Arte creative se lance dans la pornographie pour enfants

Arte creative propose cette semaine une série de petits films d'animation destinés à l'éducation sexuelle. On ne dit pas qui ces gens-là veulent éduquer sexuellement, mais une voix de très jeune enfant pose des questions à faire rougir un singe à ses parents. On en conclut donc que cette série s'adresse à des enfants. Voici ce que l'on trouve sur la page dédiée pour présenter la série :

"Education Sexuelle" est une série de films d´animation de 2 minutes, version folle et absurde des documentaires pédagogiques des années 1960 - 70 sur la sexualité. Direction artistique par John Deneuve. Réalisé par John Deneuve et Doudouboy. "

"Version folle et absurde", n'est-ce pas. Ce n'est ni fou ni absurde, c'est juste pornographique à tendance pédophile.

C'est d'ailleurs ce que disent la plupart des commentateurs :

2

  3

4

Arte aura beau répondre inlassablement qu'il s'agit d'un programme "artistique" destiné à des adultes, personne n'y croit car le graphisme et les voix indiquent que c'est très certainement fait pour être montré à des enfants.


Hervé Guesquière condamné pour diffamation

Lu sur  OJIM :

"Enfin, la justice les condamne ; mais seulement à du sursis et que pour diffamation! Qui les jugera pour leur criminel aveuglement idéologique ? Car les soldats français les avaient prévenus de ne pas partir ce jour là et dans la direction où ils furent capturés ; car d'autres soldats ont donné leur vie pour libérer de tels tartuffes, car l'argent des Français a été gaspillés par millions pour les retrouver ( plus de 10 millions selon le CEMA de l'époque ) .

On force bien les bennets qui se perdent en montagne, par inconscience, à payer les frais des recherches, alors pourquoi pas eux, pourquoi pas leur journal financés par nos impôts ? Les journalistes ne sont pas une caste au dessus des autres citoyens que je sache !"


KTO débarque sur votre téléphone mobile

Après d'autres sites cathos comme L'Evangile au quotidien ou Messesinfo, sans oublier votre salon préféré, c’est au tour de la télévision catholique KTO de lancer une version mobile.

Inaugurée le 13 décembre à l’occasion du onzième anniversaire de la chaîne, l’application mobile de KTO, entièrement gratuite, est disponible pour les iphones et pour les smartphones sous Androïd. Outre la possibilité de regarder KTO en direct, elle offre toute une sélection de vidéos au format court : reportages d’actualités, psaumes, témoignages, etc.

1- iphone_home_KTO Elle permet également de revoir en différé les offices du jour diffusés sur KTO depuis Saint Gervais ou Notre-Dame de Paris, et le chapelet à Lourdes. Enfin, on y trouve les programmes de la chaîne, à regarder sur son téléviseur ou sur leur site web.

Verdict après avoir testé sur un iphone 3G : ça fonctionne sans problème et la qualité d’image est très bonne. On peut trouver des instructions d’installation sur la page Facebook de KTO. Pas besoin d'aller sur l'appstore, il suffit de taper mobile.ktotv.com sur le navigateur de son mobile.

Une application bien utile pour les adeptes de plus en plus nombreux de la vidéo sur mobile, particulièrement les jeunes. 


La Tradition vue par la télé : le pire et le meilleur

Deux émissions sur Benoît XVI et les Traditionalistes viennent d’être diffusées à la Télévision française : mercredi soir dans « Ce soir ou jamais » sur France 3 et jeudi soir dans « Parlons-en » sur KTO. Le contraste entre les deux était saisissant…

Sur la chaîne nationale, il n’y a pas eu de vrai débat, mais un déballage d’inepties sur le Pape et l’Eglise Catholique, qu’elles soient proférées par l’ultra progressiste Christian Terras de Golias ou par des écrivains dont on se demandait ce qu’ils faisaient là, notamment l’affligeante Calixthe Beyala qui suintait la haine et la sottise. Le présentateur, relativement neutre, brillait surtout par son ignorance complète du thème abordé.

Heureusement la présence en plateau de Christophe Geffroy de la Nef, et dans une moindre mesure de l’intellectuel Rémi Brague, faisait contrepoids aux mensonges salissant l’honneur de l’Eglise, à défaut d’entendre Mgr Podvin, Porte Parole de l’Episcopat Français, qui est resté bien silencieux face aux attaques. Quant aux principaux intéressés sur le sujet, les Traditionalistes, ils n’ont pas eu droit à la parole. Bilan : une émission plus nuisible qu’autre chose, qui ne contribue pas à apaiser la polémique. A voir en ligne ici pour se faire une idée.

Sur la chaîne catholique KTO, ce fut au contraire un grand moment de télévision. D’abord par le professionnalisme et la bienveillance des présentateurs, Philippine de Saint Pierre (KTO) et Samuel Pruvot (Famille Chrétienne), qui ont admirablement mené une émission en montrant qu’ils maîtrisaient parfaitement le sujet. Ensuite par l’atmosphère sereine et dépassionnée dans lequel s’est déroulé ce débat, à l’inverse de la tempête médiatique des jours précédents.PE-B16-Tradition

Par le choix des invités (dont Mgr Podvin et Christophe Geffroy également présents sur France 3, mais dans des conditions radicalement différentes) et des personnes interviewés. La Fraternité Saint Pie X put ainsi s'exprimer à travers un entretien très intéressant avec l'Abbé Lorans.

Enfin, par la qualité des reportages diffusés au cours de l’émission, notamment celui sur l’Institut du Bon Pasteur à Rome (que l’on peut revoir sur le site de l’IBP Roma ou sur Dailymotion). A comparer avec l’ignoble reportage de France 2 rediffusé dans l’émission de mercredi…

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de voir ce magazine, il est rediffusé ce soir à 18h10 sur KTO et dimanche à 23h. On peut aussi le voir à tout moment sur Internet.

KTO et France Télévisions, c’est David contre Goliath : un budget de 6 millions d’euros d’un côté, de 2,4 milliards de l’autre. Mais comme dans la Bible, la vérité l’emporte sur la bêtise. Comme quoi, on peut encore voir des émissions intelligentes à la télé !

Cathelineau