18 février 2018

Le 4 mars, courir pour la vie

28168737_1633038646803298_3872986352125308548_nParce que toute vie mérite d’être vécue et respectée, particulièrement celle des personnes les plus fragiles, près de 1 000 coureurs ont décidé de " Courir pour la vie " le 4 mars au semi-marathon de Paris en portant les couleurs de la Fondation Jérôme Lejeune.

Devenez supporter le 4 mars pour les encourager 

Rejoignez les 1 000 coureurs (il reste encore quelques places)

Vous ne pouvez ni courir ni supporter ? Soutenez cette cause par un don

Posté le 18 février 2018 à 19h55 par Michel Janva | Lien permanent

14 février 2018

Le Centre Billings France ouvre une chaîne Youtube "Humanae Vitae"

La première vidéo est une conférence sur "L'apostolat entre foyers à la lumière des Bienheureux Beltrame-Quattrocchi" par l'abbé Antoine de Roeck :

Posté le 14 février 2018 à 20h45 par Michel Janva | Lien permanent

07 février 2018

10 février à Paris : prière publique contre l'avortement

SOS Tout-Petits organise une prière publique le samedi 10 février à 14h30 à côté du RER Port-Royal, à Paris.

Posté le 7 février 2018 à 08h00 par Michel Janva | Lien permanent

06 février 2018

Lancement de la nouvelle antenne de Choisir la Vie : Ma fille est enceinte

CLV-FlyerAntenne-FilleEnceinteSi le nombre de grossesses des jeunes filles mineures a diminué en France ces dernières décennies (aux alentours de 18 000 en 2015), celles-ci se soldent par une IVG dans les 2/3 des cas. Bien souvent, la jeune fille est pourtant désireuse de donner la vie à son enfant, et a pour cela besoin d’un accompagnement bienveillant et rassurant. Or les parents sont la plupart du temps démunis et apeurés devant ces grossesses imprévues. Dans nos pays occidentaux où l’âge au premier enfant frise les 30 ans, les grossesses précoces déstabilisent et sont parfois mal acceptées, mal assumées aussi face à la société. Inquiets pour l’avenir de leur fille, ce sont souvent les parents qui la poussent, voir la contraignent, à l’avortement.

Pour apporter un soutien et un accompagnement à ces parents désemparés, Choisir La Vie crée pour eux l’antenne d’écoute «"Ma Fille est Enceinte"». Le site www.mafilleestenceinte.fr leur ore des informations concrètes sur les aides dont leur fille pourra bénéficier pour élever son bébé et poursuivre ses études. La page Facebook relaie des témoignages de mamans adolescentes, d’enfants nés de mamans adolescentes, et d’initiatives qui les soutiennent.

La ligne d’écoute 0762037220 met les familles en contact avec des écoutantes qui sauront les rassurer et ouvrir avec eux la voie à un avenir possible pour leur fille et son enfant. Aides financière, poursuite des études, accueil en centre d’hébergement, accouchement sous X….Les écoutantes sont disponibles pour accompagner chaque famille dans les démarches répondant à ses besoins. La vocation de l’antenne «Ma fille est enceinte» est de tendre la main à ces parents démunis et angoissés par la grossesse de leur enfant, en les rassurant sur un avenir heureux possible malgré cet imprévu. Nous les aidons à réaliser qu’«un enfant pèsera toujours moins lourd sur les bras que sur le coeur», et que leur rôle est primordial pour rassurer et guider leur fille sur le chemin de la maternité.

Posté le 6 février 2018 à 10h16 par Michel Janva | Lien permanent

03 février 2018

10 février : rosaire pour la vie à Bayonne

Capture d’écran 2018-01-27 à 17.21.50

Posté le 3 février 2018 à 10h20 par Michel Janva | Lien permanent

10 février : prière de réparation de SOS Tout-Petits à Maisons-Laffitte (78)

