisent le fonctionnement de la société. Absence de civisme, de coopération, de la désinformation, de fausses vérités… Et ce n'est pas un problème américain, il ne s'agit pas de publicités russes. C'est un problème global. »

«Vous devez décider de votre indépendance intellectuelle», a avancé l'ancien cadre de Facebook devant le parterre d'étudiants, estimant qu'ils étaient «programmés», qu'ils le réalisent ou non.

Posté le 13 décembre 2017 à 09h38 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (8)

11 décembre 2017

Terres de mission : l’évangélisation par l’internet

Guillaume de Thieulloy reçoit pour ce nouveau numéro de Terres de mission François Billot de Lochner sur l’islamisation de la société, Jean-Baptiste Maillard pour évoquer l’évangélisation par l’internet et l’abbé Benoit pour intervenir sur la question de l’écologie, mais de manière surprenante et décalée.

Posté le 11 décembre 2017 à 11h06 par Michel Janva | Lien permanent

09 décembre 2017

L'évangélisation du continent numérique au menu de Terres de Missions

L'émission du 10 décembre sur TV Libertés voit François Billot de Lochner présenter son nouveau livre sur la "Chronique de l'islamisation ordinaire de la France".

Jean-Baptiste Maillard revient évoquer la question de l'évangélisation du "6e continent numérique", selon une formule chère aux derniers Papes.

Enfin, l'abbé Hervé Benoît évoque la question de l'écologie et du discours de l'Eglise sur cette question, à partir de son expérience de prêtre de campagne.

Posté le 9 décembre 2017 à 12h19 par Michel Janva | Lien permanent

05 décembre 2017

Syrie: le mur de la désinformation se lésarde

... et les incendiaires jouent aux pompiers.

Il y a quelques semaines, la BBC publiait un reportage détaillé sur les tractations secrètes ayant abouti à l'évacuation sous protection "coalisée" de nombreux combattants de l'État islamique de la ville de Raqqa, en Syrie, lors des combats menés par les Kurdes et la coalition étatsunienne pour reprendre la ville.

Aujourd'hui, la BBC jette le doute sur la pertinence d'avoir financé jusqu'à aujourd'hui la "free syrian police" qui ne serait pas si fréquentable que ça.

La perfide Albion, maîtresse en diffusion de chaos et en modelage des opinions publiques dans le sens de ses intérêts, serait-elle en train de faire marche arrière au sujet de la Syrie ? À suivre.

Pendant ce temps-là, tout de même les partisans de la libre information téléguidée font de la résistance. Ainsi Reporters sans frontière a tenté de faire annuler une conférence organisée par le club suisse de la presse, avec la participation de Vanessa Beeley, journaliste anglo-saxonne qui avait révélé les liens entre l'ONG "Casques Blancs", et les djihadistes en Syrie. L'organisateur a tenu bon, et commenté cette tentative de censure.

Nous vous proposons l'intégralité de cette conférence.

 

Posté le 5 décembre 2017 à 08h05 par Paula Corbulon | Lien permanent

01 décembre 2017

Parrainez un e-missionnaire !

Capture d’écran 2017-11-30 à 19.29.56Comme l’Eglise a envoyé des missionnaires sur les 5 continents depuis plus de 2000 ans, elle doit investir ce nouvel espace qu’est le « continent numérique » (Benoît XVI).

L'association Lights in the Dark, 100% dédiée à l’évangélisation par Internet, est appelée dans le diocèse de Fréjus-Toulon pour y accomplir cette mission d’Eglise particulière. Elle souhaite pérenniser l’envoi d’e-missionnaires qui :

Aussi, l’association recherche 200 parrainages mensuels pour son premier e-missionnaire ! Rejoignez les 1er parrains sur la page dédiée de la plateforme de dons du diocèse de Fréjus-Toulon. Tous les dons mensuels, même les plus petits (5,10,15 euros/mois) comptent ! L’association diocésaine de Fréjus-Toulon émettra votre reçu fiscal.

