26 mars 2011

Le satanisme dans certaines musiques Metal et Gothic

Le père Benoît Domergue, spécialiste du satanisme, a écrit un article sur le sujet dans le dernier numéro de l'Homme nouveau. Extrait :

H "Certaines musiques de type Metal et Gothic sont également des vecteurs du satanisme en particulier avec des groupes que l’on rencontre régulièrement en France à l’occasion, par exemple, du Festival du Hell Fest à Clisson (banlieue sud de Nantes). Voici quelques-uns de ces groupes : Dimmu Borgir (groupe norvégien, album Death Cult Armageddon) ; Bewitched (suédois, album Rise of the Antichrist) ; Cradle of Filth (anglais, album Cruelty and the Beast) ; Ancient Ceremony (allemand, album The Third Testament) ; Christ Agony (polonais album Dæmoonseth) ; Temple of Baal (français, album Servants of The Beast) ; Celtic Frost (suisse, album To Mega Therion) ; Morbid Angel (américain du Nord, album Abominations of Desolation)… Les noms et les titres d’albums sont déjà très évocateurs ! Il faut souligner que les termes de «messe» ou de «cérémonie» sont abusifs et impropres car une «messe noire» n’est pas à proprement parler la célébration d’un mystère mais bien plutôt une profanation au sens le plus fort du terme. À l’occasion d’une Audience Générale, le pape Paul VI affirmait dans une phrase lapidaire que le démon est un «être vivant, spirituel, perverti et corrupteur». Les adeptes du satanisme peuvent aller jusqu’à rendre un culte à Satan et adoptent pour la plupart des conceptions et des pratiques dont voici quelques-unes des plus caractéristiques. Les prières – nous devrions dire les évocations de type spirite – sont le plus souvent écrites et lues à rebours ; le Discours des Béatitudes sataniques est une variante du Sermon sur la montagne déjà parodié par Frédéric Nietzsche : «Heureux les forts – Heureux ceux qui sont violents et ceux qui rient – Heureux les blasphémateurs… ils seront des disciples de Satan», etc. Les cierges liturgiques sont de couleur noire, le crucifix est renversé, les pages d’une Bible sont ostensiblement déchirées comme à l’occasion d’un concert donné par Marilyn Manson. Une hostie est généralement profanée à la suite d’invectives contre la Rédemption du Christ, en particulier lors d’une messe noire.

L’idéologie sataniste promeut également différentes formes d’homicides, qu’ils soient rituel, animal ou humain. Un meurtre rituel correspond à une defixio telle qu’elle est pratiquée dans la religion romaine antique, defixio que l’on peut traduire par envoûtement et correspond à la destruction d’un visage (vultus en latin) que le sorcier détruit (avec des clous, des brûlures…) dans l’espoir de nuire. [...]"

Posté le 26 mars 2011 à 08h49 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

11 mars 2011

Le Hellfest fait la promotion des groupes les plus christianophobes

Lu sur Les Yeux ouverts :

"il est instructif de s'attarder sur le DVD + CD officiel du hellfest 2010. Les groupes les plus transgressifs y ont la meilleure part ! Le type de métal et les groupes mis à l'honneur en effet dans ce dvd + cd sont ceux de l’extrême brutalité et de l’intolérance. La programmation comme le dvd sont de la responsabilité des organisateurs. Sur les quelques 120 groupes présents à l’édition 2010, le dvd+cd officiel en a retenu 31 avec au total 44 titres (un dvd de 30 titres + un cd de 14 titres). Sur ces 44 titres, 16 (35% du total ) sont ceux des groupes les plus violents et/ou les plus morbides et/ou les plus  christianophobes.

Posté le 11 mars 2011 à 07h55 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (2)

08 mars 2011

Profanation d'une tombe à La Rochelle

La sépulture d'une femme décédée en 1936 a été violée et son crâne volé dans son cercueil dans la nuit de samedi à dimanche dans le cimetière Saint-Eloi à La Rochelle. La plaque de marbre qui condamnait le caveau a été déscellée puis le cercueil en chêne a été forcé.

Posté le 8 mars 2011 à 08h23 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

04 mars 2011

Hellfest : un premier groupe déprogrammé

...suite à la mobilisation.

Posté le 4 mars 2011 à 22h45 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

25 février 2011

Hellfest : la Fédération nationale des déportés

... demande l'interdiction de la participation du groupe scandaleux Anal Cunt.

Posté le 25 février 2011 à 10h30 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

18 février 2011

Les ignominies promues par le Hellfest

Titre chanté par l'un des groupes invités au festival : "Hitler était un homme sensible". Et certains trouveront cela drôle, décalé, déjanté...

Posté le 18 février 2011 à 13h44 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (14)

12 février 2011

Une secte au grand jour enfin poursuivie

L'Eglise de scientologie fait l'objet d'investigations du FBI pour les agissements de Tom Cruise. Mais quand on brasse des millions, qu'on a pignon sur rue et qu'on compte tant de personnes connues, on ne risque en réalité pas grand chose.

Posté le 12 février 2011 à 10h27 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (5)

01 décembre 2010

Lilith, dévoreuse d'enfants, symbole de l'avortement

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

L "LifeSite signale l'existence d'une association texane d'aide aux femmes «trop démunies» pour pouvoir s'offrir un avortement. [...] Il s'agit du «Lilith Fund» (Fonds Lilith), nom décidément révélateur. Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : «Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre.» [...].

Condensée de bien des légendes, récupérée par la Kabbale, Lilith a suscité beaucoup de récits où elle apparaît comme femme fatale, tentatrice, démon. Le récit hébreu la voit s'envoler elle-même du paradis terrestre avec les ailes qu'elle a quémandées à Dieu ; celui-ci la punit en condamnant à mort cent de ses enfants-démons. Lilith se rebelle : elle affirme son perpétuel désir de rendre malades et de tuer les nouveau-nés. LifeSite y voit le porte-drapeau parfait de l'industrie de l'avortement, l'experte en contrôle de la population originelle [...]. Plus étonnante encore est la manière dont la présente la mythologie grecque : Lilith, est associée à Lamia, amante de Zeus dont Hera dévore ou la fait dévorer ses propres enfants. Du coup elle mange les nouveau-nés mais souffre irrémédiablement de la mort de ses propres bébés. [...]"

Posté le 1 décembre 2010 à 09h23 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (2)

14 octobre 2010

L'école à la maison, toujours considérée comme un signe de dérive sectaire

F La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), dirigée par Georges Fenech, publie aujourd'hui un "Guide de la protection des mineurs contre les dérives sectaires" (pdf 128 pages). Le guide explique comment évaluer le danger moral et matériel, quand il y a par exemple déscolarisation et isolement, régime alimentaire carencé, endoctrinement, discours stéréotypé, etc. La Miviludes, créée en 2002, est rattachée au premier ministre. On lit, à la page 36, parmi les "Indices relatifs au contexte éducatif au sein de la famille" :

"L’enfant reçoit-il une instruction au sein d’une «école de fait» regroupant en un même lieu des enfants de plusieurs familles officiellement instruits à domicile ?"