Capture d’écran 2018-01-27 à 15.38.03

Posté le 3 février 2018 à 08h38 par Michel Janva | Lien permanent

02 février 2018

Lancement de la nouvelle antenne d'écoute par Choisir la Vie

Thumbnail-4

CLV-FlyerAntenne-FilleEnceinte

Posté le 2 février 2018 à 09h03 par Michel Janva | Lien permanent

27 janvier 2018

3 février : conférences à Grenoble organisées par Choisir la vie

CLVisere-Conference2018

Posté le 27 janvier 2018 à 09h44 par Michel Janva | Lien permanent

21 janvier 2018

Venez fêter les 25 ans d'Humanae Vitae les 24-25 mars

EDV-Tract-HumanaeVitae50ans-150x210mm-HD

Posté le 21 janvier 2018 à 08h01 par Michel Janva | Lien permanent

20 janvier 2018

"Sous mon gouvernement, nous défendrons toujours le tout premier droit de la Déclaration d’indépendance, et c’est le droit à la vie"

Extrait de l'allocution de Donald Trump hier à la March for Life à Washington :

Capture d’écran 2018-01-20 à 09.56.15"Sous mon gouvernement, nous défendrons toujours le tout premier droit de la Déclaration d’indépendance, et c’est le droit à la vie. Comme vous le savez, de Roe contre Wade est résulté l’une des lois d’avortement les plus permissives du monde. Nous sommes l’un des seulement sept pays qui permettent le choix d’avortements tardifs, avec la Chine ou la Corée du Nord. C’est mal, et ça doit changer.

Les Américains sont de plus en plus pro-vie, vous le voyez tout le temps. En fait, 12% seulement des Américains soutiennent l’avortement à la demande.

La Marche pour la vie est un mouvement né de l’amour, vous aimez vos familles, vous aimez vos voisins, vous aimez votre nation. Et vous aimez tous les enfants, nés ou à naître, parce que vous croyez que la vie est sacrée, que chaque enfant est un précieux don de Dieu.

Nous savons que la vie est le plus grand miracle de tous, nous le voyons dans les yeux de chaque nouvelle mère.

Je veux remercier chacune des personnes ici aujourd’hui qui travaillent avec un si grand cœur et un infatigable dévouement pour assurer que les parents aient le soin et soutien dont ils ont besoin pour choisir la vie.

Grâce à vous, des dizaines de milliers d’Américains sont nés et ont atteint le potentiel que Dieu leur a donné. Grâce à vous !"

Traduction intégrale par Jeanne Smits ici.

Et l'intégralité en vidéo (traduction automatique en cliquant sur paramètres) :

Posté le 20 janvier 2018 à 09h57 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

19 janvier 2018

Donald Trump à la March for Life : « Nous protégeons le caractère sacré de la vie et la famille comme le fondement de notre société. »

DT69AQ5WAAEnrm-

Posté le 19 janvier 2018 à 19h12 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

17 janvier 2018

Donald Trump va intervenir lors de la March for Life

Vendredi 19 janvier à Washington aura lieu la 45e March for Life pour l'abrogation de l'avortement. A cette occasion, Jeanne F. Mancini, présidente de la March for Life, annonce que le 45e président des Etats-Unis, Donald Trump, s'exprimera depuis la Maison Blanche par satellite

Pendant ce temps en France, le ministère de la santé considère l'enfant comme une maladie à éliminer :

Posté le 17 janvier 2018 à 20h39 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

Suivez la journée parlementaire pour la vie (suite)

Rappel du programme :

6a00d83451619c69e201b7c93d3026970b

1ère table ronde :

 

2e table ronde :

Les évolutions bioéthiques de l'année écoulée

Qu'est-ce que le transhumanisme ? Avec Guillaume Bernard , Jean-Marie Le Mene et Gabrielle Cluzel.

Posté le 17 janvier 2018 à 14h11 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

16 janvier 2018

Indulgence plénière aux participants de la Marche pour la vie

Aux Etats-Unis :

DTm9ckiXkAEr-W7"Les évêques américains des diocèses d’Arlington et de Washington ont décidé d’accorder une indulgence plénière aux participants de la Marche pour la vie qui se déroulera, le 19 janvier 2018, sur le territoire de leurs diocèses.

Mgr Michael Burbridge, évêque d’Arlington, et le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington D.C, ont adressé à leurs confrères dans l’épiscopat une lettre conjointe le 20 décembre 2017, annonçant que tous les fidèles qui « prendront part aux célébrations sacrées qui se tiendront durant l’événement nommé ‘Marche pour la vie’ » pourront recevoir « une indulgence plénière aux conditions ordinaires ».