Posté le 1 décembre 2017 à 08h00 par Michel Janva | Lien permanent

15 novembre 2017

E. Ménard : "Faisons le pari du talent des journalistes : supprimons les aides publiques à la presse"

Posté le 15 novembre 2017 à 23h42 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (3)

21 octobre 2017

La modération des réseaux sociaux, arme de subversion massive ?

Selon le site "gatestone institute", les modérateurs de réseaux sociaux comme facebook, recrutés pour chaque langue dans des pays de main d'oeuvre à bas prix, et donc pour les francophones à forte représentation musulmane, censureraient de façon assez systématique les contenus défavorables à l'Oumma.

Extrait du site:

  • Les sites Internet des grands médias français sous-traitent la modération des commentaires à des sociétés dont le personnel est généralement situé dans les pays francophones à bas coût de main d'œuvre, en Afrique du Nord et à Madagascar. En France, la rumeur accuse Facebook d'en faire autant. Facebook ne confirme ni n'infirme.

  • La seule chose que l'on constate est que les islamistes haineux continuent de proliférer sur Facebook, alors que les anti-islamistes sont harcelés et voient leurs comptes fermés.

  • Les islamistes chassent en meute sur Facebook. Une fois qu'ils ont repéré quelqu'un qui leur déplait, ils le dénoncent à Facebook comme « raciste » ou « islamophobe » et leurs comptes sont supprimés.

Si l'analyse nous semble plausible, on notera toutefois que les faits manquent de détails quant à leur relation et de sources référencées, et plus généralement que le gatestone institute est un organe de réflexion au service du mondialisme (voir son comité de direction ici, et chercher des précisions sur n'importe quel moteur de recherche), qui se plait à évoquer les risques de guerre civile liés à l'invasion migratoire, quand son idéologie en est la cause principale.

Posté le 21 octobre 2017 à 12h15 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (9)

29 septembre 2017

Les journalistes français vont-ils enfin se libérer?

Posté le 29 septembre 2017 à 15h43 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (0)

24 septembre 2017

La nouvelle émission de TV Libertés : La semaine politique

Pour le premier numéro de la semaine politique, Elise Blaise et son invité Raphaël Stainville, rédacteur en chef du service politique à Valeurs Actuelles reviendront sur la crise au Front National après le départ de Florian Philippot. Au fil d’entretiens avec Bruno Mégret, Jean-Yves Le Gallou, et Jean Messiha, conseiller spécial de Marine Le Pen, ils évoquent les différentes alternatives stratégiques pour le parti :

Posté le 24 septembre 2017 à 20h12 par Michel Janva | Lien permanent

11 septembre 2017

Terres de mission : et si le Ciel existait ?

Terre de missions, l’émission religieuse de TV Libertés, reçoit Cyril Brun pour sa séquence sur l’Eglise en France.

La partie sur l’Eglise universelle est consacrée au pèlerinage organisé par le Cœtus Internationalis Summorum Pontificum à Rome pour les 10 ans de l’entrée en vigueur du motu proprio Summorum pontificum. Ce pèlerinage, ainsi que le colloque qui précède, organisé par la commission Ecclesia Dei, sont présentés par le chapelain du Coetus, l’abbé Claude Barthe.

Enfin, le magazine Eglise en marche est dédié à la présentation d’un DVD produit par Saje production : “Et si le Ciel existait ?” Ce film, présenté par Hubert de Kerangat, en charge de la communication de Saje production, raconte la vie (inspirée d’une histoire vraie) d’un petit garçon, fils de pasteur, qui, à la faveur d’une grave opération, découvre le Paradis, avant de revenir à cette vie terrestre.

