21 octobre 2017

La modération des réseaux sociaux, arme de subversion massive ?

Selon le site "gatestone institute", les modérateurs de réseaux sociaux comme facebook, recrutés pour chaque langue dans des pays de main d'oeuvre à bas prix, et donc pour les francophones à forte représentation musulmane, censureraient de façon assez systématique les contenus défavorables à l'Oumma.

Extrait du site:

  • Les sites Internet des grands médias français sous-traitent la modération des commentaires à des sociétés dont le personnel est généralement situé dans les pays francophones à bas coût de main d'œuvre, en Afrique du Nord et à Madagascar. En France, la rumeur accuse Facebook d'en faire autant. Facebook ne confirme ni n'infirme.

  • La seule chose que l'on constate est que les islamistes haineux continuent de proliférer sur Facebook, alors que les anti-islamistes sont harcelés et voient leurs comptes fermés.

  • Les islamistes chassent en meute sur Facebook. Une fois qu'ils ont repéré quelqu'un qui leur déplait, ils le dénoncent à Facebook comme « raciste » ou « islamophobe » et leurs comptes sont supprimés.

Si l'analyse nous semble plausible, on notera toutefois que les faits manquent de détails quant à leur relation et de sources référencées, et plus généralement que le gatestone institute est un organe de réflexion au service du mondialisme (voir son comité de direction ici, et chercher des précisions sur n'importe quel moteur de recherche), qui se plait à évoquer les risques de guerre civile liés à l'invasion migratoire, quand son idéologie en est la cause principale.

Posté le 21 octobre 2017 à 12h15 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (6)

29 septembre 2017

Les journalistes français vont-ils enfin se libérer?

Posté le 29 septembre 2017 à 15h43 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (0)

24 septembre 2017

La nouvelle émission de TV Libertés : La semaine politique

Pour le premier numéro de la semaine politique, Elise Blaise et son invité Raphaël Stainville, rédacteur en chef du service politique à Valeurs Actuelles reviendront sur la crise au Front National après le départ de Florian Philippot. Au fil d’entretiens avec Bruno Mégret, Jean-Yves Le Gallou, et Jean Messiha, conseiller spécial de Marine Le Pen, ils évoquent les différentes alternatives stratégiques pour le parti :

Posté le 24 septembre 2017 à 20h12 par Michel Janva | Lien permanent

11 septembre 2017

Terres de mission : et si le Ciel existait ?

Terre de missions, l’émission religieuse de TV Libertés, reçoit Cyril Brun pour sa séquence sur l’Eglise en France.

La partie sur l’Eglise universelle est consacrée au pèlerinage organisé par le Cœtus Internationalis Summorum Pontificum à Rome pour les 10 ans de l’entrée en vigueur du motu proprio Summorum pontificum. Ce pèlerinage, ainsi que le colloque qui précède, organisé par la commission Ecclesia Dei, sont présentés par le chapelain du Coetus, l’abbé Claude Barthe.

Enfin, le magazine Eglise en marche est dédié à la présentation d’un DVD produit par Saje production : “Et si le Ciel existait ?” Ce film, présenté par Hubert de Kerangat, en charge de la communication de Saje production, raconte la vie (inspirée d’une histoire vraie) d’un petit garçon, fils de pasteur, qui, à la faveur d’une grave opération, découvre le Paradis, avant de revenir à cette vie terrestre.

Posté le 11 septembre 2017 à 09h10 par Michel Janva | Lien permanent

07 septembre 2017

Zoom TV Libertés : L'incorrect, le magazine fier d'être de droite

Posté le 7 septembre 2017 à 18h06 par Michel Janva | Lien permanent

Pendant que les partis pensent aux élections, l'Incorrect débat des idées

EditoLe lancement de l'Incorrect, hier soir à L'Entrepôt à Paris, fut une réussite. En présence de nombreux invités de toutes les droites, de Marion Maréchal Le Pen (tiens, on croyait qu'elle quittait toute vie politique...) à Jean-Pax Méfret, en passant par Charles Millon et Elisabeth Lévy, Chantal Delsol et Jean-Marie Le Méné, Karim Ouchikh et Philippe Vardon, moult assistants parlementaires de divers députés et sénateurs, des cadres de La Manif Pour Tous et de l'Action française, et bien sûr des journalistes (du Figaro à Minute, en passant par Famille chrétienne, Sud Radio, Boulevard Voltaire, Valeurs Actuelles, Monde et vie...) et autres bloggueurs, -finalement il ne manquait que Patrick Buisson- Laurent Meeschaert, Charles Beigbeder, Arthur de Watrigant et Jacques de Guillebon ont présenté ce nouveau mensuel, dont l'objectif tout franciscain est d'abattre les murs et de créer des ponts à droite... ce que ne comprennent pas encore quelques baveux indignés de la participation d'untel à une nouvelle revue d'extrême-droaâte... Le mensuel se revendique volontiers conservateur : il s'agit de conserver le meilleur de notre civilisation, contre ceux qui veulent nous transformer en robots.

Dans son éditorial, Jacques de Guillebon rappelle ce qu'est la gauche :

"Car pour clarifier une bonne fois pour toutes le paysage, nous appelons gauche tout ce qui croit pouvoir nous changer de monde sans notre accord. Nous appelons gauche tout ce qui a le visage d’Édouard Philippe, antique ruse des puissances bourgeoises ayant décidé de faire disparaître tout ce qui gêne leur marche en avant, soit : l’éducation, la charité, l’honneur, la petite propriété, la nature et ses lois, la faiblesse, l’héritage historique, la continuité familiale, la sexuation."