Les personnes ne pouvant se déplacer ne sont pas exclues de ce privilège car, selon les termes de la lettre, « les malades, les personnes âgées ou celles qui ne pourront pas prendre part à l’événement pour de graves raisons pourront aussi recevoir cette indulgence, s’ils se joignent par l’esprit aux cérémonies et offrent les souffrances de leur vie à Dieu ».

La lettre épiscopale s’achève sur un souhait : que les efforts de cette « noble entreprise » qu’est la Marche pour la vie, « porte ses fruits » et nous « comblent des bénédictions divines »."

Posté le 16 janvier 2018 à 20h06 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

RIP, Dolores O'Riordan, la chanteuse des Cranberries

DTnXCyKX0AEW1IEDolores O'Riordan, la chanteuse des Cranberries, vient de nous quitter à l'âge de 46 ans. Elle était opposée à l’avortement et déclarait en 1995 :

« Je ne suis pas en mesure de juger d’autres femmes, vous savez ? Mais j’ai envie de dire Idiote, pourquoi t’es-tu retrouvée enceinte ? C’est mauvais pour les femmes de traverser cette procédure et d’avoir un être vivant aspiré de son corps. Cela rabaisse la femme, même si certaines disent Oh cela ne me dérange pas de me faire avorter. Chaque fois qu’une femme avorte, elle broie son amour-propre un peu plus encore. »

The Icicle Melts, la chanson engagée pro vie des Cranberries :  

« Il y a une place pour le bébé qui est mort (...) Comment as-tu pu blesser l'enfant ? Maintenant est-ce que cet acte te satisfait (...) »

Ode To My Family :

Posté le 16 janvier 2018 à 08h02 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

15 janvier 2018

L’avortement ne peut pas être un droit fondamental car il est une dérogation grave à l’article 16 du code civil

Header-logotypeNicolas Sévilla, délégué général de la marche pour la Vie, qui aura lieu le 21 janvier 2018, répond à Valeurs actuelles :

Vous organisez prochainement une « marche pour la Vie », comme chaque année… pour une actualité particulière ?

La Marche pour la Vie qui aura lieu le 21 janvier prochain n’est pas une manifestation au sens strict du terme. Elle ne défend pas d’intérêts catégoriels, ne porte pas de revendications économiques, ne combat aucune idéologie. Elle est une protestation populaire, pacifique, des milliers de drames qui se déroulent chaque année sous nos yeux et que les responsables politiques depuis 40 ans n’ont pas eu le courage de dénoncer. Tant et tant de caricatures ont été dressées pendant des décennies contre les marcheurs de la Vie qualifiés d’obscurantistes et d’entraveurs du progrès.

Or nous constatons dans chacune de nos familles que la banalisation de l’Interruption Volontaire de Grossesse nous a conduits dans une impasse. 220.000 avortements par an depuis 40 ans placent la France dans une situation d’échec collectif et ce malgré les terribles conséquences de cet acte dont témoignent de plus en plus ouvertement les femmes. Cette actualité est plus brulante que toutes les autres, car elle consume le corps social et broie nos consciences. Les grands de ce monde s’inquiètent à cause du réchauffement climatique mais ils n’ont pas vu ou compris que les menaces n’avaient jamais été aussi grandes au début et à la fin de la Vie de l’homme.

Ces manifestations concernent des sujets qui ne semblent pas intéresser le plus grand nombre. Qu’espérez-vous ?

Faut-il attendre que l’opinion publique toute entière se révolte contre une injustice pour la dénoncer ?  Lorsque le Conseil d’Etat valide l’arrêt des soins d’une jeune fille de 14 ans que les médecins souhaitent laisser mourir contre l’avis désespéré de ses parents, n’y a-t-il pas un motif valable de profonde indignation ? Quand 97% des enfants porteurs de trisomie 21 sont éliminés avant leur naissance, avons-nous le droit de dénoncer l’eugénisme insupportable d’une population éradiquée sur le critère de son génome ? Nous n’attendons rien, nous espérons tout puisque tout est à reconstruire. Et pour commencer simplement rappeler l’extraordinaire potentialité et singularité de chaque vie humaine quels que soient son état ou sa fragilité.

Vous voulez marcher « pour la vie », mais tout le monde est « pour la vie » non ?

De quelle vie parlons-nous ? De la vie des embryons manipulés, triés, congelés et détruits dans le froid des laboratoires ? De la vie des enfants qui naîtront demain sans père et sans mère ? De la vie des personnes en état de conscience minimale comme Vincent Lambert à qui l’on accorde plus le droit de vivre ?