Posté le 11 septembre 2017 à 09h10 par Michel Janva | Lien permanent

07 septembre 2017

Zoom TV Libertés : L'incorrect, le magazine fier d'être de droite

Posté le 7 septembre 2017 à 18h06 par Michel Janva | Lien permanent

Pendant que les partis pensent aux élections, l'Incorrect débat des idées

EditoLe lancement de l'Incorrect, hier soir à L'Entrepôt à Paris, fut une réussite. En présence de nombreux invités de toutes les droites, de Marion Maréchal Le Pen (tiens, on croyait qu'elle quittait toute vie politique...) à Jean-Pax Méfret, en passant par Charles Millon et Elisabeth Lévy, Chantal Delsol et Jean-Marie Le Méné, Karim Ouchikh et Philippe Vardon, moult assistants parlementaires de divers députés et sénateurs, des cadres de La Manif Pour Tous et de l'Action française, et bien sûr des journalistes (du Figaro à Minute, en passant par Famille chrétienne, Sud Radio, Boulevard Voltaire, Valeurs Actuelles, Monde et vie...) et autres bloggueurs, -finalement il ne manquait que Patrick Buisson- Laurent Meeschaert, Charles Beigbeder, Arthur de Watrigant et Jacques de Guillebon ont présenté ce nouveau mensuel, dont l'objectif tout franciscain est d'abattre les murs et de créer des ponts à droite... ce que ne comprennent pas encore quelques baveux indignés de la participation d'untel à une nouvelle revue d'extrême-droaâte... Le mensuel se revendique volontiers conservateur : il s'agit de conserver le meilleur de notre civilisation, contre ceux qui veulent nous transformer en robots.

Dans son éditorial, Jacques de Guillebon rappelle ce qu'est la gauche :

"Car pour clarifier une bonne fois pour toutes le paysage, nous appelons gauche tout ce qui croit pouvoir nous changer de monde sans notre accord. Nous appelons gauche tout ce qui a le visage d’Édouard Philippe, antique ruse des puissances bourgeoises ayant décidé de faire disparaître tout ce qui gêne leur marche en avant, soit : l’éducation, la charité, l’honneur, la petite propriété, la nature et ses lois, la faiblesse, l’héritage historique, la continuité familiale, la sexuation."

Se réclamant de la France contre les nomades, l'éditorialiste ne veut pas croire que l'échec des droites au printemps dernier soit irréversible :

"Malgré ce qu’en disent les apparences, les temps nous sont favorables. La domination a changé de visage, mais elle a révélé par-là quel Janus elle était. La gauche demeure pendant que le monde tourne. [...] 

Nous proposons, et ne croyons pas que cela soit bien difficile à réaliser, si l’on a seulement un peu de courage, une autre voie qui conserve et développe les vertus des multiples maisons de la droite, tout en en bannissant les erreurs passées. Car sans l’alliance politique, intellectuelle et culturelle de ces parties qui peuvent, au-delà de leurs différences, s’entendre sur le fait de conserver, notre monde en tant que civilisation court à l’évidence à sa perte."

DJD7j9mXkAAG8SrCette alliance semble improbable tant les partis, LR comme FN, semblent actuellement divisés. Et Gabriel Fouquet écrit à propos de la campagne interne à LR :

"Habitué au culte du chef, le parti ne tiendra qu’en cas de domination incontestée de Laurent Wauquiez. Mais le nouvel entourage de celui-ci, où l’on trouve, dit-on, Michèle Tribalat, Thibaut de Montbrial et même François-Xavier Bellamy, le si prudent réactionnaire de Versailles, n’aura certainement pas l’heur de plaire à ses ennemis. Qu’il ait ajouté qu’il n’avait nulle intention de discuter avec Marion Le Pen ou ses affidés ajoute à sa solitude. Toujours plus haut sur le fleuve des haines, toujours plus loin dans la sombre jungle des origines, les Républicains avancent vers le cœur des ténèbres. Y trouveront-ils la lumière ?"

Quant au FN, Bruno Larebière constate :

"D’un parti de droite, synthèse ou agrégat, selon les périodes, de solides traditions historiques ayant pour point commun la volonté de défendre la civilisation française – et européenne ! –, le Front national est devenu une formation improbable, et, ce qui est comble, hors sol, par l’inoculation d’un gène conçu comme une bombe à fragmentation multiple. Les électeurs votent pour ce qu’ils croient être le Front national, tant on leur dit qu’il est encore ce qu’ils croient, mais la rose est bleue et sans épines, et tournée vers la gauche.