Se réclamant de la France contre les nomades, l'éditorialiste ne veut pas croire que l'échec des droites au printemps dernier soit irréversible :

"Malgré ce qu’en disent les apparences, les temps nous sont favorables. La domination a changé de visage, mais elle a révélé par-là quel Janus elle était. La gauche demeure pendant que le monde tourne. [...] 

Nous proposons, et ne croyons pas que cela soit bien difficile à réaliser, si l’on a seulement un peu de courage, une autre voie qui conserve et développe les vertus des multiples maisons de la droite, tout en en bannissant les erreurs passées. Car sans l’alliance politique, intellectuelle et culturelle de ces parties qui peuvent, au-delà de leurs différences, s’entendre sur le fait de conserver, notre monde en tant que civilisation court à l’évidence à sa perte."

DJD7j9mXkAAG8SrCette alliance semble improbable tant les partis, LR comme FN, semblent actuellement divisés. Et Gabriel Fouquet écrit à propos de la campagne interne à LR :

"Habitué au culte du chef, le parti ne tiendra qu’en cas de domination incontestée de Laurent Wauquiez. Mais le nouvel entourage de celui-ci, où l’on trouve, dit-on, Michèle Tribalat, Thibaut de Montbrial et même François-Xavier Bellamy, le si prudent réactionnaire de Versailles, n’aura certainement pas l’heur de plaire à ses ennemis. Qu’il ait ajouté qu’il n’avait nulle intention de discuter avec Marion Le Pen ou ses affidés ajoute à sa solitude. Toujours plus haut sur le fleuve des haines, toujours plus loin dans la sombre jungle des origines, les Républicains avancent vers le cœur des ténèbres. Y trouveront-ils la lumière ?"

Quant au FN, Bruno Larebière constate :

"D’un parti de droite, synthèse ou agrégat, selon les périodes, de solides traditions historiques ayant pour point commun la volonté de défendre la civilisation française – et européenne ! –, le Front national est devenu une formation improbable, et, ce qui est comble, hors sol, par l’inoculation d’un gène conçu comme une bombe à fragmentation multiple. Les électeurs votent pour ce qu’ils croient être le Front national, tant on leur dit qu’il est encore ce qu’ils croient, mais la rose est bleue et sans épines, et tournée vers la gauche.

« Quand j’ai adhéré au FN, se souvient un cadre du parti qui, comme tous, n’accepte de nous parler que sous couvert d‘anonymat, il y avait un conseil scientifique qui était présidé par Jules Monnerot, une revue théorique de haute tenue, Identité, des formations doctrinales, et aussi des engueulades mémorables, mais au moins pouvait-on s’engueuler ! Aujourd’hui, il n’y a plus rien qu’un parti uniquement axé sur les élections. »

Durant le séminaire de « refondation » du Front national qui s’est tenu le 22 juillet, il a été question d’organisation du parti, de communication et de « stratégie ». Un mois plus tôt, le Front national avait annoncé, par un communiqué de son bureau politique, qu’un congrès se tiendrait début 2018 mais que « la préparation des élections municipales de 2020 débutera dès la rentrée de septembre », phrase reçue cinq sur cinq par ceux qui ambitionnent d’être tête de liste dans leur commune, et, en coulisses, la bataille fait déjà rage pour l’obtention de places éligibles pour les élections européennes de 2019.

« Nous aurons l’occasion après l’élection de reprendre les discussions sur les sujets de fond », a dit Marine Le Pen aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Penser à la réutiliser autant de fois qu’il le faudra : de 2019 à 2022, il y aura au moins une élection chaque année."

Posté le 7 septembre 2017 à 08h22 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (11)

06 septembre 2017

Jeu concours pour gagner une "Divine Box"

Divine Box de juillet thème des fruits rougesNous vous avions présenté la Divine Box, aventure destinée à valoriser le savoir-faire monastique gourmet et l’épicerie fine Made in Abbayes. Le concept Divine Box, c’est une boîte mensuelle de produits monastiques avec une nouvelle thématique chaque mois avec par exemple : box des monastères spéciale apéro, autour de la vigne, à la découverte du chocolat etc... Les clients peuvent s’abonner pour 3 mois, 6 mois, ou sans engagement de durée, et peuvent choisir deux tailles : la Divine Box des curieux (environ 5 produits), ou la Divine Box des gourmands (environ 7 produits).

Nous lançons aujourd'hui, avec la Divine Box, un jeu concours, du 6 au 17 septembre. Le vainqueur remportera... une Divine box.

Conditions :

  1. liker les pages Facebook Divine Box et Le Salon Beige 
  2. partager en mode public sur son profil
  3. « taguer » un ami en commentaire du post
Tirage au sort du gagnant le 18 septembre.

Posté le 6 septembre 2017 à 14h19 par Michel Janva | Lien permanent

L'Incorrect : un mensuel pour (re)construire la droite

 

A l'occasion de la sortie du nouveau mensuel L'Incorrect, nous avons interrogé Jacques de Guillebon :

21271338_856303031202414_6717339452997769679_nJacques de Guillebon, vous lancez début septembre un nouveau mensuel papier, L'Incorrect, dont vous êtes le directeur de la rédaction. Pourquoi ce nouveau magazine, quel est son objectif ? A quel lectorat vous adressez-vous ?

