Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les prochaines JMJ : à Sydney, avec Mel Gibson ?
JMJ : le carnet de route de Claire (3)

JMJ : le carnet de route de Claire (2)

Jeudi 11 août, Lindau

Aujourd'hui Juventutem porte ses pas à Lindau, station nautique élégante et charmante qui offre au regard un magnifique plan d'eau au pied des montagnes : le Lac de Constance.

La Messe est célébrée par l'Abbé Guillard de l'Institut du Christ Roi, visiblement très ému. La liturgie déploie ses fastes bien plus sobrement qu'hier dans cette belle église baroque construite à deux pas d'un temple protestant, ancienne église gothique passée à la Réforme. Le Baroque est vraiment l'arme artisitique de la Contre-Réforme.

La magnificence du décor s'accordait parfaitement au sermon: il préparait les coeurs à assister à la Messe en vérité et à se laisser pénétrer par la signification des gestes pour vivre la messe avec foi.

Les participants sont partagés par âge. Les plus âgés sont instruits par le frère Albert des Dominicains de Chéméré. Sa brillante démonstration s'appuyant sur Vatican I et l'encyclique Fides et Ratio, montre que l'Eglise, entre fidéisme (primat de la foi) et rationalisme (primat de la raison) tient une délicate ligne de crête où la Raison apporte les fondements que la Foi vient purifier et approfondir. L'Eglise laisse à la Raison ses domaines propres où elle peut s'épanouir et la Foi vient apporte la Vérité ultime que la Raison recherche. Foi et Raison, loin de s'opposer, se rendent mutuellement service.

Pour le déjeuner, les participants s'égayent pour pique-niquer sur les bords de l'eau. Les conversations permettent de lier connaissance et de renforcer l'amitié au sein des équipes. En fin d'après-midi, de retour à Wigratzbad, diverses conférences au choix sont proposées : les fins dernières, l'éducation, témoignage de convertis... Tous apprécient la proximité des prêtres et séminaristes qui partagent nos activités et répondent à nos questions. Au dîner : sachet pique-nique n°2 qui ne soulève que peu d'enthousiasme pour nos papilles françaises.

Une Heure Sainte à Lindenberg clôts la journée : "Nous sommes venus L'adorer" , nous sommes venus nous sanctifier auprès du Seigneur et mieux Le connaître.

La nuit, l'adoration perpétuelle nous est proposée. Toute la nuit des jeunes se relaient devant le Saint Sacrement.

Claire