« Quand j’ai adhéré au FN, se souvient un cadre du parti qui, comme tous, n’accepte de nous parler que sous couvert d‘anonymat, il y avait un conseil scientifique qui était présidé par Jules Monnerot, une revue théorique de haute tenue, Identité, des formations doctrinales, et aussi des engueulades mémorables, mais au moins pouvait-on s’engueuler ! Aujourd’hui, il n’y a plus rien qu’un parti uniquement axé sur les élections. »

Durant le séminaire de « refondation » du Front national qui s’est tenu le 22 juillet, il a été question d’organisation du parti, de communication et de « stratégie ». Un mois plus tôt, le Front national avait annoncé, par un communiqué de son bureau politique, qu’un congrès se tiendrait début 2018 mais que « la préparation des élections municipales de 2020 débutera dès la rentrée de septembre », phrase reçue cinq sur cinq par ceux qui ambitionnent d’être tête de liste dans leur commune, et, en coulisses, la bataille fait déjà rage pour l’obtention de places éligibles pour les élections européennes de 2019.

« Nous aurons l’occasion après l’élection de reprendre les discussions sur les sujets de fond », a dit Marine Le Pen aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Penser à la réutiliser autant de fois qu’il le faudra : de 2019 à 2022, il y aura au moins une élection chaque année."

Posté le 7 septembre 2017 à 08h22 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (11)

06 septembre 2017

Jeu concours pour gagner une "Divine Box"

Divine Box de juillet thème des fruits rougesNous vous avions présenté la Divine Box, aventure destinée à valoriser le savoir-faire monastique gourmet et l’épicerie fine Made in Abbayes. Le concept Divine Box, c’est une boîte mensuelle de produits monastiques avec une nouvelle thématique chaque mois avec par exemple : box des monastères spéciale apéro, autour de la vigne, à la découverte du chocolat etc... Les clients peuvent s’abonner pour 3 mois, 6 mois, ou sans engagement de durée, et peuvent choisir deux tailles : la Divine Box des curieux (environ 5 produits), ou la Divine Box des gourmands (environ 7 produits).

Nous lançons aujourd'hui, avec la Divine Box, un jeu concours, du 6 au 17 septembre. Le vainqueur remportera... une Divine box.

Conditions :

  1. liker les pages Facebook Divine Box et Le Salon Beige 
  2. partager en mode public sur son profil
  3. « taguer » un ami en commentaire du post
Tirage au sort du gagnant le 18 septembre.

Posté le 6 septembre 2017 à 14h19 par Michel Janva | Lien permanent

L'Incorrect : un mensuel pour (re)construire la droite

 

A l'occasion de la sortie du nouveau mensuel L'Incorrect, nous avons interrogé Jacques de Guillebon :

21271338_856303031202414_6717339452997769679_nJacques de Guillebon, vous lancez début septembre un nouveau mensuel papier, L'Incorrect, dont vous êtes le directeur de la rédaction. Pourquoi ce nouveau magazine, quel est son objectif ? A quel lectorat vous adressez-vous ?

L’idée de L’Incorrect est née en mai dernier, alors que tout semblait perdu. Politiquement, Macron triomphait, la vieille droite d’argent s’écroulait, humiliée, les populismes divers faisaient chou blanc, bien aidés en cela par certain débat. On connaît la phrase de Joffre, ou de Foch, on ne sait jamais : « Ma droite est enfoncée, ma gauche cède, tout va bien, j’attaque ». Il nous est apparu, un peu indistinctement au départ, puis de plus en plus clairement, que c’était le meilleur moment pour lancer une entreprise de reconstitution politique, intellectuelle et culturelle de ce que l’on appelle la droite. Or, puisque nous savons écrire, que les concours nécessaires, financiers, logistiques, humains étaient réunis, que Dieu nous prêtait vie, nous avons lancé ce mensuel.