Le monde est pour la vie mais il doit apprendre ou réapprendre à la respecter comme elle est, avec ses fragilités et la part de mystère qui ne nous appartient pas.

A l’heure de l’ouverture des états généraux de la bioéthique, les Français doivent opposer à la logique inéluctable du progrès technique dirigé par le marché une exigence morale plus grande. La Marche pour la Vie défend l’embryon car il est un Homme petit et elle conteste l’évolution de la loi qui a transformé le petit de l’homme en produit de l’homme, l’embryon en objet, et l’enfant en projet.

L’avortement est devenu un droit fondamental pour l’immense majorité de la population et pour l’ensemble de la classe politique. La Marche pour la Vie peut-elle y changer quelque chose ?

Alexandre Soljenitsyne affirmait que « la violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence ». L’avortement ne peut pas être un droit fondamental car il est une dérogation grave à l’article 16 du code civil qui garantit « le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie ».

Reconnaître que la fécondation est le commencement d’une nouvelle vie n’est pas une question de goût ou d’opinion, c’est une réalité biologique. Le dimanche 21 janvier, au départ de la Porte Dauphine à 14h30, nous rappellerons cette réalité. Nous opposerons à l’obscurité du doute et de la solitude qui accompagne un acte d’avortement la lumière de la vie et de la maternité. La Vie n’est pas un problème à résoudre, elle est un mystère à vivre.

Posté le 15 janvier 2018 à 13h57 par Philippe Carhon | Lien permanent | Commentaires (1)

14 janvier 2018

20 janvier : veillée pour la vie au Mans

Au Mans, la FSSP organise une veillée de prières la veille de la marche pour la vie. Cela s'appelle "un cierge pour la vie à naître" : on vient offrir un cierge devant le Saint Sacrement et on prie pour la vie à naître. Cette année les bénéfices seront pour la fondation Jérôme Lejeune.

Cierge vie à naitre 2018

Posté le 14 janvier 2018 à 08h06 par Michel Janva | Lien permanent

10 janvier 2018

Etats-Unis : vers la protection des enfants survivants à un avortement

Istock_57547974_small_1Lu sur Gènéthique :

"Aux Etats-Unis, un projet de loi prévoit que tout médecin qui ne fournit pas des soins appropriés à un nourrisson né vivant suite à un avortement pourra être condamné à une peine de cinq ans de prison.

« L’idée de cette loi est simplement qu’un bébé né après un avortement raté a le droit aux mêmes soins médicaux que n’importe quel autre bébé », explique Kevin McCarthy, chef de la majorité républicaine de la Chambre des Représentants.

Le « Born Alive Infants Protection Act » de 2002 prévoyait déjà des traitements d’urgence pour ces nourrissons, mais n’avait pas mis en place de peines.

La Chambre des Représentants devrait voter cette loi le 19 janvier, rendez-vous annuel de la marche pour la vie organisée à Washington DC."

En France, ces enfants sont le plus souvent abandonnés à la mort sans soins, luttant pour respirer pendant parfois plusieurs heures, ou tués par injection létale ou asphyxie, puis jetés avec les déchets biologiques. 10 % des enfants avortés ou nés prématurément à partir de la 20e semaine naissent vivants.

Posté le 10 janvier 2018 à 15h50 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

04 janvier 2018

Donald Trump nommé personnalité pro-vie de l'année 2017 par Opération Rescue

Trump-NewmanOpération Rescue a annoncé que le lauréat du Prix de la personnalité pro-vie de l'année 2017 est le président. Donald J. Trump. Ce prix est décerné chaque année par Operation Rescue pour récompenser les personnes qui travaillent à faire avancer la cause de la protection des enfants non-nés.

"Il s'est avéré être le président le plus pro-vie que nous ayons eu dans l'histoire moderne et a soutenu sa rhétorique pro-vie avec des actions comme nul autre avant lui. Depuis que Trump a pris ses fonctions, il a accompli plus de choses pour l'agenda pro-vie que n'importe quel autre président.

