02 mai 2016

Suite aux propos de Sophie Montel, Jacques Bompard et Le Salon Beige organisent une journée parlementaire

Jacques Bompard, député non inscrit du Vaucluse, a, comme la rédaction du Salon beige, été scandalisé par les propos de Sophie Montel, député européen et conseillère régionale du Front national. La défense de la vie humaine, de la conception à la mort naturelle, est le B-A BA de tout combat politique visant à redresser la France. Ensemble, nous organisons donc une réunion de débat et de travail à l'Assemblée nationale, avec des représentants de la "droite hors les murs" et des représentants du monde pro-vie français.

Les places étant très limitées, inscrivez-vous le plus vite possible dans le formulaire ci-dessous. Et, même si vous ne pouvez pas venir, inscrivez-vous pour suivre les débats (en direct ou en différé sur le Salon beige). A la veille d'échéances électorales importantes, montrons clairement aux hommes politiques que nous ne lâchons rien de nos convictions. Soyons des milliers à soutenir cette initiative… sans quoi nous ne pourrons pas nous plaindre que la défense de la vie disparaisse des programmes politiques !

Le député Jacques Bompard et Le Salon Beige s'associent pour une journée pour la vie :

Innocent-enfant-à-naître-foetus"Outrés par les propos de Sophie Montel, qui ne peuvent s’apparenter au mieux qu’à de l’ignorance politique et au pire à de bien tristes desseins, nous avons décidé, avec le Salon Beige, d’apporter une réplique constructive.

Aussi, j’organiserai le mardi 31 mai prochain, une journée parlementaire sur le sujet : « Le combat pour la vie, principe non négociable de la politique ». En sortira une somme de réflexions qui sera transmise à tous les acteurs politiques. Sans lutte pour la restauration de la dignité humaine, l’investissement politique repose sur des bases de sable au jour où l’évidence du manque de murs porteurs ne cesse d’apparaitre !

Le programme vous sera rapidement transmis ! Attention les places seront très limitées, il faudra s’inscrire rapidement."

Posté le 2 mai 2016 à 19h57 par Michel Janva | Lien permanent

30 avril 2016

29 mai : journée nationale pour la vie

Jnv2016_affichea3-v1

Jnv2016-lettreappel

Posté le 30 avril 2016 à 07h27 par Michel Janva | Lien permanent

28 avril 2016

Proposition de loi visant à protéger l'embryon humain

L'excellent député Jacques Bompard vient de déposer cette proposition de loi sur le bureau de l'Assemblée nationale en justifiant (avec citation de Jean-Paul II) :

Unknown-6"[...] La défense du statut de l’embryon participe de la lutte contre la marchandisation de l’Homme. Emergence d’une nouvelle forme d’esclavage : les embryons cryo-conservés font désormais l’office d’un commerce, « vis artificiellement en pause » comme le souligne le docteur Alexandra Caude. La directrice de recherche à l’Inserm à l’Hôpital Necker, généticienne, insiste sur cette nouvelle forme d’esclavage, engendrant des générations d’enfants dépossédés de leur filiation, d’informations quant à leurs origines. Et le marché est vorace : jusqu’à deux mille dollars par enfant. Mais outre l’aspect financier, c’est au problème sous-jacent, éminemment éthique, dont il convient de s’alarmer : car l’inéluctable avancée du marché entraîne une sélection de nature eugéniste, proposant aux acheteurs de choisir la couleur des yeux, le quotient intellectuel des géniteurs : sélection artificielle, fondamentalement antinomique du caractère naturel de l’engendrement d’une vie.

D’autres domaines de la médecine s’en font l’écho : ainsi du plébiscite croissant des tests anténataux visant à « dépister » la trisomie 21 par l’intermédiaire d’une simple prise de sang : peu onéreux, l’émergence de ce type de test sur marché ne doit pas entrer en vigueur, au risque de généraliser un phénomène de sélection de l’homme, éliminé au prétexte d’une malformation chromosomique. Cautionner de telles logiques, aux enjeux financiers latents, revient à pratiquer un eugénisme discret. Jean-Marie Le Méné, directeur de la Fondation Jérôme Lejeune l’indique : « selon le Comité consultatif national d’éthique, diagnostiquer 100 % des enfants trisomiques avant la naissance couterait un milliard d’euros si la sécurité sociale l’achetait pour le proposer à toutes les femmes enceintes. Elle n’est pas contre mais il faut que les prix baissent. C’est ce qui se passe actuellement. La concurrence joue entre plusieurs firmes qui fabriquent ce nouveau test ». Impact d’un libéralisme économique incontrôlé : l’État ne peut se soustraire au rôle éthique dont il se doit d’être le garant. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 s’en fait l’écho, soulignant qu’un handicapé mental dispose des mêmes droits que tous les autres citoyens ; il en va de même pour la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, qui rappelle son droit à fonder une famille.

Pour autant, la banalisation de la marchandisation se fait de plus en plus prégnante : pour exemple, la gestation pour autrui semble connaître une inquiétante légitimation, notamment par certains membres du corps médical peu scrupuleux de se soustraire aux lois. L’argument d’un meilleur contrôle des dérives exceptionnelles ne peut en aucun cas être cautionné : au même titre que le cas de l’avortement, dont les chiffres sont alarmants pour la conservation d’une dynamique démographique concluante, il en ressort davantage une logique de banalisation qu’une véritable mesure prise au service du bien commun. 

Conclusion 

La conception des droits humains, telle qu’elle est définie par le Magistère affirme que « le droit à la vie dont fait partie intégrante le droit de grandir dans le sein de sa mère après la conception, puis le droit de vivre dans une famille unie (…). En un sens, la source et la synthèse de ces droits, c’est la liberté religieuse, entendu comme le droit de vivre dans la vérité de sa foi et conformément à la dignité transcendante de sa personne » La Constitution s’en fait également l’écho, assurant dans son préambule que « La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement ». Et de fait : le droit à la vie est le premier d’entre tous, depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ; il « conditionne l’exercice de tout autre droit et comporte, en particulier, l’illicéité de toute forme d’avortement provoqué. » Le respect de ce droit est un « signe authentique de l’homme en tout régime, dans toute société, système ou milieu ».

La recherche opérée sur l’embryon, constitutif des premiers stades de développement d’un être humain, porte atteinte à la vie. Dans cette perspective, considérer qu’il est possible d’utiliser un être humain, même pour en soigner un autre, ne peut être légitimé ; les fondements de la médecine se font l’écho de ce précepte comme d’une loi universelle."

