05 février 2016

6 février : rosaire pour la vie à Notre-Dame de Paris

Samedi 6 février 287ème ROSAIRE POUR LA VIE à ND de PARIS à 16 h 15 chapelle du Saint Sacrement

En union avec les groupes de « rosaires pour la vie » des autres cathédrales de France et de francophonie. Les rosaires ont lieu tous les premiers samedis du mois.

Posté le 5 février 2016 à 16h44 par Michel Janva | Lien permanent

25 janvier 2016

24 janvier 2016 : les photos du pélerinage pour la Vie à Paris

JLB_1163

JLB_1177

JLB_1203

JLB_1224

JLB_1264

JLB_1279

Posté le 25 janvier 2016 à 18h57 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (1)

Marche pour la vie au Texas

Comme chaque année, les Texans ont marché pour la Vie à Austin, capitale du Texas. La journée a commencé pour les catholiques par un chapelet de la Miséricorde, suivi d'une messe pontificale célébrée par l'évêque d'Austin, monseigneur Vasquez et concélébrée par l'évêque auxiliaire, monseigneur Garcia. Puis ce fut la marche dans le centre-ville sous un soleil radieux. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, fervent catholique, était en voyage, mis avait adressé un message commençant par ces mots: "Texas is a pro-life state!"

Pour l'anecdote, le Texas a été une colonie francaise avant d'être sous contrôle mexicain. A une époque, le drapeau à fleurs de lys était le drapeau du Texas. La photo ci-jointe en témoigne :

IMG_1906

Posté le 25 janvier 2016 à 07h04 par Michel Janva | Lien permanent

Il faut demander des grâces de conversion pour ceux qui militent aujourd’hui pour l'avortement

Voici la méditation proposée par le père Bernard Domini, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, avant le pèlerinage pour la Vie organisée dimanche 24 janvier à Paris en raison de l'annulation de la Marche pour la Vie :

Maxresdefault"Saint Jean-Paul II a promulgué l’Encyclique “Evangelium vitae”, le 25 mars 1995, jour de l’Incarnation du Verbe dans le sein virginal de la Vierge Marie, l’Immaculée. Il a voulu d’abord faire découvrir ou redécouvrir le caractère sacré de la vie humaine, créée par Dieu à son image et ressemblance et appelée à la vie éternelle dans le Bonheur éternel. Mais l’homme, dès le début de l’humanité a choisi le péché, le refus de la loi de Dieu et il a fait entrer la mort dans le monde (Gn 3,1-5). L’une des conséquences du péché originel a été le meurtre d’Abel par son frère Caïn (Gn 4,8). Jean-Paul II a longuement commenté ce premier meurtre (EV7-28) et a décrit le combat qui s’en est suivi entre les forces du mal et Dieu, le Vivant, l’auteur de la vie. Lorsque l’homme perd le sens de Dieu et méprise sa Loi, il en vient à mépriser la vie de son frère et il perd la signification profonde de sa propre vie !

Le titre de l’Encyclique de Jean-Paul II révélait bien l’intention de ce Saint Pape : non pas, d’abord, condamner mais annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile de la vie proclamé par Jésus : « Je suis venu pour qu’ils aient la vie, la vie en abondance (Jn 10, 10). En Jésus, Verbe de vie, est annoncée et communiquée la vie divine et éternelle. Grâce à cette annonce et à ce don, la vie physique et spirituelle de l’homme, même dans sa phase terrestre, acquiert sa plénitude de valeur et de signification : la vie divine et éternelle, en effet, est la fin vers laquelle l’homme qui vit dans ce monde est orienté et appelé » (EV 30). Qu’est cette vie divine et éternelle ? Jésus, dans le chapitre 17 de l’évangile selon Saint Jean, a dit : la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ (Jn 17, 1-3). Ainsi, proclamer l’Evangile de la vie c’est annoncer cette étonnante et « Bonne Nouvelle » : Tout homme a reçu une vie sacrée appelée à la vie éternelle, qui est participation à la Vie de Dieu !

2016_banniereJean-Paul II a ensuite énergiquement rappelé les devoirs de tout homme face à la vie humaine. Le chapitre III commence par cette question qui est la trame de l’Encyclique « Veritatis Splendor » : « Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ? » (Mt 19, 16). Jésus répond : « Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements » (Mt 19,17). Notre-Seigneur commence l’énumération des commandements par le précepte : « Tu ne tueras pas » (EV 52). Jean-Paul II tire cette conclusion : mépriser la vie de son frère, c’est mépriser Dieu, l’auteur de la vie (EV 9). Il a ensuite solennellement proclamé 3 vérités :

Tuer directement et volontairement un être humain innocent est toujours gravement immoral.

L’avortement direct, c’est-à-dire voulu comme fin ou comme moyen, constitue toujours un désordre moral grave en tant que meurtre délibéré d’un être humain innocent.

L’euthanasie est une grave violation de la Loi de Dieu, en tant que meurtre délibéré moralement inacceptable d’une personne humaine.

St Jean-Paul II a été très courageux de rappeler avec autorité ces trois vérités. Il savait qu’il allait à contre-courant, mais il était conscient qu’il se devait, en tant que Successeur de Saint Pierre, de réaffirmer ces valeurs non négociables qui trouvent leur fondement dans la Loi naturelle, révélée dans les 10 commandements de Dieu. Face aux cultures de la mort qui se développaient dans le monde, il était urgent de promouvoir la culture de la vie et d’appeler tous les membres de l’Eglise à annoncer courageusement l’Evangile de la vie. Les générations futures ne pourront qu’admirer l’Encyclique prophétique de ce Grand Pape sur la Vie. L’Eglise, disait encore Jean-Paul II, doit être le peuple de la vie et le peuple pour la vie (EV 78-79). Elle doit servir l’Evangile de la vie en s’engageant (EV 87-91). La bienheureuse Mère Térésa et le professeur Jérôme Lejeune ont été nos modèles en ce vingtième siècle. Imitons-les, soyons courageux !


Mas servir l’Evangile de la vie demande de «se conduire en enfants de lumière » (Eph 5, 8) dans un monde marqué par tant de ténèbres (EV 95-100). Nous devons avoir le courage des martyrs pour savoir dire avec les apôtres : «Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29) et ne pas nous compromettre avec des pratiques contraires à la Loi de Dieu, même si elles sont reconnues par des lois civiles (68-74). Redisons encore ce que nous avons souvent rappelé : le politiquement correct débouche très souvent dans la compromission. Osons être vrais et dire les désastres de la compromission en ce qui concerne l’avortement : bientôt 2 milliards d’enfants avortés dans le monde depuis la légalisation de l’avortement : la plus grande guerre mondiale de tous les temps !

Servir l’Evangile de la vie, c’est aussi et toujours, pour Jean-Paul II, prier, offrir et jeûner pour obtenir la conversion de ceux qui ne comprennent pas que toute vie est don de Dieu (EV 100).