L’idée de L’Incorrect est née en mai dernier, alors que tout semblait perdu. Politiquement, Macron triomphait, la vieille droite d’argent s’écroulait, humiliée, les populismes divers faisaient chou blanc, bien aidés en cela par certain débat. On connaît la phrase de Joffre, ou de Foch, on ne sait jamais : « Ma droite est enfoncée, ma gauche cède, tout va bien, j’attaque ». Il nous est apparu, un peu indistinctement au départ, puis de plus en plus clairement, que c’était le meilleur moment pour lancer une entreprise de reconstitution politique, intellectuelle et culturelle de ce que l’on appelle la droite. Or, puisque nous savons écrire, que les concours nécessaires, financiers, logistiques, humains étaient réunis, que Dieu nous prêtait vie, nous avons lancé ce mensuel.

Autour du créneau politiquement incorrect, il existe déjà, sans exhaustivité, Causeur, Monde & Vie, La Nef, L'Action française 2000... Quelle est la spécificité, la ligne éditoriale de ce nouveau mensuel ?

Nous ne serons jamais trop nombreux pour retenir les statues que l’on déboulonne. Toutes ces revues que vous citez sont de nos amis, et nous n’avons aucune hostilité de principe contre qui que ce soit à droite - étant sauve la morale ordinaire. Mais nous affirmons volontairement une ligne de droite, encore une fois, ce qui n’est pas forcément le cas des autres supports : nous essayons, humblement, de tracer le sillon du conservatisme offensif, qui est l’art de conserver ce qui doit l’être et de faire advenir ce qui manque encore. Quand nous disons droite, nous ne disons pas argent et intérêt, contrairement à ce que croient nombre de nos contemporains : tout à l’inverse, nous disons permanence, tradition, culture commune, foi, honneur, famille, France, etc. Tout ce qui retient l’avènement d’un monde anti-humain, fait de machines à reproduire et à se reproduire.

Que diriez-vous pour encourager à lire le premier numéro ?

Qu’il est beau, intelligent, drôle, varié, inattendu. Et que nous disposons aussi d’un site très hype, avec plein de vidéos.

En kiosque le 7 septembre.

Posté le 6 septembre 2017 à 08h13 par Michel Janva | Lien permanent

01 septembre 2017

Nouvelle formule du quotidien catholique Présent

Une nouvelle formule avec plus de pages et de la couleur :

Capture d’écran 2017-08-31 à 22.43.51

Posté le 1 septembre 2017 à 10h41 par Michel Janva | Lien permanent

30 août 2017

Le site internet de Radio Courtoisie vient d'être entièrement refondu

Il est désormais compatible avec toutes les tablettes et tous les téléphones.

Capture d’écran 2017-08-30 à 07.45.57

Posté le 30 août 2017 à 08h00 par Michel Janva | Lien permanent

29 août 2017

Terres de Mission : Le patrimoine religieux français ? Exceptionnel

Au sommaire de l'émission de TV Libertés :

Posté le 29 août 2017 à 07h55 par Michel Janva | Lien permanent

25 août 2017

Presse alternative ou presse militante ?

Philippe Milliau est le président de TV Libertés. Il évoque la presse alternative :

Posté le 25 août 2017 à 18h44 par Michel Janva | Lien permanent

24 août 2017

Zoom d’été : A la rencontre de Terres de Mission

TVlibertés possède son émission religieuse, animée alternativement par Jean-Pierre Maugendre et Guillaume de Thieulloy. Ils se plient au petit jeu des questions-réponses de TV Libertés :

Posté le 24 août 2017 à 18h31 par Michel Janva | Lien permanent

21 août 2017

Russia Today lance sa chaîne française d'information en continu

Unknown-4Après la Grande-Bretagne et l'Espagne, Russia Today s'installe en France. Créée à Moscou en 2005 et diffusée sur le câble et le satellite (avec 70 millions de téléspectateurs à ce jour), cette chaîne parrainée par le Kremlin et financée sur argent public, à hauteur de 25 millions d'euros, va concurrencer les chaînes France 24, CNN ou BBC World.

Si l'équipe rédactionnelle est encore embryonnaire, elle comptera, à terme, entre 130 et 150 journalistes, tous recrutés en France et dirigés par une jeune journaliste russe, Margarita Simonian. Avec "RT en français", ce projet dispose depuis peu sur le Net d'un site préfigurant la future chaîne. Il a été confié à un journaliste passé par L'Écho des savanes, Jérôme Bonnet.

Lancé avec le feu vert des pouvoirs publics et la bénédiction du CSA, qui lui a accordé une convention, ce nouveau média sera présentée à Cannes, le 16 octobre. L'ancien cadre dirigeant du groupe Canal +, à la tête de Télé Più, en Italie, au début des années 1980, Emmanuel Gout, est chargé d'en faire la promotion.

En 2017, une étude menée par Nielsen montre que la chaine RT a connu un développement plus rapide que toutes les chaines américaines d’information internationale (40%). Elle a triplé son audience à New-York et Washington DC., surpasse CNN et surtout Al Jazeera, et enregistre 550 millions de téléspectateurs (RT avance 700 millions) dans le monde dont 85 millions aux États-Unis.

Posté le 21 août 2017 à 07h24 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

19 juillet 2017

Toi et Moi le nouveau magazine du Centre Billings France

Capture d’écran 2017-07-18 à 07.59.43Le Centre Billings France propose un outil de communication, avec des témoignages et des réflexions, mais aussi des pages plus légères, sur la beauté et la grandeur du mariage vécu dans le respect de la nature de chacun des conjoints.