Et plus loin :

"Le fait que des mineurs soient instruits dans une «école de fait», c’est-à-dire dans un établissement non déclaré auprès du rectorat de l’académie, ne constitue pas, à lui seul, une dérive avérée même s’il est un signe de risque de dérive sectaire. En revanche, cette situation n'est pas conforme au cadre légal de l’instruction à domicile qui limite cette dernière aux enfants «d’une seule famille» (article L. 131-11 du Code de l’éducation). Mais si l’on ajoute, dans l’évaluation qui en sera faite, que les enfants reçoivent un enseignement excluant certaines données essentielles d’une culture humaniste, notamment scientifique, afin d’y substituer une vision du monde extrêmement réductrice induisant un isolement vis-à-vis de la société environnante, on peut alors en déduire qu’il existe effectivement des éléments attestant d’une dérive sectaire avérée."

Il reste à savoir ce que sont les "données essentielles d'une culture humaniste, notamment scientifique"... Interrogé dans Le Figaro, Georges Fenech vise directement l'école à domicile :

"Qu'en est-il de l'étude lancée par l'Éducation nationale?

Destinée à évaluer le nombre d'enfants déscolarisés et suivant un enseignement à domicile, elle devrait être bouclée l'an prochain. On sait que parmi ces situations, il y a des victimes d'emprise mentale. Selon les chiffres de l'Éducation nationale, 13.475 enfants ont quitté l'école."

Posté le 14 octobre 2010 à 08h10 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

30 septembre 2010

Profanation satanique d'une église en Corse

A Bastia, la chapelle Notre-Dame de Lourdes a été profanée. L'autel consacré a été aspergé d'urine et des représentations de la Vierge, n'appartenant pas à la paroisse, ont été placées la tête en bas, plongées dans l'eau d'un vase de fleurs séchées. Un bout de pain, a été déposé au pied de la statue de sainte Bernadette. La sacristine n'en revient pas :

"Quand j'ai vu cela, je me suis dit mon Dieu, Sainte-Vierge on a essayé de te noyer ! Lorsque je suis entrée dans la crypte, il y régnait une odeur pestilentielle. J'ai d'abord cru qu'il s'agissait de l'eau qui avait stagné dans les vases. Ce n'est qu'en m'approchant de l'autel que j'ai compris. Il y avait de l'urine partout. La nappe qui recouvrait la pierre consacrée en était remplie tout comme les sous-bassements de l'autel. J'étais bouleversée. Jamais je n'avais vu de telles choses surtout pas dans une église et je ne pensais jamais y être confrontée de mon vivant. Cela fait un choc."

Pour l'abbé Michel Magdeleine, curé de la paroisse, cela ne fait aucun doute :

"Il s'agit là d'une profanation réelle. L'endroit a été souillé volontairement. C'est un acte satanique. On ne renverse pas des statues de la Vierge innocemment. Il y a sur Bastia et sur la Corse des groupuscules satanistes qui sont plus ou moins importants et actifs. Il n'y avait jamais eu jusqu'alors de tels comportements sur notre ville. Il y a dans ces gestes une manifestation d'hostilité à la foi chrétienne et contre l'église catholique de manière générale. La société est en train de perdre tous ses repères. C'est un abandon très net des valeurs de l'Évangile. Je vais certainement porter plainte au commissariat. De tels gestes ne peuvent pas rester impunis."

Hier soir, après la messe quotidienne, l'abbé Magdeleine a présidé la célébration de réparation prévue par l'Eglise quand de tels agissements sont perpétrés dans des lieux de culte.

Posté le 30 septembre 2010 à 14h47 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

29 août 2010

Très inquiétant

Lu ici :

"Le Dernier exorcisme", film d'épouvante américain de Daniel Stamm, a pris la tête du box-office du week-end dans les salles nord-américaines, avec 21,3 millions de dollars (16,7 millions d'euros). C'est le premier week-end d'exploitation du film, qui raconte la bataille du révérend Cotton Marcus contre un démon possèdant une adolescente."

Posté le 29 août 2010 à 19h44 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (4)

02 juillet 2010

Patrick Karam condamne le Hellfest

Patrick Karam, délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer et conseiller régional d'Île-de-France, s'insurge contre les dérapages intolérables constatés durant le festival des musiques metal « Hellfest » qui a eu lieu à Clisson (Loire-Atlantique) du 18 au 20 juin dernier.

Dans le cadre d'un reportage diffusé dimanche sur TF1, le groupe de metal suédois « Watain » appelle par exemple à la haine des chrétiens en les traitant lors d'un concert de « chiens de chrétiens ». Ce reportage montre également la présence de répliques de Croix de fer, décorations de l'armée allemande, qui peuvent être considérées comme des symboles du IIIème Reich.

Le Délégué interministériel a toujours fermement dénoncé les discours d'appel à la violence et à la haine raciale ou religieuse, notamment lorsqu'ils visaient la religion juive ou musulmane. Heurter les gens dans leur foi tant pour les communautés chrétiennes, que juives ou musulmanes en appelant à la haine constitue une atteinte grave à notre pacte républicain qui permet d'assurer le vivre-ensemble. Ces pratiques stigmatisantes qui heurtent les croyants doivent être condamnées avec la plus grande fermeté afin de préserver la cohésion sociale. Patrick Karam appelle à ce que les groupes de musique dont les membres tiennent de tels propos ne puissent plus se produire sur le territoire national et que les albums contenant des appels à la haine religieuse ou raciale soient interdits à la vente.

Le Délégué interministériel interviendra auprès de Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales, chargé des Cultes, afin de demander un renforcement de l'encadrement des festivals notamment pour vérifier que conformément à la législation en vigueur aucun symbole nazi n'y est représenté et aucun appel à la haine raciale ou religieuse n'y est à déplorer. Le Délégué interministériel souhaite que les actions entreprises se fassent le plus sereinement possible en prenant soin de ne pas diaboliser ce mouvement et de ne pas priver les amateurs de metal de lieu où ils peuvent vivre pleinement leur passion. Par ailleurs, Patrick Karam appelle Patrick Roy, député du Nord, dont la présence fut remarquée durant ce festival, à se désolidariser de ces dérapages clairement identifiés.

Posté le 2 juillet 2010 à 10h21 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

30 juin 2010

La CFTC demande l'arrêt des subventions-gaspillages au profit du Hellfest

Intervention du groupe CFTC devant le conseil économique social régional des Pays de la Loire le 28 juin dernier lors de l'avis sur le budget supplémentaire du Conseil régional :

"La CFTC, lors du budget primitif 2010 avait dit qu’elle resterait attentive au respect de l’engagement pris par la Région de ne pas toucher à la fiscalité des entreprises et des particuliers déjà fragilisés. C’est malheureusement plus que jamais d’actualité. La crise, avant d’être économique et financière est d’abord politique et surtout sociale. Les populations les plus fragiles sont les premières touchées et leur pouvoir d’achat est en constante diminution. [...] le temps n’est plus au gaspillage et à des actions chacun dans son coin. Il faut en effet faire des économies. Mutualiser, fédérer, coordonner doivent être les mots d’ordre. La CFTC juge indispensable de ne plus créer de nouveaux outils, même lorsque les intentions apparaissent louables, comme celle de lutter contre les discriminations.

La CFTC juge indispensable de mettre à plat le système des subventions et, pour ne prendre que l’exemple du secteur culturel, en faire un vrai levier de l’économie et de l’aménagement de la région. Elle demande que le Conseil régional cesse de distribuer les deniers des contribuables pour financer des manifestations du genre de celle du festival « Hellfest de Clisson ». Est-ce que les politiques, qui sont responsables des subventions qu’ils accordent, peuvent appeler « culture » les paroles suivantes :

- Tuez les tous et brûlez leurs putains de mosquées. Ou encore

- Ecrasez l’étoile de David et profanez leur putain de cimetière. Et encore :

-A mon commandement, inondez les rues de Bethléem du sang des enfants !

