Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les Pays-Bas donnent une leçon à la France
Ca y est, Chirac imite De Gaulle!

Presse libre : répondre Présent!

Une presse quotidienne, une presse catholique, une presse libre qui ne soit pas aux ordres du politiquement correct, une presse qui lutte pour la foi, la culture et l'identité française. Ca existe!

Cependant, elle existe seule. Elle survit difficilement sans aucune subvention d'un état qui paye avec nos impôts la formation des imams, qui porte financièrement des associations perverses et qui rembourse le crime des enfants à naître.

Cette presse est en sursis jusqu'en septembre. Elle a un nom et un seul : Présent.
Elle recentre son action sur une devise "Dieu, famille, Patrie" qui prend tout son sens après la volonté de la France de continuer d'exister.
Jean-Paul II redéfinit cette notion de Patrie dans "Mémoire et Identité" (chapitre 12) : "La patrie est le bien commun de tous les citoyens et, comme telle, elle est aussi un grand devoir".
Benoît XVI relance l'Evangile de la famille et prône une Europe où l'héritage des pères ne soit pas oublié.

Alors, oui, Présent a été affublé d'une étiquette politique, voire accusé d'appartenir à un parti. Il est évident que la désinformation a fait son oeuvre selon l'adage "qui veut tuer son chien, l'accuse de la rage".
Et  quand bien même, Présent prend aujourd'hui un nouveau départ : "C'est à nous de contribuer à mieux faire connaître la doctrine sociale de l'Eglise" (Jeanne Smits)... jusqu'en septembre?
Nous pouvons aider et faire en sorte qu'il poursuive sa route au delà.
Dans un monde où la désinformation est la loi et où le mensonge est roi, Il semble impensable d'assister à la disparition du seul quotidien catholique libre. Ce n'est pas tout de dénoncer, il faut savoir agir.

Lahire