Autour du créneau politiquement incorrect, il existe déjà, sans exhaustivité, Causeur, Monde & Vie, La Nef, L'Action française 2000... Quelle est la spécificité, la ligne éditoriale de ce nouveau mensuel ?

Nous ne serons jamais trop nombreux pour retenir les statues que l’on déboulonne. Toutes ces revues que vous citez sont de nos amis, et nous n’avons aucune hostilité de principe contre qui que ce soit à droite - étant sauve la morale ordinaire. Mais nous affirmons volontairement une ligne de droite, encore une fois, ce qui n’est pas forcément le cas des autres supports : nous essayons, humblement, de tracer le sillon du conservatisme offensif, qui est l’art de conserver ce qui doit l’être et de faire advenir ce qui manque encore. Quand nous disons droite, nous ne disons pas argent et intérêt, contrairement à ce que croient nombre de nos contemporains : tout à l’inverse, nous disons permanence, tradition, culture commune, foi, honneur, famille, France, etc. Tout ce qui retient l’avènement d’un monde anti-humain, fait de machines à reproduire et à se reproduire.

Que diriez-vous pour encourager à lire le premier numéro ?

Qu’il est beau, intelligent, drôle, varié, inattendu. Et que nous disposons aussi d’un site très hype, avec plein de vidéos.

En kiosque le 7 septembre.

Posté le 6 septembre 2017 à 08h13 par Michel Janva | Lien permanent

01 septembre 2017

Nouvelle formule du quotidien catholique Présent

Une nouvelle formule avec plus de pages et de la couleur :

Capture d’écran 2017-08-31 à 22.43.51

Posté le 1 septembre 2017 à 10h41 par Michel Janva | Lien permanent

30 août 2017

Le site internet de Radio Courtoisie vient d'être entièrement refondu

Il est désormais compatible avec toutes les tablettes et tous les téléphones.

Capture d’écran 2017-08-30 à 07.45.57

Posté le 30 août 2017 à 08h00 par Michel Janva | Lien permanent

29 août 2017

Terres de Mission : Le patrimoine religieux français ? Exceptionnel

Au sommaire de l'émission de TV Libertés :

Posté le 29 août 2017 à 07h55 par Michel Janva | Lien permanent

25 août 2017

Presse alternative ou presse militante ?

Philippe Milliau est le président de TV Libertés. Il évoque la presse alternative :

Posté le 25 août 2017 à 18h44 par Michel Janva | Lien permanent

24 août 2017

Zoom d’été : A la rencontre de Terres de Mission

TVlibertés possède son émission religieuse, animée alternativement par Jean-Pierre Maugendre et Guillaume de Thieulloy. Ils se plient au petit jeu des questions-réponses de TV Libertés :

Posté le 24 août 2017 à 18h31 par Michel Janva | Lien permanent

21 août 2017

Russia Today lance sa chaîne française d'information en continu

Unknown-4Après la Grande-Bretagne et l'Espagne, Russia Today s'installe en France. Créée à Moscou en 2005 et diffusée sur le câble et le satellite (avec 70 millions de téléspectateurs à ce jour), cette chaîne parrainée par le Kremlin et financée sur argent public, à hauteur de 25 millions d'euros, va concurrencer les chaînes France 24, CNN ou BBC World.

Si l'équipe rédactionnelle est encore embryonnaire, elle comptera, à terme, entre 130 et 150 journalistes, tous recrutés en France et dirigés par une jeune journaliste russe, Margarita Simonian. Avec "RT en français", ce projet dispose depuis peu sur le Net d'un site préfigurant la future chaîne. Il a été confié à un journaliste passé par L'Écho des savanes, Jérôme Bonnet.

Lancé avec le feu vert des pouvoirs publics et la bénédiction du CSA, qui lui a accordé une convention, ce nouveau média sera présentée à Cannes, le 16 octobre. L'ancien cadre dirigeant du groupe Canal +, à la tête de Télé Più, en Italie, au début des années 1980, Emmanuel Gout, est chargé d'en faire la promotion.