Nous osons espérer que dans cette assemblée il n’y a pas un seul conseiller qui ne soit choqué par ces paroles de haine et de violence. Mais, voyez-vous, dans ces paroles les références chrétiennes ont été remplacées par des références des religions juives ou musulmanes. Alors quand la vraie parole dit «Tuez les tous et brûlez leurs putains d’églises», tout d’un coup la cathophobie devient politiquement correcte ! Surprenant, non ? Attention, il ne s’agit pas de mépriser tous ceux qui participent à ce type de festival. Il s’agit avant tout de ne pas cautionner une dite culture qui relaie des options humainement indéfendables. Le chrétien a le droit au respect au même titre que n’importe quel autre croyant, il a le droit d’être protégé de la discrimination par les autorités publiques."

M. Christophe Clergeau, 1er vice-président du conseil régional, a répondu de façon lapidaire que "le conseil régional continuera à subventionner hell fest comme les autres festivals".

Posté le 30 juin 2010 à 22h43 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

24 juin 2010

Hellfest, le danger de l'occultisme "soft"

Dans Présent, Jeanne Smits contribue au débat sur le Hellfest :

"Balayons d’abord deux objections aux critiques que l’on peut formuler à l’égard d’une « fête » de l’enfer. La première consiste à dire que paroles, images, blasphèmes, signes démoniaques et accoutrements chargés de symboles de mort ne sont que de l’humour au 25e degré que personne ne songe à prendre au sérieux. Le problème est que satan n’est pas une invention de l’esprit humain ni un Père Fouettard de contes de fées invoqué pour la rigolade et en jouant à se faire peur. Invoquer le démon, même à la légère, c’est s’ouvrir à quelqu’un qui n’aime pas l’homme et qui veut sa destruction et son malheur. Qui sait exploiter nos failles et nos faiblesses.

Ce n’est pas un hasard si, de l’autre côté de l’Atlantique, le P. Thomas Euteneuer qui dirige Human Life International vient de publier un livre sur l’avortement et l’exorcisme. Il écrit : «Les prêtres vont être submergés de demandes d’exorcisme pendant les dix ans à venir au moins car je constate que cela se produit déjà maintenant, là où les jeunes générations, surtout, ont été touchées par beaucoup d’occultisme dur ou “soft”. La version soft, c’est le Wicca ou le New Age. Harry Potter y contribue, avec plus de 400 millions d’exemplaires vendus dans le mondeCar même si beaucoup de jeunes ont lu cette série simplement pour se divertir, le P. Euteneuer estime qu’elle a contribué à former «les jeunes générations au langage et aux symboles de l’occultisme » : «Tout cela, inévitablement – en conjonction avec le manque de foi – va susciter de graves problèmes spirituels chez les plus jeunes, et ces problèmes vont être déposés au pied de l’Eglise.» [...]

Non, je ne comprends pas ce prêtre qui se dit vieux fan de cette musique-là, qui relativise et appelle au dialogue avec ces jeunes pleins de bonne volonté. J’ai passé du temps à lire les textes des chansons, non pas de « cinq groupes qui posent problème », comme il dit, mais de bien davantage. Il y a de tout, mais il y a entre autres l’adulation de Caïn, la glorification du démon, la fascination morbide pour la mort et la putréfaction, l’obsession de la destruction et de la souffrance, l’omniprésence de la noirceur. Si cela correspond vraiment à la réalité poétique et artistique à laquelle ces « métalleurs » sont les plus sensibles, ce n’est pas seulement notre société qu’il faut sortir au plus vite de la culture de mort qui y est reflétée, mais toute une génération qu’il faut sauver de sa propre désespérance. Pas même d’abord pour sauvegarder les droits des chrétiens, mais pour rendre à ces jeunes leur dignité d’êtres pensants, et si possible priants."

Posté le 24 juin 2010 à 12h40 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

23 juin 2010

Mgr Centène veut réparer les ignominies du Hellfest

Le 19 juin, dans une homélie de consécration du diocèse de Vannes au Sacré-Coeur, Mgr Centène a expliqué qu'il fallait réparer les offenses. Et notamment celle-ci :

"Notre célébration de ce soir [...] doit être aussi une réparation. La contemplation de l’amour dont nous sommes aimés fait naître, par contraste, la prise de conscience de notre froideur. La contemplation de la fidélité avec laquelle nous avons été aimés jusqu’au bout – « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime » – fait naître, par contraste, le prise de conscience de nos infidélités. Ce n’est qu’à la lumière de l’amour que l’on peut comprendre le péché. Et si l’on entend dire si souvent aujourd’hui que l’on a perdu le sens du péché, n’est-ce pas parce que l’on a perdu le sens de l’amour ? D’où vient qu’en ce moment même, des dizaines de milliers de jeunes soient en train de célébrer une fête de l’enfer ? De quels déserts affectifs, de quelles privations d’amour, de quelles blessures putréfiées par la solitude, le non-sens, la désespérance, peuvent surgir ces chants aux paroles blasphématoires, ces appels au meurtre contre les chrétiens qui depuis deux jours obscurcissent le ciel de Clisson sous les auspices du ministère de la culture dans le cadre d’une hellfest – fête de l’enfer – subventionnée avec les deniers des contribuables ?

«Voici ce cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi dans ce sacrement d’amour». Aujourd’hui nous voulons réparer pour tant d’hommes et de femmes qui vivent dans l’ignorance de Dieu, qui vivent parfois en lui tournant délibérément le dos."

Posté le 23 juin 2010 à 16h26 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (2)

14 juin 2010

Hellfest : rejet du recours des AFC

Le tribunal de Nantes a rejeté lundi le recours de la Confédération des associations familiales catholiques (CNAFC) à l'encontre du festival de heavy metal "Hellfest" en Loire-Atlantique, tout en prenant acte que les mineurs non-accompagnés n'auront pas accès au festival. Le tribunal a rejeté la demande de communication des textes des chansons.

En parallèle, une action contre Kronenbourg, qui finance le Hellfest, est lancée.

Posté le 14 juin 2010 à 17h49 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

12 juin 2010

Un cimetière militaire profané

Les tombes de soldats britanniques morts pendant la 1ère guerre mondiale ont été profanées en milieu de semaine dans le Pas de Calais.

Posté le 12 juin 2010 à 12h00 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (1)

11 juin 2010

Mairie : "la profanation des tombes est un crime et une violation grave de la dignité de la personne humaine"

Une commune communique :

"Il a été donné de constater que depuis quelques temps des individus mal intentionnés défoncent les tombes pour y extraire les restes de nos illustres disparus inhumés dans les cimetières municipaux (...)

Cet état de chose sème non seulement la panique dans l’esprit de la population urbaine de la ville (...) surtout ceux qui ont enterré leurs parents dans ces cimetières mais aussi n’honore pas le respect du repos des âmes (...)

Le président de la délégation spéciale tient à rappeler que la profanation des tombes est un crime et constitue une violation grave de la dignité de la personne humaine et de la loi (...)

tout individu ou groupe d’individus surpris en train de commettre ce forfait s’expose à la réglementation en vigueur et sera sévèrement puni conformément à la loi (...)

