28 juillet 2015

"Nous ne respecterons pas l’homosexualité, mais nous aurons du respect pour les homosexuels"

Alors que Barack Obama a fait sa propagande LGBT samedi 25 juillet dans le cadre de sa tournée en Afrique, l’épiscopat africain a réaffirmé, dimanche 26 juillet, son opposition à toute reconnaissance juridique des unions entre personnes de même sexe. L’archevêque d’Accra (Ghana), Mgr Palmer Buckle, a qualifié l’homosexualité « d’anti-humaine » durant la messe qu’il a présidée dans la paroisse Saint-Anne-et-Joachim d’Accra. Dans son homélie il a ajouté :

« Nous ne respecterons pas l’homosexualité, mais nous aurons du respect pour les homosexuels car ils sont créés à la ressemblance de Dieu ».

Il a continué son homélie en exaltant la beauté de la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme et il a conclu en exhortant les familles à une vie de prière car « une famille qui prie, est une famille qui reste unie. »

Au Nigeria ,l’archevêque d’Abuja, le cardinal John Onaiyekan, a confirmé :

« Malheureusement, nous vivons dans un monde où ces choses sont maintenant devenues presque acceptables. Cependant, ce n’est pas parce qu’elles sont acceptables qu’elles sont justes. »

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 19h23 | Lien permanent

Transmettre les valeurs de la République ? Mais quelles valeurs ?

Sébastien Pilard, président de Sens commun, et Anne Lorne, déléguée Sens commun pour le Sud-Est et la région Rhône-Alpes et secrétaire nationale des Républicains chargée de la petite enfance, écrivent dans Valeurs Actuelles :

"Dire qu’il faut transmettre les valeurs de la République, c’est trop faible : il faut transmettre l’amour de la France, expliquait Jean-Pierre Chevènement au Figaro, quelques semaines après les tueries qui ont embrasé la France au mois de janvier. Un message clair qui s’adresse à tous et qui brise le discours ambiant stigmatisant telle ou telle religion.

De fait, nous restons prisonniers d’une vision désincarnée de la France, où l’adhésion à des principes abstraits remplace l’attachement qui nous lie à une terre, une histoire, des hommes et un mode de vie. Les valeurs de la République, pour autant que l’on puisse s’accorder sur leur contenu, ne comporteront jamais un degré d’attraction suffisant pour épouser tous les ressorts de la personnalité humaine. Elles s’adressent à la raison et non au coeur, elles dictent une conduite morale mais n’enracinent pas les personnes dans une histoire faite d’aventures, de défaites et de renaissances. Elles ne proposent, enfin, aucune figure de héros qui puisse constituer un modèle à imiter. Pour importantes qu’elles puissent être, les valeurs de la République ne sauraient remplacer la transmission d’un patrimoine culturel et charnel qui nous constitue dans notre identité et nous rassemble dans un même amour partagé.

C’est pourquoi l’amour de la France constitue le meilleur rempart contre le multiculturalisme qui gangrène la communauté nationale et contre la déculturation qui touche tous les nationaux. Enraciner les gens dans une histoire, c’est les aider à être pleinement ce qu’ils sont et leur permettre de prendre conscience d’une identité qui n’existe souvent que dans les replis inconscients d’une mémoire collective. C’est les élever au-dessus de la société de consommation qui ne concerne que les besoins immédiats de l’homme pour s’adresser à leur âme. C’est passer du registre de l’avoir à celui de l’être, de la froideur des rapports économiques à la chaleur de l’amour patriotique. Amour qui génère une véritable “amitié française”, source du partage et de la fraternité, qui faisait dire à Jaurès : « La patrie est — pour le démuni — son seul bien. » [...]"

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 18h45 | Lien permanent

Le Parisien lit Le Salon Beige

Grand bien lui en fasse :

"La bataille continue pour les militants de la Manif pour tous (LMPT). Apparue lundi sur Salon Beige, un blog catholique influent dans les milieux d'extrême-droite, une publication annonce que l’association anti-mariage pour tous souhaite louer «des locaux commerciaux ou un appartement de particulier» à Paris pour y installer son «Quartier Général».

LMPT voudrait en effet installer un «staff permanent» et accueillir «du public de volontaires». L’annonce précise que la localisation des bureaux est «au sommet de l’échelle des priorités». Leurs arrondissements de prédilection sont le 1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 14e, 15e, 16e et 17e. Avec un budget annuel de 35000 euros par an pour 120 m² minimum, il ne sera pas forcément évident de trouver un appartement dans les quartiers désirés..."

Merci pour la pub.

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 18h39 | Lien permanent | Commentaires (1)

Le 15 août à midi, les cloches de toutes les églises du Vaucluse sonneront

Message de Mgr Cattenoz, archevêque d'Avignon :

"Le 15 août à midi, les cloches de toutes les églises du Vaucluse sont appelées à sonner en signe de soutien aux chrétiens d’Orient, d’Afrique et de toutes les minorités victimes d’atrocités et de persécutions à travers le monde. Les fidèles sont invités à se réunir sur le parvis de leurs églises pour réciter une prière à Marie.  Il n’est pas normal que notre Église, ne manifeste pas de manière massive et populaire son soutien aux chrétiens d’Orient, d’Afrique et à toutes les minorités victimes d’atrocités et de persécutions. De nombreuses initiatives ont eu lieu au sein des paroisses françaises pour ces chrétiens et ses minorités persécutés, mais il est important de ne pas baisser les bras. Faire sonner les cloches est un beau moyen de témoigner de ce qu’il se vit dans les églises. Nous invitons donc les chrétiens, mais aussi toutes les personnes de bonne volonté, à rejoindre nos parvis pour l’occasion. Ce ne sont pas uniquement les chrétiens qui sont concernés, mais toutes les personnes qui veulent être porteuses de paix. D’autant plus que la France a une vraie responsabilité face aux crises du Moyen-Orient et d’Afrique. Pourquoi avoir choisi le jour de l’Assomption ? Quand tout va mal, quand on n’a plus rien, c’est vers la Vierge Marie que l’on se tourne. Elle est priée par deux milliards d’hommes sur la terre, bien au-delà des seuls chrétiens. J’avais, d’autre part, été touchée lors de la Nuit des témoins, organisée par l’Aide à l’Église en détresse, de voir que les trois intervenants avaient chacun voulu adresser une prière à Marie dans leur langue maternelle. Les Orientaux entretiennent souvent une forte dévotion à Marie. Aussi je propose à tous les fidèles qui seront présents sur le parvis de leurs églises, de dire ensemble la prière à « Marie qui fait tomber les murs ». Les murs qui doivent tomber sont très vastes : ceux qui séparent les nations et les peuples qui s’entre-tuent, mais aussi ceux qui divisent les communautés entre elles, y compris en France. Prière à marie qui fait tomber les murs

Très sainte mère de Dieu, nous t’invoquons comme mère de l’Église, mère de tous les chrétiens souffrants et de toutes les minorités persécutées. Nous te supplions, par ton ardente intercession, de faire tomber ce mur, les murs de nos cœurs, et tous les murs qui génèrent haine, violence, peur et indifférence, entre les hommes et entre les peuples.

Toi qui par ton Fiat as écrasé l’antique serpent, rassemble-nous et unis-nous sous ton manteau virginal, protège-nous de tout mal, et ouvre à jamais dans nos vies la porte de l’espérance.

Fais naître en nous et en ce monde, la civilisation de l’amour jaillie de la croix et de la résurrection de ton divin Fils, Jésus-Christ, notre Sauveur, qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Peut-être certains auront peur que ce geste ne soit considéré comme une provocation envers les musulmans ou une atteinte à la laïcité. Mais il n’en est rien : il s’agit d’un geste de prière, de solidarité, de paix et de foi. Nous croyons qu’il peut avoir un vrai impact."

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 18h33 | Lien permanent

La cour d'appel confirme la suspension du congrès extraordinaire du FN

La cour d'appel de Versailles a confirmé la suspension du congrès du Front national censé supprimer le statut de président d'honneur de Jean-Marie Le Pen, qui remporte ainsi une troisième victoire judiciaire face au parti qu'il a cofondé.

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 17h01 | Lien permanent | Commentaires (13)

Montpellier : une manifestation LGBT fait un bide

Lu ici :

"Cela devait être le clou de l’édition 2015 de la Lesbian & Gay Pride à Montpellier, l’Explosive Pride a été un échec complet.

Alors que les organisateurs attendaient près de 9 000 personnes pour ce qui devait être le « plus grand clubbing d’Europe », le blog de gauche « Pas de Rose sans épines » révèle que selon des témoins, il n’y avait que 2 000 participants à l’Arena ce soir-là malgré les efforts de communication fait par Vincent Autin, président de la Lesbian & Gay Pride (LGP) Languedoc Roussillon, l’association organisatrice de l’événement."

Vincent Autin est le 1er "marié" LGBT de la mairie de Montpellier (à grands renforts de caméras et de complicités médiatiques).

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 16h53 | Lien permanent

Revendications LGBT : dans le scoutisme également

La grande organisation scoute américaine BSA (Boy Scouts of America) a mis fin à l'interdiction des personnes homosexuelles dans son encadrement, tout en permettant des exceptions.

La résolution précise que

"ce changement entend également respecter le droit des organisations locales religieuses de continuer à sélectionner des dirigeants adultes qui respectent leurs croyances".

En clair, les organisations affiliées au mouvement scout de type religieux peuvent décider de continuer à refuser les adultes homosexuels. Et parmi les 100 000 sections à gestion autonome, 70% sont sous la houlette d'organisations religieuses.