Jean-Paul II a voulu lancer cet appel, jailli de son cœur paternel et miséricordieux, aux mamans qui ont recouru à l’avortement. Nous voudrions en ce jour le lancer à tous ceux qui se sont compromis avec l’avortement en tant que personne politique, médecin, personnel de la santé, ou tout simplement personne qui a poussé une maman, sous le prétexte du moindre mal, à l’acte d’avortement :

«Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l’avortement. L’Eglise sait combien de conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique. Il est probable que la blessure de votre âme n’est pas encore refermée. En réalité, ce qui s’est produit a été et demeure profondément injuste. Mais ne vous laissez pas aller au découragement et ne renoncez pas à l’espérance. Sachez plutôt comprendre ce qui s’est passé et interprétez-le en vérité. Si vous ne l’avez pas encore fait, ouvrez-vous avec humilité et avec confiance au repentir: le Père de toute miséricorde vous attend pour vous offrir son pardon et sa paix dans le sacrement de la réconciliation. C’est à ce même Père et à sa miséricorde qu’avec espérance vous pouvez confier votre enfant. Avec l’aide des conseils et de la présence de personnes amies compétentes, vous pourrez faire partie des défenseurs les plus convaincants du droit de tous à la vie par votre témoignage douloureux. Dans votre engagement pour la vie, éventuellement couronné par la naissance de nouvelles créatures et exercé par l’accueil et l’attention envers ceux qui ont le plus besoin d’une présence chaleureuse, vous travaillerez à instaurer une nouvelle manière de considérer la vie de l’homme » (EV 99).

En cette année jubilaire de la Miséricorde, faisons connaître ce grand appel miséricordieux de Saint Jean-Paul II. C’est l’heure de la Miséricorde, c’est l’heure de reconnaître que l’avortement est un grand mal, mais que le Mal n’a pas le dernier mot si l’on s’ouvre à la Miséricorde divine !

L’Encyclique sur la vie se termine par l’évocation du grand combat entre la Femme et le Dragon (Ap 12), avec l’assurance que, dans le Christ, les forces de la mort ont déjà été vaincues : «La mort et la vie s’affrontèrent en un duel prodigieux. Le Maître de la vie mourut; vivant, Il règne». Ces dernières paroles sont bien en cohérence avec tout le pontificat de Jean-Paul II qui a commencé par ces mots : « n’ayez pas peur ! »

Nous allons nous mettre en marche pour notre pèlerinage pour la vie vers le Sanctuaire national qu’est la Basilique de Montmartre. N’oublions pas les deux buts de notre pèlerinage : prier en réparation pour le péché de l’avortement qui offense gravement le Cœur de Dieu et demander des grâces de conversion pour ceux qui militent aujourd’hui pour l’avortement. Rien n’est impossible à Dieu ! Bernard Nathanson, roi de l’avortement aux USA, est devenu témoin du Christ, apôtre de la vie ! D’autres peuvent l’imiter ! Citons une dernier fois St Jean-Paul II : tandis que, peuple de Dieu en pèlerinage, peuple de la vie et pour la vie, nous marchons avec confiance vers « un ciel nouveau et une terre nouvelle » (Ap 21, 1), nous tournons notre regard vers Celle qui est pour nous « un signe d’espérance assurée et de consolation ». (EV 142) «O Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie : regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l’Evangile de la vie… afin de construire la civilisation de la vérité et de l’amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie» (EV 105)."

Posté le 25 janvier 2016 à 06h30 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (2)

Nous accomplissons un acte prophétique en invitant à l’amour et à la protection de la vie humaine

Voici l'homélie prononcée par le père Bernard Domini dimanche 24 janvier lors de la messe célébrée à Notre-Dame du bon Secours en vue du pélerinage pour la Vie :

2016_pele_vie_paris"Bien chers amis, merci d’avoir répondu à notre appel pour ce pèlerinage pour la vie en ce dimanche où devait avoir lieu la Marche pour la vie à Paris.

Nous voulons témoigner, à la suite de Saint Jean-Paul II, de la Bse Mère Térésa et du grand Professeur Jérôme Lejeune, que toute vie humaine est sacrée, parce qu’elle est un don de Dieu. Au terme de son Encyclique sur le caractère sacré de la vie, Evangelium Vitae, Saint Jean-Paul II écrivait :« Seul le respect de la vie peut fonder et garantir les biens les plus précieux et les plus nécessaires de la société, comme la démocratie et la paix. En effet, il ne peut y avoir de vraie démocratie si l’on ne reconnaît pas la dignité de toute personne et si l’on n’en respecte pas les droits. Il ne peut y avoir non plus une vraie paix si l’on ne défend pas et si l’on ne soutient pas la vie, comme le rappelait Paul VI: « Tout crime contre la vie est un attentat contre la paix, surtout s’il porte atteinte aux mœurs du peuple… Alors que là où les droits de l’homme sont réellement professés et publiquement reconnus et défendus, la paix devient l’atmosphère joyeuse et efficace de la vie en société».

Le «peuple de la vie» est heureux de pouvoir partager avec tant d’autres personnes ses engagements; et ainsi sera toujours plus nombreux le «peuple pour la vie», et la nouvelle culture de l’amour et de la solidarité pourra se développer pour le vrai bien de la cité des hommes». Mais le Pape de la famille, le Pape des jeunes, le Pape du respect inconditionnel de la vie de sa conception à son terme naturel, était conscient du combat à mener : « la vie est toujours au centre d’un grand combat entre le bien et le mal, entre la lumière et les ténèbres » (EV 104). St Jean-Paul II nous invitait à mener ce combat en priant la Vierge Marie, parce que, écrivait-il, « Marie est parole vivante de consolation pour l’Eglise dans son combat contre la mort. En nous montrant son Fils, elle nous assure qu’en lui les forces de la mort ont déjà été vaincues: «La mort et la vie s’affrontèrent en un duel prodigieux. Le Maître de la vie mourut; vivant, il règne». Nous ne menons donc pas un combat d’arrière garde, mais nous accomplissons un acte prophétique en invitant à l’amour et à la protection de la vie humaine de sa conception à son terme naturel en vue d’une nouvelle culture de l’amour et de la solidarité : la civilisation de l’Amour !

La première lecture de cette Messe témoigne de la joie du Peuple de Dieu, au retour d’exil, d’entendre à nouveau la lecture de la Parole de Dieu. Une vie nouvelle pouvait recommencer après 70 années d’exil à Babylone. Ne vivons-nous pas un temps d’exil, nous aussi ? Benoît XVI a parlé d’éclipse de Dieu et de dictature du relativisme. Notre Pape François, quant à lui, parle de colonisation idéologique. Nous désirons ardemment le retour de Dieu, Père, Fils et Esprit-Saint, du Dieu Amour et Vérité, dans le cœur des hommes. Seul, ce retour, peut permettre la redécouverte du caractère sacré de toute vie humaine ! Rien n’est impossible à Dieu.Notre pèlerinage pour la vie, en ce dimanche, est en vue d’obtenir l’ouverture à Dieu de nombreux cœurs. Bernard Nathanson, qui était appelé le roi de l’avortement aux USA, s’est converti. Il a reçu le baptême et est mort en catholique et en témoin de l’évangile de la vie. Cette grâce de la conversion est à demander particulièrement en cette Année de la Miséricorde pour ceux qui militent pour le droit à l’avortement. Croyons en la Puissance de la Grâce !