[Il est demande aux populations] d’apporter leur concours en vue de démanteler ces réseaux en dénonçant ceux qui s’adonnent à cette pratique malsaine".

Clair, net et précis. Mais voilà, ça ne se passe pas en France, mais en Afrique, à Lomé précisément.

Posté le 11 juin 2010 à 20h17 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (6)

09 juin 2010

Hellfest : une chaine de prière est organisée

On peut s'inscrire ici.

Posté le 9 juin 2010 à 20h26 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

Le Hellfest devant le tribunal

Comme annoncé, la confédération nationale des associations familiales catholiques a décidé d’assigner en référé les organisateurs du Hellfest au tribunal de Nantes, jeudi.

Elle demande à Ben Barbaud, le créateur et organisateur de ce festival metal, son «interdiction aux mineurs et la connaissance des textes des chansons qui seront interprétées».

Addendum 10 juin : la décision sera rendue la 14 juin.

Posté le 9 juin 2010 à 11h54 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (10)

Hellfest : l'évêque de Nantes réagit

Mais c'est bien mièvre... Reprenant le communiqué d'une paroisse de Clisson, monseigneur James n'avance pas plus. On pouvait attendre d'un évêque que pour le bien des âmes, il condamne le satanisme, harangue ses ouailles pour qu'elles ne se laissent pas tenter par ce festival et rappelle que la haine criée sur la place publique est nuisible au bien commun. Par exemple.

Là, rien d'un niveau d'un gardien de la Foi... Dommage surtout quand il savait pouvoir compter sur l'appui de tant de catholiques, dont le notre.

Posté le 9 juin 2010 à 08h30 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (8)

05 juin 2010

Les AFC engagées contre le Hellfest

Extraits d'un communiqué des AFC de Loire-Atlantique :

"Les 18, 19 et 20 juin prochains se tiendra à Clisson (44) une nouvelle édition du festival de musique métal, le « Hellfest » ("Fête de l'enfer"..). Vos proches, vos amis ont déjà pu vous interroger à ce sujet et sur les moyens d'agir face à cette manifestation : son exubérance ne peut cacher les sérieuses et graves questions qu'elle pose, notamment par la présence de groupes s'affichant délibérément satanistes. Par ailleurs, un nombre significatif de groupes sont porteurs de noms évocateurs (ex dying fetus (foetus agonisants), bloodbath (bain de sang), sick of it all (vomir de tout), decapitated (décapité)). Certaines paroles, jeux de scènes, s'avèrent d'une extrême violence, blasphématoires et incitant à la haine.

Les AFC de Loire-Atlantique sont mobilisées depuis plusieurs années. Elles ont contribué au retrait du sponsoring de Coca cola. Elles continuent leur action auprès de Kronenbourg et des collectivités locales (Conseil Général, Conseil Régional, Communes) qui sponsorisent ou subventionnent le Hellfest. Les AFC sont invitées à intervenir pendant le festival lors d'une table-ronde, débat radio-télévisée qui sera diffusé dimanche 20 juin 2010 à 11h, simultanément sur Radio Fidélité et sur l'émission "le Transbordeur" de Télénantes.

La Confédération nationale des AFC intervient également de façon complémentaire sur le terrain juridique. Elle examine la possibilité d'engager une action en justice, en se fondant sur les textes des chansons de groupes qui doivent se produire lors de ce festival et sur la violence, dont les textes en question sont porteurs, dirigée contre diverses cibles dont les chrétiens. Il s'agit de faire reconnaître par la Justice les troubles qu'ils provoquent."

Posté le 5 juin 2010 à 15h59 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (1)

28 mai 2010

Sacrilège et profanation diabolique d'une école catholique aux USA

Lu sous la plume de Daniel Hamiche :

"Il n’y a pas qu’en France que les pue-la-haine-anti-catholique se déchaînent. Aux États-Unis aussi. Hélas ! CatholicNewsAgency nous apprenait hier que l’école de la paroisse St. Rose of Lima de Maywood (Californie), une petite ville située dans la banlieue de Los Angeles, avait été vandalisée la veille après une effraction commise sans doute de nuit. Vandalisme de toute sorte, sacrilèges sur des images pieuses, “666” peints en plusieurs endroits, ne laissent guère de doute sur les mobiles de haine anti-catholique des perpétrateurs".

Posté le 28 mai 2010 à 10h52 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (1)

15 avril 2010

Les "fumées de Satan" au sein de l'Eglise

Lu sur Osservatore vaticano ces propos de Don Gabriele Amorth, l'exorciste de Rome

"Oui, même au Vatican il ya des membres des sectes sataniques".

Qui est impliqué? Des simples prêtres ou des laïcs?

"Il ya des prêtres, prélats et même des cardinaux."

Pardonnez-moi, Père Gabriel, mais comment le savez-vous?

"Je l'ai su par des personnes qui ont eu à en connaître directement. Et, plusieurs fois, je l'ai entendu confesser par le diable lui-même, soumis lors des exorcismes."

Le pape est au courant?

"Bien sûr, je l'ai informé! Mais il fait ce qu'il peut. C'est une chose effrayante. Gardez à l'esprit également que le pape Benoît XVI est allemand, un pays très hostile à ces choses. En Allemagne, il n'y a pratiquement pas d'exorcistes, mais j'ai eu l'occasion de parler trois fois au Pape quand il était encore préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi."

Don Amorth signale aussi que les messes noires s'achèvent souvent en débauche sexuelle.

Posté le 15 avril 2010 à 08h43 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (15)

09 avril 2010

Le satanisme est une réalité

Et elle est ignoble.

Posté le 9 avril 2010 à 07h52 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

31 mars 2010

Les dangers du Hellfest

... expliqués par le père Domergue, exorciste et spécialiste du gothisme et du satanisme.

Posté le 31 mars 2010 à 11h33 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (9)

30 mars 2010

Frédéric Mitterrand soutient le Hellfest

... et se moque de Philippe de Villiers :

"le bruit court selon lequel le doux pays du Puy du Fou deviendrait le gouffre à Lucifer."

Jean-Frédéric Poisson, député UMP-PCD auteur d'un rapport sur les profanations de sépultures chrétiennes, rétorque :

"les textes proférés par les groupes qui se succèdent à ce festival sont empreints d'une telle violence que le doute est largement permis. Les tribunaux de notre pays ont condamné pénalement un groupe qui avait tenu des paroles d'incitation à la violence à l'égard des forces de l'ordre : c'est le meilleur signe que l'art et l'expression culturelle ne permettent pas tout, et que l'expression artistique publique est tenue aux mêmes exigences de respect que toutes les autres activités humaines. [...]

Je laisse le soin à l'opinion publique d'imaginer ce qui arriverait dans l'hypothèse où les groupes qui se produisent publiquement en appelant à la violence contre les chrétiens dirigeaient leurs menaces contre des fidèles ou des autorités d'autres religions : les interdirait-on ? Oui, et avec raison ! Décidément, cette forme de "privilège" que subissent les chrétiens est insupportable. Le rôle du Ministre consiste à s'assurer que personne ne pâtisse d'aucune invective que ce soit, en tous points du territoire. Par sa déclaration d'aujourd'hui, Frédéric Mitterrand a failli à sa mission.

Au total, il y plus qu'une incohérence à s'insurger le lundi contre les propos tenus par Stéphane Guillon et Eric Zemmour, et à soutenir le mardi les textes de chanteurs dont les moteurs sont la haine et la violence. Cette incohérence est proprement stupéfiante".