Le risque est maintenant que les organisations scoutes religieuses fassent face à des procès à répétition parce que leur approche serait discriminatoire. Les Mormons sembleraient vouloir quitter cette organisation, d'après les premières informations.

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 16h48 | Lien permanent

Les Kurdes, ennemis n°1 pour la Turquie

D'Olivier Hanne à propos de l'intervention turque contre Daesh :

"Malgré les apparences en France, la Turquie est d’une grande cohérence et conserve la même ligne stratégique depuis deux ans : l’ennemi du Moyen-Orient est kurde, et l’État islamique est un danger secondaire, qui sera vite réglé. [...]

Grâce à l’EI, la Turquie a vu se développer tout au long de sa frontière méridionale des abcès de fixation pour ses ennemis kurdes, dont les forces sont entièrement mobilisées contre Daesh.

L’attentat du 20 juillet 2015 fomenté par l’organisation terroriste contre la Turquie peut faire croire à un retournement général de la situation, puisque les troupes turques ont frappé des positions de Daesh. Or, il n’en est rien.

Comme Ankara l’avait fait le 14 octobre 2014 en tirant sur les partisans du PKK, la Turquie va relancer son combat contre les Kurdes en rouvrant le front intérieur (arrestations de militants kurdes de Turquie, interdictions des manifestations, exécutions...), et en profitant des maladresses américaines sur le front extérieur.

Le président Erdogan plaide depuis un an pour la mise en place de zones-tampons sur sa frontière avec la Syrie et l’Irak, afin de sécuriser ces zones et mieux prendre en charge les réfugiés. Mais cet objectif humanitaire autoriserait l’armée turque à intervenir de l’autre côté de sa frontière et à y fortifier ses positions.

Or, le 28 juillet, les États-Unis se sont mis d’accord avec la Turquie pour instaurer une "ISIS-free zone" en Syrie. Il s’agira d’un espace d’exclusion aérienne, garanti par les États-Unis, et d’où Ankara s’engage à expulser Daesh.

À terme, cette initiative aura plusieurs conséquences :

Il n’y a donc aucun retournement majeur au Moyen-Orient depuis une semaine, mais une confirmation des tendances lourdes de la politique de chacun des acteurs."

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 16h42 | Lien permanent

Ordonnées à leur finalité de glorifier Dieu, les œuvres musicales prennent tout leur sens

Henri de Villiers, directeur de la Schola Sainte Cécile, chœur de fidèles de la paroisse Saint-Eugène de Paris – où la liturgie traditionnelle se déploie depuis 1985 aux côtés de la liturgie moderne –, présente le très riche programme musical que la Schola chantera lors du prochain pèlerinage international Summorum Pontificum à Rome, du 22 au 25 octobre 2015.

Le programme de polyphonie sera original : la Schola profitera des multiples tribunes présentes dans les églises romaines pour donner des œuvres à plusieurs chœurs, selon la technique ancienne dite des cori spezzati, des "chœurs brisés" : les choristes sont disposés dans plusieurs tribunes et se répondent - parfois de façon très dynamique, générant des effets acoustiques éblouissants. Cet usage des "cori spezzati" fut très florissant à Rome de la Renaissance à la fin du XVIIIème siècle.

Henri de Villiers explique :

"nous ne chantons que Dieu et que pour Dieu, au travers de la liturgie traditionnelle. Or cette liturgie est exigeante : on ne peut y faire n'importe quoi, et la subjectivité personnelle se doit d'y passer en second plan, car il faut y suivre avant tout le chemin d'une tradition multiséculaire de musique sacrée. La liturgie traditionnelle est exigeante, mais du coup elle devient une véritable école d'excellence, qui nous tire vers le haut et qui nous fait donner le meilleur de nous-même. Voilà pourquoi cette liturgie a engendré au cours de l'Histoire tant de merveilles artistiques, dans le domaine de la musique certes, mais aussi dans ceux des autres arts et en particulier de l'architecture, merveilles dont Rome a été tout particulièrement bien dotée.

Je pense que nos choristes - qui ne sont que de simples paroissiens - sont très sensibles à cet aspect : la générosité de leur investissement personnel est une réponse enthousiaste qui veut être à la hauteur de la beauté inhérente à la liturgie traditionnelle. Dieu est le Souverain Bien et le Souverain Beau - et la liturgie est un avant-goût de sa gloire, une épiphanie, le Ciel sur la terre ! On ne peut donc y souffrir la médiocrité !

Mon travail à la tête de la Schola Sainte Cécile a consisté avant tout à me placer à l'école de la grande tradition de musique sacrée de l'Occident, qui du reste ne peut être comprise en profondeur que par une bonne connaissance des traditions liturgiques et musicales de l'Orient chrétien. Nous avons la joie de replacer les œuvres du grand répertoire occidental de musique sacrée dans le cadre exact pour lequel elles furent créées, alors qu'on ne les entend quasiment plus hélas qu'au concert. Ainsi ordonnées à leur vraie finalité, qui est de glorifier Dieu, ces œuvres prennent pleinement tout leur sens, alors qu'elle sont tragiquement amputées de leur dimension réelle lorsqu'elles sont entendues dans un cadre qui n'est pas celui de la liturgie. Nous ressuscitons des merveilleuses œuvres oubliées qui dorment sur les étagères de nos bibliothèques publiques, et nous montons régulièrement des projets liturgiques originaux, comme aller chanter le rit mozarabe à Tolède ou le rit ambrosien à Milan. Tout cela ne peut être que très motivant pour nos choristes !"

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 14h16 | Lien permanent

Poutine déplore le manque d'indépendance de l'Europe

Interrogé sur les programmes militaires de Moscou, le président russe rejette la faute sur Washington:

"Cette relance de la course aux armements date de la sortie unilatérale des Etats-Unis du traité anti-missiles balistiques. Ce traité était la pierre angulaire de tout le système de sécurité international".

Lorsqu'on lui demande si une nouvelle guerre est possible en Europe, Vladimir Poutine réplique:

"J'espère que non. Mais on aimerait voir l'Europe manifester davantage son indépendance et sa souveraineté".

"Si, pour discuter des affaires intérieures avec nos partenaires européens, nous devons aller à Washington, c’est un peu curieux".

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 14h10 | Lien permanent | Commentaires (5)

Plage privée sans femme

Lu ici :

"Le roi Salmane d'Arabie saoudite veut pouvoir se baigner en sécurité sur la petite plage privée qui borde sa vaste villa de Vallauris, mais il n'est pas question qu'une femme assiste au spectacle de ses hommes barbotant en maillot de bain dans les eaux claires de la Méditerannée. Il a ainsi envoyé un émissaire, lundi 27 juillet, auprès d'un CRS un peu trop féminin à son goût.

Le message était limpide : pour bien faire, on souhaitait qu'elle soit écartée du dispositif qui mobilise une demi-compagnie de CRS, en l'occurrence la CRS n°3. A l'extrême limite, elle pouvait continuer à surveiller la villa si elle le souhaitait, mais elle devait s'éloigner de la plage à l'heure du bain."

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 14h08 | Lien permanent

Libye : allons-nous être contraints de soutenir Al-Qaida contre Daesh ?

De Bernard Lugan :

"En Libye, les interventions de l'Egypte, de l'Algérie et de la France, destinées à limiter les conséquences devenues incontrôlables de la guerre insensée déclenchée contre le colonel Kadhafi, deviennent de plus en plus problématiques. Pour cinq grandes raisons :

1) Cette intervention était subordonnée à la constitution en Libye même d'une force "nationale" susceptible d'être appuyée. Or, le général Haftar a échoué dans sa guerre contre les islamistes.

2) Plus que jamais, le principal objectif algérien en Libye est la fin du chaos en Tripolitaine afin d'assurer la sécurité de la frontière orientale. Englué en Cyrénaïque, le général Haftar n'a aucun pouvoir en Tripolitaine. Voilà pourquoi Alger traite actuellement avec les islamistes hostiles à Daesh qui contrôlent l'ouest de la Libye.

3) L'Egypte se trouve prise au piège. Dans sa lutte à mort contre les islamistes et les Frères musulmans, elle dépend en effet du financement des monarchies sunnites du Golfe. Or, paniquées par le retour de l'Iran chiite sur la scène politique régionale, ces dernières ont décidé de se rapprocher de tous les mouvements sunnites, dont les Frères musulmans et Al Qaida, comme cela vient de se produire au Yémen. Nous sommes en présence d'une politique de simple survie dont le terme est imprévisible, mais qui bouscule l'échiquier régional. Pour deux raisons majeures :

- Ce rapprochement a affaibli Al Qaida car plusieurs groupes sunnites qui y sont opposés viennent de se rallier à Daesh, notamment en Tunisie et en Algérie.

- L'Arabie saoudite freine l'interventionnisme du général Sissi afin de ne pas affaiblir ses nouveaux alliés en Libye, ce qui favorise indirectement Daesh, nébuleuse sunnite qui ne la menace pas encore.

4) Dans ce jeu d'échecs, la France est sur l'arrière-main, se limitant à éviter au Sahel une contagion venue de Libye. Or, tous les connaisseurs du dossier savent bien que sans une "pacification" de la Libye, l'opération Barkhane est bancale.

5) La solution libyenne qui était tribale n'est plus d'actualité. Dans les zones conquises, Daesh, dont la force de frappe est composée de non Libyens, a en effet  renversé le paradigme tribal en liquidant physiquement les chefs qui ne voulaient pas lui faire allégeance afin de terroriser les autres. En conséquence de quoi, les ralliements se multiplient...