"Toi et Moi, magazine pour un couple amoureux", fruit d'un long travail, est une découverte-promenade au sein du couple, abordant un large panel de sujets : du bonheur simple d'être ensemble à la sexualité. On y présente un art de vivre au quotidien, dans l'esprit Billings bien sûr, mais tourné principalement sur l'émerveillement de la création de Dieu, la beauté du cycle féminin, de la complémentarité homme- femme qui permet la vie.

Les témoignages d'hommes et de femmes alternent avec les bases des méthodes de régulations naturelles des naissances et quelques astuces pour les vivre au quotidien, mais aussi des réflexions sur différents sujets qui nous tiennent à cœur: la fidélité, l'épanouissement, le don mutuel.

Enfin, TOI et MOI a été créé avec un maquettiste pro afin d'avoir une forme à la hauteur du fond, ce qui donne 52 pages en couleurs, sur papier glacé, avec photos, et les codes graphiques « magazine ».

À qui s'adresse-t-il ?

À tous, et surtout aux couples se préparant au mariage ! Chacun y apprend quelque chose, en approfondit une autre. Pour vous préparateurs au mariage, c'est une aide réelle pour faire réfléchir chaque couple puis en reparler. Pour les moniteurs c'est une pépite d'expérience et un outil. Vous l'aurez compris, il faut le diffuser largement !

Comment s'en procurer ?

Parlez-en autour de vous, allez voir votre curé ainsi que les personnes chargées des préparations au mariage. Donnez-le aux fiancés qui vous entourent – eux même en parleront à d'autres. N'hésitez pas à en apporter dans les différents monastères ou abbayes qui drainent de nombreux couples.

Posté le 19 juillet 2017 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

18 juillet 2017

Soirée-débat avec les journalistes Eugénie Bastié, Charlotte d’Ornellas et Geoffroy Lejeune

Vidéo de la soirée débat des Veilleurs d'Espérance du mardi 20 juin au Théâtre Montansier à Versailles.

Posté le 18 juillet 2017 à 09h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

10 juillet 2017

Terres de Mission : L'Homme Nouveau, le Professeur Lejeune et Riposte catholique

Eglise en France : Philippe Maxence, directeur de l’Homme nouveau, à propos de l’histoire de son périodique

Eglise universelle : Aude Dugast, à propos de la figure du Prof. Lejeune et de son procès de béatification

Eglise en marche : Daniel Hamiche, porte-parole du site Riposte catholique, pour présenter l’action de ce site

Posté le 10 juillet 2017 à 18h51 par Michel Janva | Lien permanent

06 juillet 2017

Un nouveau mensuel de droite piloté par Charles Beigbeder et Jacques de Guillebon [Addendum]

Lu dans La Lettre de l'Expansion :

Capture d’écran 2017-07-06 à 07.27.14

Addendum 11h40 :

On me précise que, s'il y a en effet des marionistes, il y aura surtout des intellectuels de « droite classique », comme Chantal Delsol, Bérénice Levet, Frédéric Rouvillois, Thibaud Collin, etc. Et si Charles Beigbeder est de la partie il n'en est pas l'acteur principal.

Posté le 6 juillet 2017 à 08h26 par Michel Janva | Lien permanent

01 juillet 2017

Henri de Lesquen n'a pas été réélu à la tête de Radio Courtoisie

Dominique paoliDominique Paoli succède à Henry de Lesquen, mis en minorité lors du dernier conseil d'administration.

La dernière fête de Radio courtoisie a vu une affluence bien moins importante que d'habitude. Dominique Paoli était secrétaire générale de Radio courtoisie et patronne d'émission depuis 1999. Ce changement permettra sans doute d'apaiser les tensions au sein de la radio libre du pays réel et de la francophonie.

Posté le 1 juillet 2017 à 18h49 par Michel Janva | Lien permanent

23 juin 2017

Internet correspond au principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles

Image_acquire_the_dvd_940x627_new_homeDaniel Rabourdin, jeune réalisateur français installé aux Etats-Unis, est l'auteur d’un « docufilm » sur les Guerres de Vendée, actuellement présenté en France. Il répond à Présent

"Comment votre film a-t-il été lancé en Amérique ?

Les milieux traditionnels français se sont moqués de médias du type Facebook, mais c’est grâce à ce genre de choses que j’ai pu produire mon film. En France, on a ainsi perdu des années sans comprendre qu’il s’agissait d’un instrument, capable de faire du bien ou du mal selon celui qui l’utilise. Pour moi, je n’hésite pas à dire que ce genre d’outils correspond à la doctrine sociale de l’Eglise et à son principe de subsidiarité : faciliter tout ce qui peut être fait par la base, par l’individu, par les familles. On a trop tendance, en tout cas en France, à compter sur la commune ou sur l’Etat. Evitons ce que j’appelle la fonctionnarisation de la société, à laquelle cèdent parfois même les membres du clergé. Ne vaut-il pas mieux juger l’arbre à ses fruits, faire confiance à des producteurs catholiques par le biais de financement participatif, plutôt qu’à Antenne 2 ou à d’autres organes médiatiques qui se livrent au lavage de cerveaux ? [...]"

Posté le 23 juin 2017 à 08h53 par Michel Janva | Lien permanent

21 juin 2017

Aime et fais ce que tu veux, le premier magazine féminin, lifestyle et spi, au quotidien

Ojke55hpxeagrphkkedgLa presse féminine actuelle disponible en kiosque est bien trop stéréotypée, et ne correspond pas au vrai visage des femmes. Elles cherchent à cultiver leur jardin intérieur, leur dimension psychologique et spirituelle et aussi leur beauté extérieure. Dans des vies de plus en plus éclatées, il y a un besoin d’unité et de cohérence pour faire en sorte que la vie spirituelle puisse inspirer la vie quotidienne, et réciproquement.