Posté le 30 mars 2010 à 21h16 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (13)

24 mars 2010

Les adeptes du Hellfest ne sont pas des violents, mais bien sûr...

Samuel Potier, père de famille, habite à 10km du lieu où se tient le festival de metal Hellfest ("fête de l'enfer", comme c'est mignon), financé par des collectivités publiques. Samuel Potier, donc, a osé s'indigner de la tenue de ce festival près de chez lui. Mal lui en a pris : les adeptes de ce festival lui en veulent (à mort ?) et ont créé un groupe sur facebook. Il faut le défendre en allant sur la page Facebook et en cliquant sur l'onglet "Signaler la page" (en bas à gauche) puis cocher "contenu inconvenant", afin que Facebook supprime la page au plus vite. A force de s'exciter en virtuel, ces excités pourraient en effet passer au réel. Il fait même face à des tentatives de hacking sur le site de la société qu'il a créée.

Lors de ce festival, des groupes ouvertement satanistes hurlent des appels à la haine contre les chrétiens. Le père Domergue, spécialiste internationalement reconnu du Satanisme, combat la tenue du Festival. Exemples de paroles de chansons de certains groupes :

«Cette nuit-là, par le pouvoir du pentagramme, nous abattrons les anges du ciel, et nous sodomiserons les sales putains de Babylone… sur la terre chrétienne […] Viole les nones, pends les prêtres, égorge les chrétiens qui crient» (Groupe « Impaled nazarenne », Hellfest 2009).

«Nous vous traquerons un par un, nous détruirons toutes vos reliques religieuses, nous incendierons les lieux de culte, nous trancherons la gorge de tous vos enfants et les enterrerons sous de la merde de chameau» (Groupe Impaled Nazarenne).

«Satan, mon maître, j’ai retourné la croix du Christ vers le bas» (Satan my master par Impaled Nazarenne)

«Je pourrais t’emmener dans ma chambre et te déshabiller dans l’obscurité, Je pourrais t’arracher les ongles un par un Et te violer jusqu’à t’enlever tout espoir. Je pourrais sortir tes entrailles Et te laisser me regarder sacrifier ton fœtus Je pourrais te quitter et te laisser mourir de faim Et te réduire au silence le plus complet […] Quand je verrai ton église partir en fumée et quand je te verrai éploré, j’éclaterai de rire… » (Tormentor of Christian Souls par Impaled Nazarenne).

«Mon seul but n’a pas de fin Saignant A genoux Ma satisfaction est mon besoin L’impulsion Pour prendre mon poing Et violer chaque orifice » (Sex, Meurtre, Art, par SLAYER).

«A minuit, le cimetière est mon endroit favori Troublant la quiétude, je fracture une tombe Arrachant le cercueil, saisissant un couteau et une fourchette, Je respire la putréfaction… Je festoie sur la putréfaction. La fête nocturne de nécrophage avide Découpant les dépouilles putrides, Ingérant les toxines des mannes pourries, Je suis dépendant des ptomaïnes. Déterrant de gros rances Servis en sauce avec des boyaux crus Le dîner décrépi est servi J’ai faim de chair véreuse. Des abats suppurés, garnis de galle, Funérailles gastronomiques Le délicieux goût de la mort Les os rongés sont tout ce qu’il me reste. Dissèque… Exhume…Dévore…Vomit ! » (Paroles du Groupe Haemorrhage)

Posté le 24 mars 2010 à 09h18 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (40)

10 mars 2010

Un candidat PS veut financer un spectacle qui accueille un groupe au logo nazi

Jacques Auxiette, candidat PS dans les Pays de la Loire, souhaite que la région continue à financer le hell’fest.

L'ennui pour les organisateurs du Hellfest, c'est qu'à côté des groupes antichrétiens, on trouve par exemple cette année "Kiss" dont le logo rappelle l'emblème officiel de la SS.

Posté le 10 mars 2010 à 18h15 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (12)

16 janvier 2010

"Internet est une porte d'entrée au satanisme"

Des éléments intéressants dans cet article :

"Comment décririez-vous une attitude ou une pensée satanique ?

La mouvance satanique apparaît à travers des croyances dans certaines idéologies. On la retrouve dans des pratiques rituelles de destruction ou de comportements liés à la sexualité, dans l'invocation de certains démons. A partir de cela, chaque groupe va trouver son idéologie et sa pratique. Ce mouvement n'est pas du tout un bloc homogène (...)

Quels conseils donnez-vous aux parents pour déceler une conduite à risque chez un adolescent ?

D'abord le dialogue. Beaucoup de choses pourraient être évitées si le dialogue était réel à la maison. Quand un jeune ne tourne pas rond, ça se voit, ça s'entend, à moins d'être totalement aveugle ou sourd. Et puis, sans paraître un vieux réac, je crois que les parents doivent aussi rester dans leur rôle d'éducateur, et savoir dire non. C'est très bien de faire confiance à ses enfants, de leur laisser une part de liberté, mais la confiance n'exclut jamais le contrôle.

Le contrôle sur l'utilisation d'Internet, notamment ?

Internet est sûrement aujourd'hui, et de très loin, la plus grande porte d'entrée vers les mouvances sataniques.

Un jeune, seul dans son coin, derrière un ordinateur, peut tout à fait entrer dans une dérive sectaire, se retrouver en totale incapacité de réagir et ne plus se rendre compte de la spirale dans laquelle il est entraîné".

Posté le 16 janvier 2010 à 11h34 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (2)

26 juin 2009

Hellfest : réaction du maire de Clisson

Il interpelle la Préfecture concernant le contenu des paroles franchement antichrétiennes de certains groupes.

Sur cette affaire, rappelons qu'il ne s'agit pas ici de porter un jugement sur le metal ou les fans de metal mais de refuser qu'un festival qui accueille des groupes qui formulent des appels au meurtre envers les chrétiens ou qui vantent les profanations de tombes puisse être soutenu par les collectivités ou par des entreprises grand public.

Posté le 26 juin 2009 à 14h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

25 juin 2009

La mobilisation contre le Hellfest a payé

Et ce sont les organisateurs du Hellfest qui l'écrivent.

Posté le 25 juin 2009 à 08h45 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

23 juin 2009

Crimes par satanisme

Lu ici :

"un homme de 29 ans a poignardé à mort sa femme et sa fille alors qu'il se croyait possédé (...) Ses enfants s'étant reveillés en entendant les cris de leur mère, il a alors tué sa fille  et a poignardé son fils de 4 ans 11 fois, parce que c'est lui qu'il préférait... (...)

L'homme a alors appelé la police après avoir allumé une cigarette ajoute The Huffington Post... Il a expliqué qu'il avait chanté une chanson d'Eminem pendant son acte de folie... Les paroles de la chanson disent: "Voilà Satan, je suis l'Antéchrist, je vais te tuer".

Présentation de Eminem.
L'exorcisme de Léon XIII.
(merci à BI)

Posté le 23 juin 2009 à 22h45 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (3)

22 juin 2009

Coca-Cola ne soutiendra plus le Hellfest

... à partir de l'année prochaine.