En 2017, une étude menée par Nielsen montre que la chaine RT a connu un développement plus rapide que toutes les chaines américaines d’information internationale (40%). Elle a triplé son audience à New-York et Washington DC., surpasse CNN et surtout Al Jazeera, et enregistre 550 millions de téléspectateurs (RT avance 700 millions) dans le monde dont 85 millions aux États-Unis.

Posté le 21 août 2017 à 07h24 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

19 juillet 2017

Toi et Moi le nouveau magazine du Centre Billings France

Capture d’écran 2017-07-18 à 07.59.43Le Centre Billings France propose un outil de communication, avec des témoignages et des réflexions, mais aussi des pages plus légères, sur la beauté et la grandeur du mariage vécu dans le respect de la nature de chacun des conjoints.

"Toi et Moi, magazine pour un couple amoureux", fruit d'un long travail, est une découverte-promenade au sein du couple, abordant un large panel de sujets : du bonheur simple d'être ensemble à la sexualité. On y présente un art de vivre au quotidien, dans l'esprit Billings bien sûr, mais tourné principalement sur l'émerveillement de la création de Dieu, la beauté du cycle féminin, de la complémentarité homme- femme qui permet la vie.

Les témoignages d'hommes et de femmes alternent avec les bases des méthodes de régulations naturelles des naissances et quelques astuces pour les vivre au quotidien, mais aussi des réflexions sur différents sujets qui nous tiennent à cœur: la fidélité, l'épanouissement, le don mutuel.

Enfin, TOI et MOI a été créé avec un maquettiste pro afin d'avoir une forme à la hauteur du fond, ce qui donne 52 pages en couleurs, sur papier glacé, avec photos, et les codes graphiques « magazine ».

À qui s'adresse-t-il ?

À tous, et surtout aux couples se préparant au mariage ! Chacun y apprend quelque chose, en approfondit une autre. Pour vous préparateurs au mariage, c'est une aide réelle pour faire réfléchir chaque couple puis en reparler. Pour les moniteurs c'est une pépite d'expérience et un outil. Vous l'aurez compris, il faut le diffuser largement !

Comment s'en procurer ?

Parlez-en autour de vous, allez voir votre curé ainsi que les personnes chargées des préparations au mariage. Donnez-le aux fiancés qui vous entourent – eux même en parleront à d'autres. N'hésitez pas à en apporter dans les différents monastères ou abbayes qui drainent de nombreux couples.

Posté le 19 juillet 2017 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

18 juillet 2017

Soirée-débat avec les journalistes Eugénie Bastié, Charlotte d’Ornellas et Geoffroy Lejeune

Vidéo de la soirée débat des Veilleurs d'Espérance du mardi 20 juin au Théâtre Montansier à Versailles.

Posté le 18 juillet 2017 à 09h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

10 juillet 2017

Terres de Mission : L'Homme Nouveau, le Professeur Lejeune et Riposte catholique

Eglise en France : Philippe Maxence, directeur de l’Homme nouveau, à propos de l’histoire de son périodique

Eglise universelle : Aude Dugast, à propos de la figure du Prof. Lejeune et de son procès de béatification

Eglise en marche : Daniel Hamiche, porte-parole du site Riposte catholique, pour présenter l’action de ce site

Posté le 10 juillet 2017 à 18h51 par Michel Janva | Lien permanent

06 juillet 2017

Un nouveau mensuel de droite piloté par Charles Beigbeder et Jacques de Guillebon [Addendum]

Lu dans La Lettre de l'Expansion :

Capture d’écran 2017-07-06 à 07.27.14

Addendum 11h40 :

On me précise que, s'il y a en effet des marionistes, il y aura surtout des intellectuels de « droite classique », comme Chantal Delsol, Bérénice Levet, Frédéric Rouvillois, Thibaud Collin, etc. Et si Charles Beigbeder est de la partie il n'en est pas l'acteur principal.