Face à cette situation, l'Egypte et la Tunisie ont décidé de se retrancher derrière  deux lignes électrifiées. Cette illusoire défense va certes permettre à certaines firmes européennes de faire de fructueuses affaires, mais elle ne stoppera pas la gangrène.

Alors, comme je ne cesse de le préconiser depuis des mois, il ne reste qu'une seule solution pour tenter, je dis bien tenter, d'empêcher la coagulation islamiste qui s'opère actuellement dans toute l'Afrique du Nord à partir du foyer libyen. Cette solution a un nom: Saif al-Islam, le fils du colonel Kadhafi actuellement détenu à Zenten. Lui seul est en effet en mesure de reconstituer les anciennes alliances tribales de Cyrénaïque, de Tripolitaine et du Fezzan détruites par l'intervention franco-otanienne.  Or, cette solution est impossible puisque, dans l'ignorance bétonnée du dossier et aveuglée par ses principes juridiques européocentrés déconnectés des réalités, la Cour pénale internationale l'a inculpé pour "crimes de guerre".

Dans cette évolution vers le pire que connaît la Libye, poussés à la fois par l'Arabie saoudite et par l'Algérie, Frères musulmans, Al Qaida et diverses milices viennent de s' "allier" contre Daesh.

Dans cette guerre entre islamistes qui menace notre flanc sud, allons-nous donc être contraints de considérer Al Qaida comme un nouvel "ami"... ? Voilà le scénario apocalyptique auquel le sémillant BHL et l'éclairé Nicolas Sarkozy n'avaient pas pensé..."

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 14h06 | Lien permanent

Un bébé par la poste

Les Italiens ont inventé la fécondation hétérologue (avec don de gamêtes) low-cost. Un couple italien, désirant faire appel à la fécondation in vitro avec don d’ovocyte, a fait envoyer le sperme du mari à une banque de gamètes en Espagne. Le couple a reçu son foetus par la poste...

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 13h53 | Lien permanent | Commentaires (6)

Déséquilibrisme : l'épidémie continue

Vendredi dernier,

"Un passager d'un TGV Montpellier-Paris a menacé de faire sauter le train au nom d'Allah à la mi-journée ce vendredi provoquant l'évacuation de la rame et de la gare de Valence TGV durant deux heures. Ce Montpelliérain de 22 ans devrait être hospitalisé d'office."

Dimanche, même scénario sur le même trajet.

Louise Tudy

Posté le 28 juillet 2015 à 12h19 | Lien permanent

31 juillet : conférence de l'abbé Grosjean à Carnac

31-07-15

Michel Janva

Posté le 28 juillet 2015 à 07h54 | Lien permanent

C’est arrivé un 28 juillet…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

Ayant demandé son aide contre les Lombards d'Italie, le pape Etienne II vient, en remerciement, sacrer Pépin le Bref à St-Denis. C'est un second sacre que ce dernier reçoit. Dans le même temps, le pape confère l'onction royale aux deux fils de Pépin, Carloman et Charles, futur Charlemagne. Le Roi des Francs, fidèle au Pacte de Reims, a en effet battu les Lombards et donné au pape les territoires conquis.

Au cours de la bataille, le duc d'Orléans (futur Louis XII) est fait prisonnier par les Français. Le duc de Bretagne, François II, doit accepter de donner sa fille Anne en mariage au Dauphin, le futur Roi Charles VIII. Celui-ci mourant sans héritier en 1498, Anne doit, conformément au Traité du verger (voir la chronique du 19 août), épouser son successeur le Roi Louis XII. La Bretagne, indépendante depuis la victoire de Nominoë sur Charles le Chauve en 845, est définitivement rattachée au trône français en 1532.

Savinien Cyrano de Bergerac est un écrivain qui inspirera Edmond Rostand pour sa célèbre pièce de théâtre. Bien que non gascon, Savinien s'engage chez les Cadets de Gascogne, en 1638, pour faire une carrière militaire. C'est une fois celle-ci terminée qu'il commence à publier, avec entre autre : «Histoire comique des Etats et Empires de la Lune» ou «Le Pédant joué».

Alors qu'Alger est assiégée par la flotte française du Roi Soleil, les mauresques attachent à la bouche de leurs canons le Consul de France, le père Le Vacher. Ils l'accusent faussement de communiquer par signaux avec la marine française. Son corps et ceux de seize autres Français déchiquetés se répandent sur le pont des vaisseaux de l'escadre. Voir la chronique du 29 juin.

Suite à la prise d'Alger le canon qui a servi a tué le père Le Vacher est baptisé « La Consulaire » et envoyé à Brest.

La Consulaire, pièce utilisée par les Turcs d'Alger pour supplicier le Père Jean Le Vacher est érigée à Brest. Elle est surmontée par le Coq gaulois.

Pendant la guerre de Succession d'Espagne, après la défaite d'Audenarde, le nord de la France est à la merci de ses ennemis : Grande-Bretagne, Provinces-Unies, Saint-Empire romain germanique. Ils progressent vers le sud et assiègent Lille, dès le 12 août 1708. Vendôme et Boufflers avec 15 000 hommes, arrivés fin juillet, assurent la défense. Les assiégés reçoivent l'aide supplémentaire du Chevalier de Luxembourg, mais les renforts envoyés par Louis XIV, depuis Paris, ne parviennent pas à passer les lignes ennemies. Le siège commencé le 12 août s'achève le 28 octobre 1708 avec la capitulation de la ville.

Au Canada, le Conseil de Nouvelle-Ecosse décide de déporter les Acadiens, les colons d'origine française. En 1713, la France a cédé ses colonies canadiennes à l'Angleterre avec le traité d'Utrecht. La population francophone est déportée sur plusieurs années en Nouvelle-Angleterre, au nord-est des Etats-Unis, sur ordre de Charles Lawrence, gouverneur de la Nouvelle-Écosse. Plus de 7 000 personnes, sur les 13 000, meurent pendant l'exode parce que les Acadiens ne veulent pas signer le serment d'allégeance. Voir les chroniques des 11 août, des 5 et 10 septembre.

Les mines sont à la disposition de la nation et les propriétaires du terrain n'en ont la jouissance que jusqu'à 100 pieds de profondeur. Cette nouvelle loi, prise par les révolutionnaires est une traduction dans les faits de leur devise où figure le mot de liberté. Quel sens particulier de la liberté de propriété privée!

Suite à leur arrestation de la veille, décidée par les députés de la convention, Robespierre, Saint-Just, Couthon et d'autres sont rapidement envoyés à la guillotine, sur la fameuse « place de la Concorde ».

Ministre de l'Instruction publique, François Guizot fait voter une loi qui transforme totalement l'enseignement primaire. Elle oblige les communes de plus de 500 habitants à se doter d'au moins une école primaire de garçons et à payer au moins un instituteur, sans prévoir les moyens financiers afférant. Les établissements privés sont légalisés et l'instruction religieuse maintenue.

Depuis la fenêtre de son logement, boulevard du Temple, Fieschi tire sur le cortège royal avec une "machine infernale" faite de 24 canons de fusils juxtaposés. Il tue 18 personnes, dont le ministre de la Guerre, Mortier. Le roi est indemne.

Un bombardier B25 américain, perdu dans le brouillard s'écrase accidentellement sur le 79ème étage de l'Empire State Building tuant 14 personnes et en blessant 26 autres. Cela n'a rien à voir avec l'histoire de France ou de l'Eglise, mais c'est un fait oublié qui en rappelle un plus récent dont les conséquences ont aussi touché la France. Pourtant en 1945 la tour n'est pas tombée !

C'est par une messe que le pape Jean-Paul II clôture les JMJ qui se tiennent à Toronto.

"Vous êtes notre espérance, les jeunes sont notre espérance."


[Photo: Osservatore Romano]

Lois Spalwer

Posté le 28 juillet 2015 à 05h31 | Lien permanent | Commentaires (0)

27 juillet 2015

Manifestation pro-famille au Mexique

Samedi 25 juillet une gigantesque manifestation a eu lieu à Guadalajara au Mexique pour défendre la famille naturelle :

Capture d’écran 2015-07-27 à 21.32.20

Capture d’écran 2015-07-27 à 21.32.35

Capture d’écran 2015-07-27 à 21.32.51

Capture d’écran 2015-07-27 à 21.33.18

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 21h52 | Lien permanent

Le PS veut interdire le délit de blasphème en Alsace-Moselle

Images-9Sous forme de résolution parlementaire, le PS présentera une charte de la laïcité cet hiver et envisage de lever le délit de blasphème en Alsace-Lorraine. Sous la forme d'un petit fascicule, les principes de la loi de 1905 seront réaffirmés et vingt points de jurisprudence détaillés. Ce texte indiquera ce qu'on peut faire ou ne pas faire, à l'école, dans le monde de l'entreprise et l'université... 

La levée du délit de blasphème en Alsace-Moselle pourrait faire l'objet d'une loi dans les prochains mois. Est évoquée aussi la transformation des jours fériés catholiques en jours laïcistes.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 21h12 | Lien permanent | Commentaires (21)

Bertinotti, qui a porté la dénaturation du mariage, privée de place éligible

Unknown-13C'était bien la peine de s'opposer à la France LMPT. Membre du gouvernement jusqu'en mars 2014, Dominique Bertinotti n'est pas récompensée par le régime pour avoir porté la loi LGBT de Taubira.

