Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le conclave
"Continuez votre bonne bataille"

Le divorce entre l'enseignement de l'Eglise et la société

... est un leitmotiv médiatique, le sous-entendu étant qu'un Pape "de progrès" devrait aligner son enseignement sur la pratique des hommes (mais alors, pourquoi enseigner ?)

National Review répond (ici,v.o.) de manière classique mais éloquente :

Les médias n'ont cessé de faire remarquer que de nombreux catholiques, surtout en Occident, dédaignent l'enseignement de l'Eglise sur l'avortement, la contraception et la moralité traditionnelle. C'est vrai; mais c'est à mettre en perspective. Plus nombreux encore sont les catholiques qui dédaignent l'enseignement de l'Eglise sur, mettons, l'obligation universelle de s'aimer les uns les autres ou l'immoralité du mensonge. Les chances que l'Eglise change son enseignement sur la charité ou le mensonge sont à peu près aussi élevées que les chances qu'elle approuve l'avortement ou les relations sexuelles hors du mariage (...)

HV