Posté le 6 juillet 2017 à 08h26 par Michel Janva | Lien permanent

01 juillet 2017

Henri de Lesquen n'a pas été réélu à la tête de Radio Courtoisie

Dominique paoliDominique Paoli succède à Henry de Lesquen, mis en minorité lors du dernier conseil d'administration.

La dernière fête de Radio courtoisie a vu une affluence bien moins importante que d'habitude. Dominique Paoli était secrétaire générale de Radio courtoisie et patronne d'émission depuis 1999. Ce changement permettra sans doute d'apaiser les tensions au sein de la radio libre du pays réel et de la francophonie.

Posté le 1 juillet 2017 à 18h49 par Michel Janva | Lien permanent

23 juin 2017

Internet correspond au principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles

Image_acquire_the_dvd_940x627_new_homeDaniel Rabourdin, jeune réalisateur français installé aux Etats-Unis, est l'auteur d’un « docufilm » sur les Guerres de Vendée, actuellement présenté en France. Il répond à Présent

"Comment votre film a-t-il été lancé en Amérique ?

Les milieux traditionnels français se sont moqués de médias du type Facebook, mais c’est grâce à ce genre de choses que j’ai pu produire mon film. En France, on a ainsi perdu des années sans comprendre qu’il s’agissait d’un instrument, capable de faire du bien ou du mal selon celui qui l’utilise. Pour moi, je n’hésite pas à dire que ce genre d’outils correspond à la doctrine sociale de l’Eglise et à son principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles. On a trop tendance, en tout cas en France, à compter sur la commune ou sur l’Etat. Evitons ce que j’appelle la fonctionnarisation de la société, à laquelle cèdent parfois même les membres du clergé. Ne vaut-il pas mieux juger l’arbre à ses fruits, faire confiance à des producteurs catholiques par le biais de financement participatif, plutôt qu’à Antenne 2 ou à d’autres organes médiatiques qui se livrent au lavage de cerveaux ? [...]"

Posté le 23 juin 2017 à 08h53 par Michel Janva | Lien permanent

21 juin 2017

Aime et fais ce que tu veux, le premier magazine féminin, lifestyle et spi, au quotidien

Ojke55hpxeagrphkkedgLa presse féminine actuelle disponible en kiosque est bien trop stéréotypée, et ne correspond pas au vrai visage des femmes. Elles cherchent à cultiver leur jardin intérieur, leur dimension psychologique et spirituelle et aussi leur beauté extérieure. Dans des vies de plus en plus éclatées, il y a un besoin d’unité et de cohérence pour faire en sorte que la vie spirituelle puisse inspirer la vie quotidienne, et réciproquement.

Une équipe de journaliste catholiques indépendants, lance un hebdomadaire féminin « AIME ». Il sera grand public, vendu en Kiosque et par abonnement, il a pour ambition de rejoindre toutes les femmes, tout en ayant comme boussole la sagesse de la culture chrétienne et de son apport pour la société.

Découvrez et soutenez le projet en vous préabonnant sur https://www.credofunding.fr/fr/magazine-aime.

Vous pouvez aussi faire le choix de soutenir ce projet comme investisseur dans une start-up au futur prometteur. N’hésitez pas à contacter Jean-Baptiste Fourtané, l’initiateur de ce projet et le président de l’Agence de communication ALTIMUS 360 : jb.fourtane@altimus360.com.

Posté le 21 juin 2017 à 14h42 par Michel Janva | Lien permanent

20 juin 2017

Natacha Polony crée Polony.tv

Elle ne sera plus ni sur Paris Première, ni sur Europe 1.

Mais elle est sur internet.