Posté le 22 juin 2009 à 16h56 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

19 juin 2009

Hellfest : un député interpelle le ministre de l'intérieur

Christian Vanneste a interrogé le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur

"le bien fondé pour des collectivités locales de subventionner des concerts, où des artistes véhiculent avec virulence un message ouvertement antichrétien, comme c'est le cas lors du Festival Hell Fest organisé chaque année à Clisson, avec le soutien du conseil général de Loire-Atlantique et du conseil régional du Pays de Loire. Cette année de nombreux élus ont pris position contre l'organisation de ce festival. Il aimerait connaitre quelles sont les subventions accordées au Hellfest et les intentions de Madame le Ministre concernant une interdiction formelle faite aux collectivités de subventionner des manifestations dont le caractère subversif est objectivement avéré."

Posté le 19 juin 2009 à 15h49 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (15)

30 mai 2009

Trois jours de satanisme subventionné

Pour sa quatrième édition, la fête de l'enfer aura lieu à Clisson du 19 au 21 juin. Yves Daoudal donne le nom de quelques groupes qui s'y produiront :

"Satan Jokers, Anthrax, Pentagram, Eyehategod, God Forbid, Heaven shall burn, Destroyer 666, Amon Amarth, Aborted, ou Pestilence, Terror, Immolation, Enslaved, etc.

Avec en tête d'affiche Marilyn Manson, qui brûle des Bibles sur scène et fut intronisé Révérend de l'Eglise de Satan par son fondateur Anton Lavey".

En plus de site comme fdesouche qui, comme le signale e-deo, promeut cette abomination, on trouve dans les partenaires de cette diabolique manifestation : Le conseil régional de la région Pays de Loire, le conseil général de Loire Atlantique, la ville de Clisson, la Sacem, etc.

Qu'on ne s'étonne pas que s'allonge la liste des profanations de cimetières et d'églises. Avec la complicité de ceux qui gouvernent et financent ou soutiennent ce satanisme à visage découvert. Chacun peut exprimer son mécontentement à tous ces complices, mais sans oublier que sans la prière, rien n'aboutit (voir l'exorcisme de Léon XIII).

Posté le 30 mai 2009 à 12h31 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (32)

24 avril 2009

L'affaire Frédéric Lefebvre : le ricochet recherché

La menace proférée contre le porte-parole de l'UMP (vidéo) a fait le tour de la presse et d'internet dans la seule journée d'hier. Elle était d'autant plus impressionnante qu'elle fut proférée par des anonymes.
Mais voilà, les anonymes ont levé le voile et ont surtout dévoilé leur réelle intention qui consistait à créer un buzz autour de cette menace pour attirer l'attention (vidéo) et faire connaître au monde entier les très importantes manifestations qui ont eu lieu ces derniers jours contre l'Église de scientologie et qu'aucun organe de presse n'avait relayées.
Et depuis cette révélation, la presse s'est à nouveau tue... Surpris?

Lahire

Posté le 24 avril 2009 à 13h36 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (3)

27 février 2009

Procès des destructeurs d'églises

Quatre jeunes gens, défenseurs de "cultes païens anciens" et adeptes du rock "black métal", ont comparu hier devant le tribunal correctionnel de Quimper pour la destruction en série en 2007 d'édifices religieux en Bretagne, dont une chapelle du XVIè siècle. Agés de 23 à 28 ans, ils ont reconnu les destructions et dégradations, après de fortes consommations d'alcool, d'une douzaine de lieux de culte dans neuf communes finistériennes. Parmi ces lieux, la chapelle de Loqueffret, inscrite au titre des monuments historiques depuis 1926, avait été incendiée en juin 2007. Une signature "TABM", soit "True Armorik Black Metal", avait été retrouvée sur les lieux ainsi que sur les sites de huit autres chapelles et calvaires victimes de dégradations dans le sud du département.

Des peines allant de 9 mois de prison avec sursis à 3 ans dont 18 mois avec sursis ont été requises. Le jugement a été mis en délibéré au 26 mars.

Michel Janva

Posté le 27 février 2009 à 08h09 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

24 février 2009

De quel mandat de perquisition dispose M. Fenech ?

D'un lecteur dans Les 4 Vérités, à propos de George Fenech, tristement connu pour mettre des bâtons dans les roues des écoles libres :

F "La «croisade» que mène G. Fenech en allant «visiter» diverses communautés et en militant pour l’instauration d’une nouvelle liste de «sectes» me laisse un goût très amer. Soit il y a délit constitué et alors c’est à la justice d’être saisie, soit il n’y a pas délit constitué et alors… circulez M. Fenech, il n’y a rien à voir ! La France est une république laïque vivant sous le régime de la séparation des Églises et de l’État. Elle respecte toutes les croyances, même les plus bizarres ! Quant aux médecines douces, que M. Fenech rêve d’encadrer et de restreindre, la moitié des Français y ont recours ! Au grand dam des laboratoires pharmaceutiques qui voient d’un mauvais oeil la baisse de leur chiffre d’affaires. Heureusement d’ailleurs, sinon ce ne serait plus le trou, mais le gouffre de la Sécu !"

Il y a effectivement mélange des genres : si le député Fenech est effectivement chargé d'une mission d'évaluation des "dispositifs judiciaires conçus pour lutter plus efficacement contre les dérives sectaires", il n'est pas inspecteur de police judiciaire et ses perquisitions/visites chez des communautés relèvent du mélange des genres. Michèle Alliot-Marie a demandé à François Fillon de recadrer M. Fenech. Soulignons par ailleurs qu'il ne visite ni des lieux musulmans, ni l'univers proche du satanisme...

Michel Janva

Posté le 24 février 2009 à 18h02 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (5)

31 décembre 2008

Attention à l'occultisme, quel qu'il soit !

Au seuil de l'année 2009, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archévêque d'Avignon, met en garde contre la voyance et l'occultisme sous toutes ses formes. Extraits :

"Toute une frange de notre société flirte allégrement avec l'occultisme le plus noir sans se rendre compte des dangers encourus. [...] Au coeur même du monde des affaires, nous voyons apparaître des mediums pour entreprises qui se font grassement payer pour apporter leurs conseils en matière de placement ou d'embauche. Dans le monde du sport, un entraîneur national reconnaissait avoir fait appel à l'astrologie avant de donner la composition de son équipe. Combien d'hommes politiques ou de maires de nos grandes cités font appel à des voyants pour y voir clair dans leurs affaires et leur avenir. [...]

Mais, attention, autant il est facile de faire ses premiers pas dans cette nébuleuse extrêmement vaste, autant il est difficile d'en sortir. Combien de drames, de personnes aliénées, esclaves pour avoir seulement commencé par consulter un medium sur l'Internet, "gratuitement" nous assure-t-on, juste histoire de se rassurer, de s'amuser un peu. Mais on ne joue pas avec le feu, le risque est grand de créer ainsi des liens avec les esprits diaboliques et dans le pire des cas d'en arriver à une véritable possession par des esprits diaboliques. [...]

En ces premiers jours de l'année, je voudrais rappeler à tous les chrétiens de mon diocèse non seulement qu'ils doivent s'interdire de s'adonner à l'occultisme, quel qu'il soit, mais également qu'ils ont le devoir d'informer et de dénoncer l'occultisme sous toutes ses formes, car il gratifie le Prince de ce monde, le Prince des ténèbres et conduit immanquablement à la ruine de l'homme. Ils doivent également dénoncer avec force le relativisme ambiant qui pousse l'homme à croire n'importe quoi puisque la vérité n'existe pas et que tout se vaut. Mais plus encore, en ces premiers jours de l'année, je voudrais rappeler aux chrétiens de mon diocèse qu'ils ont le devoir d'annoncer Jésus Christ et Jésus Christ crucifié. [...]