Posté le 28 avril 2016 à 21h35 par Michel Janva | Lien permanent

Jean Chérioux, RIP

CAujourd'hui a lieu l'enterrement de Jean Chérioux à Saint Christophe de Javel (Paris 15), décédé le 25 avril.

Il avait fondé en 1969, l'Union des Institutions Sociales du 15ème "désireux de répondre aux besoins exprimés par les parents de personnes handicapées mentales du 15ème arrondissement de Paris".

Ancien sénateur (de 1977 à 1986) et fervent défenseur de la vie, il avait fait partie de la commission mixte paritaire sur la loi Roudy (gratuité de l'avortement). La commission avait mené à un échec. François Mitterrand, prônant l'urgence, avait promulgué la loi le 31 décembre 1982.

Il avait amendé la loi sur l'amnistie afin «de faire bénéficier de l'amnistie les personnes ayant exprimé pacifiquement et sans violence leur opposition à l'avortement».

Il avait défendu que «il n'y a pas de droit à l'avortement».

Au sujet du PACS, il parlait d'une «légalisation d'une perversion de la nature».

Posté le 28 avril 2016 à 15h27 par Michel Janva | Lien permanent

26 avril 2016

Intention de prières (Add.)

Ils attendent leur 4ème enfant et viennent d'apprendre qu'il est atteint de Trisomie 21. Elle ne pense qu'à une chose : avorter.

Oremus.

Addendum : l'enfant a rejoint le Père. La famille est fortement ébranlée de la décision de la mère. Vos prières sont demandées pour que cette famille survive à ce choc, pour que l'espérance et le pardon soient son avenir.

Posté le 26 avril 2016 à 13h00 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (29)

19 avril 2016

Beauté de la vie : morte cérébrale depuis 55 jours, elle accouche d'un enfant viable

Magnifique : 

"Une Polonaise en état de mort cérébrale a été maintenue en vie artificiellement pendant 55 jours pour accoucher d'un enfant prématuré dont l'état de santé "ne présente pas de complications" majeures, indique aujourd'hui l'hôpital universitaire de Wroclaw en Pologne.

"Le garçon est né au début de l'année, dans la 26e semaine de grossesse. Il pesait 1000 grammes. Au bout de trois mois de soins, son état de santé correspond à celui d'un prématuré extrême, sans complications. Il vient de quitter l'hôpital", a déclaré à l'AFP Barbara Krolak-Olejnik, chef du département de néonatologie. "Il est rarissime de réussir à maintenir une grossesse aussi peu avancée, à sa 17e ou 18e semaine, pendant si longtemps", a-t-elle souligné.

Quand la mère de l'enfant, une femme de 41 ans a été emmenée à l'hôpital par ambulance, les neurochirurgiens ont constaté sa mort cérébrale, due à un cancer du cerveau. "Toute sa famille a désiré qu'on tente de préserver l'enfant", a indiqué Mme Krolak-Olejnik. "C'était une longue bataille de 55 jours. Nous, néonatologues, on souhaitait que le petit homme devienne le plus grand possible mais un jour, un danger pour sa vie est devenu réel et nous avons opté pour l'accouchement", une césarienne, a-t-elle précisé.

Au bout de trois mois de soins intensifs, le garçon pèse trois kilos, respire de manière autonome, est nourri au biberon et a quitté l'hôpital. Désormais, "il faut s'armer de patience et attendre de voir comment il va grandir".

Posté le 19 avril 2016 à 17h35 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (10)

Jusqu'à 2000 personnes pour la 7e Marche pour la Vie à Bruxelles

Dimanche 17 avril, c'était la Marche pour la Vie, qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes à Bruxelles, jusqu'à 2000 participants pour certains, malgré un black-out total de la part de la presse, qui a mentionné la Marche pour la Vie seulement pour signaler la trentaine de contre-manifestants ayant tenté de perturber l'évènement. Un lâcher de ballon a été effectué pour clôturer la 7e édition de la Marche pour la Vie à Bruxelles.

1939470_541159796001597_1016661064_o-1024x679Deux autres articles à lire ici et ici.

Posté le 19 avril 2016 à 13h53 par Marie Bethanie | Lien permanent

16 avril 2016

Le cardinal Sarah soutient la Marche pour la vie qui aura lieu demain à Bruxelles

Posté le 16 avril 2016 à 10h11 par Michel Janva | Lien permanent

15 avril 2016

16 avril : rosaire pour la vie à Lyon

Capture d’écran 2016-04-14 à 21.32.10

Posté le 15 avril 2016 à 07h05 par Michel Janva | Lien permanent

14 avril 2016

Collage pour la vie à Guer

Après Nantes et Orléans, Guer :

Nouvelle image

Si vous aussi vous voulez coller pour la vie, commandez des affiches.

Posté le 14 avril 2016 à 18h57 par Michel Janva | Lien permanent

13 avril 2016

Collage pour la Vie à Orléans

Marie a évoqué Nantes, mais à Orléans aussi on colle pour la vie :

Affich CLV

Affichage CLV

Posté le 13 avril 2016 à 09h36 par Michel Janva | Lien permanent

12 avril 2016

Collage pour la Vie à Nantes

Un de nos lecteurs a pris les photos ci-dessous, des affiches pour la Vie qui égaient depuis hier soir la ville de Nantes, et dont très peu étaient arrachées ce matin :

DSC_0629

DSC_0632
DSC_0635

Posté le 12 avril 2016 à 14h43 par Marie Bethanie | Lien permanent

Proposition pro-vie d'un député russe

Lu ici :

Un député du LDPR a fait une proposition de loi suggérant que l'Etat offre 3 700 euro aux femmes qui renoncent à avorter pour les en dissuader. Il récupérerait ensuite ces nourrissons, leur donnant une chance de vivre, tout en boostant la natalité.

«A l'heure actuelle, 20% seulement des femmes qui souhaitent avorter y renoncent. Une stimulation financière pourrait peut-être améliorer ces statistiques», plaide Aleksander Cherine, député du Parti libéral-démocrate (LDPR), au sujet de son projet de loi.

Si certains ne manqueront sans doute pas de dénoncer le risque de marchandisation de la procréation, l'objectif tel que le présente son défenseur est de remplir une noble cause : «Cela permettrait de donner une chance de vivre à ces bébés qui étaient condamnés à ne pas voir le jour et en plus, ça donnerait un coup de pouce à la natalité», soutient le député (...)