L’Évangile de ce dimanche commence par un témoignage très important sur l’historicité des évangiles. Le Concile Vatican II a cité Saint Luc pour parler des témoins oculaires et des serviteurs de la Parole qu’ont été les apôtres. Les évangiles transmettent sans erreur ce que Jésus a dit, fait et a été. Plus nous méditerons l’évangile et mieux nous connaîtrons Jésus, Voie, Vérité et Vie. Notre Pape François nous recommande de lire chaque jour un passage d’évangile. Celui qui vit l’évangile ne peut pas ne pas dénoncer avec conviction et détermination tous les attentats contre la vie ! Vivre l’évangile, c’est aussi imiter Jésus, notre grand modèle. Saint Luc rapporte, en ce dimanche, sa première prédication dans la synagogue de Nazareth, le village où Il avait vécu pendant une grande partie de sa vie cachée. Il révèle à ses compatriotes que la prophétie d’Isaïe est accomplie. Ceux-ci comprendront bien ce que Jésus a voulu leur dire et voudront le mettre à mort. Il ne peut pas, pour eux, être le Messie attendu. Il a vécu si pauvrement et si humblement au milieu d’eux pendant tant d’années en exerçant avec Saint Joseph le métier de charpentier, comment pourrait-Il être le Christ, le Fils de David ? Témoigner de Jésus, aujourd’hui, et de son évangile, c’est aller à contre-courant en participant au combat de la Lumière contre les Ténèbres. Le Verbe incarné qu’est Jésus est la Vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans ce monde. Vivons notre pèlerinage pour la vie en désirant ardemment être sel de la terre et lumière du monde. Ne soyons pas des chiens muets, ne rougissons pas de Jésus, de son Evangile et de l’Eglise. Nous ne sommes pas l’Eglise du « non », qui chargerait les hommes et les femmes de fardeaux insupportables. Nous sommes l’Eglise du «oui», du «oui» à Dieu, du «oui» au vrai Bonheur et à la «Vie», du «oui» à la civilisation de l’amour où toute vie humaine sera aimée et respectée !"

Posté le 25 janvier 2016 à 06h15 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (0)

24 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes11

Posté le 24 janvier 2016 à 17h13 par Michel Janva | Lien permanent

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes10

Posté le 24 janvier 2016 à 15h12 par Michel Janva | Lien permanent

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes9

Posté le 24 janvier 2016 à 11h10 par Michel Janva | Lien permanent

17 septembre 2016 : marche pour la vie à Berne en Suisse

Samedi 17 septembre 2016, 14h30, Berne, Place fédérale.

Posté le 24 janvier 2016 à 10h48 par Michel Janva | Lien permanent

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes8

Posté le 24 janvier 2016 à 09h08 par Michel Janva | Lien permanent

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes12

Posté le 24 janvier 2016 à 07h14 par Michel Janva | Lien permanent

23 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes7

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 23 janvier 2016 à 09h06 par Michel Janva | Lien permanent

22 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes5

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 22 janvier 2016 à 09h04 par Michel Janva | Lien permanent

21 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

MPV2016-Vignettes4

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 21 janvier 2016 à 09h01 par Michel Janva | Lien permanent

20 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

CYw0fWaW8AA9L5L

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 20 janvier 2016 à 08h53 par Michel Janva | Lien permanent

19 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

CYr52KRWsAAN8Ds

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 19 janvier 2016 à 08h52 par Michel Janva | Lien permanent

Femmes enceintes : le guide intégral des aides

Proposé par l'Alliance Vita, ce guide tombe à pic à l'heure où le gouvernement encourage l'avortement de masse :

"Jesuisenceinteleguide.org est édité et animé par Alliance VITA et son service d’aide et d’écoute SOS Bébé. Il s’appuie sur notre expérience et notre travail sur le terrain depuis de longues années. Il rassemble en un site unique toutes les aides, les droits et les démarches à entreprendre pour les femmes enceintes. Ces informations sont souvent éparses, certaines sont difficiles à trouver, parfois méconnues. Il est destiné aux femmes enceintes, spécialement à celles qui rencontrent des difficultés, et aussi aux professionnels qui les accompagnent (travailleurs sociaux, médecins, associations…)"

JeSuisEnceinteLeGuide_2016_pdf-237x300

Posté le 19 janvier 2016 à 06h57 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (2)

18 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

CYmlbypW8AA_ukt

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 18 janvier 2016 à 08h51 par Michel Janva | Lien permanent

17 janvier 2016

24 janvier : journée de l'enfant à naître

CY3GtsEWEAAswlA

Collez, tractez pour la vie.

Posté le 17 janvier 2016 à 11h51 par Michel Janva | Lien permanent

24 janvier : pèlerinage pour la vie à Paris

La Marche pour la vie, qui devait avoir lieu le dimanche 24 janvier à Paris, a été annulée à cause de l’état d’urgence. La Famille Missionnaire de Notre-Dame, qui y participe chaque année, invite tous ceux qui avaient l’intention de participer à la Marche pour la Vie à participer au pèlerinage pour la vie qu’elle organise à Paris ce 24 janvier. Le Père Bernard Domini, de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, répond à cette occasion aux questions du Rouge & Le Noir. Extraits :

"Ce pèlerinage se déroulera d’une manière très simple. Nous célèbrerons la Messe du 3dimanche du temps ordinaire en la Basilique Notre-Dame du Perpétuel Secours à 13 heures en priant tout particulièrement pour les intentions annoncées et en orientant notre homélie sur le respect inconditionnel de la vie. Après la Messe, nous rappellerons l’essentiel de l’enseignement de l’Eglise sur le respect de la vie de sa conception à son terme naturel et nous partirons à pied pour la Basilique de Montmartre en nous efforçant de prier le chapelet par petits groupes avec des temps de silence et des temps de partage entre pèlerins. Nous n’occuperons pas la voie où circulent les voitures, mais nous marcherons sur les trottoirs.

Pelerinagepourlavie-829f7

Qu’est ce que prier en réparation ? Qu’est ce que prier pour les péchés d’autrui ? Quel en est l’enjeu, dans le cas surtout où les gens qu’il l’ont commis n’en ont pas conscience ?

La prière en réparation ne se comprend que si l’on est conscient que le péché d’avortement est un péché grave qui offense Dieu. Le Coeur de Jésus a appris à Sainte Marguerite-Marie à prier en réparation pour les péchés de l’humanité. Il lui a appris deux sortes de réparation : la réparation de justice et la réparation d’amour. Comme nous le disons dans notre Communiqué, depuis 1975, près de deux milliards d’avortements légaux ont eu lieu. Le Coeur de notre Père céleste est particulièrement offensé. Nous ne pouvons pas rester indifférents devant cette “guerre mondiale contre l’enfant”. Notre Pape François, dans son message pour la paix, nous a demandé de gagner sur l’indifférence. C’est pour ces raisons que nous voulons faire ce pèlerinage de réparation vers la Basilique de Montmartre qui est un sanctuaire national. Il serait dommage qu’il n’y ait rien, cette année, pour rappeler la vérité sur l’avortement et ses conséquences traumatisantes.

Nous ne prions pas pour les péchés d’autrui, mais nous prions pour celles et ceux qui ont recouru ou participé à l’avortement. Jésus est notre grand modèle. Au jardin des Oliviers, Il a prié pour chacun de nous. Notre prière, unie à celle de Jésus et de la Vierge Marie, peut obtenir de nombreuses grâces de conversion et peut aider tous ceux qui sont tourmentés par ce péché d’avortement à demander pardon à Dieu et à recevoir Sa Miséricorde.

L’enjeu de cette prière de réparation est d’abord de faire monter vers Dieu une prière unie à celle de Son Fils au Jardin des Oliviers et sur la Croix. L’autre enjeu est d’aider nos contemporains à prendre conscience de la gravité du péché de l’avortement. Nous désirons aussi faire découvrir que rien n’est perdu lorsque l’on reconnait sa faute et que l’on ouvre son coeur à la Miséricorde divine. L’enjeu ultime est d’agir par la puissance de la prière afin qu’il n’y ait plus d’avortements dans le monde . Pour la Bienheureuse Mère Térésa, la paix ne pouvait pas advenir dans le monde tant qu’il y aurait un avortement légal. La prière et le pèlerinage en réparation nous permet de ne pas rester sans rien faire devant, répétons-le, cette guerre mondiale contre le plus innocent des hommes : l’enfant dans le sein de sa maman ! [...]"