Le 9 juillet, les militants parisiens ont largement voté pour une liste dirigée par Marie-Pierre de la Gontrie où l'ex-ministre ne figure qu'à la 13e position, place non-éligible en cas de défaite. En cas de victoire, la qualification pourrait être juste.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 20h55 | Lien permanent | Commentaires (3)

La libéralisation sexuelle fut un des moteurs du nazisme

Philippe Simonnot, auteur de La rose et le brun, sur les relations ambiguës entre l’homosexualité et le nazisme, répond à France catholique :

"Y aurait-il un rapport entre l’homosexualité et le totalitarisme ?

Rose-et-Brun-eL’homosexualité peut y conduire. Parce qu’elle est le culte du même, la négation de la femme, de l’altérité, de la reproduction… culte qui avait été porté par les mouvements de jeunesses allemands comme le Wandervogel (« oiseau migrateur »), et qui a ensuite été repris par les Jeunesses hitleriennes. L’homosexualité conduit aussi à un antisémitisme virulent à cause de l’interdit biblique pesant sur « l’abomination de l’abomination », c’est-à-dire la sodomie. Elle conduit aussi à un antichristianisme tout aussi violent à une époque où les chrétiens respectent l’interdit biblique. Ce que je trouve inquiétant dans la situation d’aujourd’hui, c’est la négation progressive de la sacralité et de l’unicité de la personne humaine. Le critère pour échapper au totalitarisme, c’est bien la reconnaissance de la valeur absolue de chaque être humain.

[...] Hitler a même soutenu Ernst Rohm quand il était attaqué par la gauche pour ses mœurs homosexuelles affichées. Wilhelm Reich, le prophète de la « révolution sexuelle », qui a conduit en France à Mai 68, s’est complètement trompé en faisant du nazisme un produit de la répression sexuelle. Au contraire, comme l’a très bien vu Herbert Marcuse à l’époque, la libéralisation sexuelle fut un des moteurs du nazisme. [...]

Ne craignez-vous pas qu’un tel livre vous donne une réputation de « dangereux homophobe d’extrême droite » ?

Il remet en cause le néo-paganisme. Il est donc très mal accueilli par toute la frange de l’extrême droite païenne, de plus en plus puissante. J’ai été chroniqueur au Monde pendant 15 ans : je vois mal comment on pourrait me qualifier d’extrême droite ! Je suis libertarien, et économiquement parlant anarcho-libéral. [...]"

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 19h41 | Lien permanent

Gay Pride interdite à St Petersbourg

Images-8Les autorités de Saint-Pétersbourg, dans le nord-ouest de la Russie, ont interdit une gay pride prévue pour le 2 août. Les autorités expliquent que cette manifestation pourrait violer la loi interdisant la propagande homosexuelle auprès des mineurs. Ce genre de manifestation est systématiquement une exhibition indécente.

En plus, le 2 août est un jour de fête traditionnelle pour les forces aéroportées en Russie.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 19h13 | Lien permanent

Nouvelle hausse du nombre de chômeurs

Images-7Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (c'est à dire sans activité dans le mois) a connu une légère hausse de 1300 personnes.

Comme ça augmente moins vite, nos politiciens se réjouissent... 

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 19h02 | Lien permanent | Commentaires (10)

Les religieuses américaines persécutées par l'ObamaCare

Images-6Lu sur Gènéthique :

"Les petites sœurs des pauvres et dix autres institutions religieuses, qui avaient perdu le 14 juillet dernier leur procès sur l’assurance santé les obligeant à rembourser la contraception de leurs employés (cf. Gènéthique du 20 juillet 2015), ont décidé de faire appel. Elles ont déposé un recours pour obtenir une décision de la Cour Suprême, en faisant valoir que la question était d’une importance exceptionnelle."

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 18h52 | Lien permanent

La gauche voit l’immigration comme une opportunité de détruire les identités

C'est ce qu'a déclaré le Premier Ministre hongrois Viktor Orbán.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 18h45 | Lien permanent

Pressions contre FDesouche

ImagesSuite à une plainte de Pierre Bergé, pour avoir osé faire pointer un lien vers un article qu'il juge diffamatoire ..., Pierre Sautarel a été convoqué par la police, a subi un interrogatoire musclé, sa porte a été fracturée, son logement perquisitionné, son smartphone et son matériel informatique saisi.

Par ailleurs, la page Facebook fdesouche existe encore mais le site n'a plus la capacité de l’administrer.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 18h32 | Lien permanent | Commentaires (22)

"Guerre de civilisation" : pour que Manuel Valls ne s'arrête pas en chemin

«Il s'agit pour moi d'une guerre de civilisation, au singulier, contre la barbarie, et non pas d'une guerre entre les civilisations, au pluriel»

Dans l'éditorial du Figaro Histoire qui paraîtra demain, Michel de Jaeghere revient sur cette phrase, prononcée par Manuel Valls après la décapitation d'Hervé Cornara :

"[...]Qu'est-ce que le chef du gouvernement entend au juste par barbarie ? Et que recouvre, au singulier, le mot civilisation?

Le terme de barbare remonte à la Grèce antique. Il désigne celui qui ne parle pas le grec. Qui, par là, baragouine. C'est l'étranger, c'est l'Autre, par opposition auquel se définit «une communauté de race, de langue, de religion, de droit et de culture» qui se juge supérieure. Pour le Romain, plus assimilateur par vocation, c'est le nomade adonné au tribalisme et ne connaissant d'autre loi que celle de ses passions, mais qu'il reste possible de faire accéder à une plus haute vie morale en lui faisant adopter une vie sédentaire et en le «romanisant». Parce que, selon la belle expression d'Yves Albert Dauge, la barbarie est avant tout le théâtre d'un «drame intérieur». Un état passager dont il est possible de sortir, pour peu qu'on s'y astreigne. «Être romain, résume Rémi Brague, c'est avoir en amont de soi un classicisme à imiter, et en aval de soi, une barbarie à soumettre.»

Le mot civilisation est d'emploi plus récent. Il ne remonte qu'au XVIIIe siècle. Il définit le processus qui permet de parvenir à un certain degré de politesse, de justice et de raffinement. Qui se traduit par la production d'œuvres d'art, la construction de bâtiments, la création d'œuvres philosophiques ou littéraires, la découverte de lois scientifiques, le progrès des techniques permettant de maîtriser la nature pour la mettre au service de l'homme.

On comprend bien que Manuel Valls n'entendait de son côté que porter un jugement moral en désignant comme «barbare» la violence des procédés dont usent les terroristes qui se revendiquent de Daech: attentats, égorgements, décapitations. Leur opposer les «valeurs» de la raison, de la paix et de la tolérance, considérées comme l'assise d'une civilisation à vocation universelle.

[...] En revenant au nom des «valeurs de la République» à une conception «romaine» d'une civilisation considérée comme un idéal universel, Manuel Valls tourne spectaculairement le dos au différentialisme qui règne depuis soixante ans en maître sur les intelligences, et qui a assuré le triomphe du relativisme contemporain. Mais il serait dommage qu'il s'arrête en chemin. Car si les Romains considéraient, de fait, l'accès à la vie civique, la substitution de la délibération rationnelle à la loi du plus fort dans la définition du bien commun comme la voie royale qui permettrait à leurs sujets de sortir de leur barbarie native pour accéder à la civilisation, ils n'avaient eu garde de limiter celle-ci à l'adoption du principe électoral dans la désignation des dirigeants, non plus que de s'en remettre à l'infaillibilité d'une Raison livrée à elle-même. Ils l'identifiaient bien plutôt à un processus d'acculturation fondé sur la diffusion de la langue latine, la construction de monuments publics (temples, amphithéâtres, portiques) qui, faisant des cités des peuples conquis des répliques de Rome, habituaient leurs élites à une vie de loisirs propice à l'assimilation et la méditation des chefs-d'œuvre de la littérature, de la poésie, de l'histoire ou de la philosophie. Parce qu'ils estimaient qu'une telle formation était seule susceptible de nourrir leurs âmes par l'exemple magnifié des héros fondateurs comme par le spectacle des défaillances et des trahisons qui leur avaient fait cortège ; d'aiguiser leur discernement par l'initiation aux conflits de devoirs et aux cas de conscience qui forment la trame de l'existence ; de les habituer à reconnaître l'ordre naturel du monde derrière le désordre des apparences, et à orienter leur vie vers la recherche du Vrai, du Beau et du Bien.

Ces disciplines ont un beau nom: celui d'Humanités. Elles sont, depuis cinquante ans, considérées chez nous comme inutiles, et vouées à devenir, peu ou prou, matières à option dans un système éducatif orienté par la volonté de répondre chaque jour un peu plus aux nécessités d'une professionnalisation technicienne, aux présupposés d'un individualisme peu soucieux d'imposer des limites à la tyrannie des désirs instables, non plus que de proposer à la liberté souveraine des exemples de comportement. Elles ne visent, de fait, qu'à former des hommes dignes de ce nom. On peut, sans elles, gagner des guerres contre toutes sortes d'adversaires. On ne peut faire triompher la civilisation dont elles sont constitutives, puisque leur propos même est de dominer le fond de barbarie qui demeure tapi en chacun d'entre nous."

Louise Tudy

Posté le 27 juillet 2015 à 18h26 | Lien permanent | Commentaires (3)

2 trafiquants de bébés refusent de quitter la Thaïlande sans l'enfant acheté

Unknown-12Deux personnes LGBT refusent de quitter la Thaïlande sans le bébé qu'ils ont acheté, alors que la mère porteuse du bébé a refusé de donner son accord aux deux hommes. Gordon Lake, un Américain marié à Manuel Valero, un Espagnol, a déclaré :

"Nous resterons aussi longtemps qu'il le faudra : c'est notre fille""Nous ne quitterons pas la Thaïlande sans elle".