Afin de recevoir cette somme, la femme devra néanmoins fournir de nombreux papiers permettant de l'identifier et d'avoir des précisions sur son état. Elle devra ainsi être en mesure de fournir son passeport, un certificat médical attestant de la durée de sa grossesse et la date estimée de son accouchement, ainsi qu'une lettre spéciale de médecins dans laquelle elle s'engage à ne pas avorter. Le projet de loi précise néanmoins que l'Etat n'aura pas de droit de regard sur la façon dont la femme dépensera cet argent.

Selon les calculs d'Aleksander Cherine, entre 150 000 et 200 000 femmes pourraient potentiellement être intéressées par cette offre, ce qui signifierait que le budget annuel d'une telle mesure pourrait ne pas excéder 745 millions de dollars."

Alors qu'en France, depuis le 1er avril, les frais d'un avortement sont entièrement supportés par le contribuable (contrairement à une grossesse) et même si cette proposition peut être discutée éthiquement, elle reste très intéressante et favorise in fine l'accueil de la vie.

Et  bien, pour s'y opposer par principe puisqu'il s'agit de réduire le nombre d'avortements, les féministes n'hésitent pas à utiliser des arguments qu'elles n'osent évoquer quand il s'agit de la GPA ou de l'avortement : marchandisation du corps,"l’utérus des femmes n’est pas une usine", "traumatisme suite à l'abandon d'un enfant"... Et le traumatisme post-avortement, qu'en pensent ces féministes ?

Posté le 12 avril 2016 à 11h16 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (6)

03 avril 2016

70% des médecins gynécologues refusent de pratiquer l'avortement

En Italie.

Posté le 3 avril 2016 à 19h31 par Michel Janva | Lien permanent

30 mars 2016

2 avril : SOS Tout-Petits à Poissy

Capture d’écran 2016-03-28 à 15.04.40

Posté le 30 mars 2016 à 07h04 par Michel Janva | Lien permanent

25 mars 2016

40 Days for Life : 502 enfants sauvés de l'avortement

En ce Vendredi Saint et au 5ème jour après la fin de la campagne des 40 Days for Life, la coordination déclare que 502 enfants à naître ont été sauvés de l’avortement !

Posté le 25 mars 2016 à 18h10 par Michel Janva | Lien permanent

19 mars 2016

17 avril : tous à la marche pour la vie à Bruxelles

CLV-MPVbelgique-Car

Posté le 19 mars 2016 à 16h11 par Michel Janva | Lien permanent

« C'est un enfant fantastique. Il est trisomique ? Et alors.»

Carole, domiciliée à Rennes, est la maman de Marcel, 4 mois, atteint de la trisomie 21. Pour elle, c'est le plus beau bébé du monde :

« Dès le 1er jour, je me suis dit que ma vie était foutue, que je ne serais jamais grand mère » « Je nous voyais parcourir le monde car on adore voyager, qu'il apprenne plein de langues... »

"Mais je me suis rendu compte que je ne pensais qu'à moi et pas à Marcel ». « C'est un enfant fantastique. Il est trisomique ? Et alors. Il est extraordinaire et je veux le faire savoir à tout le monde. Je veux qu'on le regarde comme il est. Marcel il a envie de dire qu'il aime les gens, il est heureux d'être là, il est facile à vivre et il aimerait être accepté. »

Posté le 19 mars 2016 à 12h49 par Michel Janva | Lien permanent

2 avril : Assemblée générale de Choisir la vie

CLV-AG2016

Posté le 19 mars 2016 à 10h08 par Michel Janva | Lien permanent

29 mars : réunion organisée avec l'AFC Aix-en-Provence sur le thème de la NaProtechnologie

Capture d’écran 2016-03-18 à 08.09.01

Posté le 19 mars 2016 à 08h08 par Michel Janva | Lien permanent

15 mars 2016

#HowDoYouSeeMe : 21 mars, journée mondiale de la trisomie 21

Voici la vidéo de lancement de la Journée mondiale de la trisomie 21 (suivre le hashtag #HowDoYouSeeMe ou #Trisomie21 sur Twitter) avec la Fondation Jérôme Lejeune :

 

Posté le 15 mars 2016 à 14h46 par Marie Bethanie | Lien permanent

Le Planning familial harcèle un pharmacien de Gironde

Lu sur Infos Bordeaux :

Timthumb.php"En 1995, Bruno Pichon, pharmacien catholique de la commune de Salleboeuf (2200 habitants) était poursuivi par l’Union des familles laïques et le Planning familial suite à son refus de vendre des contraceptifs. A l’époque, l’avocat du pharmacien dénonçait déjà un procès politique : « Cette affaire est cousue de fil blanc. Les parties civiles mènent un combat d’idées : pourquoi deux des plaignantes, dont l’une habite Bordeaux et l’autre Saint-André-de-Cubzac, ont-elles fait quarante kilomètres pour aller chercher des contraceptifs là où toute la France sait qu’on ne leur en délivrera pas ? ».

Suite à ce procès, ce père de famille nombreuse avait été condamné à payer 5.000 francs d’amende et à verser 1.000 francs de dommages et intérêts à chacune des trois femmes qui avait porté l’affaire devant la justice.

Plus de 20 ans après l’affaire, le Planning familial a décidé de repartir au combat. Ce mouvement proche du Parti socialiste annonce « reprendre la lutte contre les pratiques illégales de la pharmacie de Salleboeuf, qui refuse de vendre tous les types de contraceptifs » (…) Le Planning Familial 33 ne peut tolérer une telle pratique, qui va contre l’intérêt des femmes et contre les lois qui le protègent. Alerté-es par des femmes confrontées au problème, nous avons saisi l’Agence régionale de santé et l’Ordre des pharmaciens, afin que ces autorités prennent les mesures nécessaires pour faire cesser ces agissements. Nous vous tiendrons bien entendu au courant des suites de cette démarche, et des actions directes que nous mènerons ».

Selon le journal Imprimaturweb.fr, « le pharmacien, joint par téléphone, affirme qu’il n’y a pas de refus de vente et déclare qu’il est possible d’obtenir le médicament si la cliente lui demande de passer commande »."

Alors qu'il existe 556 pharmacies dans tout le département de la Gironde, il faut que les femmes aillent chercher leurs contraceptifs précisément dans cette pharmacie-là : si ce n'est pas du harcèlement, on se demande bien ce que c'est.