Posté le 17 janvier 2016 à 08h15 par Michel Janva | Lien permanent

16 janvier 2016

Forum Un de Nous du 12 mars : inscriptions ouvertes

Le Forum européen UN DE NOUS (ONE OF US) a lieu le samedi 12 mars à Paris (Salle Gaveau). La Fondation Jérôme Lejeune, qui l'organise, vous invite à vous inscrire. C’est le premier acte d’une mobilisation internationale en faveur de la vie. Elle est en marche, et n’est pas prête de s’arrêter : inscrivez-vous vite !

Recherche sur l'embryon, dérives euthanasiques, scandale du Planning familial aux Etats-Unis, eugénisme, commerce de l’enfant et traite de la femme à travers la GPA, percée du transhumanisme, les défis ne manquent pas ! Ces dérives sont d’une telle ampleur que la constitution d’une force d’action européenne est nécessaire. Dans la dynamique de l’immense succès de l’Initiative citoyenne européenne (près de deux millions de signatures), les 25 associations nationales de la Fédération UN DE NOUS ont décidé d'agir de manière coordonnée pour se faire entendre des institutions européennes et nationales.

Ce Forum est le premier acte public du mouvement. Il constitue une occasion unique de rencontrer les principaux leaders de défense de la vie en Europe, qui vont compter dans les prochains mois. Attention : le nombre de place est limité ! De très nombreux acteurs de la vie sont mobilisés pour cet événement. La salle Gaveau dispose de 1 200 places, mais 500 sont déjà réservées pour les associations européennes. Le nombre de place est limités, il faut s'inscrire vite ! L’inscription est gratuite, mais obligatoire, pour des raisons d’organisation et de sécurité.

Posté le 16 janvier 2016 à 13h52 par Michel Janva | Lien permanent

14 janvier 2016

Suisse : les milices gauchistes menacent la marche pour la vie à Berne

Lu ici :

"Le 14 décembre 2015, le journaliste de la NZZ Lucien Scherrer a écrit un article sur les violences et le vandalisme de la scène de "gauche autonome" zurichoise. Scherrer a mis, entre autre, en lumière le fait que les anarchistes s'en prenaient chaque année à la Marche pour la Vie. Selon Scherrer, les " opposants à l'avortement... sont vus par les extrémistes de gauche comme les fers de lance du système réactionnaire, à tel point qu'il leur paraît presque légitime de les attaquer ".  

Le fait est que ces casseurs de la gauche décuplent de rage lorsque les valeurs chrétiennes apparaissent en public. La Marche pour la Vie n'est pas seule en cause, la danse UptoFaith, sur la Place fédérale, les prières publiques et les manifestations d'évangélisation font aussi maintenant l'objet d'agressions. La gauche autonome et les activistes du Gender ne sont pas prêts à accepter la libre expression des valeurs chrétiennes. Heureusement, nous pouvons encore bénéficier de la protection de la police. Protection qui sera certainement nécessaire à Berne à la 7ème Marche pour la Vie, le 17 Septembre. Une première rencontre du Comité d'organisation avec la police de Berne a révélé que les autorités prévoyaient de fortes réactions. Les officiers en charge ont expliqué que Berne disposait d'un potentiel d'extrémisme de gauche beaucoup plus important qu'à Zurich. On peut en tout cas s'attendre à des perturbations massives. En conséquence, il nous a été fortement conseillé de ne pas faire de demande pour une marche en ville et de nous en tenir à un simple rassemblement sur la place fédérale.  

Le Comité a refusé (comme les années précédentes à Zurich) de renoncer à l'organisation d'une marche. Nous n'acceptons pas que des groupuscules gauchistes déterminent les décisions de la police en matière d'autorisation. Groupes activistes qui peuvent sans autre obtenir les leurs dans toutes les villes du pays (défilé du 1er mai, Gaypride, etc.). Ce droit fondamental doit également s'appliquer aux associations chrétiennes de défense du droit à la Vie ! Sous peine de violer le principe de l'égalité de traitement et de voir la libre expression publique du message chrétien réduit à jamais au silence. Le Comité a donc déposé une demande pour un rassemblement et une marche, dans le ferme espoir d'être entendu. Le droit sans restriction à la Vie doit aussi pouvoir être défendu dans les rues de Berne !"

Posté le 14 janvier 2016 à 19h10 par Michel Janva | Lien permanent

10 janvier 2016

24 janvier 2016 à Paris : Pèlerinage pour la Vie

De la Famille Missionnaire Notre-Dame :

"La Marche pour la vie, qui devait avoir lieu le dimanche 24 janvier à Paris, a été annulée à cause de l’état d’urgence. La Famille Missionnaire de Notre-Dame, qui y participe chaque année, invite tous ceux qui avaient l’intention de participer à la Marche pour la Vie à participer au pèlerinage pour la vie qu’elle organise à Paris ce 24 janvier. Après la Messe dominicale de 13h à la Basilique Notre-Dame du Perpétuel Secours (Paris 11° – Métro Père Lachaise), en réparation pour le péché de l’avortement, nous nous rendrons, en cette année jubilaire de la Miséricorde, au sanctuaire national qu’est la Basilique du Sacré Cœur de Montmartre.

Nous invitons tout particulièrement à ce pèlerinage jubilaire à la divine Miséricorde les mamans, les papas, les familles, les hommes politiques, le personnel de la santé, les jeunes et moins jeunes et tous ceux et celles qui ont eu recours ou qui ont collaboréà l’avortement et qui demeurent blessés dans leur conscience par cet acte grave. Seule, la Miséricorde de Dieu peut redonner la paix à tous ceux qui sont tourmentés dans leur conscience par l’avortement !

Jean-Paul II disait, dans l’Encyclique Evangelium vitae :

« Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l’avortement. L’Eglise sait combien de conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique. Il est probable que la blessure de votre âme n’est pas encore refermée. En réalité, ce qui s’est produit a été et demeure profondément injuste. Mais ne vous laissez pas aller au découragement et ne renoncez pas à l’espérance. Sachez plutôt comprendre ce qui s’est passé et interprétez-le en vérité. Si vous ne l’avez pas encore fait, ouvrez-vous avec humilité et avec confiance au repentir : le Père de toute miséricorde vous attend pour vous offrir son pardon et sa paix dans le sacrement de la réconciliation. C’est à ce même Père et à sa miséricorde qu’avec espérance vous pouvez confier votre enfant. Avec l’aide des conseils et de la présence de personnes amies compétentes, vous pourrez faire partie des défenseurs les plus convaincants du droit de tous à la vie par votre témoignage douloureux. Dans votre engagement pour la vie, éventuellement couronné par la naissance de nouvelles créatures et exercé par l’accueil et l’attention envers ceux qui ont le plus besoin d’une présence chaleureuse, vous travaillerez à instaurer une nouvelle manière de considérer la vie de l’homme » (EV 99).

Puisse cet encouragement du saint Pape Jean-Paul II être étendu, en cette année jubilaire de la Miséricorde, à tous ceux qui ont collaboré de près ou de loin à l’avortement : aux hommes politiques qui ont voté les lois le libéralisant, aux médecins et membres du personnel soignant qui participent à l’avortement, aux personnes qui ont poussé des mamans à avorter. Puisse Dieu Miséricorde, en ce dimanche 24 janvier prochain, avoir la joie de répandre abondamment sa miséricorde dans le cœur de toutes les personnes qui souffrent du traumatisme moral et spirituel provoqué par le péché d’avortement. Dieu a répandu sa miséricorde dans l’âme de Bernard Nathanson, appelé aux USA « le roi de l’avortement ». Bernard Nathanson est mort catholique et apôtre de l’évangile de la vie. Rien n’est impossible à Dieu, qui veut, nous en sommes convaincus, répandre également sa miséricorde dans l’âme de ceux qui militent aujourd’hui pour l’avortement et contre la vie. Mobilisons-nous et soyons les courageux témoins de la vie de sa conception à son terme naturel. Misericordias Domini in aeternum cantabo !