  • Trump a nommé le juge conservateur et pro-vie Neil Gorsuch à la Cour suprême des États-Unis.
  • Il a refusé l'argent public à ceux qui commettent et encouragent les avortements dans le monde.
  • Le Département de la Justice de Trump a lancé une enquête officielle sur le trafic d'embryons par Planned Parenthood.
  • Il a activement soutenu la législation pro-vie, telle que la Loi sur la protection des enfants à naître, qui est actuellement tenue au Sénat des États-Unis.
  • Il soutient la législation visant à ne plus financer Planned Parenthood aux États-Unis, et supprimé un décret d'Obama qui forçait les États à financer Planned Parenthood.
  • Il a travaillé pour nommer dans son administration des gens pro-vie et les a mis dans des endroits où ils peuvent faire le plus de bien.
  • L'administration de Trump a pris des mesures actives au sein de la santé et des services sociaux et d'autres organismes pour établir des politiques pro-vie qui protègent les embryons.
  • Il a fourni des protections pour ceux qui ont des convictions religieuses et morales afin e ne pas financer des médicaments abortifs par l'intermédiaire d'Obamacare, et continue de travailler pour l'abroger et le remplacer.

Posté le 4 janvier 2018 à 08h51 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

28 décembre 2017

20 janvier : veillée de prière pour la vie à Paris

2

Posté le 28 décembre 2017 à 08h47 par Michel Janva | Lien permanent

21 décembre 2017

Noël : prières en faveur de tant de vies menacées et de tant de femmes blessées dans leur maternité

Du Dr François Volff, Président de l'Acpervie (Association des Chrétiens Protestants & Evangéliques pour le Respect de la VIE):

J"En ce temps de Noêl, qui rappelle la venue « dans son Temple » du Sauveur du monde, nous nous souvenons qu’un autre « roi » a voulu le supprimer, en massacrant les enfants de Bethléem.  Combien de ceux qui sont appelés par lui à être enfants de Dieu sont supprimés, avant même d’être nés, en ce moment, dans nos pays dits « des Droits de l’Homme »? L’Acpervie exhorte les chrétiens a élever leurs prières en  faveur de tant de vies menacées et de tant de femmes blessées dans leur maternité."

Posté le 21 décembre 2017 à 11h16 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

16 décembre 2017

Concours d’affiche des veillées pour la vie : l’ultime sélection

VV_affiches_Guadalupe2017-page-001-2Ce samedi 16 décembre, “Miss France exhibe des femmes sublimes en bikini, en les présentant comme des produits d’étalage – soit exactement la vision des femmes que se font les harceleurs… Et après, pour se donner bonne conscience, on parle des violences sexuelles…” Extrait d’un article de Marianne sous la plume de Marianne Durano…

Comment vous dire nous aussi tout le bien que nous pensons de cette foire aux “bell’stiaux ?

Comme alternative, nous vous proposons notre ultime sélection avant résultat : Quelles affiches choisir pour notre concours ?

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire…

A choisir ici : laissez un commentaire de votre choix.

Posté le 16 décembre 2017 à 10h56 par Michel Janva | Lien permanent

15 décembre 2017

Royaume-Uni : un enfant nait à 23 semaines alors que l'avortement est légal jusqu'à 24

4751D31200000578-5178251-image-a-9_1513239447349La législation anglaise autorise des avortements jusqu’à la 24ème semaine de grossesse, car ce n’est qu’après cette date que le fœtus est considéré par la loi comme un humain... 

Arthur Brumby est né le 31 octobre, à seulement 23 semaines de grossesse, soit sept jours avant le délai légal pour avorter en Angleterre (photos). Un « bébé miracle » se réjouissent ses parents qui souffrent en outre de problèmes de fertilité. Arthur est l’un des plus jeunes bébés prématurés ayant survécu en Grande Bretagne. A la naissance, il pesait 510 grammes. Depuis, il a survécu à deux hémorragies cérébrales et une infection mortelle à EColi. Il fêtera Noël à l’hôpital, subira une chirurgie cardiaque mais devrait pouvoir « rentrer à la maison » au mois de mars.

Posté le 15 décembre 2017 à 18h21 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

Les Ateliers de Montfort pour aider les femmes enceintes

Cette émission n'est pas récente, mais elle évoque une association vendéenne, Les ateliers de Montfort, qui permet à des femmes, en détresse affective et matérielle, se posant la question de l'avortement, de réfléchir loin des pressions extérieures.