Malgré toute l'horreur de ce monde de l'occultisme et de l'ésotérisme sous toutes ses formes, le chrétien n'a pas à avoir peur. Par la grâce de son baptême, il est devenu enfant de Dieu et il est appelé à vivre en enfant de lumière en se laissant habiter et conduire par l'Esprit Saint. Il vivra ainsi pleinement uni au Christ et le sang du Christ le protégera de tout mal. Par la grâce de sa confirmation, il a été revêtu de la force de l'Esprit Saint pour devenir un Saint, pour trouver sa place dans le Corps du Christ, l'Église et enfin pour témoigner des merveilles de Dieu auprès de tous ses frères. Dans l'eucharistie dominicale, il se nourrira du corps du Christ et pourra dire avec saint Paul : « Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi, ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi » (Gal 2, 20). Devant toutes les tentations qui peuvent survenir, il n'a pas à avoir peur, saint Paul lui présente les armes pour le combat spirituel :

« En définitive, rendez-vous puissants dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l'armure de Dieu, pour pouvoir résister aux manoeuvres du diable. Car ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes. C'est pour cela qu'il vous faut endosser l'armure de Dieu, afin qu'au jour mauvais vous puissiez résister et, après avoir tout mis en oeuvre, rester fermes. Tenez-vous donc debout, avec la Vérité pour ceinture, la Justice pour cuirasse, et pour chaussures le Zèle à propager l'Évangile de la paix ; ayez toujours en main le bouclier de la Foi, grâce auquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais ; enfin, recevez le casque du Salut et le glaive de l'Esprit, c'est-à-dire la Parole de Dieu. Vivez dans la prière et les supplications ; priez en tout temps, dans l'Esprit ; apportez-y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints. Priez aussi pour moi, afin qu'il me soit donné d'ouvrir la bouche pour parler et d'annoncer hardiment le mystère de l'Évangile, dont je suis l'ambassadeur dans mes chaînes ; obtenez-moi la hardiesse d'en parler comme je le dois » (Ep 6, 10-20)."

MJ

Posté le 31 décembre 2008 à 12h42 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (8)

05 décembre 2008

Des cadavres montrés en exposition !

Pierre Le Coz, professeur de philosophie à la faculté de médecine de Marseille et vice-président du Comité consultatif national d'éthique, s'étonne d'une morbide exposition à Marseille :

"Une exposition de cadavres chinois écorchés s'est installée depuis dix jours à Marseille dans un parc d'attractions d'un nouveau genre. Les morts à regarder sont essentiellement des hommes. On les a choisis "dans la force de l'âge". Certains sont calés sur des bicyclettes, d'autres smashent avec une raquette. Tous sont dénudés au point de n'avoir pas même la peau sur les os. Comment en est-on arrivé là, dans un Etat dont la loi de bioéthique proclame l'indisponibilité et la non-patrimonialité du corps humain ? [...] Après Lyon et en attendant Paris en 2009, c'est au tour de la deuxième ville de France de basculer entre les mains des charognards.

Personne ne les a vus débarquer dans la cité phocéenne. Leur stratégie, c'est le coup en douce. Quand ils entendent parler d'éthique, ils sortent leur arme blanche. Eux sont "modernes" : ils ont saisi qu'on pouvait faire de l'argent avec tout, y compris avec le corps des morts. [...] Certes, il y avait moyen de faire la même chose avec des cadavres artificiels. Mais montrer de faux morts, fussent-ils ressemblants à s'y méprendre, c'était le flop assuré. [...]

Pendant que les représentants de l'Union européenne discutent sur les normes de fabrication des cuillères à café ou sur la fixation des yeux de peluche, des cadavres circulent impunément sur le territoire européen."

Cette exposition fait parler d'elle depuis 2006.

Michel Janva

Posté le 5 décembre 2008 à 15h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

21 novembre 2008

Sous l'emprise de Satan

Le 12 novembre dernier, un déséquilibré sorti d'un hôpital psychiatrique poignardait à mort un étudiant de 26 ans dans les rues de Grenoble. L'assassin avait déjà à plusieurs reprises agressé des personnes à coups de couteau au cours des 13 dernières années. Ce qui n'a pas empêché les "experts" psychiatres de l'hôpital où il était interné de l'autoriser à sortir deux fois par semaine de l'établissement.

Le jour du meurtre, le fou dangereux n'a même pas attendu son autorisation pour sortir de l’hôpital en passant simplement la porte… Il achète une lame dans une quincaillerie et poignarde le premier passant venu. Selon le procureur, « l'agresseur souffre de schizophrénie, il a invoqué des voix qui l'auraient poussé à tuer ce passant ». Suite à l’émotion suscitée par cet événement, le président Sarkozy a souhaité réformer le droit de l'hospitalisation psychiatrique pour éviter de nouveaux drames de ce type.

L'affaire prend une nouvelle dimension, d'un point de vue chrétien en tous cas, depuis hier avec les déclarations du meurtrier rapportées par son avocate :

« Il a dit que depuis vingt ans, il a une voix dans la tête qui lui demande de tuer quelqu’un.  Il voulait faire plaisir à cette voix qu’il aime et qu’il appelle Satan.  Il lui a obéi. Il n’a même pas regardé sa victime. (..) Il a planté son couteau. Il fallait qu’il tue. »

Et c’est bien le problème. Cette voix « qu’il appelle Satan » comme le dit la magistrate qui visiblement n’y accorde pas plus de crédibilité que s’il avait prétendu être manipulé par des martiens, on la retrouve dans de très nombreuses affaires criminelles où un « fou » se met à tuer sans raison des innocents, poussé par une pulsion clairement satanique. Je pense à cet adolescent qui a tué 2 personnes et blessé 25 autres dans son lycée de l’Oregon en 1998, sous l’influence de voix qui le poussaient à commettre ces actes. Je renvoie aussi à mon post sur l’assassin de John Lennon.

Tant que la justice et les médecins rangeront comme schizophrènes des personnes vraisemblablement possédées par un démon, le nombre de victimes continuera de s’accroître. Et parmi les victimes, je compte les meurtriers eux-mêmes, qui lorsqu’ils sont effectivement sous l’emprise d’une possession satanique, sont les jouets d’une force extérieure dont ils attendent d’être délivrés. Et ce n’est pas un traitement médicamenteux qui les délivrera, mais le recours à un exorcisme que seul un prêtre est en mesure de pratiquer.

Cathelineau

Posté le 21 novembre 2008 à 10h51 par Cathelineau | Lien permanent | Commentaires (19)

24 septembre 2008

Un curé de Rome gravement agressé par un sataniste

Lu sur Evangelium vitae :

"le Cardinal Vallini s'est rendu à l'hôpital où se trouve le curé d'une paroisse de Rome, qui a été agressé mardi 23 septembre, par Marco Rovagna, jeune homme de 25 ans.

L'humble prêtre âgé de 68 ans, aimé par ses paroissiens, est maintenu dans le coma artificiel, avec plus de 200 points de sutures. Il a été agressé alors qu'il se trouvait dans les bureaux de sa paroisse. Dans la poche de l'agreesseur, la police a retrouve ces mots sur un morceau de papier : "cela est seulement le début", avec la signature : "666".