Nous invitons les prêtres disponibles à venir nombreux, ce dimanche 24 janvier 2016 dans l’après-midi, pour accueillir ceux et celles qui veulent accueillir la Miséricorde de Dieu.

Nous n’avons pas le droit de rester indifférents devant le drame de l’avortement. Les spécialistes estiment le nombre des avortements annuels dans le monde de 43 à 50 millions. Ainsi, depuis 1975, on peut estimer à au moins 1 milliard 800 millions les avortements légaux qui ont eu lieu dans le monde et notamment près de 8 millions en France, soit une moyenne de 220 000 enfants à naitre avortés tous les ans, 600 par jour ! Il est donc grand temps de se mobiliser contre la plus grande guerre mondiale de tous les temps : la guerre contre le plus innocent des enfants des hommes perpétrée comme un attentat dans le sein de sa maman !

Il est temps de continuer l’action de Saint Jean-Paul II, de la Bienheureuse Mère Térésa, du Professeur Jérôme Lejeune et de nombreux anonymes qui défendent la vie humaine dans leur vie ordinaire. Venons nombreux, ce dimanche 24 janvier, à Paris, à la Messe dominicale de 13 heures à Notre-Dame du Perpétuel Secours (Paris 11° – Métro Père Lachaise) et au pèlerinage jubilaire au Sacré Cœur de Montmartre, pour demander pardon et réparation à Dieu miséricorde, dont le Cœur divin est blessé par les péchés d’avortement. Invitons tous ceux qui se sont compromis avec l’avortement à venir, en confiance, demander pardon à Dieu et recevoir sa miséricordePrions pour la cause de la vie et de la famille.

Car organisé au départ de Saint-Pierre-de-Colombier via Valence, Lyon, etc… (Inscription ici)"

Posté le 10 janvier 2016 à 09h11 par Michel Janva | Lien permanent

09 janvier 2016

16 janvier : prière publique contre l'avortement à Bougival

Capture d’écran 2016-01-02 à 20.30.52

Posté le 9 janvier 2016 à 07h13 par Michel Janva | Lien permanent

05 janvier 2016

Affichage pro-vie à Laval

1919231_570289443140364_8250855383856322606_n

1918520_570289409807034_1561483644571557818_n

Pour commander des affiches, contactez Choisir la vie.

Posté le 5 janvier 2016 à 21h38 par Michel Janva | Lien permanent

31 décembre 2015

La Cour Constitutionnelle espagnole reconnait l’enfant à naître comme membre à part entière de la famille

Lu sur La Nouvelle Gazette Française :

"La Cour Constitutionnelle espagnole vient de reconnaitre l’enfant à naître comme membre à part entière de la famille ce lundi 28 Décembre, fête des Saints Innocents. Ce geste apporte un signe inattendu d’espoir à la cause du droit à la vie.

La Cour constitutionnelle espagnole vient de reconnaître l’enfant à naître en tant que membre de la famille dans les procédures administratives sur les prestations sociales. La sentence du 17 Décembre dernier n’a pas encore été publiée sur le site Web de la Cour, mais les agences de nouvelles Aceprensa et El espanol ont diffusé l’information. La décision, adoptée à l’unanimité, a une « valeur symbolique très intéressante », explique Andres Ollero, l’un des juges du TC. Comme le souligne Gador Joya, porte-parole de l’association Droit de vivre, « si on reconnait la vie de l’enfant à naître pour le bien qu’il apporte aux autres, comment ne pas reconnaître son droit de vivre comme bien pour lui-même ? Le protéger quand il bénéficie aux autres et l’ignorer quand il importune serait configurer le droit fondamental à la vie en fonction de la valeur instrumentale qu’un être humain a par rapport à son environnement, une audace que même les juges les plus partiaux n’autoriseraient pas, quoi qu’avec la Cour constitutionnelle, même les ânes volent ».

Cette déclaration contient une conclusion pleine d’espoir pour garantir, par une décision de justice, un droit fondamental que les gouvernements ont été incapable de protéger par la politique. Pour plus de 600.000 vies enlevées par l’avortement suite à la loi de 2010 en Espagne, tous les jours ont été un peu été 28 Décembre, commémoration du massacre des Saint Innocents."

Posté le 31 décembre 2015 à 11h02 par Michel Janva | Lien permanent

28 décembre 2015

12 mars 2016 : lancement du forum Européen ONE OF US

Dans la dynamique de l’initiative citoyenne Européenne ONE OF US/UN DE NOUS qui a réuni près de 2 millions de signatures en 2013, les associations européennes de défense de la vie, qui viennent de se constituer en Fédération, organisent leur premier grand événement public : le Forum Européen ONE OF US, qui se tiendra le samedi 12 mars 2016 à Paris.

1

Scandale de la vente d’organes issus de l’avortement aux Etats-Unis, dérives vers l’euthanasie, traite des femmes et des enfants par la GPA, avancée du transhumanisme : les menaces contre les plus faibles sont grandissantes partout dans le monde. Les deux millions de citoyens Européens qui ont signé l’initiative citoyenne Européenne ONE OF US veulent se réapproprier les valeurs humaines des fondateurs de l’Europe : le respect de la dignité de chaque être humain, quel que soit son stade de développement.

Posté le 28 décembre 2015 à 08h57 par Michel Janva | Lien permanent

22 décembre 2015

24 janvier : journée de l'enfant à naître

Choisir la vie vient de créer un nouveau groupe Facebook dédié aux jeunes : The walking Life :

C

Cher jeune,

Je m’adresse à toi tout particulièrement,
Parce que je sais que tu fais partie de cette génération qui ne veut plus qu’on décide pour elle,
Parce qu’à ton âge, on ose, on n’a pas peur, on ne recule pas...
Et parce que l’avenir de notre pays repose aussi entre tes mains...

La Marche pour la Vie 2016 a été annulée... Les circonstances actuelles nous ont obligé à revenir sur ce beau projet. Mais tout ne s’arrête pas là...
Le 24 janvier reste la journée de l’enfant à naitre...
Nous ne pouvons pas marcher mais nous devons nous faire entendre !

Alors nous avons besoin de toi maintenant...
C’est avec ton énergie, ton courage, ton audace que nous pourrons mener de nouvelles actions malgré les interdictions... Juste un peu de temps après les cours ? Après les soirées... ? C’est suffisant pour réveiller les consciences de notre société...

Ce combat c’est le tien, il est légitime, il est nécessaire...
Pour ceux d’hier : Tous ces jeunes de ton âge qui ne sont pas à tes côtés parce qu’on ne leur pas laisser la chance de naitre...
Pour ceux d’aujourd’hui : Chacun de ces enfants à naître, si petits, si fragiles, qui ne peuvent pas se défendre, et qu’on attaque...
Et pour tous ceux de demain...

ENSEMBLE, NOUS POUVONS NOUS BATTRE POUR LEUR VIE, POUR LA VIE. IL FAUT ENTRER EN RESISTANCE.