Posté le 15 mars 2016 à 13h52 par Marie Bethanie | Lien permanent | Commentaires (25)

Forum UN DE NOUS : immense succès pour l’événement de lancement de la Fédération

_MG_5954Samedi 12 Mars, la Fédération UN DE NOUS a organisé son 1er Forum pour la vie à Paris (salle Gaveau). 1 200 participants de 28 pays européens, 31 organisations nationales, 150 bénévoles, 20 intervenants, de hauts responsables politiques, de la santé et des experts juridiques : cette journée fut une véritable réussite. 

Eugénisme, recherche sur l'embryon, gestation pour autrui, euthanasie, transhumanisme : les défis sont nombreux à relever par cette nouvelle force pour la vie en Europe. Pour Jaime Mayor Oreja, Président de la Fédération UN DE NOUS et Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune (membre de la Fédération et organisatrice du Forum),

« la Fédération s’appuie sur l’élan généré par le grand succès populaire de l’Initiative citoyenne européenne UN DE NOUS pour protéger l’embryon, soutenue par 2 millions de citoyens européens. Trop de pressions partisanes et mercantiles pèsent sur les législateurs pour encourager les fan­tasmes de l’homme augmenté, de la maternité sous-traitée, de l’enfant parfait et de la mort de la mort, qui petit à petit tuent notre civilisation judéo chrétienne. Ce Forum est l’acte fondateur d’une nouvelle Europe pour la vie».

Le premier Prix UN DE NOUS a été donné à un « héros ordinaire de la vie » : la lauréate est une jeune femme thaïlandaise, Pattaramon Chabua, ma­man d’un bébé atteint de trisomie 21, qui a bouleversé l’opinion pendant l’été 2014 une émotion internationale suite à la révélation de son histoire : conçu dans le cadre d’un contrat de GPA, il aurait pu être avorté, car le couple commanditaire ne souhaitait garder que sa jumelle. 

Cdcn1a4W4AE17Mr

La cérémonie remise du prix de la vie fut d’une intensité émotionnelle inouïe ; une émotion qui s’est prolongée avec la présentation de la première Symphonie de la vie, dédiée à Jérôme Lejeune, qui sera jouée aux prochaines JMJ en Pologne cet été. 

Pour vous approprier pleinement l’événement : les vidéos, les compte-rendus et les photos de l’événement seront mis en ligne d’ici la fin du mois de mars. Pour être informé sur les comptes TwitterFacebook et la lettre d’information de la Fédération

DSC_0274
La Fondation Jérôme Lejeune, qui a porté l’organisation de ce Forum européen, a engagé un lourd budget. Compte tenu de son ampleur, de l’importance des délégations étrangères et de la présence de nombreux responsables politiques, mais aussi pour tous les projets futurs, elle fait appel à votre générosité.

_MG_3492

Posté le 15 mars 2016 à 10h03 par Michel Janva | Lien permanent

14 mars 2016

Urgent : les Sentinelles de Nantes contre la GPA

Les Sentinelles de Nantes vous donnent rendez-vous

ce mardi 15 mars

de 12h30 à 13h30

en face du monument des 50 otages

pour montrer à nouveau aux nantais que nous restons mobilisés face au risque de libéralisation de la GPA, à l'échelle européenne!

Nous serons en communion avec de nombreuses ville en France!

La Commission des Questions sociales du Conseil de l'Europe s'apprête à voter en faveur de la GPA.

En 2014, un projet de rapport et de résolution sur la GPA a été déposé au Conseil de l'Europe par sa Commission des Questions sociales.

Depuis son dépôt en 2014, le projet de rapport du Conseil de l'Europe sur la GPA avance étape par étape. Mardi 15 mars, le texte va être débattu par la Commission des Questions sociales du Conseil de l'Europe. S'il est voté, il pourrait être ensuite adopté en Assemblée plénière du Conseil de l'Europe dans la semaine du 18 avril, c'est-à-dire très vite.

La mission du Conseil de l'Europe est de faire respecter les droits de l'Homme ! Un tel rapport pourrait influencer la législation sur la GPA dans 47 pays de l'Europe. Ce rapport reconnaît que la GPA pose problème, mais il considère que, pour éviter ces problèmes, il faut encadrer la GPA. En réalité, « encadrer », cela veut dire « légaliser », c'est-à-dire autoriser.

Si ce rapport est voté le 15 mars en l'état, il pourrait entraîner une libéralisation de la GPA sur le plan international.

Même en posant des conditions, gratuite ou payante, la GPA est inacceptable !

Demain midi, silencieux, résolus, respectueux de l'ordre public, espacés, sans signes distinctifs, bienveillants, nous nous tiendrons debout pour réclamer l'interdiction universelle de la GPA et l'annulation de la circulaire Taubira !

Posté le 14 mars 2016 à 19h26 par Marie Bethanie | Lien permanent

Journée de jeûne contre la GPA

Une annonce de Riposte Catholique :

Pma-gpa-MPI"Chers amis,

« Cette sorte [de démonsne sort que par la prière et par le jeûne » avertit le Christ en dans l’Évangile de saint Matthieu (17, 21).

Demain, mardi 15 mars 2016, la commission des questions sociales du Conseil de l’Europe examinera le rapport de Petra De Sutter sur la « gestation pour autrui ». A côté et en soutien des nombreuses initiatives politiques, de lobbying ou de sensibilisation, il est une arme redoutable que nous pouvons brandir sans modération : le jeûne et la prière auxquels le Christ lui-même nous encourage.

Le combat paraît inégal, mais David a bien vaincu Goliath et Jéricho est tombée au simple son des trompettes. Les forces du Mal se déchaînent et semblent nous submerger. Mais, au fond, elles ne nous submergent qu’à hauteur de notre foi et de notre espérance.

C’est pourquoi, parmi tant d’autres initiatives, et après avoir initié une neuvaine de prière, Riposte Catholique propose de faire de demain un Jéricho de jeûne pour entourer les murailles, en réalité bien fragiles, du Conseil de l’Europe.

N’hésitez pas à prendre votre trompette en vous inscrivant sur ce lien et à transmettre l’invitation autour de vous.

