Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Discrimination banquaire
Monseigneur Vingt-Trois refuse une église au Da Vinci Code

La "Gay Pride" : combien d'homosexuels ?

La "Marche des Fiertés" aurait rassemblé 300.000 marcheurs et 250.000 spectateurs d'après la police. Les organisateurs parlent de 750.000.

Même en ne retenant que 300.000, le chiffre est effrayant. A y regarder de plus près, toutefois, le "noyau dur" homosexuel semble ne représenter qu'une partie des participants. L'Associated Press avoue que beaucoup n'étaient là que pour la fête, et ignoraient tout des revendications du noyau subversif :

(La Marche draine) dans son sillage une foule de jeunes "venus faire le plein de décibels, car la musique est bonne", confie Matthieu, 18 ans, venu de Reims entre amis, et surpris d'apprendre ce qu'est l'homoparentalité. "Mais comment les gays peuvent-ils faire pour avoir des enfants ?", s'interroge-t-il, incrédule.

Même les trois minutes de silence prévues pour les malades du SIDA n'ont pas été respectées par l'homo festivus venu "faire le plein de décibels."

(...) la fête a parfois pris le pas sur les revendications. Les trois minutes de silence censées rendre hommage aux victimes du Sida, prévues simultanément, à 16H, sont restées lettre morte : difficile de faire taire en même temps près d'un demi-million de personnes, même pour la bonne cause, déplorent les organisateurs.

Ce qui n'empêche pas un reporter paresseux ou complaisant de Reuters (l'agence qui avait annoncé 24 heures trop tôt la mort de Jean-Paul II...) de prétendre que ce grand moment d'émotion a eu lieu :

Trois minutes de silence ont été observées en hommage aux malades du sida.

Les médias ont toujours cherché, lors des JMJ avec Jean-Paul II, à se rassurer en prétendant que les participants aimaient "le chanteur, mais pas la chanson." Dans le cas de la Gay Pride, on peut se rassurer un peu en se disant que la masse des participants n'écoutait même pas les paroles de la chanson homosexuelle.

HV