Toi, tes amis, tes relations, contactez nous!
Relaye ce message autour de toi, partage sur Facebook, Twitter...
Ca commence dès aujourd’hui...
Nous avons besoin de toi sur le terrain.
CLV
juliechoisirlavie@gmail.com
Facebook : groupe Walking Life

Posté le 22 décembre 2015 à 15h29 par Michel Janva | Lien permanent

21 décembre 2015

Etat d'urgence autour de l'enfant à naître : 24 janvier Journée de l'enfant à naître

Journée de l'enfant à naître : J-30 : lancement de la grande campagne de sensibilisation sur la réalité de l'avortement.

Choisir la Vie lance une vaste campagne de sensibilisation sur la réalité de l'avortement, alternative à la Marche pour la Vie annulée du 24 janvier prochain. Des tracts, affiches, autocollants sont à votre disposition auprès de : info@choisirlavie.fr Tractez, affichez, Twitter, likez...mettez votre dynamisme et votre créativité au service de la Vie !

MPV2016-Communiqué_14-9-2015

Posté le 21 décembre 2015 à 21h49 par Michel Janva | Lien permanent

19 décembre 2015

24 janvier : à la place de la Marche Pour La Vie une journée de prière pour la vie

CWa1jftWIAAIF5Q

Posté le 19 décembre 2015 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

15 décembre 2015

3000 personnes marchent pour la vie aux Pays-Bas

7338e171-4cc3-4966-80cd-f899a38bee19-750x420Droit de Naître a participé ce samedi 12 décembre à la « Mars voor het Leven » (Marche pour la Vie) de La Haye organisée par l’association « Schreeuwomleven » («le Cri pour la Vie »). L’événement se déroule chaque année aux Pays-Bas à l’occasion du triste anniversaire de la loi du 18 décembre 1980 qui a légalisé l’avortement dans le pays.

Le défilé, composé d’environ 3000 personnes, s’est déroulé en silence dans le centre-ville. Certains en ont profité pour réciter le chapelet discrètement.

Parmi les interventions des délégations étrangères celle de de Gianna Jessen, une jeune américaine rescapée de l’avortement, a été particulièrement remarquée. Gianna a exhorté les chrétiens à placer Dieu au centre de leur combat pour la Vie. Un discours ouvertement religieux qui aurait sans doute fait grincer des dents s’il avait été prononcé dans notre pays, trop souvent conditionné par un laïcisme intransigeant…

Droit de Naître se réjouit de l’existence d’un tel événement dans la ville qui accueillent les sièges de la Cour internationale de justice et de la Cour pénale internationale.

DISCOURSMAVIEGianna-Jessen-300x225

Posté le 15 décembre 2015 à 07h18 par Michel Janva | Lien permanent

14 décembre 2015

Conférence Billings en Croatie en mai 2016

Une conférence internationale sur la méthode de l’ovulation Billings aura lieu en Europe, du 12 au 16 mai 2016, au centre pastoral de l'archidiocèse de Zagreb (Croatie). Le thème de la conférence sera "L'ouverture à la vie et la méthode de l'ovulation Billings".

  WOOMB_Zagreb_mai2016

Le programme détaillé est ici.

Posté le 14 décembre 2015 à 17h48 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (2)

10 décembre 2015

Agissez pour la vie en devenant bénévole pour le Forum ONE OF US

0

Le 12 mars 2016 la Fédération ONE OF US / UN DE NOUS lance un premier Forum européen pour la vie, à Paris.

Ce forum ne se fera pas sans vous ! Ce forum a besoin de nombreux bénévoles pour le bon déroulement de cet évènement majeur.

Plusieurs compétences sont indispensables, notamment en logistique, sécurité, maîtrise de langues étrangères (anglais, italien, espagnol...).

N'hésitez pas à en parler autour de vous, et surtout à vous inscrire sur le site de UN DE NOUS pour intégrer l’une des équipes de bénévoles.

Pour toute question, vous pouvez contacter benevoles@undenous.fr

Posté le 10 décembre 2015 à 13h39 par Michel Janva | Lien permanent

08 décembre 2015

Réservez votre 12 mars 2016

A

Posté le 8 décembre 2015 à 12h17 par Michel Janva | Lien permanent

La marche pour la Vie 2016 est annulée

Reçu ce communiqué : 

Chers amis,

Suite aux événements tragiques qui ont touché notre pays, et dans le contexte actuel d’état d’urgence, nous avons décidé, avec un profond regret, de ne pas maintenir la Marche pour la Vie du 24 janvier prochain à Paris, dans le souci de prendre le plus grand soin de tous les participants et intervenants et d’éviter une interdiction de manifester, de dernière minute, qui mettrait en difficulté tant les manifestants que les organisateurs.

Fidèle à la promesse qu’elle a faite à tous de faire du 24 janvier 2016 la Journée Internationale de l’enfant à naître et consciente qu’il existe bien un « état d’urgence » autour des menaces qui guettent encore l’enfant à naître dans les mois à venir à travers le projet de loi santé élaboré par le gouvernement, Choisir la vie indiquera très prochainement les alternatives à la Marche pour la Vie et les actions qu’elle envisage afin de poursuivre le combat pour le respect de la Vie.

Aujourd’hui, plus que jamais, il nous faut redoubler de persévérance et d’ingéniosité pour continuer à dénoncer les atteintes à la Vie et témoigner de la grandeur et de la beauté de toute Vie humaine.

Soyez assurés de mon entier dévouement à la cause de la Vie.

Cécile EDEL
Présidente de Choisir la Vie,
Association organisatrice de la Marche pour la Vie

Posté le 8 décembre 2015 à 00h04 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (6)

05 décembre 2015

Aidez le Festival de la Vie et gagnez le ciel !

Relayé par Aleteia : Oeuvres pour la Vie, après les Veillées pour la Vie, crée le Festival de la Vie, dont nous avions déjà parlé ici. Ce festival rassemble des musiciens engagés pour la vie, qui vont se produire pour rassembler des fonds destinés à soutenir des maisons d'accueil pour mamans en détresse. Concrètement, ce festival poursuit plusieurs buts :

  • communiquer sur le thème de l'accueil de la vie
  • développer une culture solidaire et caritative
  • produire des albums d'artistes engagés sur ce sujet
  • reverser les bénéfices à des maisons d'accueil pour mères en détresse.

On peut soutenir ce Festival de la Vie sur Credofunding, qui rassemble un ensemble de projets catho-compatibles nécessitant finances. Un tirage au sort offrira aux généreux donateurs plusieurs baptêmes de l’air ainsi qu’une session de voltige aérienne. Grace à votre participation, le Festival pourra s'inscrire dans la durée en se renouvelant sur plusieurs années et s'ancrer ainsi dans le paysage de la culture de Vie.

 

Posté le 5 décembre 2015 à 09h44 par Marie Bethanie | Lien permanent

04 décembre 2015

Le vrai visage du Téléthon

Communiqué de Choisir la Vie :

Images8LBQ5L48"À partir de ce soir, se tiendra la 29e édition du Téléthon, manifestation largement promue et encouragée par les médias et le milieu du showbiz.

Sans condamner la générosité de milliers de donateurs et de bénévoles engagés dans la lutte légitime contre les maladies génétiques, Choisir la Vie ne peut que renouveler ses mises en garde contre les orientations de l’AFM (Association française contre la myopathie) qui :

- d’une part, finance, par le biais d’une partie des dons du Téléthon, certaines recherches utilisant des embryons humains, sacrifiés ainsi pour la science !

- et d’autre part, utilise le mensonge pour arriver à ses fins (financières !). Les "bébéthons" mis en effet en avant et présentés comme un succès thérapeutique n’ont en aucun cas guéri à proprement parlé mais ne sont, en fait, que le fruit d’une odieuse sélection par diagnostic prénatal. Ils sont les seuls survivants des membres de leur fratrie éliminés avant leur naissance parce que diagnostiqués myopathes.