L’équipe de Riposte Catholique"

  

Posté le 14 mars 2016 à 16h16 par Marie Bethanie | Lien permanent

19 mars : SOS Tout-Petits à St Germain en Laye

Capture d’écran 2016-03-12 à 19.32.44

Posté le 14 mars 2016 à 11h32 par Michel Janva | Lien permanent

13 mars 2016

Projet de résolution européenne sur la GPA : les femmes et les enfants en danger

Lu sur Atlantico, une tribune signée de Gregor Puppinck, Ludovine de La Rochère et Caroline Roux :

"C’est exceptionnellement à huis clos que le Conseil de l’Europe discutera le 15 mars prochain d’un projet de résolution européenne sur la gestation pour autrui, pratique qui constitue une véritable régression pour le droit et la dignité des femmes.

Ce texte, issu de l’instance garante des droits de l’homme, aura une influence sur l’ensemble des législations nationales. Pourtant, il est maintenu secret, et le restera jusqu’à la veille de son adoption définitive par l’Assemblée du Conseil de l’Europe, probablement en avril prochain. Cela contrevient aux usages élémentaires de la transparence des travaux parlementaires, ce qui est particulièrement paradoxal pour une institution qui promeut la démocratie. C’est donc dans le plus grand secret que cette Assemblée, qui représente 47 Etats européens, prétend se prononcer sur la question grave de la maternité de substitution.

La Commission en charge de ce dossier a d’ailleurs refusé de recevoir et d’entendre les représentants de la société civile opposés à la GPA.  Cette procédure parlementaire est non seulement opaque, mais elle heurte aussi les règles éthiques. En effet, le rapporteur en charge de rédiger le projet de rapport et de résolution sur les " Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui " n’est autre qu’une gynécologue, directrice d’un service de médecine reproductive qui pratique la GPA. [Il s'agit du Dr Petra De Sutter, transsexuelle et qui pratique aussi la GPA commerciale, bien qu'elle s'en défende - NDMB] [...]

Qu’elle soit source de profit commercial, ou encore un arrangement entre personnes, cette pratique implique de graves conséquences pour les femmes et bafoue les droits les plus élémentaires de l’enfant. La GPA déshumanise la mère "porteuse" et l’enfant. La femme est considérée comme une simple " gestatrice " de l’enfant qu’elle doit abandonner à la naissance pour le remettre au commanditaire. La GPA fait en effet de l’enfant un objet de contrat, de vente ou d’échange. Cette pratique transforme l'enfant et le corps de la femme en marchandises achetables et louables. Plus encore, toutes les études conduites depuis plusieurs décennies sur la période prénatale montrent l’importance des liens physiologiques et affectifs créés entre la mère et l’enfant pendant la grossesse, ainsi que l’influence de la grossesse sur la mère comme sur l’enfant. L’expérience de l’adoption montre combien la séparation d’un enfant de celle qui l’a porté est une épreuve pour lui comme pour la mère qui doit s’en séparer. Provoquer délibérément cette rupture est une grave atteinte à l’identité de la femme comme de l’enfant.

Prenant conscience de l’exploitation des femmes pauvres de leurs pays, des pays comme l’Inde, la Thaïlande ou encore le Népal sont en train de revoir leurs législations pour limiter cette pratique et l'interdire aux étrangers. En décembre 2015, le Parlement européen a condamné, par une forte majorité, la GPA sous toutes ses formes.  Dans cet élan, plus de cent mille citoyens européens ont déjà rejoint l’appel du collectif No Maternity Traffic (www.nomaternitytraffic.eu) qui demande solennellement au Conseil de l’Europe l’abolition universelle de la GPA.

Le Conseil de l’Europe faillirait à sa mission s’il arrivait à mettre le droit même des femmes et aussi des enfants en danger. 

Les signataires de la tribune sont membres du collectif No Maternity Traffic pour l’abolition de la gestation pour autrui."

Posté le 13 mars 2016 à 20h15 par Marie Bethanie | Lien permanent

12 mars 2016

L'évêque de Denver à la tête d'une procession eucharistique autour de la clinique du Planning familial

Lu sur Le Blog de Jeanne Smits :

"Plus de 1.800 personnes ont participé à une procession eucharistique près d’un avortoir du Planned Parenthood à Denver, Colorado, samedi dernier, à l’appel de l’archevêque du diocèse, Mgr Samuel Aquila. « Honnêtement, nous attendions 500 à 800 personnes. Il y en a eu trois fois plus », a commenté la directrice de la communication du diocèse, Karna Swanson. C’est Mgr Aquila lui-même qui a porté le Saint-Sacrement, faisant sept fois le tour de la clinique d’avortement du Planning familial américain à Stapleton.[...]

Aquila_Eucharistic_procession_810_500_55_s_c1"Ce n’est pas la première fois que Mgr Aquila a organisé une procession du Saint-Sacrement aux abords d’un avortoir alors qu’il était évêque de Fargo, dans le Dakota du Nord."

Simultanément, l'opération "40 days for life" avait déjà permis de sauver 304 bébés à naître en 31 jours de mobilisation aux abords des cliniques d'avortement.

Posté le 12 mars 2016 à 09h35 par Marie Bethanie | Lien permanent

10 mars 2016

Marche pour la vie à Lima (Pérou) samedi 12 mars

P

A suivre ici.

Posté le 10 mars 2016 à 08h49 par Michel Janva | Lien permanent

09 mars 2016

Marthe et Marie : colocation pour les futures mères en difficulté

Pendant que le gouvernement cherche à imposer l'avortement gratuit pour tous, des mères s'organisent pour venir en aide à celles qui ne demandent qu'à garder leur enfant :

C"[...] Fin 2015, l'association Marthe et Marie a ouvert une colocation à Nantes, après Lyon et Paris. «L'idée est née dans le coeur d'une sage femme qui s'est rendue compte que certaines mères mettaient leur enfant au monde sans savoir où elles logeraient à la sortie de la maternité», explique Anne-Laure Parmentier, responsable de l'antenne de Paris depuis octobre 2014. L'association Marthe et Marie s'adresse aux mères dont la grossesse entraîne un «effondrement». «Lorsqu'elles apprennent qu'elles sont enceinte et qu'elles décident de garder le bébé, certaines femmes se retrouvent en rupture avec leur compagnon, leur famille ou leurs amis qui ne comprennent pas leur choix», explique Anne-Laure Parmentier. «Nous les entourons jusqu'à ce qu'elles donnent la vie.»