La mère a affirmé être

"inquiète pour le bébé, pour son avenir et de la possibilité qu'il tombe entre les mains de trafiquants d'êtres humains"

Les deux hommes ont déjà acheté un petit garçon né en Inde. Ils vivent à Valence, dans l'est de l'Espagne. 

En février, une loi interdisant aux étrangers de faire appel à des mères porteuses thaïlandaises a été votée. 

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 18h24 | Lien permanent

1 à 5 départements français en faillite

FDominique Bussereau, président de l'Assemblée des départements de France (ADF) a déclaré que

"de un à cinq départements risquent de se déclarer en faillite d’ici à la fin de l’année si rien n’est fait."

Le département du Nord serait actuellement dans la situation la plus critique. 

"L’Etat n’a pas compensé l’intégralité des versements que nous faisons pour son compte aux prestataires sociaux. Nous avons calculé qu’à fin juillet, le reste à charge cumulé pour les départements est de 8 milliards d’euros."

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 16h50 | Lien permanent | Commentaires (10)

Le FN face au pouvoir : défense du système ou de la civilisation ?

Extrait d'un article de Guillaume Bernard dans le Figaro sur la querelle interne entre Jean-Marie Le Pen et sa fille :

F"Il est généralement affirmé que Jean-Marie Le Pen n'a jamais voulu du pouvoir. Il y a, là, une erreur d'interprétation. Le Pen n'a jamais voulu que le FN obtienne le pouvoir pour sauver le «système». D'où son parfait désintérêt pour l'enracinement local de son parti. Le régime de la Ve République étant jugé par lui coupable de défaillance (notamment en raison de l'abandon de l'empire colonial) et de décadence (à cause en particulier de l'abandon de souveraineté et de l'ouverture des frontières à une immigration massive), la véritable fonction politique du FN n'est donc pas électorale (il ne s'agit que d'un moyen parmi d'autres pour exister) mais civilisationnel: il doit éveiller les consciences et témoigner d'une tradition pour, le moment venu - les Français étant sortis de leur torpeur et le régime s'étant effondré en raison du délitement social et de la submersion culturelle - recueillir le pouvoir afin de rebâtir un ordre nouveau. Pour lui, la quintessence du FN n'est pas celle d'un parti gestionnaire (qui, comme les autres, pourrait se discréditer étant donné la gravité de la situation, notamment l'écrasante dette publique) mais d'une force révolutionnaire. Après lui, l'homme providentiel devait être… sa fille (d'où ses manœuvres pour lui transmettre la direction du parti). La voir convertie au mirage de l'exercice bureaucratique du pouvoir en abandonnant son esprit de résistance donne au conflit entre le père et sa fille un caractère pathétique exacerbé allant bien au-delà du seul psychodrame familial.

Pour dire les choses d'une manière synthétique et quelque peu simplificatrice: Jean-Marie Le Pen est prêt à détruire le FN (ce qu'il n'arrivera sans doute pas à faire) pour ne pas le voir, selon ses critères, dénaturé ; le clan Philippot a voulu éliminer le président d'honneur pensant ainsi donner des gages suffisants au «système» afin d'y espérer exercer le pouvoir."

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 16h37 | Lien permanent | Commentaires (21)

Recherche de locaux pour La Manif Pour Tous

LLa Manif Pour Tous cherche à louer des locaux commerciaux ou un appartement de particulier pour y installer son QG à partir du 1er septembre 2015. Installation durable du staff permanent de LMPT (10 personnes) et accueil du public et des volontaires, d'où la localisation au sommet de l'échelle des priorités.

Critères généraux

Localisation géographique

Paris : 1er, 5, 6, 7, 8, 9, 14, 15, 16 et 17ème arrondissements

Transports : Métro, bus, stationnement à proximité

Contact : : alberic.dumont@lamanifpourtous.fr

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 13h18 | Lien permanent

Après plus de 8 mois de prière, la Neuvaine prépare sa dernière ligne droite et la suite !

6a00d83451619c69e201bb07a754fb970dPlacée sous le patronage du cardinal Philippe Barbarin depuis 15 novembre 2014, La Neuvaine s'achèvera comme convenu ce 15 août à Notre-Dame de Fourvière et dans plus de 60 sanctuaires, églises et monastères de France, répertoriés sur le site www.laneuvaine.fr et présentés quotidiennement sur les réseaux sociaux.

Au total, ce sont plus de 30 000 personnes qui se seront engagées à prier pour leur pays, créant ainsi une longue chaîne de prière. Durant neuf mois, les personnes, associations, paroisses, diocèses, communautés et mouvements ont été invitées à prier chaque jour et à jeûner chaque mois pour la France et pour chacun de ses enfants. A ce jour, plus de 350 000 images de La Neuvaine ont été distribuées, et une campagne de distribution d’autocollants de La Neuvaine sur la route des vacances, disponibles sur le site www.laneuvaine.fr, a reçu un grand succès.

La dernière méditation, publiée le 15 août, sera offerte par le Primat des Gaules; il manifestera les fruits de la Neuvaine et proposera les suites possibles pour la continuation de ce grand élan spirituel, notamment :

Ces deux projets ne sont pas exhaustifs ; La Neuvaine saura s’entourer de tous les bénévoles nécessaires à la réalisation des missions portées par le Cardinal pour le rayonnement de la foi en France.

A la demande de beaucoup, La Neuvaine publiera dans quelques mois le recueil des méditations et de nombreux textes de références qui ont nourri la réflexion et la prière pendant ces neuf mois.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 12h14 | Lien permanent

L'agenda des veilleurs et des Sentinelles

Mardi 28 juillet 2015
  • Beauvais - Devant l'hôtel de ville, 21h-22h
  • Cherbourg - sur les marches du théâtre à 20h30
  • Limoges - place d'Aine, de 21h à 22h : "Les progrès scientifiques sont-ils des progrès pour l'homme ?"
  • Reims - Place royale, de 20h à 20h30
Mercredi 29 juillet 2015
  • Grenoble - parvis église St Louis, rue Félix Poulat de 20h30 à 22h30
Jeudi 30 juillet 2015
  • Annecy - devant la mairie à 21h30
  • Le Puy en Velay - Place Cadelade, de 18hr30 à 19hr30
Vendredi 31 juillet 2015
  • Bordeaux - place Pey Berland à 18h30 : Sentinelles

En cas d'erreur ou d'oubli, me contacter à tudylsb@gmail.com

Louise Tudy

Posté le 27 juillet 2015 à 11h13 | Lien permanent

Protection anti-terroriste pour des clowns

L’État Islamique oblige nos soldats à occuper le territoire national (1M€ par jour) et à arrêter des clowns.

Pas sûr que ce cirque soit du goût de tous les militaires mobilisés pour faire un travail de communication / police protection anti terroriste.
Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 11h02 | Lien permanent | Commentaires (8)

29 juillet : retenez bien cette date

IndexCette année la libération fiscale des Français, c'est à dire le jour à partir duquel ils travailleront pour eux et non plus pour financer la puissance publique, interviendra le 29 juillet. C'est un jour plus tard qu'en 2014, selon le rapport de l'Institut économique Molinari. En Europe, seuls les Belges encore plus mal lotis, avec une «libération fiscale» qui intervient le 6 août.

L'indicateur de «libération fiscale» mesure le poids des impôts (impôt sur le revenu, TVA) et des charges sociales (cotisations patronales et salariales, CSG-CRDS) pour les seuls actifs. Un poids qui atteint 57,5 % du salaire en France contre 45,1 % dans l'Union européenne.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 10h41 | Lien permanent | Commentaires (5)

Progression des impôts locaux d'ici à 2017

«Il n'y aura pas de hausse de quelque impôt que ce soit» d'ici à 2017, a promis, une fois de plus, François Hollande lors de son interview du 14 juillet.

Mais Bercy prévoit une progression des impôts locaux d'ici à 2017 ainsi qu'une montée en puissance de la contribution climat énergie, dite taxe carbone, qui devrait peser 4 milliards en 2016.

Bref : 74 milliards d'euros de hausse d'impôts et de charges en trois ans. Qu'est-ce que ce serait si les impôts devaient augmenter ?

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 10h36 | Lien permanent | Commentaires (7)

La France est championne de l'OCDE

... pour les cotisations sociales.

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 10h33 | Lien permanent | Commentaires (1)

"12 critères pour sélectionner un évêque"

Riposte Catholique publie un texte de l’abbé Paul A. McGavin, prêtre australien et aumônier de l’University of Canberra, théologien, qui donne les grandes lignes devant présider au choix d'un évêque, en 12 points. Ce texte fait suite à une lettre ouverte que le prêtre avait adressée au Pape François, portant sur la nomination des évêques.

"Contrairement à ce que les catholiques croient officiellement, l’ordination ne transforme pas un homme. Celui qui la reçoit a accès à l’autorité et à la grâce que confère le sacrement de l’ordre. Mais la concrétisation de celles-ci dépend dans une large mesure des qualités humaines que possède celui qui est ordonné. Les critères de sélection doivent porter essentiellement sur les qualités humaines et sur la manière dont la grâce peut se manifester dans ces qualités humaines.[...]