Enfin, depuis 2006, il a été demandé aux responsables du Téléthon une parfaite transparence financière, afin d’éviter aux donateurs d’être complices d’actes que leur conscience réprouve. Celle-ci a été refusée.

C’est pourquoi Choisir la Vie, fidèle à son combat pour le respect de la vie de chaque être humain ne peut que, cette année encore, dénoncer ces dérives et demander à ses adhérents et sympathisants de tirer les conséquences de celles-ci."

Posté le 4 décembre 2015 à 17h13 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (3)

Etat d'urgence : la Marche pour la vie annulée

MPV2016-Communiqué_4.12.2015

Posté le 4 décembre 2015 à 12h05 par Michel Janva | Lien permanent

02 décembre 2015

Le Centre Billings France propose également l'enseignement de la méthode aux pays francophones

Suite à notre post La méthode Billings enfin accessible à tous les pays francophones, le Centre Billings France, fondé en 1981 sous le nom d'Association Nationale Pour la Promotion de la Famille et l’Éducation Conjugale, destinée par ses statuts à promouvoir la méthode Billings en France, mais aussi dans tous les pays francophones, nous demande de publier l'information suivante, ce que nous faisons bien volontiers :

Logo-centre-billings-france-web"(...) La fécondité, la capacité à donner la vie est un don que nous recevons mais que nous ne possédons pas.Il ne concerne pas seulement la femme, mais l'homme, et bien entendu implique un profond respect de la vie. Pie XII rappelle aux époux chrétiens, qu'il leur faut être au "service de la vie". La régulation naturelle des naissances, la si bien nommée "paternité responsable" n'est en aucun cas un "truc" de femme, mais un des aspects du mariage. Nous enseignons en foyer, mari et femme face à un couple (...) 

Les premières publications en français, de la méthode Billings, par René et Marie Sentis, fondateurs du Centre Billings France, datent des années 1980 (...) Le livret "Connaître sa fécondité par la méthode naturelle des docteurs Billings" a été réédité de nombreuses fois et vendu à des milliers d'exemplaires en France - de nombreux lecteurs doivent l'avoir dans leur bibliothèque. Il a été aussi diffusé largement (souvent gratuitement) par exemple en Afrique francophone, pendant près de 30 ans (...). De même en est-il des supports dématérialisés (...).

À ce sujet, il convient de rappeler que l'épiscopat d'Afrique Francophone est très réceptif à la méthode Billings ou plus exactement méthode de la glaire, ainsi "rebaptisée" dans de nombreuses pastorales familiales d'Afrique, pour justement échapper à cette pression que nous subissons et dénonçons ici. Le Centre Billings France (CBF) comme pour l'ensemble de son action, aide de son mieux, toujours totalement gratuitement (...) Ce qui manque le plus en Afrique, comme en Europe, ce sont des témoins, des apôtres de cet art de vivre, si éloigné de la norme contraceptive, imposée par la pensée dominante, ou par les gouvernements (...)

Nous œuvrons pour répondre à Humanae Vitae et Evangelium Vitae."

Posté le 2 décembre 2015 à 12h29 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (8)

01 décembre 2015

La méthode Billings enfin accessible à tous les pays francophones

Lu sur le site Billings life:

Billings_monde"Bien que la méthode de l’ovulation Billings® soit très répandue, quiconque veut la pratiquer ne trouve pas toujours une monitrice à proximité qui puisse lui enseigner de vive voix.

Pour résoudre ce problème, les Drs John et Evelyn Billings ont développé et mis en place, à la fin des années 90 et avec l’aide de leurs collaborateurs de l’Organisation Mondiale de la Méthode de l’Ovulation Billings (WOOMB International –World Organisation Ovulation Method Billings), une formation à distance profitant du développement d’Internet et des échanges facilités par la messagerie électronique et des outils comme Skype.

Cette formation se compose d’une dizaine de sessions, chaque session étant dédiée à un aspect spécifique de la méthode. La formation a vocation non seulement à permettre l’apprentissage de la méthode pour soi, mais aussi à devenir monitrice pour ensuite l’enseigner (...)

Tous les renseignements et modalités pratiques ici.

Posté le 1 décembre 2015 à 17h19 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (6)

30 novembre 2015

Pro-life, il meurt en défendant le planning familial

Selon le New-York times, Garrett Swasey le policier abattu en défendant le centre de planning familial de Colorado Springs, attaqué par un forcené, était pasteur et anti-avortement. Il n'a pas hésité à donner sa vie pour défendre ceux qui la prennent.

Posté le 30 novembre 2015 à 07h34 par Michel Janva | Lien permanent

28 novembre 2015

Plus de 190 Veillées pour la Vie

"191 veillées pour la Vie sont référencées : merci à tous pour votre soutien qui a indéniablement favorisé cette réussite ! 
Ce grand mouvement pour la vie a été désiré par St Jean Paul II dans Evangelium Vitae, lancé par Benoît XVI en 2010 et béni et encouragé par le Pape François en 2013. L’essai est chaque année transformé : +13% d’augmentation entre 2014 et 2015 !"
D'autre part, l'article de Famille chrétienne cité ici par Michel été modifié et se trouve maintenant ici.
 
A la veille de l’Avent, veillons et prions pour mieux accueillir et protéger la Vie !
 
Et l'on peut toujours soutenir le Festival pour la Vie : grâce à Credofunding, "embarquez dans le financement d’un festival réunissant les meilleurs musiciens engagés pour la Vie au profit de mères en détresse." Un bonne action pour le temps de l'Avent ?
 

Posté le 28 novembre 2015 à 15h40 par Marie Bethanie | Lien permanent

Marion Maréchal-Le Pen aimerait réorienter l’argent vers des associations qui accompagnent les plus fragiles

Suite à sa volonté de supprimer les 200 000€ de subvention que la région PACA accorde au planning familial, Marion Maréchal-Le Pen s'explique dans Valeurs actuelles sur cette idée que l'on peut considérer comme une des premières mesures pro-vie :

802978-marion-marechal-le-pen-le-29-aout-2015-a-plan-d-aups-sainte-baume"(...) Je me permets de dénoncer l'amalgame entre subventions du planning familial et remise en cause de la légalité de l'avortement, qui sont deux sujets différents. Plusieurs raisons à mon choix. Il n'est pas question  de faire disparaître ces associations pour la bonne raison qu'elles touchent des centaines de milliers d'euros de subventions annuelles par l'ensemble des échelons: mairie, intercommunalités, métropoles, départements, régions, Etat. La suppression des 200 000 euros annuels de subvention de la région n'entrainera pas leur disparition. Par ailleurs, 200 000 euros de subvention à une seule association dans un contexte budgétaire contraint était déjà, en soi, un scandale, surtout quand l'action de l'association ne rentre pas dans les champs des compétences de la région

VA. Mais sur le fond, maintenez-vous votre opposition au planning familial ?

Ces associations politisées, disons le franchement, de gauche et féministes, vivent d'une rente de situation. Il s’agit d’associations qui se présentent elles-mêmes comme "militantes". Des associations idéologues qui défendent la théorie du genre et oui, banalisent l'avortement, présenté comme une mesure de contraception parmi d'autres.

Des associations qui ne proposent pas d'alternative à cette situation en conseillant et en assistant les femmes seules et fragiles qui souhaiteraient garder leurs enfants. J'aimerais réorienter l’argent qui leur est versé vers des associations qui se proposent d'accompagner les plus fragiles, qui font du social avec la neutralité idéologique nécessaire, des associations qui ne sont pas militantes, mais dévoués à des projets de santé.

