Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Communiqué du Vatican
Décence britannique

Jean-Paul II : repentances et pardon?

Le mensonge se répand comme une traînée de poudre et certains profitent odieusement de la mort de Jean-Paul II pour en propager de nouveaux ou en ranimer d'anciens. Il est question ici de la demande de pardon faite par Jean-Paul II.

Jean-Paul II a voulu que le Jubilé de l'An 2000 soit l'occasion de demander pardon à Dieu et aux hommes pour les fautes commises par des chrétiens. L'Eglise est héritière du Christ qui est mort pour les péchés de TOUS les hommes. Si déjà, on peut lui enlever le poids des péchés des chrétiens...
De plus, l'Eglise est la seule communauté humaine à avoir demandé pardon à Dieu et à d'autres hommes pour les agissements de ces membres : explications.
Concernant la fameuse demande de pardon, il faut, comme de coutume sur le Salon Beige, revenir aux sources.

Le Pape Jean-Paul II a demandé pardon à Dieu pour les fautes commises par des fils de l'Eglise et non par l'Eglise elle-même, qui, rappelons-le, est "une, sainte, catholique et apostolique". Et dans la longue liste de ces péchés, il y a ceux du passé et ceux qui durent encore : l'avortement, lutte contre la famille... Si c'est vrai! Ne focalisons pas sur le passé!
L'Eglise, par la voix de son Pasteur, a trouvé grâce devant Dieu pour les fautes passées de certains de ses membres. Luttons contre celles qui perdurent...

Les premières fautes citées par Jean-Paul II sont celles commises dans le service de la Vérité. Essayons de ne pas en commettre de nouvelles. Propageons la Vérité en lisant les propos tenus, en se tenant à une lecture objective et humble et en réfutant dans la charité et fermement le mensonge qui se propage autour de nous : Jean-Paul II n'a pas mis en cause l'institution de l'Eglise en acceptant enfin de reconnaître qu'Elle avait pu commettre des fautes. Il a demandé pardon pour des fautes commises par des chrétiens hier et aujourd'hui.

Lahire

PS : Concernant le texte de l'Eglise en France, il est disponible ici.