Une équipe de journaliste catholiques indépendants, lance un hebdomadaire féminin « AIME ». Il sera grand public, vendu en Kiosque et par abonnement, il a pour ambition de rejoindre toutes les femmes, tout en ayant comme boussole la sagesse de la culture chrétienne et de son apport pour la société.

Découvrez et soutenez le projet en vous préabonnant sur https://www.credofunding.fr/fr/magazine-aime.

Vous pouvez aussi faire le choix de soutenir ce projet comme investisseur dans une start-up au futur prometteur. N’hésitez pas à contacter Jean-Baptiste Fourtané, l’initiateur de ce projet et le président de l’Agence de communication ALTIMUS 360 : jb.fourtane@altimus360.com.

Posté le 21 juin 2017 à 14h42 par Michel Janva | Lien permanent

20 juin 2017

Natacha Polony crée Polony.tv

Elle ne sera plus ni sur Paris Première, ni sur Europe 1.

Mais elle est sur internet.

Capture d’écran 2017-06-20 à 19.15.52

Posté le 20 juin 2017 à 19h17 par Michel Janva | Lien permanent

06 juin 2017

L'Evangile sur Internet : reportage sur Azur TV

Posté le 6 juin 2017 à 14h45 par Michel Janva | Lien permanent

04 juin 2017

Terre de missions : pastorale familiale, FSSPX, université d'été du Centre Charlier

Programme de l'émission Terre de missions sur TV Libertés le 4 juin à midi :

Posté le 4 juin 2017 à 11h44 par Michel Janva | Lien permanent

19 mai 2017

Législatives : Le Salon Beige référence déjà 4000 candidats

Capture d’écran 2017-05-19 à 20.18.41Le site http://legislative.lesalonbeige.fr/ compte déjà 4000 candidats - et doit donc être l'un des plus complets sur le sujet.

N'hésitez pas à noter vos candidats, à nous signaler ceux que nous aurions oubliés, à corriger nos erreurs et à partager autour de vous.

Posté le 19 mai 2017 à 20h19 par Le Salon Beige | Lien permanent

10 mai 2017

Marion Maréchal-Le Pen renonce à ses mandats politiques

Marion Maréchal-Le Pen a accordé un entretien exclusif à TV Libertés afin d'évoquer les motivations de son retrait, évoqué hier par Lahire :

" Je suis chargée d'âme, j'ai une petite fille de trois ans [...] Je suis de celles qui pensent que si l'on est défaillant dans ses responsabilités immédiates à l'égard de sa petite nation, c'est à dire sa famille, je ne vois pas comment l'on peut être performant à l'égard de sa grande nation."

Posté le 10 mai 2017 à 14h40 par Carole d'Hombelois | Lien permanent | Commentaires (22)

06 mai 2017

Satire à vue

Capture d’écran 2017-05-06 à 19.20.31Eric Letty, journaliste, éditorialiste au magazine Monde et Vie, auteur, en collaboration avec Guillaume de Prémare, de Résistance au Meilleur des Mondes, et François Couteil, qui anime chaque semaine dans Minute une chronique satirique, le Charivari, viennent de créer un blog : Satire à vue.

Extrait sur "Macron la gaffe" :

"S’il n’a pas la dégaine sympathique du Gaston de Franquin, cher au cœur des « bédéphiles », Emmanuel Macron pourrait en revanche concourir contre lui dans leur commune spécialité : la gaffe, la bourde, la bévue. A cet égard aussi, il est le digne héritier de François Hollande.

Ouverture du gala de gaffes à gogo, le 16 décembre 2016 : dans l’avion qui l’emmène aux Antilles, le candidat d’En marche fait au vol un selfie avec un jeune voyageur, qu’il légende ainsi sur Twitter : « Avec Mathias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël. » Boulette de banane, c’est la gaffe ! Ses adversaires lui rappellent avec une insultante ironie que les Antilles, c’est la France, comme le dit un gendarme noir à Bernard Blierdans le film de Georges Lautner Laisse aller, c’est une valse… Et qu’un Français, qu’il soit Auvergnat, Berrichon ou Guadeloupéen, ne s’expatrie pas en se rendant en France. L’Élu du Système confirmera l’étendue de ses connaissances géographiques au cours d’un voyage à La Réunion, le 26 mars 2017, en déclarant, à propos de la crise en Guyane, que « bloquer le fonctionnement de l’île, ne peut être une réponse apportée à la situation ». Hélas, tout ce qui est outre-mer n’est pas forcément entouré d’eau et à la différence de la Guadeloupe, de La Réunion et de quelques autres départements français ultra-marins, la Guyane est ancrée sur le continent américain, entre Brésil et Surinam. Ah ! Si seulement Brigitte avait été prof de géo !... [...]"

Posté le 6 mai 2017 à 19h21 par Michel Janva | Lien permanent

05 mai 2017

Face aux intox médiatiques : création de FDésintox

Sans-titre-1-1Le nouveau site FDesintox, issu de FDesouche, milite pour un journalisme factuel et traque les informations erronées ou mensongères des médias et des décideurs ainsi que leurs manquements à la déontologie.