VA. Vous assumez donc cette guerre déclarée aux associations idéologiquement proches de la gauche ?

J'ai toujours dit que notre gestion ne sera pas prisonnière de la bien-pensance et du politiquement correct. C'est pourquoi nous remettrons en cause l'aide aux associations de préférence étrangères ou communautaristes, comme celle des associations satellite du militantisme de gauche. De surcroit quand elles ont pied dans nos écoles auprès de nos enfants. Par ailleurs, réduire l'éducation sexuelle, l'accès à la contraception et à l'avortement à la seule action du planning familial est totalement grotesque, au vu des très nombreux dispositifs et structures d'aides existants. S’il existe des vrais cas de grande fragilité, l'accès à la contraception est aujourd'hui très largement démocratisé et ses moyens d'accès nombreux. Cela implique qu'une plus grande attention sur l'environnement psychologique et social soit mise en place en direction de ces jeunes femmes, dont il est hors de question de se désintéresser, particulièrement en raison de leur fragilité et de leur détresse."

Posté le 28 novembre 2015 à 09h25 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (20)

26 novembre 2015

Bonnes nouvelles sur le front pro-vie

3 bonnes nouvelles aujourd'hui :

Images-3Au Pérou la commission des lois du Parlement a rejeté une proposition de loi dépénalisant l’avortement en cas de viol, fermant la possibilité d’un débat au Parlement avant la clôture de la session parlementaire en juillet 2016.

D’après un rapport fédéral publié mercredi, le nombre d’avortements aux Etats-Unis serait en baisse continue depuis 25 ans. Le nombre d’avortements déclarés a baissé de 4% en 2012, ce qui représente 31000 avortements de moins qu’en 2011 d'après les chiffres du Centers for Disease Control and Prevention. En 2012 le nombre d’avortements a donc diminué de moitié par rapport à 1974, l'année suivant la légalisation du crime de l'enfant à naître.

La Cour européenne des droits de l’homme (oui la CEDH !) vient de donner raison à Klaus Günter Annen à qui la justice allemande avait interdit de distribuer des tracts contre l’avortement à proximité d’une clinique pratiquant l’« IVG ». C’est une belle victoire pour la liberté d’expression, liberté d’exprimer la vérité, obtenue sur l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme qui affirme le respect de cette liberté.

Posté le 26 novembre 2015 à 22h04 par Michel Janva | Lien permanent

Des veillées pour la vie pour changer l'idéologie

La personne qui œuvre à l'organisation des Veillées de prière pour la vie naissante, qui auront lieu dans toute la France ce samedi 28 novembre, déclare à Famille chrétienne :

"[...] Lorsque Benoît XVI a demandé d’organiser ce type de veillées en 2010, j’ai trouvé formidable l’élan que cela a suscité partout en France. Or, en 2011, voyant que le mouvement ne semblait pas se perpétuer, j’ai décidé de m’investir pour mieux promouvoir cette initiative. J’ai alors créé, avec un séminariste et jeune couple, un blog tout simple visant à renouveler la culture de la vie en France. Peu à peu, il est devenu une vraie plateforme pour recenser les veillées et partager du contenu. [...]

Il est très beau de voir que les chrétiens s’engagent pour le renouveau de la culture de la vie. Certains lieux organisent ces veillées depuis six ans, et c’est vraiment source de grâce : les chrétiens découvrent le beau message de l’Église sur ce thème et se tournent vers le Père, source de toute vie. [...]

Il y a quelques années, au cours d’un stage au Moyen-Orient, j’ai réalisé que là-bas, les chrétiens n’ont pas peur de dire leur foi. En France, la laïcité nous a beaucoup atteints. À force de tout réduire à la sphère privée, on n’a plus conscience de la chance que l’on a d’avoir la foi, et des trésors que l’on a à partager. [...]"

Posté le 26 novembre 2015 à 21h05 par Michel Janva | Lien permanent

28 novembre : SOS Tout Petits en l'église ND des Victoires à Angers

Le Rosaire SOS Tout Petits public n'est pas autorisé non plus à Angers. En raison, dixit la Préfecture, d'un renforcement de Vigipirate à partir du 28 novembre.

Il se fera cependant, à Angers donc, en l'église Notre-Dame des Victoires, à 15 heures, samedi 28 novembre.

Posté le 26 novembre 2015 à 09h12 par Michel Janva | Lien permanent

168 veillées de prière pour la vie

Encore un effort pour arriver à 200 !

Des villes comme Nantes, Cholet, Ajaccio, Bastia, Le Havre, Brest, Saint Brieuc, Besançon, Amiens, Troyes, Dunkerque, Lourdes ou Pointe-à-Pitre peuvent encore se mobiliser et se joindre au témoignage ecclésial commun voulu par le pape, « pour une culture de la vie et de l’amour« .

Posté le 26 novembre 2015 à 07h25 par Michel Janva | Lien permanent

25 novembre 2015

156 veillées pour la vie naissante

Mais toujours rien à Nantes, Brest, Caen, Le Havre, Dunkerque, Lille, Troyes, Lourdes... De même, des régions comme la Corse, les Pyrénées, le centre-est, le Nord ne proposent pas de veillée.

Il est toujours temps de devenir apôtre de l'Evangile de la Vie et de créer sa veillée. Ce témoignage ecclésial commun, désiré par Saint Jean-Paul II dans Evangelium Vitae, lancé par Benoît XVI en 2010, béni et encouragé par le Pape François, est une occasion unique de relancer la culture de Vie dans notre société.

Posté le 25 novembre 2015 à 09h00 par Michel Janva | Lien permanent

24 novembre 2015

147 veillées pour la vie naissante

Chaque jour, de nouvelles veillées pour la vie sont organisées. Mais il n'y a toujours pas de veillée organisée dans le pays basque, dans les Pyrénées, dans la Franche-Comté, en Corse et dans le Nord... Des grandes villes comme Nantes, Brest, Caen, Le Havre, Dunkerque, Besançon, Clermont-Ferrand et Pau peuvent encore se réveiller pour relancer la culture de Vie.

Cropped-vie

Posté le 24 novembre 2015 à 07h44 par Michel Janva | Lien permanent

Dixième anniversaire du prix Honoris Causa reçu par les docteurs John et Evelyn Billings à Rome

Lu ici:

John-serre-Lyn-dans-ses-bras"Le 24 novembre 2005, il y a précisément 10 ans, les docteurs John et Evelyn Billings, concepteurs de la méthode de l’ovulation Billings de maîtrise de la fertilité par l’observation par la femme du simple signe de la glaire cervicale, recevaient le titre honorifique de docteurs Honoris Causa en médecine décerné par l’université Tor Vergata de Rome (...)

Cette attribution montrait l'engagement croissant des universités en vue de la reconnaissance de la valeur scientifique, médicale, culturelle et sociale de la méthode de l’ovulation Billings et de la promotion de la maîtrise de la fertilité par cette méthode comme connaissance utile non seulement pour une procréation responsable (pour réaliser, différer ou éviter une grossesse), mais aussi pour une protection de la santé gynécologique de la femme."

On peut lire ici l'adresse prononcée par le docteur John Billings :

"Quand nous enseignons la méthode de l'ovulation Billings, nous enseignons la Vérité etl'Amour, deux des principes fondamentaux du mariage et expression de la loi naturelle pour tous"

Posté le 24 novembre 2015 à 05h39 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (2)


     Archives > Pro-vie

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Pro-vie