[...] Depuis sa création en 2011, La Maison de Marthe et Marie a lancé des colocations à Lyon, Paris et Nantes. «Nous recevons de nombreuses candidatures de futures mères en difficulté que nous ne pouvons pas honorer faute de place», regrette Anne-Laure Parmentier. «Pour répondre à la demande, nous allons doubler notre capacité d'accueil en inaugurant un nouvel appartement à Paris courant 2017. Et de nombreux projets sont à l'étude en province.»"

Posté le 9 mars 2016 à 11h08 par Michel Janva | Lien permanent

08 mars 2016

Selon Christine Boutin, la première et vraie identité de la femme, c’est la maternité !

A l'occasion de la journée de la femme, Christine Boutin s'exprime sur les 60 ans du planning familial et sur l'accueil de la Vie sur Boulevard Voltaire.

Posté le 8 mars 2016 à 17h35 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (7)

07 mars 2016

Bon anniversaire : de la beauté de l'adoption et de l'amour de la vie

D'une lectrice encore très émue des années après : 

"Il y a exactement x ans dans la nuit du 6  au 7 mars 19…. était déposé bien au chaud dans un grand sac, un petit enfant nouveau-né au pied d’une habitation  : sa maman avait visiblement l’intention de le faire vivre, elle l’avait emmailloté, soigné et même mis un petit matelas car il faisait bien froid ce matin-là. Il ne pesait pas bien lourd, mais déjà nous avions dans les bras un être humain qui ne demandait qu’à vivre. 

Avec mon petit frère, nous avons découvert au petit matin ce petit bébé, et dès le premier instant nous l’avons aimé. 

Quelques mois plus tard, il faisait partie de notre famille, puis de celle de l’Eglise Catholique, était baptisé par l’abbé COIFFET qui doit maintenant veiller sur lui. Mes parents l’ont en effet adopté, et ont accepté la tâche de lui montrer le chemin qui conduit à la VIE. Il est mon (notre) Frère maintenant, et rien au monde ne pourra me (nous) détacher de ce petit homme que la Providence Divine a mis sur notre route.

Sachez que nous étions au 3ème jour d’une neuvaine familiale, que la veille au soir nous étions tous à la messe . En outre, la grâce familiale que nous avions demandée était celle « de bien accomplir en Famille notre devoir d’état ».

Malgré les difficultés inhérentes à une adoption, je peux témoigner ici de la richesse de cette découverte. Quoi de plus beau d’abord que d’aimer notre prochain, si petit soit-il. Que de moments d’émotions vives quand on évoque, selon ses propres termes « la femme qui m’a mis au monde » qui a eu le courage de garder cet enfant… Et que de joies et de souffrances aussi partagées en famille avec lui, qui, par ce lien affectif restera à jamais membre de notre famille. On ne regrette rien dans cette belle aventure, rien de rien, soyez en assurés.

Merci à tous ceux qui ont œuvré et œuvrent pour lui, spéciale dédicace aux parents attentifs et aimants et aux beaux-frères et belles sœurs accueillants et aidants…

 Si tu me lis, cher petit Frère, bon anniversaire à toi !! Et que le Seigneur te protège".

Posté le 7 mars 2016 à 19h30 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (2)

05 mars 2016

2 avril : Assemblée générale de Choisir la vie

CLV-AG2016

Posté le 5 mars 2016 à 07h13 par Michel Janva | Lien permanent

04 mars 2016

Samedi 5 mars : chapelet pour la vie à Paris

Rplv

Posté le 4 mars 2016 à 18h59 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (0)

03 mars 2016

Marche pour la vie du 17 avril à Bruxelles : un car au départ de Paris

Cbpv4pVWEAE2kHa.jpg-large

Posté le 3 mars 2016 à 11h49 par Michel Janva | Lien permanent

17 avril : Marche pour la vie à Bruxelles

CbkJkJnUYAASnUm.jpg-large

Posté le 3 mars 2016 à 07h01 par Michel Janva | Lien permanent

01 mars 2016

12 mars : journée de formation à Bordeaux

Affiche Objection Bordeaux

Posté le 1 mars 2016 à 13h02 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (1)

22 février 2016

Le Pape apporte son soutien au Forum UN DE NOUS

Le pape François vient d’apporter son soutien aux participants et aux organisateurs du Forum européen UN DE NOUS qui aura lieu le samedi 12 mars 2016 à Paris.

Dans une lettre du 16 février 2016 adressée au vice-président de la Fédération UN DE NOUS Thierry de la Villejégu (Directeur de la Fondation Jérôme Lejeune) et Gian Luigi Gigli (Président du Movimento per la Vita, association membre de la Fédération), le Pape François annonce qu’il « salue cordialement les participants [au Forum] et les assure de sa prière ».

Le Saint-Père souhaite que les travaux des participants au Forum UN DE NOUS

« contribuent à promouvoir en Europe une culture au service du respect de la vie depuis sa conception ». « Il salue et encourage l’engagement généreux et créatif de tous ceux qui travaillent à manifester le sens authentique de la personne humaine et sa dignité ! »

Le pape adresse également « une particulière Bénédiction apostolique aux personnes présentes et aux organisateurs ».

Posté le 22 février 2016 à 16h44 par Michel Janva | Lien permanent

Les médias espagnols ne passent pas Un de Nous sous silence

Contrairement aux médias français :

"Le Président de la Fédération UN DE NOUS, Jaime Mayor Oreja, ancien député européen, a présenté à la presse Madrilène le Forum UN DE NOUS. Immense retentissement dans les médias, (dont ABC Sociedad, Hispanidad, Hispanidad et TeleMadrid). « Nous n’acceptons pas la situation politique, juridique et sociale actuelle en rapport au droit à la vie  », a-t-il affirmé. « L’inaction politique sur ce sujet est le fruit de notre résignation, et c’est pour cela que ce Forum est un cri pour ne pas se résigner à la fatalité ».

L’objectif du Forum et de la Fédération est de réunir des milliers de personnes de toute l’Europe « avec l’objectif commun de défendre la vie », et de s’investir dans « le débat culturel des valeurs qui commence avec le débat sur le droit à la vie ».

Il faut pour cela « surmonter la résignation » et « la peur référentielle à une mode dominante » devant la situation politique actuelle, juridique et sociale en relation au droit à la vie. Le positionnement actuel du PPE est « lamentable » devant le sujet de l’avortement. « Il n’y a pas un seul responsable. Beaucoup se résignent, et la défense de la vie a été expulsé du débat politique», affirme l’ex-leader du PPE.