Tous les prêtres du diocèse ont manifesté leur proximité de l'amitié et de la prière à don Canio et 3 de ses collaborateurs."

MJ

Posté le 24 septembre 2008 à 13h22 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (4)

Le retour de Georges Fenech

Georges Fenech est ce député qui a tenté d'interdire l'école à la maison et qui y a partiellement réussi. Premier substitut à l'administration centrale du ministère de la justice, il a été nommé par décret du Premier ministre, président de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). Il ne semble pas que ce soit la personne la plus qualifiée pour présider la Miviludes, c'est le moins qu'on puisse dire.

Michel Janva

Posté le 24 septembre 2008 à 00h42 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (2)

30 juin 2008

La bonne nouvelle du soir

Les profanateurs satanistes de Saint Tugdual en Bretagne ont été condamnés. Bravo à l'Agrif.

MJ

Posté le 30 juin 2008 à 21h15 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

24 juin 2008

L'école à la maison dans le collimateur

La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) a publié un guide pratique destiné aux agents des collectivités territoriales pour les aider à déceler le risque sectaire et à y faire face. Ce guide (pdf, 148 pages) rappelle le "principe fondamental" de la liberté de pensée de conscience et de religion. Pour chaque domaine, il donne les outils juridiques, pour protéger les éventuelles victimes, étayer toute décision et ne pas risquer de poursuites judiciaires de la part de mouvements ou associations visés. Il est destiné aux maires, aux associations de formation de fonctionnaires et aux agents des collectivités locales de plus de 10.000 habitants.

La Miviludes publie chaque année son rapport d'activité et produit régulièrement des guides thématiques; les derniers concernaient le satanisme et le risque sectaire en entreprise. Le prochain sera consacré à l'éducation à domicile (lire déjà pp59 à 69).

Michel Janva

Posté le 24 juin 2008 à 11h17 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (0)

14 juin 2008

Festival satanique à Clisson : réaction de Mgr Soubrier

L'évêque de Nantes s'interroge :

"Ce festival ne laisse pas les chrétiens sans questions."

Mgr Soubrier juge cinq ou six groupes « agressifs vis-à-vis de la foi chrétienne ». Notamment Rotting Christ (pourriture de Christ) ou encore Impaled Nazarene (le Nazaréen empalé)...

"L'Église catholique demande que sa foi soit respectée dans l'intégralité des concerts qui auront lieu. »

Les partisans du festival satanique se défendent en estimant qu'il ne s'agit pas là de satanisme mais de simple provocation. Imaginons simplement une provocation avec des termes comme "Juif" ou "Mahomet". Non seulement le festival serait interdit, mais ses organisateurs croupiraient déjà en prison, après un défilé de ministres tous plus outrés les uns que les autres.

Michel Janva

Posté le 14 juin 2008 à 22h54 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)

09 juin 2008

Satanisme et jeunesse en France

Le Père Benoît Domergue est un prêtre du diocèse de Bordeaux très connu pour ses ouvrages et ses conférences sur les courants ésotériques et magiques. Déjà en 2006, il condamnait la montée du satanisme en France. Il tire à nouveau le signal d'alarme alors qu'augmentent ces pratiques :

"Entre 2005 et 2006 le nombre de profanations de sépultures a augmenté de 60 %. On en compte pratiquement une par jour. Ce ne sont pas seulement les cimetières musulmans ou juifs, proportionnellement il y a plus de profanations de tombes chrétiennes (...)

C'est comme pour les concerts, il y a une traduction officielle des texte, assez édulcorée, et une vraie beaucoup plus violente qui préconise des profanations de sépultures. Des groupes comme Cradel of Filth, Deicide. Des groupes scandinaves : Marduk, Belial, Dimmu Borgir. Soyons clair, il y a du très-très bon métal qui n'a rien à voir avec le satanisme, mais dans des festivals comme à Clisson, ce qui attire les jeunes ce sont des groupes satanistes. Le pire ce sont des jeux vidéo extrêmement violents : The Witcher, Assassins (...)

Des  séries comme Buffy contre les vampires, avec des scènes de sorcellerie, de satanisme, et mêmes des scènes de messes noires. Et c'est diffusé sur des chaînes grand public. Or, dans son rapport de 2007 la défenseure des enfants Dominique Versini parle de 900 000 ados en souffrance psychique, la plupart sont dans des mouvances de ce type là.

Il y a trente ans, on comptait peut-être deux ou trois mages noirs. Aujourd'hui, il y en a beaucoup plus, il y a des cercles de messes noires. Il y a des rencontres dans des bars dans des lieux un peu étonnants. De plus en plus de groupuscules organisent des messes noires, y compris dans des cimetières. Paris et Lyon sont très touchées, Marseille aussi".

Lahire

Posté le 9 juin 2008 à 08h03 par Lahire | Lien permanent | Commentaires (4)

05 juin 2008

Festival du satanisme : Bernard Antony réagit

Sur son blog, le président de l'Agrif remarque :

"La recrudescence de la culture de mort satanique appelle quelques observations : d’une part on constate un accroissement des délits : profanations, incendies et même meurtres, de l’autre une indifférence générale des pouvoirs publics, de la classe politique et des médias, mais aussi une certaine complaisance voire des complicités qui se dissimulent de moins en moins. On peut observer aussi la convergence du néo-satanisme avec les expressions de ce qui est abusivement appelé « art contemporain »."

Je ne validerai pas les commentaires faisant la promotion de la musique metal, gothic ou toute autre forme de satanisme plus ou moins affiché (comme je ne laisse pas de commentaire faisant la promotion de la culture de mort). Je renvoie les lecteurs à ces études sur les liens entre Metal, Gothic et Satanisme. A ceux qui pensent que ce genre de musique n'a rien à voir avec l'Adversaire, je les laisse méditer sur la ruse la plus connue du démon.

Michel Janva

Posté le 5 juin 2008 à 21h50 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (6)

04 juin 2008

Festival satanique : réaction du député Poisson

Suite à notre alerte d'hier, le député FRS pose la question suivante au ministre de l'Intérieur :

"Monsieur Jean-Frédéric POISSON, député des Yvelines, alerte Madame le Ministre de l'Intèrieur sur le déroulement de festivals résolument attentoires à l'ordre public. En effet, la commune de Clisson (Loire-Atlantique) accueille chaque année le festival Hellfest, rassemblant des groupes de musiques hard-core et métal, aux chansons valorisant le satanisme et aux messages prônant des comportements objectivement illégaux et chargés d'un poids symbolique délétère. Par ailleurs, ces manifestations semblent également être l'occasion, pour des mouvements à caractère sectaire, d'assurer leur promotion et leur emprise sur les jeunes. Or, il semblerait que de telles manifestations soient subventionnées par les collectivités locales.

Monsieur Jean-Frédéric POISSON souhaiterait donc connaître la véracité de telles subventions et les intentions de Madame le Ministre concernant une interdiction formelle faite aux collectivités de subventionner des manifestations dont le caractère subversif est objectivement avéré."

Michel Janva

Posté le 4 juin 2008 à 20h18 par Michel Janva | Lien permanent | Commentaires (7)


     Archives > L'Eglise : Foi , L'Eglise : Vie de l'Eglise , Pays : Etats-Unis , Sectes et satanisme

accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2013 - Le Salon Beige

     Archives > L'Eglise : Foi , L'Eglise : Vie de l'Eglise , Pays : Etats-Unis , Sectes et satanisme