  • 1. Il faut choisir un homme viril ; un homme qui ait confiance en lui-même et qui soit bien assuré dans sa masculinité ; un homme qui ait un mode de vie concrètement physique et qui soit fort au point de vue mental mais également au point de vue physique. Il faut rechercher le type d’homme que les garçons et les hommes admirent et que les femmes respectent.[...]
  • 2. La cohérence est d’une très grande importance. L’évêque-est-il un homme qui, avec prudence, dit en quoi il croit et met en œuvre ce qu’il dit ?[...]
  • 3. Les principes sont d’une très grande importance. L’évêque est-il un homme qui insistera pour que les procès soient justes et que la justice soit correcte ? Un homme qui s’efforcera d’agir canoniquement plutôt qu’arbitrairement ?[...]
  • 4. La crainte de Dieu est d’une très grande importance. Saint Jean nous enseigne que « le parfait amour bannit la crainte » (1 Jn 4, 18). Il ya peu de gens qui soient parfaits en amour ; une vive crainte de Dieu nous empêche de faire ce que l’amour parfait ne ferait pas et nous pousse à faire ce que l’amour parfait ferait. Un homme est ordonné évêque non pas pour lui-même, mais pour Dieu et pour son Église.[...]
  • 5. L’inclusivité est d’une très grande importance. En tant que prêtre et pasteur, l’évêque a-t-il agi de manière à construire une communauté dans laquelle les personnes les plus diverses puissent trouver une place et être accueillies ?[...]
  • 6. La prière est d’une très grande importance.[...]
  • 7. L’humilité est d’une très grande importance.[...]
  • 8. L’amour de la beauté est d’une très grande importance. Les gens peuvent frémir à l’idée d’un évêque esthète, mais lorsqu’un évêque fait preuve de goûts peu raffinés, l’Église en souffre considérablement.[...]
  • 9. L’exercice intellectuel est d’une très grande importance. À cet égard, notre pape actuel constitue un cas intéressant : ce n’est pas un intellectuel au sens strict, mais il a un esprit théologique ouvert à la recherche et il défie puissamment l’Église dans les domaines où elle a fait preuve d’une pensée conventionnelle et non pas d’une recherche attentive et d’une défense de la foi.[...]
  • 10. La capacité de mise en œuvre concrète est d’une importance cruciale. Le « métier » d’évêque dépasse les capacités d’un homme seul. Cela signifie qu’un évêque doit être aidé dans sa mission. Cette aide provient en premier lieu de ses collaborateurs les plus proches, ses prêtres et ses diacres.[...]
  • 11. Décider de ce que l’on ne va pas faire est d’une importance cruciale. Il existe un type d’homme qui se croit capable de tout faire et de tout gérer et qui finit, au contraire, par ne rien gérer du tout. Il existe un type d’homme qui travaille inlassablement et qui réalise peu de choses, qui est inefficace, parce qu’il n’a pas su établir une distinction entre ce qu’il peut faire et ce qu’il ne peut pas faire.[...]
  • 12. “Montrez-vous mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ » (1 Cor 11, 1). Ces fortes paroles sont de l’apôtre Paul. En plusieurs décennies, je n’ai pas pu les appliquer facilement à tous les évêques que j’ai connus peu ou prou. Trop souvent on a affaire à des hommes qui font ce qui leur plaît et qui ne favorisent que les gens qui peuvent les aider à s’occuper de « leurs affaires ». Une ressemblance profonde et enracinée avec le Christ est difficile à trouver, même parmi les hommes qui seraient des combattants du Christ. On en trouve rarement parmi ceux qui « réussissent » socialement, qui sont appréciés parce qu’ils sont « inoffensifs ». Ses épîtres nous font découvrir en saint Paul un homme qui, à bien des points de vue, avait une personnalité rugueuse, mais qui ressemblait tellement au Christ qu’il est impossible de ne pas aimer un tel homme. Nous avons désespérément besoin d’évêques qui aient avec le Christ une ressemblance telle que nous soyons incités à les aimer, à les aimer en dépit des rugosités que nous pourrons découvrir chez l’un ou chez l’autre. Nous avons besoin d’hommes que nous puissions imiter parce que leur manière de penser, de prier et d’agir nous fait voir le Christ qui pense, prie, agit et aime parmi nous. Nous avons besoin d’hommes à l’amour profond."[...]
Marie Bethanie

Posté le 27 juillet 2015 à 09h52 | Lien permanent

JMJ 2016 à Cracovie : J-365

La vidéo officielle pour les JMJ 2016 à Cracovie.

 

Marie Bethanie

Posté le 27 juillet 2015 à 09h15 | Lien permanent

Dangereux post-christianisme

Nouvelles de France propose ce matin à ses lecteurs la traduction d'une tribune de Paweł Wawrzyński, publiée dans l’hebdomadaire conservateur polonais Do Rzeczy, qui montre efficacement ce qu'il advient d'une civilisation comme la nôtre, qui fait fi de ses racines chrétiennes. Quelques extraits :

[...]"Le fondement de chaque culture, ce sont les valeurs et les croyances que les adultes transmettent aux enfants et qu’ils propagent dans leur entourage. Les comportements non conformes à ces valeurs sont considérés comme inappropriés et la société exerce des pressions pour que les personnes qui ont de tels comportements modifient leur attitude. Les valeurs d’une culture sont transmises de génération en génération et c’est ce qui lui permet de perdurer de siècle en siècle. En ce sens, l’islam est une culture.

L’Europe a néanmoins vu se développer une culture atypique, que l’on peut qualifier de culture post-chrétienne. Cette culture est fondée sur quelques grands axiomes : les valeurs et les croyances sont l’affaire privée de chacun, personne ne doit imposer ses valeurs aux autres car ce serait porter atteinte à leur liberté et les post-chrétiens n’ont d’estime que pour les valeurs qui découlent directement des besoins biologiques, comme la sécurité, le confort, la satisfaction, l’aspect, etc. Le principal ennemi des post-chrétiens, ce sont les Églises chrétiennes dont la mission est de propager des valeurs qui ne découlent pas directement des pulsions biologiques.[...]

Les apôtres du post-christianisme croient au multiculturalisme où les représentants de différentes cultures vivent harmonieusement les uns à côté des autres, conduisant un dialogue fructueux. Le concept de multiculturalisme n’est pourtant pas logique. En effet, si une personne a des valeurs, elle considérera comme nuisibles les comportements non conformes à ces valeurs, et aura donc de fortes réserves vis-à-vis des représentants des autres cultures. C’est pourquoi les melting-pots ne fonctionnent pas ou bien ils génèrent de fortes tensions.

Un exemple de melting-pot, ce sont paraît-il les États-Unis. Seulement la grosse majorité des Américains sont des chrétiens très religieux. La présence de représentants d’autres religions est très limitée. Ainsi, près de la moitié des Américains considèrent avoir une mission personnelle qui leur a été confiée par Jésus-Christ. Si donc les États-Unis sont un melting-pot, les constituantes de ce creuset de cultures se ressemblent beaucoup. L’exemple d’Israël, où les populations juive et palestinienne vivent en état de guerre civile depuis tant d’années, montre bien ce qui se passe lorsque les constituantes d’un tel creuset ne se ressemblent pas. On peut aussi citer l’exemple du melting-pot yougoslave qui a terminé son existence dans le sang.

Chaque culture humaine définit le rôle des femmes et des hommes et aussi les tâches qui leur incombent en matière de procréation et d’éducation des enfants.[...] Dans le monde post-chrétien par contre, depuis les années 1960, la natalité a chuté, passant de 2,5 enfants par femme environ à 1,5 enfant par femme, un niveau resté stable depuis 10 ans. Il est souvent dit que cela serait dû aux difficultés économiques des parents potentiels et à la faiblesse des politiques familiales. Il faudrait donc en conclure que depuis la Deuxième guerre mondiale l’Europe est devenue une région pauvre, ce qui est absurde. En réalité, les post-chrétiens se fixent des objectifs liés au confort et à la satisfaction personnelle et ils préfèrent dépenser leur argent pour vivre dans un domicile plus spacieux ou s’acheter une meilleure voiture plutôt que pour élever des enfants. Ce n’est pas un hasard si la natalité s’est mise à chuter fortement à partir des années 60 : c’est à ce moment-là qu’a commencé la marche victorieuse de la gauche progressiste, la révolution hippie, etc.[...]

Par une mégalomanie grotesque, on s’imagine qu’il existe une culture européenne qui serait particulièrement attrayante pour les représentants des autres cultures, mais c’est faux. Ce qui les attire, c’est uniquement la richesse créée il y a déjà longtemps par les chrétiens.

En réalité, il existe en Europe un besoin brûlant d’un retour au christianisme, à une religiosité vivante, à une défense active de sa propre identité et à une propagation de ses propres valeurs. Des cultures semblables à notre post-christianisme ont déjà existé dans le passé et elles n’ont jamais duré longtemps. Elles ont été repoussées par d’autres cultures qui savaient mieux défendre leurs valeurs. Des valeurs qui mettaient plus l’accent sur la famille et la procréation. Le post-christianisme européen voit grandir sur son territoire un puissant concurrent qui s’apprête à dominer le continent en quelques générations.

La domination de l’islam aura les conséquences que l’on peut observer au Moyen-Orient : une démocratie de façade, la terreur, le déclassement économique par rapport aux pays développés et un rôle de second ordre pour les femmes.[...]

Marie Bethanie

Posté le 27 juillet 2015 à 08h30 | Lien permanent

La vidéo qui accuse le Planning familial de trafic d'organes de bébés

Désormais sous-titrée en français :

Michel Janva

Posté le 27 juillet 2015 à 07h25 | Lien permanent

C’est arrivé un 27 juillet…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

 

 

 

 

La Bataille de Bouvines, par Horace Vernet. (Galerie des Batailles, Palais de Versailles).