L’Union Européenne a besoin « de se réarmer moralement » et nécessite « un changement profond d’attitude personnelle devant ce débat », a-t-il conclut, suscitant de nombreux articles dans toute l’Espagne."

Posté le 22 février 2016 à 13h32 par Michel Janva | Lien permanent

19 février 2016

40 Days for Life : 103 enfants à naître sauvés de l’avortement

De Daniel Hamiche :

"Au neuvième jour de la campagne de Carême des 40 Days for Life (40 Jours pour la Vie), nous apprenons aujourd’hui que 103 enfants à naître avaient déjà été sauvés de l’avortement par la prière des vigiles, les conseils et l’aide concrètes apportés aux mamans enceintes par les “conseillers de trottoirs”…

À ce formidable apostolat pacifique et par la prière qui voit 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 des vigiles se relayer devant les avortoirs de 273 villes dans 23 pays – à commencer par les États-Unis où la campagne est née en 2007 à l’initiative de catholiques du Texas –, Riposte Catholique s’associe à sa manière. Nous avons, en effet, lancé une “chaîne de prière de l’arrière” qui associe les lecteurs voulant bien prier chaque jour, et pendant les quarante jours de la campagne, 10 Je Vous salue Marie aux intentions des 40 Days for Life. Les adhérents à cette “chaîne de prière de l’arrière”, reçoivent gracieusement chaque jour une Lettre d’information leur indiquant les intentions de prière particulières, des citations de la Sainte Écriture pour la méditation, des informations et des photos des vigiles.

Nous vous invitons à rejoindre ce bel effort de Carême car il n’est jamais trop tard… et à vous inscrire à notre “chaîne de prière de l’arrière” en nous le signalant ici ! Merci. Et en union de prière pour la vie à naître avec les 40 Days for Life…

Posté le 19 février 2016 à 16h42 par Michel Janva | Lien permanent

20 février : rosaire pour la vie à Lyon

Capture d’écran 2016-02-18 à 21.28.04

Posté le 19 février 2016 à 09h25 par Michel Janva | Lien permanent

18 février 2016

Neuvaine avant la Marche pour la vie à Bruxelles

Pour le respect de la Vie de sa conception à sa mort naturelle, et en préparation à la Veillée pour la Vie du 16 avril et la Marche pour la Vie du 17 avril 2016, prions, unis à Saint Jean-Paul II depuis les quatre coins de la Belgique la neuvaine suivante, chaque vendredi, du 19 février au 15 avril

Ô MARIE,

Aurore du monde nouveau, Mère des vivants,

Nous te confions la cause de la vie :

Regarde, ô Mère, le nombre immense
Des enfants que l’on empêche de naître,
Des pauvres pour qui la vie est rendue difficile,
Des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine,
Des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse.
Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour,


L’Évangile de la vie.

Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau,
La joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence
Et le courage d’en témoigner avec une ténacité active, afin de construire,
Avec tous les hommes de bonne volonté,
La civilisation de la vérité et de l’amour,
à la louange et à la gloire de Dieu, Créateur qui aime la vie.

Posté le 18 février 2016 à 07h02 par Michel Janva | Lien permanent

13 février 2016

20 février : SOS Tout Petits à Maisons-Laffitte

Capture d’écran 2016-02-06 à 17.06.09

Posté le 13 février 2016 à 08h06 par Michel Janva | Lien permanent

12 février 2016

Excellente publicité

Cette publicité de la marque de chips tortillas Doritos, diffusée pendant le Superbowl, a mis en fureur le lobby de la culture de mort. Ce n’est pas une pub pro-vie, c’est juste pour des chips…Mais, les pisse-vinaigre de la Ligue d’Action Nationale pour les Droits relatifs à l’Avortement (NARAL) sont intervenus pour dénoncer cette publicité comme une « tactique anti-choix d’humanisation du fœtus ». Sic : on ne doit pas « humaniser » le fœtus.

Mgr Robert Barron, évêque auxiliaire de Los Angeles, a réagi :

« Selon la NARAL, l’enfant dans l’utérus ne doit pas être humanisé, de peur que le droit absolu d’assassiner cet enfant à n’importe quel stade de son développement prénatal ne soit nié. (…) S’il est stupide de dire que 2 et 2 pourraient faire 5, il est tout aussi stupide de dire que l’enfant dans l’utérus est tout sauf humain. »

Posté le 12 février 2016 à 18h58 par Michel Janva | Lien permanent

Notre Dame de Guadalupe, Notre Dame de la Vie naissante

IndexLe Pape François, au Mexique jusqu'au 18 février, ira vénérer Notre Dame de Guadalupe, " la mère et la patronne de tout le continent américain". Un article très complet de la Croix revient sur l'origine et l'importance de la dévotion à Notre Dame de Guadalupe, l’apparition de la Vierge à l’Indien Juan Diego, en décembre 1531 au Mexique.

"[C]est le 9 décembre 1531, sur la petite colline de Tepeyac, proche de Mexico, qu’« une dame éblouissante de lumière » apparaît à Juan Diego, un Indien illettré baptisé depuis six ans, né Cuauhtlatoatzin (celui qui parle comme l’aigle).

Après s’être révélée comme la Vierge Marie, elle le charge de demander à l’évêque de faire construire une église sur le lieu de son apparition. L’évêque, d’abord incrédule, demande un signe. Celui-ci lui est accordé le 12 décembre, alors que la Vierge se montre pour la quatrième et dernière fois à Juan Diego.

Envoyé par la « dame » cueillir des roses au sommet de la colline, l’Indien en redescend avec son « tilma » (sorte de cape) rempli de magnifiques roses en pleine saison sèche. Chez l’évêque, Juan Diego ouvre son manteau devant les personnes réunies qui découvrent ébahis que s’est imprimée sur le tilma une image de la Vierge vêtue d’une robe rose ornée de motifs indigènes et d’une cape bleue étoilée d’où sortent des rayons de lumière.

Depuis près de cinq siècles, cette cape interroge et fascine. D’abord parce que ce vêtement populaire en fibres de cactus est encore intact. « Sachant qu’un seul cierge d’église produit une luminosité de plus de 600 microwatts, il est surprenant, qu’au cours des siècles, les millions de cierges qui ont été brûlés à proximité de l’image ne l’aient pas détériorée, notamment en faisant passer les couleurs », souligne Patrick Sbalchiero, codirecteur du Dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie (1).