Posté le 15 décembre 2017 à 16h04 par Michel Janva | Lien permanent

14 décembre 2017

16 décembre : rosaire pour la vie à Lyon

R

Posté le 14 décembre 2017 à 08h00 par Michel Janva | Lien permanent

12 décembre 2017

17 janvier : 3e journée pour la vie à l'Assemblée nationale

V

Posté le 12 décembre 2017 à 15h51 par Michel Janva | Lien permanent

16 décembre : Chapelet SOS Tout-Petits à Saint Germain en Laye

S

Posté le 12 décembre 2017 à 14h30 par Michel Janva | Lien permanent

09 décembre 2017

Pour une médecine qui protège la vie et sa dignité depuis sa conception jusqu'à son terme

  M

L’Association Médicale Gabriel soutient l'installation d'un centre médical généraliste et pluridisciplinaire dans lequel les professionnels de santé sont attachés au respect de la vie et de sa dignité depuis sa conception jusqu’à son terme naturel. Ils s'engagent à être fidèles au serment d’Hippocrate sans restriction, à se laisser guider par le Magistère de l’Eglise Catholique, et à répondre à tous les défis de l’écologie humaine.

Ces professionnels de santé sont guidés par la Charte des professionnels de la santé du Conseil Pontifical :

Une équipe médicale dynamique et motivée est prête à démarrer début 2018 si elle trouve les financements nécessaires :

Vous pouvez soutenir l’opération par un don déductible des impôts en cliquant ici ou en investissant par un prêt en cliquant là.

Posté le 9 décembre 2017 à 10h25 par Michel Janva | Lien permanent

06 décembre 2017

8 décembre : veillée pour la vie à Rambouillet avec conférence de cécile Edel

A

Posté le 6 décembre 2017 à 16h02 par Michel Janva | Lien permanent

04 décembre 2017

Le Sénat des Etats Unis a adopté un projet de réforme fiscale qui « donne des droits aux ‘enfants in-utéro’ »

Lu sur Gènéthique :

"Samedi 2 décembre, le Sénat des Etats Unis a adopté « à 51 voix contre 49 » un projet de réforme fiscale qui « donne des droits aux ‘enfants in-utéro’ ».

Dans la section 1202 de la réforme fiscale sont évoqués les « Plans 529 », un programme existant depuis 1996 « qui permet aux familles américaines d'épargner pour offrir des études à leurs enfants, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux ». Ont été ajoutés aux membres de la famille, les « enfants in utero », avec une définition de l’embryon compris comme « un membre de l'espèce des homo-sapiens, quel que soit son stade de développement, porté dans le ventre [d'une femme] ». Cet ajout, qui implique que la personnalité juridique « s’acquiert à la conception », pourrait remettre l’avortement en question.

Pour entrer en vigueur, cette nouvelle loi doit être « harmonisée avec le texte déjà adopté par la Chambre des Représentants », possiblement avant Noël selon les vœux des Républicains."

Posté le 4 décembre 2017 à 14h53 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

Vers la fin du massacre des trisomiques en Pologne

3344299576En Pologne, l'avortement est interdit, excepté en cas de malformation du fœtus. En fait, la plupart des avortements légaux (1024 sur 1098 en 2016) ont pour victime des fœtus trisomique.

Le comité Stop avortement avait lancé une initiative citoyenne pour demander que soit mis fin au massacre des trisomiques. La pétition, vigoureusement soutenue par les évêques, a été signée par plus de 830 000 personnes entre le 1er septembre et le 15 novembre, et déposée à la Diète.

La proposition d’amendement pour interdire l’avortement en cas de malformation du fœtus va donc passer devant le Parlement dans les trois mois, et sera sans doute votée.

Le texte est explicitement soutenu par le Premier ministre Beata Szydło et par le président de la République Andrzej Duda.

En France, quand il y a 700 000 signatures contre un projet de loi, on les met à la poubelle. Quel est le pays le plus démocratique ?

Posté le 4 décembre 2017 à 08h01 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (3)

02 décembre 2017

9 décembre : rassemblement de SOS Tout-Petits à Bayonne

Capture d’écran 2017-11-24 à 18.25.57

Posté le 2 décembre 2017 à 18h25 par Michel Janva | Lien permanent

01 décembre 2017

2 décembre : Rosaire pour la vie à Notre-Dame de Paris

Capture d’écran 2017-11-30 à 22.04.15

Posté le 1 décembre 2017 à 12h04 par Michel Janva | Lien permanent

Même loin du parlement, Jacques Bompard continue son combat pour la vie

L'ancien parlementaire, maire d'Orange et médecin a répondu à l'invitation de l'association Choisir la Vie dans le cadre d'une journée de formation du personnel soignant confronté à la question de l'euthanasie et de la sédation terminale.