Capture d’écran 2017-06-20 à 19.15.52

Posté le 20 juin 2017 à 19h17 par Michel Janva | Lien permanent

06 juin 2017

L'Evangile sur Internet : reportage sur Azur TV

Posté le 6 juin 2017 à 14h45 par Michel Janva | Lien permanent

04 juin 2017

Terre de missions : pastorale familiale, FSSPX, université d'été du Centre Charlier

Programme de l'émission Terre de missions sur TV Libertés le 4 juin à midi :

Posté le 4 juin 2017 à 11h44 par Michel Janva | Lien permanent

19 mai 2017

Législatives : Le Salon Beige référence déjà 4000 candidats

Capture d’écran 2017-05-19 à 20.18.41Le site http://legislative.lesalonbeige.fr/ compte déjà 4000 candidats - et doit donc être l'un des plus complets sur le sujet.

N'hésitez pas à noter vos candidats, à nous signaler ceux que nous aurions oubliés, à corriger nos erreurs et à partager autour de vous.

Posté le 19 mai 2017 à 20h19 par Le Salon Beige | Lien permanent

10 mai 2017

Marion Maréchal-Le Pen renonce à ses mandats politiques

Marion Maréchal-Le Pen a accordé un entretien exclusif à TV Libertés afin d'évoquer les motivations de son retrait, évoqué hier par Lahire :

" Je suis chargée d'âme, j'ai une petite fille de trois ans [...] Je suis de celles qui pensent que si l'on est défaillant dans ses responsabilités immédiates à l'égard de sa petite nation, c'est à dire sa famille, je ne vois pas comment l'on peut être performant à l'égard de sa grande nation."

Posté le 10 mai 2017 à 14h40 par Carole d'Hombelois | Lien permanent | Commentaires (22)

06 mai 2017

Satire à vue

Capture d’écran 2017-05-06 à 19.20.31Eric Letty, journaliste, éditorialiste au magazine Monde et Vie, auteur, en collaboration avec Guillaume de Prémare, de Résistance au Meilleur des Mondes, et François Couteil, qui anime chaque semaine dans Minute une chronique satirique, le Charivari, viennent de créer un blog : Satire à vue.

Extrait sur "Macron la gaffe" :

"S’il n’a pas la dégaine sympathique du Gaston de Franquin, cher au cœur des « bédéphiles », Emmanuel Macron pourrait en revanche concourir contre lui dans leur commune spécialité : la gaffe, la bourde, la bévue. A cet égard aussi, il est le digne héritier de François Hollande.

Ouverture du gala de gaffes à gogo, le 16 décembre 2016 : dans l’avion qui l’emmène aux Antilles, le candidat d’En marche fait au vol un selfie avec un jeune voyageur, qu’il légende ainsi sur Twitter : « Avec Mathias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël. » Boulette de banane, c’est la gaffe ! Ses adversaires lui rappellent avec une insultante ironie que les Antilles, c’est la France, comme le dit un gendarme noir à Bernard Blierdans le film de Georges Lautner Laisse aller, c’est une valse… Et qu’un Français, qu’il soit Auvergnat, Berrichon ou Guadeloupéen, ne s’expatrie pas en se rendant en France. L’Élu du Système confirmera l’étendue de ses connaissances géographiques au cours d’un voyage à La Réunion, le 26 mars 2017, en déclarant, à propos de la crise en Guyane, que « bloquer le fonctionnement de l’île, ne peut être une réponse apportée à la situation ». Hélas, tout ce qui est outre-mer n’est pas forcément entouré d’eau et à la différence de la Guadeloupe, de La Réunion et de quelques autres départements français ultra-marins, la Guyane est ancrée sur le continent américain, entre Brésil et Surinam. Ah ! Si seulement Brigitte avait été prof de géo !... [...]"

Posté le 6 mai 2017 à 19h21 par Michel Janva | Lien permanent

05 mai 2017

Face aux intox médiatiques : création de FDésintox

Sans-titre-1-1Le nouveau site FDesintox, issu de FDesouche, milite pour un journalisme factuel et traque les informations erronées ou mensongères des médias et des décideurs ainsi que leurs manquements à la déontologie.

Posté le 5 mai 2017 à 08h34 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > Liberté d'expression , Médias : Nouveaux médias

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Liberté d'expression , Médias : Nouveaux médias