Depuis un petit siècle Capétiens et Plantagenêts s'affrontent ; la lutte a commencé avec Aliénor d'Aquitaine, reine de France répudiée par Louis VII en 1152, et devenue reine d'Angleterre. Elle est la seule héritière du duché d'Aquitaine. Mécaniquement la puissance et la richesse des Plantagenêts dépassent celle de leur suzerain pour ce duché et pour la Normandie : le Roi de France.

Le roi d'Angleterre au printemps 1214 débarque à La Rochelle, allié à l'empereur Otton IV, excommunié par le pape depuis 4 ans, au comte de Flandres et au comte de Boulogne. Le français attaque au sud pour vaincre les Anglais avant de s'occuper de la menace du nord. Mais Jean sans Terre refuse la bataille, recule vers Bordeaux pour éloigner l'armée royale de ses bases. C'est pourquoi Philippe Auguste divise son armée en deux, laissant au Dauphin Louis le soin de combattre les Anglais. Ce dernier remporte la victoire de la Roche-aux Moines le 2 juillet 1214.

Renforcée des Milices communales et paroissiales de Champagne, de Picardie, de Bourgogne et du Soissonnais, ainsi que de la gendarmerie bretonne, l'armée du Roi de France remonte vers le nord. La Chevalerie française a été aguerrie par les croisades.

La manœuvre française, durant la bataille, a raison des alliés, l'empereur Otton manque d'être capturé et s'enfuit. Ferrand de Flandres et le comte de Boulogne sont faits prisonniers. Ils finiront leurs jours dans les geôles du Louvres. Nombre de bannières ennemies tombent aux mains des Français. Mathieu de Montmorency, par exemple, ramène à son souverain douze bannières ennemies. En récompense, les Montmorency seront autorisés à porter douze aigles d'azur de plus sur leurs armes.

Philippe Auguste écrira aux recteurs de l'Université de Paris : «Louez Dieu ! Car nous venons d'échapper au plus grave danger qui nous ait pu menacer».

Bouvines renforce la légitimité de la Couronne, le Roi est appelé par toute l'Europe « Auguste », c'est-à-dire le conquérant, l'héritier de Rome. La Normandie conquise au début du siècle est définitivement française. Quant au roi anglais, ses barons vont lui imposer la Magna Carta qui limite le pouvoir royal. Le rapport de force entre les Français et les Anglais s'est durablement inversé.

Jacques Cœur est le grand argentier du Roi Charles VII, dont il finance les campagnes militaires visant à « bouter l'Anglais hors de France ». Il est à l'origine d'une ordonnance fixant pour la première fois depuis 1370, la frappe de pièces d'argent, à seulement 92% d'argent fin.

La garnison anglaise est décimée par la peste, une maladie qu'elle introduira dans son pays à son retour.

Les Français sont les premiers Européens à s'implanter dans ce qui est aujourd'hui le Canada, ouvrant ainsi la voie à la création d'un Empire colonial français.

Henri de la Tour d'Auvergne-Bouillon est plus connu sous le nom de Turenne, maréchal de France (11 septembre 1611).

Il est tué par un boulet à la Bataille de Salzbach. La France entière le pleure. Le retour du corps de Turenne vers Paris est une marche à la fois triomphale et funèbre. Il connaît un hommage posthume qui rappelle celui qui fut adressé à Du Guesclin, lors du trajet entre le château de Randon et Paris. A Paris, les obsèques de Turenne sont célébrées avec une magnificence royale. Louis XIV lui accorde l'honneur posthume d'être enseveli à la basilique Saint-Denis, avec les Rois de France. Lors de la mise à sac et la profanation de la nécropole des Rois de France, par les révolutionnaires, son tombeau est ouvert et son corps est trouvé dans un parfait état de conservation, puis exposé plusieurs mois à la foule. Bonaparte le fait transférer à l'église Saint-Louis des Invalides. Napoléon Ier dira qu'en toutes circonstances il aurait pris les mêmes décisions que lui. La 160° promotion de l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (1973-1975) porte son nom. Voir aussi les chroniques du 5 avril, du 11 septembre et du 23 octobre, jour de sa conversion au catholicisme, grâce à l'enseignement de Bossuet et à un miracle eucharistique, dont le maréchal est le témoin.

Fils de René Moreau de Maupertuis, un corsaire malouin anobli par Louis XIV, Pierre Louis Maupertuis se voit offrir à l'âge de vingt ans un régiment de cavalerie. Son père, avec lequel il a une relation très proche, lui ouvre ainsi les portes des mousquetaires, dont il devient lieutenant. Il abandonne la carrière militaire pour se livrer à l'étude des mathématiques. Il publie divers travaux de mécanique et d'astronomie, ainsi que des « observations et expériences » sur des animaux encore mal connus à l'époque, comme les salamandres et les scorpions, affirmant ainsi très tôt des talents certains de biologiste. Il contribue aussi à la diffusion des théories de Newton hors d'Angleterre.

Les manœuvres du duc d'Orléans pour affamer la capitale commencent. Cet homme est aussi le grand-maître de la maçonnerie française…

Le tyran est renversé. Lui et ses compagnons sont guillotinés dès le lendemain, 10 Thermidor An IV, soit le 28 juillet 1794, sur la place de la Concorde. Plus tard, Louis de Bonald commente cet évènement en ces termes : « Des scélérats firent périr d'autres scélérats ».

Le Comité de Salut Public et le Comité de Sûreté sont dissous. La Convention Nationale n'est plus et laisse place à un Directoire dominé par la personnalité de Barras. Ce nouveau régime n'est que la prolongation du précédent, la Terreur en moins. Les fondements de la révolution ne sont pas remis en cause.

La Révolution éclate en France à la suite de la promulgation d'ordonnances par Charles X, qui fixent le rétablissement de la censure, dissolution de la Chambre, la modification de la loi électorale et de nouvelles élections à septembre.

Il a avait été aboli en 1816 par Louis XVIII.

Lire Ceux qui croyaient au Ciel de Geneviève Esquier (Ed. de l'Escalade, page 325)

A 16h, la dernière 2CV sort de l'usine de Mangualde au Portugal. 7 millions d'exemplaires ont été vendues depuis 1949.

Lois Spalwer

Posté le 27 juillet 2015 à 06h23 | Lien permanent | Commentaires (1)

26 juillet 2015

"J'ai une affection pour les prêtres en soutane, la messe en latin"

Fabrice Luchini est interrogé dans Le Figaro. Extrait :

"Vous avez toujours du mal à être de gauche? 

Images-5Je n'y arrive pas et je crains de ne pouvoir grimper l'Himalaya de générosité que ça exige. En ce qui concerne la culture, l'énorme problème de la gauche (la droite n'est pas brillante, elle est en dessous de tout, parce qu'elle est affairiste), c'est le regard condescendant vis-à-vis des goûts du peuple. Les hommes de gauche trouvent très tristes que les femmes de ménage rêvent de rouler en 4 × 4! Le drame de la gauche, c'est l'invocation de la culture pour tous. Terzieff ne voulait pas être subventionné: il haïssait la subvention.

Et votre public?

Il y a de tout dans mes spectacles. Pour Philippe Muray, j'ai même eu des prêtres en soutane. J'ai une affection pour les prêtres en soutane, la messe en latin, même si j'y vais très rarement. Dans ce domaine aussi je suis baudelairien. Il y a un public de droite, donc, mais aussi des bobos en Vélib'. Qui en retire quoi? Il faut être humble. On pourrait jouer cinquante ans et les gens continueront à dire simplement: quelle mémoire!

Michel Janva

Posté le 26 juillet 2015 à 22h33 | Lien permanent

L’Occident est en train de «payer le fait d’avoir soutenu le terrorisme»

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré lors d’un entretien à la télévision qu’il ne pouvait y avoir de solution politique sur la guerre civile dans son pays tant que «le terrorisme» n’est pas éradiqué.

Michel Janva

Posté le 26 juillet 2015 à 22h22 | Lien permanent

3 diocèses feront sonner leurs cloches le 15 août pour les chrétiens d'Orient

Suite à Mgr Rey et Mgr Aillet, Mgr di Falco appelle à faire sonner les cloches de son diocèse le 15 août.

Cette initiative vient de deux toulousaines, Anne de Ladoucette et Marie Coquelin.

Demandez à vos prêtres et évêques de relayer cette initiative dans toute la France !

Michel Janva

Posté le 26 juillet 2015 à 22h20 | Lien permanent

"Oui, nous combattrons pour que jamais un être humain ne soit considéré comme un légume"

Vu sur la page Facebook de Padreblog :

.facebook_1437894016150 (1)"Nous avons reçu ce dessin ignoble. Mais OUI, nous combattrons pour que jamais un être humain ne soit ainsi considéré comme un "légume" ! "

Marie Bethanie

Posté le 26 juillet 2015 à 09h09 | Lien permanent

Une plage française fermée au public pour le roi d'Arabie Saoudite

Depuis hier 8h, la plage publique de la Mirandole a été fermée au public sur arrêté du préfet des Alpes-Maritimes pour que le roi Salman d'Arabie Saoudite puisse en disposer à son gré sans être importuné par quelques sans-dents français en vacances dans la région.

La-plage-de-vallauris-ferme-pour-larrivee-du-roi-darabie

"D'autres arrêtés prévoient une zone de protection aérienne et interdisent navigation, baignade et plongée à proximité du palais. 