D’autres observations furent menées pour comprendre les conditions d’impression de l’image de la Vierge. En 1666, un groupe de peintres et de médecins, considérant l’absence de préparation de la toile et la netteté de l’image tant à l’endroit qu’à l’envers, certifia qu’il était impossible qu’elle ait été peinte. En 1791, un orfèvre qui nettoyait le cadre avec de l’acide, en versa accidentellement quelques gouttes : le tissu, au lieu d’être rongé et troué, ne fut que taché. En 1936, le chimiste Richard Kuhn après avoir étudié deux fibres du tilma, déclare que les couleurs utilisées ne sont ni d’origine minérale, ni végétale, ni animale.

Mais ce sont les yeux de la Vierge qui ont le plus retenu l’attention. En 1951, le photographe Carlos Salinas Chavez affirme que l’on peut voir, dans les deux pupilles, le reflet de la tête de Juan Diego… Il est rejoint en 1977 par un ingénieur péruvien, José Aste Tonsmann, selon lequel « l’on observe dans l’œil de la Vierge ce qu’elle voyait devant elle à l’instant où Juan Diego a défait son manteau », à savoir cinq figures, dont Juan Diego et l’évêque Juan de Zumarraga."[...]

L'article détaille la symbolique du tilma et l'importance que les papes, de Pie XII à François, accordent à Notre Dame de Guadalupe.

Le montage vidéo ci-dessous, très bien fait, relate les appartions et les observations scientifiques faites sur le tilma de Juan-Diego, ainsi qu'un phénomène étonnant survenu le jour de l'adoption par l'Etat de Mexico de la loi autorisant l'avortement, le 24 avril 2007 (à 10:00), qui montre à quel point la Sainte Vierge est préoccupée par le crime majeur de l'avortement.

Posté le 12 février 2016 à 15h49 par Marie Bethanie | Lien permanent | Commentaires (7)

Les premiers intervenants du Forum pro-vie UN DE NOUS

GLe samedi 12 mars 2016, a lieu à Paris, salle Gaveau, le 1er FORUM européen pour la vie. Ce Forum est l’événement de lancement de la nouvelle Fédération UN DE NOUS (ONE OF US).

Organisé par la Fondation Jérôme Lejeune et soutenu par les AFC (Associations Familiales Catholiques), il rassemblera 1 200 participants, dont des responsables politiques et associatifs, ainsi que des experts santé, venus de toute l’Europe. De nombreuses personnalités européennes interviendront, notamment :

  • Jaime Mayor Oreja, Président de la Fédération UN DE NOUS ;
  • Alberto Ruiz Gallardon, le ministre de la justice du gouvernement Rajoy qui avait porté un projet de réforme sur l’IVG en Espagne et qui a démissionné ;
  • Miroslav Mikolasik, député européen, responsable du groupe de travail du PPE sur la bioéthique et la dignité humaine (Slovaquie) ;
  • Sophia Kuby, Directrice du plaidoyer d’ADF International ;
  • Prof. Gian-Luigi Gigli, député et Président du Movimento per la Vita (Italie) ;
  • Prof. Benoit Beuselinck, cancérologue à l’University Hospitals de Leuven (Belgique) ;
  • Juan Manuel de Prada, écrivain (Espagne).
  • Jean-Marie le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune ;
  • Philippe de Villiers, ancien Ministre, écrivain ;
  • Jean-Frédéric Poisson, député, candidat aux primaires « Les Républicains » pour l’élection présidentielle ;
  • Ludovine de la Rochère, Présidente de la « Manif pour tous » ;
  • Geneviève Verdet, AFC ;
  • Grégor Puppinck, directeur du Centre européen pour le droit et la justice.

Posté le 12 février 2016 à 12h00 par Michel Janva | Lien permanent

Samedi 13 février : prière de SOS Touts-Petits à Paris

Capture

Posté le 12 février 2016 à 11h09 par Michel Janva | Lien permanent

08 février 2016

Le carême avec les 40 Days for Life

Une autre campagne se prépare aux Etats-Unis, moins médiatique, mais portant un fruit certain : les 40 Days for Life. 40 jours pour la vie, 40 jours de carême à prier devant les centres d'avortements. Comme à chaque campagne, Americatho invite à s'unir par la prière à cette formidable campagne :

Unknown-37"Lancées modestement par des catholiques au Texas en 2007, les campagnes des 40 Days for Life (40 Jours pour la Vie) ont connu un formidable développement avec des résultats tangibles : au moins 11 165 enfants à naître ont été sauvés depuis de l’avortement grâce à la mobilisation des vigiles de prières et au travail des ”conseillers de trottoir” se relayant 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, pendant quarante jours, devant des avortoirs. Pour cette nouvelle campagne du Carême 2016, 273 villes dans 23 pays différents verront des vigiles des 40 Days for Life ! La campagne commencera ce mercredi des Cendres 10 février pour se terminer le dimanche des Rameaux 10 mars.

Comme pour chaque campagne, une “chaîne de prière de l’arrière” est constituée en France. Les adhérents à cet effort de prière de Carême s’engagent à prier chaque jour, et pendant les quarante jours de la campagne, une dizaine de chapelet (dix Je Vous salue Marie) aux intentions des 40 Days For Life. Les adhérents reçoivent la veille de chaque jour de cette pieuse quarantaine, un courriel leur indiquant les intentions de prière du lendemain, des citations de la Sainte Écriture destinées à aider leur prière ou leur méditation, les résultats obtenus jour après jour, et des photos des vigiles sitôt qu’elles sont transmises.

Si vous souhaitez rejoindre cette chaîne de prière, déjà forte de plusieurs centaines de personnes, signalez-le nous ici. En union de prière pour la Vie à naître !"

Posté le 8 février 2016 à 07h20 par Michel Janva | Lien permanent

07 février 2016

5 mars : congrès de SOS Tout-Petits à Paris

C

Posté le 7 février 2016 à 09h36 par Michel Janva | Lien permanent

05 février 2016

6 février : rosaire pour la vie à Notre-Dame de Paris

Samedi 6 février 287ème ROSAIRE POUR LA VIE à ND de PARIS à 16 h 15 chapelle du Saint Sacrement

En union avec les groupes de « rosaires pour la vie » des autres cathédrales de France et de francophonie. Les rosaires ont lieu tous les premiers samedis du mois.

Posté le 5 février 2016 à 16h44 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > Culture de mort : Avortement , Pro-vie

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Culture de mort : Avortement , Pro-vie