Posté le 5 mai 2017 à 08h34 par Michel Janva | Lien permanent

17 avril 2017

Le 20 avril, la Fraternité Saint-Pie X lancera FSSPX/Actualités

Le nouveau site d'information de la FSSPX remplacera le site de dici.org  :

Posté le 17 avril 2017 à 08h26 par Michel Janva | Lien permanent

12 avril 2017

Tel est pris qui croyait prendre

843_001

Ce proverbe que le lecteur aura reconnu est issu de la morale de la fable, Le rat et l’huître (ici pour la relire), neuvième fable du livre VIII de Jean de La Fontaine. Le conteur s’y joue encore une fois de l’ignorant bavard et prétentieux. Cette fable de la fin du 17e siècle qui évoque si bien nos journalistes contemporains...

Celui qui agit par ruse peut tomber sur plus rusé que lui...Tel est le sens que donne Thierry Meyssan à son article du 11 avril 2017 sur Réseau Voltaire: Et si Trump n’avait pas viré casaque ? (ici en lien). Il nous suggère que D.Trump est peut-être plus rusé finalement que nos diplomaties néoconservatrices occidentales, soumises à des intérêts financiers, l’imaginent et nous avec. Les néo-cons pourraient ainsi être pris la main dans le sac de leurs compromissions avec DAESH? A un moment déterminant des élections françaises, quel piquant brutalement! Il nous changerait des commérages quotidiens sur les costumes, cette pauvre/riche Pénélope et les déclarations fiscales des uns et des autres. Nous parlerions en effet de Guerre et de Paix! De cette Europe qui nous promet la paix et sème la guerre, la division et la peur au coeur de nos villes. Qui la manipule donc? Qui sont les apprentis sorciers qui veulent réitérer le suicide européen? Et D.Trump se poserait ainsi en éclaireur des Européens, en guide de son camp dans le monde multipolaire qui s’affirme. D. Trump aux côtés de Xi Jinping (il l'était effectivement ce Week End) et de V.V. Poutine, pour promouvoir un monde de Paix (ici un complément d'information de Réseau International, aussi du jour)

On peut rêver! Mais avouons que l’hypothèse est séduisante dans notre chemin de carême qui nous promet la Résurrection.

Illustration : Boîte d´allumettes SEITA illustrée - Série Fables de La FONTAINE - Le Rat et l´Huitre lien ici

Posté le 12 avril 2017 à 07h40 par Hildegarde Ru | Lien permanent | Commentaires (10)

11 avril 2017

Une nouveauté sur InfoCatho : un JT mensuel

Deuxième dimanche de la Passion ou des Rameaux

Une collaboration qui se poursuivra jeudi 13 avril par la retransmission en direct sur InfoCatho.fr de la messe chrismale de Rouen, à 10h30.

Posté le 11 avril 2017 à 11h40 par Michel Janva | Lien permanent

Un jeu royaliste sur l'App Store d'Apple

Image-1Etonnant : "Vive le Roi" est en fait un jeu mélangeant énigme et stratégie, sur le thème de la Révolution française et de l'exécution du roi Louis XVI. Le but, changer le cours de l’histoire en empêchant sa mort. Le joueur incarne un espion ayant pour volonté de sauver le roi de son destin cruel. La difficulté du principe vient du fait qu’il faut arriver au roi, déjà couché sous la guillotine, en un minimum de mouvement. Le but est de sauver le roi et d' "empêcher la révolution bourgeoise" ! 

Posté le 11 avril 2017 à 09h32 par Michel Janva | Lien permanent

10 avril 2017

L’énigme des 36 missiles US égarés... des hypothèses!

 5107471_7_228a_tir-de-missile-vers-la-syrie-depuis-un-detroyer_7c919e369b90f1f2da5331866be91c49

Que de flou, d'approximations et ainsi d’interrogations depuis le coup d’éclat de D. Trump le 7 avril 2017 ?

Le Contrepoint du 8 avril 2017 par Bassam Tahhan, grand spécialiste des questions syriennes donne des éléments d’interprétation sur l'énigme de ces 36 missiles égarés. Des éléments de réflexion plus globaux vont nous permettre de décrypter le jeu de communication des acteurs et celui de nos média.

A regarder et écouter sur le site de Eurasia Express (ici le lien) de l’équipe du journaliste indépendant Frédéric Saillot.

et sur Youtube ici le lien avec la video

On remercie Frédéric Saillot et Bassam Tahhan de leurs contributions à notre information.

Posté le 10 avril 2017 à 21h47 par Hildegarde Ru | Lien permanent | Commentaires (12)

02 avril 2017

Terres de Mission : Padre Pio, le cardinal Sarah, Parents pour l’école

Posté le 2 avril 2017 à 19h50 par Michel Janva | Lien permanent

31 mars 2017

Téléchargez l’application France Renaissance pour vous informer et militer

UnnamedL'Institut Renaissance est heureux de vous annoncer le lancement de l'application de mobilisation téléphonique France Renaissance.

L’Institut Renaissance est un centre d’étude et d’action politique, indépendant de tout parti politique. Il est attaché à la défense des libertés, de l’identité française, du principe de subsidiarité, et des droits humains inaliénables.

Il se donne pour objectif d’améliorer et de réformer la législation actuelle en fonction de ces principes. Pour cela, l’Institut Renaissance, en lien avec d’autres structures partageant totalement ou partiellement ses conceptions politiques, en France et dans le monde, mène des études sur des thématiques variées. L’Institut a pour principale mission de travailler avec les parlementaires, à qui l’Institut offre son savoir-faire, tant en termes de recherche qu’en termes de rédaction législative ou d’action d’influence.

Mais l’Institut dispose également d’une compétence reconnue en matière de diffusion des idées au sein de l’opinion publique, tout spécialement sur internet ou les réseaux sociaux.