Posté le 1 décembre 2017 à 08h15 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

29 novembre 2017

239 veillées pour la vie

La Roche sur Yon, Poitiers, Compiègne, Soissons, Arras, Boulogne sur mer, Le Havre, Saint Malo, Saint Brieuc... ne mentionnent pas encore de veillée.

EnfantMère-CristalMessage reçu il y a 3 ans, de Claire d’Haarlem (Pays-Bas), publié en commentaire de la neuvaine de formation “9 jours pour 9 mois” :

“Si l’ on savait que la naissance d’ une nouvelle âme se fait dés sa conception, il y aurait moins d’ avortements et cela je ne le savais pas! Pardonne moi seigneur et pardonne aussi à toutes ces femmes qui ne savent pas.”

Chère Claire, Dieu est miséricordieux !

Voici un beau texte à méditer :

« Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l’avortement. L’Eglise sait combien de conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique. Il est probable que la blessure de votre âme n’est pas encore refermée. En réalité, ce qui s’est produit a été et demeure profondément injuste. Mais ne vous laissez pas aller au découragement et ne renoncez pas à l’espérance. Sachez plutôt comprendre ce qui s’est passé et interprétez-le en vérité. Si vous ne l’avez encore fait, ouvrez-vous avec humilité et confiance au repentir : le Père de toute miséricorde vous attend pour vous offrir son pardon et sa paix dans le sacrement de réconciliation. Vous vous rendrez compte que rien n’est perdu et vous pourrez aussi demander pardon à votre enfant qui vit désormais dans le Seigneur. Avec l’aide des conseils et de la présence de personnes amies compétentes, vous pourrez faire parties des défenseurs les plus convaincants du droit de tous à la vie par votre témoignage douloureux. Dans votre engagement pour la vie, éventuellement couronné par la naissance de nouvelles créatures et exercé par l’accueil et l’attention envers ceux qui sont dans le besoin d’une présence chaleureuse, vous travaillerez à instaurer une nouvelle manière de considérer la vie de l’homme. » St Jean-Paul II, dans l’encyclique de l’Evangile de la Vie, n°99

Posté le 29 novembre 2017 à 18h52 par Michel Janva | Lien permanent

28 novembre 2017

Pas de veillée pour la vie ? Prenez-en l’initiative chez vous

J4S'il n’y a pas de veillée chez vous, n’hésitez pas à organiser une veillée pour la Vie dans votre paroisse. Cependant, s'il n’est plus possible d’organiser une veillée dans votre paroisse, prenez-en l’initiative chez vous !  Invitez chez vous pour un temps convivial de prière et de formation en inscrivant votre réunion de prière sur le site. Cette idée audacieuse a été lancé par un couple il y a quelques années dans le nord de la France… Et depuis, il y a toujours une veillée dans leur ville.  Ils furent de vrais missionnaires de l’évangile de la Vie pour leur cité !

La famille est la cellule de base de notre société : réunissez-vous pour créer un groupe qui lancera la prochaine veillée pour la vie de votre ville en 2018 : et il y a de quoi ! En effet, il n’y a toujours pas de veillée à La Roche sur Yon, à Poitiers, à Carcassonne, à Albi, à Castres, à Brive, au Puy en Velay, à Clermont-Ferrand, à Vichy, à Nevers, Troyes, Auxerre, Belfort, Sedan, Verdun, Beauvais, Compiègne, Saint Quentin, Aras, Calais, Boulogne sur Mer, Le Havre, Lisieux, Vire, Saint Malo, Saint Brieuc, Dijon…

Toutes ces villes sont autant d’occasion de se réunir et de créer un petit groupe de prière convivial avec apéro, méditations, prière du chapelet pour la Vie… Et préparation d’une équipe pour la Veillée pour la Vie 2018 !