Le roi Salman, qui sera sous protection policière de la France, pourrait prolonger son séjour jusqu'à la mi-août, dit-on de source française."[...]

Selon que vous serez puissant ou misérable...

Marie Bethanie

Posté le 26 juillet 2015 à 08h53 | Lien permanent

Tabassée pour avoir bronzé en maillot de bain

C'est vrai que c'est une drôle d'idée que de bronzer en maillot de bain dans un parc public, mais cela n'excuse en rien le passage à tabac en règle qu'a subi à Reims la jeune fille coupable de ce méfait, par cinq adolescentes qui trouvaient cela "indécent". Curieusement, personne n'indique au nom de quoi ces tigresses trouvaient cette tenue "indécente". Peut-être que si la victime avait porté un "burkini", elle n'aurait pas eu 4 jours d'ITT...

Marie Bethanie

Posté le 26 juillet 2015 à 08h38 | Lien permanent

Aujourd'hui, France2 fête les "Anne Joach"...

Sur Twitter, on est surpris, à juste titre, que France2 fête "Anne Joach" aujourd'hui 26 juillet, fête de Sainte Anne, mère de la Sainte Vierge et grand-mère de Jésus et de Saint Joachim son époux. A force de tout vouloir laïciser, certaines choses deviennent vraiment incompréhensibles. Allez France2, un petit effort, un peu d'intelligence s'il-vous-plaît, Sainte Anne, quand même...

 

Marie Bethanie

Posté le 26 juillet 2015 à 08h12 | Lien permanent

C’est arrivé un 26 juillet …

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

Philippe VI de Valois vient de perdre sa flotte à la bataille de l'Écluse, face à la flotte anglaise d'Édouard III Plantagenêt. Ce dernier, allié aux Flamands renverse le Comte de Flandre Louis Ier, vassal du Roi de France. Robert III d'Artois, autre grand du Royaume, trahit son Roi pour rejoindre Édouard III. Les nouveaux alliés décident de s'emparer de Saint-Omer tenue par les Français.

Alors que Philippe VI met du temps à rassembler son Ost, les Français commandés par Jean Ier d'Armagnac et Eudes IV de Bourgogne patientent derrière les murailles de la ville. Une sortie est faite et tourne à l'avantage des Français qui font un carnage dans le camp flamand. La bataille de Saint-Omer, aussi appelée ou «Besoignerie» de Saint-Omer, aurait pu être une victoire totale des Français, si Jehan d'Armagnac avait su mieux organiser ses forces.

Le combat a lieu entre les armées bretonne et française. La première se met en place le 26 et attend deux jours. La victoire française, deux jours plus tard est le début du rattachement du duché de Bretagne au Royaume de France, puisqu'entre autres conséquence, la future duchesse Anne doit épouser le Roi de France. Voir la chronique du 28 juillet.

A l'occasion du sacre d'Henri II, l'archevêque de Reims Charles de Lorraine s'entretient avec le Roi de son désir d'ouvrir à Reims une université et reçoit son approbation.

C'est la première, mais pas la dernière fois.

Voir la chronique du 29 janvier.

Le maréchal d'Estrées bat les Anglais de Cumberland à Hastenbeck (Allemagne). En avril 1757, la France traverse le Rhin et entre en Hanovre, alliée de la Prusse et de la Grande-Bretagne dans la Guerre de Sept ans. Cette invasion se solde par une victoire française ce jour à la bataille de Hastenbeck. La campagne s'achève par la convention de Klosterzeven et l'occupation de la totalité de Hanovre par les troupes françaises.

Après 46 jours de siège et 9 000 boulets de canon tirés par les troupes britanniques contre le Fort français de Louisbourg, en Nouvelle-Écosse, les assiégés se rendent. La garnison française se voit accorder tous les honneurs de la guerre et sort de la citadelle en armes et au son des tambours. Les Français récupèrent le fort trois ans plus tard avec le Traité d'Aix-la-Chapelle pour le perdre à nouveau et pour toujours en 1758.

«Détruisez la Vendée ; voilà le charbon politique qui dévore le cœur de la République. C'est là qu'il faut frapper.»

François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et de mœurs (Editions de Chiré page 79)

Voir la chronique de la veille

Le premier ministre anglais Eden déclare aux Communes que la Grande Bretagne n'acceptera jamais le contrôle d'une seule puissance sur le canal de Suez.

Le législateur exclue du bénéfice de cette loi, sous prétexte d'équilibre, à la fois « les sauveteurs » et les condamnés pour pratique « hors norme »  de l'avortement.

François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et de mœurs page 437

Lois Spalwer

Posté le 26 juillet 2015 à 06h03 | Lien permanent | Commentaires (1)

25 juillet 2015

Mais à quoi sert la vie de Vincent Lambert ?

L'abbé de Tanoüarn répond à Laurent Joffrin :

V"[...] Terrorisme verbal dit Joffrin ? Il aurait dû dire : terrorisme juridique, terrorisme républicain. Maître Triomphe n'a pas caché qu'il gardait par devers lui une batterie d'argument juridique, qu'il était prêt à asséner devant un juge sur la tête des "partisans de la mort". Ce n'est pas du terrorisme, M. Joffrin, c'est la loi, la loi actuelle, qui défend la vie et condamne la mise à mort. Cette loi, Daniela et ses semblables veulent la faire évoluer. Cela revient horriblement cher de défendre la vie comme quelque chose de sacré. Tout a été fait pour aller lentement vers la bonne mort sur ordonnance, vers l'euthanasie médicamentée, selon le bon vouloir du médecin. Mais on n'en est pas encore là. L'affaire Lambert aurait dû servir de manifeste à cette culture de la mort en marche. Las... Grâce à la force morale des parents, c'est l'inverse qui était en train de se produire. Et les arguments du droit (nous sommes grâce à Dieu dans un pays de loi écrite) ne vont pas au rythme des caprices mortuaires de tel ou tel médecin.

Et puis, il n'y a pas que la loi... Imaginez que Daniela Simon ait voté pour la mort, comme elle en a toujours eu l'intention jusque là, et comme elle en avait le droit par la grâce de la CEDH... Il aurait fallu plus d'un mois à Vincent pour mourir sous les caméras, par arrêt de l'hydratation et de la nourriture (lui qui désormais déglutit normalement, comme un vivant, ainsi que l'a montré une vidéo vu des dizaines de milliers de fois). Vous imaginez le ratage ! Il aurait fallu soustraire le corps qui se serait décharné peu à peu à l'indiscrétion des caméras, s'en expliquer, subir le contre-feu et peut-être des images car on ne pouvait tout de même pas interdire à sa mère de voir le corps de son fils... C'est dans l'entourage du président de la République, autour du docteur Lyon-Caen et de la ministre Marisol Touraine (assez modérée dans cette affaire il faut le souligner), que l'on a pris conscience du fait que l'acharnement de ces dames du CHU pouvait se retourner contre la cause de la bonne mort...

Laurent Joffrin aurait dû penser à tout cela.. Il n'en a cure. Ce qui lui importe c'est d'obtenir la mort pour... défendre la laïcité. L'argument est étonnant. Je cite ce grand journaliste dans son texte : "Voilà un cas où l’intégrisme d’origine chrétienne a réussi à piétiner les principes laïcs". Mais quels principes laïcs, M. Joffrin ? Le droit de vie et de mort du médecin sur le malade, au nom de la loi Leonetti (qui confond très malencontreusement arrêt des soins et arrêt de l'hydratation), quel que soit la demande des proches ? Quelle que soit la prière d'une mère ? On est revenu aux coupeurs de tête de la Révolution française, comme si la République en France ne parvenait jamais à être une vraie démocratie, comme si il lui fallait sans cesse revenir à cet absolutisme révolutionnaire, qui l'avait fait naître en France en faisant couler un sang réputé impur sur nos sillons...

M. Joffrin, en l'espèce, l'intégriste c'est vous qui mettez la loi civile au dessus du sentiment maternel et qui revêtez les médecins de la toute puissance de la Loi. C'est le cas d'écrire : summum jus, summa injuria. Le sommet du droit est le sommet de l'injustice la plus blessante. Vous donnez au nom de la loi un droit de vie et de mort au médecin sur le malade. Vous dévoilez - un peu vite - le vice profond des lois sur la mort douce médicamentée que l'on veut nous faire avaler. Prétendre que Daniela Simon, parce qu'elle est chef de service au CHU de Reims a le pouvoir de tuer Vincent Lambert contre la volonté affichée de Viviane Lambert. C'est pour le coup plus proche de l'intégrisme islamique que de l'intégrisme chrétien. Votre intégrisme laïc finit par avoir goût de sang, comme à la fin de 1793, lorsque la Convention décréta l'anéantissement de la Vendée déjà vaincue...

En réfléchissant à cette affaire Lambert, c'est un verset de l'Evangile selon saint Luc qui remonte irrésistiblement à ma mémoire : "Cet enfant sera un signe de contradiction afin que soient dévoilées les pensées de bien des coeurs". Certains se disent peut-être : mais à quoi sert la vie de Vincent Lambert ? Elle est aujourd'hui beaucoup plus puissante que bien des vies "normales". Elle sert à mettre au jour les pensées d'une multitude de coeurs. Il est, hic et nunc, de façon christique, Vincent, notre signe de contradiction !"

Michel Janva

Posté le 25 juillet 2015 à 23h50 | Lien permanent


accueil | archives | index | Qui sommes-nous ? | Nous contacter | © Copyright 2014 - Le Salon Beige