L'application France Renaissance, basée sur la technologie ucampaign qui fut à la base de l'application de campagne de Donald Trump ou de la campagne en faveur du Brexit, vise à augmenter notre capacité de l'Institut à diffuser nos idées dans l'opinion publique et à notre capacité à peser sur la décision politique.

L'Institut Renaissance lance ainsi la première application ucampaign en France.

Toute personne qui partage tout ou partie des convictions de l'Institut Renaissance – et notamment les lecteurs du Salon Beige – est donc chaudement invitée à télécharger l'application et à y inviter ses proches.

Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons peser!

Liens de téléchargement:

Institut Renaissance: http://france-renaissance.org

Posté le 31 mars 2017 à 14h51 par Le Salon Beige | Lien permanent

15 mars 2017

Les cathos sont de retour : Le Salon Beige sur TV Libertés

Les catholiques de retour dans le jeu politique. Souvent moqués dans les média, l’enseignement et certaines administrations où l’anticléricalisme est la règle, les catholiques n’hésitent plus à s’investir dans la vie publique et politique ! Leur action pourrait bien s’avérer décisive pour les prochaines échéances électorales.

Manif Pour Tous, Manif Pour La Vie, cortège pour célébrer Jeanne d’Arc, les catholiques investissent massivement la rue depuis plusieurs années maintenant et dépassent même souvent les effectifs des syndicats ! Mais ce n’est pas seulement dans la rue que l’on retrouve les catholiques… En politique, il n’est plus rare de voir des personnalités qui se revendiquent pratiquant ou de culture chrétienne notamment chez Les Républicains dans l’entourage direct de François Fillon avec Bruno Retailleau et Valérie Boyer ou au Front National dans le sillage de Marion Maréchal Le Pen notamment.

Le candidat Les Républicains à l’élection présidentielle doit d’ailleurs la réussite de sa manifestation de soutien au Trocadéro aux réseaux de Sens Commun, émanation de La Manif Pour Tous au sein de la droite parlementaire.

Et le secteur associatif n’est pas en reste, en témoigne la récente réussite du semi marathon de Paris où pas moins de 3 000 personnes ont couru pour les chrétiens d’Orient à l’initiative de trois associations.

Du côté des média, l’hostilité déclarée de la presse de gauche n’a pas empêché le développement des magazines catholiques comme Famille Chrétienne ou France Catholique et la création de nouveaux titres comme la revue Limite. Mais c’est aussi sur internet que le phénomène a pris de l’ampleur avec des sites d’information comme le Salon Beige ou Aleteia.org.

Si les exemples ne sont pas homogènes et que des organisations comme Civitas et Sens Commun peuvent paraître assez éloignées, si ce n’est dans le fond au moins dans la forme, les catholiques se rejoignent sur les principes non négociables de la doctrine. Pour l’écrivain Jean Sévillia les catholiques sont aujourd’hui 10 millions de pratiquants occasionnels et seulement 3 millions de pratiquants réguliers. C’est peu mais ca n’empêche pas l’émergence d’actions originales comme “Faire gagner nos convictions”, dernière initiative du Salon Beige. Le directeur du site d’information part du postulat que les catholiques doivent agir en minorité active !

Et c’est donc en faisant tomber des têtes aux législatives que les catholiques pourraient tirer leur épingle du jeu ! Les principales cibles sont déjà connues : le rapporteur de la loi Taubira, le socialiste Erwann Binet, Nathalie Kosciusko-Morizet des Républicains qualifiée d’égérie bobo libertaire et Sophie Montel du Front National devenue une ardente défenseuse de l’avortement.

En tout, dix cibles devraient être visées et le blog catholique pense pouvoir faire la différence sur les quelques centaines ou milliers de voix qui permettent de gagner ou de perdre une élection…

Cette initiative a un coût, c’est pourquoi le Salon Beige a ouvert une cagnotte pour atteindre 50 000€ de dons. Une fois ce montant atteint, le blog pourra compter sur un budget de 100 000 € puisqu’un donateur se propose de doubler chaque don… Rendez vous donc en juin prochain pour compter les points…

A partir de 17mn32 :

Posté le 15 mars 2017 à 19h34 par Michel Janva | Lien permanent

05 mars 2017

Franck Tanguy rejoint TV Libertés

Franck Tanguy, ancien chroniqueur sur RMC, anime désormais une émission sur Radio Libertés, qui est diffusée simultanément sur TVLibertés.

Cette émission intitulée "Tête à clash" consiste à débattre, sans préjugés et sans tabous de l'actualité.

Pour la première émission, de nombreuses personnalités ont accepté de se préter au jeu : Charles Beigbeder, Christian Combaz, Philippe Karsenty, Serge Federbusch, Arnaud de Robert et Charles de Bourbon-Parme.

Posté le 5 mars 2017 à 17h08 par Michel Janva | Lien permanent

16 février 2017

En 2017, faisons gagner nos convictions

6a00d83451619c69e201b7c8d4c4ea970bChers amis,

En 4 jours, nous avons déjà atteint 20% de notre objectif en réunissant plus de 10 000 euros pour mener des campagnes législatives visant à faire battre les candidats les plus hostiles à nos convictions.

Un grand merci à tous ceux qui ont déjà participé.

Pour ceux qui ne sont pas au courant de l'affaire, voici de quoi il s'agit:

Pour promouvoir les principes non négociables dans le débat public, nous envisageons de cibler une dizaine ou une douzaine de circonscriptions législatives où seront candidats les plus hostiles de chaque parti aux principes non négociables (par exemple Erwan Binet pour le PS, Nathalie Kosciusko-Morizet pour LR ou Sophie Montel pour le FN).