Posté le 28 novembre 2017 à 08h01 par Michel Janva | Lien permanent

“Quand 2 ou 3 sont réunis en mon Nom…”

Logo des VeillÇes pour la VieDes veillées pour la vie (qui ont dépassé la barre des 210 veillées) :

"La dernière claque reçue par les bénévoles de la coordination générale des Veillées pour la Vie :

“Malheureusement, je ne peux pas organiser de Veillée pour la Vie cette année à cause de l’échec de l’an dernier. Je suis le premier à le regretter, crois moi ! Bon courage pour l’organisation des autres veillées et bravo pour ce magnifique évènement !“

“Pourquoi ? Mais quel échec ??”

“La Veillée pour la Vie de l’an dernier avait réuni seulement 15 personnes…”

15 personnes, mais c’est très bien !!  Le Christ n’avait que 12 apôtres…

Trêve de blague, retour au source pour y puiser la foi nécessaire pour annoncer l’évangile de la Vie => Méditons un instant sur l’évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (18, 19 – 20) :

 “Amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux.”

Si nous voulons la renaissance de la culture de Vie dans notre société, demandons là avec foi au Père au nom du Christ !!  A deux ou trois, c’est garantie alors à quinze, imagine quels sont les fruits que ça va porter !!!

Trêve de fausses raisons, “sors de ton canapé” comme dirait le Pape François et organise ta veillée ! Et fait confiance à Dieu pour les grâces qu’il sèmera dans les cœurs…

Nous recevons chaque année des témoignages poignant du renouveau de la culture de Vie grâce à ces veillées. Comment Dieu pourrait semer sa grâce si nous ne préparons pas le terrain ?? Voici trois témoignages de grâces reçus par les Veillées pour la Vie :

1) J‘ai réveillé son instinct maternel

2) Elle a fait l’expérience l’Eglise comme mère de miséricorde

3) Message de Claire d’Haarlem (Pays-Bas), il y a 3 ans en commentaire de notre neuvaine de formation “9 jours pour 9 mois” :

“Si l’ on savait que la naissance d’ une nouvelle âme se fait dés sa conception, il y aurait moins d’ avortements et cela je ne le savais pas! Pardonne moi seigneur et pardonne aussi à toutes ces femmes qui ne savent pas.”

Posté le 28 novembre 2017 à 06h59 par Michel Janva | Lien permanent

26 novembre 2017

193 veillées pour la Vie : il reste 7 veillées à trouver pour atteindre les 200

Veillee-accueil02Tout est sur le site pour préparer via le kit d'organisation en libre téléchargement et déclarer via le formulaire en ligne.

Collecte pour les veillées pour la vie.

Posté le 26 novembre 2017 à 15h14 par Michel Janva | Lien permanent

24 novembre 2017

9 jours pour la vie

J1« On doit commencer par renouveler la culture de la vie à l’intérieur des communautés chrétiennes elles-mêmes. Les croyants, même ceux qui participent activement à la vie ecclésiale, tombent trop souvent dans une sorte de dissociation entre la foi chrétienne et ses exigences éthiques à l’égard de la vie, en arrivant ainsi au subjectivisme moral et à certains comportements inacceptables. » (Evangelium Vitae, n°95)

Lire la suite.

Posté le 24 novembre 2017 à 18h41 par Michel Janva | Lien permanent

175 veillées pour la Vie et d'autres à venir

6a00d83451619c69e201bb09ca4e0f970dIl est encore temps de créer sa veillée dans sa paroisse si il n'y en n'a pas encore : un kit d'organisation est en libre téléchargement sur le site à cet effet.

Il n'y a pas encore de veillées déclarée à : La Roche sur Yon, Poitiers, Niort, Angoulème, Périgueux, Brive, Clermont-Ferrand, Vichy, Albi, Carcassonne, Narbonne, Bergerac, Troyes, Langres, Saint Dizier, Chalon-en-Champagne, Reims, Belfort, Strasbourg, Verdun, Sedan, Soisson, Compiègne, Saint Quentin, Beauvais, Arras, Calais, Berk, Dieppe, Envermeu, Le Havre, Lisieux, Avranches, Saint Malo, Saint Brieuc, Morlaix, Chartres... ​

Nous comptons sur la bonne volonté de chacun pour relancer la culture de Vie en organisant une veillée pour la Vie en 2017 !

Posté le 24 novembre 2017 à 18h13 par Michel Janva | Lien permanent


     Archives > Pro-vie

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > Pro-vie