Un ami du Salon beige, emballé par cette idée, nous a proposé de doubler tous vos dons jusqu'à 50 000 euros.

Plus de détails ici

Merci de votre aide et de votre soutien!

Guillaume de Thieulloy

Directeur du Salon beige

Posté le 16 février 2017 à 18h05 par Le Salon Beige | Lien permanent

13 février 2017

Les geeks français catholiques

#PitchMyChurch2 était le second rendez-vous pour les geeks cathos. Cette soirée Eglise et Innovation numérique, retransmise par KTO depuis le Collège des Bernardins, qui a eu lieu le 3 février, entend stimuler la créativité de ces passionnés au service de l'Eglise catholique et de l'évangélisation, et permettre la rencontre entre porteurs de projets, investisseurs et médias. Une vingtaine de startups ont rejoint le mouvement, parmi leselles GoConfess (pour mettre en relation les prêtres disponibles avec les âmes à proximité), La Quête (digitalisation défiscalisée de l'offrande), Entourage (un réseau social pour coordonner les maraudes d'aide aux plus démunis), Godblessyoo (une appli pour bénir ses proches), Hozana (le « Facebook » de la prière), Ephatta (une plateforme d'hébergement pour encourager l'hospitalité chrétienne), le réseau participatif CredoFunding (qui a financé des projets à hauteur d'un million d'euros en 2016), des agences de communication digitale (notamment Noé 3.0, spécialisé dans « l'évangélisation par les réseaux sociaux »), des acteurs institutionnels (diocèses et prêtres favorables à l'arrivée du numérique dans l'Église), des associations (dont Église et innovation numérique, qui organise l'événement PitchMyChurch).

Posté le 13 février 2017 à 09h56 par Michel Janva | Lien permanent

11 février 2017

L'oligarchie contestée veut instituer un ministère occulte de la vérité

David-et-goliath-carre-1-380x380Voici deux analyses démontant le projet de manipulation globale de l'information, lancé en France par la conjuration du mensonge, impliquant Le Monde et ses multiples complices de l'intox "française", mais aussi Google et Facebook.

L'effet à obtenir est clair: l'opinion publique française se détourne des bonnes analyses qu'elle trouverait sur le Net, pour revenir au lait empoisonné des médias de l'oligarchie, sous prétexte des fausses informations que l'on trouve effectivement sur le net.

C'est Olivier Berruyer qui démonte la supercherie. S'il ne partage certainement pas toutes les références philosophiques et spirituelles qui structurent votre blog préféré, il n'en fait pas moins, à longueur de semaines, un travail très sérieux, et collaboratif, de réinformation sur son site Les Crises. Comme il envisage d'arrêter suite à la campagne calomnieuse de l'im-Monde, nous vous invitons fortement à visiter régulièrement son site. Et nous lui faisons part de notre soutien.

Voici un extrait video de sa démonstration dont vous trouverez l'intégralité ici.

L'ensemble de nos médias est en train de s'agiter comme des poules sans tête en criant : «Mon dieu, il y a un nouveau phénomène : les fake news, les fake news, les fake news.» Cela s'appelle des mensonges et du bourrage de crâne. Voilà tout. La problématique c'est que les journalistes viennent de perdre le monopole du bourrage de crâne. Il est vrai que sur internet on va lire des âneries colossales, mais on en lit aussi dans la grande presse. Ce problème des fake news doit être traité mais il doit l'être de manière démocratique.

Sur RT toujours, on trouve un entretien avec l'universitaire Jean Bricmont, qui a publié "La république des censeurs, impostures intellectuelles". Extrait.

RT : Quelles sont vos préoccupations quant aux médias qui se chargent de détecter des «fake news» et qui eux-mêmes produisent des fausses informations ?

Jean Bricmont (J. B.) : En effet, les médias mainstream diffusent eux aussi des «fake news», du moins c'est mon opinion. On pourrait parler des armes de destruction massive pour lancer la guerre en Irak en 2003. Mais c'est déjà bien connu. On peut prendre l'exemple de l'attaque à l'arme chimique de l'armée syrienne en août 2014. Il y a eu des rapports très sérieux du MIT démontrant que ce ne pouvait pas être le gouvernement syrien qui l'avait utilisée. Il y a eu aussi le supposé génocide à Alep-Est où aucun des journalistes n'était sur place et dont on ne trouve aucune trace. Où sont les preuves ? Il n'y a que des allégations et des accusations. En ce qui concerne l'Ukraine, qui a violé l'accord de Minsk ? Le gouvernement ukrainien ou les autoproclamés rebelles ? Si le Kosovo a eu le droit de faire sécession avec la Serbie, pourquoi la Crimée ne pouvait-elle pas le faire avec l'Ukraine ? Ce sont des questions que les gens se posent et pour avoir des réponses, ils se tournent vers des médias alternatifs. Parfois vers d'excellents sites, parfois vers de très mauvais. Ils lisent parfois des «fake news». Ils le font parce qu'ils sont en colère contre les médias mainstream, ils ont l'impression que ces médias ne leur disent pas la vérité. 

Posté le 11 février 2017 à 13h09 par Paula Corbulon | Lien permanent | Commentaires (8)


     Archives > France : L'Islam en France , France : Société , Médias : Nouveaux médias , Religions : L'Islam

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > France : L'Islam en France , France : Société , Médias : Nouveaux médias , Religions : L'Islam